Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion
Avatar

SUITE Œil d’Horus, Glande pinéale, Chaudron magique, GRAAL 4

par panthère58, samedi 11 septembre 2021, 17:45 (il y a 297 jours) @ panthère58

:-) L’ÉNIGME SACRÉE / CORPUS DEAE / MÉROVINGIENS / CATHARES / TEMPLIERS / LE GRAAL 4

On fait suite au chaudron de résurrection, au sarcophage régénérateur, à la pierre Benben, la pierre précieuse, l’émeraude de Lucifer, l’Œil d’Horus, la glande pinéale, la quête du Graal qui est aussi la quête de soi-même, le Paraclet…

Lien : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=151404


Lien vidéo sur Dailymotion : http://www.dailymotion.com/video/xvwkd7

Avec comme invités : Robert Domingue, Robert Saint-Onge, François Payotte, et bien sûr, l’animateur Richard Glenn.

Et finalement, à 47:32 du vidéo : Le Grand Monarque

François Payotte : Absolument ! Le Grand Monarque est le paraclet annoncé par Jésus. Et le paraclet, le messie royal, celui qui instaurera l’ère de paix, l’ère de justice sur la Terre, est né. Il est actuellement sur la planète Terre. Alors c’est l’heureuse et bonne nouvelle de Nostradamus aux hommes de la fin du vingtième siècle. Une fois n’est pas coutume. Ah, pour une fois qu’il a une bonne nouvelle à nous annoncer, j’en ai fait tout un ouvrage.

[image]

« Corpus Deae », Anton Parks, en pages 182-183 : Les recherches ont pu établir que la glande pinéale pouvait recevoir comme une antenne capable d’intercepter les radiations électromagnétiques de la Lune et celles en provenance du Soleil, et même d’éveiller la production de certaines substances neuro-transmetrices qui stimulent l’activité physique et mentale. Notre tête est hermétiquement imperméable à la lumière, seule l’éclairage capté au travers de la rétine des yeux peut atteindre la glande pinéale. Étrangement, les concepts de captation des énergies solaire et lunaire, et celui de la puissance d’Horus, sont liés aux deux yeux horiens arrachés par Seth ! En effet, nombre d’allusions sont faites dans les textes funéraires entre les Yeux d’Horus et les deux principaux luminaires de notre Ciel.

Incontestablement, des éléments relatifs à l’activité pinéale et des découvertes modernes sur le fonctionnement du cerveau se retrouvent dans des formules funéraires égyptiennes.

Dans son essai, Parks spécifie que la glande pinéale est associée aux chakras du troisième œil et celui au sommet du crâne. Il cite un extrait du « Le Livre du Hopi », de Frank Waters, sur ce que permettait de faire cette "porte ouverte", située au sommet du crâne, lorsqu’elle était active.

« Corpus Deae », Anton Parks, en page 180 : Lors de leurs différentes migrations, les ancêtres des Hopis perdirent peu à peu leur faculté liée à cette "porte ouverte" au-dessus du crâne.

Lien Complément Surprenant :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=164759

[image]

Extrait : ''Pour opérer la transformation, aucun truc, aucune technique à utiliser. Tout simplement, laisser sa " porte " ouverte à l'esprit, demeurer en état de " veille " toujours à l'écoute et toujours disponible, en toute humilité (laissant à l'esprit le plein contrôle de la transformation) et en toute patience (acceptant la lenteur des résultats tangibles), sûr qu'il se produit une métamorphose qui dépasse la raison humaine, les sens et l'imagination. Ainsi, devenir un canal à travers lequel l'énergie divine entre pour transformer et sort pour aller en transformer d'autres. L'être " éveillé " se tient au-dessus des contraires. Là, il développe une nouvelle façon de percevoir, qui est la pure objectivité de l'esprit. Cette perception vibratoire dépasse infiniment les raisonnements humains.'' – Sœur Alice G.

[image]

Le TANTRISME enseigne exactement cette discipline. Faire monter l'énergie TERRE et faire descendre l'énergie CIEL pour l'ILLUMINATION DU COEUR au centre de l'humain afin d'atteindre l' ÉVEIL DE LA CONSCIENCE. Allumer son CHAKRA CORONAL qui était la "langue de feu" sur la tête des apôtres à la Pentecôte.

Lien Complément Surprenant :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=40516

Extrait : LES PHOSPHENES DANS L'HISTOIRE

Depuis la nuit des temps, les phosphènes ont été utilisés instinctivement par tous les peuples à un certain stade de leur évolution dans les cultes qui associaient la prière avec la fixation du soleil ou d’une source lumineuse. Le mot phosphène était alors inconnu du langage, on parlait plutôt de lumière spirituelle, mais si on remplace le mot lumière par celui de phosphène, on découvre alors le véritable sens du rite initiatique.

LES APÔTRES DU CHRIST ET LES PHOSPHÈNES

Les apôtres du Christ Jésus étaient pour la plupart des pêcheurs. Les rayons solaires miroitants sur les flots produisent aussi des PHOSPHÈNES ce qui provoque UN ÉVEIL DE LA CONSCIENCE chez ceux qui les observent, consciemment ou non.

[image]

Lien Complément Surprenant :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=25159

Extrait : LA "LIGNÉE DU SAINT GRAAL",SELON SIR LAURENCE GARDNER

[image]

Sir Laurence Gardner est le biographe officiel de nombreuses familles royales européennes. A partir d'archives officielles et d'archives secrètes, il affirme avoir reconstitué la généalogie historique des "Rois du Graal," à partir d'Adam, en passant par David, Jésus-Christ, les rois mérovingiens, le roi Arthur d'Angleterre, et jusqu'aux Maisons royales européennes. Il aboutit ainsi à la Maison mérovingienne des Stuart d'Écosse, véritable héritière, selon lui, du trône d'Angleterre, et de laquelle est issue Diana Spencer. (NDE : Le "Saint Graal" serait la coupe sacrée dans laquelle Jésus aurait versé le vin, lors du dernier repas avec Ses disciples.)

[image]

Le roi Arthur et ses "Chevaliers de la Table Ronde" avaient consacré leur vie à la quête de ce Saint Graal, censé donner la paix au monde. Il est clair, dans la pensée juive, que s'il est "prouvé" qu'une Maison royale descend du roi David, elle peut prétendre à voir sortir d'elle le "Messie" tant attendu. Sir Laurence Gardner tente manifestement de faire passer le message subliminal suivant : Diana nous a laissé son fils premier-né, un enfant en qui coule pleinement le "sang royal de la lignée messianique". Vous trouverez aussi des choses très intéressantes sur le choix de Lady Diana Spencer comme épouse du prince Charles. La famille Spencer descend de l’ancienne famille royale anglaise Stuart et des Mérovingiens ; selon certaines prophéties, il fallait absolument relier le sang des Stuart à celui des Windsor pour assurer l’avenir de la monarchie anglaise. En effet, deux familles royales de Grande-Bretagne ont toujours prétendu descendre de la Tribu de Juda, d’où sont issus le roi David et Jésus-Christ. Ce sont, d’une part, l’actuelle Maison des Windsor (à laquelle appartiennent la reine Elizabeth, le prince Charles, et son fils le prince William, entre autres) et d’autre part, la Maison écossaise des Stuart, dont faisait partie la princesse Diana. Ces deux familles, Windsor et Stuart, sont très connues dans les sociétés occultes, comme étant rattachées à la descendance royale messianique du roi David. Les historiens ne sont pas tous d’accord pour reconnaître à la Maison des Windsor le droit légitime d’hériter du trône d’Angleterre, ce qui fragilise donc leur prétention à descendre du Trône de David. Tandis que la plupart d’entre eux sont d’accord sur le fait que la Maison des Stuart possède des droits incontestables sur le Trône d’Angleterre. Considérant cela, il était donc de la plus haute importance, pour la Maison des Windsor, de rechercher une « femme » de pure lignée mérovingienne dans la Maison des Stuart, pour la marier à l’héritier du trône d’Angleterre, le prince Charles. De cette manière, la Maison royale d’Angleterre serait légitimée. En outre, le fruit de cette union, notamment le premier-né éventuel, bénéficierait de la « sainte ascendance de Christ et de David », et unifierait en sa personne les deux Maisons royales. C’est pour cette raison que le clan des Windsor a cherché activement cette « femme mérovingienne » et l’a trouvée en la personne de la jeune Diana Spencer, héritière des Stuart d’Ecosse. Avec le prince William, le sang des deux Maisons est ainsi réuni.

[image]


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=SAtAJfRqLsI

À partir de 0H50’00" du vidéo : La question de sang royal au Québec, et de la lignée monarchique davidique

À 0H53’17" du vidéo : Le prince William, né le 21 juin 1982

. Lady Diana de la ligne des Stuart
. Les Québécois sont métissés avec les autochtones

Les Amérindiens qui viennent des « étoiles », créés par Sa’am / Enki / Osiris avant que les dieux s’échouent sur Terre, selon les « Chroniques du Ğírkù » d’Anton Parks. Alors, selon ma théorie, les Québécois descendraient de deux lignées mais d’une même source : davidique (osirienne-horusienne / terrestre) et des étoiles (osirienne extraterrestre) !

[image]

Lien Complément Surprenant :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=35757

Extrait : LA COUR DU PRÉSIDENT KENNEDY BAPTISÉE CAMELOT

John F. Kennedy incarnait, comme le roi Arthur, celui de la légende de l’épée « Excalibur », jeunesse, prospérité et perfection et la ''cour" du président Kennedy avait été baptisée Camelot, à l'instar de celle du roi Arthur. Selon le Burke's Peerage, un centre d'études généalogiques, le château de Greenan (Écosse), passé dans la légende sous le nom de Camelot, a bien appartenu jadis à une branche de la famille Kennedy.

Montségur a longtemps été considéré comme étant le château du Graal d'ailleurs, Le plan du château de Montségur est calqué sur la constellation du Bouvier. Le donjon occupe l'emplacement de l'étoile Arcturus.

[image]
Jacqueline Bouvier

BOUVIER-ÉTYMOLOGIE

- Du bas-latin boarius ou bovarius qui aurait eu le sens de « marchand de bœuf » ou de « gardien de bœuf » selon les régions
- Personne qui s’occupe, garde ou conduit des bœufs. On ne les trouve que dans l’évangile apocryphe du Pseudo-Matthieu (6e ou 7e siècle). Mais c’est, semble-t-il, principalement à St François d’Assise que l’on doit cette mise en scène populaire de la naissance du Seigneur dans une crèche, sur de la paille, entre un âne et un bœuf. Il fut même à l’origine de la première crèche vivante connue, à Noël de l’an 1223, dans le petit village de Greccio dans la vallée de Rieti en Italie. On se souvient de toutes nos crèches de jadis, où l'on voyait Jésus entouré du boeuf. Après sa capture, Jeanne se retrouva au château de Beaurevoir et, suite à une tentative d'évasion qui échoua, se voit transférée le 24 décembre, au Château de Bouvreuil. Bouvreuil a la même racine étymologique que Bouvier, d'où il tire son nom, dérivant tous deux du latin bovarius signifiant boeuf. Bouvreuil... Bouvier... Boeuf

Lien Complément Surprenant :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=150285

[image]
La constellation du même nom apparaissant au printemps et ayant comme étoile Alpha... ARCTURUS. Arthur symbolise la constellation de la Grande Ourse. Son étoile principale se nomme Arcturus et indique la Polaire. Arthur, vient du celtique "Arz", l'ours, et Arcturus, son étoile, selon la tradition druidique, appartient à la constellation du Bouvier.

Camelot: terme utilisé aux États-Unis (la première fois par Jacqueline Kennedy) pour désigner la présidence de John Fitzgerald Kennedy (1961-1963) en soulignant le côté épique de cette période. En confiant au magazine Life, après l’assassinat du Président Kennedy : « Il n’y aura jamais d’autre Camelot », Jackie Kennedy fit de John un héros arthurien. Camelot, est une ville légendaire de la légende arthurienne où était installée la Table ronde. JFK s’identifiait au roi Arthur et vivait à la Maison Blanche comme au château légendaire de Camelot !

[image]

Lien : http://paranormal.blogspirit.com/archive/2013/12/02/histoire-et-paranormal-2986541.html

Jacqueline Lee Bouvier, lien avec la constellation du même nom apparaissant au printemps et ayant comme étoile Alpha... ARCTURUS.
Arthur symbolise la constellation de la Grande Ourse. Son étoile principale se nomme Arcturus et indique la Polaire.
Arthur, vient du celtique "Arz", l'ours, et Arcturus, son étoile, selon la tradition druidique, appartient à la constellation du Bouvier.
Ce lien quasi-mythologique, dont l´image suggérée resta dans les mémoires, fut établi dans un article paru le 6 décembre 1963 dans le magazine `Life´, dans lequel Jacqueline Lee Bouvier, la veuve du président assassiné, cita ces lignes: « Don't let it be forgot, that once there was a spot, for one brief shining moment that was known as Camelot. There´ll be great presidents again... but there´ll never be another Camelot. »

[image]

Malheureusement pour les liens vidéo, Alliance Pure n’est plus sur YouTube, probablement une décision de sa succession.

Lien Kiwan pour Richard Glenn :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=36570

Extrait : LA LÉGENDE DU ST-GRAAL par JEAN-MARCEL CUSSON

[image]

Vous vous souvenez de ce personnage haut en couleur dont la compétence traversait l'écran à chacune de ses chroniques. Jean-Marcel Cusson nous entraîne dans un "Voyage au Moyen-Âge", à l'époque des chevaliers de la Table Ronde du roi Arthur. Perseval qui deviendra Parsifal... et de . . .

LA LÉGENDE DE L'ÉPÉE EXCALIBUR ET LE GRAND MONARQUE

[image]

(À la toute fin de ce vidéo) Un Richard Glenn, ésotériste du Nouveau Monde convaincu et convainquant ! :-D

[image]

Lien Complément Surprenant :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=103831

Extrait : LA BRETAGNE

La Bretagne est une ancienne province française. Elle forme encore aujourd'hui une entité géographique et culturelle à l'identité forte, notamment marquée par ses racines celtiques et son histoire (la Bretagne constitua un royaume puis un duché indépendant avant d'être unie au Domaine royal). Elle est parfois appelée « Bretagne historique » pour la différencier de la région Bretagne, qui ne recouvre pas entièrement son territoire.

Avant que Arthur ne prenne possession de l'épée elle était prisonnière d'un rocher qui se trouvait en Bretagne... en France !

[image]

Lien : http://www.sapienzamisterica.it/files/Le_Graal_le_don_d_Orion.pdf

Extrait en page 4 du lien : Dans le Bouddhisme, il est dit que Chintamani est une des quatre reliques tombées du ciel dans un écrin. La légende affirme que la Pierre, une météorite, entra en collision avec la surface terrestre, il y a des millions d'années. Selon la légende tibétaine, un cheval ailé, galopant à travers l'univers, porta le coffret sur Terre avec les quatre objets sacrés, parmi lesquels se trouvait la Pierre Chintamani. On raconte que la Pierre provenait de la constellation d'Orion, et plus précisément du système stellaire de Sirius. La Pierre est hautement magnétisée, avec de nombreuses propriétés importantes. Les Indiens Hopi affirment, avec conviction, que les dieux sont venus sur Terre depuis la constellation d'Orion : ils croient encore que leurs divinités vivent sur une des étoiles d'Orion.

[image]


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=RnNy0y0Ryho
Hors série : l'épée AUBE & AZOR AHAI (ft. @Argorok)
132 009 visionnements • 19 juill. 2018
Mestre Thibaut

Aube, épée légendaire de la famille Dayne, fut forgée dans le cœur d'un météore. Élégante, cette fine lame semble être détentrice d'un pouvoir bien particulier. Est-elle la clé pour vaincre les ténèbres ?

[image]

Suite de l’extrait en page 4 du lien : On dit également que le roi Salomon et l'empereur Akbar en furent les détenteurs. Les légendes rappellent involontairement la Lapis exilis, la pierre chantée par le fameux poète Wolfram von Eschenbach, qui termine son poème par ces mots : " Et cette Pierre est appelée le Graal" [10,p.241].

Ces histoires nous racontent que le corps principal de cette pierre réside à Shamballa (Shambhala), et qu'une petite partie de celui-ci, fragmenté, apparaît périodiquement et voyage sur toute la terre, en gardant la connexion magnétique avec la pierre principale.

Extrait en page 5 du lien : L'Arche d'Alliance contenait Deux Tables de Pierre, gravées par le Seigneur, qui est un Feu dévorant. La Pierre Noire de la Kaaba, selon les paroles de Mahomet est tombée du ciel.

Extrait en page 10 du lien : Nous pensons qu'un des joyaux sur la poignée de l'épée Excalibur pourrait aussi provenir de l'espace stellaire.

Extrait en page 43 du lien : La météorite venue d'Orion est un Graal Cosmique

Wikipédia : Le chintamani (devanagari : चिन्तामणि / Cintāmaṇi), qui vient du sanskrit चिन्ता / cintā (« mental ») et मणि / maṇi (« joyau »), est une pierre précieuse accomplissant les souhaits dans les traditions hindoue et bouddhiste.


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=rhlHVvmVf04

Wikipédia : Synopsis

Depuis la fin de la Première Guerre mondiale, Diana Prince s'est intégrée à la civilisation et continue sa vie parmi les humains, même si elle revêt de temps en temps son costume de Wonder Woman pour aider les autres, en prenant bien soin de cacher toute trace de son passage.

En 1984, Diana travaille pour la Smithsonian Institution à Washington, D.C.. Elle y fait la rencontre du Dr Barbara Ann Minerva, une nouvelle collègue qui souffre d'un profond manque de confiance en elle et la prend rapidement comme exemple. Barbara est chargée d'identifier plusieurs antiquités récupérées après un cambriolage. Parmi ces antiquités se trouve une pierre dont la légende raconte qu'elle exauce les vœux de celui qui la tient entre ses mains.

Pour ma part, je fais un lien entre « Diana » (Wonder Woman) et Nephtys, dénommée aussi Inanna-Ištar, Marie-Madeleine, et personnifié par Vivianne et Morgane dans la légende arthurienne. L’île des Amazones serait en fait Avalon. Comme dans Avalon, cette île est la passerelle entre deux mondes. Morgane emmène Arthur, blessé mortellement par Mordred, pour le soigner avec d’autres prêtresses, comme Nephtys va soigner Horus qui tente de se transcender, de se reconquérir.


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=ECTqqXBceG4

Wikipédia : Vivant selon un mode de vie antique, les Amazones de Themyscira étaient dirigées par la reine Hippolyte et sa sœur, la générale Antiope, chargée d'entraîner les guerrières. Themyscira étant protégée par un bouclier, l'île est invisible et n'a jamais été découverte. N'ayant pas pu avoir d'enfant, la reine sculpta une statue de petite fille dans la glaise et demanda à Zeus de lui donner vie. Ainsi naquit la princesse Diana. Dès son plus jeune âge, Diana s’intéressa au combat mais sa mère, très protectrice, refusa qu'elle soit entraînée. Antiope décida donc de former sa nièce en secret. Un soir, Hippolyte raconte une histoire à Diana : Zeus, dieu de tous les dieux, créa l'Homme autrefois mais l'un de ses fils, Arès, affirma que créer les Hommes était une erreur et qu'ils détruiraient le monde avec leur avidité. N'ayant pu convaincre les autres dieux, Arès déclencha des guerres et essaya d'exterminer les Hommes lui-même. Les autres dieux tentèrent de l'arrêter mais furent tous tués par Arès. Seul Zeus parvint, au prix de sa propre vie, à le foudroyer. Depuis, certains pensent qu'Arès est mort et d'autres qu'il se cache en attendant son heure ; si Arès devait revenir, il pourrait, avec ses pouvoirs, corrompre à nouveau le cœur des Hommes pour qu'ils se fassent la guerre. Hippolyte montre à Diana une épée sacrée gardée précieusement dans une tour, apparemment la seule arme permettant à un mortel de tuer un dieu.

Pour moi, Diana serait inspirée de la déesse de l’amour physique et de la guerre, Inanna-Ištar.

[image]


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=0D3Nu41hD-8
Enseignement ésotérique: Les contes et légendes. Première partie
35 911 visionnements • 17 juin 2018
Deseille Michel

Les contes et légendes ne sont pas des histoires anodines et fantaisistes racontées aux enfants pour les endormir. De tout temps, ils ont eu une fonction d'éveil et de morale que la psycho de l'enfant reconnaît aujourd'hui. En fait, ces récits ont été créés pour des adultes et véhiculent des sens philosophiques profonds et parfois ésotériques. Les contes et légendes ont des personnages, des animaux, des thèmes et des symboles communs à tous les peuples, preuve de leur ancrage dans l’inconscient collectif de l'humanité. Quelques-uns parmi les plus célèbres sont expliqués ci-après.

À 0H55’48" du vidéo : Légende celtique, Ceridwen et son chaudron magique

Lien : https://www.amelie-hanser.com/le-chaudron-chez-les-celtes/

Extrait : La tribu de Dana, génération des dieux irlandais, possède quatre talismans, qui sont aussi symbole de royauté. Il s’agit de la pierre de Fàl, qui crie le nom des rois, la lance de Lug, l’épée de Nuada et le chaudron de Dagda.

Bran était un roi de Grande-Bretagne. Un jour, le roi d’Irlande lui demande la main de sa sœur. Son demi-frère, furieux de ne pas avoir été consulté, se venge sur les chevaux du fiancé. Pour dédommager ce dernier, Bran lui offre des chevaux, des baguettes, de l’argent, un plat en or et un chaudron magique capable de ressusciter les morts, sans la parole toutefois. Dans la légende de Peredur, on mentionne également un chaudron qui redonne vie aux villageois tués par le dragon. Or, c’est aussi la fonction du chaudron de Dagda, qui peut également tuer et ramener à la vie avec sa massue. De plus, Cerridwen est également la déesse de la mort et de la vie.

Lorsque Chrétien de Troyes introduit le Graal dans la légende arthurienne (Perceval ou le conte de Graal), il est mention d’un récipient (un plat, un vase ou une coupe) dont le contenu se renouvelle sans cesse. Ce n’est qu’avec Robert de Boron qu’il devient la coupe ayant recueilli le sang du Christ. Un texte anonyme de 1220 fait de ce calice une coupe qui donne jeunesse éternelle et résurrection à celui y boit dedans. On retrouve dans l’évolution de la fonction du Graal, les principales dimensions du chaudron celte : un objet magique apportant abondance et résurrection. On note même le lien fait avec la royauté, puisqu’Arthur n’aura de cesse de le chercher. Or, il échoue, de même que son intention d’établir un royaume pacifique, uni et pérenne.

Lien Gilles Surprenant :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=134105

Extrait : "CHAUDRON" est l’un des noms du Graal en Celte à l’origine et "Chaudron" est aussi un des noms donné à la Grande Ourse et Panoramix utilise un Chaudron (marmite) pour faire la potion magique…

[image]

[image]

105. Toute l’attention de Wolfram est sur la race et la famille du Graal

Lien : http://www.sapienzamisterica.it/files/Le_Graal_le_don_d_Orion.pdf

Extrait en page 6 du lien : L'identification de la Pierre Chintamani avec le Graal dérive de Lapis Exilis, le nom donné par Wolfram von Eschenbach, dans Parsifal. La légende du Saint Graal est le plus mystérieux voile de la tradition mystique de l'Occident. Wolfram von Eschenbach8, le plus important poète allemand du Moyen Age, fut un Franc Chevalier, certainement un initié, un Chevalier Templier. Dans son roman "Parzival", il décrit le "Saint Graal" appelé par lui "Lapsit Exilis", "la pierre en exil", ou pour le dire autrement, en constant mouvement.

Extrait en pages 11 et 12 du lien : Moïse de Léon et ses disciples traversèrent la France à cheval, sans que leur présence ne fût remarquée, mais par qui furent-ils protégés ou quel soutient reçurent-ils ? La réponse est, qu'ils étaient particulièrement liés à la Science Sacrée de Salomon, les Templiers. Les Maîtres d'Œuvre des cathédrales gothiques étaient à la tête de confréries de constructeurs appelée " les compagnons", et la Confrérie des constructeurs, la plus importante était celle des Fils de Salomon liés à l'Ordre du Temple, qui contribuèrent à la construction de nombreuses églises, y compris les cathédrales de Chartres, Amiens et Reims. Les Templiers étaient secrètement liés à la Pierre du Ciel et au Graal. Le Patron des Templiers était l'Archange Michel, celui qui en combattant contre Lucifer fit tomber sur Terre, l'émeraude devenue alors le Graal. Dans le roman "Titurel le gardien du Graal", il est dit: "Une garde armée choisie, celle des chevaliers Templeisen (les Templiers), protège le précieuse pierre".

« Énigme Sacrée », en page 82 : Beaucoup, au contraire, leur vouent [aux Chevaliers Templiers] une admiration enthousiaste, tel le poète Wolfram von Eschenbach qui, à la fin du XIIe siècle, accomplit le voyage d’outre-mer pour les voir à l’œuvre ; son roman épique « Parzival » les pare alors des plus exaltantes vertus, les décrivant comme gardiens du Saint Graal, de son château et de sa famille.

« Corpus Deae », Anton Parks, en page 259 : …les récits chrétiens du Graal naissent peu après les premiers pas des Templiers dans le tumulte moyenâgeux du Proche-Orient… La légende ne dit-elle pas que le chevalier allemand Wolfram von Eschenbach, responsable d’un des plus fameux récits du Graal, était lui-même Templier ? N’était-il pas initié à la gnose (la connaissance cachée) ?

"Retenons seulement que le royaume du Graal (ou celui de la Présence Divine) devenait ainsi le symbole de cette Contrée Suprême édénique où la gnose est reine et l’ignorance bannie ; Terre Sainte située au centre de toute véritable "Queste" spirituelle : le pôle mystique de toutes les Traditions converge, parce que, à l’origine sans doute, elles en émanent directement." – Wolfram von Eschenbach – Parzifal

106. Camelot serait à Nantes en Bretagne, limite occidentale du royaume mérovingien
107. Le Graal tiré de la pensée cabalistique ; Troyes, 1070, centre d’études dirigé par Rashi
108. Rashi le plus célèbre des cabalistes médiévaux

« Énigme Sacrée », en page 292 : Ainsi voit-on Graal et Cabale se rejoindre dans une même et personnelle démarche tendant vers une plus grande perfection. Le Graal, symbole initialement chrétien, s’est peu à peu transformer en un symbole juif.

109. Saint Graal, San Graal, Sangraal, Sangreal, Sang Raal, Sang Real, Sang Royal

« Énigme Sacrée », en page 293 : Ainsi revenions-nous à une notion de lignée, de lignée royale, et le Graal étant, entre autres choses, un vase, il pouvait contenir du sang, le sang d’une race.

110. Arthur est contemporain de Clovis, et partage avec lui l’appellation « Ursus », ours

« Du Plérôme à la Matière », Anton et Hanael Parks, en page 388 : Peu avant la fin de mes « Chroniques », le personnage d’Anna-Nephtys se retrouve en compagnie de son amant, qui se nommait autrefois Horus. Ils échangèrent une vive et ultime discussion sous le temple, dans les salles et corridors. Cette longue scène chargée d’émotion inscrivit en moi le souvenir fidèle de ce que fut probablement ce lieu il y a 1500 ans…

On se retrouve donc à la même période qu’Arthur et Clovis…

[image]


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=veh74VBaolE
Les origines du Mythe Arthurien - Paganisme ou Christianisme ?
19 709 visionnements • Première diffusée le 7 août 2020
Arcana les Mystères du Monde

Qui ne connaît pas la légende arthurienne, l’histoire du roi Arthur, la quête du Graal de Perceval ou encore la romance de Lancelot et de la reine Guenièvre.
Il existe quantité de film et de livre qui traite du sujet à commencer par la célèbre série d’Alexandre Astier, Kaamelott, dont nous attendons tout le film.

Mais d’où vient la légende ? De quand date-t-elle et qui l’a écrite pour la première fois ? S’agit-il d’une épopée chrétienne ou d’une survivance du paganisme ?

C’est ce que nous allons tenter de voir dans cette conférence que j’ai proposé au « Bordeau Geekfest » de juin dernier.

À 0H01’44" du vidéo : Le royaume athurien, le royaume de Logres

Lien : http://expositions.bnf.fr/arthur/arret/02_1.htm#:~:text=Le%20royaume%20arthurien%20est%...

Extrait : Au commencement le royaume de Logres

Danielle Quéruel

Le royaume arthurien est souvent désigné par le nom de Logres "qui fut jadis la terre aux ogres" avant d'être le royaume de Bretagne. La terre passait pour avoir été habitée par des géants sauvages que Brutus chassa lorsqu'il s'installa dans l'île. Arthur à son tour doit se mesurer à eux et Geoffroy de Mommouth raconte comment il combattit un géant d'une taille extraordinaire venu d'Espagne qui avait enlevé Hélène, la fille du duc Hoël ; l'étouffant sous son étreinte, il l'emmena au sommet du mont Saint-Michel. Arthur trancha la tête du géant, coupa sa barbe et libéra le pays du monstre. [Il y a des relents de David contre Goliath] Dans Le conte du Graal, un autre géant, le roi des Isles, mène ses troupes à l'assaut du roi de Carmélide dans l'espoir d'enlever et posséder Guenièvre. Une variante de ce motif se trouve dans le roman de Tristan : le héros défie et tue le Morholt, géant qui exige un tribut annuel de jeunes gens à la cour du roi Marc. Les romans arthuriens gardent le souvenir de ces êtres monstrueux qui imposent leur volonté aux humains : Yvain dans Le Chevalier au Lion affronte Harpin de la Montagne, abominable créature, qui a pris les six fils d'un chevalier et veut s'emparer de sa fille pour en faire son plaisir. Il combat aussi les deux fils de netuns, géants proches de l'animalité. D'autres personnages sont des avatars de ces êtres menaçants : Méléagant qui règne sur le royaume de Gorre dans Le Chevalier de la Charrette ou Esclados le Roux qui garde la fontaine magique dans Le Chevalier au Lion.

Les êtres surnaturels ou les merveilles se manifestent le plus souvent lorsque le chevalier s'est éloigné de la cour. Aux confins du royaume s'étendent des régions non civilisées, forêts ou landes, d'où surgissent des personnages qui semblent appartenir à un autre monde : des nains comme celui qui conduit la charrette d'infamie sur laquelle monte Lancelot et qui semble en relation avec le monde des morts ou bien comme le nain d'Yder qui insulte une suivante de la reine et Erec lui-même. Des demoiselles étranges aussi se trouvent sur le chemin des chevaliers. Seules, au plus profond d'une forêt ou à proximité d'une fontaine, elles semblent connaître le passé et l'avenir des héros, précieux jalons sur la route du chevalier. Figures féeriques tout comme Laudine et Lunette dans Le Chevalier au Lion, elles semblent venir d'un autre monde sans que jamais le nom de fée ne soit prononcé par Chrétien de Troyes.

À 0H02’36" du vidéo : L’apparition du roi Arthur dans la littérature au IXe siècle

. Avec « les Annales Cambriae » et « l’Historia Brittonum » de Nennieus
. Et il n’était pas question de Graal ni de Table Ronde
. Arthur succéderait aux premiers rois romains
. Aux Ve et VIe siècle, la Bretagne, romaine et christianisée, subit les invasions des Saxons et des Angles païens
. Les Saxons vont finir par prendre le dessus et s’établir
. La symbolique d’Arthur s’intègre dans ce contexte aux rois bretons qui tentent de résister aux envahisseurs

La porte d'Avallon ...
par Davyd1207, samedi 05 décembre 2009, 20:36 (il y a 4295 jours) @ Davyd1207

Lien : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=3326

Extrait « enrichi » : https://fr.wikipedia.org/wiki/Avalon

L'association d'Avalon avec la légende arthurienne est probablement une création de Geoffroy de Monmouth.

Dans tous les cas, que ce soit sous la forme Avalon, Avallon, Avallach ou Afallach, le nom est fondé sur la désignation de la pomme et du pommier. En effet, « pomme » (provenant, en français et dans les langues romanes, du latin pomum) se dit aval ou afal en brittonique (breton, gallois) et aballos en gaulois. Même dans l'esprit de Geoffroy de Monmouth, le nom devait désigner un endroit remarquable par ses pommiers, puisque qu'il l'identifie à l’insula pomorum (île des fruits). Notons que la ville d'Avallon doit probablement aussi se rattacher étymologiquement à la pomme et au pommier.

Ce nom d'île fortunée donné à Avalon est probablement emprunté à Isidore de Séville (vie siècle) lorsqu'il décrit les îles Canaries, ou directement à Pomponius Mela (Ier siècle apr. J.-C.) lorsque ce dernier évoque « les îles Fortunées, où la terre produit sans culture des fruits sans cesse renaissants, et où les habitants, exempts d’inquiétude, coulent des jours plus heureux que dans les villes les plus florissantes ».

Les îles Canaries, l’Atlantide, Horus… Décidément, on n’en sort pas.

La localisation d'Avalon à Glastonbury, dans le Somerset, à la fin du XIIe siècle est certainement liée au souhait des moines de cette abbaye de développer un pèlerinage et de se placer sous la protection du roi Richard Cœur de Lion en faisant vivre la renommée du désormais célèbre roi breton : initialement, la découverte (qui put paraître miraculeuse), juste l'année suivant l'accession au trône de Richard, d'une tombe ornée d'une croix sculptée, servit grandement cette démarche. Sur la croix en question était en effet gravée l'inscription :

« Hic jacet sepultus inclytus Rex Arthurus in insula Avalonia »
« Ci-gît enterré le glorieux roi Arthur dans l'île d'Avalon »


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=ilyurPkN74I

« La Dernière Légion » est une épopée d’action envoûtante qui relate la chute de l’Empire romain et la naissance d’Excalibur, l’auguste épée du roi Arthur.


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=V2vpFxy0XvI

Wikipédia : Il y a 1600 ans en Angleterre, le roi Arthur et ses chevaliers sont sur le point d'être défaits lors d'une bataille médiévale. Leur seul espoir réside en Merlin le magicien. Il s'aventure dans un vaisseau extraterrestre et demande de l'aide aux occupants. Il a gardé le secret de leur existence, mais maintenant il a besoin d'eux. Il parvient à convaincre un chevalier Transformers qui lui remet « le Bâton », un mystérieux artefact, lui permettant de contrôler un dragon de métal géant, Dragonstorm. La créature fond sur l'ennemi et Camelot gagne la bataille.

Il est question d’un bâton de pouvoir légué par Merlin, du personnage de Viviane, d’un Grand Monarque en Cade, d’un talisman, d’une épée magique, de la préservation de l’Humanité et de la Terre.


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=Lg2g4WTkvJs

Wikipédia : Le jeune Arthur vit dans les faubourgs de Londinium avec sa bande et ses amis. Élevé depuis l'enfance dans un bordel par des prostituées, il ignore l'immense destin qui l'attend, jusqu'au jour où il s'empare d'Excalibur. Arthur doit alors faire des choix difficiles et rejoint la Résistance avec notamment une mystérieuse Mage. Il doit apprendre à maîtriser l'épée magique, surmonter ses démons et peurs intérieures afin d'unir le peuple breton pour vaincre son oncle, le tyrannique Vortigern.

Des allusions à Marie-Madeleine, au Grand Monarque, la présente Résistance pacifique face à l'absurdité totale de la présente crise sanitaire.

[image]

111. D’autres œuvres du XIIe et XIIIe évoquent « Arthur » dont « Tristan et Yseult »
112. Les événements contés dans les romans du Graal liés à la race mérovingienne
113. Liés aussi à Jésus, à Joseph d’Arimathie, à Magdeleine

« Énigme Sacrée », en page 295 : Le nom de Galaad était d’ailleurs pour beaucoup d’écrivains médiévaux, une forme dérivée de Gilead, appellation mystique de Jésus.

[image]


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=zRcvtK_oMpo
Galaad et la quête du Saint Graal - Légende Arthurienne
14 502 visionnements 20 janv. 2018
Arcana les Mystères du Monde

Galaad le chevalier parfait est celui qui accomplit la quête du Saint Graal accompagné de Perceval et de Bohort. Il est le fils de Lancelot et de la belle Helene fille du roi pêcheur. Un personnage chrétien à la fois moine et chevalier à l'instar des chevaliers du temple.

[image]

Dans le contexte de la crise sanitaire, quelle coïncidence avec la compagnie Gilead qui subventionne plusieurs médecins pro vaccin et pro mesures sanitaires en France. Quand on parle d’inversion des valeurs…

Lien : https://www.midilibre.fr/2020/06/24/cest-pas-complique-de-trouver-les-conflits-dinteret...

Lien Complément Surprenant : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=163651

[image]

« Énigme Sacrée », en page 296 : Sang de Jésus et sang mérovingien… À quel niveau insoupçonné se situait leur lien ?

« Énigme Sacrée », en page 299 : Cette hypothèse, la voici : Magdeleine, le personnage mystérieux de l’Évangile, était en réalité la femme de Jésus. Tous deux avaient un ou plusieurs enfants et après la Crucifixion cette dernière gagna clandestinement la Gaule où elle savait pouvoir trouver refuge auprès des communautés juives fixées dans le sud du pays. Une descendance directe de Jésus prit donc racine en Gaule, Magdeleine ayant amené avec elle un ou plusieurs de ses enfants, et ce « sang réal » par excellence se perpétua dans le plus grand secret pendant environ quatre cents ans, laps de temps normal pour un haut lignage. Plusieurs alliances dynastiques s’ensuivirent avec d’autres familles juives, mais aussi avec des Romains et des Wisigoths. Au Ve siècle, la lignée de Jésus, se croisant avec celle des Francs, engendra la dynastie mérovingienne.

114. Cela expliquait tout : Mérovée fils d’une créature marine, Jésus le poisson mystique…

Osiris / Ptah / Enki (Neptune, Poséidon) poisson… :
Lien : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=151435

---
LIENS DOSSIERS : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=197807

P(3)58

  1151 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

192966 messages dans 39190 fils de discussion, 1011 utilisateurs enregistrés, 66 utilisateurs en ligne (0 enregistrés, 66 invités)
Temps actuel sur le forum : 05/07/2022, 08:10
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum