Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion
Avatar

L'ÉNIGME SACRÉE / CORPUS DEAE / PRÉSENTATION 3

par panthère58, samedi 07 août 2021, 15:54 (il y a 366 jours) @ panthère58

:-) L’ÉNIGME SACRÉE / CORPUS DEAE / PRÉSENTATION 3

Autres liens en résonance avec les Vierges noires, le culte d’Isis et Nephtys :


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=MDpo2cVxhFk
« Histoire secrète de France » (3ème Partie) avec Michel Deseille - NURÉA TV
55 310 visionnements•Diffusé en direct le 8 mars 2018

NURÉA TV - Au coeur de l'inexpliqué

Agnès Sorel : Maîtresse de Charles VII & Marie-Madeleine

À 0H28’12" du vidéo : Agnès Sorel, milieu du XVe siècle

. Elle devient la maîtresse officielle du roi Charles VII
. Elle se passionne pour Marie-Madeleine, pécheresse [prostituée] comme elle
. Marie-Madeleine a un rôle plus important que les apôtres puisqu’elle peut oindre le fils de Dieu et est la première à reconnaître le Christ ressuscité
. Charles VII a passé 7 mois à la cour de René d'Anjou et c'est là qu'il a rencontré Agnès Sorel
. Donc, Agnès Sorel se voit jouer un rôle spirituel auprès du Roi de France, elle aussi

À 0H35’12" du vidéo : Le futur Louis XI complote contre son père Charles VII dont le règne s'étire trop à son goût

. Le déplacement d'Agnès de Sorel pour avertir Charles VII va lui être fatal
. Agnès Sorel a deux tombeaux comme les pharaons d’Égypte
. Serait en lien avec Rennes-le-Château
. Agnès Sorel, personnage historique et à saveur ésotérique

[image]

Lien : https://esoterisme-exp.com/ClubCREEE_pub/Resumes/Resume2004/creee414.php
Extrait de : RÉSUMÉ CRÉÉE 414 LE GRAND MONARQUE - LE MYTHE

Jésus sacré roi

Voici une note intéressante que m'a remise Gilles et qui cadre bien dans ce résumé.
Depuis quelque temps, je me posais la question : Tous les Rois d’Israël et de France ont été sacrés roi, après avoir été oints… Pourquoi Jésus n’a-t-il jamais été consacré avec l’huile, alors même qu'il était de la lignée du roi David ? … Aujourd'hui, j’ai eu ma réponse, par hasard, en cherchant autre chose sur Internet :

· Le premier témoin de la résurrection est Marie de Magdala et non, Pierre.

· Jésus est Juif, et pour les Juifs de l'antiquité la non-procréation est un crime.

· Jésus est appelé rabbi, il est donc rabbin. S'il enseigne dans les synagogues, comme il est dit dans les évangiles, il est obligatoirement marié. En effet, la loi ne permet pas aux hommes célibataires d'enseigner dans les lieux consacrés.

· Jésus est prétendant au trône d'Israël. S’il veut être roi, il lui faut une reine. Pour fonder une dynastie et assurer sa lignée, il lui faut au moins un fils.

Marie-Madelaine est à la fois épouse du maître et a le pouvoir de le sacrer roi!

(L’huile parfumée qu’elle laissa tomber sur la tête et les pieds de Jésus).

[image]


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=EL27URA3F5s
SUR LE CHEMIN avec Bragi Bellovaque
2 928 visionnements Première diffusée le 22 août 2020
OrandiaTV

La vision ésotérique de Bragi Bellovaque auteur de: "La Calèche sur le Chemin" nous réconforte et apporte une vision originale sur les éléments entourant ce qui se passe sur toute la Terre en 2020.

À 0H58’19" du vidéo : Apparitions mariales & les déesses Isis et Ištar

Bragi Bellovaque : Lorsque je creuse et que je retrouve ce message marial au travers des déesses qui sont Ištar chez les Sumériens, Isis chez les Égyptiens, Artémis chez les Grecs, on parle toujours de cette déesse blanche et lumineuse, immaculée. On se rend compte qu’elle existe depuis bien plus longtemps que le christianisme. Qu'elle apparaît pour demander effectivement que des temples lui soient construits sur ces noeuds du maillage. C'est de l'acuponcture planétaire en quelque sorte. Et que l'archange Saint-Michel fait de même.

Ça rejoint l'idée de la géométrie sacrée avec la constellation de la Vierge représentée au sol par des cathédrales "Notre-Dame" au nord de la France comme mentionné dans la PRÉSENTATION 2. De plus, Michel Deseille établit que la Vierge Marie, Saint-Michel font partie des Patrons et Protecteurs de la France. Voir juste ci-bas.

[image]


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=0bmuFuQy8Rk
« Histoire secrète de France » (4ème Partie) avec Michel Deseille - NURÉA TV
47 993 visionnements•Diffusé en direct le 17 avr. 2018

À 0H20’57" du vidéo : Louis XIII [1601-1643] consacre son royaume à Notre-Dame, à la Vierge Marie (suite au siège de La Rochelle et la naissance d’un héritier)

. Louis XIII : 13 le chiffre de Marie, la Mort dans le tarot
. La France serait l’héritière du royaume de Juda
. Le pouvoir spirituel mondial était passé d’Israël, Jérusalem, à la France (avec l’immigration de Marie-Madeleine et compagnie dans le Sud de la Gaule)
. La France, fille aînée de l’Église avec Clovis
. Les patrons protecteurs de la France en Saint-Michel (l’archange), Saint-Martin de Tours, Jésus-Christ et la Vierge Marie (Notre-Dame)

[image]

[image]
Anton Parks, Éd. Nouvelle Terre, 2006-2007

Ninanna (Innana-Ištar) / Nephtys & Isis

En page 380 : Nous savons que dans la mythologie égyptienne, Isis représente l’aurore et Nephtys le crépuscule. […] Nous avons vu dans le présent ouvrage que Nephtys correspondait à Ninanna (Innana)…

En page 384 : Uruk, sa ville attitrée, est la cité des "prostituées et des filles de joie" où la femme avait pour instruction d’initier l’homme à la sexualité sacrée…

En page 385 : Dans cet ouvrage, nous avons assimilé Nebet-Hut (Nephtys) à Ninanna (Innana-Ištar). […] Inanna-Ištar est la divinité qui hante le plus les mythes mésopotamiens…

En pages 385-386 : An (le roi des dieux) invite les dieux à donner à Ninanna le nom "d’Ištar des étoiles" comme étant "la plus brillante d’entre eux". C’est Vénus qui montre la route des étoiles. Dilbat, en tant qu’Étoile du Soir, sera l’Ištar d’Uruk. Elle sera, en tant qu’Étoile du Matin, l’Ištar d’Akkad.

En page 386 : Elle [Ninanna (Inanna)] est d’une beauté fatale et n’est dépendante de personne. La Terre entière est à ses pieds.

[image]

Chapitre 17 : Qui est la grande prostituée ?

[image]

Extrait du Tome 1 du site « antonparks.net » : "L'Ombre de la Mère du Trône" d'Hanael Parks

Chroniques de la Maîtresse du Temple
Sortie juin 2019

Depuis sa naissance, Hanael Parks porte en elle l’histoire d’une certaine Anna, petite-fille d’Enlíl, figure importante du panthéon mésopotamien. À la fois princesse de haut-rang, fille de sang royal, elle fait partie d’une ancienne dynastie d’immortels échouée sur Terre lors d’une bataille céleste… Les anciens récits de Sumer et d’Akkad la nomment Inanna-Ištar, alors que l’Égypte ancienne lui attribue le nom de Nephtys, « la Maîtresse du Temple ».

[image]
Anton Parks, 2009

En page 140 : Quant à Inanna-Nephtys, étant la jumelle d’Isis et possédant des gènes similaires, elle était en droit de disposer des terres du fils d’An (Atum) en Mésopotamie.

[…] Ce qui est remarquable, c’est justement cet aspect de temple-tour placé sur la tête de Nephtys. En effet, la maîtresse du Messie Jésus est dénommée en hébreu "Miriam de Migdal", traduit par "Marie-Madeleine". Magdala ou Migdal est une ville de Galilée située sur la rive occidentale du lac Tibériade. Le mot hébreu Migdal veut dire "tour" et "étage" ou "lit surélevé". Ce qui nous renvoie donc à Nephtys avec sa tour surmontée de la coupe sur la tête. "Miriam de Migdal" ("Marie-Madeleine") est donc très clairement "Marie de la tour". Cette analogie aurait pu se terminer ici, sauf que le terme "tour" se dit Miktal en égyptien…

En page 141, le texte la figure 29 du livre : Meri (Isis), et Meri-Miktal (Nephtys) possèdent les mêmes attributs que les Marie et Marie-Madeleine du Nouveau Testament. La première est la sainte mère qui accouche du Messie, alors que la seconde est regardée comme la maîtresse de ce dernier. Sur cette scène, Isis et Nephtys sont autour du Yuef ("corps") de Sa’am ("l’assassiné"), à savoir Osiris qui prend la forme de Horus. Notez encore l’oiseau présent au-dessus du corps, qui figure le Saint-Esprit des judéo-chrétiens. Temple de Dendérah.

En page 142 : D’autres confirmations troublantes n’échapperont pas à notre œil vigilant. Dans le mythe akkadien dit de La descente d’Ištar aux enfers – étudié dans mon ouvrage précédent – , Inanna -Ištar est obligée de se dévêtir sept fois devant les sept portes du monde souterrain de sa sœur Ereškigal (Isis).

[…] Il ne faut pas oublier que dans les textes mésopotamiens, Inanna-Ištar est associée à la grande prostituée de Babylone.

[…] Or, dans le Nouveau Testament (Luc 8:2), il est dit que sept démons étaient sortis de Marie la Magdaléenne (Marie-Madeleine) grâce à la guérison du Christ.

En page 146 : Il ne fait aucun doute que les femmes qu'étaient Nephtys, Inanna-Ištar et Marie-Madeleine ne formaient primitivement qu'un seul individu. Un personnage emblématique très important, à la fois double d’Isis, seconde mère et nourrice d’Horus, ainsi que maîtresse d’Osiris et, nous le verrons dans mes prochains ouvrages, maîtresse d’Horus (comme elle l’est dans le Nouveau Testament avec Jésus sous sa forme de Marie-Madeleine). Il devient urgent de déterminer pourquoi nous sommes en présence d’une aussi grossière mystification.

Lien « la grande prostituée » : http://www.bible-en-ligne.net/bible,66N-17,apocalypse.php

[image]


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=Hj7aHOx45HU
« Histoire secrète de France » (5ème Partie) avec Michel Deseille - NURÉA TV
47 564 visionnements•Diffusé en direct le 10 mai 2018
NURÉA TV - Au coeur de l'inexpliqué

À 1H03’49" du vidéo : Intervention de la Vierge en septembre 1914

. Les Allemands à deux jours de Paris et d’une capitulation de la France
. Le 06 septembre 1914, l’État-major français sollicite l’aide d’une célébrité dans la voyante
. Et le 08 septembre, effectivement, il y a un retournement de situation avec les taxis de la Marne
. Témoignages de soldats allemands blessés ayant vu une apparition de la Vierge (de la Marne) dans le ciel qui les incitait à retourner en Allemagne

[image]


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=96hLNCd-w68
« Histoire secrète de France » (2ème Partie) avec Michel Deseille - NURÉA TV
81 689 visionnementsDiffusé en direct le 8 févr. 2018
NURÉA TV - Au coeur de l'inexpliqué

À 0H21’37" du vidéo : Comment le culte d’Isis s’est répandu en Gaule dans l’Empire romain

À 1H30'40" du vidéo : Sur le blason de Paris, sur la barque, la déesse Isis

. Il y avait un sanctuaire d’Isis à Paris
. On aurait retrouvé un sanctuaire avec des statuettes d’Isis à Nanterre, et dans les fondations de Notre-Dame de Paris

[image]


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=rqgWE3yJLNY
« Histoire secrète de France » (1ère Partie) avec Michel Deseille - NURÉA TV
103 964 visionnements Diffusé en direct le 11 janv. 2018
NURÉA TV - Au coeur de l'inexpliqué

À 2H07’40" du vidéo : D’où viennent les druides celtiques ou leur savoir ?

. Possibilité des rescapés de l’Atlantide, selon des légendes basques, ou portugaises

À cause de la singularité de la langue basque, la possibilité que les Basques soient des rescapés de l’Atlantide, fait sens. Anton Parks fait souvent référence à l’Atlantide, notamment dans son essai « La Dernière Marche des Dieux ».

[image]


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=X1A0HCVtpXU
Enseignement ésotérique: Les Basques
42 332 visionnements2 déc. 2015
Deseille Michel

Un peuple parmi les plus mystérieux de la Terre. Ses origines, sa langue, et ses traditions religieuses comme sociales remontent à la protohistoire et pourraient même remonter avant le déluge.

. Les Basques sont liés à la montagne et à la mer dont la chasse à la baleine jusqu’au large de Terre-Neuve

À 0H07’32" du vidéo : Un Basque capitaine du Santa Maria de Christophe Colomb

. Une bonne partie des officiers des équipages étaient basques

À 0H08’12" du vidéo : Les origines basques

. Le noyau primitif basque pourrait remonter jusqu’à l’homme de Cro-Magnon
. Celui-ci lié aux nombreuses grottes avec des peintures comme celle de Lascaux

À 0H10’22" du vidéo : Les Basques ont résisté à tout

. Aux Celtes, aux Ibères, aux Grecs, aux Romains, aux Wisigoths
. Pampelune fondée par Pompée [en 74 av. notre ère]
. L’arrière garde de Charlemagne a été exterminée au Col de Roncevaux par les montagnards basques
. Le maréchal Joachim Murat de la cavalerie de Napoléon a fait une guerre personnelle composée de guerriers basques

À 0H17’30" du vidéo : Les traditions basques

. Les Basques du côté espagnol sont plus coriaces que du côté français [plus intégrés]
. Mais les Basques sont souvent divisés avec des histoires de vendetta à l’interne
. Les chefs des clans familiaux gouvernent le pays basque ; donc, pas d’État centralisé
. À la mort du chef, tout est légué à l’enfant aîné, qu’importe le sexe

À 0H25’42" du vidéo : Un peuple à part, étranger au reste de l’Europe

. Avec des traditions millénaires
. Ils veulent préserver leur autonomie pour conserver leurs traditions
. Ils s’allient avec ceux qui leur garantissent leur autonomie et guerroient les autres
. Une langue particulière, la pelote basque, des rites funéraires singuliers, des danses, des chants folkloriques

À 0H33’43" du vidéo : La principale singularité : la langue

. Une langue dite agglutinante qui s’apparenterait avec les langues caucasiennes, avec la langue berbère de l’Afrique du Nord, avec la langue crétoise

« La Dernière Marche des Dieux », Anton Parks, en page 124 : Parmi ces marcheurs, quelques anciens Atlantes restèrent dans la région du Maroc. Ils constituent probablement la souche du peuple berbère.

« La Dernière Marche des Dieux », Anton Parks, en page 129 : Les nombreuses études poussées mettent en évidences les points communs existants entre les peuples Libyens, Berbères et Guanches des Canaries. Nous pouvons noter par exemple un très grand nombre de mots berbères similaires ou quasi identiques à des termes d’origine guanche.

« La Dernière Marche des Dieux », Anton Parks, en page 140 : Sans pouvoir l’affirmer avec certitude, il semble bien que l’origine primitive de la langue guanche se range parmi les langages chamito-sémitiques aux côtés du berbère et de l’égyptien ancien.

« La Dernière Marche des Dieux », Anton Parks, en page 141 : Dans « Le Testament de la Vierge », j’ai décomposé plusieurs mots d’origine guanche en égyptien et démontré une parenté évidente entre ces langages.

. Des inscriptions berbères dénommées « tifinagh », i.e. « le verbe de Dieu qui se manifeste dans la matière »
. Très géométriques comme les langues anciennes, comme les hiéroglyphes égyptiens

À 0H46’38" du vidéo : On cherche les origines basques dans la mythologie

. La légende de Zeus et Saturne est crétoise et non grecque avec des mots qui ont des racines basques
. Les abeilles sont un symbole solaire et le miel, de résurrection

« La Dernière Marche des Dieux », Anton Parks, en pages 132-133 : Le miel entre largement dans la composition de l’ambroisie, nourriture qui apportait l’immortalité aux dieux de l’antiquité. Or, les Guanches des Canaries produisaient du miel en abondance et ce mets représentait l’une des composantes de leur alimentation.

. Ainsi, dans les rites funéraires basques, on sollicitait les abeilles quitte à les réveiller la nuit lors d’un décès
. La légende crétoise serait plutôt basque que grecque
. Dans le mythe du Minotaure, à part Thésée et Poséidon, les autres n’ont pas de racines grecques comme Arianne
[qui évoque l’Impératrice Anne d’Anton Parks et Poséidon, Osiris, le Taureau, le Veau d’Or]

« ÁDAM GENISIŠ », Anton Parks, en pages 470 : Le mot "taureau" était souvent ajouté au nom d’un dieu ou d’un pharaon, car toute divinité ou personne humaine masculine était féconde et créatrice. Ce fut dans la peau d’un taureau noir marqué d’une étoile blanche au front que le corps d’Osiris fut temporairement enfermé après sa mort. Le titre de "Taureau Céleste" fut donc originellement attribué à Osiris (Sa’am).

. La principale divinité de Crête serait Dionysos et on a trouvé des traces de Dionysos au Pays basque ainsi que du « taureau » qu’on sacrifie
. Dans la mythologie grecque, Dionysos (Osiris), deux fois nés, meurt et ressuscite

« Le Testament de la Vierge », Anton Parks, en page 104 : Comme Dionysos et le Christ Jésus, Osiris changea l’eau en vin et le vin en son sang : "Osiris a donné sous forme de vin, dans une coupe, son sang à boire à Isis et Horus, afin qu’après sa mort ils ne l’oublient pas".

« ÁDAM GENISIŠ », Anton Parks, en page 382 : Le personnage de Dionysos est des plus intéressants. La mythologie grecque prétend que Dionysos fut frappé de démence. Il erra partout dans le monde, et son histoire est remplie de voyages mystérieux. Au cours de ses déplacements, il enseigna l’agriculture à l’humanité. Les diverses peintures figurent généralement Dionysos comme un angelot sortant de sa mère. Il se lamente sur sa génitrice agonisante (illustration 26) ou bien il entame une course folle, quittant ailes déployées sa mère foudroyée.

« ÁDAM GENISIŠ », Anton Parks, en page 386 : Nous retrouvons ici l’aspect agraire propre aux divinités planificatrices qui fournissent l’instruction nécessaire à l’humanité pour subvenir à ses besoins nutritionnels. Faut-il rappeler que cette instruction provient indifféremment des Amašutum, des Abgal-Nommos, d’Osiris, de Parashu-Râma, d’Horus, de Dionysos et de Quetzalcoatl, que nous allons bientôt assimiler à Horus, l’Étoile du Matin.

« ÁDAM GENISIŠ », Anton Parks, en page 425 : Pareillement à Horus ou le roi défunt, Dionysos, que nous avons assimilé à Vénus, descendit aux enfers pour y chercher sa mère…

Comme dans « Percy Jackson », fils de Poséidon (Ptah / Osiris / Enki).


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=n5eVOZ6aGkM

« Le Grand Monarque – à l’ère du Verseau », Maurice Poulin, en pages

Lien du Complément Surprenant : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=150285
Extrait : note la « troublante ressemblance entre le Christ et Dionysos » - Le Seigneur a donné le pain et le vin comme les supports de la Nouvelle Alliance, il n’est certes pas interdit de penser [...] et de voir transparaître dans l’histoire de Cana le mystère du Logos et de sa liturgie cosmique, dans laquelle le mythe de Dionysos est complètement transformé tout en étant conduit à sa vérité cachée. » avant le christianisme, la mythologie antique a accordé une large place au vin. Dionysos (Bacchus chez les Romains) est le dieu grec du vin, qui a enseigné l’art de la vinification aux hommes. Il symbolise le renouveau puisque la vigne renaît chaque printemps. Il est souvent représenté en joyeuse compagnie. Une des légendes autour de sa vie contient déjà les prémices de l’eucharistie et du sacrifice de Jésus. En effet, Dionysos y est sacrifié, dévoré et finalement renaît. Dionysos, dieu de l'ivresse et de l'extase est celui qui permet à ses fidèles de dépasser la mort. Le vin, comme le soma védique, est censé aider à conquérir l'immortalité. C'est un des dieux qui ont eu le plus d'influence sur la civilisation grecque et la civilisation en général. Dionysos est le dieu de la vie liquide sous toutes ses formes, sang, lait, vin, semence du mêle, sève. " Vin, musique, danse, conduisent à l'ekstasis, le fait d'être projeté hors de soi. Dans cet état, les adoratrices et les adorateurs avaient des visions et rien ne leur était impossible.

[image]

En page 65 : Ce thème de « proximité du trône de Dieu » peut même être directement relié au mythe d’Hercule, dans la mesure où, « à sa mort physique, il alla siéger à la droite de Jupiter, dans l’Olympe », équivalent mythologique du « trône de Dieu » dans les Écritures. Même Dionysos, autre appellation du Grand Monarque dans les Centuries, connut une destinée similaire, à sa mort ; de surcroît, il peut être directement relié au futur Cyrus, par un de ses surnoms : le Libérateur. (Isaïe, titre du chapitre 41).

En page 96 : Nous avons vu que le principe de l’Esprit-Saint était relié au symbolisme de l’eau.

. Poséidon, Neptune chez les Romains, vient au deuxième rang dans la hiérarchie divine
. Poséidon assimilable au Verbe ou l’Esprit-Saint
. Poséidon, dieu des eaux, dans la mythologie
. Ptah et Osiris respectivement Zeus et Poséidon
. Le mythe d’Osiris en étroite relation avec la vie de Jésus-Christ

En page 97 : Par contre, d’autres sources indiquent plutôt Ptah, tout en demeurant le créateur du monde, est identifié au dieu Noun, l’Océan primordial, qu’on adorait tout particulièrement à Memphis. [Non, ce n’est pas le Memphis d’Elvis Presley… même si le parallèle est intéressant.] Le nom de cette dernière ville est particulièrement édifiant, car la racine de Mem signifie « eau », en hébreu. De toute façon, Ptah est le père d’Osiris, élément mythologique qui nous permet donc d’indiquer que l’un et l’autre sont plus ou moins interchangeables et que leur lien avec le dieu des eaux demeure indestructible.

« La Dernière Marche des Dieux », Anton Parks, en pages 29-30 : Osiris et Seth représentaient deux systèmes différents de royauté. Osiris incarnait le dieu civilisateur, mais aussi le dieu créateur sous son nom de Ptah.

« La Dernière Marche des Dieux », Anton Parks, en page 61 : Ptah-Osiris émerge des eaux comme le fait Poséidon dans la mythologie grecque.

« La Dernière Marche des Dieux », Anton Parks, en page 70 : Le texte confirme ce point en mentionnant qu’Horus s’apparente à Ptah-Osiris et qu’il est "renouvelé de visage".

« La Dernière Marche des Dieux », Anton Parks, en page 72 : Horus reçoit en héritage à la fois le trône de son père (l’Atlantide), mais aussi son œil, à savoir sa puissance. Asar (Osiris) veut dire justement "Trône de l’Œil". [Les pouvoirs que confère la glande pinéale, la pierre incandescente de Lucifer] Dans ce contexte, le terme Behutet révèle l’origine d’Horus et son droit légitime au trône atlante.

« La Dernière Marche des Dieux », Anton Parks, en page 74 : Le Ka conseille Horus et ce dernier parle en son nom. C’est grâce à cette filiation avec le Ka de Ptah-Osiris (Tanen) qu’Horus accède à tous les honneurs et à la confrérie des dieux. Horus possède ainsi la royauté du Ka.

Voilà un bon indice. Le Grand Monarque devrait avoir en commun le Ka de Ptah-Osiris-Horus.

« La Dernière Marche des Dieux », Anton Parks, en page 75 : Cette eau et l’énergie qui la domine sont attribuées à Ptah-Osiris.

« ÁDAM GENISIŠ », Anton Parks, en page 341 : Nous savons que l’occident était regardé par les Égyptiens comme le lieu originel de leurs ancêtres. Cet occident est la terre de l’A’amenptah (l’Atlantide), le pays de Ptah. Nous avons vu dans cet ouvrage que ce "Premier des Occidentaux" n’était autre que Sa’am-Enki avant que ne lui soit attribué à sa mort, le nom d’Usir (Osiris).

« ÁDAM GENISIŠ », Anton Parks, en page 345 : Phénomène très intéressant, les éléments attribués à Osiris sont la Terre et l’Eau. Ces mêmes principes sont justement octroyés à Enki, en tant que "seigneur de la Terre" et Éa "maître du temple de l’eau".

« ÁDAM GENISIŠ », Anton Parks, en page 346 : Voici donc des découvertes capitales qui nous incitent une fois encore à identifier Osiris comme étant Enki, car elles mettent plusieurs éléments associés à Enki-Éa (d’origine mésopotamienne) en rapport direct avec le "dieu" égyptien Osiris, et plus précisément avec les notions qui tournent autour de la résurrection du "dieu" égyptien.

« ÁDAM GENISIŠ », Anton Parks, en page 349 : Le terme égyptien Abdju (Abydos) possède un homophone dont le sens est "poisson". Ce poisson sacré servait de pilote à la barque solaire de Râ. Il devait prévenir les passagers de la barque à propos des ennemis envoyés par Seth. Nous n’avons aucun mal à assimiler le poisson à Abdju à un Horus symbolique ou plutôt un Osiris réincarné, alors que la contrepartie sumérienne d’Osiris est Enki qui possède lui-même le poisson comme symbole. Ce poisson qui précède la barque solaire évoque évidemment la planète Vénus qui devance aujourd’hui la course du soleil (Râ). Nous savons que le poisson figure également Sirius, l’autre astre sacré des Égyptiens, qui est le lieu où vivent les planificateurs amphibiens. [Nommos chez les Dogons et Abgal chez les Sumériens]

En pages 97-98 : Fait remarquable, si nous retournons au quatrain X-79, on y verra que c’est justement à Memphis, ville de l’Égypte antique, que le « grand Mercure d’Hercules fleur de lys » doit faire un passage triomphal ; nous savons, par le 4e vers, qu’il doit « faire trembler la terre, mer et contrées » ; que dire maintenant de cet extrait de la mythologie, où le dieu des eaux, Poséidon, est surnommé « Celui qui fait trembler le monde » ?

En page 98 : Nous savons également que Neptune était le dieu protecteur de l’Atlantide…

En page 99 : Voyons maintenant le quatrain II-78, et surtout son premier vers :

Le Grand Neptune du profond de la mer
De gent Punique & sang Gaulois meslé,
Les Isles à sang, pour le tardif ramer :
Plus luy nuira que l’occult mal celé.

Donc, il s’agirait de quelqu’un… dont la racine génétique originelle se rapporterait au continent atlantéen d’autrefois.

En page 100 : Manifestement, ce personnage « neptunien » peut être assimilé, surtout par le 1er vers du quatrain précédent II-78, au fameux dieu grec Dionysos. En effet, le mythe disait qu’il était appelé à surgir de la profondeur de la mer. On l’appelait d’ailleurs souvent « Celui de la mer ». Comme Hercule, il était un fils de Jupiter, et monta à sa droite sur l’Olympe, après sa mort.

En page 101 : En réalité, bien davantage qu’un « dieu ivre », Dionysos est surtout connu comme étant le dieu de l’ivresse mystique, c’est-à-dire de la libération de l’énergie de l’âme.

En page 102 : Donc, Bacchus/Dionysos est ici clairement assimilé par un habile syllogisme – technique importante en hermétisme – au bon père Liber.

Pour l’anecdote, en page 101 : Et Denis n’est que la francisation de Dionysos.

On peut voir qu'il y a un lien qui unit Hercule, Dionysos, Poséidon, Ptah-Osiris-Enki, Horus. La voilà la lignée davidique du Ka royal du Grand Monarque, pas nécessairement un lien du sang, mais certainement le lien de l'esprit, du Ka.

À suivre...

---
LIENS DOSSIERS : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=197807

P(3)58

  1367 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

193427 messages dans 39306 fils de discussion, 1015 utilisateurs enregistrés, 84 utilisateurs en ligne (0 enregistrés, 84 invités)
Temps actuel sur le forum : 09/08/2022, 02:57
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum