Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion
Avatar

Hyperborée - Amérique - Québec avec Oleg de Normandie

par panthère58, samedi 23 juillet 2022, 13:33 (il y a 67 jours) @ panthère58

AMÉRIQUE – QUÉBEC – VIKINGS – GAULOIS – CELTES – DRUIDES – HYPERBORÉENS

avec Oleg de Normandie


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=ap6B_MOKFOM
Les Vikings ont fondé les anciennes civilisations d'Amérique
26 718 visionnements • 7 mars 2020
Pagans TV - Oleg

Les Vikings sont l'une des clés de voûte de l'histoire du monde, mais il y a énormément de désinformations et de diffamations à leur sujet. Les mayas, les aztèques, les nahuals et leurs fabuleuses pyramides, tous les mystères s'expliquent à condition de ne pas gober tous les mensonges répandus sur les Vikings.

Intro : Preuves de la présence Viking bien avant Christophe Colomb

[image]

La pierre runique de Kensington au Minnesota

Wikipédia : La pierre runique de Kensington est une pierre plate rectangulaire en grauwacke couverte de runes sur sa face et son côté. Son origine et sa signification ont été contestées depuis sa « découverte » en 1898 à Solem Township (Comté de Douglas) près de Kensington, Minnesota. Elle suggère que des explorateurs scandinaves auraient atteint le centre de l'Amérique du Nord au XIVe siècle.

Les savants et historiens considèrent majoritairement que c'est un canular. Il existe quelques personnes qui proposent des explications étranges ou farfelues.

Olof Öhman, un fermier d'origine américano-suédoise, déclare en 1898 avoir trouvé la pierre alors qu'il débarrassait sa terre d'arbres et de troncs afin de pouvoir la labourer. Elle a été trouvée sur un monticule ou un côté de colline, couchée face contre terre et enchevêtrée dans les racines d'un arbre supposé être âgé d'au moins une dizaine d'années. Aux dires de plusieurs témoins, quelques-unes de ces racines étaient aplaties et épousaient la forme de la pierre. Le fils d'Öhman, âgé d'une dizaine d'années, a alors remarqué des inscriptions et le fermier déclara qu'ils pensaient avoir trouvé un almanach indien. L'artefact a des dimensions de 76 × 41 × 15 cm et pèse environ 90 kg.

La carte de Waldseemüller

[image]

Wikipédia : Le planisphère de Waldseemüller, publié sous la direction du cartographe Martin Waldseemüller à Saint-Dié-des-Vosges en 1507, contient la première mention du mot « America » (francisé comme Amérique), nom donné en l'honneur de l'explorateur Amerigo Vespucci, sur une carte intitulée « Universalis Cosmographia ». Un livret de 52 feuillets imprimés, dénommé "Cosmographiae Introductio", intitule ce planisphère "Universalis Cosmographie descriptio in plano" et une carte-globe en douze fuseaux "Universalis Cosmographie descriptio in solido".

Et quantité de preuves archéologiques sur le sol d’Amérique du Nord de maisons et villages viking datés aux environs de l’an 1000

À 0H02’55" du vidéo : Les invasions vikings font suite au régime de terreur de Carolus Magnus dit Charlemagne que l’Église catholique romaine s’est bien gardée de faire connaître

À 0H05’35" du vidéo : Vers l’an 1000, pour échapper aux persécutions chrétiennes, les Vikings vont découvrir de nouvelles terres : l’Amérique

Pour préserver leur sécurité, les Vikings vont garder secrète cette découverte
Puis ils vont longer les côtes vers l’Amérique du Sud où ils entrent en contact avec les peuples méso-américains avec qui ils partagent leurs connaissances

De là à dire que les Vikings ont transmis des connaissances et un savoir qui aurait fondé ces civilisations, en plus d’ériger des pyramides, je trouve qu’Oleg de Normandie franchit trop aisément ce pas, son esprit viking aveuglant son esprit critique. Il y a bien eu un « agent civilisateur » qui a civilisé les Vikings aussi.

La discrétion des Vikings va être avalisée plus tard par la violente conquête des chrétiens espagnols
Pourtant, l’accueil des Espagnols fut convivial en souvenir des Vikings

[image]

À 0H12’20" du vidéo : Serpent (snekkar) et Dragon (drakkar)

Le Serpent représente l’ancienne tradition, la curiosité et la connaissance contre laquelle l’Église catholique romaine est en guerre

Encore aujourd’hui, les « complotistes » représentent ces personnes curieuses qui cherchent la vérité, la connaissance, la justice, et contre lesquels « l’autorité » est toujours en guerre.

À 0H14’42" du vidéo : Aztèques et Mayas civilisés par les Toltèques qui viennent de Tula / Thulé

Les méso-américains ont des liens celto-nordiques dont le calendrier maya
Les Toltèques, une tribu de Vikings

[image]

Lien : https://le-voyage-intuition.com/les-quebecois-viennent-de-normandie/

Extrait : “Les Québecois viennent de Normandie !”

LARS DEMAR2 JUILLET 2021 AT 17 H 29 MIN
Et que signifie « Québec » en Normand ? textuellement « quel fleuve » – exclamatif – !

Qué (Normand Roman « Ké ») pour Quel (Francien)
Bec (Normand Norrois « Berkkr ») pour rivière, fleuve, cours d’eau (Francien)

Les Normands qui fondent Québec sont des marins et navigateurs aguerris en provenance de Honfleur (sombre fjord) et de Harfleur (Harald fjord) deux villes fortifiées en vis à vis par les Vikings en baie de Seine (fleuve à large embouchure).

Or, lorsqu’ils voguent sur le fleuve St Laurent, ils pensent être encore en mer et non sur un fleuve tellement celui-ci est d’une largeur exceptionnelle.

Décontenancés et médusés ils s’exclament alors Qué bec ! prononcer kébek encore utilisé et compris de nos jours.


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=e-4oFbeGH1M

[image]

Lien : https://rumble.com/vs2887-la-communaut-des-druides-du-qubec.html

Dans le vidéo, Nostradamart associe les « lumières » au 11 sept. 2001 parce qu'ils ont décidé de s'afficher publiquement en 2004. Alors que moi, je pense qu'on faisait référence au siècle des lumières qui a permis leur résurgence après maintes chasses aux sorcières de l'Église catholique romaine.

Lien : https://studylibfr.com/doc/4202259/communaut%C3%A9-des-druides-du-qu%C3%A9bec

Extrait # 1 : Le druidisme a toujours été attaché aux principes de la liberté de conscience et du libre arbitre à l'abri de tout exercice de prosélytisme religieux explicite ou implicite.

Extrait # 2 : PRINCIPES DRUIDIQUES

Comme nous le rappellent les druides depuis l'Antiquité jusqu'au siècle des lumières :

« Sous l'œil du Soleil, la Vérité à la face du Monde! »...ou encore en réponse à l'invitation à la croyance aveugle : «Il s’agit de savoir comprendre avant de croire sans comprendre. »

Puis, selon les principes généraux de la Kredenn Geltiek (Croyance celtique) de Bretagne:

« Le druidisme rejette toute influence étrangère sur les contrées et les esprits occidentaux mais elle n'exclut pas pour autant et même recommande une approche intelligente et culturelle de la connaissance universelle. L'étranger, s'il est lui‐même tolérant et non dominateur, s'il n'a aucune visée destructrice sur nos patrimoines ancestraux, ne peut être accueilli qu'en ami ».

[image]

La communauté des druides du Québec
par mordicus, samedi 21 mai 2022, 13:37 (il y a 62 jours) @ panthère58

Lien : https://rumble.com/vs2887-la-communaut-des-druides-du-qubec.html
À la fin du vidéo ce n’est pas le signe druidique que font les trois élus mais bel et bien le « 666 » couac
Et on le voit clairement en plus recouac
[image]
Trois bons sujets manipulés par le 6t6m6 hyper couac
[image] mini t’sé veux dire

[image]

Effectivement...
par panthère58, samedi 21 mai 2022, 15:44 (il y a 62 jours) @ mordicus

Eh oui, ce n'est pas le signe des druides. Nostradamart a tiré trop rapidement des conclusions superficielles en fonction des événements contemporains qui occupent sa vision tunnel.

Mon but n'était pas de relever les manques de Nostradamart.

Pour moi, l'essentiel est de voir qu'il y a dans ce vidéo un témoignage reliant les Québécois à des ancêtres barbares, païens, celto-gaulois viking, soit à des Hyperboréens, au final, à la triade Osiris-Isis / Nephtys-Horus.

[image]

Pour faire suite au Complément Surprenant du VOR220514 :

http://www.orandia.com/forum/index.php?id=199609

[image]

Lien : https://studylibfr.com/doc/4202259/communaut%C3%A9-des-druides-du-qu%C3%A9bec

Extrait : Spiritualité druidique contemporaine

Au cours des siècles, nous avons totalement dénaturé le mot « spiritualité ». Les religions monothéistes en particulier se sont servies grassement dans le buffet de la spiritualité.

Soyons clairs sur le sujet : il n’y a pas de spiritualité dans les systèmes religieux. Spiritualité et système sont des antagonismes.

Les religions sont des systèmes. Ces systèmes utilisent des textes que l’on dit inspirés. On y impose des dogmes dont la compréhension défie les bases de la logique et on appelle « spiritualité » la démarche qui tente d’imposer une vision dont les objectifs est de s’assurer la soumission des adeptes et leur adhésion totale. Afin de renforcer la diffusion de cette doctrine, les leaders ont recours à des rituels [la Fête de Noël, par exemple...]. Ici les rites ont pour fonction de percuter l’imagination du fidèle, d’encrer dans l’inconscient, à la manière du chien de Pavlov, le message que ce groupe possède la Vérité et que de s’en éloigner attire sur soi toutes les malédictions divines. Cette portion de l’endoctrinement est efficace à deux périodes : chez l’enfant où l’esprit est incapable de faire la part des choses et remettre en question les concepts qu’on lui impose, et souvent quand l’individu est dans une phase très vulnérable, que tout dérape dans sa vie, victime des aléas du destin, du filet jeté autour de soi.

L’histoire des religions montre clairement que la soumission des peuples et des nations passe par trois étapes : créer un mythe afin de forcer la cohésion de tribus disparates, imposer une fiction sous le couvert d’une révélation, et encadrer les comportements des groupes sociaux par des règles strictes, réductrices et qui exigent un complet abandon et une totale soumission. À cela s’ajoutent les rétributions et les châtiments corporels, pouvant aller jusqu’au meurtre. L’histoire des religions est exemplaire à ce chapitre. Ceci dit, on doit souligner que ces systèmes artificiels ont donné certains grands personnages dans l’histoire. Ce résultat n’est pas dû au système de valeurs et de croyances, mais à une démarche personnelle du personnage. Tous et toutes furent des marginaux dans leur communauté. Certains furent persécutés et mêmes brûlés par leur propre autorités religieuses. Encore aujourd’hui, les prêtres, les imâms ou les rabbins qui dénoncent les abus de leur système religieux sont persécutés et intimidés par l’establishment religieux.

C'est ainsi que le résume le druide breton Alain LeGoff :

« La morale n’est pas une loi naturelle. Elle a été créée par les hommes et pour les hommes. Être en accord avec les lois de la nature n’est pas absolument moral. Le chien est un loup domestiqué. Le porc est un sanglier dégénéré et l’homme urbanisé n’est aussi qu’un être dénaturé ». (Alain Le Goff, Regards, in Ordos, No 2 ‐ août 1994.)

Alors qu’est‐ce la spiritualité ?

La Vie est spiritualité. Le spirituel est l’état originel et primordial de la conscience humaine. On ne pratique pas la spiritualité, on ne développe pas sa spiritualité et on ne devient pas spirituel. La spiritualité, esprit, spiritus, est un état, non une acquisition. La connaissance véritable, la Uidia (même étymologie que le sanskrit Vidya) en druidisme, est au cœur de notre conscience, comme l’électron est au cœur de la matière. Or cette connaissance est ensevelie sous un ramassis de détritus accumulé par notre éducation académique, sociale et religieuse. Nous vivons dans l’obscurité alors que sur le sol, sous cet amoncellement de faussetés, la lumière brille de tous ses éclats. Ainsi, en plus de la Vie, les druides tenaient la science en haute estime et l'appelaient dans la langue ancienne Uidia (ou Uidiia < Uidtu « science, savoir »).

Avant les années 60, au Québec, la « spiritualité » était associée aux pratiques religieuses de l’époque. Le catholicisme dominait la scène et le clergé était omniprésent.

Puis vint une bourrasque qui balaya le religieux et laissa un vide. Dans les années 70, la nouvelle génération découvrit avec le reste du monde les traditions asiatiques orientales et le mouvement Nouvel‐Âge issu du mouvement holistique des communautés hippies. Il va sans dire que le New Age (ou Nouvel‐Âge) est un courant spirituel strictement occidental des XXe et XXIe siècles qui se caractérise par une approche individuelle et éclectique de la « spiritualité ». Défini par certains sociologues comme un « bricolage » syncrétique de pratiques et de croyances, ce courant sert de catégorie fourre‐tout pour un ensemble hétéroclite d’auteurs indépendants et de mouvements dont la vocation commune est de transformer les individus par l’éveil spirituel et par conséquence, de changer l'humanité. Ceci dit, le mouvement s’est transformé en une sorte de marché aux cristaux, poudres magiques, babioles clinquantes (ou bling bling en américain familier), adoptant des symboles de toutes sortes métissant un paganisme de surface avec le monothéisme décadent ambiant. On remarque alors que ces adeptes pratiquent une démarche naïve et parfumée d’encens. Bref, le druidisme traditionnel se dissocie entièrement de cette démarche syncrétisante.

La spiritualité authentique nous est rappelée par cette phrase : « Nous nous déplaçons dans l’obscurité, une chandelle à la main, alors que le soleil, à nos pieds explose de tous ses feux. »

Tout dans l’Univers est spirituel. De l’Énergie universelle des cordes quantiques, au regroupement de plus en plus complexe des particules, aux formes vivantes, aux systèmes solaires jusqu’aux galaxies, une spiritualité que seule peux ressentir l’humain émane de ce grand Tout. Le tissu cosmique est à la fois matière et Vie, c'est‐à‐dire Vie et Conscience.

Notre conscience, au moment où elle se désintègre des éléments encombrants, libère la place et le spirituel, la lumière de la connaissance intuitive et la prise de conscience de la réalité se manifest[a]nt. Nous réalisons alors notre véritable nature.

Il est dit: « la conscience sommeille dans la pierre, s’active dans la plante, rêve dans l’animal et s’éveille dans l’Humain ».

L’instant de l’éveil nous révèle notre état d’osmose avec l’Univers. La spiritualité nécessite que l’individu livre un combat avec toute son intelligence s’il veut se libérer de sa prison. La première condition est de s’affirmer. L’acte de se soumettre à une divinité est dévitalisant pour la conscience et contraire au principe de liberté absolue, qui seule, nous rend libre de notre propre destinée.

Il est aussi illusoire de parler de spiritualité dans les religions monothéistes que d’étudier le chant des oiseaux sur des modèles empaillés.

Le druidisme du 21e siècle s’est épuré d’une certaine façon. Dans sa forme primitive d’il y a 2000 ans, il ne correspondrait plus aux préoccupations de l’homme moderne. Mis à part qu’il serait une fascinante curiosité archéologique, il serait lourdement hypothéqué par son manque de modernisme. En tant qu’institution, nous avons conservé les éléments intemporels et un héritage culturel du passé. Dans le druidisme moderne, la préoccupation de la relation de l’humain avec son environnement et la Nature redevient un sujet de réflexion et d’hygiène morale. Le druidisme insiste sur la nécessité de rétablir un contact et une harmonie avec les forces de la vie, avec la Nature. Durant l’antiquité, le druide était avant tout un savant, un philosophe, un chercheur de vérité. Aujourd’hui, cette poursuite occupe toute la place. La vérité dans le quotidien est en mouvement perpétuel. Le sage sait qu’il faut toujours tout remettre en question, toujours questionner ses convictions.

La Vérité comme l’Univers est en perpétuel changement. Le monde fixe d’Aristote et des religions est une hérésie. La Sagesse doit être vivante, surtout pas être emprisonnée dans des textes poussiéreux.

Finalement, disons que le druide n’impose rien, ne prétend pas posséder la Vérité, mais il questionne ; il questionne et écoute les réponses dictées par son jugement et de son intuition. Le druidisme [« complotiste »] ne professe pas de dogmes, il ne fait que questionner et rechercher.

Bref, tout se transforme et est en perpétuel mouvement... Rien n'arrive ex nihilo « sorti de rien » !

« Mais les dieux païens, aussi, croyez‐vous qu'on puisse les mépriser ? Le catholicisme en porte l'empreinte, par ses saints, ses chapelles et ses miracles... » (Émile Chartier, dit Alain / 1868‐1951 / Propos sur la religion, Enchanteurs, prodiges, dieux, 5 mai 192)

[image]

Liens :

1. https://www.fugues.com/2022/05/26/les-vikings-dragons-des-mers-du-nord-sont-a-montreal-...

2. https://www.lapresse.ca/arts/arts-visuels/2022-04-14/vikings-dragons-des-mers-du-nord/l...

[image]

Extrait : Drakkars à tête de dragon, raids dévastateurs, navigateurs intrépides, le mot Vikings évoque un univers qui a marqué l’imaginaire et a inspiré Le seigneur des anneaux de Tolkien, la Tétralogie de Wagner et quantité de films et de séries télé. Ce peuple se trouve au cœur de Vikings – Dragons des mers du Nord, riche exposition du musée Pointe-à-Callière présentée jusqu’au 10 octobre où se mêlent mythes et réalité.

ALEXANDRE VIGNEAULT
LA PRESSE

S’appuyant sur la forme du conte, l’exposition est structurée en quatre salles présentées comme autant de « récits » où il est question des origines de ce peuple, de son quotidien, de ses expéditions et de la « fin des temps ». Chaque salle regorge de centaines de pièces (650 au total) venues de la collection du Musée national du Danemark et de quelques objets découverts sur le sol canadien. La présence des Vikings, qui ont sillonné les mers de 793 à 1066, est en effet attestée à L’Anse aux Meadows, à Terre-Neuve, en 1021.

On découvre dans la première salle la cosmogonie viking, composée de neuf mondes portés par l’arbre Yddgrasil. Les humains vivent au centre (Midgard), mais sont dominés par le Valhalla, royaume du dieu Odin.
Les espaces suivants, qui évoquent les faits d’armes et les expéditions commerçantes de ces grands navigateurs, racontent leur réalité à travers des outils (hache, pointes de lance, etc.), des objets usuels (peigne, parure pour cheval, fuseau…) et de bijoux faits de pierreries venant d’aussi loin que l’Asie. Habiles forgerons [la forge, l'Arbre de la Connaissance, partagée par le Serpent biblique Enki / Osiris], les Vikings ont créé un alliage proche de l’acier qui rendait leurs épées plus légères, plus souples… et plus tranchantes que celles de leurs adversaires !

Dans cette multitude d’objets, quelques pièces de grande taille se démarquent. Deux répliques de bateaux peu profonds, notamment, qui ont été conçus pour être modelables : ni les rames, ni le gouvernail, ni même le mât ne sont fixes, ce qui permettait aux marins de naviguer dans les deux sens et de faire face aux intempéries. Ce ne sont pas avec ces navires que les Vikings ont traversé l’Altantique, mais avec d’autres beaucoup plus grands, explique Peter Penz, conservateur du Musée national du Danemark.

Les grands navires pouvaient faire de 40 à 50 mètres et avoir un équipage de 100 personnes, dont 80 guerriers et une vingtaine d’autres marins affectés à des tâches diverses.

Peter Penz, conservateur du Musée national du Danemark

Ces grands bateaux pouvaient transporter trois ou quatre barques comme celles présentées à Pointe-à-Callière, dont le fond plat permettait aux Vikings d’accoster très près de berges et de lancer des attaques furtives au lever du jour.

On connaît la réputation des Vikings entre autres à travers les récits de moines qui ont raconté les raids sur les côtes anglaises. Or, c’était aussi un peuple de commerçants qui a fait son chemin jusqu’à Constantinople, par la Méditerranée et par les fleuves et rivières de l’Europe de l’Est. Certains avancent que les Vikings auraient même eu des contacts avec les Chinois, ajoute Peter Penz.

L’exposition, axée sur les objets, comporte une part interactive. Des écrans tactiles permettent entre autres de rassembler les matériaux nécessaires à la construction d’un drakkar ou encore de graver son nom en runes. Une salle est aussi consacrée à la présence des Vikings dans la culture populaire (le superhéros Thor et son marteau, notamment) et plusieurs autres présentent des animations explicatives et même d’imposantes scènes empruntées à Assassin’s Creed Valhalla. Le producteur de jeux vidéo établi à Montréal a en effet la réputation d’être très méticuleux lorsqu’il est question de reconstitution historique. Ses images habillent majestueusement les lieux.

[image]

Étrange ressemblance entre le Helm of Awe celtique des Vikings et le logo du CF Montréal.

[image]

[image]
Le Helm of Awe celtique des Vikings

[image]

Oleg, le soliloque de Normandie qui a écouté sa petite voi(e)x soufflée par le vent du Nord.


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=7Ayg-bhbIbQ
Hyperborée, l'origine secrète des Européens - Real History #2
82 834 visionnements • 22 oct. 2017
Pagans TV - Oleg

Un documentaire empli de passion et de magie. Vous découvrirez entre autres secrets, celui du sanglier, des calendriers et beaucoup d'autres... Hyperborée 2/2

À 0H12’25" du vidéo d’Oleg de Normandie : Transmission hermétique par l’étymologie

Du mot « Borée » au Sanglier en passant par l’Ours

Suite à cette démonstration, les « Hébert » québécois, qu’on dit de descendance juive sur la plate-forme d’Orandia depuis longtemps, pourraient plutôt être d’origine nordique, hyperboréenne : Hé Bear ! Eh l’Ours !

Le cas échéant, aurait-on voulu cacher nos origines véritables ?

[image]

Les Druides du Québec

[image]

Lien : https://www.angelfire.com/folk/boutios/index.html
Extrait :
La Communauté des Druides du Québec a été fondée par un appel public solennel lors de la célébration de Beltaine en mai 2002, organisé par la Communauté païenne de Montréal au Parc Maisonneuve de Montréal, appel prenant effet l’année suivante. En effet, l’union de trois forces vives, réunissant Boutios, un druidisant de plus de 30 ans d’expérience, Genestos et Iuos, a permis de concrétiser cet appel, lors de la célébration du solstice d’été 2003, fondant ainsi ladite Communauté. Notre calendrier sacré est à l’image de la Grande Roue Cosmique, à savoir 8 cérémonies de nature solaire et lunaire sous l’œil du Soleil, selon l’adage druidique : La Vérité à la face du Monde ! Reprenant ainsi sur une base annuelle, la Grande Roue des cycles de la Vie. Les membres de notre Communauté entretiennent des liens fraternels avec plusieurs associations celto-druidiques du Québec et de l’étranger.

[image]

Festival Gaulois en Beauce 2022
Lien (vidéo) : https://gettr.com/user/carolinelessar8
[image]
Extrait : Festival des Gaulois 2.0

1-2-3 juillet 2022

On a une super programmation allez visiter le site : www.festivaldesgaulois.ca
Allez sur le site pour connaître la programmation.
Prix à la journée ou pour la fin de semaine.
C’est pour monsieur/madame tout le monde…
En paix dans le respect.
On profite de l’été.

[image]

Lien : https://gettr.com/post/p1jeqnq0998
[image]
Extrait : Mon ruisseau Gaulois !

Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n’y est pas. ????
Quoi de mieux que d’écouter le bruit du ruissellement d’une rivière.
Bonne soirée mes amis… je vous aime.
Chut, on ne le dira pas, mais il y en a plus que d’autres.
????

[image]

Lien : https://gettr.com/post/p1h3ly63861
[image]
Extrait : ÇA VA BIEN ALLER à partir de maintenant pour ceux qui vont se tenir debout !
Les Gaulois du festival sont partie de la Beauce en nous laissant une belle arc-en-ciel !

---
LIENS DOSSIERS : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=197807

P(3)58

  226 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

193970 messages dans 39429 fils de discussion, 1017 utilisateurs enregistrés, 139 utilisateurs en ligne (0 enregistrés, 139 invités)
Temps actuel sur le forum : 28/09/2022, 08:27
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum