Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion
Avatar

LUG, NUADA, MERLIN-LAILOKEN, BLAISE, MYRDDIN-EMRYS, GRAAL 9

par panthère58, jeudi 23 septembre 2021, 19:43 (il y a 319 jours) @ panthère58

:-) HORUS, LUG, NUADA, MERLIN-LAILOKEN, BLAISE, MYRDDIN-EMRYS, GRAAL 9

Le billet précédent du dossier, GRAAL 8, trouve écho dans celui-ci.


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=7ollTSWhDVM
« Les Merlins : Héritages d'un Archétype » avec Éric Charpentier (Part. 1) - NURÉA TV
30 326 visionnements Diffusé en direct le 11 juin 2019
NURÉA TV - Au coeur de l'inexpliqué

L’épopée Arthurienne et la Quête du Graal nous livre de Merlin l’enchanteur une caricature qui est sans doute le dernier avatar d’un personnage multimillénaire. Le Moyen Âge a su en effet conserver la mémoire d’un magicien aux grands pouvoirs, bien que sauvage et tourmenté. Conseiller et ami du roi Arthur, il est aussi bâtisseur de grands monuments comme Stonehenge. Plus loin dans le temps, à l’époque celte, il est le druide gardien de la Connaissance : l’homme chargé de tous les savoirs du monde. Mais il n’est déjà que l’héritier des sorciers chamanes de cette période où l’on élevait des mégalithes. Ce sont eux qui lui ont donné son nom !

Du Merlin néolithique au Merlin du Moyen Âge, le personnage a su traverser les âges adoptant à chaque nouvelle ère une nouvelle identité sans perdre néanmoins ses archétypes primordiaux. C’est ainsi qu’au-delà du personnage purement humain, toutes les époques ont su aussi garder de lui le portrait d’une divinité gémellaire dont l’origine cultuelle est sans doute à rapprocher des temps postdiluviens.

À 0H55’38" du vidéo : Merlin le Druide (celui qui voit)

. Merlin le Fou, l’Enchanteur : Lailoken, l’homme sauvage, aussi dénommé Myrddin Wilt et Suibne, un être torturé et atteint de folie, mais doté d’un immense savoir

Wikipédia : Myrddin Wyllt, connu également comme Myrddin Emrys, en latin Merlinus Caledonensis et Merlin Sylvestris, est un personnage de plusieurs légendes galloises médiévales, dépeint comme un prophète et un « fou ». Il est la principale source d'inspiration du personnage de Merlin, dans la légende arthurienne.

Vraisemblablement né aux alentours de l'an 540, Myrddin Wyllt est frappé de folie après la bataille d'Arfderydd en 573, et se réfugie dans les forêts calédoniennes (en gallois Cylidd) pour y vivre en ermite, à l'instar d'un personnage qui lui est semblable, Lailoken.

Philippe Walter : « C’est ainsi que Merlin est devenu un personnage mêlant le passé celtique, voire préceltique à des pans importants de culture chrétienne. »

Philippe Walter : Les personnes envoûtées par ce chant du merle sont littéralement transportées dans l’Autre Monde et vivent dans un temps différent du temps humain.

. Une des étymologies des plus près de Merlin vient d’un rapprochement à la mer [Enki, Osiris, Poséidon, Neptune]

À 1H17’11" du vidéo : Merlin le Chamane

. Traits archaïques pré-indoeuropéens
. Notions de chamanisme en lien avec Merlin, le Cerf au Pied Blanc
. Merlin, Héritier de Cernunnos, le « Dieu Cornu » ou « Dieu à la Corne », grand cervidé au statut royal doté d’une longévité accrue

[image]

Lien Complément Surprenant :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=127882

Extrait : CERN est le titre abrégé du Dieu Cernunnos, qui signifie « le cornu » et qui est souvent associé à PAN. Son anniversaire se fête le 21 décembre.

[image]

La légende attribue à Cernunnos le pouvoir de contrôler l’ombre ; il est connu pour la mort et la résurrection après l’ordre de Osiris et de Horus. Le logo du CERN porte le nombre 666 et devant le laboratoire du CERN, à l’extérieur trône une statue de Shiva, la déesse hindoue de la destruction.

[image]
Shiva au CERN

Le quartier général du CERN est situé sur un site apollonien : des fondations construites par les Romains destinées à abriter un temple en l’honneur d’Apollon. Apollon, comme Pacal Votan, est un seigneur ou un dieu solaire. Pacal signifie bouclier solaire. Dans le Livre de l’Apocalypse, au verset 9.11, Apollon est nommé comme celui qui détient la clé des portes des abysses.

« Le Testament de la Vierge », Anton Parks, en page 84 : Les Grecs ont clairement confondu Pan avec Osiris. À l’époque gréco-romaine, la ville égyptienne d’Ipu fut baptisée "Panopolis" ("cité de Pan") en l’honneur de Pan qui était assimilé à Osiris et à son double, Min, tous deux vénérés en ce lieu.

[image]

À 1H50’44" du vidéo : Folie ou Transe chamanique ?

Philippe Walter : La folie mélancolique de Merlin se caractérise par un délire scientifique beaucoup plus que par une forme d’ineptie mentale. Son état second le met en état de prophétiser, de proférer des vérités inaccessibles aux mortels. Ainsi, la folie de Merlin… est un état divin de possession mélancolique par la divinité qui l’apparente à l’enthousiasme ou à la transe sacrée des devins antiques…

À 1H56’35" du vidéo : Rituel Maro (fou, folie) en Indonésie = transe chamanique

. On retrouve « Maro » dans le vocabulaire gaulois sous le terme « Mero » qui veut dire « fou, agité »
. Dans « mero », il y a l’agitation de la mer, des vagues, le déchaînement
. Donc c’est par ce côté agité qu’on associe Merlin à la mer étymologiquement

[« Mero » comme dans Mérovingiens… Surtout que les Celtes, et leurs druides, précèdent en Gaule ces Francs dénommés Mérovingiens]

« L’Énigme Sacrée », en pages 232-233 : Selon le principal chroniqueur franc et la tradition postérieure, [Méro]vée naquit de deux pères. Alors qu’elle était déjà enceinte, on raconte en effet que la mère de Mérovée, femme du roi Clodio, alla nager dans l’océan ; là, elle fut séduite ou enlevée par une mystérieuse créature d’au-delà des mers – « bestia Neptuni Quinotauri similis » – « bête de Neptune semblable au Quinotaure », autre animal fabuleux. La créature, probablement, rendit la reine enceinte une deuxième fois et, lorsque Mérovée naquit, deux sangs différents coulaient dans ses veines, celui d’un roi franc et celui d’un monstre marin et mystérieux.

Or, si l’on en croit la tradition, les rois mérovingiens étaient, à l’image de leur contemporain Merlin, adeptes des sciences occultes et de toutes formes d’ésotérisme. On les a d’ailleurs souvent appelés les rois « sorciers » ou « thaumaturges »…

. Merlin : Héritage étymologique : « Merula (latin de merle), Transe Chamanique »

Extrait du vidéo : « Dans les différents noms propres cités par Xavier Delamarre, issus du thème mero, 'fou, agité, se trouve les variantes merola, merula dont le sens est à rapprocher de « follette » (fou-fou), et l’auteur de préciser qu’il ne doit être confondu avec le latin merula, 'merle bien qu’il puisse venir de lui… Cette folie serait donc à replacer dans son sens sacré et divin, bien plus que dans une connotation de dérèglement mental. Merol, merul, désignerait ainsi la folie relative à l’état de transe chamanique permettant de transcender les mondes. »

Ainsi, par un autre chemin, on en arrive encore à la lignée osirienne, horusienne, dite « davidique ».

[image]


Lien vidéo Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=j_P3YwFtumI
« Les Merlins : Héritages d'un Archétype » avec Eric Charpentier (Part. 2) - NURÉA TV
17 730 visionnements Diffusé en direct le 18 juin 2019
NURÉA TV - Au coeur de l'inexpliqué

À 0H08’44" du vidéo : Merlin et Blaise

Philippe Walter : Dans « l’Histoire de Merlin » de Robert de Boron, l’enchanteur dicte ses mémoires au moine Blaise, véritable compagnon de l’enchanteur. « Le compagnonnage de Merlin et du loup est si marqué qu’il incite à se demander si cette Association ne va pas bien plus loin qu’une simple complicité de circonstance. Concrètement, on peut se demander si Merlin et le loup ne sont pas deux créatures apparentées par de véritables liens de sang… En poursuivant l’enquête, on s’aperçoit que le Merlin écossais se nomme Lailoken, ce qui peut signifier le "jumeau". On en vient alors à se demander si le jumeau mythique de Merlin ne serait pas justement le loup lui-même, alias Blaise, un des noms celtiques du loup. Merlin et Blaise seraient alors deux jumeaux mythiques… »

Pour l’anecdote : Merlin dit Lailoken, dit « jumeau » de Blaise le loup.

Parks le loup et Blais le loup, oups, la panthère… !

. Thématique universelle des jumeaux divins de nombreuses mythologies
. Hypothèse de Philippe Walter pour qui Saint-Martin serait un avatar de Merlin utilisé par l’Église chrétienne et qui s’est imposé sur d’anciens sites païens mégalithiques christianisés ou pas en France
. Saint Martin, pourfendeur des traditions païennes… !
. Et on retrouve sur le terrain des évidences de cette relation Merlin / Blaise (églises et collines)

À 1H32’21" du vidéo : Les Runes et les Constellations

Extrait du vidéo : Rune de la « Connaissance », elle est associée à la roue et aux cycles astronomiques. Par extension elle désigne le char solaire, véhiculant les Dieux. Elle appartient à la famille de Fehu, dirigée par le Dieu Freyr et sa jumelle Freyja. On lui donne pour correspondance stellaire, la constellation des Gémeaux dont Castor et Pollux.

Dans cette « Rune de la Connaissance », on retrouve l'équivalent de Merlin et Freya dans l'épisode 9 de la deuxième saison de la télésérie « MERLIN ». Et on y retrouve l’essence du lien entre Merlin et Blaise. Dans cet épisode, Merlin tombe amoureux de Freya, une druidesse maudite qu'il délivre de sa cage pour qu'elle évite la mort.

[image]

Il s'avère qu'elle a subi un sortilège qui la transforme en une sorte de panthère noire ailée gigantesque qui terrorise la nuit venue.

[image]

Arthur va la blesser mortellement. Merlin l'amène au lac où il a caché Excalibur / Ğírkù pour qu'elle y trépasse paisiblement. Celle-ci va devenir ainsi la Dame du Lac ou Viviane qui récupérera Excalibur, et la préservera pour les occasions où Merlin en aura besoin. La télésérie prend des libertés dans leur scénarisation sur Merlin et l'épopée arthurienne. Et j'y trouve une correspondance sympathique.

Saison 2 Épisode 9 : La Druidesse


Lien vidéo Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=1_koZ8dqjc8

Lien Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fée_Viviane

Extrait : La fée Viviane ou la Dame du Lac est un mythique personnage des légendes arthuriennes qui donne l'épée Excalibur au roi Arthur, guide le roi mourant vers Avalon après la bataille de Camlann, enchante Merlin, et éduque Lancelot du Lac après la mort de son père. Les différents auteurs et copistes de la légende arthurienne ont donné à la Dame du Lac divers noms tels que Viviane, Niniane, Nyneve ou Nimue.

Excalibur au fil des 5 saisons de Merlin


Lien vidéo Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=3kmYG0AWjPU

À 0H22’27" du vidéo : Nombreux toponymes de « CHANTE » qui reflètent la relation Merlin / Blaise : Chantemerle / Chanteloup

. « Chante » signifierait « pierre remarquable » qui servirait de borne
. La divinité du loup serait le dieu que l’on connaît sous le nom de « Lug »
. Une des appellations de Lug est le « corbeau » !

« Du Plérôme à la Matière », Anton / Hanael Parks, en page 121 : Des études comportementales montrent que le loup et le corbeau entretiennent une relation privilégiée après des siècles d’accoutumance, voire des millénaires, à leurs présences respectives. Les corbeaux sont encore appelés « les yeux du loup » et le chant du loup, avant la chasse, appelle le corbeau, patient et attentif, qui le suit tout au long de ses pérégrinations et qui festoie sur ses prises.

Wikipédia : Selon les sources irlandaises, la société divine est structurée de la même manière que la société humaine, et l'organisation des Tuatha Dé Danann, les Gens de la tribu de Dana hiérarchisée en trois classes fonctionnelles. La société divine est articulée autour du roi représentant la société entière, Lug Samildanach ou Nuada, le roi des dieux…

« Du Plérôme à la Matière », Anton / Hanael Parks, en page 121 : Dans cette partie du Graal primitif irlandais – réceptionné de mon côté avec nombre de détails inconnus – ce Porteur de Lumière se nomme également Nuada, roi mythique des dieux « Tuatha Dé Dannan » (« le peuple de Dana ») ou plutôt « ceux de la Tuat (monde souterrain) de Dana.

Lug est le fils de Cian et Eithne, il est aussi apparenté aux Fomoires par son grand-père maternel Balor, qu'il tue avec son lance-pierre, conformément à une prophétie.

Lug utilise un lance-pierre comme David… Et pour moi, David, c’est Horus.

Lug n'est pas admis d'emblée chez les dieux. Il lui faut surmonter une initiation pour être incorporé à la société des dieux.


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=80hMEKlLVgQ

« Corpus Deae », Anton Parks, en page 168 : Papyrus Chester Beatty I (Égypte) Chapitre 1, début du récit : L’Assemblée divine et Seth mettent au défi Horus de prouver qu’il est le Fils du dieu Osiris, donc le Mesi "Fait à la ressemblance [de Dieu].

La Bible de Jérusalem Évangile de Marc, 4:3 : "Satan met au défi Jésus de lui prouver qu’il est le Fils de Dieu."

À 1H42’50" du vidéo : Les jumeaux clairs et obscurs Lug (Blaise) et Cernunnos (Merlin)

. Sur des pièces de monnaie d’av. notre ère
. Les Jumeaux Céleste et Terrestre

À 1H49’04" du vidéo : Toujours les jumeaux divins

Éric Charpentier : Le sanglier, on est plutôt sur Lug, et l’animal marin, on est plutôt sur Merlin. Et on avait déjà évoqué la semaine dernière que Merlin renvoyait souvent, effectivement, à, on l’appelle des fois « l’homme de la mer », et il y a quelque chose de très marin dans le personnage de Merlin.

[image]

Lien Complément Surprenant :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=47340

Extrait : Le SANGLIER (Le SANG LIER) était le symbole des Mérovingiens. (On dit sanglier ou dans la langue des oiseaux; sang lier, le sang des mérovingiens)

Le Grand Monarque sera de sang mêlé, sang lier, sanglier... symbole des Mérovingiens. On les reconnaît à leur ascendance et aux poils descendants le long de la colonne vertébral comme des chevaux.

Mérovée (mère ou mer) donna son nom à la dynastie. Selon la légende, il naquit de 2 pères. La mère de Mérovée, enceinte du Roi Clodio, alla se baigner dans l'océan où elle fut séduite par une créature venue d'au-delà des mers (la "bête de Neptune semblable au Quinotaure"), la créature rendit la reine enceinte une deuxième fois. Ainsi, deux sangs différents coulèrent dans les veines de Mérovée. Cette légende signifie la transmission par la mère d'un sang étranger venu d'au-delà des mers, d'une autre peuplade liée aux Francs. Mérovée naquit donc ainsi, et fut investi de grands pouvoirs d'où une aura de magie et de surnaturel, fréquente pour les Rois Mérovingiens.

Sanglier, Ours, Arthur, Étoile Polaire, Hyperborée...

[Poséidon, Enki, Asar, Horus, Nuada, Merlin et Lailoken qui tire son nom du vieux gallois Llallogan. Et qui interprète Percy Jackson, fils de Poséidon : Logan Lerman]


Lien vidéo Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=n5eVOZ6aGkM

[image]

À 1H55’41" du vidéo : Thématique des jumeaux divins se poursuit avec Gilgamesh, Enkidu

. Les Celtes et les Dioscures (divins jumeaux) : les jumeaux arrivèrent par l’océan, la mer

À 2H07’24" du vidéo : Viracocha (dieu civilisateur sorti de l’océan) et Quetzalcóatl (même tradition)

Extrait de Daniel Gricourt et Dominique Hollard du vidéo : « Selon Thor Heyerdahl le personnage mythique de Viracocha existe dans une multitude de civilisations d’Amérique du Su et Centrale. Selon les différentes légendes de ces peuples, il aurait été de grande taille, de peau claire, avec une longue barbe. Il aurait suivi une route allant du Nord au Sud, civilisant suivant ces légendes les différents peuples qui se trouvaient sur son passage et leur donnant des valeurs et des techniques, les faisant passer du statut de sauvage à celui d’homme civilisé. Il se présentait comme étant le fils du soleil. Cette divinité porte différents noms selon les différents peuples, Viracocha, Quetzalcóatl,… »

« C. Lévi-Strauss relève que, pour les Aztèques, « le mot coatl a le double sens de 'serpent' et de 'jumeau'. Le nom du dieu Quetzalcóatl peut donc s’interpréter à la fois comme ‘Serpent à plumes’ ou ‘Jumeau magnifique’. »

. Même chose avec le dieu Oannès et les Annédotes : d’autres déités qui sortent de l’eau

[image]

« L’Oracle de l’Oiseau Tonnerre », Anton Parks, en page 257 : Lorsque Quetzalcóatl se ressaisit, éploré, il dit à son double : ‘Que faire à présent ?’ Et son double lui répondit : ‘Faisons malgré tout pour le mieux !’… - Teotlahtolli – Sahagun, Ms du Palais royal de Madrid

Ça rejoint la thématique des divins jumeaux avec ce double énigmatique.

[image]


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=OlHZh527I-s
« La Forêt de Merlin » avec Philippe Weber - NURÉA TV
46 469 visionnements Diffusé en direct le 16 janv. 2018
NURÉA TV - Au coeur de l'inexpliqué

Merlin l’enchanteur, sa forêt magique, la légende arthurienne ; la quête du Graal a fait rêver les petits et les grands. Mais qui est Merlin ? Un conte légendaire, une personne réelle, un alchimiste ? Philippe vous fera découvrir son mystère sur la base de son expérience dans la forêt de Brocéliande et de la forêt de Savernake au pays des cropcircles. Chut ! Venez écouter Philippe ……et que le merveilleux se révèle à vous !

À 0H18’36" du vidéo : La forêt de Brocéliande en petite Bretagne en France

À 0H53’44" du vidéo : Le parcours associé à Merlin en Grande Bretagne (Angleterre), particulièrement à Marlborough, où le magicien y est beaucoup plus présent (vingtaine de lieux) qu’en France (un lieu). Surprenamment, on y retrouve aussi le Chemin de Saint Jacques de Compostelle.

À 1H29’49" du vidéo : Merlin et le christianisme

Philippe Weber : Et puis l’autre chose, c’est que le Christ, le maître Jésus qui était pressenti pour vivre une initiation majeure, a suivi un parcours initiatique à travers des épreuves, jusqu’au jour où il a été initié « Christ » ; et ça s’est passé dans la Grande Pyramide en Égypte, dans Khéops. Et ce jour-là, il a été adombré par l’archange Mikael ; et c’est à partir de ce moment-là qu’on l’a appelé « Jésus-Christ ». C’est là qu’il a pu être adombré par l’énergie christique, l’énergie galactique, dans un corps d’être humain…

…Merlin [Horus] et le Christ, c’est le même message.

« Le Réveil du Phénix », Anton Parks, en page 59 : Le nom donné à Her-Râ dans l’Assemblée est "Tih’Reth", "la flamme de l’humanité". […] En tant que Grand Monarque, Râ-Tih’Reth doit me consacrer au somment de la Mer (pyramide) d’Aset, la montagne artificielle qui m’a mis au monde.

Extrait note de bas de page 24 : Tipheret est la "beauté" dans la kabbale… L’archange qui lui est associé est généralement Mikael.

« Le Testament de la Vierge », Anton Parks, en page 277 : Généalogie

Horus l’aîné (Râ), (Erra), Jean le Baptiste, Mikael le guerrier

[image]


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=TpNrHZKzxjU
Merlin, l'enchanteur de Bretagne - Légende Arthurienne
36 790 visionnements 15 avr. 2017
Arcana les Mystères du Monde

Merlin est le grand sage des légendes arthuriennes, celui qui est responsable de la naissance du Roi et son conseiller. Mais les origines du merlin sont également parsemées de légendes. Mi-démon le magicien possède de nombreux pouvoirs mais qu’il utilisera pour le bien du royaume. Ses amours, ses passions, voici la légende du plus célèbre des enchanteurs.

[image]

« Du Plérôme à la Matière », Anton / Hanael Parks, en page 348 : Je découvre avec beaucoup d’émotions qu’il existe davantage de similitudes entre nos visions. Ses « Chroniques sur le Graal » publiées en 1995 démarrent de cette façon :

« L’actuel roi du Monde est une femme, l’Impératrice, la déesse suprême des anciennes croyances, aux multiples noms et visages. Elle a été le disciple et la maîtresse du mythique Serpent de nos légendes, Samaël, que les chrétiens transformeront plus tard en Lucifer – Satan, roi des enfers. L’antique cycle du Graal tourne autour de ces deux personnages qui ne cesseront au fil de l’histoire de changer de noms et visages. Leur immortalité le leur permet. Les dernières apparitions de ces deux êtres marquent la fin de l’histoire du Graal, c’est-à-dire de la Souveraineté des Célestes sur les hommes… »

Wolf Lintz, « Mag Tureg – The Grail Cycle », Part One

« Corpus Deae », Anton Parks, en pages 316-317 : L’origine du mot « Graal » reste très discutée. Nous avons relevé ses aspects primitifs sous les formes de "Pierre de Lumière qui fait ascensionner" et de "Feu Sacré" dont la lumière illumine les temples égyptiens et les protège des forces du mal. D’un point de vue ésotérique, ces deux aspects figurent aussi la Pierre tombée de Lucifer (l’Œil d’Horus) et son Œil divin préservé dans les temples. On ne saurait être plus précis.

[image]


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=MDpo2cVxhFk
« Histoire secrète de France » (3ème Partie) avec Michel Deseille - NURÉA TV
55 310 visionnements • Diffusé en direct le 8 mars 2018
NURÉA TV - Au coeur de l'inexpliqué

À 1H34’35" du vidéo : Le livre alchimique « Le songe de Poliphile » va succéder aux contes du Graal

---
LIENS DOSSIERS : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=197807

P(3)58

  1217 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

193427 messages dans 39306 fils de discussion, 1015 utilisateurs enregistrés, 90 utilisateurs en ligne (0 enregistrés, 90 invités)
Temps actuel sur le forum : 09/08/2022, 04:11
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum