Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion
Avatar

Igne Natura Renovator Integra

par panthère58, mardi 26 octobre 2021, 09:44 (il y a 254 jours) @ panthère58

:-)

Entrevue avec Philippe Liénard, avocat, franc-maçon, auteur et essayiste, notamment sur les Templiers.

Lien : https://portail-rennes-le-chateau.com/les-templiers-proces-et-metamorphose-interview-de...

Extraits : Quant au Christ, il s’agit d’un concept qui a divisé au cours de l’Histoire selon les perceptions religieuses et philosophiques en ce qui concerne la personnalité de Jésus homme ou fils de Dieu, enjeu de l’assise du christianisme percé à jour par le Temple, tout comme le rôle essentiel de Marie-Madeleine et le vrai sens de la notion de Vierge Marie, étranger à ce que l’Église en a fait. Les Templiers avaient une approche pertinente et éclairée sur ces sujets. Et enfin, le Temple de Salomon ramène à une antériorité intéressante et féconde qu’il serait long de développer mais qui interpelle à une époque où l’Ancien Testament n’est pas le véhicule privilégié du monde ecclésiastique. Elle convoque de s’intéresser à une époque antique riche qui n’a pas échappé aux Templiers que les premiers chroniqueurs ont dépeint comme simplement des moines soldats.

Et je n’y ajoute pas ce qui a fondé les pratiques et la sensibilité spécifique des Templiers et donc leur conviction au sujet de ce qu’ils ont pu voir et comprendre en orient, que ce soit à travers les récits oraux, les messages laissés, et la tradition véhiculée par divers canaux par des mouvances proches des anciens Esséniens, les idées nestoriennes et celles des chiites dissidents du Vieux de la Montagne sur le mont Alamut (Iran) où ils se sont installés bien avant l’arrivée des Templiers. Je cite les Assassins, ces gardiens à qui on a taillé divers portraits peu flatteurs ou carrément déviants. La conviction des Templiers mise sur parchemin en 1309 a dû attendre la fin du XXe siècle pour être accessible. Les fouilles à Jérusalem restent interdites en divers endroits précieux, mais pas partout, pas en Palestine, pas au Liban, pas à Chypre, pas en Hongrie, et là, on s’aperçoit que le temple est resté fort méconnu. Certaines fouilles et certaines archives ne sont disponibles que depuis quelques années, et il faut lire le latin, l’hébreu et la langue d’Oïl.

INRI. Soit on lit ce tétragramme en sa formule latine tardive « Jesus Nazaretum rex Judeorum », soit en sa formule gnostique « Igne Natura renovatur Integra ». Dans la première formule, on se réfère clairement à ce qui n’a pas été dit et qui a été monté en épingle pour alimenter un procès sans vérité et lui aussi politique, celui de Jésus. Dans la seconde, on touche à une pratique issue de la nuit des temps et à un message initiatique qui a traversé les siècles. La nature est intégralement régénérée par le feu.

Il est acquis pour moi à travers mes recherches que les Templiers entre l’Église de Pierre et celle de Jean, ont fait un choix, celui de l’Évangile de l’Apocalypse alliée au Prologue de cet Évangile dit de Lumière, à lire avec recul et au troisième degré au moins. Tout y est. Ce n’est pas pour rien que l’aigle (de Jean) figure dans les symboles templiers sur les sceaux secrets. Je tente de le démontrer à travers mes ouvrages. Et bien entendu, ce feu rapproche fortement des pratiques et croyances cathares, non hérétiques, mais politiquement insoutenables pour l’Église de l’époque. On notera au passage que si la croisade contre Albi fut menée, ce ne fut pas sous le pilotage des Templiers. Le Catharisme présentait des points communs avec le manichéisme perse, cher aux Templiers, Mani étant tout à la fois le successeur de Zarathoustra, de Bouddha et du Christ. Les origines des communautés dites hérétiques au sens péjoratif après l’an mil viennent notamment de Flandre, de Champagne et de Bourgogne. Étrange n’est-il pas ? Le catharisme s’émancipe de toute théologie puisque Dieu est inconnaissable et non accessible. Tiens, tiens. Pour les Cathares, le baptême du Feu est spirituel, comme dans d’autres mouvances, encore de nos jours. Pour les Templiers, le feu est spiritualité.

Lien : http://www.sapienzamisterica.it/files/Le_Graal_le_don_d_Orion.pdf

Extrait en page 16 : Les rosicruciens étaient des philosophes du Feu.

Pour rappel, le feu des Vestales, Nephtys (Marie Madeleine), Porteuse du Graal...

[image]

:-) COURS 409 donné le samedi 19 avril 2003 par Richard Glenn, ésotériste. Résumé par Aleph. Sera corrigé par Contact.

Lien :
https://esoterisme-exp.com/EcoleDjedi/Resumes/Session11/Cours409.php

Extrait : À la lumière de cette théorie, la réincarnation devient simplement un recyclage permanent des électrons qui se combinent et se recombinent sans cesse. Quoique, à la différence du recyclage la nouvelle structure est toujours plus complexe et plus consciente que la précédente.

Et la résurrection ?
Toujours selon la théorie de M. Charron les électrons existeraient par paire. Un électron positif et un électron négatif.
Chacun poursuivant son chemin sur la voie spirituelle.
Le jour où ils se rencontrent de nouveau ils fusionnent (fusion avec son double) dans un jaillissement de lumière et retournent à la lumière d'où ils sont venus.

INRI
Igne Natura Renovator Integra
La Nature Renouvelée
Intégralement par le feu

Je pense que ceux qui suivent les cours Djédi depuis un certain temps auront compris que les éons sont ce que nous avons appelés... Les Midicloriens !

---
LIENS DOSSIERS : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=197807

P(3)58

  1459 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

193024 messages dans 39199 fils de discussion, 1011 utilisateurs enregistrés, 73 utilisateurs en ligne (1 enregistrés, 72 invités)
Temps actuel sur le forum : 07/07/2022, 10:08
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum