Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion
Avatar

ATLANTIDE / DÉLUGE / ÉGYPTE avec Oleg de Normandie

par panthère58, jeudi 30 juin 2022, 11:25 (il y a 90 jours) @ panthère58

:-) ATLANTIDE / DÉLUGE / ÉGYPTE avec Oleg de Normandie


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=RiPKBPT8DF8
Le déluge de l'Atlantide a eu lieu il y a 3000 ans seulement ! - la pilule verte #5 - Pagans TV
55 232 visionnements • 16 mars 2019
Pagans TV - Oleg

Intro : Atlantide et le Déluge voilà 10 à 12 000 ans selon Platon mais aucune des hypothèses ne donne satisfaction. Erreur de datation ?

À 0H03’03" du vidéo : Anachronisme dans le récit de Platon

Platon ne fait que retransmettre les faits relatés par Solon qui, lui, les aurait obtenus en Égypte vers 570 av. notre ère

« La Dernière Marche des Dieux – de l’Atlantide à Abydos », Anton Parks, en pages 44 à 48 : Platon tirait son histoire de l’Atlantide du récit de son élève Critias, lequel la découvrit dans un manuscrit inédit de son ancêtre Solon, le grand légiste et fondateur de la constitution athénienne. Critias rapportait que la légende avait été ramenée en Grèce après la visite de Solon en Égypte du Nord, et particulièrement à Saïs dans le delta du Nil. Cela se passait entre 593 et 583 avant J.-C.

Platon racontait que le conte traduit de l’Égyptien par Solon trouvait son origine dans le langage primitif des Atlantes. Crantor, le premier commentateur de Platon, rapporta que l’histoire d’Atlantide, version égyptienne, était présentée à ses contemporains grecs par les prêtres égyptiens. Ces derniers affirmaient que la légende était inscrite sur les murs de plusieurs temples, comme celui d’Edfu construit plus tardivement. Si cette information est exacte, il semble bien que seule la version du temple d’Edfu ait survécu dans toute l’Égypte ! Cependant, cette variante d’Edfu est à la fois si différente et si archaïque dans son style, qu’elle semble clairement plus ancienne que la traduction égyptienne hellénisée et romancée par Platon.

Le récit gravé à Edfu est attribué au dieu Thot en personne (cf. E.VI, 181,10) et reproduit sur les murs du temple à partir d’anciens papyrus manifestement perdus. […] Cette composition prestigieuse, répartie en plusieurs copies plus ou moins complètes sur les murs du temple d’Horus, est communément intitulée « La Cosmogonie ou la Genèse d’Edfu » ou tout simplement « Les Textes des Bâtisseurs ».

Ces documents de Thot décrivent le monde primitif des dieux qui a précédé celui des hommes en des temps insondables.

[image]

« La Dernière Marche des Dieux – de l’Atlantide à Abydos », Anton Parks, en page 38 : En 1974, l’égyptologue français Albert Slosman se trouvait au Maroc. Il rencontra un chef de famille berbère qui le dirigea vers un "descendant des Grands Voyants" appartenant à ses ancêtres. En discutant avec cet homme, Slosman apprit qu’il se trouvait précisément à l’endroit où les rescapés de Grand Déluge débarquèrent près de 12 000 ans auparavant. Le vieux berbère semblait connaître beaucoup d’éléments en rapport avec la mythologie égyptienne, excepté qu’il ne la regardait pas comme un mythe, mais bien comme l’Histoire. Le vieil homme invita alors l’égyptologue à pénétrer dans une petite pièce pour une méditation au cours de laquelle il entra en transe pendant trois longues heures. De cette expérience surnaturelle, Albert Slosman tira sa « Trilogie des Origines », éditée chez Robert Laffont de 1976 à 1980.

[image]

Les informations que Slosman reçut le menèrent, entre autres, à Dendérah où il travailla sur l’origine de ce temple et sur son calendrier qui indique, selon ses découvertes, la date du 27 juillet 9792 av. J.-C. Cette date correspond à celle du Grand Déluge qui fît s’effondrer les îles des dieux d’Égypte. C’est précisément la date indiquée dans le Timée de Platon lorsque le prêtre égyptien dit à Solon : "C’est donc de tes concitoyens d’il y a 9.000 ans que je vais te faire connaître les institutions…" Albert Slosman trouva également la trace de la longue marche des rescapés atlantiques vers l’Égypte dans le chapitre 17 du Livre des Morts. Sa traduction moderne de ce texte est consultable dans son ouvrage intitulé « Le Livre de l’Au-delà de la Vie ».

[image]

À 0H08’27" du vidéo : L’ancienne année égyptienne

Erreur de datation car une année égyptienne équivaudrait au cycle lunaire de 28 jour,
En ramenant les années lunaires en années solaires, on obtiendrait une date plus vraisemblable qui se situerait entre 1252 à 1175 av. notre ère
Donc les faits concernant l’Atlantide auraient eu lieu autour de 1200 av. notre ère
À cette période, les peuples de la Méditerranée auraient subi les invasions atlantes, dont les Égyptiens
Le temple de Médinet Habou (Thèbes) serait la clé des énigmes atlantes [le calendrier de Dendérah situerait bien un cataclysme autour de 10 000 av. notre ère]

[image]

Lien : https://www.pagans.eu/le-livre-gratuit-qui-va-changer-le-cours-de-lhistoire/

Extrait : Cette version de l’ouvrage de Jürgen Spanuth « le secret de l’Atlantide » est unique : Cette édition L’esprit Viking copieusement enrichie par Oleg de Normandie dévoile pour la première fois au monde l’emplacement exact de l’Atlantide avec DES PREUVES SUPPLÉMENTAIRES qui viennent couronner le fabuleux travail de M. Spanuth, déjà amplement suffisant en lui même, mais désormais également validé par la pilule verte.

Lien pdf du livre :
file:///C:/Users/Lucas%20Lambert/Downloads/Le_secret_de_l_atlantide_V_Oleg_3.pdf

[image]


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=DGftsh9BwE4
Désoccultation de la fin des temps : récit détaillé du déluge - la pilule verte #6 - Pagans TV
59 764 visionnements • 23 mars 2019
Pagans TV - Oleg

La dernière grande destruction occultée enfin dévoilée en détail, les implications qui en découlent sont énormes.

Intro : Plusieurs déluges, mais c’est le dernier survenu vers 1200 ans av. notre ère qui va retenir l’attention à cause de sa puissance destructrice qui ne laissa sur Terre qu’un centième de la population et des civilisations complètement détruites.

Humour : Est-ce là l’origine des « 1 % »...

Bon, on a vu que l’astre perturbateur qui causa des cataclysmes d’ampleur lors de ses passages récurrents était la planète Vénus avant qu’elle ne se stabilise vers le 11 août 3114 av. notre ère, selon le début du Compte Long maya.

Maintenant à quoi correspondait ce 1 % de survivants et comment ces civilisations ont pu se relever, le cas échéant. Je doute de la date avancée par Oleg de Normandie car trop récente.

[image]

En pages 310 et 312 : Certes les magazines et le Web discutèrent de 2012, donc de la fin du cycle du Compte Long, mais plus rarement du début de ce cycle dont la date pointe vers le 4 Ahaw 8 Kumku de l’an 13.0.0.0.0, selon les inscriptions du Temple de la Croix de la ville de Palenque. Pour nous, cette date correspond au 11 août 3114 av. J.-C.

En fait, les Mayas assurent que le début du Compte Long correspond à la naissance de Vénus… Pour les Aztèques, la naissance de Vénus correspond au moment où leur dieu Quetzalcóatl se sacrifia pour sauver le monde des hommes. Leurs descendants et toute la culture méso-américaine attendent son retour pour 2012. Son retour est attendu à la fin du calendrier maya et au début du nouveau cycle qui s’annonce.

En page 311 : L’ère située entre 10.000 et 3000 av. J.-C., apporte au monde de grandes inondations et sécheresses, et empêche toute réelle possibilité d’évolution. Le 11 août de l’année 3114 av. J.-C. marque, selon mon hypothèse, la date de la stabilisation de Vénus à l’emplacement que nous lui connaissons aujourd’hui. À partir de cet instant, les grandes civilisations se réveillent et une nouvelle ère débute ; l’ère des hommes remplace celle des dieux et des demi-dieux. Alors que le cycle infernal et destructif prend fin avec la stabilisation de l’Étoile du Matin, la civilisation apportée par Osiris et ses Suivants, avant la grande catastrophe cosmique initiale, peut enfin connaître son essor, programmé plusieurs millénaires auparavant. Les 14 barques d’Abydos ancrées vers 3000 av. J.-C. dans le désert, au cœur des enclos de Kom el-Sultan (la colline du souverain) et non loin de l’Osireion, furent disposées là en l’honneur d’Osiris. Elles marquent bien le début de la civilisation dont nous venons d’énumérer les bienfaits plus haut.

À 0H02’09" du vidéo : La légende de la chute de Phaeton / Sekhmet (le feu du ciel)

Énumération de diverses légendes qui racontent le même genre d’événement
La comète apporte sécheresse sans précédent au XIIIe siècle av. notre ère, et qui serait corroborée par diverses sources et diverses expertises

Lien : https://atlantipedia.ie/samples/phaeton/
Extrait traduction Google : Phaëton, dans la mythologie grecque, était le fils d’Hélios, le dieu solaire grec. Phaëton était aussi le nom donné à une comète qui a eu un impact ou une rencontre rapprochée avec la Terre au 13ième siècle av. J.-C. Les Égyptiens connaissaient cette comète sous le nom de Sekhmet. Des inscriptions anciennes indiquent que certaines des conséquences de cette rencontre dramatique ont été l’assèchement du Nil et la désertification de la Libye.

Michel-Alain Combes a noté que Phaëton a également été associé à « Anat en Syrie, l’étoile de Baal en Canaan (Palestine et Phénicie), l’absinthe, l’étoile de l’Apocalypse chez les Hébreux, Surt dans les pays du nord ». Il suggère également que les légendes de Typhon (Hésiode) et de Phaëton (Ovide), bien que généralement considérées comme se référant à des événements distincts, ne sont que des versions différentes de la même rencontre avec une comète à la fin du 13ième siècle av. J.-C.

À 0H06’55" du vidéo : Il se pourrait bien que la comète de Halley soit Phaëton

Comme je l’ai déjà mentionné, comme elle passe aux 76 ans, elle aurait dû récidiver au moins à quelques occasions si c’était elle la cause des cataclysmes, question de cohérence, de vraisemblance.

Elle serait passée en 1226 av. notre ère
Des tremblements de terre, des raz-de-marée, des éruptions volcaniques vont suivre, attestés par diverses sources dont le papyrus Ipuwer

Wikipédia : Le seul manuscrit survivant date de la fin du XIIIe siècle avant notre ère, c'est-à-dire au plus tôt de la fin de la XIXe dynastie, donc pendant le Nouvel Empire. Le Dr Halpern, égyptologue, pense que le papyrus est une copie d'un papyrus plus ancien datant du début du Moyen Empire. La datation de la composition du poème initial fait débat, mais plusieurs spécialistes ont suggéré une date comprise entre la fin de la VIe dynastie et la Deuxième Période intermédiaire (vers -1850 à -1600)3. Le thème de cette œuvre a été considéré précédemment comme soit une lamentation inspirée par le chaos supposé de la Première Période intermédiaire, soit comme une fiction historique dépeignant la chute de l'Ancien Empire des siècles auparavant, ou encore, une combinaison d'éléments des deux.

Le papyrus d'Ipou-Our décrit une Égypte affligée par des désastres naturels et dans un état de chaos, un monde sens dessus dessous, où les pauvres sont devenus riches, et les riches, pauvres ; un monde où la guerre, la famine et la mort sont partout. Un des signes de cet effondrement de l'ordre établi est une lamentation qui déplore le fait que les serviteurs abandonnent leur maître et se rebellent. À cause de cela, et d'expressions telles que « le Fleuve est un fleuve de sang » certains y ont vu un compte-rendu égyptien des dix plaies d'Égypte et de l'Exode, dans l'Ancien Testament. De ce fait, le poème est souvent cité par différentes organisations religieuses comme preuve de la véracité du témoignage de la Bible.

À 0H15’35" du vidéo : Déluge et changements climatiques

Avec les nuages de cendres qui vont obscurcir le ciel pendant des années, il y eut 7 jours de noirceur totale au début
Évidemment, les températures vont chuter de 4 degrés sur la planète entraînant une glaciation
Encore une fois, ces faits seraient attestés par des expertises

Donc, à la même période, on a un melting pot d’asséchement, de feu, de déluge, de cendres volcaniques, de glaciation, de gaz toxiques, et des experts auraient réussi à démêler tout ça et à l’attester ?!

99 % de la population périt lors de ces bouleversements

Ces 99 % sont aujourd’hui encore en péril mais pour d’autres raisons…

Il ne reste plus rien et les survivants se seraient fait la guerre

Les pires catastrophes, il ne reste plus rien, et la première réaction des survivants est de se faire la guerre pour « survivre »… Il y a là un non-sens total. Oleg, où est ton « esprit critique » ? J’ai l’impression que ton « esprit viking » le biaise sur certains points.

À 0H19’42" du vidéo : Ce qu’en dit la Bible

Les sept plaies d’Égypte

Je pensais qu’il y en avait dix… Bon, c’est peut-être un lapsus ou une erreur de concentration, mais il l’a énoncé à quelques reprises. Ceci dit, ses explications tiennent la route jusqu’à un certain point. Personnellement, je pense que l’Exode n’était qu’un exil et que les textes bibliques relatent des faits beaucoup plus anciens issus, entre autres, d’une tradition orale. On a voulu accoler à cet exil des faits d’un exode historique lointain pour lui donner une certaine noblesse et ainsi pouvoir manipuler les générations suivantes. C’est ce que me conforte ma lecture du livre d’archéologie « La Bible dévoilée » qui met en scène les deutéronomistes, les mondialistes de l’époque, qui ne se gênent pas pour inverser les faits à leur avantage pour asseoir leur soif de pouvoir.

Il y aurait une destruction cyclique

Le calendrier de Dendérah parle d’un événement ponctuel, non naturel, provoqué par une guerre fratricide entre « dieux ».

À 0H27’40" du vidéo : Demain le Ragnarök

Imaginez que le Ragnarök soit demain, on passerait au stade de chasseur-cueilleur

Difficile d’être chasseur-cueilleur quand tout est détruit par des cataclysmes d’envergure tels qu’énoncés dans le vidéo.

Bien qu’on ait des technologies (HAARP) pour faire survenir artificiellement des cataclysmes, on n’a qu’à penser à une IEM (impulsion électromagnétique) naturelle venant d’une tempête solaire ou artificielle (E-Bombe) pour que notre civilisation revienne à l’âge de pierre.


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=ATRmESixBBc

Une réinterprétation de la Bible qui mène à des thèses farfelues comme des vaisseaux extraterrestres au lieu de cataclysmes

[image]

Encore une fois, Oleg de Normandie jette le discrédit sur la thèse extraterrestre (extrahumaine) sans l’avoir explorée sérieusement. Les cataclysmes étaient-ils d’origine naturelle ou artificielle ? Pour lui, il n’y a que la thèse des destructions naturelles cycliques qui réinitialiseraient les civilisations avancées les contraignant à repartir à zéro. Alors, sont-elles si avancées que cela, si elles sont incapables de prévenir ces cataclysmes et d’y faire face ? Et si on n’en garde aucun souvenir, le blâme en reviendrait à l’ingénierie sociale des religions ou autres Pour lui, ce serait des humains au savoir avancé qui auraient construit les pyramides de Gizeh. Il faudrait qu’il remplace « humains » par « humanoïdes » pour avoir un semblant de véracité, et tenter de cerner « qui sont-ils ». C’est malheureux parce que sinon, il fait un bon travail pour réhabiliter les Vikings et certains pans de l’Histoire, pour jeter un éclairage sur nos origines nordiques, hyperboréennes, celtiques, gauloises, païennes. Mais comme déjà mentionné, par moments, son « esprit Viking » semble biaisé son « esprit critique ».

[image]


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=atNqtmkNxjI
Le continent Atlantide (le vrai !) enfin dévoilé - la pilule verte #7 - Pagans TV
101 501 visionnements • 6 avr. 2019
Pagans TV - Oleg

Multiples preuves à l'appui, ce qui est très rare concernant l'Atlantide !

Intro : Les Atlantes et / ou peuples de la mer, envahissent la Méditerranée approximativement en 1200 av. notre ère

Et ce, au même moment où l’humanité subit les pires cataclysmes de son histoire. Faut le faire ! Les Atlantes se transforment en chasseurs-cueilleurs d’humains. Pourtant, on nous dit que tout aurait été détruit. Voilà pourquoi je dis que par moment son « esprit Viking » biaise son « esprit critique ». S’il reste 1 % de l’Humanité, il devrait en rester encore moins chez les Atlantes sachant que leur île a foutu le camp en une nuit ! Par contre, tout comme lui, je n’adhère pas à la théorie darwiniste linéaire. Cependant, pas tout-à-fait pour les mêmes raisons car je n’adhère pas non plus à sa théorie cyclique.

Oleg s’appuie sur le livre de Jürgen Spanuth « Le Secret de l’Atlantide » qu’il a réédité à ses frais et rendu disponible gratuitement en pdf
Il s’appuie aussi sur les inscriptions du temple Médinet Habou et sur des papyrus dont celui Ipuwer

Lien :
file:///C:/Users/Lucas%20Lambert/Downloads/Le_secret_de_l_atlantide_V_Oleg_3.pdf

À 0H04’29" du vidéo : Les peuples de la mer sont appelés « Haunebu »

Peuples du Nord ainsi appelés notamment par le tableau des peuples d’Edfu
Les Haunebu connut pour leur commerce de l’ambre que l’on retrouverait dans des tombeaux égyptiens
Les Haunebu viendrait de « minuit », là où il y a de longues nuits, en Hyperborée
Les Haunebu viennent des colonnes du ciel, d’Atlas
Les Haunebu étaient bel et bien les Atlantes
Leur île est engloutie en une seule nuit

Et ils partent envahir la Méditerranée ?!

À 0H11’49" du vidéo : Fin de l’expansion de la culture mégalithique à la même période, autour de 1200 ans av. notre ère

L’Atlantide s’arrête aussi à cette date
Son extension s’est rendue jusqu’en Afrique du Nord, d’où le désert d’Atlas au Maroc
L’Atlantide, une île grand comme un continent
Le continent équivaut à l’Europe occidentale où on retrouve des mégalithes, quant à l’île, elle serait plus au Nord
Ils viennent du 9e arc, selon les textes de Médinet Habou

[image]
Médinet Habou

Le sens du culte du taureau chez les Atlantes [Enki-Osiris le Taureau Céleste]

[image]

Lien : https://www.pagans.eu/le-sens-du-sacrifice-du-taureau-chez-les-atlantes/
Extrait : Sur l’île Atlantis, capitale du royaume d’Atlas, a lieu tous les 5 ou 6 ans en alternance (pour ne pas privilégier les nombres pairs ou impairs) une cérémonie au sein du temple de Poséidon, cette cérémonie est souvent appelée « culte du taureau », mais nous allons voir que cette dénomination est tout à fait erronée.

C’est dans le cadre de l’assemblée entre les dix rois des dix royaumes Atlantes que se déroule ce rituel. Cette assemblée a pour but de juger et de délibérer sur les actes commis par chacun des souverains. C’est donc une cour de justice, cette assemblée n’est pas sans nous rappeler le thing des Germains. Tout ceci devient encore plus clair lorsque l’on sait que c’est sur la colonne au centre du temple de Poséidon, la colonne d’Atlas, que sont gravées les lois. La colonne d’Atlas est réputée « soutenir le ciel », or l’on sait que chez les atlantes, tout comme chez les kelto-germains c’est la loi qui est à la base de toute société, la justice est la valeur principale. (la rune principale est d’ailleurs Tiwaz, la rune de la justice) Au pays des Hellènes, c’est Apollon l’Hyperboréen, qui apporta les premières lois. L’on comprend aisément que toute société repose sur un certain ordre qui émane lui-même de la justice.

[image]


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=qwAlkU7aRyo
Atlantide Apocalypse : divulgation totale - la pilule verte #8 - Pagans TV
93 369 visionnements • 24 mai 2019
Pagans TV - Oleg

La véritable Atlantide, celle de Platon, en 9 arguments clairs. L'identité des Atlantes, leur culture et leurs héritiers... Pour en finir avec cette Omerta qui dure depuis trop longtemps ! Également au menu : Spartiates, Gaulois, Déesses et pyramides égyptiennes, Hyperborée... Prenez le temps de regarder toute la vidéo, c'est du lourd !

Intro : L’emplacement précis de l’île engloutie de l’Atlantide déterminé par huit critères de Platon, et la véracité de l’Atlantide nordique en trois arguments. Le tout validé par le réseau vert à 366 méridiens et le travail de Jürgen Spanuth. De même, le portrait des Atlantes est cerné, de même que son héritage et ses héritiers.

À 0H04’30" du vidéo : Le temple de Poséidon

Huit critères :

1. On y extrayait du minerai de cuivre
2. On y extrayait de l’ambre (orichalque)
3. Il en reste un bas fond vaseux

La seule région qui répond à ces critères se trouve entre l’île d’Heligoland (dernier vestige de l’île royale d’Atlantis) et le continent européen

[image]
HELIGOLAND

4. Une falaise abrupte de roche rouge tranchante
5. L’Atlantide se trouvait à l’embouchure de grands fleuves
6. L’île était circulaire avec un diamètre de 100 stades (18.3 Km)

En 1934, des plongeurs disent avoir retrouvé des vestiges d’un château royal germanique
De même en 1953 avec Jürgen Spanuth, et dans les années 1960

7. Le royaume d’Atlas mesurait 3000 par 2000 stades, soit 550 Km sur 366

Dans le Timée et le Critias, il y a d’abord la confédération des dix royaumes
Il y a ensuite le royaume principal d’Atlas qui aurait en son sein la fameuse île engloutie qui jouxterait le Danemark
Engloutissement du Doggerland aurait eu lieu 1000 à 5000 ans avant celui du royaume d’Atlas (1200 ans av. notre ère)

8. Plaine d’une verdure et fertilité sans pareilles

Une tradition orale d’Hollande évoque une grande île de Poséidon (Fosite) dédiée au « Taureau »

Il y a très certainement eu plusieurs engloutissements lors des passages récurrents d’un astre perturbateur. Anton Parks ne situe pas l’Atlantide au même endroit qu’Oleg de Normandie. Y avait-il non pas une mais deux ou même plusieurs « Atlantide » ?

À 0H13’00" du vidéo : Localisation de l’Atlantide confirmée par le réseau vert à 366 méridiens, des anciens bâtisseurs issus d’Atlantide, un peuple de marins

L’ïle engloutie d’Atlantis se trouve sur le dixième méridien, en plein sur le temple de Poséidon où trônait la colonne d’Atlas, soit Irminsul
L’Odyssée d’Homère décrit ces Atlantes du Nord, par l’intermédiaire de la Phéacie
Cette région s’appelle aussi Hyperborée

À 0H18’09" du vidéo : L’ambre

La route du commerce de l’ambre à partir d’Atlantis s’arrête vers 1200 av. notre ère suite aux cataclysmes, pour reprendre vers 70 av. notre ère à partir cette fois de la mer Baltique
Dans la mythologie nordique, Freya [Isis] pleure son époux disparu [Osiris] en versant des larmes d’or rouge (ambre)

À 0H21’16" du vidéo : L’identité des Atlantes

Les peuples de la mer, selon l’Histoire officielle, les Haunebu selon les fresque de Médinet Habou (temple construit par Ramsès III)
Bouclier, casque à cornes, cygne (Apollon) les identifient

À 0H28’07" du vidéo : La grande migration du peuple atlante vers la Méditerranée (orientale)

Une semaine de noirceur, suivie de trois années sans soleil accompagnées d’un sérieux refroidissement suite à des éruptions volcaniques
Toute l’Europe du Nord est progressivement abandonnée

À 0H32’26" du vidéo : Les héritiers de l’Atlantide

Il s’agit des survivants qui vont se déplacer
Des populations entières qui se déplacent par la mer et à pied par les anciennes routes de l’ambre, et aussi par la Grèce où elles livrent batailles (racontées par Platon), soit les invasions doriennes selon l’Histoire officielle
Seule la cite d’Athènes va vaillamment résister
Les Héraclides vont créer Sparte
La culture hellénique est issue de la culture atlante avec Poséïdon (Fosite chez les Frissons)
La hache de Fosite est ainsi devenue le trident de Poséïdon

[image]
Temple de Poséidon en Grèce

N’oublions pas, il est supposé ne rester qu’un centième de la population suite aux cataclysmes évoqués. Et que tout est supposément détruit sur la planète. Déjà, nous sommes ici confrontés à des incohérences ou à des anachronismes. Jusqu’ici, depuis le début des vidéos de la « pilule verte », aucun chiffre n’a été mentionné sur ces populations et sur les survivants des diverses périodes abordées. On sait que pour l’Exode biblique, les chiffres avancés de la population ne faisaient pas sens avec la réalité. De plus, quand ta première réaction, est d’envahir et d’attaquer autrui au lieu d’assurer sa survie, ça ne correspond pas du tout aux valeurs promues de la civilisation atlante. Surtout que ça implique femmes et enfants, l’avenir pour repeupler. Et si vraiment les survivants atlantes ont envahi et guerroyé en Grèce, certains, même, s’y installant et fondant Sparte, comment se fait-il que Platon, Critias et Solon doivent s’en remettre à un prêtre égyptien pour connaître cette civilisation ?

À 0H37’50" du vidéo : Les Celtes (Keltes) / Gaulois

La fin de la civilisation mégalithique (Atlante) et le début de la civilisation celtique : explication différente de la version officielle
Repeuplement progressif après désertion, au lien d’invasion
D’ailleurs, il y aurait une continuité chez les Gaulois des symboles atlantes
La théorie indo-européenne ne se validerait pas
Leonidas et Alexandre le Grand honorent leurs origines atlantes (hyperboréennes)

À 0H46’30" du vidéo : L’Égypte et l’Atlantide

L’Égypte est vraiment sur le réseau vert
La Grande Pyramide de Gizeh est une image de l’Hyperborée mais pour les terres émergées
Isis, la vache Hathor partage des similitudes avec le taureau atlante
Un parallèle aussi entre Isis qui allaite Horus, et la vache atlante Aude (Audhumla) qui allaite le géant Ymir
Râ et sa barque solaire typiquement nordique
Histoire de Thot l’Atlante des Tables d’Émeraude viendrait de « l’extérieur » [Nalulkára, système stellaire d’Anduruna, dans la constellation Margíd’da (la Grande Ourse), formé par les Sukkal, planificateurs à forme d’oiseau – se référer au tome 1 des « Chroniques du Ğírkù » d’Anton Parks]
Et le lien Carnac - Karnak

À 0H56’39" du vidéo : Théodose I et Charlemagne : effacer les traces hyperboréennes

Le terme « paÏen » [ utilisé au même titre que les termes « complotiste » et « extrême droite »]
Jean Sylvain Bailly, un des hommes les plus puissants au début de la Révolution française, avait partagé ses connaissances avec Voltaire sur l’Atlantide et l’Hyperborée avant d’être guillotiné par d’autres factions (La Terreur) anti hyperboréennes

---
LIENS DOSSIERS : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=197807

P(3)58

  308 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

193970 messages dans 39429 fils de discussion, 1017 utilisateurs enregistrés, 89 utilisateurs en ligne (1 enregistrés, 88 invités)
Temps actuel sur le forum : 28/09/2022, 08:34
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum