Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion
Avatar

L'ÉNIGME SACRÉE / CORPUS DEAE / PRÉSENTATION 1

par panthère58, jeudi 05 août 2021, 14:44 (il y a 488 jours)

:-) DOSSIER L’ÉNIGME SACRÉE / CORPUS DEAE PRÉSENTATION 1

[image]
L’édition que j’avais lue au début des années 1990, suite à une conférence d’Ésotérisme-Expérimental avec Claude Latour comme invité. Je n’ai plus cette édition depuis plusieurs années.

[image]
La plus récente réédition que j’ai acquise l’an passé et qui me sert présentement.

The Holy Blood and the Holy Grail
© 1982
L’ÉNIGME SACRÉE
© 1983
© 2016
Éditions Pygmalion
Michael Baigent, Richard Leigh, Henry Lincoln

[image]

[image]
Éd. Pahana Books (Nouvelle Terre), 2017, Anton Parks


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=F6MSOMTQn5Y
« Du Plérôme à la Matière » avec Hanael & Anton Parks - NURÉA TV
58 260 visionnements Diffusé en direct le 10 avr. 2019
NURÉA TV - Au coeur de l'inexpliqué

« Cet ouvrage est davantage un témoignage plutôt qu’une biographie exhaustive. Pour la première fois, l’auteur de la célèbre série des Chroniques du Girku se livre à des révélations inédites. Comment Anton Parks s’est-il construit ? Comment a-t-il reçu ses visions d’un autre temps ? Confronté à l’adversité et aux intrigues, comment a-t-il su rester lui-même sans se perdre dans sa quête ? Ce récit palpitant narre la trajectoire de deux êtres désireux de transcendance dont les destins se mêlent pour enfin se rejoindre. Deux âmes se découvrent ainsi avec retenue et pudeur, bien déterminées à réenchanter le réel. Le présent témoignage tente de conférer un sens nouveau à ce que représentent les épreuves, et dépeint les défis qui nous font face lorsque nous sommes aux prises avec la malveillance, la trahison et l’injustice. À la faveur d'un conte de fée moderne, bien réel et peuplé de monstres familiers, nous découvrons et comprenons comment s’est formé le lien puissant qui unit Anton et Hanael Parks au-delà de l’espace, du temps et des pièges qui ont émaillé leur parcours. Un livre évènement qui annonce un renouveau sans précédent dans la vie personnelle des deux auteurs, mais surtout un tournant novateur dans leurs travaux et recherches. »

À 1H25’13" du vidéo : L’essai « Corpus Deae »

. Le Baphomet des Templiers n’est autre qu’une déesse égyptienne
. La Passion et Résurrection d’Horus, des scènes qu’on retrouve dans le Nouveau Testament
. Des mots égyptiens se retrouvent aussi dans le Nouveau Testament (essai « Le Testament de la Vierge »)
. Il n’est pas contre l’existence d’un Jésus-Christ voilà 2000 ans

À 1H36’16" du vidéo : La fin des « Chroniques du Ğírkù » avec la période celtique

. Avant d’écrire, il avait mis en musique ses visions
. À partir du Tome 5 des chroniques, la période celtique et du Graal
. Toutes les bandes sonores de ses chroniques sur son site à l’onglet « Wolf Lintz »

Lien : https://www.antonparks.net/wolf-lintz-bis

[image]

L’essai « Corpus Deae » d’Anton Parks vient compléter à merveille « L’Énigme Sacrée ». Il se veut aussi la suite de son essai « Le Testament de la Vierge ». Je me suis aperçu qu’il y avait un tome 2 à « L’Énigme Sacrée », sous-titré « Le Message ».

[image]
Éditeur ‏ : ‎ PYGMALION/G.WATELET (4 juillet 1997)

Après le succès mondial remporté par L'Énigme sacrée, bestseller passionnément controversé qui a levé le voile sur un secret fondamental jalousement gardé depuis deux mille ans, M. Baigent, R. Leigh et H. Lincoln poursuivent leur passionnante enquête sur les aspects occultes de notre civilisation. S'appuyant sur les plus récentes études bibliques et de nombreux documents inédits, ils apportent de nouvelles lumières sur le rôle historique de Jésus, l'évolution du christianisme, la survie de la dynastie mérovingienne, les conséquences de la découverte des mystérieux parchemins de l'église de Rennes-le-Château, l'action souterraine du Prieuré de Sion à travers les siècles... Mais quelle est aujourd'hui l'influence réelle du Prieuré de Sion ? Qui sont les cent vingt et un hauts dignitaires qui composent l'état-major de cette société secrète ? Quels sont leurs liens avec la politique et la haute finance internationale ? Quelles relations existe-t-il entre le Prieuré de Sion, les chevaliers de l'Ordre de Malte, la First National Bank of Chicago, le Vatican, la Loge P 2 et la C.I.A. ? Quel rôle a joué le Prieuré de Sion, à travers les comités de Salut Public, dans le retour au pouvoir du général de Gaulle en 1958, et dans la construction de l'Europe ?... Sans complaisance, les auteurs du Message répondent, avec sérieux et perspicacité, à toutes ces questions. Ils analysent aussi la crise existentielle que traverse actuellement l'Occident en établissant un saisissant parallèle avec celle que connurent les contemporains de Jésus. Alors quel est ce message sous-jacent perpétué à travers les siècles par ceux qui s'acharnent dans l'ombre à préserver les valeurs essentielles de l'homme, à maintenir en lui un idéal susceptible surtout de donner à sa vie et au monde un sens cohérent ? Devons-nous attendre la venue d'un messie qui sera à l'origine d'un renouveau spirituel, ou celle d'un roi issu de la lignée mérovingienne qui régnera sur une Europe unie ? A moins qu'il ne s'agisse d'un seul et même personnage ?... Prédisons en tout cas, sans grand risque d'erreur, que Le Message suscitera au moins autant d'intérêt et de remous que ne l'a fait, et continue à le faire, L'Enigme sacrée.

Dans ma présentation, j’inclus des vidéos et des extraits qui préparent le terrain pour ce dossier. Un dossier qui part de Rennes-le-Château mais qui trouve son origine et son aboutissement ailleurs. Mais le mystère demeure entier, de mon point de vue, même si des pistes intéressantes sont envisagées. Et à travers toute cette information, on fait des liens avec la présente réalité. Pour paraphraser Rudy Jacquier (BD Rennes-le-Château « les sources »), sur l’échiquier du « Nouvel Ordre Mondial », il y a quatre « tours » que j’identifie personnellement comme suit :

1. La crise sanitaire (passeport sanitaire, crédit social)
2. La crise économique (grande réinitialisation où on n’aura rien et on sera heureux)
3. La crise énergétique (pénuries, pannes planifiées)
4. La crise climatique (HAARP)

Mais on dirait qu’il n’y a qu’un seul joueur : le diable…

Où est le Porteur (pharaon selon Antoine Gigal) de Lumière, soit Horus, fils et réincarnation d’Osiris, dit Marduk, Lucifer, Dionysos, David, Jésus, Arthur, Grand Monarque…

Où est la Porteuse du Graal, soit Nephtys, dite Ištar, la Prostituée de Babylone, Marie-Madeleine, Esprit Féminin…

[image]

Voici un VidéOrandia pour en savoir un peu plus sur Michel Deseille parce qu’il survolera le dossier.


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=Xi6E-zFjOy0
SAUVÉ PAR LA CONNAISSANCE ÉSOTÉRIQUE Richard Glenn rencontre Michel Deseille
6 539 visionnements • Première diffusée le 16 mai 2020
OrandiaTV

Lorsque deux ésotéristes se rencontrent, voilà ce dont ils se parlent.
Les Initiateurs des Temps primordiaux. Les Maîtres du Monde. La prophétie des papes. L'Apocalypse et les Cycles, et beaucoup plus encore !

À partir de 0H05’21" du vidéo : Prophéties et Apocalypse de Jean

[image]
Éditions Nouvelle Terre, 2019

« Le Testament de la Vierge », Anton Parks, en page 251 : Cette mini exploration de l’Apocalypse de Jean nous démontre une fois encore l’incessante et implacable manipulation des textes. Cela en devient fatigant, voire véritablement agaçant. Il en ressort sans l’ombre d’un doute que ce passage, trop souvent considéré comme prophétique, a allègrement été inspiré par l’Égypte ancienne, plus précisément l’épopée osirienne, antérieure de plusieurs milliers d’années à la rédaction de la Bible. Il y a donc dans ce passage précis aucune annonciation ou autre révélation concernant un futur plus ou moins proche.

À 0H19’05" du vidéo : Satan conduit le bal

« Corpus Deae », Anton Parks, en page 168 : Comme chez Plutarque, les luttes entre Horus et Seth semblent bien se dérouler sur la terre ferme. Serait-ce le désert égyptien autour du Caire ? En effet, beaucoup d’égyptologues pensent que le Kheraha mythique, lieu même des affrontements meurtriers entre Horus et Seth, serait l’ancien Caire, donc près de la Grande Pyramide (la montagne) où Horus est supposé apporter le corps d’Isis après sa mort violente.

Les combats entre Horus et Seth rappellent étrangement la confrontation entre Jésus et Satan dans le désert. Le début du papyrus Chester Beatty I met au défi Horus de prouver sa filiation divine et le chapitre 11 dévoile que par décision de l’Assemblée divine (son esprit), Seth invite Horus à passer du temps chez lui, donc dans le désert.

À 0H19’54" et à 0H54’27" du vidéo : Le Paraclet (l’Esprit Saint), l’Œil du Christ « égyptien Horus », Initiateurs des Temps Primordiaux, Élohim

Et si les « Initiateurs des Temps Primordiaux » s’incarnaient à travers des personnes comme Anton Parks pour faire la lumière sur nos origines mais qu’on n’arrive pas à le percevoir à cause d’un déni profond, d’un aveuglement volontaire, de préjugés millénaires, d’une manipulation ou parce qu'on se croit arrivé, élu ?

« Corpus Deae », Anton Parks, en pages 178-183 : De petite taille, la glande pinéale… Elle a pour principale fonction de sécréter de la mélatonine… mais aussi de produire du DMT (diméthyltryptamine), considéré comme une puissante substance psychotrope naturelle qui ouvrirait la conscience. [Ayahuasca, Pentecôte]

Dans les textes védiques du Yoga, la glande pinéale est associée, tantôt au Chakra Ajna ou 3e œil, tantôt au Sahašrara ou Chakra de la couronne, situé au sommet du crâne. Ce dernier représente le siège de la conscience pure d’où l’illumination émergerait. C’est aussi le centre énergétique qui nous connecterait au divin.

Pour activer le 3e œil, il faut élever la fréquence et se hisser dans une conscience plus élevée. La glande pinéale est l’œil relié à l’esprit, celui qui voit tout, sait tout et qui une fois activé illumine le corps tout entier.

Cette étude démontre que cette glande est formée de cristaux d’apatite.

Nous venons de l’illustrer avec plusieurs exemples en provenance des plus anciens textes funéraires, ceux des pyramides de Saqqarah : les Égyptiens et leurs dieux semblaient connaître parfaitement les fonctionnements du cerveau humanoïdes et de la glande pinéale.

« Le Testament de la Vierge », Anton Parks, en p.358 : Le parachèvement du Grand Œuvre a pour résultat de réanimer la parcelle de lumière divine, l’âme, emprisonnée dans la matière.

« Le Testament de la Vierge », Anton Parks, en page 363 : La prière n’est rien d’autre qu’intention. L’intention possède un rôle déterminant lors du développement alchimique qui mènera au Grand Œuvre.

Et il y a l’énergie sacrale, la Kundalini. Je ne sais rien de la crédibilité de ces deux personnes mais la vidéo est bien fignolée : « SAISSISEZ ENFIN CE SCEPTRE QUE L’UNIVERS VOUS TEND »

« Corpus Deae », Anton Parks, en page 182 : Cet effet de résonance me fait penser à l’interaction pouvant s’opérer entre le cerveau d’Horus et son arme « Uatch » "le sceptre d’Isis" qui exprime également une "pierre verte" (celle de Lucifer !), comme signalé plus haut. [Graal, pierre incandescente]


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=NJDNvlwU8fQ
KUNDALINI - Samuel Stemmer & Carine Beranger S.
3 420 visionnements18 août 2020
Samuel Stemmer

Lien : https://www.bonheuretsante.fr/kundalini-explication-eveil/
Extrait : Les manifestations de la kundalini en éveil

Audrey Mouge a publié sur le site de l’Inrees un article qui montre que l’éveil de la kundalini est une expérience unique. Elle est perçue comme le graal de la quête spirituelle.

Suite de :

À 0H19’54" et à 0H54’27" du vidéo : Le Paraclet (l’Esprit Saint), l’Œil du Christ « égyptien Horus », Initiateurs des Temps Primordiaux, Élohim

« Le Testament de la Vierge », Anton Parks, en page 273-274 : Les deux clans Shemsu-Nungal incarnent les fils des Elohim ou « Bene Elohim » dans la Bible. Conformément au récit d’Enoch, ils appartiennent au clan d’Asa’el (Azazel) que nous avons facilement identifié comme étant Osiris (Asar-El ou El-Asar).

L'égyptologue et écrivain René Lachaud détaille ce que les Shemsu ont apporté à l'humanité en ces temps très anciens, bien avant les rois dynastiques et les chronologies officielles : une nouvelle conscience du monde. Des techniques performantes de travail des métaux (fer, bronze et or). Des nouvelles techniques agricoles et la science de l'irrigation (celle de l'Atlantide et de Sumer). Une importante part du système hiéroglyphique. Des mythologies (la véritable histoire), des cosmogonies, et des rites comme celui des offrandes. Des connaissances mathématiques, minéralogiques, astronomiques et la pratique de la Magie sacerdotale. Pour finir, une organisation monarchique qui, dans un premier temps se heurte au système classique des premiers occupants et engendra de nombreux conflits.

Nous pouvons préciser que ce sont ces conflits qui sont montrés du doigt dans le Livre d'Enoch lorsqu'il est question des géants ou Néphilim (les "tombés") et des conflits qu'ils ont engendrés. Ce qui est intéressant, c'est qu'il y est question du seul point de vue de Yahvé et de ses anges, les Annunaki sumériens. Cela veut dire que les armes mises entre les mains des humains ne servent qu'à se battre contre l'armée du dieu universel Yahvé qui impose sa loi et sa pensée unique. [Tiens, même façon de faire avec le Covid-19…] C'est la grande différence ! C'est ici que se trouve le grand mensonge universel, celui qui mène en partie vers la faute biblique. Comme toujours, ces rôles, tels que les ont diffusés la pensée judéo-chrétienne et l'écrit apocryphe d'Enoch, sont clairement intervertis par rapport à la littérature égyptienne...

Les Shemsu de l'Est étaient plutôt des nomades autonomes s'étant unis aux humaines, conformément aux faits rapportés en Génèse 6:1-4 et au récit d'Enoch.

À 0H40’23" du vidéo : Nibiru et Sitchin

« La Dernière Marche des Dieux », Anton Parks, en pages 112-113 : Les Textes des Pyramides nous apprennent qu’Osiris serait mort pendant, ou peu de temps avant, l’explosion de la Colline Primordiale de l’Horizon (Mulge). [La planète des Planificateurs dans notre système solaire telle que présentée dans les Chroniques de Parks ou, si vous préférez, la planète des Initiateurs des Temps Primordiaux selon Kiwan pour Richard Glenn.] Cette catastrophe cosmique libéra le satellite de Mulge dénommé Mulge-Tab en sumérien, Neb-Heru en égyptien et Neberu en akkadien. Cet objet céleste engendra de graves perturbations dans notre système solaire avant de se stabiliser sous le nom de Vénus. Les traditions égyptiennes d’Edfu nomment plutôt cette planète dévastatrice : « Œil du Son ». Les fragments de "la Colline Primordiale de l’Horizon" forment la ceinture d’astéroïdes. Une association évidente a été faite entre la mort d’Osiris – et plus tard son corps fragmenté – et les milliards de débris qui constituent les restes de cette ancienne Mulge mésopotamienne. Dans mes différents livres, je démontre que l’ancien satellite de Mulge (sa lune ou son fils) serait bien la planète Vénus.

Je suis en désaccord avec près de 90 % des propos tenus par l’animateur et son invité. Mais l’idée était d’introduire Michel Deseille qui apporte de l’eau au moulin avec toutes les connaissances de ses conférences qui vont survoler le présent dossier avec des informations intéressantes sur Rennes-le-Château, les Celtes, les Basques, les Francs, les Templiers, les Mérovingiens, l’histoire des rois de France, etc. et à partir desquelles je tisse des liens.

[image]

J’apprécie beaucoup le VOR161203 avec le trio basque composé de Mariethé, Hélène et (feu) Jean-Jacques, celui-ci incarnant à merveille (feu) François Payotte, physiquement et ésotériquement mais avec plus de recul. Et c’est avec un plaisir renouvelé que je l’ai écouté pour l’intégrer à ce dossier. D’abord, parce qu’il touche au sujet abordé par les deux livres, puis parce qu’il vient donner de la crédibilité aux recherches d’Anton Parks. Recherches qui viennent corroborer le récit de ses « Chroniques du Ğírkù ». Malheureusement, aucun des deux livres n’aborde la question basque.

Et pour l’anecdote, il y a un « 58 » bien en évidence dans le VidéOrandia, juste en face de Kiwan pour Richard Glenn.


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=yKC4HjpNpy8

À 0H09:06 du vidéorandia : Le peuple et la langue basques

Jean-Jacques : Mais pour en revenir à la région basque, parce qu’il y a beaucoup de particularités au pays basque, sans faire de tourisme. Le pays basque est l’un des plus anciens peuples d’Europe, puisqu’il remonte au néolithique. Les historiens, les paléontologues disent que c’est peut-être même un des plus anciens peuples d’Europe. Et au contraire de tous les peuples et de toutes les nations qui ont forgé l’identité de leur peuple et de leur nation sur une notion de territoire et de géographie, ça n’a jamais été le cas ici. Les Basques ont forgé l’identité du peuple et de la nation sur la langue. Et ceci, c’est rare. Et ce qui est intéressant aussi, c’est que cette langue basque n’est toujours pas élucidée quant à ses origines. On a cherché des similitudes avec toutes les langues latines dites analytiques, français, espagnol, italien, allemands, on ne trouve pas de similitudes. Ils ont cherché au niveau des langues aryennes, des langues indo-européennes, pas de similitudes. [ni les langues celtes] Par contre, Hélène, il y a quelques mois, en parcourant un ouvrage d’Anton Parks, qui décomposait le sumérien…

Hélène : En fait, toutes les traductions qu’il donne [elle donne quelques exemples de mots], j’aurais donné exactement les mêmes traductions sans savoir que ça venait du sumérien. Après, je fais juste un constat. C’est un constat que je fais en lisant. Aujourd’hui, voilà.

Jean-Jacques : Certains mots basques sont rigoureusement identiques au sumérien. C’est très intéressant parce que Parks, ou d’autres, disent qu’il y avait à l’origine, donc à l’époque de Sumer, une langue mère… […] Alors c’est intéressant parce que les Amašutum donc, qui seraient créatrices, cette civilisation extraterrestre a lancé qu’elle serait les créatrices des humains, avaient une langue mère, d’après Parks. Et on retrouve le même vocabulaire chez les Basques. Peut-être auraient-ils conservé de manière intact certains mots de cette langue.

À 0H20’02" du vidéo : Les Cagots traités comme les non-vaccinés !

À 0H23’16" du vidéo : La Déesse-Mère Mari / Les Vierges noires et Compostelle

. Les Basques ont une Déesse-Mère dénommée « Mari » qui remonte bien avant le christianisme représentée parfois avec une patte d’oie
. La patte d’oie est liée à Compostelle (« champs des étoiles »)
. La patte d’oie de Spock dans Star Trek (hébraïque)

Jean-Jacques : Parce que sur ce chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, donc qui a un rapport forcément avec les étoiles, c’est à partir de là qu’on a découvert les Vierges noires. Si on remonte vers la France, le massif central et autres, on a trouvé beaucoup de Vierges noires. Mais les Vierges noires sont toujours enterrées quand on les découvre. Elles sont intra-terrestres. Et la légende concernant Mari au pays Basque dit que Mari vit dans la terre. Elle remonte de temps en temps à la surface, mais elle est intra-terrestre. Et toutes les Vierges noires ont été découvertes sous terre.

Kiwan pour Richard Glenn : Et les Vierges noires, on les appelle comme ça parce qu’elles ont la peau noire.

Jean-Jacques : Non. Elles ont été faites et peintes en noir, mais elles ne sont pas forcément noires quand on les trouve. En revanche, comme elles sont enterrées, on les appelle Vierges noires. Mais par contre, elles sont toutes en rapport avec le culte d’Isis.

« La Dernière Marche des Dieux », Anton Parks, en page 213 : Dorothy [Louise Eady / Omm Sethy 1904-1981] s’ennuie ferme au catéchisme sauf quand il s’agit de l’Égypte. Elle déclare même un jour à son professeur que la religion égyptienne, de 3000 ans plus ancienne que la chrétienne, devait forcément être la véritable religion, la chrétienne n’étant qu’une copie… Après tout, dit-elle, Osiris et Jésus n’ont-ils pas tous les deux ressuscités ? Et la Vierge Marie n’adopta-t-elle pas des caractères propres à la déesse Isis ? Et Joseph avec Marie et l’enfant Jésus, ne ressemblent-ils pas comme deux gouttes d’eau à Osiris, Isis et leur fils Horus l’enfant ?

« Corpus Deae », Anton Parks, en page 68 : Dans plusieurs grandes villes cananéennes, la population adorait les déesses Ashtoreth et Asherah, ainsi que leur époux Baal ou Bel, dérivé du ÍL ou EL sumérien (litt. "celui qui est élevé" ou "celui qui brille"). Dans l’ancienne conception hébraïque, El possédait un fils divin appelé YHWH, tout comme le grand dieu An, figure imposante du panthéon sumérien, provenait d’illustres ancêtres Ušumgal (grands dragons). Cependant, la conception monothéiste de YHWH absorba assez rapidement les fonctions d’El à l’époque des rois David et Salomon.

En dépit de la mise en garde des lévites et de leur violente campagne contre la Reine du Ciel, beaucoup d’Hébreux trouvèrent un attrait particulier pour la Déesse. Pour un grand nombre d’entre eux, cette dernière leur remémorait sans doute la religion de leurs ancêtres provenant d’Égypte où l’on vénérait Isis et Nephtys, respectivement la vierge et la prostituée, sous les traits de la déesse Hathor ou Bat. Toutes deux étaient à la fois mères et maîtresses du fils solaire Horus. Ce détail n’aura sans doute pas échappé aux Templiers, nous y reviendrons.

Asherah était la déesse principale des Cananéens, à la fois épouse d’El et mère des dieux. Comme l’Isis-Hathor égyptienne, on liait Asherah à la naissance des souverains cananéens et elle incarnait leur mère et nourrice. Nous avons trouvé plusieurs tombes du royaume de Juda où les femmes portaient la perruque d’Asherah. Perruque qui rappelle celle de la déesse égyptienne Isis-Hathor ! De toute évidence, Asherah forme un mélange des déesses égyptiennes Hathor et Bat, d’Inanna chez les Sumériens, d’Ištar chez les Babyloniens, d’Ashratum des textes paléo-babyloniens ou encore d’Astarté que l’on retrouve dans tout le Proche-Orient.

Cette exaltation d’Asherah entre l’époque de la conquête de Canaan jusqu’à la chute de Jérusalem en 587 av J.-C., se retrouve jusque chez le roi Salomon qui l’introduisit à Jérusalem. […] De plus, nous avons trouvé, dans les sites israélites, des milliers de figurines de déesses produites en grandes quantités, en bronze et en céramique.

À 0H38’33" du vidéo : Nous sommes poussières d’étoiles


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=CDq33zsu4tQ

[image]

[image]
2019

« Du Plérôme à la Matière », Anton Parks, note de bas de page # 2 : Dans son « Hommage », au début de l’essai, en page 13, il fait allusion à la « Mari » basque.

Et en page 14 de son « Hommage » aux femmes, aux mères : Quoi de plus beau comme symbole que de songer à toutes celles qui nous ont précédés comme désormais ascensionnées sous la forme d’étoiles ? Les étoiles sont « fixes » (à l’échelle humaine tout au moins) et servent de repères, elles nous rappellent notre place dans l’univers et nous aident à nous orienter dans le temps et dans l’espace.

À 0H47’13" du vidéo : Les Basques et Charlemagne

. Les Basques ont résisté à toutes les invasions
. La légende de Roncevaux fait suite à une expédition punitive de Charlemagne contre les Sarrasins (Maures) où il a fait l’erreur de raser Pampelune
. Les Basques lui auraient fait payer chèrement cette bévue en 778

Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Roncevaux_(778)

[image]

Lien Complément Surprenant qui accompagne le VidéOrandia :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=142223
Extrait : LE RETOUR DE FRANÇOIS PAYOTTE ?
Invités:
Jean-Jacques et Mariethé "Les transcripteurs officiels de BdM" (En direct de France via Skype)
François Payotte exégète de Nostradamus. "Les Temps de la FIN" (en insertions vidéo)

François Payotte est né en Lorraine, au cœur du Royaume d'Austrasie - berceau de l'Empire Carolingien, patrie de Jeanne d'Arc, de François de Lorraine-Habsbourg, et de l'illustre Godefroy de Bouillon. François Payotte décédé en France fin avril 2015.

Lorraine-Habsbourg occupe une place importante dans « L’Énigme Sacrée ». Alors, pas surprenant que François Payotte y soit né. L’Austrasie qui fut avant tout le berceau de l’Empire mérovingien avant que Dagobert II ne soit assassiné et que les Carolingiens usurpent leur trône. Mais ça reste des Francs.

---
LIENS DOSSIERS : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=197807

P(3)58

  2441 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

194925 messages dans 39627 fils de discussion, 1027 utilisateurs enregistrés, 64 utilisateurs en ligne (1 enregistrés, 63 invités)
Temps actuel sur le forum : 06/12/2022, 05:28
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum