Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion
Avatar

Mauro Biglino : Le Dieu de la Bible vient des étoiles #1

par panthère58, samedi 28 octobre 2017, 20:44 (il y a 2456 jours) @ panthère58

:-) LE DIEU DE LA BIBLE VIENT DES ÉTOILES
De la traduction littérale des codex hébraïques initiaux

Critique personnelle, objective et subjective : Partie 1

Bibliographie de Mauro Biglino en français :

1. La Bible comme vous ne l’avez jamais lue
2. Le Dieu de la bible vient des étoiles
3. Il n’y a pas de création dans la Bible
4. La Bible n’est pas un livre sacré

[image]

© 2011 Uno Editori

© 2014, Éditions Nouvelle Terre, 310 pages, en excluant l’annexe, la bibliographie et la table des matières

AUTRES LIENS :

1. Dossier Anton Parks :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=128348

2. Dossier VidéOrandia :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=129655

3. Télésérie SMALLVILLE :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=147009

--------------------------------------------------------------------------------

. Mes commentaires subjectifs, mes spéculations factuelles, fantaisistes [en bleu]
(m’inspirant de Yann Vadnais dans le VOR161001)
. Des extraits [en or]
. Des ajouts, précisions, références, des ajouts [ ] pour contextualiser
. Mon résumé en [vert]
. Saut de texte dans l’extrait […]

--------------------------------------------------------------------------------

INTRODUCTION

En page 9 : Sans aucune présomption de détenir la vérité, nous présentons ici les découvertes supplémentaires ayant découlé d’un examen minutieux du récit biblique, tel que nous le lisons dans des codes hébraïques plus anciens, à savoir la Biblia Hebraica Stuttgartensia rédigée sur la base du Codex massorétique de Leningrad.

CHAPITRE 1 : POUR CEUX QUI L’AURONT LU, ET POUR CEUX QUI NE L’AURONT PAS LU…

L’auteur explique son choix de s’en tenir au sens littéral. En ce sens, il nous réfère à l’exégète hébreux Rashi de Troyes.

En page 19 : En faisant ce choix, nous respectons surtout les intentions de l’Elohim lui-même, qui affirmait parler clairement avec Moïse. (Nb 12 8) :

énigme-avec / non-et / face-à-face [lire à l’envers]

En page 21 : L’interprétation de la Bible en tant que livre d’histoire est en train de suivre la même évolution que l’interprétation des Védas.

L’auteur fait référence à Ézéchiel, Élie et Zacharie, et autres passages, qui évoquent des OVNI, UFO ou, selon le terme de l’Église, « RIV » [Res Inexplicatae Volantes].

L’auteur fait un rapprochement entre l’Ancien Testament et Sumer.

En page 30, l’auteur évoque le Dr. Ala Shaheen de l’Université du Caire : Lors d’une intervention publique, ce dernier a affirmé que la théorie selon laquelle les anciens Égyptiens auraient été aidés par des extraterrestres pour construire les pyramides les plus datées – celles de Gizeh – pourrait bien être vraie. Un délégué polonais, monsieur Marek Novak, a alors soulevé d’autres questions, dont celle de savoir si les pyramides pourraient encore contenir de la technologie extraterrestre, voire même un OVNI, ce à quoi le docteur Shaheen a répondu : "Je ne peux pas le confirmer ou le démentir, mais il y a quelque chose à l’intérieur de la pyramide qui n’est pas de ce monde".

Dans la Bible également, on parle de quelque chose qui n’est pas de ce monde !

CHAPITRE 2 : L’"ESPRIT" ?

L’accent est mis sur l’évolution du sens du mot « esprit » qui aurait subi une altération importante par la théologie, altération qui trahirait le sens originel des textes bibliques qui, lui, figure un transport dans les airs dans un véhicule.

Suite à sa démonstration, en page 30 : Par conséquent, nous sommes pour le moins autoriser à émettre l’hypothèse que le terme [ruàch] a eu une signification bien différente de celle que la tradition religieuse a par la suite utilisée.

CHAPITRE 3 : ELOHIM

En page 43 : Si Elohim indiquait en réalité le Principe unique et universel, plusieurs dizaines de passages bibliques, pour ne pas dire l’œuvre que forment toutes les chroniques historiques de l’Ancien Testament, resteraient incompréhensibles. Ce dernier contribue par ses récits à régler la question en présentant clairement les Elohim comme une pluralité d’individus. […] Les interprétations religieuses et plus généralement spiritualistes se voient contraintes, et ce n’est pas un hasard, de définir de nombreux chapitres comme "métaphoriques, allégoriques, poétiques, pédagogiques, mythiques, ésotériques, etc."

CHAPITRE 4 : [Nephilim] DESCENDUS, TOMBÉS, OU BIEN…?

En page 52 : …les Grecs ne se sont quant à eux pas occupés des variantes de sens, à savoir qu’ils ne se sont guère inquiétés de savoir s’il s’agissait d’une chute ou d’une descente volontaire, traduisant directement le terme [nephilim] par γίγαντες "géants".

En page 54 : …nous devons rappeler qu’Orion, dans la mythologie grecque, était non seulement un "géant" originaire de Béotie, mais aussi le fils de Poséidon.

L’auteur souligne pourquoi Orion serait le lieu d’origine des extraterrestres selon plusieurs hypothèses d’auteurs.

CHAPITRE 5 : LA DOUBLE CRÉATION DE L’HOMME
[Adàm]

Concernant les deux récits de création dans la Genèse, l’auteur a une explication à donner sur le pourquoi de la thèse des deux sources bibliques. Lui, tente de faire tout concorder par une lecture littérale de ces deux récits. L’auteur explique ce qu’il en est véritablement de l’expression « tselèm ».

En page 60 : Le préfixe ב (be) est préposé au terme [tselèm], ce dont il peut être déduit que nous aurions été créés non pas "à l’image" de Elohim, mais "avec quelque chose de matériel qui contient l’image" des Elohim. Une belle et substantielle différence ! Tel est cet élément concret et inédit, toujours "oublié" par les interprétations religieuses traditionnelles, parce qu’incompatible avec la doctrine.

Ce qui impliquerait de l’ADN extraterrestre dans la création de l’homme, selon les explications de l’auteur. L’auteur se réfère souvent aux termes suméro-akkadiens pour mieux saisir le sens des termes hébreux dont le « souffle de vie ».

En page 66 : Tel est ce que racontent les Sumériens, et tel est bien ce que confirme la Genèse.

CHAPITRE 6 : MONOTHÉISME, MONOLÂTRIE, OU AUTRE CHOSE ?

L’auteur identifie les théories d’aujourd’hui : à qui attribuer le monothéisme issu d’un monde clairement polythéiste ? Akhenaton ou Moïse ? Moïse serait-il en fait Akhenaton ? Moïse serait-il plutôt le grand prêtre du culte d’Aton ?

Il relève aussi la similitude entre le Psaume 104 et l’Hymne au Soleil d’Akhenaton.

Qu’importe, on identifie Moïse comme l’instigateur du monothéisme. Il élabore sur les textes bibliques des rencontres entre Moïse (et Josué) et Yahvé pour remettre en question cette thèse. D’autant plus, que le Vatican (sous l’auspice de Mgr Cornado Balducci) reconnaît l’existence implicite d’extraterrestres dans les textes de la Bible.

Mais selon « La Bible dévoilée », le Moïse tel que présenté dans l’Ancien Testament, n’aurait pas existé…

En page 84 : Nous avons bien lu : Yahvé, Elohim du peuple d’Israël, est un El (singulier) jaloux ! Mais comment peut-on être jaloux s’il n’y a pas de rivaux ?

L’auteur démontre à quel point les textes bibliques font la preuve du peu d’envergure de Yahvé et mettent en lumière son côté despotique.

En page 91, comme mentionné dans « La Bible Dévoilée » sur les textes dits « prophétiques » : Cette position restera constante dans l’histoire du peuple d’Israël et exigera de continuelles interventions dont la littérature prophétique représente la voix forte et désespérée : un incessant rappel à respecter le pacte signé avec cet Elohim spécifique.

En page 93 : Yahvé est par conséquent un El (singulier d’Elohim) et les Hébreux le voyaient tout simplement comme supérieur aux autres, et non comme l’unique !

L’auteur met en lumière aussi que la notion de divinité d’aujourd’hui, diffère d’avec celle de l’Ancien Testament. Il évoque le Psaume 82 (83) conférant la pluralité du terme Elohim, et de la mortalité de ceux-ci.

En page 95 : S’il était pour finir vrai que le terme Elohim désigne le Dieu unique, tout le récit de ce Psaume et cet extrait spécifique constitueraient une situation d’un comique assurément étrange, voire paradoxale, au point même de susciter une certaine inquiétude chez le lecteur : on se trouverait alors ici face à un Dieu pour le moins bizarre qui se convoquerait lui-même en assemblée, parlerait en ne s’adressant qu’à lui-même, et se réprimanderait sévèrement en se rappelant à lui-même qu’il est destiné à mourir !

Le tétragramme YHWH ne serait pas hébraïque mais plutôt égyptien, au pire, une forme d’amoréen ou d’araméen. Le tétragramme ne serait possiblement qu’une adaptation du nom original dans la langue hébraïque à partir de sa phonétique.

En page 97 : Nous sommes donc confrontés à un tétragramme qui a été écrit dans la Bible plusieurs siècles après qu’il ait été prononcé, étant rapporté avec les consonnes d’une langue qui n’existait pas encore lorsqu’il a été formulé.

L’auteur nous réfère au « Culte du Cargo » pour expliquer le tétragramme.

En résumé, Yahvé ne serait qu’un parmi les nombreux Elohim. Il n’aurait rien de « sacré » tel qu’on le définit théologiquement aujourd’hui.

En page 111 : Nous croyons pouvoir dire que l’hébreu n’est pas une religion de foi, mais une religion de fidélité : fidélité à un pacte librement souscrit qui n’est devenu contraignant qu’après avoir été librement accepté.

L’auteur rejoint l’archéologie (La Bible dévoilée) en spécifiant que le culte de Yahvé, de Moïse à Josias, n’aurait pas été exclusif dans les deux royaumes israélites du Nord et du Sud.

CHAPITRE 7 : Un peuple valant propriété


CHAPITRE 8 : Les Elohim et la chair grillée

CHAPITRE 9 : Des anges ?

CHAPITRE 10 : Satan - Lucifer

CHAPITRE 11 : Les chérubins sont-ils des anges ?

CHAPITRE 12 : Les chérubins de l’Arche d’alliance

CHAPITRE 13 : Élie : le miracle chimique

CHAPITRE 14 : Le péché et la condamnation

CHAPITRE 15 : Le dieu de la Bible vient des étoiles

---
L'ALERTE LAMBERT à Panthère
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=206908

P(3)58

  10541 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

200987 messages dans 40922 fils de discussion, 1235 utilisateurs enregistrés, 57 utilisateurs en ligne (1 enregistrés, 56 invités)
Temps actuel sur le forum : 19/07/2024, 22:57
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum