Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion
Avatar

Mauro Biglino : "La Bible n'est pas un livre sacré" Fin

par panthère58, vendredi 04 août 2017, 21:44 (il y a 2539 jours) @ panthère58

:-) LA BIBLE N’EST PAS UN LIVRE SACRÉ
La révélation de la plus grande supercherie de l’Histoire

Critique personnelle, objective et subjective : Partie 1

Bibliographie de Mauro Biglino en français :

1. La Bible comme vous ne l’avez jamais lue
2. Le Dieu de la bible vient des étoiles
3. Il n’y a pas de création dans la Bible
4. La Bible n’est pas un livre sacré

[image]

© 2013 Uno Editori

© 2016 Macro Éditions, 165 pages, en excluant les annexes, bibliographie et table des matières
Collection « Savoir Ancien »

AUTRES LIENS :

1. Dossier Anton Parks :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=128348

2. Dossier VidéOrandia :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=129655

3. Télésérie SMALLVILLE :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=147009

--------------------------------------------------------------------------------

. Mes commentaires subjectifs, mes spéculations factuelles, fantaisistes [en bleu]
(m’inspirant de Yann Vadnais dans le VOR161001)
. Des extraits [en or]
. Des ajouts, précisions, références, des ajouts [ ] pour contextualiser
. Mon résumé en [vert]
. Saut de texte dans l’extrait […]

--------------------------------------------------------------------------------

CHAPITRE 14 : Que dit la science qui cherche le prétendu chaînon manquant ?

Dans ce chapitre, il est question de la théorie religieuse créationniste, la théorie darwinienne évolutionniste. Aujourd’hui, on parle de néodarwinisme, de bio-évolutionnisme, d’ADN et de l’HAR1 (Human Accelerated Region 1). Évidemment, il est question du jardin d’éden qu’il dénomme le gan-eden, d’Adam et Ève, de Caïn et de sa descendance.

En page 133 : …je remarque que des peuples du monde entier – de l’Asie au nord de l’Europe, en passant par le sud de l’Afrique ou les pays d’Amérique du Nord et du Sud – nous racontent une histoire : celle des enfants des étoiles qui sont arrivés ici, ont « fait » l’homme, lui ont transmis certaines de leurs connaissances, ont donné naissance aux civilisations, etc.

La Bible n’est que l’un des nombreux textes qui retranscrivent globalement le même contenu, le même récit de nos origines.

Et de même il montre qu’on retrouve dans les textes d’Homère des équivalents au jardin gan-eden, à Enki.

En page 142 : Un esprit ouvert se demandera : « Les écrits d’Homère étaient-ils de pures compositions poétiques ? » Car comment ne pas remarquer d’autres coïncidences très étranges entre les récits bibliques et les poèmes homériques ?

En page 144 : Héraclite affirmait : « Si tu ne guettes pas l’inattendu, tu ne découvriras jamais la vérité. » Faisons toujours semblant de penser que les peuples de tous les continents nous aient raconté l’histoire de « ceux-là », et peut-être découvrirons-nous des choses intéressantes. Faire semblant ne coûte rien et pourrait se révéler productif pour la compréhension de notre histoire. À tout le moins, c’est une façon de réfléchir à ce qui nous a toujours été livré comme vérité scientifique, historique, littéraire ou religieuse digne de foi.

En attendant de « savoir », continuons à « étudier ». […] …je pense parfois puiser plus de vérité dans les poèmes d’Homère que dans les textes théologiques.

Puis Biglino débute son expertise du « péché originel ». Bien sûr il est question des deux Arbres du jardin, de sexualité, de longévité, d’Enki/Enlil, et pourquoi il n’était pas prévu qu’Adam se reproduise.

CHAPITRE 15 : En quoi consiste et par quoi s’est concrétisé le « péché originel » ?

Pas de péché originel à connotation sexuelle tel qu’introduit par Saint-Augustin. Pour toutes sortes de raisons dont le fait qu’Adam et Ève ne sont pas à l’origine de l’humanité et que les commandements de Yahvé ne concernaient pas l’humanité mais son peuple. C’est plutôt la peur qu’ils ne deviennent un danger pour « eux » en termes de savoir et de longévité, soutenus en cela par une partie des Elohim.

En page 157 : Mais si le péché originel n’existe pas et n’a pas entaché l’humanité (pour la raison susdite), alors y aurait-il un sens à ce que Dieu (et à ce stade, je ne sais pas lequel, puisque la Bible ne parle pas de « Dieu »), envoie son fils se faire massacrer pour libérer l’humanité d’une faute qui n’existe pas ?

Cela l’amène à soulever de nombreuses questions, dont les derniers mots de Jésus sur la croix qui auraient été habilement manipulés par les Évangélistes. Il nous réfère aux études du professeur Garbini de l’université de La Sapienza.

En page 158 : Si c’est le cas, la supercherie des textes ou, si l’on préfère, le « pieux mensonge » allégué souvent mis en place par les pères de l’Église, serait présent du début à la fin, c’est-à-dire de la non-création de la Genèse 1:1, jusqu’au dernier mot prononcé sur la croix.

En page 159 : Je répète que j’ignore tout de Dieu et des mondes spirituels, et j’ai donc le bon sens de ne pas en parler. Je me contente d’affirmer avec clarté que la Bible non plus n’en parle pas. Ce que je tire des traductions est un récit qui envoie au nom d’un réalisme certain à des individus venus d’ailleurs…

Il termine le chapitre en citant le professeur Armin Kreinen dont les questions ne peuvent plus être éludées par l’édifice dogmatique vieux de 2000 ans.

CHAPITRE 16 : Ce qu’on nous a dit sur la Bible est-il faux ?

Ici, en conclusion, avec son expérience de traduction, il énumère tout ce qu’« il n’est pas vrai » dans la Bible dont celui-ci en page 164 : Il n’est pas vrai que Jésus-Christ désignait comme « son père » le soi-disant Dieu biblique, c’est-à-dire Yahvé.

Biglino précise que ce ne sont pas des vérités absolues qu’il énonce, mais des constats.

--------------------------------------------------------------------------------

EN CONCLUSION PERSONNELLE

L’importance de la réflexion

1. Les trois côtés d’une pièce de monnaie

Cette observation est survenue à quelques reprises dans les vidéorandias. J’ai trouvé celui-ci avec Jean de Floride à la ligne ouverte du 21 janvier 2014, à 0H13’23’’

Lien Complément Surprenant : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=96769

Extrait : LE 3e CÔTÉS D'UNE PIECE DE MONNAIE
[image][image]
L'On dit qu'il existe 2 Côtés a une piece de Monnaie,pourtant si on y pense bien,il en existe une troisieme qui est le contour,c'est une troisieme option,un autre choix. Pour que l'Argent Roule il faut justement quel sois debout,en équilibre,sur cette Troisieme Face.Voila une image originale pour sortir du monde de la Dualité...

2. Biglino et les nombreuses « bibles »

À 0H20:50 du vidéo :

Serge Cazelais : L’autre événement qui a été catalyseur, c’est drôle, quand je le raconte, ça fait bien rire le monde, c’est un témoin de Jéhovah qui a cogné à ma porte ; il avait sa traduction de la Bible, et moi j’avais la mienne, et ça ne concordait pas du tout.

À 1H12:13 du vidéo : D’autres versions de la Bible

King James, Jérusalem, Chouraqui

À 1H15:30 du vidéo :

Kiwan : En français, laquelle tu dirais qui est la meilleure ?

Serge Cazelais : Toutes, et aucune. Parce que, si on veut se donner une idée générale de la Bible, bien on prend n’importe quelle traduction, sauf celle des Témoins de Jéhovah…

Kiwan : […] Ta Bible commence comment ? Au commencement, En principe, …qui c’est qui a raison ? À chaque fois que vous traduisez, vous trahissez.

3. Le Petit Poucet

Ainsi, après toutes les manipulations des textes, textes écrits en grande partie par les deutéronomistes sous Josias qui eux-mêmes auraient emprunté aux traditions orales, aux histoires égyptiennes et sumériennes, en passant par la Septante, par les pères de l’Église, puis les massorètes, et toute la doctrine théologique, nationaliste et idéologique qui s’est construite depuis 2700 ans, il y a plusieurs Bibles possibles, chacune considérée comme « LA » vérité par ceux qui l’ont adoptée.

Si Mauro Biglino s’emploie à dire ce que la Bible ne dit pas, l’archéologie moderne vient démolir l’édifice premier des deutéronomistes.

Roger Sabbah, principalement, et son frère Messod, apporte lui aussi sa contribution, suite à une recherche qui semble exhaustive.

Les textes égyptiens, les textes sumériens, Homère, Platon, et tous les mythes et toutes les légendes qui racontent à peu de chose près la même histoire d’êtres venus des étoiles et leurs péripéties.

Des Antoine Gigal et Nassim Haramein qui viennent aussi s’ajouter au débat.

Le témoignage des contactés.

Et Anton Parks qui vient jeter un éclairage sur tout ça.

Alors, un peu comme le Petit Poucet qui retrouve son chemin grâce à des petits cailloux, il faut voir tous ces intervenants comme autant de points de repères pour retrouver l’histoire de nos origines. On part de nos doutes légitimes d’aujourd’hui, et on fait marche arrière, à rebours.

Je dirais qu’il faut prendre le temps de RÉFLÉCHIR aux différents points de vue, aux différentes trouvailles, aux différentes recherches indépendantes.

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Petit_Poucet
Extrait : Bible
La victoire du faible sur le fort grâce au courage et à l'intelligence est à rapprocher de l'épisode de David, simple berger, contre Goliath dans l'Ancien Testament. À la suite de sa victoire, David deviendra roi.

---
L'ALERTE LAMBERT à Panthère
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=206908

P(3)58

  10634 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

200972 messages dans 40919 fils de discussion, 1235 utilisateurs enregistrés, 101 utilisateurs en ligne (1 enregistrés, 100 invités)
Temps actuel sur le forum : 18/07/2024, 07:45
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum