Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion
Avatar

Akhenaton et Moïse

par panthère58, dimanche 26 mars 2017, 23:26 (il y a 2672 jours) @ panthère58

:-) LES ORIGINES ÉGYPTIENNES du Christianisme
Par Alain Poret
Auteur

[image]

P(3)58 : Il fait le tour de la question. Un bon résumé. Anton Parks n’est pas cité malgré son essai « Le Testament de la Vierge » qui va dans le sens de cet article. Il ne l’a peut-être pas lu comme bien du monde. M’enfin… Je transcris donc quelques extraits de l’article de cette petite revue qui donne à réfléchir.

En page 46 / Intro : Et si l’origine du christianisme était antérieure… au christianisme des origines ? L’originalité d’Akhenaton, pharaon découvert par les égyptologues à partir de 1900, fut d’instaurer la divinité Aton, représentée par un disque solaire, comme seul et unique dieu d’Égypte. Appelé auparavant Aménophis IV, il imposa donc un monothéisme au peuple. Mais le concept israélite d’un dieu sans image était, semble-t-il, déjà établi dans l’Égypte antique avant l’accession d’Akhenaton au trône… Le point dans nos colonnes.

En page 49 : …d’après l’égyptologue Ahmed Osman, pour lequel Moïse et Akhenaton sont… une seule et même personne.

Il identifie Sigmund Freud, Immanuel Vélikosky, William Theaux, Jean Cocteau, Israël Finkelstein, les frères Messod et Roger Sabbah qui seraient sur cette piste.

En page 49 : D’ailleurs, au début du christianisme, les Pères de l’Église célèbreront le roi égyptien monothéiste, qu’ils appelaient Hermès Trismégiste et qui n’est autre que le Thot égyptien.

En page 50 : Selon certains chercheurs, la Genèse reproduirait en réalité la cosmogonie égyptienne.

L’auteur parle du rôle joué par Alexandrie au début du christianisme avec l’implication de Plotin.

En page 51 : De même, l’idée de vie éternelle fut transmise d’Égypte au christianisme par l’intermédiaire des chrétiens, les Coptes.

On évoque bien entendu les racines mésopotamiennes et égyptiennes de la Torah. En particulier ce qui concerne Isis dont l’empreinte est bien sertie dans le nom de la capitale française, « Par Isis ».

En page 53 : Quant à Horus terrassant de sa lance le crocodile du Nil, ce sera Saint-Georges tuant le dragon.

En conclusion, en page 53 : Notre culture égypto-chrétienne semble ainsi engendrer non pas un ésotérisme chrétien, mais un christianisme ésotérique.

Encore dans les Kiosques pour quelques temps. Trimestriel de Janvier à début Avril 2017.

---
L'ALERTE LAMBERT à Panthère
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=206908

P(3)58

  11062 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

200988 messages dans 40922 fils de discussion, 1235 utilisateurs enregistrés, 71 utilisateurs en ligne (1 enregistrés, 70 invités)
Temps actuel sur le forum : 19/07/2024, 23:06
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum