Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion
Avatar

Les Secrets de la Bible # 2 (!H10' à 1H48')

par panthère58, mercredi 29 avril 2015, 15:46 (il y a 3369 jours) @ panthère58

Les secrets de la Bible
interview Roger Sabbah 2004

:-) De 1H10' à 1H48'

Ici, Roger Sabbah évoque le règne d'Akhenaton où tout bascule.

. en 1350 av. J.-C.
. Néfertiti épouse d'Akhenaton
. Akhenaton met en place une réforme religieuse passant du culte d'Amon (plusieurs dieux incluant ceux des étrangers) à celui d'Aton (dieu unique comme dans la Bible)
. Aton = dieu oublié, culte du dieu solaire
. Akhenaton (ancien nom Aménophis IV) se lit "culte du lever du Soleil" et aussi de bas en haut signifiant "la croix ansée"

[image]

. il devient l'incarnation de dieu, la voie de dieu
. le clergé amonien se voit privé du pouvoir d'être l'intermédiaire de dieu auprès de la population
. Amon = dieu secret, invisible, dont on rend le culte dans la partie la plus sombre du temple
. Aton = visible, soleil, et Akhenaton fait enlever les toits des temples ou construit des temples sans toit pour laisser la lumière du soleil pénétrer
. le clergé en rupture avec son passé et les traditions égyptiennes va se rebeller
. d'habitude très pudique, Akhenaton rompt avec cette tradition pharaonique et crée une cité où la nudité est mise en valeur; Roger Sabbah la qualifie de "Sodome"
. Akhenaton meurt mystérieusement et tragiquement, sa dépouille ne sera pas retrouvée (aucune trace de sa momie)
. sa citée subit les foudres du clergé d'Amon : malédiction des dieux, exode des ses habitants, ville maudite qui ne sera plus jamais habitée, abandonnée par sa population
. cet exode évoque celui des textes bibliques : les pharaons qui succèdent à Akhénaton vont mettre dans leur tombeau une figure qui représente la mer ouverte avec le serpent apophis qui représente l'infini

[image]

À l'origine du mythe de Moïse !

--------------------------------------------------------------------------------

:-) Les Secrets de la Bible #2

J'ai réécouté ce matin (10H à 11H) le deuxième épisode de la télésérie sur Canal D.

C'est d'un point de vue historique et théologique que l'on aborde la Bible pour la remettre en question.

L'historique de l'Exode reprend à peu de chose près ce que l'on retrouve dans diverses publications.

On cherche dans d'autres textes bibliques des "secrets"... Ça aurait été plus à jour si on avait mentionné les recherches qui ont été faites et publiées au début de ce siècle comme Roger Sabbah.

Les chiffres de 2,5 millions de personnes qui s'exilent sont invraisemblables comme le mentionne Sabbah.

Ce qui transpire, c'est toujours un dieu qui teste, qui éprouve, qui sème la terreur et la violence, qui punit. Peut-on être plus psychopathe que ça ?
Et malgré tout, l'épilogue nous sert des hypothèses farfelues comme le test ultime pour un monde de paix à venir mais, évidemment, précédé d'un conflit ultime entre le bien et le mal...

Une télésérie qui ne vole pas haut pour avoir été réalisée en 2013 et se contente de peu.

À suivre demain soir, jeudi, à 20H pour la suite et le troisième épisode.
Au moins, pour voir si le traitement va être plus critique et sérieux.

--------------------------------------------------------------------------------

:-) Anton Parks

Dans le Testament de la Vierge, concernant l'écriture de l'Ancien Testament, Parks cite Roger Sabbah suite à l'Exode et l'exil en Babylonie (Nabuchodonosor - 6 ième siècle av. J.-C.):

p.23 Le contexte politico-religieux permit à ces esprits éclairés de rebâtir un nouveau mythe fondateur à partir de la légende d'Osiris. Il fallait donc dissimuler, le plus adroitement possible, une expérience vécue à l'époque d'un certain roi nommé Akhenaton, extraordinairement riche en symboles, symboles associer à la nouvelle mémoire collective. En bref, accomplir l'effondrement et la mort de l'Empire d'Égypte vers une nouvelle forme de résurrection : réinitialiser en quelque sorte l'humanité sur la route de l'avenir, puis décrypter, toujours à l'aide des commentaires rabbiniques, les correspondances subtilement orchestrées par les scribes entre les personnages de la Bible et les divinités de l'ancienne Égypte.

En page 24, Parks cite l'historien et anthropologue Cheikh Anta Diop : La Nation israélienne n'existera que par réaction contre la Nation égyptienne, la culture égyptienne résonne à travers l'Ancien et le Nouveau Testament.

Tous les indices portent à croire que la Bible (Ancien et Nouveau Testament) raconte l'Histoire égyptienne.
Ça implique bien des choses : ça remet en cause aussi la tradition ésotérique que l'on continue de colporter sans l'adapter au vraisemblable qui se révèle aujourd'hui.

Où est le "vrai" sacré ?
Il semble que ça fait des millénaires qu'on l'ait perdu...

---
L'ALERTE LAMBERT à Panthère
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=206908

P(3)58

  13037 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

200987 messages dans 40922 fils de discussion, 1235 utilisateurs enregistrés, 70 utilisateurs en ligne (0 enregistrés, 70 invités)
Temps actuel sur le forum : 19/07/2024, 22:29
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum