Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion
Avatar

Mauro Biglino : "La Bible n'est pas un livre sacré" Partie 2

par panthère58, dimanche 30 juillet 2017, 10:31 (il y a 2547 jours) @ panthère58

:-) LA BIBLE N’EST PAS UN LIVRE SACRÉ
La révélation de la plus grande supercherie de l’Histoire

Critique personnelle, objective et subjective : Partie 2

Bibliographie de Mauro Biglino en français :

1. La Bible comme vous ne l’avez jamais lue
2. Le Dieu de la bible vient des étoiles
3. Il n’y a pas de création dans la Bible
4. La Bible n’est pas un livre sacré

[image]

© 2013 Uno Editori

© 2016 Macro Éditions, 165 pages, en excluant les annexes, bibliographie et table des matières
Collection « Savoir Ancien »

AUTRES LIENS :

1. Dossier Anton Parks :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=128348

2. Dossier VidéOrandia :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=129655

3. Télésérie SMALLVILLE :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=147009

--------------------------------------------------------------------------------

. Mes commentaires subjectifs, mes spéculations factuelles, fantaisistes [en bleu]
(m’inspirant de Yann Vadnais dans le VOR161001)
. Des extraits [en or]
. Des ajouts, précisions, références, des ajouts [ ] pour contextualiser
. Mon résumé en [vert]
. Saut de texte dans l’extrait […]

--------------------------------------------------------------------------------

CHAPITRE 3 : Les discordances sur le prophète Daniel et les 11 livres officiellement disparus

Le canon hébraïque relègue le livre de Daniel parmi les textes de moindre importance (ketouvim).

En page 19 : Et cependant, le Livre de Daniel fait partie du canon catholique. Daniel y figure même parmi les prophètes majeurs.

Il aborde les textes, au nombre de 11, qu’on a fait disparaître. Sans en exclure l’Église catholique, il en attribue la principale responsabilité aux sacerdotes et théologiens du Temple de Jérusalem.

Exemple en page 20 : Les guerres de Yahvé (Nombres 21:14)

Et effectivement, avec la Bible de Jérusalem, je retrace le passage qui est très explicite.

Source : http://www.cerbafaso.org/textes/bioethique/bible_de_jerusalem.pdf
Extrait : Nombres 21, 14 Aussi est-il dit dans le livre des Guerres de Yahvé : Vaheb... près de Supha et le torrent d'Arnon

Il s’agit donc de 11 livres qui sont identifiés dans différents versets de l’Ancient Testament mais dont on aurait perdu la trace pour « x » raison(s).

En page 21 : Il existe en outre des exégètes hébreux qui interviennent encore aujourd’hui sur la version massorétique.

Ainsi, il est question du « Projet Bible » en cours depuis 1958, qui s’étale sur 200 ans.
Du travail des massorètes et de leurs lacunes dans leur travail d’insertion des sons vocaliques, et qui font l’objet de nombreuses critiques, dont celles du professeur bibliste Rafael Zer de l’Université hébraïque de Jérusalem et du professeur Kamal Salibi (université américaine de Beyrouth).

Il nous réfère à l’International Standard Bible Encyclopedia (ISBE, www.internationalstandardbible.com ). Ça ressemble à la référence de xalbat : « Voici ce qu'indique le Dictionnaire Encyclopédique de la Bible, à propos du terme Élohîm : ».
Lien : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=148148

CHAPITRE 4 : L’histoire de David et Goliath et autres divergences : qui croire?

Quiz : Qui a tué Goliath ou qui n’a pas tué Goliath ? Cette histoire biblique sert de tremplin à une plaidoirie sur une vocalisation subjective et instrumentalisée des textes bibliques.

En page 29 : La théologie monothéiste a, en effet, été artificiellement insérée au fil des siècles. Une théologie à laquelle se sont pliés les massorètes, soutiens déclarés de la prétendue « tradition ».

Sans compter les concessions faites à cause du contexte géopolitique et socioculturelle de la période active des massorètes, soit du VIe au IXe siècles de notre ère.

En pages 33-34 : Toutes les doctrines « traditionnelles » partagent un seul élément de base : elles ont été bâties dans le but de cacher les évidences textuelles effectives, souvent désagréables, en rien spirituelles et donc inacceptables pour ceux qui n’ont pas pour objectif la vérité, mais la construction d’un système de contrôle des esprits de chacun et du tissu social entier.

CHAPITRE 5 : La Bible doit être considérée pour ce qu’elle est, c’est-à-dire l’un des nombreux livres écrits par l’humanité

Et pas le plus ancien livre.

En page 35 : Des années de traduction ont fait naître en moi la conviction exprimée dans le titre du chapitre.

Sans nommer le livre expressément, il fait référence à l’archéologie moderne et le fameux livre « La Bible dévoilée » des auteurs Finkelstein et Silberman, ainsi que plusieurs biblistes de la Rabbinical Assembly qui remettent en cause l’existence même d’Abraham, de Moïse ; de même pour Salomon, la Conquête de Canaan, de la monarchie unifiée en ce qui concerne l’archéologie moderne. Les histoires qui y sont racontées proviendraient de la « nuit des temps » par la tradition orale et récupérées par la propagande deutéronomiste, particulièrement. Il n’y aurait pas non plus de peuple hébreu, ni d’esclavage de ceux-ci en Égypte. Seulement des Égyptiens qui, par un schisme religieux, seraient identifiés par la suite sous la dénomination du peuple hébreu, les Israélites. Il fait aussi référence aux chercheurs Roger et Messod Sabbah, issus d’une famille rabbinique, qui confrontent Bible araméenne versus Bible massorétique. Il évoque le courant minimaliste versus le courant maximaliste, donne d’autres références, et nous explique en quoi consiste pour lui la non-existence de Dieu dans la Bible.

Alors, quand je mentionne que tout pointe vers l’Égypte prédynastique, ce n’est pas une vision « tunnel » en mode cérébro-affectif… Puisque mes convictions ont évolué depuis plus de 40 ans au fur et à mesure que j'ai obtenu de l'information. Je m'ajuste sur la cohérence, la pertinence, mon jugement et mon discernement. Ainsi, par exemple, mes convictions sur un possible Grand Monarque ne sont plus les mêmes aujourd'hui que dans les années 80. Il m'apparaît clairement aujourd'hui qu'il faille délaisser la piste hébraïque / judaïque pour la piste égyptienne. Et étrangement, la Conquête de Canaan, la monarchie unifiée, ça ressemble drôlement au « remake » de la réunification de la Haute et Basse Égypte…

En page 39 : Le dogmatisme a de quoi réfléchir soigneusement. Ou plutôt, le conditionnel s’impose : il « aurait » de quoi réfléchir, car nous savons bien que les dogmatiques se refusent souvent à réfléchir tout court.

CHAPITRE 6 : Les Elohim, Yahvé et les incohérences de la thèse dogmatique

En page 43 : Au fil d’années de traduction et de publications, les mensonges évidents, les travestissements, les interprétations artificielles et les analyses philologiques asservies délibérément aux exigences doctrinales, théologiques et idéologiques se sont dessinés sous mes yeux.

Nous ne devons en l’occurrence pas passer sous silence une réalité : les règles grammaticales appliquées à l’hébreu biblique ont été conçues a posteriori par les grammairiens eux-mêmes, qui en débattent ensuite de façon animée. Sans tomber souvent d’accord sur leurs propres formulations et applications.

Il donne l’exemple du « VAV ». Ce chapitre s’appuie surtout sur le passage biblique du Deutéronome 32:8 et suivants, qui concerne Elyon, Yahvé, Dieu, El, Elohim, Très-Haut, El-Shaddai, avec une allusion à Gédéon, Moïse, Élie, Jacob, en parallèle avec le dialogue entre Timée et Critias de Platon concernant les theoi (dieux) et avec le « Anu » des tablettes cunéiformes. Il nous décrit ainsi l’invraisemblable raisonnement monothéiste.

Source : http://www.cerbafaso.org/textes/bioethique/bible_de_jerusalem.pdf
Extrait :

Deutéronome 32, 8 Quand le Très-Haut donna aux nations leur héritage, quand il répartit les fils d'homme, il fixa les limites des peuples suivant le nombre des fils de Dieu;
Deutéronome 32, 9 mais le lot de Yahvé, ce fut son peuple, Jacob fut sa part d'héritage.
Deutéronome 32, 10 Au pays du désert, il le trouve, dans la solitude lugubre de la steppe. Il l'entoure, il l'élève, il le garde comme la prunelle de son oeil.

En page 50 : Les savants – selon cette logique absurde qui fait accepter à la lettre ce qui plaît et dissimuler ce qui déplaît – diront que dans ces versets se glissent des allégories, des métaphores, des valeurs mystérieuses ou ésotériques : je préfère de mon côté « faire semblant de croire que… » les auteurs bibliques nous aient raconté les événements habituels lorsque des colons se répartissent un territoire puis combattent pour accroître leur sphère d’influence.

En lisant, j’ai allumé sur Enlil / Seth qui tente de s’approprier des territoires d’Enki / Osiris qu’il assassine, et qui est combattu par Horus qui veut reprendre son leg, son bien, de droit de filiation d’avec Enki / Osiris. Alors ce partage des territoires est très explicite sur la probable valeur historique du texte et sur l’inconsistante interprétation dogmatique qui repose sur diverses échappatoires qu’elle s’est octroyées pour se justifier de ses incohérences et ce, depuis l'antiquité.

En résumé : je me suis bien bidonner à lire ce chapitre. Et dire qu'on nous traite de conspirationnistes... Si on trouve de tout sur le net, on a l'impression que le raisonnement monothéiste en est digne ! Je donne raison à Mauro Biglino sur toute la ligne sur le fond de sa pensée.

À VENIR

CHAPITRE 7 : Qui étaient ces Elohim que l’on a fait devenir Dieu ? Quelles étaient leurs caractéristiques et comment agissaient-ils ?

CHAPITRE 8 : Les Dix commandements : les incohérences entre Yahvé et Moïse

CHAPITRE 9 : Toujours à propos de Yahvé, le prétendu Dieu

CHAPITRE 10 : Autres entités spirituelles hypothétiques : anges, géants, Satan et machines volantes

CHAPITRE 11 : Quand Abraham découvre que Dieu se fatigue, se salit, a faim…

CHAPITRE 12 : Comment une religion peut-elle naître à partir de telles données ?

CHAPITRE 13 : Adam et Ève n’ont pas donné naissance à l’humanité

CHAPITRE 14 : Que dit la science qui cherche le prétendu chaînon manquant ?

CHAPITRE 15 : En quoi consiste et par quoi s’est concrétisé le « péché originel » ?

CHAPITRE 16 : Ce qu’on nous a dit sur la Bible est-il faux ?

---
L'ALERTE LAMBERT à Panthère
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=206908

P(3)58

  10885 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

200988 messages dans 40922 fils de discussion, 1235 utilisateurs enregistrés, 81 utilisateurs en ligne (0 enregistrés, 81 invités)
Temps actuel sur le forum : 19/07/2024, 23:47
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum