Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion
Avatar

LA BIBLE DÉVOILÉE : Conclusion

par panthère58, dimanche 19 mars 2017, 14:45 (il y a 2679 jours) @ panthère58

:-) LA BIBLE DÉVOILÉE : Conclusion

[image]
© 2001

[image]
© 2002 Éditions Bayard, traduction française

[image]
Format poche chez Gallimard, Collection Folio Histoire N°127
554 pages


Israel Finkelstein : Dirige l’Institut d’archéologie de l’université de Tel-Aviv ; il est coresponsable des fouilles de Megiddo.

Neil Asher Silberman : Est directeur historique au Centre Ename pour la présentation de l’archéologie et de l’héritage public de Belgique.

AUTRES LIENS :

1. Dossier Anton Parks :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=128348

2. Dossier VidéOrandia :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=129655

--------------------------------------------------------------------------------

INTRODUCTION

J’ai utilisé le format de poche de chez Gallimard, Collection Folio Histoire. Je vais résumer du mieux que je peux les 500 pages et plus, accompagné de :

. Mes commentaires subjectifs, mes spéculations factuelles, fantaisistes [en bleu]
(pour paraphraser Yann Vadnais dans le VOR1601001)
. Des extraits [en or]
. Des ajouts, précisions, références, des ajouts [entre parenthèses] pour contextualiser
. Mon résumé en [vert]
. Saut de texte dans l’extrait […]

Voici la façon de procédé des auteurs d’une façon globale : ils se réfèrent d’abord à la version de la Bible. Puis, ils présentent les diverses théories et explications traditionnellement reconnues des savants et de l’archéologie qui y sont associées, en contextualisant la mentalité qui les accompagne. Ensuite, ils les confrontent à la nouvelle archéologie plus rigoureuse depuis 1970.

--------------------------------------------------------------------------------

CONCLUSION

Lien : Dossiers thématiques / Le Grand Monarque / L'Épopée
http://www.esoterisme-exp.com/ClubCREEE_pub/Resumes/Resume2004/creee413.php

Extrait : L'Histoire

L'Histoire nous apprend que l'humain n'apprend rien de l'Histoire.

Ce mois-ci la "gang de l'autre côté" a été dure avec Richard. Ils lui ont donné des devoirs à faire. "Apprends l'Histoire si tu veux comprendre le Grand Monarque". Alors Richard a passé une bonne partie du mois de septembre 2004 à faire des recherches et à parcourir la grande Histoire (surtout occidentale) de l'humanité. Il a passé en revue les divers personnages qui ont marqué notre Histoire. Adam, Noé, Abraham, Moïse, David, Salomon, Jésus, Clovis et les Mérovingiens jusqu'à Louis XVII. Tout un programme.

Il est évidemment impossible de résumer ici ce que Richard nous a résumé de l'Histoire. Je vais juste essayer de souligner les points importants qui nous ont conduit sur de nouvelles pistes de réflexions.

L'Histoire occidentale nous enseigne que tous les Sémites descendent d'Abraham. Son fils Isaac est à l'origine du peuple juif alors que son fils Ismaël est à l'origine du peuple arabe. Tous les juifs et les arabes reconnaissent Abraham comme leur père commun. Jusque là pas de problème.

On a écouté lors de la conférence un documentaire sur vidéo, où des archéologues israéliens mentionnent qu'il n'existe aucune preuve archéologique de l'existence d'Abraham. D'ailleurs, de plus en plus d'archéologues mettent en doute son existence. Abraham pourrait très bien n'être qu'un mythe au même titre que le roi Arthur ou le père Noël. Oh! Quel scandale !

Imaginez un instant les conséquences si Abraham n'a jamais existé historiquement. Ceci signifie qu'il n'a pas eu de fils et qu'il n'y a pas d'ancêtre commun aux juifs et aux arabes !

Qui a écrit la Thora, à quelle époque et pourquoi ? Voilà des questions importantes. Et si Abraham n'avait été qu'une légende créée par Moise comme moyen de rassembler son peuple dispersé en de nombreuses tribus, pour ainsi leur donner un ancêtre commun et une sorte de légitimité historique de groupe, de race, de peuple unique ayant un destin particulier. Et si pour répondre aux caprices d'une partie des tribus qui ne voulaient pas se rallier à l'autre, il avait inventé deux fils à Abraham, un pour les juifs et un pour les arabes. Ainsi, tout en étant semblable dans leur origine, ils sont différents.

Imaginez l'absurdité des combats entre juifs et arabes si la base de leur Histoire n'est qu'un mythe. La situation serait aussi ridicule que de vouloir conquérir le pôle Nord pour prendre possession de la fabrique de cadeaux du Père Noël.

Tout le monde sait que le père Noël n'existe pas. Pourtant, tous les enfants reçoivent des cadeaux à Noël ! Une certaine magie opère derrière le mythe.

Et Jésus ? Un mythe aussi ? Alors la lignée royale et le St-Graal n'existerait pas ? Il faut faire attention, ici, de ne pas tomber dans le piège inverse et de voir des mythes partout. Il y a certainement du vrai à la source de certaines histoires. Mais, comment faire la distinction entre mythe et réalité historique ?

Oups, il appert que non seulement Abraham n’a pas existé tel que le présente les écrits bibliques, mais aussi l’Exode et Moïse, la monarchie unifiée de David et Salomon, la Conquête de Canaan. De même, il appert qu’on a fabriqué, inventé les interventions de YHWH pour sceller tout ça. Tout ça pour satisfaire la propagande religieuse et les ambitions territoriales et nationalistes des deutéronomistes, particulièrement sous le règne de Josias, au VIIe siècle av. notre ère.

Juste au niveau de la cohérence, du vraisemblable, du jugement et du discernement, c'était concluant. Mais comme plusieurs exigent des preuves scientifiques, l'archéologie moderne s'en est chargée. Voilà, c'est fait.

Ici, c’est dans le piège de la propagande des deutéronomistes qu’il ne fallait pas tomber. Eux qui ont écrits ces textes et qui avaient la fausse prétention, on le sait maintenant, de révéler l’histoire du peuple d’Israël.

Ça ne veut pas dire que tout est légende, mythique. Car les auteurs ne parlent pourtant pas d’une fiction. Ils évoquent la très forte probabilité que tous ces personnages et ces événements feraient partie d’une histoire très ancienne, à une période indéterminée, ramenés à la vie pour insuffler au peuple de la monarchie tardive une foi inébranlable qui persiste depuis. D'ailleurs, une histoire primordiale, puisqu'elle semble partagée par plusieurs cultures et civilisations, colorée des nuances locales.

Et il est évident pour moi, que tous les doigts pointent vers l’Égypte, et aussi la Mésopotamie, plusieurs millénaires av. notre ère, bien avant les premières dynasties pharaoniques. Mais tout le monde continue à être obsédé par les doigts.

La piste des Roger Sabbah et Anton Parks, en particulier ce dernier, est donc fortement à considérer. Ils aident à débroussailler tout ça. N’a-t-on pas récemment découvert un sceau dédié à Ézéchias avec des symboles royaux égyptiens, que Serge Cazelais nous a partagé en début d'année 2016 ?

Surtout, que le Nouveau Testament s’inscrit dans la foulée de l’histoire deutéronomiste, puisque le christianisme l'a entérinée en adoptant l'Ancien Testament, et qu'on y retrouve sensiblement les mêmes thèmes abordés différemment. Un genre de remake mal foutu.

Alors, s’il y a une lignée royale, elle ne vient pas de Juda. Elle viendrait d’Égypte. La monarchie française, à qui on se réfère souvent, l'a compris, elle. Le seul mérite de Juda, des deutéronomistes, c’est d’avoir gardé vivante dans notre mémoire l’histoire d’Osiris, d’Isis et d’Horus, et de leur entourage, en particulier Thot. Et cela, en dépit de l’avoir usurpée, encryptée, et de s’en être appropriés pour soutenir leurs ambitions nationalistes. J'imagine que c'est ça que veut dire l'expression "instrumentaliser".

Maintenant, je suis en attente et j’observe pour voir combien de temps ésotérisme-expérimental va prendre pour passer à la version 2.0 dans son discours. De 2004 à... Le compteur est rendu à 2017. Et il reste six ans avant l'échéance annoncée. La clé pour entrer dans le Nouveau Monde n’est certainement pas dans la vieille version sursaturée de propos qui s’appuient sur ces écrits fallacieux. Et pour répondre à l’expression surutilisée de « ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain », faudrait s’assurer qu’il y ait bien un « bébé » dans le bain avant de se servir de cet énoncé.

---
L'ALERTE LAMBERT à Panthère
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=206908

P(3)58

  11138 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

200989 messages dans 40923 fils de discussion, 1235 utilisateurs enregistrés, 72 utilisateurs en ligne (0 enregistrés, 72 invités)
Temps actuel sur le forum : 20/07/2024, 00:16
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum