Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion
Avatar

Barbara Marciniak « TERRE » 2

par panthère58, dimanche 20 février 2022, 14:05 (il y a 223 jours) @ panthère58

:-) TERRE
Clés Pléiadiennes de la bibliothèque vivante

De 1995 / 1998 à 2021 avec Barbara Marciniak

Extraits sélectionnés en lien avec la présente actualité, 2023, et la sagesse pléiadienne. Bien qu’on s’adresse en premier au public américain, le message s’adresse à nous aussi.

[image]
Éd. Ariane, Barbara Marciniak
© 1995 en anglais
© 1998 en français
Canalisé en 1991 et 1992


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=NpIRsDtFZkM
Clés des Pléiades pour la Bibliothèque vivante 2/3 (v2)
9 876 visionnements • 31 mars 2014
Le Portail de la Libération
:
Lien : https://www.youtube.com/user/fox2502/videos

[image]

Chapitre CINQ : Galvanisation de la Déesse

En page 91 : Deux fils pléiadiens issus d’un dieu médiocre [YWHW / An] conquirent la Terre, se livrèrent bataille et engendrèrent le dilemme actuel. Dans une perspective plus vaste, il ne s’agissait que d’une simple querelle de famille.

En page 92 : Durant cette décennie, vous découvrirez que toutes vos religions sont basées sur un idéal fallacieux.

La Déesse s’apprête à prendre naissance à travers vous, que vous soyez homme ou femme.

La Déesse adorait la sexualité. La sexualité constitue, bien sûr, votre héritage naturel. Cependant, comme pour toute chose, il y a eu distorsion.

En page 93 : La vie pourra faire son entrée accompagnée d’un formidable orgasme au moment de l’accouchement. [Nassim Haramein y fait allusion dans une de ses premières conférences.]

Où se trouve la Déesse [Marie Madeleine / Nephtys / Inanna Ištar] dans votre Bible, votre Coran, votre Torah ?

Laquelle des sociétés occidentales, à votre connaissance, rend hommage à la Déesse ? Et pourtant, le portail même de la côte Est des États-Unis est gardé par une gente dame portant un flambeau.

En page 94 : La Déesse Mère représente le principe amoureux.

En page 95 : Le sang et ses mystères offre la clé permettant la compréhension de votre être, de votre lignée génétique et de la Bibliothèque vivante elle-même.

En tant qu’être humain, vous vous développez et vous nourrissez grâce au sang de vos mères. Cette substance riche et vitale apparaît grâce aux femmes, comme par magie.

En page 96 : Votre sang comporte des trésors d’histoires. Vos pensées sont inscrites dans votre sang.

Le sang est produit dans les cavernes osseuses qui servent à la structure du squelette. Il s’enrichit ou se carence selon le schéma de votre intention… Votre sang peut être modifié et enrichi par votre intention. Lorsque vous alignez votre conscience dans le but d’atteindre la plénitude, votre sang se purifie. Il devient quelque chose d’extrêmement sacré.

L’information est préservée dans les pierres et les os. L’os réaligné purifie le sang, engendrant une lignée plus accessible et éclairant les secrets intérieurs de l’identité.

En pages 96-97 : Les femmes ont le plus souvent éprouvé de la répugnance pour leur sang menstruel, plutôt que de le considérer comme la source de leur puissance.

En page 97 : Femmes, si vous avez toujours vos règles, ayez la sagesse de rendre hommage à votre corps et à votre sang. Celui-ci est l’une des sources de fertilisation et de démarcation territoriale les plus efficaces auxquelles vous puissiez faire appel.

En page 98 : Ce n’est pas par erreur que les femmes saignent. C’est là l’un des dons les plus grandioses. C’est l’élixir des dieux.

En page 99 : Le sang menstruel est hautement oxygéné, le plus pur, et il recèle de l’ADN décodé. Vos scientifiques explorent déjà une troisième chaîne d’ADN.

Vos religions modernes ont subverti le mystère du sang. Vous arrive-t-il de vous interroger sur la communion chrétienne ? On vous demande de manger le corps du Christ et de boire son sang. Qu’est-ce que cela signifie ? Si vous avez reçu une éducation chrétienne, ce sont des mots qu’on vous a répété à maintes reprises : « Ceci est mon corps. Ceci est mon sang. » Ce rituel est déformé. [Toute chose étant égale, c’est très satanique… Et on en a fait du « sacré » !] Le fait de consommer le corps et le sang évoque le cannibalisme et se fonde sur une intrusion archaïque des reptiliens qui n’a pas encore été rétablie.

En pages 99-100 : Il existe sur cette planète une tendance pathologique à embrasser volontairement une cause sans vraiment la connaître. [même chez les ésotéristes ou les érudits] Cette ère d’ignorance se termine.

En page 100 : La Lune règne sur la circulation d’énergie dans le corps tout comme elle gouverne les marées sur votre planète. Il s’agit d’un ordinateur électromagnétique très puissant. Si la Lune affecte les marées, elle influence également les marées de votre sang, le sang dans votre corps, ainsi que les hormones dans le sang.

Ainsi, diverses formes d’êtres et d’intelligences peuvent posséder la Lune ou se nantir de l’aptitude à la programmer. L’énergie lunaire a depuis des éons diffusé des fréquences électromagnétiques vers la Terre visant à maintenir l’ADN à deux chaînes.

Faut croire que ça ne suffit plus et qu’on a ajouté les OGM, les Chemtrails, le Fluor, les Injections ARNm, etc…

En page 101 : D’ici les cinquante prochaines années, la Lune subira une influence différente, et les cycles lunaires modifieront les cycles de la Terre. La reproduction vous a été accessible chaque mois. Si la reproduction n’est possible qu’une fois par année, cela entraîne une expérimentation très différente.

Le présent système ne fonctionne pas ; vous vous détruiriez par excès de reproduction [surprenant, paradoxal avec tous ces virus « tueurs » qui circulent et dont on a inculqué une peur bleue depuis 2 ans…]. En cette ère d’explosion démographique au niveau mondial, il ne vous sert à rien d’accéder à la reproduction à chaque cycle lunaire.

On sait tous que le taux de natalité diminue dans les pays où l’être humain accède à un certain niveau de vie et à des loisirs. Par moments, le discours des Pléiadiens me semble corrompu par des incohérences trop évidentes et qui m’amènent à penser qu’ils jouent un rôle parmi les fauteurs de troubles sur la planète. J’en reviens toujours à la première saison des X-Files où « Gorge Profonde » avoue à Scully et Mulder qu’un mensonge passe toujours mieux entre deux vérités. Et c’est ce que je perçois chez ces interlocuteurs galactiques. D'où qu'il faille en prendre et en laisser.

Vous pouvez ouvrir vos cœurs afin d’envoyer de l’énergie apaisante vers les gens, les invitant à un état de conscience plus vaste. Vous ne pouvez toutefois les changer ni leur imposer quoi que ce soit.

En page 102: De croire que le sexe ne sert qu’à la reproduction constitue une grande distorsion de votre identité. L’enseignement a été travesti.

La Lune n’exerce pas ses influences et son contrôle seulement sur les femmes. Sur les hommes également.

En page 103 : Il n’existe pour l’homme qu’une façon correcte de prendre en lui le pouvoir du sang – et c’est qu’une femme lui offre son sang, qu’elle partage avec lui son propre élixir. [C’est quelque chose de récurrent dans les « Chroniques du Ğírkù ».] Ceci peut se faire de plusieurs manières. Que l’homme se nourrissent de fruits et de légumes cultivés avec du sang menstruel constitue une méthode évidente. Un homme peut également être marqué à la nuque ou sur la plante des pieds avec du sang menstruel. Son corps absorbera alors la connaissance qu’il contient.

En page 104 : L’acte sexuel lors des menstruations, dans le cadre d’une relation sérieuse, constitue une méthode puissante de partager le sang. C’est un geste sacré et puissant.

L’équivalent masculin du sang menstruel est, bien sûr, le sperme. Le sperme, tout comme les puces d’ordinateur, porte le code de l’intelligence permettant l’évolution de la conscience. C’est le sperme qui détermine si un enfant sera mâle ou femelle. Pouvez-vous concevoir que le sperme garde un contact télépathique avec son propriétaire ? Lorsqu’un homme a des relations sexuelles avec une femme menstruée, son sperme peut agir comme explorateur et lui transmettre télépathiquement le pouvoir et la connaissance de la femme.

En page 105 : Les histoire sumériennes rapportent que les dieux Enlil et Enki se disputèrent au sujet du traitement et de la condition de leurs sujets, les humains. Enki, le souverain, prit le parti des humains et, par l’entremise de la femme, fit don à la race de la connaissance sexuelle. Le souverain Enlil, quant à lui, interdit formellement aux humains la connaissance sexuelle de crainte qu’ils ne deviennent l’égal des dieux.

La connaissance sexuelle fut le don d’Enki, alors qu’Enlil souhaitait manipuler et diviser les humains afin de les empêcher de connaître les actes des dieux.

Chez les femmes, le sang constitue la vibration de la couleur rouge. Chez les hommes, le sperme constitue la vibration de la couleur blanche. Mêlés ensemble, le sang et le sperme forment un autre élixir.

Rouge + Blanc = Rose / Rose-Croix...

Et pourtant, en des temps très anciens, alors que l’énergie de la Déesse était comprise, et que les femmes étaient vénérées, ce mélange était considéré comme une boisson procurant l’immortalité aux hommes. Les hommes comprenaient que lorsqu’ils buvaient le sang menstruel, ou qu’ils y mêlaient leur sperme, ils s’en trouvaient avivés, fortifiés. C’était l’une des clés de l’immortalité.

Selon moi, il serait plus juste de parler ici d’un moyen d’assurer peut-être une certaine pérennité à la vie humaine, une certaine prolongation, sous toute réserve. Car peut-être que l’être humain n’est pas encore adapté biologiquement à intégrer tout le potentiel que recèle cet élixir des dieux.

[image]

Les Pléiadiens et Barbara Marciniak
par Samädhi @, mercredi 07 décembre 2011, 19:14 (il y a 3727 jours) @ panthère58

Lien : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=40681

Extrait : En Alchimie il existe aussi un rituel très occulte lié au sperme et au sang, qu’il serait très dangereux d’exposer ici sur le forum. Il y a comme ça certains secrets qui doivent rester secret[il paraphrase Anubis Schénouda], ou tout au moins rester très discret, car la vérité n’est pas toujours bonne à dire, surtout qu’il y a des faibles d’esprits qui peuvent facilement tout interpréter. On devient responsable de ce que l’on divulgue, car lorsque les secrets sont divulgués, il n’y a plus de secret, mais c’est un pouvoir débridé [il l’est déjà par les « méchants »]. Il faut toujours analyser le degré de toxicité de ce que l’on veut révéler de secret. Rendre Exotérique ce qui doit rester Ésotérique est toujours un risque [et on perpétue ainsi l’esclavage de l’Humanité par des sociétés secrètes / mondialistes].

L’Ésotérisme n’est pas seulement un champ de connaissances qu’il faut donner au premier venu pour qu’il fasse ses propres expériences sans supervision. Dans notre monde actuel, il faut un certain temps pour absorber toutes ces connaissances et aussi acquérir une certaine maturité pour bien maîtriser le fond philosophique avec l’application de certains rituels occultes et magiques. Dans les chamaniques les jeunes sont initiés sont toujours encadrés par les anciens durant les rituels d’initiations ; qu’il s’agisse de rituels avec des psychotropes ou de rituel de sperme et de sang, il y a toujours une préparation qui peut durer des mois avant de passer à l’action.

Derrière les rituels de sperme et de sang il y a le principe de procréation et aussi la magie de la Vie où le mage agit... Ce que je veux faire passer comme message vient du fait que nous sommes dans une civilisation moderne où la vitesse qui prime sur tout, et nous prenons toujours les raccourcis où il semble y avoir du plaisir en perspective, parce que nous anticipons tout sans nous attarder à ce que nous faisons à chaque moment ; jamais nous ne sommes au présent, et lorsqu’il s’agit de rituel il nous faut être entièrement présent sans aucune anticipation. Dans ce genre de rituel, l’anticipation des plaisirs est prohibée. Je ne parle pas ici de tabou sexuel, mais de la précaution devant les pouvoirs occultes, car sans être préparé c’est non seulement l’échec, mais nous ne pouvons pas revenir en arrière.

Par contre, si vous voulez divulguer le symbolisme ésotérique avec sa source philosophique tel qu’il est mentionné dans les livres des Pléiadiens de Barbara Marciniak, il n’y a pas de danger. Mais il faut faire bien attention de ne pas l’interpréter ; de le transcrire tel que Barbara Marciniak l’a écrit dans ses livres.

Ce sont les secrets qui tuent l’Humanité à petit feu. Ça me fait penser aux Démocrates des États-Unis qui veulent endiguer la violence en interdisant aux Américains d’être armés, alors qu’on sait très bien que le problème des armes vient de celles qui sont illégales dans les mains des criminels et, paradoxalement, dans les villes démocrates.

Samädhi a tout mon respect, mais je ne partage pas son point de vue ni celui d’Anumis Schénouda sur le sujet. Ne sommes-nous pas dans les temps des « Révélations » ? Au point où est rendue l’Humanité, on a plus à gagner qu’à perdre. Parce que, ce que craint Samädhi est déjà en action depuis belle lurette à notre insu. Il est temps que des Jedi se lèvent. Le temps de l’Ordre Jedi est arrivé.

Et n’est-ce pas l’un des trois tabous que doit démystifier Kiwan pour Richard Glenn ?

[image]

Lien : https://spirit-science.fr/doc_humain/sexualitealchimique.html

Extrait : Le pouvoir alchimique du sang menstruel et de l'union sexuelle

par Barbara Marciniak

Extraits de son ouvrage
Terre, clés pléiadiennes de la Bibliothèque vivante
Ariane éditions, 1998 (épuisé)
sélectionnés par Alain Boudet

Avec l'aimable autorisation des éditions Ariane

Introduction d'A. Boudet: J'ai choisi de mettre à votre disposition quelques extraits de ce livre de Barbara Marciniak qui parlent des menstruations et de l'union sexuelle, car ils nous offrent des perspectives bien différentes de ce que nous entendons habituellement sur ce sujet. Je souhaite que ce texte permette aux femmes et aux hommes de se réconcilier avec les règles, et de ne plus les considérer comme un phénomène gênant. Je souhaite qu'ils s'ouvrent à l'idée que l'union sexuelle n'a pas été prévue par la nature uniquement en vue de la reproduction et de la survie de l'espèce humaine. Le sang menstruel porte la puissance et la connaissance et l'orgasme produit des énergies de rajeunissement et de guérison. Ces fonctions nous ont été occultées et il est temps de les redécouvrir et de les honorer.

Barbara Marciniak a publié plusieurs livres réputés transmis par canalisation (Messagers de l'aube, Terre, Famille de Lumière, Sagesse des Pléiadiens) qui accompagnent les humains dans leur processus de transformation spirituelle, les encouragent à ouvrir leur esprit et à retrouver leur puissance personnelle.

Aux personnes qui ne sont pas familières avec la notion d'échanges d'énergie entre partenaires lors du rapport sexuel, je conseille de lire d'abord mon article Sexualité essentielle et sexualité sacrée qui est une introduction approfondie aux aspects humains et sacrés de la sexualité.

Dans le texte suivant, le mot Déesse représente l'Énergie féminine sacrée universelle. Elle est nommée par différents noms selon les traditions: Shékinah, Sophia, Mère Divine. Chez les chrétiens, l'Énergie féminine universelle est dissimulée dans le concept tarabiscoté de Saint-Esprit. Elle a eu de nombreuses représentantes porteuses de cette énergie dans diverses cultures, telles que Isis, Inana, Ishtar, Kuan Yin, la femme Bison Blanc (voir article La prophétie de la femme Bison blanc), la Vierge Marie, Marie-Madeleine et bien d'autres.

En or, les extraits tirés du livre "TERRE".

[image]
Barbara Marciniak

Exaltation de la Déesse

En page 92 : L'énergie de la Déesse a toujours reconnu les rites de la fertilité. Cette énergie ne ressemblait pas à votre monde occidental; pour elle, la sexualité n'était pas honteuse. La Déesse adorait la sexualité. La sexualité constitue, bien sûr votre héritage naturel. Cependant, comme pour toute chose, il y a eu distorsion.

Les abus de pouvoir des femmes dans l'antiquité

En page 92 : Il fut un temps, dans le domaine de la Déesse, où la vibration mâle dut subir des affronts considérables. Les femmes, sous l'influence de sources extérieures, cessèrent de rendre hommage aux hommes et de s'associer à eux, et le sentiment de l'unité entre l'homme et la femme se perdit. Par la suite, dans le domaine de la Déesse, les hommes furent pratiquement réduits à n'être qu'un service d'étalons. Les femmes s'égarèrent dans la puissance de la Déesse à tel point que les hommes n'étaient pas considérés comme leurs égaux. Ils n'étaient plus que des objets servant à accomplir les rites de fertilité. Plusieurs hommes étaient tués à la suite de rites de fertilité uniques célébrés avec des représentantes de la Déesse locale. On se livrait à la castration et à d'autres sacrifices. Cela est véridique. Les femmes détournèrent l'énergie sexuelle masculine, engendrant la présente réaction.

En page 100 : Votre planète connut divers cycles, accompagnés d'oscillations du pendule. Il y eut un long règne de l'énergie matriarcale sur la Terre. Ensuite, l'énergie patriarcale devint souveraine et élimina tout indice de leadership et de connaissance féminins. La connaissance féminine ne fut transmise qu'à travers les mythes et les légendes, où le principe féminin était identifié comme participant à la vie et sujet percevant de la vie. Il éprouvait sa connexion à la trame de l'existence grâce au processus de la naissance.

En page 102 : Une forme de patriarcat se vit menacée par le pouvoir féminin, il y a de cela plusieurs éons. Alors, les femmes, afin de dissimuler leur puissance, se mirent à douter d'elles-mêmes de façon à ce que les hommes puissent adopter une position et dire : Laissez-nous la chance de diriger le monde et de voir ce qu'il en est. La force féminine fut reléguée à l'amère-plan. Les femmes acceptèrent de croire que leur corps abritait la malédiction et que le fait de saigner était mal. Elles doutèrent même de la force vitale en elles et de leur influence sur celle-ci.

En page 92 : Tout cela est en train de changer, et vous rencontrerez la Déesse apparaissant avec compassion dans la vie de ceux prêts à la ressentir.

La révélation de la connaissance féminine

En pages 94-95 : Le temps est venu d'exprimer, de révéler et de partager avec magie et mystique cette connaissance que détiennent les femmes. Le temps est venu pour les femmes d'en découvrir davantage sur leurs propres mystères: les processus de leurs menstruations, de l'accouchement et de leurs cycles émotionnels. Le temps est venu de partager cela avec les hommes. Plusieurs femmes se demanderait: Qu'ai-je à partager? Je ne le comprends pas moi-même. Alors, le temps est venu pour vous de regarder à l'intérieur et de vous demander: Quelles sont ces sensations en moi? Si je devais expliquer à quelqu'un ce que c'est qu'être femme, qu'est-ce que j'expliquerais? Comment puis-je devenir davantage une déesse dans un corps de femme, davantage une magicienne? La Déesse intérieure est celle qui sait.

En page 95 : Cela ne veut pas dire que la Déesse n'œuvre pas avec les vibrations mâles, car les hommes apprendront aussi à incarner la Déesse. Quand il s'agit de la Déesse, aucune discrimination ni colère n'existent.

En pages 97-98 : À mesure que vous construisez et élaborez de nouvelles communautés, nous proposons que les femmes se réunissent, quel que soit leur âge, et établissent leur intention de comprendre leurs périodes de saignements et de partager avec les hommes leur pouvoir et leur connaissance en tant que clés. Explorez les mystères du sang comme l'un des processus naturels de la vie de la communauté. Votre corps, ainsi que ses cycles, engendrent l'image de la vie. Le pouvoir est l'une des choses primordiales que vous devez comprendre... Une puissance si importante que la vibration mâle en est venue à craindre le processus et la magie de la naissance.

En pages 98-99 : L'idée d'être femme déplait à certaines d'entre vous. Lorsque les saignements surviennent, vous trouvez ce moment et cette expérience désagréable, inconfortable, douloureuse et gênante. Les hommes n'ont en général aucune idée de ce qui se passe alors; c'est un moment embarrassant pour eux également. Dans les jours qui suivent, communiquez avec la Déesse, ouvrez votre cœur et découvrez où veulent vous mener les saignements et ce qu'ils peuvent vous enseigner puisqu'ils recèlent plusieurs des clés qui permettront de ramener la Déesse sur cette planète. Il est nécessaire de revenir à un partage du pouvoir en redevenant partenaires.

Le sang menstruel et la Mère Terre

En pages 96-97 : Les femmes ont le plus souvent éprouvé de la répugnance pour leur sang menstruel, plutôt que de le considérer comme la source de leur puissance. Le sang comporte le code génétique, et puisque la Déesse Mère constitue la source de toute chose, le code provient d'elle. C'est là que se dissimule l'histoire.

En page 97 : Le sang menstruel peut servir à nourrir la vie végétale, à démarquer la Terre et à laisser savoir à la Terre que la Déesse vit de nouveau. En général, les femmes ne saignent plus dans la Terre. Un tel acte constitue un transfert direct de l'énergie de la Déesse. Lorsque les femmes dispersent leur sang sur la Terre, celle-ci s'en trouve nourrie.

En page 97 : Depuis des éons, on déclare aux femmes que leur sang est une malédiction, et elles sont devenues terrifiées de leur propre sang. Elles ne comprennent pas qu'il est leur source et leur puissance. En vous libérant d'anciens tabous et en travaillant avec le sang menstruel, vous constaterez que l'effet que vous exercez sur les animaux et les plantes de la Bibliothèque vivante se modifiera.

En page 97 : Femmes, si vous avez toujours vos règles, ayez la sagesse de rendre hommage à votre corps et à votre sang. Celui-ci est l'une des sources de fertilisation et de démarcation territoriale les plus efficaces auxquelles vous puissiez faire appel. Comprendre les mystères du sang constitue la clé permettant de vous relier à la source de votre puissance et de votre connaissance intérieure profonde.

En page 97 : Vous pouvez marquer la terre où vous vivez avec votre sang menstruel. Vous pouvez commencer avec les points cardinaux: le nord, le sud, l'est et l'ouest. Au fil du temps, vous pouvez continuer à laisser une marque sur la Terre, comme un peintre ébauchant des traits sur sa toile. Vous pouvez diluer votre sang avec de l'eau pour en augmenter la quantité. Vous pouvez le bénir et employer des cristaux pour maintenir sa vibration. Ce processus est considéré comme la démarcation du territoire de la Déesse. Il attirera des plantes et des animaux doués de vitalité nouvelle et qui se sentent uns avec la Déesse.

En page 98 : Si vous souhaitez que votre jardin soit fertile, le meilleur jardin en ville, utilisez votre sang dilué dans de l'eau. Votre jardin prospérera. Vous constaterez qu'il peut accélérer la croissance des aliments. Il peut accélérer un grand nombre de choses. Ce n'est pas par erreur que les femmes saignent. C'est là l'un des dons les plus grandioses. C'est l'élixir des dieux.

Les pensées contrôlent les fonctions du corps

En page 102 : De croire que le sexe ne sert qu'à la procréation constitue une grande distorsion de votre identité. L'enseignement a été travesti. Personne n'est jamais forcé d'avoir un bébé si elle ou il ne le désire pas. Commencez à penser et à ressentir en terme de l'influence à exercer sur toutes vos fonctions corporelles, y compris la conception. Vous pouvez dire: Je sais que mes pensées et sentiments contrôlent les fonctions de mon corps. Je l'influence, et lorsque je serai prête à avoir un bébé, je transmettrai une énergie à cette fin. Autrement, je ne suis pas disponible. C'est là un concept qui, lorsqu'on le considère s'avère très libérateur.

Le pouvoir du sang menstruel transmis aux hommes

En page 103 : Le sang semble plus mystérieux pour la vibration mâle, car tout le sang de l'homme demeure à l'intérieur. Ce n'est pas quelque chose qu'il peut voir et toucher chaque mois comme peut le faire une femme. La guerre constitue l'une des distorsions résultant du patriarcat et visant à donner aux mâles le pouvoir du sang. Ce sang n'est pourtant pas le même. Il jaillit de la violence, de la destruction de la vie, de la mutilation et de la tuerie, associé à des émotions ou à des sentiments étouffés ou réprimés.

En page 103 : Il n'existe pour l'homme qu'une façon correcte de prendre en lui le pouvoir du sang - c'est qu'une femme lui offre son sang, qu'elle partage avec lui son propre élixir. Ceci peut se faire de plusieurs manières. Que l'homme se nourrisse de fruits et de légumes cultivés avec du sang menstruel constitue une méthode évidente. Un homme peut également être marqué à la nuque ou sur la plante des pieds avec du sang menstruel. Son corps absorbera alors la connaissance qu'il contient.

En pages 103-104 : Les hommes auront besoin du sang des femmes, et les femmes se souviendront de la Déesse en elles et incarneront le principe de la Déesse. Ce principe vous enseignera comment créer un équilibre sur cette planète. Il est de notre intention que chacune des femmes comprenne les mystères de son corps et partage ces mystères avec la vibration mâle qui lui est appropriée, et sans secrets.

L'acte sexuel pendant les menstruations

En page 104 : Les hommes craignent parfois le sang des femmes. Souvent, un homme hésite à s'engager dans l'acte sexuel lorsque la femme saigne. Pour la femme, il peut y avoir une anxiété quant à savoir si l'homme trouve la présence de sang désagréable. Si vous appréciez l'acte sexuel durant les saignements, que vous soyez homme ou femme, félicitations, car vous avez vaincu une empreinte profonde. Vous partagez avec l'autre à un niveau profond impliquant une connexion cellulaire.

En page 104 : L'acte sexuel lors des menstruations, dans le cadre d'une relation sérieuse, constitue une méthode puissante de partager le sang. Il s'agit d'un rituel archaïque, et nous ne conseillons pas d'exploits sexuels au hasard pour partager le sang des menstruations. C'est un geste sacré et puissant.

En page 104 : Pourquoi croyez-vous qu'un tel tabou l'enveloppe? Pourquoi avez-vous été détournés des mystères du sang des éons durant? Peut-être parce que certaines ouvertures vers la connaissance se seraient présentées que les dieux [les puissances occultes planétaires] souhaitaient ne pas vous voir posséder. Le sang contient les archives de l'expérience personnelle, planétaire et céleste. Lorsque vous faites l'expérience du sang lors de l'union sexuelle, vous êtes envahi de vagues de connaissance, bien au-delà de votre aptitude actuelle à comprendre et à intégrer. Plusieurs années peuvent s'écouler avant que cette connaissance profonde, décodée en votre corps, se développe.

Le sperme

En page 104 : L'équivalent masculin du sang menstruel est, bien sûr, le sperme. Le sperme, tout comme les puces d'ordinateur, porte le code de l'intelligence permettant l'évolution de la conscience, Celle-ci se mesure à l'heure actuelle suivant le degré d'aptitude de la vibration mâle à se souvenir de la Déesse et à l'épouser. C'est le sperme qui détermine si un enfant sera mâle ou femelle. L'ovule reste le même; le sperme prend ces décisions. Il constitue l'histoire de la Mère encodée dans la vibration mâle et contient l'interprétation de la façon dont le mâle se souvient de cette histoire.

En pages 104-105 : Pouvez-vous concevoir le fait que le sperme garde un contact télépathique avec son propriétaire? Lorsqu'un homme a des relations sexuelles avec une femme menstruée, son sperme peut agir comme explorateur et lui transmettre télépathiquement le pouvoir et la connaissance de la femme. Un homme peut accéder à l'identité réelle d'une femme pendant ses règles. Femmes, si vous partagez une relation sexuelle avec un homme durant vos menstruations, vous devez accepter de livrer vos secrets les plus intimes à votre partenaire. Vous devez être prêtes à ce que votre partenaire reçoive et partage votre puissance. C'est là un mystère archaïque.

L'Arbre de vie et l'Arbre de la connaissance

En page 105 : Les histoires sumériennes rapportent que les dieux Enlil et Enki se disputèrent au sujet du traitement et de la condition de leurs sujets, les humains. Enki, le souverain, prit le parti des humains et, par l'entremise de la femme, fit don à la race de la connaissance sexuelle. Le souverain Enlil, quant à lui, interdit formellement aux humains la connaissance sexuelle de crainte qu'ils ne deviennent l'égal des dieux. Ces concepts et ces suppositions invisibles et ancrés dans la cellule font référence à la version moderne de l'histoire de la création - Adam et Eve, le serpent et le Jardin d'Eden. La connaissance sexuelle fut le don d'Enki [le serpent], alors qu'Enlil souhaitait manipuler et diviser les humains afin de les empêcher de connaître les actes des dieux.

En page 105 : Chez les femmes, le sang constitue la vibration de la couleur rouge. Chez les hommes, le sperme constitue la vibration de la couleur blanche. Mêlés ensemble, le sang et le sperme forment un autre élixir. La seule pensée qu'un homme puisse toucher une femme ayant ses règles relevait de la plus grande hérésie, combien pire encore le fait d'avoir une relation sexuelle avec elle, ou de mêler le sperme au sang ou de le gouter. Et pourtant, en des temps très anciens, alors que l'énergie de la Déesse était comprise, et que les femmes étaient vénérées, ce mélange était considéré comme une boisson procurant l'immortalité aux hommes. Les hommes comprenaient que lorsqu'ils buvaient le sang menstruel, ou qu'ils y mêlaient leur sperme, ils s'en trouvaient avivés, fortifiés. C'était l'une des clés de l'immortalité.

En page 106 : La Bible relate l'histoire de l'Arbre de la Vie et de l'Arbre de la Connaissance. L'Arbre de la Connaissance permet que vous soyez informé. La faculté et la pratique sexuelles sont équivalentes à l'Arbre de la Connaissance, de cet arbre on interdit aux humains d'en consommer les fruits. On leur interdit également toute participation avec l'Arbre de la Vie.

En page 106 : Qu'est-ce que l'Arbre de la Vie ? Plusieurs croient que l'Arbre de la Vie est une chose qui donne un fruit. La rumeur veut que le fait de consommer ce fruit de l'Arbre de la Vie apporte l'immortalité. Dans les temps anciens, on savait que ce fruit était le sang de la Déesse. C'était le fruit de l'Arbre de la Vie. Considérez votre corps et votre système nerveux comme un arbre. Les histoires ne parlent pas de fruits poussant sur les arbres, mais des fruits du corps - les sécrétions et substances qui sont véritablement les dons des dieux [les dieux bons, Enki]. Depuis des éons, les dieux [les puissances occultes planétaires, Enlil] vous ont détournés de cette connaissance.

En page 106 : La relation sexuelle avec une femme pendant ses écoulements de sang constitue l'une des vibrations les plus élevées parce qu'il vous est possible à tous les deux de traverser des ouvertures vers d'autres dimensions. Partager le sang revient à accéder à cette conscience plus élevée. Il y eut un temps où ce genre de chose fut très en vogue et était respecté parce que les gens comprenaient ce qui se passait. Souvenez-vous qu'il fut un temps où la sage-femme était le pire ennemi des chrétiens parce qu'elle arrivait à préserver le contact des femmes avec leur corps et à les aider lors du processus de l'accouchement.

Les énergies de rajeunissement et de guérison de l'orgasme

La voie de la connaissance des mystères

En page 157 : La voie d'entrée de la Bibliothèque vivante dans votre corps se trouve dans vos organes génitaux. Si vous apprenez à utiliser cette voie, elle servira d'ouverture aux archives du temps. En général, les humains se rencontrent et s'accouplent en l'espace de quelques minutes. Souvent, ils ne s'attardent pas à s'explorer sexuellement l'un l'autre parce que le plaisir lascif est parfois associé à une souffrance émotive profonde. On a imprimé la honte à plusieurs d'entre vous à l'idée de rechercher ce plaisir. Souvenez-vous! L'histoire veut que vous ayez reçu le don des dieux.

En page 157 : Nous trouvons intéressant de constater combien d'écoles de pensée sur Terre déclarent que l'accomplissement suprême consiste à transcender la sexualité. Soyez conscients des idées qui vous détournent de l'essence totale de qui vous êtes. Ces idées et concepts paraissent élevés; ils vous éloignent toutefois de la truculence et de l'abondance de votre forme physique. Vos sécrétions et vos mystères sont des dons à explorer avec dignité, grâce, révérence et respect, à l'intérieur d'une relation sérieuse.

En page 157 : Il est dans notre intention d'inspirer en vous une réinterprétation de la sexualité. Veuillez comprendre qu'au moment des changements sur Terre, vous serez affecté et réaligné dans tous les domaines. Il n'est pas nécessaire de craindre d'être seul, car vous avez la capacité d'exprimer un engagement entre partenaires de la profondeur que vous souhaitez.

La voie vers les étoiles

En page 157 : La sexualité aligne votre corps sur un état de guérison et ouvre les voies vers les étoiles. La sexualité à l'intérieur d'une relation amoureuse possède une dimension profonde et peut vous amener dans d'autres univers, revitaliser votre corps et lui rappeler son pattern idéal.

En pages 157-158 : L'expression sexuelle permet l'exploration à la fois des domaines spirituel et physique. Un équilibre est nécessaire. Vous demeurez dans un corps physique qui, dans son essence même, tire son existence de l'expression sexuelle de vos parents. Soyez à l'aise avec votre énergie sexuelle; rendez hommage et acceptez cette force vitale qui circule en vous. Nous souhaitons vous voir animé, enrichi et comprenant le véhicule que vous êtes.

En page 158 : Sur votre planète, on vous a restreint à l'ignorance en ce qui a trait à la sexualité. Dans votre optique, il s'agit d'une expérience locale qui, au mieux, est agréable, alors qu'en réalité, il s'agit d'un événement d'ordre cosmique. Chaque fois que vous avez une relation sexuelle avec une autre personne, un pattern énergétique vous relie immédiatement et attire des énergies invisibles.

Votre corps est un aimant

En page 158 : Lorsque vous et une autre personne êtes alignés, vous devenez comme les pôles Nord et Sud. Habituellement, les cellules de votre corps ressemblent à la foule grouillante d'une gare centrale ou de tout autre endroit où les gens se déplacent dans toutes sortes de directions. Alors, durant l'acte sexuel, c'est comme si, au coup de sifflet, tous se tournaient et regardaient dans la même direction. Lorsque vous atteignez un état d'union affective véritable pendant l'acte sexuel, vous vous déclenchez mutuellement, et toutes vos énergies cellulaires s'alignent en une direction. Votre corps devient un aimant.

En pages 158-159 : Lorsque vous et une autre personne atteignez un état élevé de puissance électromagnétique, vous vous attirez mutuellement et créez un équilibre entre vous. Lorsque vous excellerez à ceci, vous n'aurez même pas à vous toucher. Vous pouvez tisser cette toile d'amour entre vous, et c'est par ce champ magnétique que vos corps intérieurs s'élèvent et passent dans d'autres mondes.

Acceptez totalement votre corps

En page 159 : La plupart d'entre vous choisissent les aliments qu'ils consomment. Soyez sélectif également sur les manières d'apporter du plaisir à votre corps. Autorisez-vous à découvrir le plaisir, à en discuter, et à le ressentir. Regardez votre corps, observez-le, nu, et dans toutes les positions pour découvrir la divinité dans les interstices et les fissures que vous possédez. Souvenez-vous, lorsque vous conduisez une voiture, vous ne dites pas : Oh! ne regardez pas dans le coffre. Vous acceptez l'objet dans sa totalité. Chacun des composants de la voiture opère avec l'ensemble pour vous transporter. Il en va de même avec votre corps.

En page 159 : Nous considérons la sexualité comme le don le plus passionnant que vous ayez reçu, et nous souhaitons vous amener plus loin sur le parcours afin que votre temps sur Terre soit plus agréable. Ayez de l'amour pour vous-même et pour la Terre parce que vous formez un tout et que vous êtes pareils. Et ceci implique toutes les parties de votre corps. Il vous faut discuter de sexualité. Engagez-vous à accepter chaque zone de votre corps et à attirer à vous un partenaire qui rendra hommage à chaque région de votre corps. Sachez que votre partenaire souhaitera et sera prêt à jouer un rôle de pionnier dans le domaine magnifique de votre puissance de dieu-déesse.

Préparez votre corps en le purifiant

En page 160 : Combien de gens connaissez-vous qui attirent en eux une vibration élevée avant d'avoir une relation sexuelle? Certaines personnes s'enivrent, consomment des drogues ou font ce qu'elles doivent faire pour se donner le courage d'avoir une relation sexuelle. Il vous faut établir des valeurs, des normes et des conditions concernant la sexualité avec le domaine non physique de façon que seuls ceux qui remplissent vos conditions viennent à vous.

En pages 161-162 : Nous vous conseillons de nettoyer tous les anciens attachements de votre corps. Voyez votre corps purifié, béni et se libérant de l'énergie sexuelle de tous les attachements antécédents. Faites ce que vous pouvez pour relâcher avec amour toutes les relations sexuelles antérieures ayant une emprise sur votre vie. Cessez de parler du passé et d'alimenter d'anciens partenaires. Laissez aller ces choses. Si vous persistez à parler de gens que vous fréquentiez il y a plusieurs années, vous alimentez leurs formes-pensées dans votre champ aurique, spécialement si votre rapport à eux était sexuel. Ceci vous empêche de faire l'expérience d'un présent nouveau.

En page 162 : Lorsque vous utilisez un papier-mouchoir, vous le prenez, vous vous mouchez puis vous le jetez. Les gens ne sont pas ainsi. Le processus n'est pas si simple et si rapide. Chaque fois que vous avez un rapport sexuel avec une personne, vous êtes lié à cette personne. Lorsque deux corps s'unissent, même pour une seule nuit, vous absorbez la fusion de votre champ aurique mutuel. Peut-être n'aviez-vous pas compris cela jusqu'ici.

En pages 162-163 : La sexualité est merveilleuse. C'est certainement l'un des dons les plus splendides que vous possédez comme être humain pour vous permettre de découvrir votre identité. Vous devez toutefois apprendre à l'employer. Personne ne vous a renseigné sur les ramifications des maillons énergétiques résultant des rapports sexuels. Il vous faudrait accomplir un nombre de cérémonies ou de rituels avec l'intention de libérer votre champ de l'énergie des gens. S'enduire de fumée est un excellent rituel servant à purifier votre champ. Toutes les églises en font usage. Plusieurs institutions emploient l'encens ou une fumée quelconque pour nettoyer l'énergie. La fumée est multidimensionnelle. Lorsque vous vous enduisez, cela constitue une indication que vous cherchez à vous nettoyer, à purifier et à libérer l'énergie de sorte qu'il ne subsiste aucun attachement. Il serait bien d'enduire votre corps et d'enduire votre lieu de résidence.

La guérison et la force vitale

En page 159 : La guérison découlant de votre compréhension des priorités de votre vie se produira lorsque vous saisirez cette force vitale nommée sexualité. C'est là un des rétablissements clés qui doivent avoir lieu sur cette planète.

En pages 159-160 : Lorsque les hormones de l'attirance s'agitent, vous faites l'expérience d'un échange d'énergie entre tous vos chakras et ceux de votre partenaire. Vos énergies se fusionnent. Si vous faites monter l'énergie plutôt que de la garder dans les régions génitales, vous pouvez augmenter la circulation d'énergie et fonctionner en ayant une conscience nouvelle. Apprenez l'un de l'autre à faire monter l'énergie le long de la colonne vertébrale et à la faire circuler dans vos corps, reportant l'orgasme. Pendant l'acte sexuel lui-même, peut-être constaterez-vous que vous passez dans une fissure temporelle.

En page 163 : L'expérience de l'orgasme diffuse des énergies de guérison et de rajeunissement dans votre corps. Dans plusieurs cas, elle peut susciter une libération émotionnelle intense, et vous vous trouvez inondé de sentiments.

Maitrise de l'éjaculation

En pages 163-164 : De la même manière qu'on a vendu aux femmes l'idée qu'elles ne peuvent empêcher la grossesse si elles ne désirent pas d'enfants, on a vendu aux hommes l'idée que l'éjaculation est la seule forme d'orgasme. Le sperme peut être retenu, transformé dans son énergie, et redistribué dans le corps. Il s'agit d'une forme supérieure de la sexualité pratiquée en Orient depuis plusieurs éons. Si les hommes éjaculent chaque fois qu'ils atteignent l'orgasme, ils perdent leur force vitale, dans l'une des versions de la réalité.

En page 164 : Si vous êtes un homme, vous pouvez apprendre à retenir le sperme et à ne pas éjaculer pendant l'acte sexuel. Il existe des techniques pour ce faire. En appuyant sur le périnée, la région entre l'anus et le scrotum, la force vitale est retenue à l'intérieur du corps, et l'orgasme se transforme. Les humains ont été amenés à avoir un orgasme génital, qui constitue une expérience localisée à une partie du corps, au lieu d'une expérience impliquant tout le corps et d'élévation spirituelle. Si vous réfléchissez au nombre de corps dont vous êtes constitués (voir article Corps subtils), vous prenez conscience qu'il vous est possible d'avoir un orgasme dans chacun de ces corps. Alors, lorsque vous reconsidérez et redéfinissez les manières qui vous mènent au plaisir, vous commencez à faire l'expérience de différentes façons de recevoir le plaisir et vous sortez de la région restreinte des organes génitaux.

En page 164 : Le sperme est une force catalytique d'existence. Chaque fois qu'un homme émet du sperme, il épuise son corps en quelque sorte. Idéalement, un homme devrait éjaculer par choix, lorsqu'il y a besoin de procréation ou désir de l'expérience. On vous a transmis des idées qui vous maintiennent dans un état vibratoire très bas vous menant à la dégénérescence plutôt qu'au rajeunissement.

La culpabilité inutile

En page 164 : Vous avez d'abord été imprégné de l'idée que le sexe est négatif. Par la suite, des institutions furent établies qui pardonnaient ces actes répréhensibles. Vous oscillez entre les deux pôles de cette dualité. Plusieurs hommes et quantité de femmes, particulièrement dans le monde occidental, ne comprennent pas à quel point ils sont imprégnés de cette idée que le sexe est mauvais. Ceci nuance leur comportement à tel point qu'ils se précipitent tout au long de l'expérience sexuelle parce que, s'ils font quelque chose de mal, ils ne veulent pas se faire prendre.

En pages 164-165 : Le juste équilibre existe. Vous pouvez le trouver. Vous n'éprouvez alors aucune culpabilité ni honte après l'acte sexuel. C'est pourquoi nous disons qu'il est essentiel d'avoir de profonde liens amoureux avec votre partenaire. L'amour que vous partagez empêche, en général, la honte et la culpabilité. Sans l'amour, la honte et la culpabilité sont souvent importantes, et l'anéantissement émotif peut être considérable.

La joie

En page 165 : Faites de l'expression de votre sexualité un moment de joie. Le sexe n'a rien à voir avec la performance; c'est le lien et le partage le plus intime qui soit. Cela n'a pas à voir avec: Ah oui! tu étais fantastique. Il s'agit d'intimité, de la fusion avec un autre tout en maintenant votre souveraineté. C'est le fait d'être soutenu et de soutenir parce que cela deviendra essentiel à mesure que vous maintiendrez votre souveraineté et redécouvrirez ce que sont le plaisir et la joie. Votre corps commencera à se souvenir.

Activer les chakras

En page 165 : Le fait de plonger son regard dans celui de l'autre [..] peut aussi susciter une excitation intense. C'est là la connexion du cœur aux yeux de l'âme - le cœur de l'âme. Vous pouvez certainement fermer les yeux; un contact visuel soutenu changera toutefois votre expérience. Vous souhaiterez peut-être travailler également avec les chakras et toucherez spécifiquement le chakra du cœur de l'autre personne. Posez votre main sur le chakra du cœur de votre partenaire et gardez le cœur ouvert.

En page 165 : En stimulant avec les yeux, en utilisant les chakras, et en activant les points d'acupression de la région génitale, ces endroits prennent vie. En les touchant, une réaction chimique vous entraine vers un orgasme qui vous projette à l'extérieur, vers vos multiples corps. Ceci vous permet de grimper l'échelle menant à la connaissance supérieure, et d'accéder à votre divinité. Ceci implique également de vous livrer à l'exploration mutuelle de vos corps - d'agir tout à fait librement quant à la forme et à l'expression de votre corps. Voilà la prochaine étape.

En page 165 : Peut-être pouvez-vous modifier votre centre d'attention durant l'acte sexuel de façon à ne pas atteindre l'orgasme immédiatement. Amusez-vous et montez jusqu'au point juste avant l'orgasme, maintenez cette fréquence, apaisez-vous un peu, puis montez encore et encore. Attardez-vous à ce processus. Lorsque vous respectez le processus, passez-y des heures, car ceci crée une intimité profonde, et l'expérience restera beaucoup plus longtemps. Le rajeunissement et la régénération de la force vitale se produisent grâce à des heures et des heures d'intimité, gardant les yeux ouverts et apprenant à votre corps ce que vous souhaitez qu'il fasse.

En page 166 : L'orgasme n'est pas un événement local. Certaines personnes ont un orgasme simplement lorsqu'on leur chatouille les oreilles. Chez d'autres, il suffit d'effleurer les poignets pour qu'elles l'atteignent. Il est possible d'avoir un orgasme en rêvant. Il est possible d'avoir un orgasme lorsque vous êtes hors de votre corps. L'orgasme est mal compris. Vous considérez que c'est un événement local à la région génitale. Ça ne l'est pas. C'est un événement cosmique qui a été interprété en lui attribuant une portée locale de sorte que vous passiez à côté de la question. C'est une pulsation continue de divinité de plaisir et de liaison avec le pouls de l'existence. Il peut donc se produire n'importe où. Si vous étiez vraiment accordé à votre sexualité, si vous étiez libre à ce point, une bouchée d'une nourriture délicieuse pourrait vous amener à l'orgasme. C'est l'appréciation suprême de la divinité en toute chose.

La masturbation

En page 166 : Il n'y a rien de mal dans la masturbation. C'est une pratique excellente si vous savez rendre hommage à votre corps et à la justesse d'y stimuler certaines sensations. Masturbez-vous sans projeter, sans honte et sans amener divers inconnus dans votre corps par vos pensées. Comme toute chose, c'est délicat. C'est une excellente forme d'art, mais elle ne doit pas être pratiquée uniquement comme soulagement. Si vous pratiquez la masturbation seulement pour soulager la tension, vous devez reconsidérer votre geste. Si vous ne vous êtes jamais masturbé, comment pensez-vous avoir un rapport sexuel avec quelqu'un et faire en sorte qu'il connaisse votre corps si vous ne le connaissez pas vous-même ?

Ne craignez pas votre sexualité

En pages 172-173 : Vous ne comprendrez pas ce qu'est être dieu ou déesse en l'absence de votre expérience sexuelle, pas complètement, car vous êtes humains, et ceci fait partie de la façon dont votre corps a été conçu. Toutes les créatures de cette planète possèdent une forme d'expression sexuelle - une façon quelconque de s'exciter et de se reproduire. Vous ne comprenez pas comment deux mouches peuvent s'attiser simplement en touchant leurs antennes. Les créatures de la Terre - les plantes et les animaux - se stimulent mutuellement et s'amènent à des états d'activité élevés sans toutefois se reproduire. Maintenez cette image.

En page 173 : Il est nécessaire que vous compreniez et que vous ne craigniez pas votre sexualité. Ne la rendez pas désuète à cause de la crainte que vous avez de la force vitale.

Merci à Barbara Marciniak

Les intertitres sont de A. Boudet
7 janvier 2011

[image]

Souvenez-vous que le sperme utilise le sang en fertilisant l’ovule. Il l’utilise de plusieurs façons différentes.

En page 106 : Prenez conscience que les diverses versions de l’autorité vous ont complètement détournés de la compréhension de vos dons les plus précieux, les forces vitales du sperme blanc et du sang rouge.

La Bible relate l’histoire de l’Arbre de la Vie et de l’Arbre de la Connaissance.

Les histoires ne parlent pas de fruits poussant sur les arbres, mais des fruits du corps – les sécrétions et substances qui sont véritablement les dons des dieux. Depuis des éons, les dieux vous ont détournés de cette connaissance.

La relation sexuelle avec une femme pendant ses écoulements de sang constitue l’une des vibrations les plus élevées parce qu’il vous est possible à tous les deux de traverser des ouvertures vers d’autres dimensions. Partager le sang revient à accéder à cette conscience plus élevée.

[image]

[image]
© 2011 Uno Editori
© 2014, Éditions Nouvelle Terre, 310 pages, en excluant l’annexe, la bibliographie et la table des matières

En pages 215-216 : La doctrine chrétienne catholique n'a pas été la seule à œuvrer à ce bouleversement. La gnose, sa contemporaine, a également cédé à la tentation d'utiliser le personnage de Lucifer. Elle l'a effectivement fait, mais en en changeant le sens et en le réinterprétant sous l'angle du Salut : elle lui a ôté ses connotations négatives et lui a attribué une fonction libératrice vis-à-vis du démiurge.

Selon cette hypothèse, le serpent/Lucifer [Enki / Osiris] décrit dans La Genèse serait celui qui a incité l’homme à acquérir la connaissance du Bien et du Mal et à s’émanciper au point de se faire pareil à "Dieu".

[image]

En page 107 : La ménopause est cependant une période de grande puissance pour les femmes. Lorsqu’une femme est ménopausée, elle entre dans une pause. Si elle peut préserver cette pause, quelque chose se transforme en elle et elle accède à un lieu de sagesse.

La plupart des femmes vers l’âge de quarante ans, et certaines dans la trentaine, décrètent leur mort en activant le processus de vieillissement. Les femmes sont détournées des cycles naturels qui leur sont propres, et de par leurs pensées, leur aversion et leur mépris vis-à-vis de leur corps, elles déséquilibrent ce dernier.

La ménopause possède un atout majeur, et rien n’est perdu à cette époque de la vie. C’est une époque formidable d’acquisition et d’épanouissement, le contraire même de ce qu’on vous a raconté.

En page 108 : Les hommes qui ont subi la vasectomie ont souvent peur de leur propre puissance sexuelle et croient qu’ils n’ont aucun contrôle sur leur corps.

Ceux qui subissent une vasectomie accélère également l’apparition de problèmes de la prostate…

Vous n’évoluez pas toujours en restant seul… vous avez tout le loisir d’éviter la croissance qui se produit lorsque vous êtes en rapport avec les autres.

En page 109 : Lorsque vous recherchez un équilibre à l’intérieur de vous entre les aspects mâle et femelle, vous attirez idéalement à vous un partenaire similairement équilibré. L’équilibre intérieur signifie que vous êtes votre propre source, et la prochaine étape consiste à unir à une autre votre source, afin de ressentir et devenir une source plus vaste.

Vous n’avez pas nécessairement besoin d’un partenaire.

L’androgynie représente un aspect divin de l’intégration du mâle et de la femelle.

En chacun de vous subsiste la force que l’on nomme kundalini, une expression de l’énergie de la création.

L’idéal visé par tout ceci est d’atteindre à l’équilibre mâle-femelle. En tant qu’hommes et en tant que femmes, vous possédez cette force vitale de la kundalini en vous.

En page 110 : Bientôt, vous allez découvrir votre aptitude à créer la vie et à être des dieux.

En autant qu’on ne se prenne pas pour des dieux… Là, est toute la différence.

Ensuite, nous vous observerons et nous verrons si, lorsque vous créez la vie, vous la limitez. Craindrez-vous que la vie que vous créez ne vous surpasse ?

---
LIENS DOSSIERS : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=197807

P(3)58

  642 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

194028 messages dans 39436 fils de discussion, 1017 utilisateurs enregistrés, 102 utilisateurs en ligne (0 enregistrés, 102 invités)
Temps actuel sur le forum : 01/10/2022, 14:07
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum