Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion
Avatar

HORUS / JÉSUS : ÉSO-EXP. NOËL 93 - L'ÉTOILE DU MATIN ET SOIR

par panthère58, lundi 12 mars 2018, 12:41 (il y a 1723 jours) @ panthère58

:-) Autres analogies avec 21/777/358…

Lien original : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=132715

Tempète de neige aux USA
par shlomo ar ak am, samedi 23 janvier 2016, 08:58 (il y a 777 jours) @ F Fernand

Bon au moment où je revisite mes billets depuis 2013, j’arrive à celui-ci et il indique (il y a 777 jours) ! Un autre clin d’œil !

Salut ami.

Je sais que certains humains veulent jouer a dieu.
Je sais aussi qu'il y a de la pollution.

MAIS tout cela a commencer lorsque le soleil a changer de son.Cela entraîne un changement des pôles magnétique tout en entraînant ce que l'on dit naturel.

Et pire toutes les planètes du système suivent le même pas de dance.

Shlomo qui dit,0,1,1,2,3,5,8,13

Ma réponse à ce billet de Shlomo :

0,1,1,2,3,5,8,13,21...

;-)

Réponse de Shlomo :

Salut ami.

Comme tu sais , tout est spirale dans l'Univers de l'atome a la marguerite, le colimaçon et les planètes.

Tout l'Univers est basé sur la suite de Fibonacci.Donc si je me fis aux textes.La Terre un jour sera comme une femme saoule.
Exemple,si de nos jours la terre voyage dans la région du 5 et que quelque chose de grave arrivait (sera comme une femme saoule).Bien lorsqu'elle reprendra ses esprits elle sera dans la région du 8.

Shlomo

********************************************************************************

:-) SALLE 804 CLUB CRÉÉE : Le FEU

Lien original : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=132329

Bien sûr je finis toujours ma Salle par la conférence de Richard Glenn.

Et hier, j'étais très heureux d'entendre que dans le backstore du magasin de l'ésotérisme, i.e. derrière la devanture, i.e. les Juifs (Hébreux, Israélites), c'était la science ésotérique égyptienne.

Il s'agit pour moi de 50% de la réponse. Moi, je la complète avec mon opinion bien personnelle qui n'a de valeur que pour moi, mais que je vous partage :

Derrière Jésus (la devanture du magasin), il y a Horus (dans le backstore) ! Derrière tous les héros de l'antiquité ou presque, il y a Horus !


Dans cette Salle 804, la conférence avec A.D. Grad, j'aime bien le début de la réponse de celui-ci à une question de Richard Glenn sur le Christ, Yeshua : Si Jésus il y a, dans les termes où les choses sont rapportées, j'insiste sur la chose, c'est qu'il s'est sauvé lui-même.

Il prend ses précautions sans heurter les chrétiens. Très subtil le monsieur et respectueux. D'abord, il prend la peine de parler sciemment de Jésus et non du Christ ou de Yeshua, comme l'introduit dans sa question M. Glenn. Et il commence par SI !

********************************************************************************

SALLE 805 CLUB CRÉÉE AVEC ANUBIS SCHÉNOUDA

Lien original : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=132558

:-) J'ai apprécié cette conférence. L'expérience initiatique qu'il a vécue et qu'il nous partage, est presqu'identique à celle que l'on retrouve dans le récit du troisième tome des Chroniques du Girku d'Anton Parks, soit Le Réveil du Phénix.

Intéressant de voir que les différents messages du cartouche, que l'on retrouve sur les scarabées, se retrouvent dans les Évangiles... ! Dans les Vedas. Oups, ça relance le débat sur qui copie qui...

Intéressante la raison de sa présence au Kebek.

Certaines infos partagées (ex. Tour de Babel) me laissent perplexe même si elles sont envisageables. Mais dans l'ensemble c'est fort intéressant. Il m'apparaît que ça aurait été jouissif d'avoir un échange entre lui et A.D. Grad sur divers sujets.


Et je le cite sur l'interprétation des textes égyptiens : Autrefois, on interprétait toujours sous le sens religieux. Ç’a été un malheur. Aujourd’hui, on interprète à la lueur des nouvelles connaissances. Et on découvre des choses. (…) L’astronomie avancée va rejoindre le spiritualisme.

À noter qu’il y a un épisode qui fait allusion au « scarabée » dans la dixième saison de Smallville. Un autre lien avec l’Égypte.

:-) Épisode 18 : Booster / Booster Gold

Booster Gold arrive du futur qu’il fuit, et veut prendre la place du « Flou ». Pendant qu’il s’expose comme une vedette, Lois se concentre à structurer la personnalité de Clark Kent pour que les gens ne puissent l’associer au Flou.

De plus, lors d’un incident, une technologie extraterrestre sous la forme d’un scarabée (encore une référence égyptienne...) s’échappe et fusionne avec un jeune souffre-douleur lui donnant des capacités surhumaines.


[image]


Lien video Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=BcT8ph9fnbA

********************************************************************************

MES SOURCES DE RÉFLEXION 5

Lien original : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=134340

Comme d’habitude, dans mes billets :

En or : des extraits de différentes sources référées
En vert : interventions des participants au vidéo
En bleu : mes commentaires personnels, précisions, explications

Émission d’Ésotérisme-Expérimental :

Table ronde sur Jésus à l’occasion de Noël 1993

P(3)58 : J’apprécie au plus haut point cette émission d’archives qu’Alliance Pure a mis en ligne. Je recoupe l’information de différentes sources allant de Noël 1993 à aujourd’hui. Avec mes réflexions, bien sûr. Et à chaque fois, tout pointe vers l’Égypte. Pour moi, le fait est que l’histoire des Évangiles, de l’Ancien Testament, c’est l’histoire de l’Égypte, avant et après le Grand Déluge. Donc, pour moi, Jésus incarne l’histoire d’Horus.

Alors quand on dit que les livres d’Anton Parks c’est de la pure fiction, j’aimerais bien qu’on me fasse la démonstration que celle de Jésus n’en est pas une ! Les Évangiles (Nouveau Testament) sont encore plus fictifs que les chroniques d’Anton Parks et on est en pâmoison devant tout ce qui y est relié. On en ébauche des messages spirituels sans fin. Déjà que des épithètes de Jésus ont été empruntées à Horus… principalement « L’Étoile du Matin ». J’y reviendrai pour faire suite à ce billet.



Lien vidéo sur Dailymotion : http://www.dailymotion.com/video/xvwkd7

Avec comme invités : Robert Domingue, Robert Saint-Onge, François Payotte, et bien sûr, l’animateur Richard Glenn.

À 05:27 du vidéo : Initiation de Jésus

Richard Glenn (RG) : Est-ce que toi, Robert Saint-Onge, t’as l’impression que ça se peut ça que Jésus ait été vraiment initié en Égypte ?

Robert Saint-Onge (RSO) : C’est sûr qu’il a été initié en Égypte. Je ne sais pas pour la fuite en Égypte, mais je sais qu’il a passé 40 jours dans le désert. Et si tu regardes le désert, à côté d’Israël, c’est l’Égypte. Tu te ramasses en Égypte automatiquement. Puis les initiations égyptiennes… D’ailleurs si, la [proximité ou la connexion] entre la religion judéo-chrétienne et l’Égypte [part] de loin, ça remonte à loin. On parle de Moïse, mais on peut remonter avant Moïse aussi. Il y a beaucoup, beaucoup de textes qui sont, mention à ça pour ceux qui veulent regarder l’Histoire, la chronologie, beaucoup de textes égyptiens, Textes des Pyramides, Textes des Sarcophages, le Livre des Morts, des textes comme ça qu’on va avoir, qui ont leur pendant directement dans la Bible, dans les Psaumes, les Proverbes. Autrement dit, la Bible, les Proverbes ont directement emprunter des textes à l’Égypte. Donc, c’est vraiment… Pour un peuple qui a été mis sous domination égyptienne pendant aussi longtemps, c’est tout-à-fait normal qu’il se soit imbu de la tradition égyptienne. Je veux dire, tu prends n’importe quel peuple, tu les amènes dans un lieu, il [va] automatiquement, le lieu va déteindre sur eux. Pour ce qui est du Christ, tous les miracles qu’il a faits sont tous des miracles qui étaient enseignés dans les temples des mystères, dans les écoles des mystères.

P(3)58 : C’est exactement ce que démontre Roger Sabbah (et son frère) ainsi qu’Anton Parks. Car les Hébreux ont aussi beaucoup emprunté à Babylone sous Nabuchodonosor II. Sauf qu’il démontre que les Hébreux étaient en fait des Égyptiens et qu'ils n'étaient pas sous domination. C’est suite à un schisme religieux (Akhenaton) qu’ils auraient été exilés.


Lien vidéo Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=FS8Imsu5igc

[image]

Extraits du livre d’Anton Parks, Le Testament de la Vierge, Éd. Nouvelle Terre, 2009

1. p.373 :
Dans ses différents ouvrages, Roger Sabbah a commenté l’influence égyptienne et la codification des textes de la Bible. Il a très clairement expliqué que le peuple hébreu, en tant qu’ancienne population ayant fréquenté le sol égyptien, n’eut d’autre choix que de cacher ses origines aux envahisseurs assyriens et babyloniens. C’est pourquoi il y a tant d’éléments égyptiens qui transparaissent dans la Bible, malgré le vernis littéraire et délibéré des scribes qui, selon Roger Sabbah, appréciaient la métaphore en miroir et aimaient à inverser une partie des symboles…

2. À Babylone sous Nabuchodonosor II, p.377 : Chaque année, au Nouvel An, les Hébreux entendaient les grands poèmes : l’Enûma Eliš ("Épopée de la Création") ou l’Épopée de Gilgameš. Ils ont aussi dû entendre et lire ensuite les fameuses histoires d’Ereškigal et de Nergal, ou encore la descente d’Ištar dans le pays souterrain de sa sœur Ereškigal… Les prêtres hébreux ont franchement dû "glousser" en découvrant ces épisodes égyptiens, qu’ils connaissaient par cœur par l’intermédiaire de leurs ancêtres, les Yahouds, à l’époque où ils étaient au service des pharaons. C’est là une découverte que nous devons à Roger Sabbah, qui a démontré dans ses différents ouvrages que les anciens Hébreux étaient les prêtres égyptiens monothéistes Yahouds qui furent les prêtres d’Amon, et qui devinrent ensuite ceux d’Aton sous l’influence d’Akhenaton.

Situation de l’Égypte à la période qui précède Jésus jusqu’à sa pseudo incarnation.

À 08:04 : L’Atlantide

RG : Là, j’en arrive avec une question fort intéressante pour tout le monde qui aime l’insolite, l’Égypte, est-ce que ce serait issue de ce que l’on a appelé l’Atlantide ?

RSO : Bien, selon les textes, selon les traductions de certains textes, oui. C’est directement issue de l’Atlantide. […] Mais si on prend l’hypothèse fondamentale, c’est que l’Atlantide se serait scindée en deux parties. [Un peu de chaque partie s’est [retrouvée] en Égypte, les fils de Bélial, les fils de la loi de Un. Mais la plus grosse partie des fils de Bélial se serait [retrouvée] ici en Amérique centrale. Et l’autre partie des fils de loi de l’UN [s’est retrouvée] en Égypte. De là est arrivée la civilisation égyptienne.

Richard Glenn fait un lien entre la Basse et la Haute Égypte et le Bas et le Haut Canada. L’expression « passage étroit » du Kebek se retrouve dans l’étymologie hébraïque ancienne pour parler de l’Égypte, le passage emprunté pour évacuer l’Atlantide vers l’Égypte. Dans le livre La Dernière Marche des Dieux, selon Hérodote, il serait question d’une route terrestre, parmi plusieurs possibilités, qui partirait des Monts Atlas du Maroc pour se rendre à Thèbes en Égypte. Dans mon résumé de l’entrevue d’Antoine Gigal, elle effleure le sujet de l’Atlantide à partir de 2H15. Voir le vidéo de ladite entrevue plus bas.

À 10 :35 du vidéo : Le nom de l’Égypte

RSO : Tu me ramènes au nom justement, parce que si on prend le nom égyptien hiéroglyphique de l’Égypte c’est… veut dire « le cœur ressuscité de Dieu », Ptah étant Dieu. Alors que, on est en [droit] de se demander [d’où origine] le cœur unique, le cœur original. C’est A’amenptah qui veut dire le « cœur original, le cœur, le fils unique du Père ». Et A’amenptah a été [traduit] en grec [par] « Atlantide ». Juste au niveau de l’étymologie, le nom d’« Égypte » qui nous dit que le « cœur ressuscité de Dieu » qui… L’Égypte aurait apparue telle une colline primordiale. Et [de] là vient toute la signification des pyramides. Parce qu’on aurait vu resurgir une terre comme une colline, comme une pyramide avec les rayons du soleil qui faisaient une pyramide au-dessus. Et [de] là toute la signification des pyramides, en dehors de la notion énergétique des pyramides, toute la question symbolique des pyramides. Et c’est pour ça que les pyramides sont devenues [les] derniers temples initiatiques qu’il y avait là-bas. La dernière étape que l’initié passait, c’était à travers la barre, le double dans la pyramide.

P(3)58 : Robert Saint-Onge parle ensuite des trois étapes d’initiation égyptienne dont le baptême, des épreuves à la Salomon et le dédoublement astral dans la Grande Pyramide font partie. Richard Glenn complète en expliquant les mystères mineurs, les mystères majeurs. L’initié doit faire face à son Dieu, « Osiris », dieu de l’agriculture.

Est-ce que le Salomon de l’Ancien Testament serait un autre emprunt à l’Égypte ? Robert Saint-Onge a mentionné le « baptême » dans les rites initiatiques égyptiens. Dans un autre billet faisant suite à celui-ci, je mettrai plusieurs extraits des livres d’Anton Parks qui s’apparente de près d’avec les rituels chrétiens.


À 17:00 : Mythologie égyptienne

RG : Il y a des rapports à faire entre la mythologie égyptienne et l’enseignement chrétien.

RSO : Ah, absolument !

RG : La mère vierge, ça existe ?

RSO : La mère vierge, c’est Isis, qui a enfanté Horus sans avoir l’usage du membre génital d’Osiris qui avait été découpé en petits morceaux en Atlantide. Ça, [ce sont] tous des faits historiques. Si vous voulez vérifier.

RG : Le méchant s’appelle Seth.

RSO : Oui.

RG : Nous autres, on l’appelle Satan.

RSO : Satan, c’est ça. Les disciples de Seth qui étaient aussi les disciples des fils de Belial. Qui ont dégénéré avec les disciples de Baal, qu’on va retrouver en Mésopotamie.

À 18:45 : Moïse / Pharaon / Jésus

RG : Moïse fait la même chose. Parce que Moïse aussi a été initié en Égypte. Les pouvoirs étaient là.

RSO : Le pharaon, c’est le fils du Soleil. Donc, tout pharaon était initié par les prêtres d’Aton, les prêtres du Soleil. Aton, pas Amon. Amon, c’est la religion du peuple. On a donné ça à tout le monde. La religion d’Amon, on a donné ça à tout le monde. Priez ça, et vous êtes sûr que vous n’aurez pas de pouvoir. On va être correct, on va être tranquille. […] Pour revenir avec mon histoire, c’est que les pharaons étaient initiés des prêtres d’Aton. C’est eux qui avaient la véritable initiation. Le Christ a été initié de la même chose. Il est fils, fils du Soleil. On dit le « son » en anglais, « son / sun » ça revient au même, le Soleil et le Fils.

Puis Robert Saint-Onge enchaîne avec un conte égyptien de la bague, qui évoque la possibilité que l’histoire de Moïse qui sépare les eaux soit un concept emprunté aux Égyptiens. Réalité ou fiction ?

Et Richard interroge Robert Domingue par rapport à son domaine (acuponcture) sur les applications des connaissances égyptiennes. On retrouve en substance, des infos sur le solstice d’hiver du vidéo « Zeitgeist ».


À 31:40 du vidéo : Anubis Schenouda

RG : Robert Domingue nous a parlé de maître Anubis Schenouda. J’aimerais souligner ici, puisque, il est décédé maintenant, maître Anubis Schenouda, qui est venu passer les dernières années de son existence ici au Québec à diffuser l’information égyptienne, de la tradition égyptienne et initiatique. Il a publié un livre, maître Anubis Schenouda, et je l’ai ici, je vous le montre, c’est « La légende d’Osiris et la vie et la mort de Jésus ». Lui avait compris déjà, il y a longtemps, que, il y avait un lien direct entre la tradition égyptienne et la tradition chrétienne. On ne dira pas judéo-chrétienne parce qu’il y a une différence entre judéo et chrétienne. Parce que nous on reconnaît le Christ alors que les Juifs l’attendent encore, le Messie.

P(3)58 : C'est sûr, si effectivement comme je le crois, le Messie est relié en fait à Horus.

Anubis Schenouda était ma raison principale d’avoir choisi les six premières Salles du Club CRÉÉE de l’année 2008 dans mon présent abonnement. D’ici quelques semaines, je vais me mettre à la recherche de son livre publié aux Éd. Ésotériques (1980) : « La Légende d’Osiris et la vie et la mort de Jésus ». D’ici là, si quelqu’un a une information sur comment et où se le procurer, et à quel prix, vous êtes le bienvenu. Dans un marché aux puces près de chez vous peut-être ?! Ou dans un coin perdu de votre bibliothèque… Je suis acheteur mais à un prix raisonnable en fonction aussi de son état.

Puis Richard fait la transition entre les Rois Mages et le Grand Monarque pour ensuite donner la parole à François Payotte qui évoque que les premières civilisations avancées se mettent en place dès l’après Grand Déluge par une migration des connaissances.
« On ne sortait pas des cavernes ! »

Anton Parks fait mention des Rois Mages dans son essai Le Testament de la Vierge. Mais ce sera pour une autre occasion.

Sans se dire un spécialiste, François Payotte parle ensuite des manuscrits de Nag-Hammadi. Il nous réfère aux trois universités qui ont fait de ces textes une spécialité. Il nous réfère aussi à la traduction d’André Wauthier (sérieuse mise en garde de Serge Cazelais sur cette source à prendre en considération).

Donc, difficile de blâmer ouvertement Anton Parks qui a lui aussi cette référence dans ses sources, comme l’a fait Serge, d’autant plus que Wautier n’est pas sa seule référence en la matière et qu’il ne fait que pratiquement juste mettre de simples extraits pour introduire certains chapîtres de ses livres à titre de sensibilisation. Sont-ils de Wautier ou de son autre source ? Et ça, Serge l’a éludé dans sa critique de cette source de Parks parmi des dizaines. De même, ce n’est pas parce que François Payotte cite Wautier qu’il faille « démolir » tout ce qu’il énonce. Il faut juste faire la part des choses et de dire autant ce qui est que ce qui n’est pas, selon les mises à jour des spécialistes comme Serge, dans ce domaine d’études exhaustives de textes anciens.

François Payotte parle aussi des différentes branches esséniennes, particulièrement celle des Thérapeutes qui aurait été bien implantée en Égypte et qui aurait contribué pour une bonne part à l’initiation du Christ.


Voici la référence de François Payotte : Traduction d’André Wautier « Paroles gnostiques du Christ Jésus ».

À 46:05 du vidéo : Jésus Fils de Dieu ?

RG : Robert (Saint-Onge), qu’est-ce qui te fait dire que Jésus est Dieu et peut-être le fils unique de Dieu ? Est-ce que tu vas faire ici un acte de foi ou au contraire un blasphême ?

RSO : Disons qu’au départ, il ne s’est jamais dit Fils de Dieu. Il s’est toujours dit Fils de l’Homme, en partant. Mais on pourrait très bien avoir Fils de Dieu puisque pharaon est fils de Dieu, fils du Soleil. Étant initié égyptien, il était, étant plus qu’initié égyptien, étant maître égyptien, il était automatiquement fils du Soleil, fils de Dieu. Et fils unique, parce que rendu à ce niveau-là, t’as juste une conscience, donc t’as juste un fils.

P(3)58 : On aime discourir sur le fait que Jésus ait été initié en Égypte et un peu partout autour du Moyen Orient. Mais, à ce que je sache, les principaux initiés étaient les pharaons. Alors, pour que Moïse et Jésus y soient initiés, ils devaient avoir un statut qui s’apparente à celui du pharaon ou d’un grand prêtre. N’est pas initié n’importe qui quand même. Comme chaque pharaon incarne « l’Étoile du Matin » en mémoire d’Horus, et que c’est une épithète que l’on attribue à Jésus, si Jésus était en fait un pharaon, lequel serait-il ? Il m’apparaît clairement, hors de tout doute, que Jésus, de par les faits d’arme qu’on lui attribue dans les Évangiles, incarnerait le premier pharaon d’Égypte : HORUS ! soit Osiris ressuscité.

Robert Saint-Onge spécifie qu’à titre de Fils du Soleil, le pharaon est donc Fils de Dieu. Et qu’il est plus qu’initié, il est Maître égyptien. Et Fils unique. Difficile de ne pas associer les Évangiles du Nouveau Testament à Horus et les pharaons qui lui ont succédé. Donc, si blasphème il y a, il ne vient pas de Robert Saint-Onge mais de ceux qui prétendent que Jésus est historique. Et le Christ (Jésus) est Fils du Soleil, comme le mentionne celui-ci. De plus, il relève que l’Ancien Testament emprunte beaucoup aux livres égyptiens. Ça commence à faire beaucoup pour continuer de fermer les yeux sur cette évidence, cette vraisemblance. Alors, qui copie qui ? À mes yeux, les évangélistes s’en sont payé une traite à se copier les uns les autres. Ils ont fait pire que les « S. Acharya » de ce monde. Faut croire que c’était encore plus une mode voilà près de 2000 ans.

Alors, pour être initié, Jésus devait obligatoirement répondre à des critères spécifiques comme Moïse. Si Moïse est pharaon, il ne fait aucun doute que Jésus l’est d’autant plus. Pour moi, c’est encore un indice que les Évangiles ont été écrits sur l’histoire d’Osiris (prénommé Enki à Sumer, le fameux Serpent biblique, Nahash 358).


Moïse a été initié car il aurait été pharaon :


Lien vidéo sur Dailymotion : http://www.dailymotion.com/video/xlkwn9

Extrait : À 18:09 du vidéo : Moïse

« De plus, Moïse est connu comme « Le Porteur des Lois », « Le Porteur des Dix Commandements », de la « Loi de Moïse ».

P(3)58 : On a vu dans l’entrevue avec Antoine Gigal, que Pharaon veut dire « Porteur ».


Lien vidéo Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=7kGBJd1AKJo

À 2H26:36 du vidéo :

P(3)58 : Elle parle de l'étymologie du mot pharaon qui voudrait dire le « Porteur ». Au Québec, il y a le « Porteur d’eau » ! Sachant que l’eau est très importante pour Enki/Osiris… Il n’y a qu’un pas pour parler de la descendance du Christ égyptien au Kebek ! Alors, Antoine Gigal vient ainsi appuyer mon point de vue "ésotérique" sur la question de la génétique du Grand Monarque, si Grand Monarque il y a.

Et dans l’entrevue de Roger Sabbah,
de 2H38:40 à 3H02:02 du vidéo : Roger Sabbah dévoile une clé : Moïse serait en fait un pharaon, soit Ramsès I ![/b]


Lien vidéo Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=_NZlWUIChs8

Et finalement, à 47:32 du vidéo : Le Grand Monarque

François Payotte : Absolument ! Le Grand Monarque est le paraclet annoncé par Jésus. Et le paraclet, le messie royal, celui qui instaurera l’ère de paix, l’ère de justice sur la Terre, est né. Il est actuellement sur la planète Terre. Alors c’est l’heureuse et bonne nouvelle de Nostradamus aux hommes de la fin du vingtième siècle. Une fois n’est pas coutume. Ah, pour une fois qu’il a une bonne nouvelle à nous annoncer, j’en ai fait tout un ouvrage.

********************************************************************************
:-) MES SOURCES DE RÉFLEXION 7

Lien original : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=134870

TOME II : ÁDAM GENISIŠ

[image]

Section Récit

Section Archives et Décodages

p.318 La 3e partie de ce dossier établira qu’Enki et Osiris ne formaient qu’un seul et même personnage. Cette démonstration nous concèdera la possibilité d’authentifier les filiations amphibiennes d’Enki-Osiris (Sa’am) ainsi que sa consanguinité avec les planificateurs Abgal provenant de Sirius. Ces mêmes planificateurs étant considérés comme des KIR-IŠ-TI, terme en rapport avec le mot "Christ". Tous ces faits réunis, nous rapprocherons alors les Kirišti du Christ et de l’Étoile du Matin qui symbolise distinctement ce dernier dans des passages hermétiques de la Bible. Ceci nous permettra de commenter le sens des différentes croix que nous trouvons à travers le monde. Pour finir cette partie, nous explorerons la tradition des Dogons qui retrace la mort du Nommo, le "Christ" du Mali. En conséquence de ce sacrifice, l’univers entier fut bouleversé ainsi que le positionnement des étoiles. Cette étude nous donnera l’occasion d’assimiler pour la première fois le Nommo céleste sacrifié à un astre dont la destruction provoqua la naissance de la planète Vénus.

p.319 Horus le vengeur, le fils posthume d’Osiris, représente l’Étoile du Matin. Nous relèverons que les divers pharaons (images d’Horus) symbolisent tous Vénus.

p.330 Même si ces hymnes sont retirés de leur contexte, il apparaît clairement qu’Agni était un astre du ciel avant de symboliser le feu et le sacrifice. D’ailleurs les Vedas ne nous cachent pas sa double personnalité, à la fois terrestre et céleste. Certains éléments nous laissent penser qu’il pourrait s’agir d’une forme védique de Lucifer (Vénus).

p.333 Les analogies ne s’arrêtent pas là. Plusieurs passages du Rig-Veda associent clairement Agni à l’Horus égyptien. [Extraits du Rig-Veda] Nous savons qu’Agni a pour père "le maître du sacrifice" alors qu’Osiris est lui-même le grand sacrifié. Nous apprenons ici qu’Agni possède deux mères, tout comme Horus (Heru).

p.336 Le rituel de résurrection ne peut s’effectuer sans l’appui précieux de l’Étoile du Matin (Vénus). Le chapitre 13 du Livre des Morts égyptien rapproche nettement l’Étoile du Matin du phénix...

pp.336-337 En fait, les divers textes funéraires égyptiens dénomment essentiellement Vénus de deux façons : "Neter Duau" en tant qu’Étoile du Matin et "Benu" (le phénix) en tant qu’Étoile du Soir. Si on se réfère à l’extrait du chapitre 13, ceci sous-entend donc que Vénus en qualité d’Étoile du Matin est symbolisée par un faucon, et en tant qu’Étoile du Soir par un phénix. Tous les deux représentent le roi défunt, image d’Heru (Horus).

p.338 Les Purânas indiquent que le père terrestre de Vénus œuvrait pour l’humanité et qu’il était en relation avec les prêtres et les agriculteurs. N’était-ce pas les fonctions principales d’Enki en Mésopotamie et d’Osiris en Égypte ? Le Mahâbhârata indique que Jamadagni, le père terrestre de Vénus, fut assassiné par un roi et ses fils appartenant à une caste guerrière. Nous savons qu’Osiris (Enki) fut assassiné par Seth (Enlil) et ses partenaires orgueilleux (les guerriers Anunna).

p.345 Fig.4 Dans l’inscription archaïque sumérienne (à gauche), [Fig.4] on retrouve le signe de la croix, symbole des KIR-IŠ-TI, litt. "fils ardent de la vie" ou "poisson des étoiles et de la vie" qui sera repris par l’église chrétienne comme symbole de Jésus le Christ (voir plus loin la partie intitulée "Sous le signe de la croix"). Le signe de la croix est bien antérieur au christianisme et se retrouve sur bon nombre de monuments antiques, particulièrement sur ceux d’Amérique centrale, où il est identifié comme étant "la croix de Quetzalcoatl". Ce même Quetzalcoatl étant assimilé à l’Étoile du Matin et au Christ de la culture précolombienne. Nous verrons plus loin qu’il s’agit d’un double d’Heru (Horus).

p.349 Fig.9 Nous n’avons aucun mal à assimiler le poisson Abdju à un Horus symbolique ou plutôt un Osiris réincarné, alors que la contrepartie sumérienne d’Osiris est Enki qui possède lui-même le poisson comme symbole. Ce poisson qui précède la barque solaire évoque évidemment la planète Vénus qui devance aujourd’hui la course du soleil (Râ). Nous savons que le poisson figure également Sirius, l’autre astre sacré des Égyptiens, qui est le lieu où vivent les planificateurs amphibiens.

p.399 Chez les Égyptiens Neberu (Neb-Heru = le seigneur Horus), fils du maître de la royauté (Mulge = Osiris/Seker), succède à son père, il prend la royauté et porte le flambeau en se transformant en Vénus, le porteur de lumière, à savoir Lucifer chez les judéo-chrétiens. […] Les textes funéraires égyptiens sont explicites quant à l’assimilation d’Horus ou de ses suivants (les rois d’Égypte) à la planète Vénus.

p.410 Comme le souligne l’Évangile selon Philippe (Nag-Hammadi NH2, 15) : "Jésus est un nom caché, Christ est un nom révélé." Chaque Kirišti possédait manifestement un nom occulte. Avec un peu de perspicacité, nous n’aurons aucun mal à identifier le nom occulte d’Horus comme étant NEB-HERU "le Seigneur Horus", nom désignant le "Christ" égyptien qui personnifie à la fois le défunt roi et l’Étoile du Matin, c’est-à-dire le nouveau soleil…

p.436 La majorité des Gnostiques et occultistes considèrent Lucifer comme le Libérateur, celui qui a libéré l’humanité des chaînes de l’esclavage et de l’ignorance créées par le faux dieu qui gouverne ce monde malfaisant. Nous verrons dans le troisième volume des "Chroniques du Ǧírkù" que ce rôle incombera à Horus (Quetzalcoatl), le vengeur de son père, dont le but sera de récupérer le trône de son géniteur et de "sauver" l’humanité de l’oppression patriarcale des faux "dieux".



À 1:18:38 du vidéorandia : Vénus

Kiwan : On a parlé du Temple de Jérusalem qui a été bâti ou fait bâtir par Salomon. Mais ce n’est pas lui qui l’a fait, le Temple de Jérusalem. Ça l’a été Hiram, Hiram Abiff C’était des gens qui venaient de Tyr, qui arrivaient avec des techniques très proches d’une autre religion que la religion pour laquelle Salomon voulait avoir son Temple de Jérusalem, en hommage à Yahvé, Yod Hé Vav Hé le Tétragramme sacré. Mais en réalité, le fameux Temple de Salomon a été bâti sur les principes des temples de Baal, en hommage à Vénus, l’Étoile du Matin et l’Étoile du Soir. En passant, le chapelet en famille, ça commençait toujours à CKAC le soir en disant la chanson : « Étoile du Matin, Reine du Saint-Rosaire… » Bien oui. L’Étoile du Matin, c’est Vénus ! Et c’était directement reliée à la religion de Baal ! C’était loin d’être le Yahvisme… Jéhovah. Bon. En tout cas. C’est tout un autre monde. Et on est dans une grosse pièce de théâtre. J’allais presque dire comme Balzac, la comédie humaine. C’est comique. C’est beaucoup mieux d’en rire.

:-) Non, au contraire. C'est très sérieux. Il n'y a pas d'erreur ou de hasard. Et ça vient drôlement soutenir le propos d'Anton Parks et mes propres pensées sur la question : JÉSUS = HORUS. L'Étoile du Matin est associée à Horus et les pharaons qui vont suivre. Curieusement, on l'associe à Jésus... bien après Horus ! Qui copie qui ?!

Lien complément Surprenant : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=67146

COMPLÉMENT SURPRENANT #51 - Mise a Jour 23 Déc-
par gilles surprenant, dimanche 23 décembre 2012, 06:20
édité par gilles surprenant, dimanche 23 décembre 2012, 23:56

Extrait :

LUCIFER EST UN TITRE DU CHRIST
SOURCE
[image]

Il ne faut pas trop s'inquiéter avec Lucifer! Si on passe outre les
contresens modernes autour de ce nom, si on met à la corbeille ce que les
évangéliques disent, ainsi que les récupérations du New Age et des
mouvements aux prétentions occultes, ésotéristes, néo-païennes,
lucifériennes et sataniques, il ne reste qu'une seule chose : Un titre du
Christ!

Lucifer est en effet un des plus anciens titres du Christ qui a été perverti.!

En effet, j'ai souvent expliqué ça à plusieurs personnes. Dans la
littérature chrétienne ancienne, avant le quatrième siècle, ainsi que dans
le Nouveau Testament, Lucifer est un titre du Christ comme dans 2 Pierre
1.19 (“phosphoros” en grec et “Lucifer” dans toutes les traductions
latines pré-vulgate et Vulgate, traduit la plupart du temps en français
par “étoile du matin”)
. Pierre écrit donc qu'il espère que Lucifer se lève
dans le coeur de ses lecteurs! Ainsi, “Lucifer”, l'étoile du matin, celle
qui s'illumine la première, représente symboliquement le Christ (tu as ça
aussi dans l'Apocalypse à deux reprises en 2.28 et 22.16.) En 2.28,
l'étoile du matin est donnée en récompense à celui qui a vaincu! En 22.16,
Jésus s'attribue à lui-même ce titre

---
LIENS DOSSIERS : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=197807

P(3)58

  9074 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

194820 messages dans 39607 fils de discussion, 1027 utilisateurs enregistrés, 29 utilisateurs en ligne (0 enregistrés, 29 invités)
Temps actuel sur le forum : 29/11/2022, 16:56
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum