Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion
Avatar

MES BILLETS DE 2020 SOUS LA LOUPE Partie 1

par panthère58, vendredi 21 août 2020, 19:03 (il y a 830 jours) @ panthère58

:-) MES BILLETS « COUPS DE CŒUR » 2020 Partie 1

[image]

VOS MERDIAS DE MASSE
par panthère58, mercredi 08 janvier 2020, 03:02 (il y a 224 jours)

:-) Lise Ravary et le Journal de Montréal chanceux de ne pas être poursuivis pour diffamation eux aussi : https://www.journaldemontreal.com/2019/01/21/pourriture-raciste

CNN règle en Cour la poursuite. Il reste NBC et le Washington Post. Par leur biais anti-Trump tout azimut, et leur désinformation, ces merdias sont plus dangereux pour nous mener à un conflit mondial que la présente crise iranienne… Et dire que nos merdias se basent sur ces merdias. Et dire que bien des forumiens se basent sur ces merdias. Ça peut pas sentir plus mauvais….

Lien : https://www.theepochtimes.com/cnn-settles-defamation-suit-brought-by-nick-sandmann-repo...

:-) L'affairre des Covington Boys voilà un an.


Lien sur YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=I7IuIK_yPtY

[image]

Rions un peu
par panthère58, mardi 17 mars 2020, 21:19 (il y a 155 jours) @ ve2 lom


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=CyZ-V7y6_AM


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=zmCtXSSLoeU

[image]

COVFEFE : Décodé !
par panthère58, jeudi 19 mars 2020, 20:32 (il y a 153 jours) @ panthère58

:-) Le tweet serait un message adressé aux mondialistes ritualistes qu'il se tiendra debout face à leurs magouilles.


Lien sur YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=AomR9UW0Oes
The Trump COVFEFE - I Will Stand Up - Coded Observation
3 juin 2017

MrCati

[image]

Sommes-nous allés sur la Lune ?
par panthère58, mercredi 25 mars 2020, 16:26 (il y a 147 jours) @ Michel Alliance

:-) Ma réflexion repose sur un fond de cohérence et de vraisemblance : s'il est vrai que les E.H. (extrahumains) nous ont interdit l'accès à la Lune après Apollo 17 (je crois, de mémoire), la logique veut qu'ils auraient dû le faire dès la première tentative. Non ?

Alors, si les extrahumains sont cohérents, plus évolués que nous, c'est implicite que notre présence sur la Lune est plus que douteuse.

[image]

ABIGAIL / Le pouvoir de l'Élue
par panthère58, dimanche 29 mars 2020, 21:07 (il y a 143 jours)


Lien sur YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=gS7Re6vvW54

[image]

Junior / Julian / John : Incontournable, À voir !
par panthère58, lundi 06 avril 2020, 22:10 (il y a 135 jours) @ Kaze

Le retour de John John Kennedy Jr. ? J'aime la possibilité.


Lien sur YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=g92HfjXvFRk
Fall Cabal Part 10
13 111 visionnements•16 févr. 2020

Caroline Palumbo

AUTOR : JANET OSSEBAARD

[image]

CHSLD Laflèche, Grand-Mère, Shawinigan trône au sommet
par panthère58, vendredi 10 avril 2020, 09:03 (il y a 132 jours) @ panthère58

:-( :-( :-( Comme vous le savez ma mère y était jusqu'au 14 janvier dernier. Je connaissais beaucoup de résidents et le personnel de l'unité " S ", puisque j'y allais presque chaque jour depuis 17 mois. Alors j'ai à cœur ce qui s'y passe. Et c'est le reflet du traitement à laquelle est soumise les populations qui suivent l'OMS et Bill Gates…

Et le bilan risque de s'alourdir aujourd'hui..

Il s'est avéré par la suite que l'éclosion s'est produite à l'unité " S ".
Le CHSLD Laflèche s'avère un bon indicateur de ce qui s'est passé à l'échelle provinciale.

Lien : https://www.journaldemontreal.com/2020/04/09/covid-19-20-deces-au-chsld-lafleche-a-shaw...

Extrait : Tous les résidents du CHSLD de Shawinigan ont passé le test de dépistage, même ceux qui étaient asymptomatiques. À ce jour, 91 résidents ont été déclarés positifs et 52 employés ont aussi contracté la maladie.

Les équipes sont épuisées, mais du renfort est attendu à compter de dimanche. Deux personnes de plus par jour seront ajoutées pour soigner les résidents. Une ligne téléphonique 24h/24h sera aussi mise en place pour permettre aux employés qui vivent de la détresse de se confier.

«On va aller chercher des gens dans d’autres installations pour compléter les équipes. On veut limiter le plus possible le temps supplémentaire, parce que nous sommes bien conscients que les personnes en place sont épuisées. Nous voulons soulager les équipes présentement», a déclaré Carol Fillion, président-directeur général du CIUSSS Mauricie-Centre-du-Québec.

De l’aide trop tard?

Selon le maire de Shawinigan Michel Angers, les autorités de la santé auraient dû agir plus rapidement. «Les mesures annoncées par le CIUSSS sont très intéressantes, mais pas dimanche! C’est hier qu'on en avait besoin et avant-hier...», s’est exclamé M. Angers.

Une préposée aux bénéficiaires du CHSLD Laflèche est sous respirateur artificiel, aux soins intensifs. Son état demeure critique, mais s'est stabilisé dans les dernières heures.

[image]

:-| :-| :-| Entrevue ce matin [vendredi 10 avril] au 106,9 FM Mauricie, avec Pierre Blain, pdg des Usagers de la Santé, qui a confirmé que des aîné(e)s ont même été transféré(e)s cette semaine dans les CHSLD. Qu'on a vidé les hôpitaux pour les envoyer dans les CHSLD. Qu'on a mal géré la crise dès le début.

Et une de mes sœurs vient de m'envoyer un lien sur la situation au CHSLD Laflèche :

https://www.lapresse.ca/covid-19/202004/10/01-5268827-six-chsld-en-situation-critique.php

Extrait : (Québec) « La charge émotive est lourde. Tous les jours, il y en a qui pleurent. Les filles partent de là vidées. »

Publié le 10 avril 2020 à 5h00

Gabriel Béland
La Presse

[image]
PHOTO FRANÇOIS GERVAIS, ARCHIVES LE NOUVELLISTE
Le CHSLD Laflèche, à Grand-Mère, est le plus durement touché par la COVID-19 au Québec, a annoncé jeudi le premier ministre François Legault.

Ce cri du cœur, c’est celui de Nathalie Perron, présidente du syndicat des professionnelles en soins de la Mauricie et du Centre-du-Québec. Mme Perron représente notamment des employés du CHSLD Laflèche, à Grand-Mère.

Ce CHSLD est le plus durement touché par la COVID-19 au Québec, a annoncé jeudi le premier ministre François Legault. Il coiffe le triste palmarès des six établissements où la situation est « critique ».

[image]

CHSLD Laflèche Grand Mère Shawinigan 03 Sept. 2019
par panthère58, jeudi 16 avril 2020, 21:55 (il y a 126 jours)

:-) Trois septembre, le jour anniversaire de ma mère… et date de l'article. Avec du recul de quelques mois, c'était "La chronique d'une mort annoncée"...

Lien : https://www.msn.com/fr-ca/actualites/other/chsld-laflèche-à-shawinigan-ras-le-bol-et-dé...

Extrait :
CHSLD Laflèche à Shawinigan: ras-le-bol et détresse

Matthieu Max-Gessler - Le Nouvelliste 2019-09-03

[image]

SHAWINIGAN — Samedi après-midi, au Centre d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD) Laflèche, dans le secteur Grand-Mère, à Shawinigan. D’un étage à l’autre, plusieurs résidents sont encore couchés. Dans certains cas, parce qu’ils font la sieste, mais dans bien d’autres, parce que le personnel n’a pas eu le temps de les lever de la journée. La raison: le manque récurrent de personnel, qui affecte plusieurs corps de métier dans le réseau de la santé, mais dont les conséquences sont particulièrement visibles en CHSLD.

«Il faut que ça change. On nous fait remplir des feuilles de plainte, mais rien ne bouge. Est-ce qu’il faut que j’aille voir mon député? On ne sait plus vers qui se tourner», se désole la proche d’une résidente, qui a préféré garder l’anonymat par crainte de représailles.

Le personnel le confirme: si plusieurs résidents sont encore couchés lors du passage du Nouvelliste à l’établissement, c’est parce qu’il manque ce jour-là, encore, des employés pour faire le travail. Les patients seront retournés pour éviter les plaies de lit, mais pas le temps de les lever. Quant à les habiller, ce samedi, ils sont nombreux à être encore en jaquette d’hôpital.

«Ils vont passer la journée à regarder le plafond. Il y a des résidents pour qui on passe près du manque de dignité à cause de la situation. Il y a des choix difficiles qu’on est appelée à faire, sur le plan éthique», concède une employée qui préfère taire son nom, elle aussi par crainte de représailles.

Les bains, eux aussi, ne sont pas donnés aussi souvent qu’ils le devraient, faute de personnel. «Les gens paient pour deux bains alors qu’on a déjà du mal à donner le premier», souligne une autre employée.

Employés bénévoles?

Pour l’alimentation, le personnel ne suffit pas à la tâche non plus. Samedi matin, le déjeuner s’est terminé à 10 h. Lorsque tout le personnel prévu est là, il se termine à 8 h 30, au plus tard à 9 h. «On s’est rendu compte qu’on a oublié d’alimenter une personne au cours de la journée. Son cabaret était devant elle, dans sa chambre, mais personne n’a eu le temps de la faire manger. On a dû réchauffer son repas», confesse une autre employée.

L’une de ces travailleuses à bout de souffle le dit même sans détour: sans l’aide des proches de certains résidents, ses collègues et elles ne peuvent s’imaginer comment elles feraient pour accomplir toutes leurs tâches. Elle raconte que certains membres de la famille amènent même des repas et des collations aux résidents. Surtout des fruits frais, puisque ceux que l’on sert habituellement sont en conserve, peu importe la saison. Ces visiteurs donnent le repas et aident parfois les employées qu’ils voient se démener comme des diables pour venir à bout de leurs tâches, par exemple, en pliant des tabliers.

Parlant des tâches des employés, leur répartition selon le corps de métier devient d’ailleurs tout à fait abstraite lorsque l’un d’eux manque à l’appel, parce qu’il est malade, souvent d’épuisement, ou juste non remplacé. Il n’est pas rare que les infirmières auxiliaires se transforment en préposées aux bénéficiaires et les infirmières en infirmières auxiliaires, rapportent les employés du CHSLD Laflèche. Devant l’urgence de fournir les services essentiels, ils acceptent ce changement de rôle. Mais au bout du compte, leur travail régulier prendra du retard.

Autre aberration selon eux: il arrive qu’on demande à un préposé aux bénéficiaires de surveiller un patient plus agressif ou qui fait de l’errance, une tâche normalement confiée à un gardien de sécurité d’une firme externe. Or, ce faisant, l’équipe de travail perd un de ses membres et doit compenser le travail qu’il ne peut accomplir.

Détresse

La pression qui repose sur les épaules des employées n’est pas sans conséquence sur leur vie et leur santé, disent-ils. Un employé a récemment dû quitter le Centre Laflèche en ambulance pendant son quart de travail en raison d’une crise d’anxiété. Il est loin d’être le seul à vivre cette détresse.

«Je fais des crises d’anxiété avant de venir travailler. Cet été, j’ai passé la dernière semaine de mes vacances à pleurer, parce que j’anticipais le retour au travail», confie une employée.

C’est sans parler du temps supplémentaire obligatoire (TSO), qui peut survenir à tout moment. Lorsqu’un employé absent ne peut être remplacé, c’est une épée de Damoclès au-dessus de la tête de ses collègues déjà à bout.

«Un souper, c’est plate de le manquer, mais ça s’annule. Mais il y a des événements, des moments qu’on manque dans la vie de nos enfants, pour lesquels c’est très dur. C’est toute la famille qui est impactée», soulève une employée.

«On se sent abandonnées», résume l’une de ses collègues.

[image]

Article de La Presse sur le CHSLD Laflèche Shawinigan
par panthère58, samedi 18 avril 2020, 18:09 (il y a 124 jours) @ panthère58

:-| Source : Une de mes sœurs (MTL)

Lien : https://www.lapresse.ca/covid-19/202004/17/01-5269903-hecatombe-a-shawinigan.php

Extrait : Hécatombe à Shawinigan

Marie-Claude Laframboise est sortie par une petite porte de côté du Centre Laflèche de Shawinigan et est venue directement vers nous d’un pas décidé. Elle a retiré sa visière et son masque pour nous parler. Elle l’a fait avec des mots justes, sincères. Mais des mots qui font mal à entendre.

Publié le 18 avril 2020 à 6h00

Mario Girard
La Presse

« Je ne dis pas que je ne pleure pas à la fin de mes quarts de travail, mais on commence à avoir le contrôle de la situation, a dit l’infirmière auxiliaire. On arrive même à donner des bains au lit. Le moral du personnel va mieux. Il faut retrousser ses manches et il faut se tenir. S’il y a une pomme pourrie dans le groupe, on lui donne une petite tape sur une fesse et let’s go ! “Aweye” ! »

Marie-Claude Laframboise évolue normalement dans le secteur de la santé mentale. Elle est venue prêter main-forte au Centre d’hébergement Laflèche, situé au cœur de ce qui fut la ville de Grand-Mère. Je m’y suis rendu mercredi dernier.

Perché sur une butte, isolé du reste de la ville, ce CHSLD, devant lequel une morgue temporaire (camion réfrigéré) a été installée jeudi, a un criant besoin d’aide. Il est le foyer d’une grave éclosion. Certains parlent d’hécatombe. Le mot n’est pas trop fort. Sur les 139 résidants (qui étaient présents quand le premier cas a été signalé, le 24 mars), 103 ont reçu un test positif à ce jour, et 33 en sont morts.

Ce centre a donc un taux d’infection de 74 %, l’un des plus élevés au Québec. À ces tristes données s’ajoutent les 75 employés qui ont également contracté le virus, selon les plus récentes données que j’ai obtenues vendredi du CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ). Quand je dis hécatombe…

Comment une telle éclosion a-t-elle pu se produire ? Les syndicats et les employés montrent du doigt divers facteurs, dont cette directive qui, au début de la crise, permettait aux employés de retourner au travail après seulement sept jours d’isolement s’ils n’avaient pas développé de symptômes.

Marie-Claude Laframboise reconnaît que la situation est très difficile pour les employés qui travaillent depuis longtemps dans ce centre d’hébergement. « Ils connaissent les résidants et les membres de leur famille. Avant cette maladie, on pouvait préparer les gens à leur mort. Mais là, on les regarde partir un à un. On ne peut rien faire. »

J’ai demandé à Marie-Claude Laframboise quel était le protocole à suivre pour les résidants dont la situation est critique. Que fait-on ? À quel hôpital les transporte-t-on ? Elle a trouvé ma question étrange.

« Non, ils ne sont pas transférés ailleurs. Ils meurent ici. À 90 ans, aimeriez-vous ça, vous, être transféré à l’Hôpital de Shawinigan-Sud pour avoir des soins ? Voudriez-vous avoir de l’acharnement ? Ces gens, quand ils entrent ici, ils sont cotés A, B, C ou D. S’ils sont cotés D et qu’ils ne veulent pas d’acharnement, on respecte leurs volontés. »

[image]
PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE
Marie-Claude Laframboise

"Il y a des patients qui ont près de 100 ans et qui sont tannés de vivre, monsieur ! C’est triste à dire, mais c’est aussi cela, la réalité des CHSLD."
- Marie-Claude Laframboise

Je confirme sur l'unité " S " pour deux personnes, deux femmes, âgées respectivement de 97 et 105 ans qui sont décédées en se laissant aller.

[image]

Et la grippe saisonnière en janvier 2015 ?
par panthère58, lundi 13 avril 2020, 08:29 (il y a 129 jours) @ panthère58

:-) Lien : https://vigile.quebec/articles/22-deces-par-jour-causes-par-la-grippe-en-janvier-dernier

Extrait : Piqûre de rappel : en janvier 2015, la grippe saisonnière a fait plus de 650 morts

[image]

[image]

Version live dont les éclairs nous donnent des frissons
par panthère58, mardi 14 avril 2020, 21:25 (il y a 128 jours) @ Jeromec

:-D Ouf que ça fait du bien de voir une foule humaine en symbiose, qui plus est.


Lien sur YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=n_GFN3a0yj0

[image]

"RENDEZ-VOUS" à la Maison Blanche
par panthère58, mardi 14 avril 2020, 14:05 (il y a 128 jours) @ panthère58

:-) Lien : https://www.breitbart.com/politics/2020/04/14/donald-trump-meets-michigan-democrat-coro...

Extrait : Donald Trump Meets Michigan Democrat Treated with Hydroxychloroquine

[image]
Charlie Spiering 14 Apr 2020

President Donald Trump on Tuesday met with recovered coronavirus patients at the White House.

State Representative [D] Karen Whitsett of Michigan, who credited President Trump for her treatment with hydroxychloroquine, met with the president as well as other patients from California, Michigan, and Arkansas.

[image]

Harari qui rira bien le dernier
par panthère58, dimanche 19 avril 2020, 07:44 (il y a 123 jours)

:-)


Lien sur YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=jaQz2RbsS3s
VOR200418 Au Bout du Tunnel ! avec Jean de Flor et Marc Laperle
1 518 visionnements•Première diffusée il y a 11 heures

OrandiaTV

À 0H34'27" du vidéo : Les deux choix d'Harari

Lien du texte d’Harari sur le Complément Surprenant :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=163406

À chaque fois que j'entends parler d'Harari, mon opinion à son sujet se conforte. Et ça vole pas haut. Bon je n'ai pas l'introduction, seulement sa conclusion. Reste que c'est mon opinion personnelle. J'ai déjà rétroagis à son sujet antérieurement sur le forum.

Mais là, selon Marc Laperle, il nous propose deux choix qui, dans les faits, n'en sont pas.

1. Que ce soit l'autonomisation des citoyens ou la surveillance totalitaire, c'est du pareil au même, ça nous est imposé et c'est l'installation d'un contrôle, d'une dictature avec ou sans notre accord. Autrement dit, on s'auto-flagelle ou ils nous fouettent. Et dans les deux cas, ça ne m'intéresse pas de vivre dans l'une ou l'autre de ces options. Ma CONSCIENCE ne me le permet pas.

Serait-ce "La Chronique d'une mort annoncée"... à mon sujet ? Si Kiwan avait son ticket en 2013, le mien est toujours en stand by depuis la mi-août 1987 (qui correspond à la convergence harmonique, que j'ai appris en lisant Barbara Marciniak en 2007).

2. Quant à son autre choix entre un nationalisme d'isolement et une solidarité mondiale, encore là, c'est tronqué puisqu'il qualifie les deux options subjectivement avec une connotation négative dans un cas et positive dans l'autre.

On voit que ses livres sont construits en lien et en connivence avec les mondialistes, l'OMS, etc.

C'est pas riche comme réflexion. C'est même dirigée, orientée. Dans les deux choix, il y en a un où il nous culpabilise et l'autre qu'il valorise. Harari est l'instrument de qui ? de quoi ?

Comme on dit, je ne le truste pas, mais pas pantoute.

Et Marc Laperle "déparle" sur Trump, le libre-échange.

Moi je dirais que la qualité de notre conscience est intimement liée à la qualité de notre information. Et comme le dit Jean de Floride et AK7T : nous sommes en pleine guerre de l'information.

---
LIENS DOSSIERS : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=197807

P(3)58

  3765 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

194818 messages dans 39606 fils de discussion, 1027 utilisateurs enregistrés, 37 utilisateurs en ligne (1 enregistrés, 36 invités)
Temps actuel sur le forum : 29/11/2022, 15:43
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum