Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion
Avatar

ARCHONTES : SERGE CAZELAIS & ANTON PARKS

par panthère58, lundi 20 juillet 2020, 20:18 (il y a 759 jours) @ panthère58

:-) Ce printemps, j’ai relu en diagonale la première version de l’essai « Le Chaos des Origines » d’Anton Parks. Puis ayant commandé la version augmentée, je l’ai relue plus attentivement. Et comme je savais que Serge Cazelais avait participé à un VidéOrandia sur les Archontes, j’ai aussi revisionné cette production d’Orandia.

Dans une première partie, Anton Parks se concentre à faire un lien entre la Genèse biblique et des textes rabbiniques et intertestamentaires.

Dans une deuxième partie, il récidive mais cette fois avec des textes gnostiques.

Et dans les deux parties, il fait des liens avec l’info reçue et intégrée dans ses Chroniques qu'il valide ainsi.

En page 167 du livre "Chaos des Origines" : Nous pouvons considérer la Genèse gnostique comme la seule doctrine capable d’expliquer l’antique sagesse de l’Égypte ancienne du clan d’Osiris.

Et à partir du Tome 0 des Chroniques « Le Livre de Nuréa » et de l’essai « Le Chaos des Origines » on a une bonne idée de notre réalité archontique et de qui sont les Archontes, les Planificateurs.

Au fil des autres tomes des Chroniques, et des autres essais, d’autres informations viennent préciser cette dynamique extrahumaine et nos origines. Ça nous permet d’avoir un œil plus critique sur les présents enjeux entourant le Covid-19, ce qui a précédé et ce qui s’annonce.
(voir Jimmy et VOR200718)

Et comme il y a une pléthore d’extrahumains, on souhaite de tout cœur que Kiwan pour Richard Glenn, et ceux qui partagent ses convictions, tombe sur les « bons » en 2023. Mais comme je l’ai maintes fois exprimé, j’ai des doutes. Surtout qu’il a entretenu un flou sur ceux qui l’entourent et ce, encore aujourd’hui. Et à chaque fois qu'il en parle, « ils » discréditaient l’humanité ou la menaçaient ce qui est l’apparat des Archontes, d’Adamas à Enlil en passant par Yaldabaôth.

Et pourtant, le nom des productions d’Ésotérisme-Expérimental est « ORANDIA PHOÉNIX ». Pour appréhender ce « PHÉNIX / LUCIFER », il faut s’intéresser aux Chroniques et essais d’Anton Park.

Mon trio « Big Mac » sur Nag Hammadi et les Archontes :

[image]

Les chroniques du Gírkù tome 0
LE LIVRE DE NUREA

Anton Parks
Les mythes fondateurs des civilisations prennent racine dans l’Histoire. Les textes gnostiques d’Égypte révèlent que la Grande Déesse, la Mère Céleste, contempla longuement le firmament pour tenter de percevoir la Lumière Divine. Animée par ses espoirs et par ses rêves, elle quitta son monde idyllique du Plérôme (plénitude) pour plonger vers l’au-delà, au cœur des régions insondables du temps et de l’espace à la recherche de son roi perdu. Son voyage devait aussi la mener vers la Source de l’Éternité dont elle souhaitait se rapprocher pour s’inspirer de son Pouvoir Créateur. Emportée par le flux des Abysses cosmiques et éblouie par la Lumière Vive, elle fut entraînée vers un destin qui forgea l’assise sur laquelle les civilisations humaines s’appuient encore. Au terme de son voyage infini, la Déesse-Mère chuta dans un monde implacable situé à des années-lumière de son Plérôme originel.

Dans Le livre de Nuréa, Anton Parks nous entraîne à la découverte fascinante des forces fondatrices et nourricières de la Vie. Ses révélations ouvrent notre compréhension sur la genèse de l’Univers et de notre Système Solaire à la lumière d’événements très largement antérieurs à la venue des êtres célestes comme le rapportent nos traditions.

La structure cosmique de l’Univers exposée dans Le livre de Nuréa concilie les théories fondatrices de la relativité et celles de la mécanique quantique. Ces révélations donnent un sens nouveau à l’origine des temps et au fonctionnement des Trous Noirs, accoucheurs de Mondes.

Cet ouvrage transformateur nous éclaire sur nos conditionnements séculaires. En dépit de nos gènes et de nos origines diverses, il nous confirme que nous dépendons tous d’un même principe et que nous sommes à la fois créateurs, acteurs et, in fine, maîtres de notre destin.
Jamais, à ce jour, un livre n’aura plongé nos racines aussi profondément dans la nuit des temps.

[image]

Le chaos des origines
Chaos des origines
Anton Parks
À travers une fidèle retranscription de l’intégralité des textes de la Création, Anton Parks nous offre une clef essentielle pour comprendre les versions de la Genèse rendues incohérentes au fil de leurs réécritures et altérations.

« Ce livre offre une recomposition unique au monde des éléments oubliés, censurés ou maladroitement interprétés des versions rabbinique et gnostique de la Genèse.»

Top Secret, n° 91, juin 2017

« Le Chaos des Origines nous propose une lecture de l’intégralité de la version judéo-chrétienne courante de la Genèse, mais aussi une version unique au monde complétée par les éléments oubliés des différentes versions des textes décrivant l’origine de l’humanité.

Avec cet ouvrage, Anton Parks s’en tient uniquement aux écrits rapportés au sein d’œuvres antiques dont il nous communique systématiquement les références, tel le Zohar ou encore des manuscrits de Qumrân. Après 30 années de recherches, Le Chaos des Origines vient confirmer ses travaux de reconstitution de l’histoire et de l’origine de l’humanité entrepris dans ses précédents essais. Ce chercheur passionné et infatigable frappe fort et signe de sa plume un nouvel essai qui mérite d’être lu assidument. »

Étude des Civilisations disparues, mars 2017

Et bien entendu, le film qui va dans le sens de Nassim Haramein, dans un extrait du Club CRÉÉE et / ou VidéOrandia.

[image]
L'HOMME EST NÉ SUR TERRE. RIEN NE L'OBLIGE À Y MOURIR.


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=VaOijhK3CRU


[image]


Lien sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=4aeMYKPiEg0
VOR170401 "Des Archontes sont parmi nous !" avec Serge Cazelais
15 450 visionnements•Diffusé en direct le 1 avr. 2017

OrandiaTV

À partir de 0H21’30" du vidéo : Nag Hammadi et les Archontes

[image]

À 0H27’00" du vidéo : L’hypothèse privilégiée du lien des textes de Nag Hammadi avec les monastères pacômiens

. Une hypothèse de Serge Cazelais à savoir que les gnostiques seraient les moines qui vivaient isolés dans le désert en Égypte
. Textes dans la mouvance valentinien

À 0H31’04" du vidéo : Le texte « L’Hypostase des Archontes »

. La nature des Archontes ou La nature des Gouverneurs (de la matière) / Grèce classique
. La nature des Seigneurs / des Chefs (de François Chartrand)

Anton Parks, Chaos des Origines, en page 232 : Dans ces passages de Nag Hammadi, le mot « Archonte », comme chef des Archontes ou des Anges des « déchus », est employé pour désigner un dirigeant et non les premiers Archontes : Adamas, Yaldabaôth, ou encore Sabaôth.

. Les Archontes se prennent pour des dieux mais ne le sont pas
. Les Archontes sont psychiques / matérialistes et la spiritualité leur échappe
. Les humains pneumatiques / capacités spirituelles

Anton Parks, Chaos des Origines, en page 218 : À chaque fois que les autorités Anunna (les Archontes) demandent à travers Enlíl de créer des ouvriers disciplinés, Enki peut à tout moment réaliser des changements dans le code génétique de l’humain sans que personne ne le sache. Il est possible que certains types de personnes se soient retrouvés encodés d’une façon spécifique, peut-être même réglés sur l’horloge terrestre (voir ci-dessous Gn 4:4)

En pages 218-219 : Le genre humain possède également un élément clé qui n’apparaît pas chez les Anunna / Archontes : de la compassion, de la conscience et du cœur.

[image]

À 0H35’35" du vidéo : Les psychiques, les pneumatiques et les hyliques

Lien Complément Surprenant : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=146058

Extrait :

LES HYLIQUES,LES PSYCHIQUES,LES PNEUMATIQUES
Il y a, selon la Gnose, trois catégories d'hommes, corres­pondant d'ailleurs à la division triangulaire en corps, âme et esprit.

Première catégorie d'Homme : Les HYLIQUES
Il va commencer par de la poussière du sol pour former un Homme, et c'est cette catégorie d'Homme que les adeptes du Gnosticisme appellent les HYLIQUES.

Ils ne sont formés que de la poussière du sol. Alors tôt ou tard ils vont disparaître. C'est leur vocation de disparaître puisqu'ils ne sont rien.

Deuxième catégorie d’Homme : Les PSYCHIQUES

Mais cet Éon bâtard devenu DÉMIURGE avec une espèce d'élan égotique incroyable de vouloir se construire un monde et de tout dominer, était quand même porteur de la Lumière de sa Mère. Il avait quand même reçu un peu de cette Lumière du Divin Plérome dont il était vecteur.

Alors, quand il a façonné les Hommes, les premiers il a réussi à les façonner uniquement de la poussière du sol comme ça il avait fait en quelque sorte des robots qui allaient lui obéir. Mais quand il est venu pour continuer, il y a une partie de la Lumière de sa Mère qui a émané de lui, qui s'est infiltrée dans cette poussière. Alors il a vu ça, il a enrobé cette Lumière de Ténèbres pour pas qu’elle soit rayonnante. Mais elle était quand même là, présente.

C'est la deuxième catégorie d'Homme que les adeptes du Gnosticisme appellent les PSYCHIQUES.

Les PSYCHIQUES sont porteur d'une Lumière Divine qui vient du Divin Plérome mais cette Lumière elle est complètement mise sous une capsule de Ténèbres. Alors il faut travailler pour que ces Ténèbres soient dissoutes et que la Lumière soit libérée.

Troisième catégorie d’Homme : Les PNEUMATIQUES

Et enfin, il y a une troisième catégorie, on dit que c'est une intervention de SIGÉ, rappelez-vous, le premier rayon du Plérome qui a fait en sorte que le DÉMIURGE a mis en forme cette troisième catégorie d'Hommes.

Cette troisième catégorie d'Homme se caractérise par le fait que la Lumière qu'il avait reçu de SOPHIA, cette Lumière, elle a été insufflée et elle a continuée de briller. Ce sont ceux que l'on appelle chez les adeptes du Gnosticisme les PNEUMATIQUES.

Les PNEUMATIQUES sont habités par cette Lumière. Ils savent dès leurs conceptions, ils savent dès le moment de leurs naissances qu'ils viennent d'ailleurs, qu'ils sont de nature divine, qu'ils sont Lumière et que leurs destinées est de retourner vers le Plérome. Ils sont ici par erreur.

[image]

LE CHAOS DES ORIGINES / Anton Parks

En page 206 : En Gn 2:26, il est question de trois Adam : un premier, l’Adam de Lumière, un deuxième l’Adam psychique et hermaphrodite et un troisième, l’Adam terrestre. Dans les Chroniques du Ğírkù, j’explique ces trois Adam sous les formes respectives des Namlú’u « les immenses êtres humains », à savoir l’humanité primordiale éthérique gardienne de la Terre. Ensuite intervient les Uru, « surveillants », une version corporelle et plus dense que la première. Il s’agit sans doute des grands êtres des montagnes dont on trouve la trace un peu partout dans le monde et dans les différentes cultures de la planète comme, par exemple, le Bigfoot en Amérique du Nord, le Pongo en Afrique, le Yéti au Népal-Tibet, le Kaptar du Caucase, etc. Et, finalement, des Lùlù, « les mélangés » ou simplement Ádams, « les animaux ». [nous autres à diverses étapes] Nous avons évoqué plus haut, dans la partie rabbinique et intertestamentaire de la Genèse, que l’on peu aussi traduire l’Á-DAM sumérien par « l’homme qui exécute le travail ». Nous allons voir plus bas que le concept de trois Adam différents peut également se transposer à nos trois états de conscience dans la pensée du gnosticisme.

En page 222, extrait de NH II,5 - De l’Origine du Monde, 122:1-20 en lien avec Gn 4:4 : [Elle envoya l’Oiseau afin] que les mille ans du Paradis deviennent dans le monde (des Archontes) un être vivant appelé « Phénix » qui se met à mort lui-même et qui se redonne la vie pour attester de leur condamnation, due au fait qu’ils s’étaient injustement séparés d’Adam et de sa descendance jusqu’à la fin des temps. Il existe trois types d’hommes, avec leurs descendances jusqu’à la consommation des siècles : le spirituel, le psychique et le terrestre. Comme il y a trois formes du Phénix du Paradis : le premier [est] immortel, le deuxième dure mille ans ; quant au troisième, il est écrit dans le Livre Saint qu’il s’est embrasé. Ainsi y a-t-il également trois baptêmes : le premier est spirituel, le deuxième est (par) le feu et le troisième est (par) l’eau. De même que le Phénix est apparu aux Anges comme un témoin, de même les vases d’eau qui sont en Égypte rendent un témoignage à tous ceux qui sont venus (recevoir) le baptême de l’homme véritable.

En pages 223-224, une partie des explications d’Anton Parks : Intervient ensuite un épisode important cité dans le chapitre 122 de NH II,5 – « De l’Origine du Monde ». La fille de Pistis-Sophia ne précipite pas seulement les Archontes sur la Terre, mais elle va susciter ici-bas un Phénix destiné à témoigner de l’injustice faite à l’humanité subdivisée en trois classes : le spirituel, le psychique et le terrestre.

- Le spirituel concerne des Adam « non incarnés » associés aux mondes des âmes et des esprits. Ils sont tous immortels et assurés d’un Salut éternel dans cette patrie parfaite. Il s’agit des Namlú’u, « les immenses êtres humains » des Chroniques, à savoir l’humanité primordiale éthérique gardienne de la Terre. [Les Namlú’u créés par les Planificateurs]

- Le psychique concerne les êtres focalisés dans un monde intermédiaire régit par la pensée, le mental et le conscient / inconscient. Cela concerne les Uru des Chroniques, version corporelle et plus dense que la première. [Les Uru créés par les Planificateurs]

- Le terrestre exprime le monde de la matière où nous vivons, celui de la planète Terre. Il s’agit de l’être humain mortel, le Lùlù « le mélangé » des textes sumériens, dénommé Ádam. Son sort est condamné selon les gnostiques ; seule la gnose peut les libérer. [Les Lùlù créés par un mélange de gènes des Archontes reptiliens & des Planificateurs]

Ces trois états figurent des niveaux de conscience et d’incarnations dans trois mondes différents où peut se trouver le genre humain dans le cycle de la vie, de la mort et de la résurrection. Le fait d’associer ces différents Adam aux Archontes permet aux rédacteurs gnostiques d’appuyer la tyrannie du Démiurge en lui concédant une antériorité incontestable. Qui mieux que le Phénix peut représenter à lui seul le cycle infernal imposé aux humains par les Archontes ? À ce titre, dans ce monde désormais dominé par la mort, le Phénix symbolise aussi l’immortalité perdue d’Adam et Ève. Représentation égyptienne de l’immortalité, le Phénix évoque aux yeux des gnostiques la figure du crucifié qui renaît de ses cendres. Dans les Chroniques du Ğírkù et la mythologie égyptienne, ce Phénix n’est autre que le Serpent Osiris assassiné, le Sa’am « l’assassiné », revenu parmi les vivants sous la forme du Justicier Horus.

[image]

À 0H46’00" du vidéo : Extrait de l’Hypostase des Archontes

. Agenda cosmique des Archontes

Extrait NH II,4 - L’Hypostase des Archontes, 91:7-11 que j'ai utilisé dans le billet ci-dessous sur le Covid-19, avant même de réécouter ce VidéOrandia.

Lien : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=166634

:-) L’Humanité a le syndrome de Stockholm depuis le Jardin d’Eden… ! Les trois religions monothéistes en sont la preuve.

Kiwan pour Richard Glenn a exprimé à quelques reprises dans des VidéOrandias le souhait de retrouver ce « Paradis » perdu…

On peut se poser la question à savoir si les extrahumains qui le guident sont des planificateurs ou des geôliers.

[image]
Éd. Nouvelle Terre, Anton Parks
© 2016 / 2020

Section gnostique du livre en lien avec la Genèse biblique

Extraits :

1. En page 215 : Apprenant la libération de leurs esclaves, les Archontes arrivent au Paradis pour discuter avec eux et comprennent que l’Instructeur les a initiés… Rappel important, le mot « Paradis » est la transcription du grec Paradeisos, qui signifiait originellement « parc clos pour animaux sauvages », terme finalement transcrit en « jardin » à l’époque hellénistique. Dans les tablettes sumériennes, les hommes au service des dieux dans le Jardin sont traités comme des animaux. […] Cela ressemble davantage à un camp de concentration qu’à un Paradis… […] L’Archonte maudit alors le Serpent et le nomme « Diable » pour tromper l’humanité. Mais le Serpent est le Christ, et ceux qui ont cru en lui reçoivent la vie. Les connaissances du Serpent Instructeur proviennent de Sophia, la Déesse-Mère déchue. Grâce à ses instructions, tout être possède désormais la capacité de « voler », donc de s’arracher à ce monde et de se défaire de l’illusion archontique.

Du passage tiré de NH II,5 - De l’Origine du Monde, 120:7-17 : Ce serait par la pensée que l’humain est supérieur aux archontes. On sait que la pensée CRÉE. (Nassim Haramein)

En page 217, en lien avec Gn 3:25 : [Les Archontes] jetèrent ainsi l’humanité dans de grandes tribulations [COVID-19] et dans les soucis de l’existence, afin que leurs humains soient accaparés par la vie matérielle et ne puissent avoir l’opportunité de se dévouer au Saint-Esprit.

- NH II,4 - L’Hypostase des Archontes, 91:7-11

En page 219 : Déluges, fléaux, maladies et guerres sont déclenchés pour faire souffrir le genre humain et le maintenir dans sa prison terrestre.

En page 217, en lien avec Gn 3:26 : Et ils égarèrent ceux qui sont parmi [l’humanité], comme s’ils pouvaient disposer véritablement de leur liberté, [en les plaçant] sous le joug et la contrainte de l’observance et de la crainte [Bad Boy Arruda], [à savoir le joug] de l’esclavage ! Et celui qu’ils entraînent (ainsi) par la contrainte, la violence et la menace se retrouve sous la surveillance de leur dieu. [ONU / OMS]

[image]

À 0H50’52" du vidéo : La flamme et les Archontes

À 0H53’47" du vidéo : Archontes VS Anges déchus

Question posée par Kiwan pour Richard Glenn dont une partie de la réponse se trouve en page 232 du livre « Le Chaos des Origines », version augmentée et qu'il devrait avoir en sa possession depuis peu, accompagné de trois autres livres qui parlent des Planificateurs et du Phénix...

. Les Archontes se croient à l’origine de la création
. Yaldabaôth
. Archontes / milliardaires
(Bill Gates / Soros / Turner etc.)

En page 160-161 : Les grandes épopées gnostiques font intervenir un faux dieu créateur – ou démiurge – responsable, avec ses Archontes, de la Création décadente du monde. Tous ces êtres aux multiples pouvoirs seraient issus de la faute de Sophia. De la même manière, chaque être humain découlerait de cette erreur provoquée par cette déesse et ses progénitures archontiques en disgrâce. Mais, contrairement au Grand Archonte et à ses sbires, chaque être humain abriterait l’étincelle divine tirée de notre zone originelle lointaine associée au véritable Dieu.

À 1H04’49" du video : La réincarnation

. Les Archontes : les maîtres de la réincarnation (dans un texte l’Apocryphon de Jean ou du Livre des Secrets de Jean)

En page 221 : Les Archontes finissent par réduire progressivement la durée de vie de l’humanité et leur souillure gagne en puissance pour engendrer toutes sortes d’effets négatifs.

En page 234 : Le cycle diabolique [de la réincarnation] imposé à l’humanité va être rompu grâce à la descente du « défenseur », le Christ-Sauveur. Dans l’idéologie gnostique, le Christ sauve les ascètes en possession de la connaissance ultime, à savoir la gnose. Il est venu pour sauver Sophia, s’unir à elle et pour réunir ainsi l’homme et la femme, tous deux brisés par le Démiurge et ses Archontes.

À 1H11’17" du vidéo : Textes de Nag Hammadi et prophéties

. Éléments ou messages prophétiques dans l’attitude
. Les spirituels, ne vous inquiétez pas
. Les gnostiques ne sont pas contre la matière mais conscient de la matière

À défaut d'être prophétiques, ils donnent des clés.

En pages 240-241 : Mais si Sophia s’unit de nouveau avec le Logos, alors cette reconnexion libérera l’âme humaine, et le genre humain pourra prendre conscience de son germe spirituel et divin.

En page 177 : Les manuscrits gnostiques assimilent Sophia (« Sagesse » en grec) à la Déesse-Mère qui donna lieu au processus de la création originelle.

En page 211 : Alors la doctrine de Sophia s’infiltre dans le Serpent, l’Instructeur et Sauveur, afin d’instruire Adam et Ève et de les éveiller de leur profond aveuglement. […] Le Serpent souhaite affranchir l’humanité et la rendre autonome.

En page 212 : Ici intervient un concept présent dans plusieurs évangiles gnostiques de Nag Hammadi comme celui de Philippe et de Thomas. L’homme et la femme ne doivent former qu’un pour repousser la mort et le système des Archontes. L’arbre de vie représente l’auto-réalisation, la transcendance hors du soi. Celle qui s’obtient par la voie mystique (méditative) ou voie tangible (sexuelle). Les gnostiques connaissaient ce secret et en parlent dans leurs textes.

---
LIENS DOSSIERS : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=197807

P(3)58

  3596 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

193504 messages dans 39326 fils de discussion, 1015 utilisateurs enregistrés, 57 utilisateurs en ligne (1 enregistrés, 56 invités)
Temps actuel sur le forum : 19/08/2022, 02:08
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum