Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion
Avatar

HORUS / JÉSUS - SCIENCE FICTION - ROIS MAGES 1

par panthère58, mardi 06 mars 2018, 16:12 (il y a 1626 jours) @ panthère58

:-) MES SOURCES DE RÉFLEXION 4

HORUS / JÉSUS - SCIENCE FICTION - ROIS MAGES

J’ai dit que tout pointe vers l’Égypte pré-dynastique. Que l’histoire de Jésus, c’est l’histoire d’Horus. Ajout pour soutenir mon assertion :


Lien vidéo Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=gySJPVm82XQ

À 0H17:02 du vidéorandia : Les origines antiques du christianisme

André-Philippe Doré : On parle du fait que Plotin aurait influencé le christianisme. Un peu dans la même veine, on va parfois parler même du néo-platonisme comme d’une religion, comme si cela avait été une religion [?] ou qui avait été fusionnée dans le christianisme, qu’il y avait eu un syncrétisme néo-platonicien dans le christianisme. Ce qui est intéressant aussi, parce que ce n’est pas historiquement faux. Au contraire. Il y a eu effectivement des idées du néo-platonisme réussies dans le christianisme.

Ceci dit, le conférencier aurait avantage à ralentir son débit parce que la prononciation de certains mots laisse à désirer. J’imagine que c’était de la nervosité.


Lien vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=8lQ5ZF0odX8&feature=youtu.be

À 0H55:14 du vidéorandia : Les Grecs ont été initiés en Égypte

Claude-Gérard Sarrazin : « Officiellement, lorsque l’empire romain est devenu chrétien, mais ce n’est pas le christianisme de Jésus-Christ, c’est un christianisme plus normal comme on connaît, plus règlementaire, ils ont fermé les écoles de mystères et tous les temples grecs, romains, et surtout égyptiens, puisque tout venait de l’Égypte. Les Grecs ont été initiés en Égypte. »


Lien vidéo Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=SzhC3bHfEy8

********************************************************************************

Lien original : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=133813


Lien vidéo Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=u9uUVkYB6Aw

Optimus Prime : « On t’a caché beaucoup de chose, Sam. »
Sam / Humanité : « Ce n’est pas ma guerre. »
Optimus Prime : « Ça le sera bientôt, j’en ai peur. »

En lien avec 2023… et le "surrender"?

C'est étonnant comme on retrouve dans ce film toute la symbolique des origines de l'humanité. Optimus Prime (Enki, Osiris, ressuscité en Horus qui défend l'humanité) contre les Décepticons de Mégatron (Anunnaki d'Enlil / Seth). Et on y retrouve des éléments du Tome 0 des Chroniques du Girku d'Anton Parks.

La science-fiction est un autre outil de réflexion parmi mes sources.

Dès l’apparition des dessins animés des Transformers dans les années 80, j’ai été fasciné et séduit par ceux-ci. Dans la vingtaine, je suis non seulement retombé en « enfance », d’une certaine façon, mais j’y voyais aussi un véhicule dont on se servait pour passer des messages que je qualifierais avec du recul, d’ésotériques, de spirituels. Quand les films sont sortis, j’étais un fan comblé.

Le deuxième film a été sévèrement touché par la critique. Pourtant, de mon point de vue, c’est le meilleur des cinq jusqu’à présent. Mais c’est sûr que je le regarde à un autre niveau que juste un divertissement. Et l’analogie avec Anton Parks et notre genèse y est troublante, voire fascinante tout au long du film.



Lien vidéo sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=v9CtVUX_Haw

L’histoire d’Optimus Prime est en lien avec celle d’Asar / Osiris / Enki ressuscité en Horus. Il va sacrifier sa vie pour sauver l’humanité comme Osiris a pris parti pour l’humanité, se mettant ainsi à dos les autres « dieux » qui le considéreront comme un traître à éliminer. Toute l’intrigue se dénoue près de la Grande Pyramide de Gizeh (Bethléem).

Optimus vient donc à la rescousse de Sam, qui représente l’Humanité, car il possède des données engrammées dans sa mémoire que les Décepticons recherchent pour pouvoir transformer toute l’énergie du Soleil en énergon ce qui, du même coup, anéantirait toute vie sur la planète.

Et ce faisant, il est tué dans un endroit très symbolique qui représente la croix/l'arbre de Jésus.


[image]
Anton Parks
Ed. Nouvelle Terre, 2009


Extrait, p.114, Coffre : 4. Osiris enfermé dans le coffre : le coffre n’est rien d’autre que le réceptacle où l’on dépose un trésor matériel ou spirituel. Le coffre est l’instrument de la présence divine. Fermer un coffre et dissimuler son contenu revient à cacher un secret. Le coffre désigne aussi le tabernacle qui occupe le milieu de l’autel d’une église, lequel contient le ciboire (vase des hosties consacrées), ainsi que celle l’arche de la Nouvelle Alliance. Cette alliance n’est autre que celle établie entre Yahvé et l’humanité, celle qui passe par le sacrifice du Christ attaché sur la croix et se matérialise à travers le symbole de l’Eucharistie.

5. Le coffre se transforme en arbre : ce détail est sans doute là pour coïncider avec les versions datant d’avant le Nouvel Empire, lesquelles stipulent bien qu’Osiris aurait été attaché à un arbre (sycomore ou tamaris) ou aurait fusionné à un arbre sacré lors de sa mort (par ex. Textes des Pyramides, des Sarcophages, papyrus Louvre N 3129…) Ceci fait bien entendu penser à Jésus-Christ.


Comme pour Osiris, on récupère ses morceaux et on les ramène en Égypte près de la Grande Pyramide (Bethléem, la crèche…) pour y être ramené à la vie, ressuscité par l’énergie de la matrice.

On peut facilement identifier Mégatron à Seth, Enlil, Satan et les Décepticons aux Anunnaki. De même, on peut relier Optimus Prime à Osiris, Enki, serpent biblique, Horus, Jésus, et les Autobots aux Nungal (les Veilleurs, les anges « déchus »).

Et, dans le récit de Parks, le premier nom d’Osiris est Sa’am !

Le titre de « Prime » accolé à Optimus peut être associé à la notion de Kirišti d’Anton Parks.

En tout cas, à mes yeux c’est un film très symbolique et il met en vedette les étoiles et le terrain de jeu de Patrick Lambert de mon billet précédent.

J’ai retranscris les dialogues en anglais et en français d’une séquence en lien avec Patrick Lambert et Anton Parks.


Transformers 2 : The Revenge of The Fallen / La Revanche


Lien vidéo sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=oYjqytno7mA

Décepticons à la recherche d’énergon. (énergie vitale)
Anunnaki à la recherché d’or. (immortalité)
(La poussière d’or : À la Croisée des Mondes : La Boussole d’Or)


À 0H48:22 du vidéo : L’affrontement mortel

Pendant le combat, confronté à trois adversaires, Optimus va puiser en lui pour soudainement avoir les mains comme en « feu » pour espérer renverser la donne et gagner le combat. On peut penser ici au sabre laser des Jedi et au cristal d’Anton Parks.

À 1H12:06 du vidéo :

Jetfire : Only a Prime can defeat the Fallen.
Seul un Prime pourra vaincre le Fallen.

Sam : Optimus Prime ?

Jetfire : So, you’ve met a Prime ? Why, you must have met a great descendant. Is he alive, here on this planet ?
Tu aurais rencontré un Prime ? Ou bien, tu as dû rencontrer un lointain descendant. Est-il en vie, est-il ici sur cette planète ?

Sam : He sacrificed himself to save me.
En cherchant à me sauver, il s’est sacrifié.

Jetfire : So, he’s dead. Without a Prime, it’s impossible. No one else could stop the Fallen.
Donc, il est mort. Sans un Prime, c’est impossible. Personne d’autre ne peut arrêter le Fallen.

Sam : So, the same energy that’s gonna be used to reactivate the machine, could that energy somehow be used to reactivate Optimus and bring him back to life ?
Si selon toi cette énergie est capable de réactiver la machine, crois-tu qu’en utilisant cette énergie on serait capable de réactiver Optimus et de le ramener à la vie ?

Jetfire : It was never designed for that purpose, but it’s an energy like no other.
Elle n’a pas été conçue pour un tel emploi. Mais c’est vrai qu’elle est supérieure aux autres.

Sam : So, then how do you gets us to the Matrix before the Decepticons get to me ?
Dans ce cas, comment va-t-on trouver cette matrice avant que ce soit les Décepticons qui me trouvent ?

Jetfire : Follow your mind, your map, your symbols. What you carved in the sand, it’s your clue. When dawn alights the Dagger’s Tip, Three Kings will reveal the doorway ! Find the doorway ! Go now ! Go ! That was my mission. It’s your mission now. Go before the Decepticons find me and find you.
Suis ton esprit, la carte est en toi, dans les symboles que tu dessines dans le sable, se cache la solution. Quand la pointe de la dague sera éclairée par l’aube, trois chevaliers te révéleront l’entrée. Tu dois trouver l’entrée. Cours Sam, cours. C’était ma mission. C’est devenu la tienne. Cours Sam avant que les Décepticons me repèrent et qu’on te retrouve.

En route...

Simmons : Okay, here’s what my CIA contact says. Ancient Sumerians used to call the Gulf of Aqaba the « Dagger’s Tip ».
Ok, selon mes contacts à la CIA, les Anciens Sumériens avaient donné le nom de Pointe de la Dague au golfe d’Agoba.

Sam : That’s the Dagger’s Tip.
La Pointe de la Dague, j’ai compris.

Simmons : It’s part of the Red Sea. It divides Egypt and Jordan like the tip of a blade.
La mer Rouge à cet endroit sépare l’Égypte de la Jordanie comme la pointe d’une dague.

Sam : First thing we’ve got to do is get Optimus to the Dagger’s Tip.
Ce qu’il faut, c’est d’arriver à y amener Optimus.

À partir de 1H19:19 du vidéo : Sirius et les Trois Rois

Sam : Okay, you see these three stars ? You see how the last one touches the horizon ? That’s Orion’s belt, but it’s also called the Three Kings. And the reason for that is the three Egyptian kings who built the pyramids of Giza built them to mirror these stars. So, it’s like an arrow staring us straight in the face.
Ok, vous voyez ces trois étoiles ? Vous voyez comme la dernière touche l’horizon ? C’est la ceinture d’Orion. Mais on les appelle aussi les Trois Rois. Il y a une raison à cela. Les trois rois égyptiens qui ont fait bâtir les pyramides de Gizeh voulaient à tout prix représenter ces étoiles.

Au cas où le vidéo serait enlevé, ce qui arrive souvent, en voici un autre anglais/français qui met en scène l’affrontement mortel entre Optimus et les trois Décepticons dont leur chef Mégatron.


Lien vidéo sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=DgQHgy7Nmkk


Lien vidéo sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=BPcnR0e9gP4

Le cinquième Transformers peut paraître loufoque à première vue. Mais pour moi, encore une fois, il symbolise bien ce qu’est l’histoire d’Arthur et de Merlin, des Chevaliers de la Table Ronde. De même les films de Star Wars. L’histoire d’Horus et de ses ascendants.

********************************************************************************
BETHLÉEM et L’IDENTITÉ DES ROIS MAGES

Lien original : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=150355

:-) [image]
Anton Parks
Ed. Nouvelle Terre, 2009


Et si la tradition ésotérique était fondée sur de fausses prémisses ou des prémisses incomplètes ?

Extrait p.242

Cependant, la question se pose : le Christ biblique serait-il né, voici plus de 2000 ans, à Bethléem, près de Jérusalem ? C’est possible ; Jésus le Christ a peut-être vu le jour dans la ville palestinienne de Bethléem. Cependant, il est intéressant de constater que l’assemblage de différentes particules égyptiennes élémentaires peut apporter une tout autre réponse qui est en parfaite concordance avec nos différentes découvertes : Bit ou Bet (qualificatif de Hathor : "merveille"), "prodige" ; Râ ou Rê ("soleil", "lumière") ; Hem ("le roi" [Heru], "majesté"). Vous le savez maintenant, le L n’existe pas en ancien égyptien, et il est généralement remplacé phonétiquement par R, cela nous donnera :

Bit-Râ-Hem, ou Bet-Rê-Hem, ou encore Bet-Lê-Hem (Bethléem), "Hathor, lumière du roi Heru"

Cette découverte capitale nous confirme une fois encore qu’Isis-Hathor symbolisait bien la Grande Pyramide de Gizeh.


Extrait p.251

Les trois mages, sœurs d’Hathor

L’histoire de la naissance du Christ Jésus, consignée en langue grecque dans l’Évangile de Matthieu, nous parle d’un astre, ou d’une étoile, qui aurait annoncé la naissance du Messie. Cette étoile – (Aster) en grec, ou Ashter en égyptien – rappelle l’œil du firmament qui a témoigné de la naissance d’Horus en tant que Phénix. Ne s’agit-il pas d’Ištar, la planète Vénus sous son nom akkadien ? La chute de Vénus-Lucifer est énoncée en Isaïe 14:12…

Dans la mythologie égyptienne, Horus est bien le fils de l’aurore. L’aurore étant incarnée en Isis et le crépuscule en Nephtys.


Extrait p.252

La naissance de Jésus est rattachée à la présence des rois mages. Le mot "mage" provient du grec Magoi (Magos au pluriel), lui-même étant tiré du persan Magi (Magus au pluriel) qui désigne une personne savante, experte dans l’observation des astres. C’est de ce terme que dérive le mot "magique". Nous ne manquerons pas de décomposer Magi en sumérien, à savoir MA-GI6, "attaché à la nuit", et MA-GI7, "noble qui place ou attache". Vous allez constater d’ici peu que ces deux décompositions nous apporteront la réponse quant à l’identité de ces rois mages.

Le terme hébreu utilisé dans la Bible judaïque pour évoquer les mages est généralement Chakam, qui signifie "intelligent", "sage" et "habile". Ce même mot se retrouve comme par hasard en égyptien sous la forme Sakam, qu’on traduit par "enfant" ou "fils de la déesse égyptienne Satkamt". Le nom Satkamt se décompose littéralement en Sat, "vache noire", et Kamt, "sombre-brillant". Dans ces conditions, ne faut-il pas plutôt voir ces Sakam comme des personnes qui n’observaient pas des astres, mais qui étaient plutôt assimilées à ces astres, ou étoiles ? En tant que représentant(e)s de la Déesse-Mère (Hathor, la Vache céleste), les Sakam égyptiens étaient bien "les enfants de la Vache noire, à la fois sombre et brillante". Un homophone égyptien, Kam, exprime également un "parachèvement" ou un "accomplissement", ce qui nous laisse à penser que les Satkam égyptiennes étaient initialement des "Vaches noires du parachèvement" du Yuef (corps) d’Osiris.


Extrait p.253

La tradition orale prétend que les mages qui sont venus à la rencontre du Christ étaient au nombre de trois. Les accoucheuses qui ont accompagné Isis lors de l’enfantement de Heru (Jésus ?) étaient également trois. La pensée judaïque affirme que ces trois Chakam, "habile(s)" ou Satkam, auraient apporté richesses et parfums, à savoir l’or (la royauté), l’encens (la divinité) et la myrrhe (la passion), à l’enfant Jésus. Les trois déesses pleureuses qui accompagnaient Isis lors du rituel de "la lumière de l’horizon", [lequel] avait pour objectif de ranimer l’âme de Sa’am, dit ("l’assassiné"), dans le corps d’Heru (Horus) sont assurément ces trois personnages qui se retrouvent aujourd’hui dans le Nouveau Testament sous la forme des rois mages. Dans la Bible, elles ne sont plus là pour assister Marie (Isis) lors de son accouchement, mais pour témoigner de la royauté du Christ Messie (Horus).

Dans la mythologie égyptienne, Isis-Hathor régit le Meskhenet, "la chambre des naissances". Elles et ses trois sœurs : Nephtys (Inanna-Ištar), Serkit (Ninmah) et Neith (Dim’mege ou Lilith), forment les quatre Meskhenut, les déesses de la naissance. On trouve symboliquement Isis et ses trois sœurs sur les quatre faces des colonnes des sanctuaires dédiés à Hathor. Cet ensemble de déesses forme les quatre faces cachées d’Hathor, à savoir : la mère des origines (Serkit-Ninmah), la mère et femme d’Horus (Isis-Sé’et ou Hathor elle-même), la mère initiatrice (Nephtys-Inanna) et la mère du monde abyssal (Neith-Dim’mege). Nous pouvons aussi ajouter que les trois déesses représentent, avec Isis, les quatre piliers osiriens qui entourent le tombeau d’Osiris – selon la tradition.

********************************************************************************

Lien original : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=133830


Lien vidéo Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=9B12Dew6tVs

Ma critique : BBon. Il faut critiquer un film pour ce qu'il est et non pas sur ce qu'on voudrait qu'il soit. Et je l'ai aimé pour ce qu'il est. Car il n'est pas ce que j'aurais aimé qu'il soit. Mais je m'y attendais.

Le film a le mérite d'amener à l'avant-scène les personnages de l'Égypte prédynastique. Je pense que c'est une première. Ça fait différent des héros du panthéon grec qu'on a vu ad nauseam jusqu'ici. De toute façon, de mon point de vue, ce sont les mêmes « dieux » mais sous d'autres appellations. C'était donc intéressant pour une fois de voir les originaux en action. Somme toute un bon divertissement avec de l'action et des effets spéciaux. Alors on a pris les grands moyens pour attirer le regard des jeunes vers l'Égypte.

À un certain niveau, serait-ce un présage du retour des « dieux » ? Je suis surpris de cette production. Je ne m'y attendais pas du tout. Quand le teaser, la bande annonce avait sorti, j'avais été un peu sous le choc, mais agréablement surpris. Un film d'Égypte qui ne parle pas des pharaons ou de momies, faut le faire ! En espérant que d'autres productions suivront, un peu plus relevées et consistantes.

Quoi qu'il en soit, au début du film, j'ai eu l'impression de me retrouver davantage en Atlantide qu'en Égypte. Curieuse d'impression...

Les « dieux » sont disproportionnés par rapport aux humains comme Gandalf l'est avec les Hobbits. Alors, ça donne des scènes surréalistes, un peu comme dans Le Seigneur des Anneaux.

Malheureusement, on a priorisé le côté mythique plutôt que le côté historico-religieux malgré ce que l'on sait aujourd'hui de l'Égypte et de l'archéologie interdite. Donc. l'œil d'Horus, Apophis, le Sphynx, la Grande Pyramide, ne sont que prétexte à effets spéciaux.

En ce sens, le film La Porte des Étoiles avait évité de tomber dans cette facette. C'est intéressant de pouvoir embarquer dans un film jusqu'à la fin et d'y croire sans que certaines scènes viennent dégonfler le gâteau en train de cuire et de prendre forme sous nos yeux.

Mais je suis heureux d'y avoir été et je vais me procurer le DVD lorsqu'il sera en spécial d'ici quelques années.

---
LIENS DOSSIERS : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=197807

P(3)58

  8597 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

193504 messages dans 39326 fils de discussion, 1015 utilisateurs enregistrés, 52 utilisateurs en ligne (1 enregistrés, 51 invités)
Temps actuel sur le forum : 19/08/2022, 02:00
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum