Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion
Avatar

Le problème n'est pas l'Islam...

par konrad ⌂, jeudi 26 novembre 2015, 11:22 (il y a 3158 jours) @ Vulcain

La responsabilité serait entière alors que son pays est agressé par les USA, la Turquie et Israël par le biais du proxy ISIS alias DAESH qu'ils ont créé, armé, et financé par le biais du Qatar et de l'Arabie Saoudite? Désolé, mais la responsabilité est prioritairement dans le camp des agresseurs. Il ne s'agit nullement d'une révolte intérieure, contrairement à ce que la presse occidentale a voulu faire gober. La Syrie était d'ailleurs clairement sur la liste des sept pays (dont la Libye) que les USA s'étaient engagés à s'approprier (pour leurs ressources et/ou leur importance stratégique) après le 11 septembre. Les prétendus rebelles modérés n'existent que dans l'imagination de certains. Et les rares opposants politiques ont été corrompus par la CIA pour augmenter les tensions dans le pays. C'est pratiquement toujours de la même manière qu'ils opèrent partout pour faire tomber les gouvernements en place et y installer une marionnette. La liste de leurs forfaits est longue, mais pour eux ça n'a pas marché aussi bien que prévu en Ukraine et en Syrie, car ce sont des endroits que la Russie ne peut pas se permettre de laisser tomber sous influence américaine totale.

60% de soutien n'est nullement surfait, lorsque les habitants d'un pays réalisent, sur place, qui les agresse et pourquoi et voient que leur président démocratiquement élu fait tout ce qu'il peut pour résister aux agresseurs et à leurs mensonges. Oh bien sûr, il y aura toujours quelques vendus qui pour des raisons idéologiques ou mercantiles propageront l'idée que le président est un dictateur et qu'il a gazé son peuple alors qu'il a été démontré par des scientifiques et reconnu même par l'ONU que les responsables du gazage étaient les rebelles. Cependant, les mensonges ont la vie longue et certains y croient encore, car la presse occidentale s'en était faite les choux gras et s'est par contre bien gardée de corriger le tir avec autant d'empressement.

Il y a une tendance chez certain à faire de l'Occident la source de tous les maux et des autres des victimes. Auto-critique oui, auto-flagellation non.
Faire de l'Occident la source de tous les maux c'est faire acte de néo-colonialisme en considérant que les habitants du moyen-orient par exemple n'ont aucun libre-arbitre et ne sont pas capables d'avoir des intérêts, des passions, des agendas... Ils sont capables tout autant que nous de se gérer et de s'administrer.

Assad élu démocratiquement ? Permet moi d'être très mesuré sur la question. Un fils qui succède à son père lui-même arrivé au pouvoir en 1970 suite à un coup d'état... cela laisse à ce scrutin "démocratique" un goût plutôt amer.
Sans être un dictateur, encore que, le régime depuis le père est considéré comme fortement autoritaire, ce que le fils a prouvé au tout début du "printemps arabe" lorsque dans son pays des manifestants se sont fait tirer dessus par ses services.
Depuis la situation n'a cessé de s'envenimer pour aboutir à ce que nous connaissons aujourd'hui, c'est à dire plus de 200.000 morts et des millions de déplacés. Si Assad n'a pas une part de responsabilité alors c'est est fini du principe humain.

Qu'il y aient des intérêts de plusieurs pays à voir tomber le régime, aucun doute mais il n'y a pas que l'Occident c'est à dire l'Europe et les Etats-Unis, il faut compter aussi l'Iran, le Qatar, l'Arabie Saoudite, la Russie pour les plus influents.

Que l'on soit critique sur la presse "maintream" soit mais qu'on le soit aussi pour la presse alternative qui ne raconte pas que des vérités.

  4441 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

200989 messages dans 40923 fils de discussion, 1235 utilisateurs enregistrés, 85 utilisateurs en ligne (1 enregistrés, 84 invités)
Temps actuel sur le forum : 20/07/2024, 00:00
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum