Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion
Avatar

Rajout à la réflexion.

par konrad ⌂, mardi 24 novembre 2015, 15:23 (il y a 3160 jours) @ konrad

Extrait d'un article d'Abou Djaffar :

"Il ne s’agit pas ici, en aucune façon, de nier le fait que les politiques suivies par plusieurs puissances occidentales, en particulier au Moyen-Orient, n’ont pas toujours été, loin s’en faut, pertinentes ou efficaces. Il est même permis de se demander si elles ont été réfléchies (...)
Il ne faudrait pas, en revanche, se contenter d’observer un seul côté de l’échiquier – et celui dont je parle en a bien plus de deux. Ceux qui nous renvoient au visage nos errements (et notre pénible histoire coloniale n’est pas le moindre) oublient opportunément de préciser qu’il faut être plusieurs pour qu’il y ait affrontement. En ne cessant de chercher dans nos seuls rangs la cause de nos malheurs, on oublie que le Moyen-Orient a une histoire, son histoire, que ses peuples ont des histoires, que ses habitants raisonnent, aiment et détestent tout autant que nous, et même, (alerte percée conceptuelle), qu’ils peuvent avoir des projets politiques (nouvelle alerte percée conceptuelle) contraires à nos intérêts. Comme le dirait Gauvain, là, c’est chaud.

Loin de cette évidence, les discours entendus depuis des semaines au sujet de l’EI semblent suggérer que les Occidentaux ont réveillé une masse informe, inerte, qualifiée parfois de monde arabo-musulman et, qui sans nous, serait restée dans son coin. A aucun moment nos chers commentateurs ne semblent envisager que les habitants de ces régions puissent avoir une conscience, des espoirs, des projets, des certitudes. A aucun moment les passants de la fameuse « rue arabe » n’auraient donc de libre arbitre, ils ne feraient que réagir, comme des animaux de laboratoire, aux stimuli que les Occidentaux, forcément apprentis sorciers, leur infligeraient. Cette vision en dit long sur la réalité des discours grandiloquents assénés par certains.

Mais le monde n’est pas cela. Le monde est fait d’interactions multiples, de rationalité et d’irrationalité, d’agendas croisés, de projets et d’ambitions contraires. Étudier les erreurs des Occidentaux – et des autres – ne peut avoir de sens que si nos élus et autres intellectuels cessent enfin de projeter sur les peuples extra-européens un paternalisme, parfois très proche d’un racisme non assumé, qui nourrit, in fine, leurs propres obsessions.(...)"

  4552 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

200987 messages dans 40922 fils de discussion, 1235 utilisateurs enregistrés, 56 utilisateurs en ligne (1 enregistrés, 55 invités)
Temps actuel sur le forum : 19/07/2024, 22:59
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum