Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion
Avatar

ÉCOLE DJEDI / PREMIER CYCLE / SESSIONS I II ET III

par panthère58, lundi 28 janvier 2019, 13:51 (il y a 112 jours) @ panthère58

:-) Voici les liens vers les anciens dossiers, vers le nouveau dossier "SMALLVILLE", vers le dossier "2023" et vers le dossier X-FILES:

1. Dossier Anton Parks : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=128348
2. Dossier Secrets de la Bible : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=123255
3. Dossier VidéOrandias : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=129655
4. Dossier Smallville : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=150923
5. Dossier VidéOrandias VERS 2023 : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=151671
6. Dossier X-FILES : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=153323

********************************************************************************
:-) ÉCOLE DJEDI PREMIER CYCLE et GRAND MONARQUE

Sessions I, II et III

Je ne fais que survoler les textes de l’École Djedi, parsemés de mes commentaires personnels quand un extrait m’interpelle.

N.B. Je corrige les fautes évidentes que je trouve dans les divers extraits.

********************************************************************************

:-) École Djedi / Grand Monarque 1

Lien : https://esoterisme-exp.com/EcoleDjedi/Resumes/Session01/cours01.php
Extrait 1 du lien : Pour se distinguer des films "Star Wars" le mot "Jédi" sera utilisé ici selon la phonétique transmise par la Tradition de l'Égypte ancienne. Nous ajoutons un "D" devant le mot "Jedi" puisque ce mot provient du mot: "Djed". Malheureusement, nous aurons tendance à l'écrire comme dans les films de Lucas, c. à d. sans le "D". Excusez-nous s.v.p., surtout pour les premiers cours.

Voir: Origines du mot "Djédi"

Commentaire personnel : Djed = Pilier (Égypte) sur Wikipédia. Dans le tome 3 des Chroniques d’Anton Parks, Thot = Djehuti. Et dans un extrait de son essai Le Testament de la Vierge : En Égypte, le seul personnage mystagogue (initiateur) capable de jouer le rôle de messager à l’instar d’Enoch et pouvant prétendre posséder les secrets du Ciel et de la Terre, le seul à pouvoir parler au nom des dieux, à pouvoir régler leurs conflits et intercéder pour eux comme pour les humains – et à être apte à écrire la Maât ("justice") – , n’est autre que le dieu du pilier du temple : Thot. Sa sagesse fait de lui le pilier de l’Égypte entière, d’où son nom grec, Hermès, "le pilier". Dans ces conditions, Thot n’est autre que "le Seigneur du Pilier".

--------------------------------------------------------------------------------

Extrait 2 du même lien : Consolez-vous, ça aurait pu être pire que DJEDI si on avait tous dû devenir des maîtres Pokémon !

Commentaire personnel : Sans le savoir, Aleph a eu une prémonition en 2001 versus l’événement Pokémon survenu à l’été 2016, je crois.

--------------------------------------------------------------------------------

Extrait 3 du même lien : Quel est la voie choisie par l'ÉCOLE Djedi ?
La voie MYSTIQUE.

Commentaire personnel : Dans le contenu, je trouve qu'on passe par la voie Religieuse pour transmettre la voie Mystique. De façon récurrente, cela transpire aussi dans les VidéOrandias comme par exemple dans le VOR190119, à la 60 ième minute du vidéo où on évoque qu’on veut faire disparaître les religions fondamentales comme si c’était la panacée.


Lien vidéo Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=pb-F96any8w

Extrait du Complément Surprenant :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=155214

Extrait : C'est ainsi que les religions occidentales DIVISENT les humains au lieu de les RELIER – origine du mot RELIGION –

Commentaire : Voici maintenant comment Anton Parks définit le terme « religion » :

Lien : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=154993

Extrait en page 66 : Le terme religion, tiré du latin religio, est très précis aux yeux des anciens "dieux". Les linguistes chrétiens se plaisent à expliquer que le terme religio proviendrait du verbe latin ligare qui signifie "lier", ce qui sous-entend que la religion lie ou relie les êtres humains entre eux. Mais il serait juste de souligner que ce même terme veut également dire "assujettir" dans la langue de la Rome antique. D’ailleurs, toujours en latin, les mots religio et obligatio ("obligation" ou "dette") ont souvent le même sens. Inutile de vous préciser que la religion désigne l’ensemble des croyances et des dogmes qui définissent les rapports entre l’homme et le sacré, cet ensemble ayant été généralement dicté et imposé par "Dieu" ou "les dieux".

Avant de traduire le sens caché de religio grâce à notre syllabaire, vous devez savoir qu’il y a quelques millénaires à peine, lorsque nos ancêtres eurent la possibilité de consigner leurs légendes, doctrines et croyances, c’est-à-dire leur religion, le seul support disponible à l’époque était de l’argile ou la pierre, taillée sous forme de tablettes. C’est à partir de ces tablettes, notamment celles de Babylone, que de nombreuses données purent se transmettre avec soin et apporter la manne d’informations dont se servirent les intellectuels de la communauté d’Israël pour compiler de multiples passages de l’Ancien Testament. N’est-ce pas aussi à partir des Tables de la Loi établie par "Dieu" que la religion judéo-chrétienne reçut ses premiers commandements ? C’est véritablement sur des tablettes que l’Homme du Proche-Orient ancien répertoria et diffusa les différents dogmes qui permirent d’échafauder ce que nous considérons comme la première religion du monde. Mais venons-en au fait, la décomposition du terme latin religio ("religion") effectuée grâce à notre syllabaire originel, donne RE7-LI-GI4-U8, litt. "ce qui accompagne les tablettes d’apprentissage des moutons" ou encore "les tablettes d’apprentissage qui guident les moutons" (sic).

En page 68 : Nous retrouvons la même idée de soumission dans la langue arabe où le mot religion se dit aldîn et qui a pour sens l’assujettissement, la domination ou l’obéissance. […] Chez les Chinois, la religion s’exprime par le vocable Dzungjyau qui, décomposé en sumérien, manifeste également la "soumission de l’humanité". […] En hébreu, le terme religion s’exprime par le vocable Dat dont le véritable sens est "loi". La religion hébraïque n’est pas véritablement basée sur la foi, mais sur le fait de respecter les différentes lois de Dieu.

--------------------------------------------------------------------------------

Extrait 4 du même lien : Quel est le but derrière l'école Djedi ? Former un groupe de Djedi mystiques, aptes à supporter le Grand Monarque dans sa mission. Tout un contrat !

Commentaire personnel : Pour moi, le Grand Monarque, si GM il y a, n’accueillera pas le retour du Christ Jésus. Il incarnera le retour du Christ Horus.

Tous les chemins mènent vers cette Égypte et non vers Rome ! C'est le cas de le dire !

Voir mon dossier : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=151216

--------------------------------------------------------------------------------
Extrait 5 du même lien : Qu'est ce que la force ?
Demandez à n'importe quel scientifique et il vous répondra sans hésiter F = ma. […]
Quel rapport avec LA FORCE du Djedi de Star Wars ?
C'est exactement la même chose sauf qu'au lieu d'une force appliquée dans le monde phénoménal (des effets) il s'agit d'une force appliquée dans le monde nouménal (des causes). F = ma est toujours valide. Il est facile de comprendre le concept de masse dans le monde matériel mais dans le monde de l'esprit, c'est autre chose puisque c'est abstrait ! Qu'elle est la masse de l'esprit ? Simplement (façon de parler) la somme des trois piliers que sont la VOLONTÉ, l'AMOUR et l'INTELLIGENCE. Plus on est empli de ces éléments plus notre esprit a une masse imposante donc plus il génère de LA FORCE.

L'esprit qui consciemment fait varier sa masse du côté nouménal de "la toile" de l'univers quantique, plus il produit une force. Et c'est par cette force que l'esprit peut agir à la source sur la toile et ainsi produire un effet dans le monde phénoménal. Plus aucune limite ; on n’agit pas sur le monde des effets mais sur les causes pré existantes aux manifestations visibles.

Connais-toi toi-même et tu connaîtras ta masse. C'est la base pour arriver à comprendre et maîtriser LA FORCE.

Le péché nous ralenti (décélération) ce qui nous affaibli et réduit notre force.
Voir nos explications de LA FORCE
LA FORCE

Commentaire personnel : Demandez donc aux Sith si le « péché » les ralentit ? On retrouve dans le récit d’Anton Parks une définition de la Force plus « laïque », oserais-ĵe dire.

Lien : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=155143
Extraits :

En page 123, Sa’am à Mamítu-Nammu : Oui, je connais Kundalini. Elle est le principe qui régit l’énergie latente présente en chacun de nous. Cette énergie est la conscience suprême et infinie. Sans elle, je ne pourrais utiliser le Níama [la Force dans Star Wars]. Aussi longtemps que Kundalini est inactive, l’être reste semblable à un animal et le véritable entendement n’émerge pas.

En page 126, Sa’am : En fait, je n’avais pas l’habitude de faire monter l’énergie le long de Kundalini pour méditer, mais uniquement pour obtenir la potentialité complète du Níama [la Force dans Star Wars]. Cet automatisme inné, ce réflexe gravé dans mes gènes, me donnait la possibilité d’irradier mes Šagra [chakras] en un clin d’œil. Là, résidait la clef de la force des Ušumgal, mais aussi leur faiblesse, ce procédé apportant une fatigue fulgurante.

En page 128, Mamítu-Nammu à Sa’am : Retire vite cette horrible forme de pensée de ta tête, car tu sais bien que tu pourrais facilement la créer si tu ne cesses de la projeter dans ton esprit. Tu possèdes la maîtrise du Níama [la Force dans Star Wars], ne t’en sers pas comme d’un instrument [côté sombre] qui se retournerait contre toi ou contre nous. Mon charmant mâle, ne sois pas l’esclave de tes pensées.

En page 243, narration de Sa’am : La propagation du Níama [la Force dans Star Wars] par voie sexuelle transmet toujours de l’hérédité, il s’y trouvait maintenant un peu de la folie de An et de Ninmah en Enlíl…

********************************************************************************
:-) Grand Monarque 2

Lien : https://esoterisme-exp.com/EcoleDjedi/Resumes/Session01/cours31.php
Extrait : LES DJEDI ET LE GRAND MONARQUE
Dans une récente sortie de Parizeau (dans le cadre de la campagne électorale canadienne nov. 2000) un militant l’a comparé au sage YODA. En bon politicien, Parizeau a récupéré cette allusion à Star Wars en disant: "C'est le retour du Djedi ; nous sommes les rebelles (souverainistes) qui luttent contre la méchante fédération (fédéralisme)... Et vous savez que ce sont les Djedi qui ont gagné".

Alors, évidemment Richard a profité de cette occasion en or pour nous rappeler que son ÉCOLE Djedi est liée à l'arrivée du Grand Monarque. Celui-ci sera élu démocratiquement au Québec et il sera entouré de Djedi "des quatre voies" pour accomplir sa mission. Ce sera le lien entre l'humanité et les Puissances des cieux.

********************************************************************************
:-) Grand Monarque 3

Lien : https://esoterisme-exp.com/EcoleDjedi/Resumes/Session01/cours34.php
Extrait : On a amorcé la deuxième partie en visionnant une scène du Film du roi Arthur, scène ou Arthur, simple écuyer, parvient sans peine à retirer l'épée Excalibur de son rocher.

C'est souvent par une manifestation spéciale que se révèle un grand roi, caché à l'intérieur d'un être tout simple et ordinaire. Il en fût ainsi du roi Arthur et du roi David avant lui. Ainsi en sera t'il également pour le Grand Monarque qui vient.

********************************************************************************
:-) Le mal et le bien

Lien : https://esoterisme-exp.com/EcoleDjedi/Resumes/Session01/cours42.php
Extrait : Selon "La Table d'Émeraude" ne dit-on pas:
"Le Mal vaut le Bien et le Bien vaut le Mal
C'est ce qui engendre le miracle de l'Unité"

Commentaire personnel : Je n’achète pas ça. Ça défie l’entendement. À moins qu’il y ait un sens figuré que je ne saisisse pas. C'est comme présenté l'autre joue. C'est de la soumission, du masochisme pour mieux nous contrôler. Se défendre est légitime, à moins que sur le coup, il ne soit pas approprié de le faire si cela augmente le risque de mettre en péril sa vie, son intégrité.

********************************************************************************

:-) Rudolf Steiner

Lien : https://esoterisme-exp.com/EcoleDjedi/Resumes/Session02/cours200.php
Extrait : L'absence de religion dans son éducation lui permettra, plus tard, d'avoir une vision beaucoup plus élargie des mondes spirituels, non teintée par le judéo-christianisme.

Commentaire personnel : En lien avec le VidéOrandia VOR190119 où Kiwan pour Richard Glenn prend la défense de la religion pour une x ième fois. Il aurait avantage à sortir de la matrice religieuse pour retrouver un sens critique, se refaire une "virginité" comparable à Rudolf Steiner qu’il cite pourtant souvent et de façon très positive.

********************************************************************************
:-) Grand Monarque 4

Lien : https://esoterisme-exp.com/EcoleDjedi/Resumes/Session03/cours231.php
Extrait : EN GROUPE : sous le GRAND MONARQUE, le NOUVEAU CONTRAT SOCIAL sera individualisé... aux besoins et selon les moyens de chacun. (à suivre)

********************************************************************************

:-) Grand Monarque 5

Lien : https://esoterisme-exp.com/EcoleDjedi/Resumes/Session03/cours232.php
Extrait : LE GRAND MONARQUE et l'ARBRE DES SÉPHIROTH
L'ARBRE DES SÉPHIROTH
représente symboliquement les différentes
SPHÈRES DE CONSCIENCE
dans l'Univers Visible -phénoménal- (vue de devant) et
de l'Univers Invisible -nouménal- (vue de derrière).

[image]

La SÉPHIRA DAATH au centre de l'Arbre des Séphiroth vue de l'Univers Invisible qui représenterait le Messie.

Le Grand Monarque serait la SÉPHIRA TIPHERETH située au centre de l'Arbre des Séphiroth de l'Univers Visible

Le Grand Monarque préparera les humains à recevoir le Messie. C'est lui qui "donnera la main" au Messie, au nom de l'humanité entière, au sommet d'une montagne.
Le Grand Monarque est un être humain en liaison avec toutes les sphères de nos sociétés humaines des mondes supérieurs et inférieurs.
Il est en contact aussi bien avec les gens de la finance, de la politique, des religions que des scientifiques ou des militaires, et aussi...avec des artistes et...
des extraterrestres -aliénigènes-,
des intraterrestres -extranéeens-
et même des niveaux angéliques -des 9 chœurs angéliques-
par l'entremise de Michaël -l'archange-..

Commentaire personnel : Je me réfère à l’arbre des Séphiroth du tome 3 des Chroniques du Ğírkù d’Anton Parks. Son équivalent est la séphira Tih’Reth "la flamme de l’humanité" (Râ), occupé par Her-Râ, soit Horus l’aîné, alias le Jean-Baptiste biblique, Mikael le guerrier (alias l’archange biblique Michaël). La montagne est la pyramide. Il semble que la prophétie du Grand Monarque qui doit reconnaître et accueillir le Messie soit déjà accomplie. Mais si on transpose le tout aujourd’hui, on peut parler du Mont-Royal. Mais je crois que si le Grand Monarque à venir est lié génétiquement au Christ Horus (Messie), il pourrait en être l’incarnation tout simplement. Et la SÉPHIRA DAATH représenterait le messie Horus, fils d’Isis et réincarnation d’Osiris.

Lien : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=152004
Image tirée de ce lien mais qui vient d’un Complément Surprenant :
[image]

Image tirée de la p.63 du Tome 3 des Chroniques d’Anton Parks
[image]

Extrait p.59 (la narration est d’Horus, alias le Christ biblique) :

Le nom donné à Her-Râ dans l’Assemblée est "Tih’Reth", "la flamme de l’humanité". Tih'Reth est le point central autour duquel la totalité de l'assemblée s'organise. Ses éléments et attributs sont : le soleil, le feu, le roi, le fils, le cœur et l'équilibre. En tant que Grand Monarque, Râ-Tih'Reth doit me consacrer au sommet de la Mer (pyramide) d'Aset, la montagne artificielle qui m'a mis au monde.

Extrait p.57 : Dans l'Assemblée, on devrait ensuite trouver mon siège, juste après celui de mes ascendants. Mais la place qui m'est destinée est pour l'instant inexistante et invisible, c'est pourquoi elle n'est pas comptabilisée. Il est prévu que Her-Râ me concède son siège dans la grande Assemblée lorsque j'aurai définitivement été installé dans mes fonctions, car notre conseil ne peut comporter plus de dix places - à moins que je ne prenne celui de mon père ? Mais rien n'est clair à ce sujet.

Mon siège est "Dat",21 "l'autre monde", comme le nomme ironiquement le clergé d'Itemu-Râ (An). Ayant été engendré par la magie et le souffle de ma mère, et étant regardé par certains comme la réincarnation d'Asar [Osiris en grec], je suis vu comme provenant du monde de l'invisible. Tous me craignent, car je suis supposé posséder la connaissance de ma mère et la sagesse de mon père. Je suis la flamme transcendante et la voix de l'autre monde, celui de nos ancêtres.

Note de bas de page 21 : Da’ath est "la connaissance (cachée)" dans la Kabbale. Da’ath devrait être en 4e position dans l’arbre des Sephiroth, mais n’est pas comptabilisée parce que considérée comme cachée ou invisible. Da’ath est généralement identifiée à Lucifer en ésotérisme, donc à Horus ! En égyptien, la Dat (ou Duat) figure le monde souterrain présent sous le plateau de Gizeh.

********************************************************************************
:-) Grand Monarque 6

Lien : https://esoterisme-exp.com/EcoleDjedi/Resumes/Session03/cours233.php
Extrait : Revenons à ce Grand Monarque qui doit être le reflet de la spiritualité authentique. Il sera placé au centre de la communauté humaine et non au sommet d'une quelconque organisation. Chaque intervenant pourra directement l'informer, et lui pourra consulter tous les niveaux d'êtres humains selon leurs propres orientations. Pensons au Pakoua Yin/Yang.

La nouvelle société que le Grand Monarque proposera sera une société où tout le monde voit tout le monde. En confiance tout le monde est honnête puisque tous sont accessibles sans cachette derrière d'autres "fonctionnaires".

Le Grand Monarque agira sous l'INSPIRATION (spirituelle) du moment. Il sera appuyé par des forces spirituelles archétypales (les archanges) qui connaissent parfaitement l'humain et les lois promulguées par les hommes. Il retournera contre ceux qui dominent les lois qu'ils ont eux-mêmes établies et qui sclérosaient la vie des autres humains, surtout des êtres de lumière (véritable jeu d'enfants pour eux). Le Grand Monarque agira toujours en toute légalité dans le monde tout en le modelant graduellement en NOUVEAU MONDE.

L'Aventure du Grand Monarque n'est pas une première dans l'univers. Bien d'autres planètes, avant nous, sont passées par le même processus de CONSCIENTISATION. Selon Richard, c'est depuis 1968 que le gouvernement planétaire est en présence de l'arrivée prochaine du Grand Monarque bien que depuis avril 1997, le Prince de ce monde (le Satan) croit que plus rien de lui est impossible de faire ici-bas.
à suivre

Commentaire personnel : Encore une fois, je me réfère à l’œuvre d’Anton Parks concernant ce processus de CONSCIENTISATION sur d’autres planètes fait par des Kirišti. Voir ce billet de mon dossier :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=151435

********************************************************************************
:-) Le Merkaba

Lien : https://esoterisme-exp.com/EcoleDjedi/Resumes/Session03/cours234.php
Extrait : Pour les juifs le MERKABA est en fait le vaisseau décrit dans la vision d'Ézéchiel dans la Bible… Donc, en ce qui nous concerne, le terme MIDICLORIEN n'est pas le MERKABA même si dans les deux cas, la description est exactement la même: deux tétraèdres entrelacés (pyramide à quatre faces). Cela correspond mieux à ce que nous étudions et étudierons, justement, en parlant de TANTRISME. (C'était une petite précision de terminologie très importante)

Commentaire personnel : Je me réfère une fois de plus à Anton Parks et son tome 2 des Chroniques. Il décrit les Namlú’u dans une entrevue accordée à Karma One.

Lien : http://elishean-portesdutemps.com/lhumanite-est-une-creation-extraterrestre-anton-parks/
Extrait : Anton Parks : Je pense sincèrement que les Namlú’u existent toujours quelque part en Angal (les dimensions supérieures). Le terme NAM-LÚ-U18 (« immense(s) être(s) humain(s) ») était utilisé par les « dieux » et les Sumériens pour nommer l’humanité primordiale. Ensuite, ce terme fut employé bien plus tard pour nommer les Sumériens qui incarnaient en Mésopotamie la première humanité, celle qui fut en contact avec les « dieux » que l’on retrouve dans la Bible sous les noms de Yahvé et Elohim.

Le départ des Namlú’u primordiaux de notre dimension se synchronise avec l’arrivée des Anunna sur la Terre. Effectivement, les Namlú’u sont des êtres qui englobent des capacités hors du commun. Ils ont été créés de toute pièce par les Kadištu (planificateurs) qui ont ensemencé la vie sur cette planète. Ils étaient en quelque sorte les gardiens de la Terre avant l’arrivée des Anunna. Il existe quelques textes gnostiques, comme « Le Livre Secret de Jean » (NH2-1.28) qui annonce que « cet être fut façonné par « les créateurs », à l’image de Dieu (la Source) et conformément à leur apparence respective. Cet être primordial parfait associait leurs différents pouvoirs dont ils (les créateurs) ont été gratifiés, aussi bien physiquement que psychologiquement ». A ma connaissance, le Namlú’u possède une taille de plusieurs mètres (près de 4 mètres), il détecte les pensées et a surtout la possibilité de se déplacer très rapidement d’un endroit à un autre à l’aide de la Merkaba qui est le champ de lumière individuel dont la transmutation, grâce à l’utilisation des Chakras et de la Kundalini, permet de se métamorphoser en véhicule ascensionnel. Le terme Merkaba veut dire « char » en hébreu, mais j’ai démontré dans Ádam Genisiš que ce vocable peut également se traduire en égyptien par exemple.

[image]

Les créateurs des Namlú’u sont donc ces fameux KAD4-IŠ7-TU (« ancien(s) assembleur(s) de vie ») qui correspondent aux planificateurs dénommés Elohim de la Bible. Les terme hébreu Elohim décomposé en suméro-akkadien donne EL-Ú-HI-IM « les puissants élevés qui ont mélangé l’argile (ou l’argileux : l’Homme). Les Kadištu ont assemblé les Namlú’u en vue d’associer leur science dans une création commune sur la planète qui se trouve au cœur d’un carrefour commercial qui incarne une zone de libre arbitre et d’échanges dans notre univers. Les Kadištu prétendent servir la Source que l’on pourrait sommairement assimiler à « Dieu ». J’ai déjà évoqué lors de la sortie du premier tome des Chroniques que le terme Kadištu se retrouve dans l’akkadien Qadištu qui évoque une « prêtresse de haut rang » dont l’équivalence sumérienne est NU-GIG « la non malade » – titre qui était généralement attribué à la déesse Isis… il faut savoir que dans l’antiquité, les prêtresses de haut rang pratiquaient la sexualité sacrée, celle qui est censé élever la fréquence des hommes en libérant le serpent lové, c’est-à-dire la Kundalini. Les hommes de cette époque pouvaient, dans certaines cultures comme celle de Mésopotamie, honorer ou sanctifier la Déesse-Mère et s’accoupler avec elle dans les temples par l’intermédiaire des prêtresses qui la représentaient. De cette action et du terme originel Kadištu ou Qadištu découle sans doute le mot hébreu Qodesch (sanctifier). Bien entendu, Yahvé, le dieu unique et jaloux ne l’entendait pas de cette oreille, c’est pourquoi nous retrouvons dans la Bible tous ces passages assez durs où Yahvé pose des interdits contre les « faux dieux », le culte des déesses comme Ashérah. Comme nous l’avons vu dans le premier tome (Le Secret des Etoiles Sombres), les Kadištu (Elohim) sont en conflit avec l’autorité Ušumgal-Anunna qui incarne le « dieu » patriarcal et autoritaire que l’on retrouve dans la Bible sous l’appellation de Yahvé.

Dans son tome 2, la description qu’en fait Anton Parks se rapproche drôlement de celle de l’École Djedi concernant la Force dans Star Wars.

En pages 32-33, narration de Sa’am / Enki : Le corps éthérique des Namlú’u est stupéfiant, il brille constamment en laissant transparaître tout le système énergétique qui l’irrigue en lumière et que nous nommons Nadi. Chaque être vivant possède ce dispositif qui nous raccorde à la Source.

Un jour, ma mère me le détailla soigneusement suivant la doctrine des Abgal de Gagsisá (Sirius). Elle m’expliqua que le système Nadi laisse s’écouler en flux et reflux harmonieux le Pàranna, l’énergie vitale que les Gina’abul nomment plutôt "Níama" [la Force dans Star Wars]. L’énergie du Pàranna n’est pas connue de mes Kuku (ancêtres), seules certaines de nos prêtresses en connaissent l’existence et le mécanisme. Il s’agit d’une sorte de face inverse du Níama. En fonction de la force de volonté exercée et de la vitesse qu’il adopte pour franchir les Šagra (chakras), le Pàranna peut déboucher sur des perceptions qui vont au-delà de nos notions conventionnelles. Mam me révéla que le corps semi-éthérique des Namlú’u n’est pas le seul élément qu’ils possèdent pour ajuster leur tonalité, leur grand secret étant justement l’utilisation du Pàranna. Les Namlú’u sont de véritables centrales d’énergies à ordonnancement moléculaire expansif. Cette expansion réalisée grâce à l’interaction parfaite entre le Pàranna, les Šagra et la Kundalini, leur permet de mettre en action leur champ de lumière individuel. Ce dernier, directement issu de la réaction en chaîne qui utilise les particules atomiques du corps, permet à toute forme organique de se transformer en véhicule ascensionnel. Ma mère dénomme cette action expansive la Merkaba.

Dans la figure 1 qui accompagne le texte en page 33, Anton Parks en rajoute. En voici un extrait : Autour du corps se déploie la forme expansive ascensionnelle de forme icosaédrique, dénommée "MERKABA", créée grâce à l’interaction des éléments précités et du Prâna qui pénètre par le haut du crâne. Ce champ d’énergie est lui-même formé d’un triple tétraèdre, c’est-à-dire de 3 pyramides à 4 faces (celles du haut et du bas tournent en sens opposés, la partie centrale étant fixe). Nous avons vu dans le premier volume que les appareils volants des Gina’abul utilisaient un procédé similaire, à savoir une inversion du plan giratoire de l’appareil afin d’obtenir un effet antigravitationnel.

D’autres informations pertinentes suivent en pages 34 et 35 sur différentes traductions de Merkaba, dont cet extrait : Cette énergie habite l’humain moderne, mais elle lui est souvent inaccessible en raison de l’agencement génétique (réversible !) qu’il a subi et dont il sera question dans cet ouvrage…

********************************************************************************

:-) Le Grand Monarque 7 et l’archange St-Michel

Lien : https://esoterisme-exp.com/EcoleDjedi/Resumes/Session03/cours236.php
Extrait : Le GRAND MONARQUE sera-t-il guidé par St-Michel l'archange, lui aussi... et d'après la légende, le GRAND MONARQUE doit aussi quitter la terre pour recevoir "son sacre" – adombré par les forces célestes – avant de revenir sur terre pour remplir sa mission, envers et contre tous. Il terminera sa mission en tendant sa main, au nom de toute l'humanité, au Messie qui viendra au sommet d'une montagne ? Laquelle ? Le mont Royal ? Les Monts de Sion...
à suivre...

Commentaire personnel : Dans son essai Le Testament de la Vierge, Anton Parks a décodé qui était Hénoch, qui était l’archange Michaël. Voir un billet de mon dossier : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=151786

********************************************************************************
:-) Jésus et Abraham

Lien : https://esoterisme-exp.com/EcoleDjedi/Resumes/Session03/cours237.php
Extrait 1 : Celui qui mange du fruit de l'arbre de vie a accès au temps sans limitation de présent, passé, futur. C'est d'ailleurs ce qui faisait dire à Jésus: "Avant qu'Abraham fut, je suis".

Commentaire personnel : Il faut d’abord mettre en contexte ce verset de Jean 8:58.

Lien : http://www.bible-en-ligne.net/bible,43N-8,jean.php
Extrait : 8:51 En vérité, en vérité, je vous le dis, si quelqu'un garde ma parole, il ne verra jamais la mort.
8:52 Maintenant, lui dirent les Juifs, nous connaissons que tu as un démon. Abraham est mort, les prophètes aussi, et tu dis: Si quelqu'un garde ma parole, il ne verra jamais la mort.
8:53 Es-tu plus grand que notre père Abraham, qui est mort? Les prophètes aussi sont morts. Qui prétends-tu être?
8:54 Jésus répondit: Si je me glorifie moi-même, ma gloire n'est rien. C'est mon père qui me glorifie, lui que vous dites être votre Dieu,
8:55 et que vous ne connaissez pas. Pour moi, je le connais; et, si je disais que je ne le connais pas, je serais semblable à vous, un menteur. Mais je le connais, et je garde sa parole.
8:56 Abraham, votre père, a tressailli de joie de ce qu'il verrait mon jour: il l'a vu, et il s'est réjoui.
8:57 Les Juifs lui dirent: Tu n'as pas encore cinquante ans, et tu as vu Abraham!
8:58 Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu'Abraham fût, je suis.
8:59 Là-dessus, ils prirent des pierres pour les jeter contre lui; mais Jésus se cacha, et il sortit du temple.

Selon l’archéologie moderne – je me réfère à La Bible Dévoilée de Silberman et Finkelstein – il n’y a aucune preuve de l’existence d’Abraham, des patriarches et d’autres personnages bibliques. Donc, il faut décoder qui est « Abraham » et qui est « Jésus » pour donner de la cohérence au passage biblique. Il faut donc s’en remettre aux Anton Parks, Roger Sabbah et autres qui, progressivement, éclairent notre lanterne sur nos origines.

Pour le moment, voici ce qu’Anton Parks en pense dans une entrevue.
Lien : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=132455
Extrait : Absolument aucune idée sur Abraham. Peut-être qu’un jour j’aborderai ce sujet, je ne sais pas du tout.

Pour Roger Sabbah, dans son livre Les Secrets de l’Exode, il explique pourquoi Abraham n’est autre qu’Akhénaton.

À un autre niveau, Abraham pourrait être en fait Thot / Hermès Trismégiste (Salomon).
Voici l’extrait d’un lien qui m’amène à l’envisager :
http://www.elishean.fr/sarah-et-abraham/
Extrait : Pour ce qui est de Sarah, dont le nom signifie chef de file ou principe dominant, je pense qu’elle représente « l’aretê », c’est-à-dire la Vertu. C’est l’homme Sage et fidèle qui s’attache et s’unit à cette Vertu, tel Salomon qui disait de la Sagesse (Sap. VIII, 2): J’ai cherché à l’avoir pour épouse. Aussi Dieu dit à Abraham : Tout ce que te dira Sarah, accomplis-le. Cette parole ne se rapporte pas au commerce charnel, puisque Dieu a déjà prononcé cette autre phrase à l’adresse de la femme à propos de son mari : Ton désir te portera vers ton mari et il dominera sur toi. Si donc l’Écriture fait de l’homme le maitre de la femme, comment se fait-il qu’elle puisse dire cette fois à l’homme : Tout ce que te dira Sarah, accomplis-le ? C’est que lorsqu’on s’est adjoint la Vertu en mariage, il faut accomplir toutes les inspirations qu’elle suggère.

Si Jésus est en fait Horus, il va de soi qu’il était, avant que ne fût Akhénaton ou Thot / Djehuti / Ange Gabriel.

Il y a quelques passages dans la Bible où Jésus s’exprime dans la même mouvance.

Lien : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=134610
Extrait : :-) 2. Jésus-Christ et Marie Madeleine

Lien : http://www.elishean.fr/?p=54449

En parcourant ce lien, une parole de Jésus a retenu mon attention. Et j'ai donc fait la recherche dans la Bible de Jérusalem.

Comme Horus est la réincarnation d'Osiris, on comprend mieux cette assertion si on remplace Jésus par Horus :

Lien : http://www.cerbafaso.org/textes/bioethique/bible_de_jerusalem.pdf

Extraits :
Jean 10, 25 Jésus [Horus] leur répondit: "Je vous l'ai dit, et vous ne croyez pas. Les œuvres que je fais au nom de mon Père [Osiris] témoignent de moi ;

Jean 10, 30 Moi et le Père nous sommes un."

Un autre exemple tiré de l’essai Le Testament de la Vierge d’Anton Parks. Cette fois, c’est Jean le Baptiste qui tient un discours semblable.
Lien : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=152720
Extrait : :-) Solstice d'été et Saint-Jean Baptiste

[image]
2009

Effectivement, à l'approche du solstice d'été et de notre fête nationale, faisons la lumière sur ces dates : Dans son essai Le Testament de la Vierge, Parks nous fait la démonstration de qui est le Jean Baptiste (Horus l'aîné) biblique et le Jésus Christ (Horus, fils d'Osiris et d'Isis) biblique !

UNE RÉVÉLATION !

Chapître VII : L'OEIL BRÛLANT DU FIRMAMENT - LE SOLEIL NOIR ET LA MASSUE DU ROI pp. 202 à 239

Sous-titre : 5. Jean le Baptiste, l'aîné du Messie biblique pp.228 à 239

Extrait p.238

Finissons sur ce sujet en indiquant une étrange correspondance. Le 24 juin est le jour de la Saint Jean, la fête de Jean le Baptiste. Cette fête est traditionnellement accompagnée de grands feux et marque d'une façon symbolique le solstice d'été. Or, le véritable solstice d'été se place trois jours avant, le 21 juin. Notons en aparté que le chiffre 3 symbolise en occultisme le sommet de la hiérarchie divine. Il est également le symbole du Christ qui est généralement regardé à la fois comme Roi, Prêtre et Prophète.

On a donc, trois jours avant le 24 juin, le 21. Le 21 juin regroupe plusieurs saints parmi lesquels se trouvent essentiellement Louis, Raoul, Rodolphe et Ralf. Ce dernier d'origine anglo-saxonne n'est pas s'en rappeler notre Râ'af * égyptien (le L n'existe pas en égyptien). Nous avons vu plus haut que Râ'af est le soleil nocturne. Il est le nom secret qu'Osiris a pris lorsqu'il a vaincu les ténèbres et qu'il a atteint la lumière pour se transformer en Horus. Il s'agit d'une épithète d'Horus en tant que nouveau soleil, l'étoile rouge Neb-Heru, l' "oeil sonore" du firmament. Cette transformation physique du dieu en Mesi a connu plusieurs étapes. L'une d'elle étant justement le baptême d'Horus au coeur de la Netra ("la chambre de l'eau"), la chambre inférieure de la Grande Pyramide... [...]

Le fait de trouver dans le calendrier grégorien les images de Râ (Yuan *, "la massue") et d'Horus (Râ'af *, "Soleil Noir"), tous deux associés au solstice d'été et séparés par le chiffre christique trois, n'est donc pas du tout le fait d'un hasard. Ils se suivent comme deux frères et forment les deux fils solaires, respectivement Horus l'Aîné et Horus, fils d'Isis. Ce fait essentiel, jamais compris jusqu'à présent, ne fait que confirmer la citation de Jean le Baptiste au sujet de Jésus dans l'Évangile de Jean (1:15) : "Celui qui vient derrière moi, le voilà passé devant moi, parce qu'avant moi il était". Oui, auparavant "celui qui vient" était Osiris et aujourd'hui, il est le Mesi, "fait à la ressemblance de [Osiris]", clairement sa résurrection.

* Des hiéroglyphes accompagnent le mot ou le nom.

Généalogie céleste et correspondances mythologiques

Égyptienne = Mésopotamienne = Biblique

Extrait p.277

Horus l'aîné (Râ) = Erra = Jean le Baptiste/Mikael le guerrier
Heru (Horus) = Marduk-Nergal-Bêl = Jésus/Lucifer/St-George

BONNE FÊTE K EBE K ! :-

--------------------------------------------------------------------------------

Extrait 2 : LES PROPHÈTES ET LE TEMPS
Celui qui a seulement l'intelligence se sert de l'intellect pour comprendre les choses. Alors que pour celui qui a l'amour tout est là, pas de passé, présent ou futur. C'est dans cette énergie que se trouvent les prophètes.

Commentaire personnel : Différents livres et auteurs indiquent que la plupart des prophéties bibliques évoquent, en fait, des événements ou des faits qui leur seraient bien antérieurs. Et ça inclut l’Apocalypse des Révélations de Jean.

********************************************************************************
:-) Tantrisme

Lien : https://esoterisme-exp.com/EcoleDjedi/Resumes/Session03/cours238.php
Extrait : Le tantrisme tibétain affirme que les relations homme/homme sont interdites tandis que les relations femme/femme sont permises. Quel est la logique derrière cette affirmation?
Et bien justement en parlant de logique.
Un (+) avec un (+) donne un (+)
Un (-) avec un (-) donne aussi un (+) (une double négation revient à une affirmation).
Un (+) avec un (-) donne un (-)
(+) C'est le principe mâle, l'émetteur
(-) C'est le principe féminin, le récepteur
Le principe mâle est de faire descendre l'énergie.
Le principe féminin est de recevoir l'énergie.
L'univers n'a pas besoin de créer des pierres sur des pierres. Il faut que l'union produise quelque chose de différent. Récepteur/récepteur qui devient émetteur ou encore émetteur/récepteur qui devient récepteur. L'univers a besoin de créer le mouvement.
C'est pourquoi le tantrisme tibétain interdit les relations homme/homme.

Commentaire personnel : Le seul problème avec le négatif et le positif de cette analogie est qu’on s’arrête exclusivement sur le génital sans prendre en compte l’énergie féminine de l’homme et l’énergie masculine de la femme. De mon point de vue, le tantrisme tibétain et ses adeptes peuvent aller se rhabiller ! C’est l’cas de l’dire.

********************************************************************************

:-) Grand Monarque 8

Lien : https://esoterisme-exp.com/EcoleDjedi/Resumes/Session03/cours239.php
Extrait 1 : Le Grand Monarque sera à la fin comme Hénoch fût au commencement.
Le temps des combats entre extra-terrestre et intra-terrestre est proche.
La mission du Grand Monarque est dirigée par Michel Archange.

Il existe un paradis terrestre (Shamballa) et un paradis céleste (Jérusalem Céleste).
Michel Archange commandant de la Jérusalem Céleste.
Michel Archange commandant des armées célestes.
Michel Archange, celui qui a battu Lucifer et sa gang pour les expédier dans les entrailles de la terre.
Lors des combats Lucifer perdit une pierre précieuse qu'il portait au front. C'était une émeraude.
La terre est souvent appelée la terre d'émeraude...
La table d'Émeraude de Hermès trismégiste s'appelait ainsi parce qu'elle avait été taillée dans une émeraude...
Le saint Graal aurait été taillé dans cette pierre d'émeraude...
Voilà pour le résumé express. Pas trop étourdi ?

Commentaire personnel : On se trompe sur Lucifer, sur Hénoch, sur les anges déchus. Si on décode en fonction de l’Égypte : Grand Monarque = Horus, fils d’Isis / Christ et Michel Archange = Horus l’aîné / Jean le Baptiste. Donc, en vérité, la prophétie qui entoure le Grand Monarque ne fait qu’expliquer un épisode déjà vécu voilà 12 000 ans. Rien de moins. Mais depuis des millions d’années, comme pour La Belle Histoire de Lelouch, le messie revient quand Albion en a de besoin.

Merlin = Thot / Hermès Trismégiste et Arthur = Enki / Osiris / Horus
Albion = Notre système solaire, particulièrement la Terre

Grand Dragon à Merlin : Si nul homme sur Terre, aussi puissant soit-il, ne peut connaître son destin, il en est pourtant certains qui depuis la nuit des temps, ont été annoncés. Arthur n'est pas n'importe quel roi, car il est le Roi qui fut et qui sera. Reprends courage car lorsqu'Albion aura besoin de son plus grand serviteur, Arthur renaîtra de ses cendres. Ce fut un véritable privilège de te connaître, jeune sorcier. L'Histoire à laquelle nous avons pris part, restera à jamais gravée dans la mémoire des Hommes.

--------------------------------------------------------------------------------
Extrait 2 : CHRONIQUE DE LIVRE
Titre: De la création à la fin du monde selon la cabbale.
Auteur: Par André Wautier, Édition Ganesha

Ce que Richard a particulièrement apprécié de cet auteur c'est qu'il a l'humilité d'avouer qu'il existe plusieurs façons d'interpréter les symboles comme l'arbre des Séphiroth. Dans son angle d'observation et dans sa culture chacun a raison. Même si plusieurs interprétations se contredisent. C'est comme si tout le monde disait n'importe quoi. Il ne faut pas se fier à un seul livre. Il existe plein de manières d'interpréter. Toutes sont plus ou moins bonnes. Il ne faut pas s'arrêter à une vérité. L'important c'est que cela nous montre bien qu'il faut apprendre à être tolérant et respecter les idées des autres.

Tant que l'on n’a pas une vision complète (sept dimensions) il existera toujours plusieurs façons de voir les choses. Car les choses seront toujours vues que partiellement selon notre niveau de compréhension. C'est pourquoi lire beaucoup de livres peut être bon. Chacun ayant son interprétation. Mais, il faut faire attention pour pas se noyer dans le savoir. Celui qui croit avoir trouvé la vérité dans un livre est perdu. Il faut chercher et ne jamais s'arrêter.

Commentaire personnel : J’en connais un qui va s’étouffer en prenant son café s’il lit cette chronique du livre sur André Wautier… ! À moins qu'il soit déjà au fait. Pour moi, c'est une heureuse découverte.

Je dirais qu’il ne faut jamais cesser de chercher ce qui est le plus vraisemblable jusqu’à preuve du contraire. C’est ce que je fais. Mais pour l’École Djedi, avec presque 18 ans de recul, son contenu et le discours des diverses plates-formes d’éso-exp.com m’apparaissent un peu sclérosés sur la Bible, la religion, le paradis terrestre etc. Beaucoup d’information s'est rajoutée depuis le nouveau millénium et on y résiste même s’il s’agit d’archéologie moderne faite minutieusement et qui remette en question la Bible. C’est ma perception et ça m’attriste de devoir constater qu’après 40 ans, on en fait toujours peu de cas.

Je plains le Grand Monarque si les Djedi qui doivent le soutenir, soient mal informés… En tout cas, selon mon point de vue, mon jugement, mon discernement, alimenté et soutenu par mes dossiers. Vous n'êtes pas obligé d'être en accord avec moi, j'en conviens. Mais je m'efforce d'avoir des arguments.

---
DOSSIER Parks / Bible / Grand Monarque : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=151216

Formule 2017 :
[flash width=800 height=500]https://www.youtube.com/v/[/flash]

P(3)58

  848 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

149065 messages dans 31871 fils de discussion, 926 utilisateurs enregistrés, 33 utilisateurs en ligne (1 enregistrés, 32 invités)
Temps actuel sur le forum : 20/05/2019, 10:33
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum