Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion

Debout!

par Vulcain @, lundi 17 avril 2017, 19:14 (il y a 159 jours) @ azurai

Leur pathologie se décline comme suit :


Cette maladie a un nom, semble-t-il : la psychopathie.

Je discutais justement de thèmes similaires cet après-midi devant trois personnes proches qui sont malheureusement aveuglées par les mirages du Système. Je tentais de leur présenter un bien meilleur avenir possible, mais elles me répondaient essentiellement que c'était bien trop utopique et que la démocratie, c'était très bien, quelle que soit la forme.

À refuser le rêve et l'utopie, l'Humanité va s'enfoncer encore plus, car ce qui se dessine au travers notamment du Nouvel Ordre Mondial n'est ni au service des peuples ni au service de la Conscience. Pourtant les exemples abondent que les projets humains commencent généralement par un rêve, par le rêve de vouloir réaliser quelque chose de particulier, de vouloir vivre quelque chose de spécial ou de vraiment nouveau, de meilleur, ou de plus beau... Et l'utopie initiale s'est souvent matérialisée. Si l'Homme ne veut plus rêver et encore moins matérialiser ses rêves, s'il se satisfait du statu quo, il ne connaîtra plus que des cauchemars.


Je serais curieuse de savoir à quel groupe d'âge appartient ces personnes proches avec qui vous avez discuté...Les génération X Y n'ont pas connues la «liberté» tel que nous, les babyboomers. On a eu un «pic avantageux» avec les normes du travail et ass. chômage qu'on a vu se dégrader par la suite et je n'énumèrerai pas tout ce qu'on a perdu à travers maintes lois (incluant celle en dehors du travail), mais beaucoup de ces lois mises en place font vendre des produits qui sont par ces lois devenus obligatoires. Et on pourrait évoquer tous les besoins qu'on invente pour consommer, une panoplie d'inutilité qu'ils arrivent à faire croire qu'on ne peut s'en passer. Et rajoutons le jetable et l'obsolescence. Disons qu'on a matière à comparer et voir comment on se fait embobiner.
On peut accuser le gouvernement à plusieurs égards, mais ils n'ont pas à jouer beaucoup de violon pour nous faire accepter à peu près n'importe quoi. Quand on est rendu à créer de l'emploi sur de l'inutilité...on va où avec ça? Et par dessus tout le contrôle des semences...grave!!!
Mais c'est pas encore assez...y paraît que la guerre ça fait rouler l'économie

Bofff y'a rien là!
Un p'tit verre de lait avec ça?:-(

Bonjour Azurai,

Je ne suis pas trop au fait des questions de génération. Tout ce que je peux dire est que l'une des trois personnes est dans la cinquantaine et les deux autres sont ses filles qui sont en première ou deuxième année d'Université. Ce qui joue le plus dans leur cas est peut-être leur condition sociale relativement aisée, appartenant à la classe moyenne et peut-être dans la partie haute de celle-ci, en plus de leur passage par le formatage universitaire auquel il n'est pas facile d'échapper si l'on n'a pas déjà au départ une nature rebelle ou plus ou moins réfractaire à l'intégration socioculturelle. J'ai plus que l'impression que plus une personne fait d'années d'études et plus il lui est difficile de remettre en question le Système et de l'observer de manière externe ou détachée.

Pour ce qui est des gouvernements, les peuples ont finalement ceux qu'ils méritent.

---
François

  144 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

141835 messages dans 29763 fils de discussion, 853 utilisateurs enregistrés, 18 utilisateurs en ligne (1 enregistrés, 17 invités)
Temps actuel sur le forum : 23/09/2017, 08:44
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum