Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion
Avatar

COMPLÉMENT SURPRENANT #34 -

par gilles surprenant, mardi 27 août 2013, 00:26 (il y a 1568 jours) @ martin4444

[image]
-------------------------------------------------------------------------------
[image]

VidéOrandia #34 - ÉPLUCHETTE

[image]

MISE A JOUR - BOB -
SOURCE

rencontre de Bob, afin de revenir sur son parcours et son nouveau projet de radio indépendante, suite à son éviction de la FM.

[image]

LA PHYSIQUE QUANTIQUE AVEC LE PR. EMMANUEL RANSFORD
[image]

LIEN AUDIO L'ÉQUILIBRE DE VIE


[image]
Ransford s’inscrit ainsi dans la lignée des rares scientifiques français assez cohérents pour prendre en compte les facteurs « conscience » et « psyché » dans leur tentative de comprendre et d’expliquer la physique quantique.* le concept d'Holomatière a été imaginé par Emmanuel Ransford. Selon lui, la matière recèlerait un extraordinaire secret : chacune de ses particules contiendrait une « gouttelette » d'une substance immatérielle qu'il nomme le "psi". Ce "psi" invisible et immatériel voire psychique, serait inhérent à l'electron et à toute particule élémentaire. Cette « super-­matière », Emmanuel Ransford la baptise "holomatière". Grâce à son "psi" chaque « holoparticule » (particule d'holomatière posséderait une faculté rudimentaire d'initiative et de choix (que l'auteur nomme "l'endo-­causalité").La matière ordinaire, que l'on croyait inerte, deviendrait ainsi vivante et animée ! Ransford pose d’emblée la présence de la psyché au cœur de la matière et de l’énergie : dans n’importe quel quantum. La conscience est donc l’agent créateur de la matière.Ransford appelle « ‘ psi ‘ » cette force ou ce principe existant en chaque électron, chaque photon, etc., et qui permet aux quanta à l’état étalé ou dispersé (état modélisé comme fonction d’ondes) de prendre un état précis ou ponctuel (état corpusculaire et physique). Cette faculté induit que chaque quantum est conscient (qu’il a une conscience), et inversement, que la conscience (ou une conscience) imprègne et relie chaque quantum de l’Univers. La matière, de ce point de vue, est « holomatière ». Le préfixe est aussi clair que nécessaire : l’holomatière est la substance de tout ; la substance universelle et quantique qui constitue la totalité de l’Univers physique.Et c’est un principe psychique, le ‘psi’, c’est-à-dire une impulsion de l’âme, qui agence et organise le tout, au moins jusqu’à un certain point.Ransford invente encore un mot pour désigner et caractériser le lien qui unifie toutes les particules de l’holomatière (qu’il appelle d’ailleurs, du coup, des « holoparticules ») : la « supralité ». Celle-ci, donc, en tant que lien quantique, échappe évidemment à l’espace et au temps.


[image]
Peut-on unifier matière et psychisme dans une vision scientifique globale pour expliquer les zones d'ombre des quantas et les phénomènes paranormaux ? Emmanuel Ransford, physicien, émet l'hypothèse d'une supermatière qu’il appelle psychomatière, c'est à dire la possibilité que la matière physique soit également dotée d'une composante psychique. Si notre univers est composé de psychomatière, alors nous pouvons entrer en contact avec la totalité du monde et ses infinies ressources grâce à l'intuition. Emmanuel Ransford distingue ainsi deux types d’intuitions, une ordinaire et l’autre qu’il appelle « suprale ».


LA PSYCHOMATIERE EN 5 POINTS:
[image]
Personne aujourd’hui ne comprend vraiment ce qu’est la matière à son niveau le plus fondamental, celui des particules élémentaires, subatomiques ou quantiques. Pas même les spécialistes quoi prétendent le contraire. Cette difficulté contient peut-être un message, ou une invitation à saisir que nos croyances ordinaires sont peut-être fausses. Dans ce cas, soyons prêts à accepter de repenser notre vision de la matière, même si cela est inconfortable et déstabilisant.

Il se pourrait en effet que la matière dite inanimée soit plus riche qu’il n’y paraît. Son apparence de substance morte, passive et inerte n’en serait que la face visible. Trompeuse, elle dissimulerait une substance autre, dotée d’un contenu caché. (C’est lui, par ses effets tangibles, qui nous rendrait le monde quantique inintelligible, aussi longtemps que nous persistons à ignorer son existence.)

Telle est mon hypothèse. Je baptise alors psychomatière cette super-matière riche et vivante dont nous n’aurions pas encore perçu la vraie nature. Plus précisément, la psychomatière peut être définie par les cinq points ci-dessous :

1.Il existe une infime gouttelette de « substance psychique », le ‘psi’, dans tout morceau de matière de l’univers et donc, dans chaque particule élémentaire (proton, photon, électron…). Pour donner une image, imaginons que le ‘psi’ est comme le jaune d’un œuf poché dont on ne voit que le blanc : il est discrètement là, différent du blanc. Toute particule, prenons un électron par exemple, serait donc une particule de psychomatière.

2.Le ‘psi’ de chaque électron, et de toute particule quantique plus généralement, est invisible (comme le jaune à l’intérieur de l’œuf poché). Quand les circonstances l’exigent ou le permettent, il peut faire des « choix » rudimentaires. (Ces choix n’ont rien à voir avec ceux dont nous sommes capables. Il ne s’agit pas de « psychologiser » l’électron, qui n’est évidemment pas une personne en miniature !)

3.La plupart du temps, ce ‘psi’ est latent. Il est alors inerte et inconscient. Dans cet état léthargique, il est indétectable et invisible. L’électron se comporte alors comme un groupe d’ondes qui interfèrent entre elles. (On parle de paquet d’ondes ou de fonction d’onde.)

4.Dans certains cas, le ‘psi’ devient actif : il se réveille, et exerce sa capacité de choix. Pour une particule isolée, telle un électron, le ‘psi’ actif passe de l’état inconscient à un état que je nomme « proto-conscient » pour souligner qu’il est très faiblement conscient. Dit autrement, un électron dont le ‘psi’ est actif devient une frêle lueur de conscience.

5.Le ‘psi’, enfin, est relié. Cela signifie que les ‘psi’ de nombreuses particules peuvent se relier ou se souder pour former un ensemble cohérent. Ils sont alors en harmonie, seront simultanément actifs et feront des « choix » concertés. Quand des myriades de ‘psi’ reliés deviennent actifs, ils forment une lueur de conscience globale, dont l’intensité croît avec l’ampleur de l’ensemble ‘psi’ qu’ils forment. C’est ainsi qu’une vraie conscience peut apparaître dans la matière.

_____________________________________________________________________________

JEAN CHARON ET LA PSYCHOMATIERE
LIEN
[image]
Ma priorité est de développer ce qu’on appelle " un modèle " en physique, pour expliquer comment est faite la Matière, que j’appelle " la psychomatière ". Car c’est quelque chose qui est matériel et qui est aussi de l’esprit. J’ai voulu pendant ces années décrire un modèle de la psychomatière, un peu comme ce que faisait Teilhard de Chardin lorsqu’il parlait du dehors et du dedans des choses. J’ai proposé un modèle qui représente à la fois la partie Matière et la partie Esprit.Dans un Univers de Matière, qu’ils connaissaient de mieux en mieux, tout d’un coup, ils sentent que ce n’est plus cela. Maintenant, on découvre de plus en plus que cet Univers est entièrement vivant. À mon avis, c’est la grande découverte de notre époque : on est au sein d’un Univers immense, mais c’est un Univers vivant. Cela va émerger dans le siècle qui va suivre, je crois. De plus en plus, je crois que cet Univers est sacré, mais je sens que l’objectif de cet Univers est de se faire connaître d’abord. De le connaître en l’approchant, en le touchant et, par conséquent, d’étendre notre connaissance de cet Univers, ce qui n’est pas, pour moi, opposé à la notion de sacré. Puis, en étendant la connaissance de cet Univers, je crois que je me fusionne avec lui de plus en plus. Cela rejoint sans doute votre idée d’approcher l’Univers comme quelque chose de sacré.j’arrive de plus en plus à l’idée que nous sommes Matière et Esprit.
[image]
De la matière qui se défait complètement, qui meurt, puis quelque chose qui est notre esprit. Dans mes bouquins, j’ai essayé de décrire ce concept Matière-Esprit. Il y a, selon moi, en nous une partie qui ne meurt pas, qui se conserve. Ce que je sens très profondément en moi c’est qu’en nous, il y a quelque chose qui persiste.La particule ne meurt pas mais encore faut-il expliquer comment est composée la particule. Qu’est-ce que ça veut dire " qu’elle ne meurt pas "? On sait que le corps meurt, que toutes les liaisons qui existent se défont, puis ensuite ces particules se retrouvent dans le cosmos en particules individuelles. Il faut vraiment essayer de voir s’il existe quelque chose qui demeure ensuite…Il faut bien imaginer que les particules, lorsqu’elles sont retournées au cosmos, ne sont plus liées comme elles l’étaient auparavant dans le corps. Mais, à mon sens, je sens que ces particules sont réparties dans tout le cosmos, de sorte qu’elles échangeraient encore quelque chose… comme si une sorte de vivant subsisterait, mais très différent du vivant que l’on connaît.Comment les particules vivantes se forment et vont constituer un être organisé. À la mort de cet être, il va subsister quelque chose qui va rayonner à l’échelle du cosmos entier. La partie Esprit est quelque chose qu’on ne distingue pas. Dans mes bouquins, j’explique comment j’ai développé ce modèle qui est fait à la fois de réel et d’imaginaire. Cela paraît contradictoire mais il faut le " digérer ", comprendre que les choses sont à la fois ce qu’elles sont, et qu’elles sont aussi leur contraire.

JEAN CHARON A ÉSOTÉRISME EXPÉRIMENTAL
CLIQUEZ SUR CETTE IMAGE SUR CE LIEN
VIDEO
[image]
_____________________________________________________________________________

MARCEL ODIER -PHÉNOMENES INSOLITES
[image]
La télépathie et la voyance existent-elles vraiment ou sont-elles dues au hasard voire à des manipulations douteuses ? Et la télékinésie, qui permettrait à des individus de déplacer des objets par la seule force de la pensée, est-ce une réalité ou une supercherie ? Ce sont ces questions troublantes que Marcel Odier développe dans son livre.Il ne suffît pas de répertorier les cas spontanés pour se faire une opinion valable, il faut les susciter, les reproduire en laboratoire et étudier les conditions dans lesquelles ils peuvent apparaître. C'est la tâche à laquelle s'est vouée la Fondation Odier de psycho-physique. Son but principal est d'étudier les relations entre conscience, matière et espace-temps, afin d'analyser les éventuelles occurrences de précognition, de clairvoyance ou de télépathie.
[image]
La physique classique, celle de Newton qui est encore enseignée dans les lycées, ne tolérait pas ces phénomènes. Elle prônait un déterminisme absolu, où tous les événements devaient s'enchaîner inévitablement de cause à effet. En revanche, la physique moderne, avec la théorie des quanta, admet l'aléatoire, le hasard, qui se manifeste entre autres dans le jeu des particules élémentaires. À plus forte raison la matière animée, la vie, est sujette au hasard. Mais ce hasard, insensible à toute action physique, ne pourrait-il pas être influencé par le psychisme, par l'esprit ?

[image]

LES LIVRES D'EMMANUEL RANSFORD

[image]
Se pourrait-il que notre matière si familière et si banale nous cache quelque chose ? Qu'elle ne soit que la face visible d'une substance plus riche et plus subtile ? Cet essai s'interroge sur cette matière que nous croyons connaître mais qui, depuis l'avènement de la physique des quanta, se révèle aussi énigmatique que déconcertante. L'auteur propose, en des termes simples et imagés, une vision autre du monde physique. Cette vision originale renouvelle notre conception de l'homme et de l'univers. Elle permet même d'envisager, sur des bases inédites, la perspective d'une authentique conscience artificielle.

[image]
Psychomatière : Le mystère des quanta, de la conscience et du cerveau conscient.L'esprit existe, nous le vivons et l'éprouvons à chaque instant. Mais il reste insaisissable. Qu'est-il exactement, cet esprit qui nous habite ? Comment, par ailleurs, notre conscience dialogue-t-elle avec notre corps, c'est-à-dire avec la matière ? Ces questions, simples en apparence, sont très difficiles et tiennent la science en échec. Elles n'ont pas encore reçu de réponse satisfaisante, malgré les remarquables progrès de nos moyens d'investigation (imagerie cérébrale, etc.).Aussi, l'énigme du jaillissement de la conscience dans nos têtes demeure un mystère entier. Ce mystère renvoie peut-être à un principe causal qui serait encore à découvrir. Ce principe serait indispensable pour comprendre et pour expliquer la conscience cérébrale. Comme l'est la gravité, pour la chute des corps.Les auteurs, s'inspirant de la théorie de l'un d'eux (E.R.), vont chercher le principe causal de la conscience au coeur même de la matière. Ils proposent de rajouter un petit quelque chose à la matière ordinaire, qui devient alors une «super-matière».Ce petit quelque chose, nié ou ignoré aujourd'hui, serait la pièce manquante du grand puzzle de la matière. C'est parce que nous l'ignorons que le monde des atomes et des particules, décrit par la physique quantique, nous paraît rocambolesque voire incohérent.Ce livre propose un voyage dans l'intimité de la matière, voyage dont la destination finale est la «psychomatière». Il permet de comprendre le monde apparemment invraisemblable des quanta, et de résoudre l'énigme du cerveau conscient. Il fait ainsi d'une pierre deux coups !Plus important encore, il confirme que nous appartenons à un univers de sens et de solidarités, où tout est connecté dans l'invisible. La nature humaine en est grandie et embellie ; elle s'enrichit de grandes capacités, jusqu'ici méconnues.
Telle est la vision des choses que les auteurs nous invitent à partager, dans un langage simple et accessible à tous. Tom Atham : Passionné d'ethnomédecine, il vit en Amérique où il étudie actuellement l'épistémologie (philosophie des sciences) et, plus particulièrement, l'évolution des idées en science.

[image]
Qui sommes-nous, et que restera-t-il de nous après notre brève existence terrestre ? Où sont nos chers disparus, et pouvons-nous communiquer avec eux ? Y a-t-il un au-delà, et avons-nous une âme promise à la vie éternelle ? De nombreuses réponses sont offertes à ces questions cruciales. Cependant, la plupart restent purement arbitraires et subjectives. L auteur tente d aller plus loin. Pour cela, il propose un éclairage inédit sur l au-delà et l immortalité. Son approche, originale et innovante, s appuie sur la science contemporaine. Cet essai, clair et accessible à tous, nous invite à explorer les profondeurs du réel. Il pose que l invisible existe et qu'il se manifeste dans l atome et dans l électron. Cette hypothèse conduit à la notion d holomatière, qui est présentée. L auteur montre alors que la conscience cérébrale s enracine dans la réalité quantique. Nous découvrirons que cette conscience quantique rend plausible l immortalité de l âme. Elle fait de nous des géants de l invisible aux pouvoirs insoupçonnés. Ainsi la vie serait plus, beaucoup plus, qu un passage terrestre absurde et sans lendemain : tel est le réconfortant message qui émerge de cet ouvrage.


[image]

MONDES INTÉRIEURS , MONDES EXTÉRIEURS
Il existe un champ vibratoire reliant toutes choses. On l'a appelé Akasha, le son originel Om, les perles du collier d'Indra, l'harmonie des sphères et des milliers d'autres noms lui furent attribués à travers l'histoire. Les professeurs anciens enseignaient le Nada Brahma - l'univers est vibration. Le champ vibratoire est à la source de toute véritable expérience spirituelle et de toute recherche scientifique.


Il s'agit du même champ ésotérique que des saints, des bouddhas, des yogis, des mystiques, des prêtres, des chamanes, des prophètes ont observé par introspection. Bon nombre d'imminents penseurs de l'histoire tels que Pythagore, Keppler, Léonard de Vinci, Tesla et Einstein approchèrent le seuil du mystère. Dans la société moderne, la majeure partie de l'humanité a perdu la sagesse ancienne. Nous nous sommes trop égarés dans le domaine de la pensée, ce que nous percevons comme le monde extérieur de la forme. Nous avons perdu notre lien vers les mondes intérieurs. Cet équilibre, appelé "la voie moyenne" par le Bouddha et "le juste milieu" par Aristote, est le droit de naissance de chaque être humain. C'est la source commune de toutes les religions et le lien entre nos mondes intérieurs et extérieurs.
-----------------------------------------------------------------------------

MONDES INTÉRIEURS , MONDES EXTÉRIEURS - Partie 1- Akasha


MONDES INTÉRIEURS , MONDES EXTÉRIEURS - Partie 2- La spirale


MONDES INTÉRIEURS , MONDES EXTÉRIEURS - Partie 3- LE Serpent et le Lotus


MONDES INTÉRIEURS , MONDES EXTÉRIEURS - Partie 4- Au-Dela de la Réflexion

[image]

MARIO BEAUREGARD ZONES SACRÉES DU CERVEAU


L'état de grâce, de paix, de joie profonde, voire de plénitude ressentie par les carmélites contemplatives lorsqu'elles vivent une expérience mystique est bel et bien réel. L'activité tout à fait particulière qui survient à ce moment précis dans leur cerveau en est une preuve tangible.

Une équipe de neuropsychologues de l'Université de Montréal a enregistré l'activité du cerveau d'une quinzaine de carmélites contemplatives alors qu'elles atteignaient l'extase mystique qui, «dans la tradition contemplative chrétienne, correspond à un état d'union avec Dieu». Plusieurs participantes ont affirmé ressentir la présence de Dieu ainsi que son amour infini et inconditionnel lorsqu'elles vivaient ce type expérience mystique qui, tant au niveau subjectif que cérébral, se distingue clairement de la méditation pratiquée dans le bouddhisme.

Assises calmement, les yeux fermés et la respiration ralentie, ces contemplatives semblaient avoir atteint un état comparable à celui induit par la méditation, précise Mario Beauregard du département de psychologie de l'Université de Montréal, le directeur de cette étude dont les résultats sont publiés dans Neuroscience Letters.

Du point de vue subjectif par contre, les impressions ressenties étaient tout autres. Dans la tradition bouddhiste, ceux qui méditent concentrent leur attention sur leur respiration ou sur des pensées qui émergent sans chercher à entrer en communion avec une divinité externe à l'individu.

Lorsque les carmélites se remémoraient et vraisemblablement vivaient une expérience mystique, l'activité électrique de leur cerveau telle que mesurée à la surface de leur crâne par l'électroencéphalographie (EEG) présentait d'abondantes ondes lentes de type thêta, comme il en apparaît lors des méditations de traditions bouddhistes et zen, mais aussi des ondes delta d'une fréquence encore plus basse qui ne surgissent habituellement que dans le sommeil profond, voire l'état de coma. Pourtant, les Carmélites étaient complètement éveillées. «Il s'agit peut-être là du changement de l'activité cérébrale qui permet de communier avec une réalité spirituelle qui est indépendante de l'être humain», avance Mario Beauregard qui tient par ailleurs à souligner que les observations effectuées ne permettent absolument pas d'infirmer ou de confirmer l'existence de Dieu.

La technique d'imagerie par résonance magnétique qui permet de localiser les régions cérébrales, voire les circuits cérébraux, qui interviennent lors de l'accomplissement d'une tâche a révélé qu'une douzaine de structures cérébrales s'animaient lors de l'expérience mystique vécue par les carmélites.

[image]

LE SECRET DES ENVAHISSEURS par PETER KNIGHT
LOUISE COURTEAU ÉDITRICE
[image]
En 1900, Nikola Tesla, "le sorcier de l'électricité", affirma qu'il avait capté des signaux de radio venant de l'espace. Il fut le premier à avancer que les mystérieux échos à retardement d'émissions radio d'Eindhoven en 1928, signalés par Störmer, étaient causés par un dispositif. Il a aussi capté des signaux provenant de la lune et avait détecté du côté de Mars des fréquences en émissions envoyées par une intelligence inconnue.Donc, des êtres possédaient toute la technologie de Nikola Tesla et plus encore, elle leur servait pour voyager de planète à planète. Etaient-ce des nazis et des Hyperboréens ? Le code des envahisseurs est explicite à ce sujet. La série "Les Envahisseurs" a été arrêtée au bout de deux saisons alors que la troisième allait révéler la planète d'origine de ces envahisseurs. Le personnage de David Vincent, qui se livre à des enquêtes dangereuses, est très réaliste.Son interprète Roy Thinnes se souvient qu'une fois la série diffusée, "les réactions arrivèrent de toutes parts, des plus extrémistes des croyants, des scientifiques, des fervents du culte de l'antigravité, au très sérieux enquêteur du centre d'études sur les ovnis, J Allen Hynek (CUFOS)". Pourtant la série, qui était celle qui rapportait le plus, a été arrêtée le 10 mars 1968 sans explication. On en a diffusé 18 épisodes en France.La production a-t-elle été menacée ? La série aurait-elle été censurée par les envahisseurs eux-mêmes ? Il est curieux de constater qu'à travers ses images et ses dialogues, depuis 1967, chaque épisode nous annonce l'avenir. La série nous avertit, point par point, et rejoint la théorie du complot où l'on aboutit à un programme d'asservissement très précis du genre humain.

Exemple des allusions vers Adamski :
-Andrew Mac Intyre était le directeur de la photographie de la série télévisée « Les Envahisseurs ». Il a vu des phénomènes inexpliqués lors de la seconde guerre mondiale, en tant que pilote de bombardier. Sa fille aînée travaillait avec le Contacté George Adamski... Adamski a vu des ovnis et rencontré des Extraterrestres.

-L'acteur s'identifia tellement au personnage de David Vincent, qu'il en assura la promotion en parcourant les Etats-Unis. Il déclara qu'il avait lui-même vu une soucoupe volante.


-Dans le premier épisode de « Les Envahisseurs », David Vincent se rend à l'hôtel « Palomar », tenu par Madame Adams dont son nom est constitué des 5 premières lettres de A D A M S k i !...

______________________________________________________________________________

LES ENVAHISSEURS(1967)-ÉPISODES INTERRESSANTS
[image]

- LE SOMMET (de Copenhague ?)
-RADIATIONS AUTOUR DU MONDE (Fukushima ?)
ÉPISODE 26---ÉPISODE 27



__________________________________________________________________________

-LA MISSION DE VIE
[image]
Des Envahisseurs Bienveillants - ÉPISODE #41

[image]

ARTE JOHNSON - VERY INTERESTING
Arthur Stanton Eric "Arte" Johnson (né le 20 Janvier, 1929) est un acteur comique américain qui était un régulier sur NBC s ' Rowan & Martin Laugh-In . Son "personnage" best-remémorée était celle d'un soldat allemand avec le slogan : "Verrrry intéressant .


Johnson est surtout connu pour son travail sur Rowan & Martin Laugh-In , une série télévisée américaine de 1967 à 1973 , sur lequel il joue différents personnages dont «Wolfgang», un fumeur Seconde Guerre mondiale soldat allemand scoutisme le spectacle de derrière un buisson ( encore la lutte contre la guerre) invariablement commentant le croquis précédent avec le slogan "Très intéressant ..." suivie soit par une observation comique ou de mauvaise interprétation, ou tout simplement "mais stupide!" Johnson a indiqué plus tard que l'expression venait de Desperate Journey , un 1942 la deuxième guerre mondiale film avec Errol Flynn et Ronald Reagan.

[image]

VIDEORANDIA #31 -JUILLET 2012
VOYAGE INITIATIQUE AU TIBET avec Réal

VIDEORANDIA #31

[image]
Réal devant le Potala (Genre de Vatican pour les tibétains)Résidence du Dalaï Lama.
[image]

COMPLÉMENT SURPRENANT #31

[image]

DENIS ROBERT-CHAMBRE DU ROI
VIDÉO Disponible dans la SALLE 805 du Club créée
[image]
Denis Robert, auteur: "Le Réveil des Pharaons" Il a dormi dans la "Chambre du Roi" de la Grande Pyramide de Khéops pendant 3 nuits.
Il a "vu" et réalisé des rêves insoupçonnés face à la Science Psychologique de l'ancien Empire Égyptien.La Grande Pyramide de Khéops est en elle-même un immense cristal de quartz qui entre en résonance avec l'être humain selon des proportions mathématiques précises et étonnantes. Elle est la quadrature du cercle.

[image][image]
Dans son livre,publié en 1977,Denis Robert démontre l'étonnante ressemblance des sculptures de personnages de l'Égypte Ancienne, plus ressemblantes aux gens de notre époque actuelle que les sculptures de la période qui a suivie.C'est comme si plus on recule dans le temps, plus les gens nous ressemblaient.Et leurs sculpteurs étaient meilleurs que les grecs qui ont suivi longtemps après!
[image]
le véritable coeur de la grande pyramide est la Chambre du Roi, une salle dont le mystère est d'autant plus grand que ces murs manquent de toute inscription et ornement : elle ne contenait qu'un grand sarcophage en granit rouge.Il est situé 42 m environ au-dessus du niveau de la route et on y pénètre par un tunnel carré de 1 m de côté. La salle est tout en granit : le sol, les murs et le plafond ont été réalisé avec des blocs de pierre dont le poids de certains atteint les 80 tonnes.La Grande pyramide est-elle vraiment le tombeau de Khéops ? La chambre du roi, qui aurait dû être sa pièce funéraire, serait unique en son genre dans la mesure où elle se trouve au-dessus du niveau du sable.
[image]

[image]

[image]
Extrait des ARCHIVES VHS de l'émission ÉSOTÉRISME EXPÉRIMENTAL
et mis en ligne par ALLIANCE PURE depuis lundi le 26 août 2013.


"DOSSIER ALIÉNIGÈNES - QUELS SONT LES EXTRATERRESTRES QUI SONT DE RETOUR PARMI NOUS ?"
[image]

  4467 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

142783 messages dans 30094 fils de discussion, 861 utilisateurs enregistrés, 12 utilisateurs en ligne (1 enregistrés, 11 invités)
Temps actuel sur le forum : 12/12/2017, 11:14
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum