Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion
Avatar

COMPLÉMENT SURPRENANT #44 - Version 7 de 7-COMPLET-

par gilles surprenant, samedi 02 novembre 2019, 00:28 (il y a 18 jours) @ Spyrale

[image]

[image]

[image][image]VIDÉORANDIA #44-CLIQUEZ ICI-[image]

[image]

[image]

[image]
[image]
-Le Vatican occupe 44 hectares dans la ville de Rome.

-On raconte qu'un jour un journaliste interviewa le Frère André. A un certain moment, il lui aurait dit: "Je doute fort que vous ayez commis plus de quatre fautes", et le Frère André de répondre: "Pas seulement quatre, mais quarante-quatre et plus", ce qui a fait bien rire le journaliste.

-Nombre de lumières allumées pendant la fête de Hanoukka, chez les juifs.

-Chez les Sioux (tribu indienne d'Amérique du Nord), 44 chefs médecins (hommes de paix) étaient nommés au sein de la tribu.

-Le dieu Chronos était entouré de 44 assistants, soit 22 principaux et 22 secondaires, selon le Phénicien Sanchoniaton.

-Sylvia Browne, dans son livre "La vie dans l'au-delà", parle des 44 Thèmes de Vie qui forme la liste à partir de laquelle une entité en choisira deux comme objectif à réaliser avant de s'incarner sur terre.

[image]

[image]


2012 - VIDÉORANDIA #44
LIEN INEXISTANT

COMPLÉMENT SURPRENANT
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=61952
_____________________________________________________________________

2013 - VIDÉORANDIA #44
https://www.youtube.com/watch?v=eqJMOT1WLDk

COMPLÉMENT SURPRENANT
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=90117
_____________________________________________________________________

2014 - VIDÉORANDIA #44
https://www.youtube.com/watch?v=cHNSYEPAspU


COMPLÉMENT SURPRENANT
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=113659

_____________________________________________________________________

2015 - VIDÉORANDIA #44
https://www.youtube.com/watch?v=eLWeh_GHto0


COMPLÉMENT SURPRENANT
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=129327

______________________________________________________________________


[image]


2016 - VIDÉORANDIA #44
https://www.youtube.com/watch?v=CNd2irXNG4w&feature=youtu.be

COMPLÉMENT SURPRENANT
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=140995
_____________________________________________________________________


2017 - VIDÉORANDIA #44
https://www.youtube.com/watch?v=BWt05luU-Sg&feature=youtu.be

COMPLÉMENT SURPRENANT
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=149334
_____________________________________________________________________

2018 - VIDÉORANDIA #44
https://www.youtube.com/watch?v=5uUCC6GBFns

COMPLÉMENT SURPRENANT
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=154202

[image]

[image]
EXTRAIT DU LIVRE

ACHETEZ CE LIVRE - CLIQUEZ ICI
_______________________________________________________________________________

[image]
-SOURCE

[image]

[image]
-SOURCE
Il est préférable de commencer l’étude par le passage de l’Exode puis de passer dans un second temps seulement au texte évangélique,On sait que l’Exode, faisant suite à la Genèse, raconte la sortie d’Égypte.
[image]
Le passage qui nous concerne(3.14) est celui du buisson ardent qui ne se consume pas, et depuis le milieu duquel Dieu s’adresse à Moïse, lui confiant la mission de faire sortir d’Égypte les fils d’Israël et de les délivrer ainsi de l’oppression. Dans ce passage, Dieu révèle son Nom à Moïse:Dieu dit à Moïse: «Je suis celui qui est.» Et il dit: «Voici ce que tu diras aux Israélites:“Je suis” m'a envoyé vers vous».

-VIDÉO CLIQUEZ ICI

[image]

[image]
-SOURCE
Chacun des quatre Évangiles donne le récit de l'arrestation de Jésus. Mais celui de Jean apporte une variante. Jésus s'adresse à la troupe de soldats menée par Judas et leur demande qui ils cherchent. « Jésus de Nazareth », répondent-ils ; et il leur dit : « C'est moi » (Ego sum). À ces mots, les soldats reculent et tombent à terre (Jean, 18, 4-8).
[image]
Cette sorte de préambule à l'arrestation proprement dite est rarement représenté. Généralement, les artistes en peintures ont favorisé le moment crucial du récit, plein d'agitation dramatique : le baiser de Judas qui déclenche l'arrestation, la brutalité des soldats, la réaction de Pierre tranchant l'oreille de Malchus, la fuite des apôtres.Jésus se livre lui-même, sans attendre d'être désigné par Judas. Il n'apparaît pas comme victime, mais comme celui qui mène l'action. Et quelle action ! Sa simple réponse, « Ego sum », a un effet dévastateur sur ses ennemis.Cette exagération peut se comprendre ainsi : dès l'instant que Jésus se désigne lui-même, assumant ainsi son destin, ses ennemis sont vaincus. Curieux renversement de situation : l'arrestation de Jésus est aussi son triomphe. Ces soldats effondrés et comme frappés de léthargie font irrésistiblement penser à ceux qui seront chargés de garder le tombeau du Christ.Nous avons relevé dans la traduction de l’Evangile de Jean les nombreux « Ego Eimi » que le « théologien » met dans la bouche de Yeshoua. Ils sont traduits généralement par « Je Suis » ou « c’est moi ». Certains sont suivis par un qualificatif (Je Suis la Vérité, la Lumière, le Pain, etc.). D’autres ont le caractère abrupt ou ambigu d’une affirmation qui donne un poids inouï à la présence même de Yeshoua : « Avant qu’Abraham fut : JE SUIS ».[/color][/b]

[image]

[image]
[image]
[image]
Nicolas poussin qui avait pour devise « je détiens le secret », a peint un magnifique tableau, les bergers d'arcadie. Sur ce tableau il y a un tombeau sur lequel est inscrit, ET IN ARCADIA EGO... Et oui ce ci est un message codé, digne des romans de Jules Verne, c'est une anagramme, où il faut lire I TEGO ARCANA DIE, je détiens les secrets de Dieu. Et si on rajoute un verbe à cette phrase latine non terminée comme l'indique les trois points de suspension, on prendra le verbe Etre, ce qui devient ET IN ARCADIA EGO SUM ou « Et en Arcadie, je suis ».Une nouvelle anagramme apparaît,TANGO ARCAM DIE IESU, je touche le tombeau de dieu Jésus.

[image]

[image]
Descartes revient sur les circonstances de la découverte du cogito, premier principe de sa philosophie. Le passage se trouve au début de la quatrième partie du Discours.il s'aperçoit que pendant qu'il doute de tout, il continue de penser et donc qu'il est. Il s'agit en effet d'une évidence logique : pour penser, il faut nécessairement être. Descartes tient le fondement ferme qu'il cherchait : cette évidence de l'existence de celui qui pense va mettre un terme au doute. Pour cette raison, le doute cartésien se distingue du doute sceptique car si les sceptiques recourent également au doute radical, ils ne cessent pas de douter, ils préfèrent suspendre leur jugement. Descartes rétablit le jugement à partir du cogito car ce dernier est une garantie de la certitude des sciences. Avec son "je pense, donc je suis" (cogito ergo sum en latin), Descartes tient une première vérité indubitable : moi, sujet pensant, si je doute, je sais que j'existe. Il peut donc recevoir ce principe comme "premier principe de la philosophie". "Je pense" implique un "je suis", ils se confondent, suggérant ainsi la possibilité d'une transparence du sujet à lui-même. La conscience qui accompagne le doute, la pensée, nous livre en même temps l'évidence de notre existence.Descartes poursuit et détermine ce qu'il est. Comme il peut feindre de n'avoir pas de corps, il continue de douter de l'existence de celui-ci. Cependant, ne pouvant feindre de ne pas penser, il en déduit qu'il est "une substance dont toute l'essence ou la nature n'est que de penser" et que celle-ci est indépendante de toute "chose matérielle". Il conclut que l'âme, principe par lequel il est ce qu'il est, est "entièrement distincte du corps" et qu'elle est même "plus aisée à connaître que lui". Cela signifie que le sujet est capable de saisir ce qu'il est par la conscience. Chez Descartes, le sujet humain est souverain : il est à la fois maître de ses pensées et garant de la connaissance.

[image]

[image]
-VIDÉO CLIQUEZ ICI
Dans l’histoire de la domination française en Indochine, l’exploitation de l’hévéa(« arbre à caoutchouc ») demeure le symbole de l’expansion économique de la région qui a fait la fortune de nombreux colons et de grandes sociétés. Parmi elles, Michelin.
[image]
Mais la culture de l’hévéa marque aussi une des périodes les plus noires du colonialisme par le traitement infligé au prolétariat indigène venu travailler là.
[image]
Or, les plantations Michelin sont, aussi bien dans la presse et les rapports des autorités de l’époque que dans la mémoire du peuple vietnamien, l’un des lieux emblématiques de cette exploitation orchestrée par ceux qu’on appelait les « jauniers ».Michelin est resté en Indochine jusqu'à la chute de Saigon et le départ des Américains en 1975. Les plantations sont désormais la propriété de l'Etat vietnamien.Pendant la Guerre du Vietnam,Les Bombes de NAPALM Américaine, ils ont brûlé les Plantations de Michelin soi-disant que des Vietnamiens se cachaient dans les Plantation de Michelin et qui était gagnant de cela;GOODYEAR et FIRESTONE, des Compagnies Américaines...

[image]

[image]

[image]
-VIDÉO CLIQUEZ ICI
Le Déserteur est une chanson écrite par Boris Vian en février 19541, composée avec Harold B. Berg et enregistrée dans sa forme définitive l'année suivante. Son antimilitarisme a provoqué beaucoup de polémiques.Le texte est composé de 12 quatrains en hexasyllabes (six syllabes).

Il s’agit d’une lettre adressée à « Monsieur le Président » de la République par un homme ayant reçu un ordre de mobilisation en raison d’un conflit armé. L’homme y explique qu’il ne souhaite pas partir à la guerre, et justifie sa décision par les décès survenus dans sa famille proche à cause de la guerre, et par le fait qu'il ne veut pas « tuer de pauvres gens ». Il révèle son intention de déserter pour vivre de mendicité tout en incitant les passants à suivre son exemple.Boris Vian a publié sa chanson en 1954 à la fin de la guerre d'Indochine (1946-1954).

[image]

[image]

[image]
[image]

Nous vous présentons l’histoire de cette rencontre entre François d’Assise et le Sultan tel que rapporté par Saint Bonaventure qui a écrit sur la vie de François et approuvé en 1266 par l’Ordre des Frères Mineurs(ofm).

-Nous sommes en 1219 -« S’exposant avec courage aux dangers de tous les instants, François voulait se rendre chez le sultan de Babylone en personne. La guerre sévissait alors, implacable entre chrétiens et sarrazins, et les deux armées ayant pris position face à face dans la plaine, on ne pouvait sans risquer sa vie passer de l’une à l’autre.

Mais dans l’espoir d’obtenir sans tarder ce qu’il désirait, François résolut de s’y rendre. Après avoir prié, il obtint la force du Seigneur et, plein de confiance, chanta ce verset du Prophète: « Si j’ai à marcher au milieu des ombres de la mort, je ne craindrai aucun mal, car tu es avec moi ».

S’étant adjoint pour compagnon frère Illuminé, homme d’intelligence et de courage, il s’était mis en route traversant la mer et se retrouvant dans le pays du sultan. Quelques pas plus loin , ils tombaient dans les avant-postes des sarrazins, et ceux-ci, plus rapides, se précipitèrent sur eux. Ils les accablèrent d’injures, les chargeant de chaînes et les rouant de coups. À la fin, après les avoir maltraités et meurtris de toutes manières, ils les amenèrent, conformément aux décrets de la divine Providence, en présence du sultan: c’était ce qu’avait désiré François.

Le prince leur demanda qui les envoyait, pourquoi et à quel titre, et comment ils avaient fait pour venir; avec sa belle assurance, François répondit qu’il avait été envoyé d’au delà des mers non par un homme mais par le Dieu très-haut pour lui indiquer, à lui et à son peuple, la voie du salut et leur annoncer l’Évangile qui est la vérité. Puis il prêcha au sultan Dieu Trinité et Jésus sauveur du monde, avec une telle vigueur de pensée, une telle force d’âme et une telle ferveur d’esprit qu’en lui vraiment se réalisait de façon éclatante ce verset de l’Évangile: « Je mettrai dans votre bouche une sagesse à laquelle tous vos ennemis ne pourront ni résister ni contredire ».

Témoin en effet de cette ardeur et de ce courage, le sultan l’écoutait avec plaisir et le pressait de prolonger son séjour auprès de lui. Il offrit à François de nombreux et riches cadeaux que l’homme de Dieu méprisa comme de la boue: ce n’était pas des richesses du monde qu’il était avide, mais du salut des âmes.

Le sultan n’en conçut que plus de dévotion encore pour lui, à constater chez le saint un si parfait mépris des biens d’ici-bas.
François quitta le pays du sultan escorté par ses soldats ».
QUE RESTE T-IL DE CETTE RENCONTRE ?

« Il semble, que le sultan n’oublia pas le sourire de François, sa douceur dans l’expression d’une foi sans limite. Peut-être ce souvenir fut-il décisif lorsqu’il décida, dix années plus tard, alors qu’aucune force ne l’y contraignait, de rendre Jérusalem aux chrétiens. Ce que les armées venues d’Europe n’avaient pu obtenir, l’intelligence et la tolérance de Malik al-Kamil permettraient à l’islam de l’offrir. Sans doute le regard clair de François avait-il poursuivi son lent travail dans la conscience de cet homme ouvert à la pensée des autres ».
_________________________________________________________________________

[image]
[image]
L'ex-archevêque de Buenos Aires, Jorge Bergoglio, a choisi le nom de François, à la mémoire du "Poverello" d'Assise, Saint François qui au XIIIe siècle avait voulu rebâtir l'Eglise, alors divisée comme aujourd'hui, et avait oeuvré pour la paix, à l'époque des Croisades, et le respect de la nature.Toute l’Italie le vénère, un vrai père dans la foi. PATRON DE L'ITALIE, ce petit pauvre d’Assise ou `Poverello`.La figure du saint italien évoque un art de vivre et une manière d'être chrétien. Le pape Grégoire IX l'a canonisé en 1228. Amoureux de la nature, Jean Paul II l'a fait patron de l'écologie en 1979.Il désigne saint François d'Assise comme patron des écologistes.


[image]

[image]
-VIDÉO CLIQUEZ ICI
[image]
Martin Luther King prononçant son discours contre la guerre du Vietnam à l’église Riverside de New-York, le 4 avril 1967.-Certainement son discours le plus controversé. Un an jour pour jour avant sa mort, Martin Luther King se prononce définitivement contre la guerre du Vietnam, à une époque où de nombreux Américains la soutiennent encore. « Une nation qui continue année après année à dépenser plus d’argent pour la défense militaire que pour les programmes d’amélioration sociale approche la mort spirituelle », a déclaré le militant. « Nous avons encore le choix aujourd’hui : la coexistence non-violente ou la coannihilation violente. Nous devons passer de l’indécision à l’action. Nous devons trouver de nouvelles façons de parler pour la paix au Vietnam et la justice dans le monde en développement, un monde qui borde nos portes ». Résultats : le président Johnson, qui avait soutenu son combat pour les droits civiques, ne veut plus lui parler, de grands journaux tels que le New York Times et le Washington Post lui conseillent de « s’en tenir aux droits civiques » et un grand nombre de ses supporters le lâchent. Mais cela ne changera rien pour Martin Luther King qui fera passer ses principes avant sa popularité.
EXTRAIT DISCOUR
____________________________________________________________________________


[image]
-VIDÉO CLIQUEZ ICI
Un jour d’été 1963, 250 000 personnes marchent dans les rues de Washington pour la liberté. Le discours de Martin Luther King qui conclut cette journée illustre son combat pacifique pour les droits civiques des Noirs aux États-Unis, mis à l’écart de la société et victimes de discriminations racistes institutionnalisées.En une phrase, Martin Luther King a su illustrer son combat pacifique pour les droits civiques des Noirs aux États-Unis.-I have a dream (traduit en français par « J'ai fais un rêve, ») est le nom donné au discours prononcé le 28 août 1963 par le pasteur et militant américain Martin Luther King, devant le Lincoln Memorial, à Washington, D.C., durant la Marche sur Washington pour l'emploi et la liberté. Devant plus de 250 000 manifestants, King en appelle solennellement à la fin du racisme aux États-Unis et revendique l'égalité des droits civiques et économiques entre Blancs et Afro-Américains. Point d'orgue du Mouvement des droits civiques, le discours est généralement considéré comme l'un des plus importants du XXe siècle.
[image]
Le discours débute par une référence à la Proclamation d'émancipation qui a libéré plusieurs millions d'esclaves en 1863. King déclare ensuite « qu'un siècle plus tard, le Nègre n'est toujours pas libre ». Poursuivant son discours, il s'écarte peu à peu de ses notes et improvise une anaphore, martelant l'expression « I have a dream » après que Mahalia Jackson lui a crié : « Parle-leur de ton rêve, Martin ! » Celui-ci décrit alors son rêve de liberté et d'égalité émergeant d'un monde marqué par l'esclavage et la haine. Selon le journaliste Jon Meacham, par cette seule phrase, Martin Luther King rejoint Jefferson et Lincoln parmi les hommes qui ont façonné les États-Unis modernes.
-VIDÉO CLIQUEZ ICI
[image]
[image]

[image]

[image]
[image]
Vincent Harvey fut un père dominicain qui a marqué l’histoire du Québec et qui prit une importance intellectuelle majeure dans le Québec de la Révolution tranquille. Ce théologien a influencé des penseurs et des personnalités politiques comme le sociologue Fernand Dumont, l’écrivaine Hélène Pelletier Baillargeon, d’anciens ministres du gouvernement comme Jacques-Yvan Morin et Louis O’Neil et bien d’autres.Le théologien dominicain Vincent Harvey a une conscience vive de cette mutation des structures mentales qui a cours au Québec dans les années 1960-1970.Pour lui, la «culture séculière », qui sert à désigner ici le projet moderne, met au défi le christianisme de s’adapter et de se renouveler sous peine de décliner, voire de disparaître.le père Harvey entend détruire toutes les cases conceptuelles dans lesquelles on a voulu enfermer Dieu : « Si Dieu existe, il doit donc être tout autre que ce que je puis en concevoir ; autrement, il n’y aurait pas de Dieu. En effet, ce que je peux concevoir m’est inférieur d’une certaine façon. Je le domine, j’en fais ma chose, mon concept, ma garantie».Enfermer Dieu dans d’étroits concepts humains a de plus des répercussions négatives sur l’homme :« Chaque fois que des pseudo-philosophes et des pseudo-théologiens ont mis Dieu en concepts, ils ont fait acte de vandalisme non pas tant à l’endroit de Dieu qu’à l’endroit de l’homme en restreignant le champ de sa conscience». En bref, catégoriser étroitement Dieu, c’est rapetisser l’homme et limiter le champ des possibilités qui lui sont offertes. Dieu déborde nos concepts ; on ne peut en faire sa chose. Il est au-delà de nos représentations et des définitions qu’on lui attribue.
___________________________________________________________________________


[image]
[image]
[/b]Jean Marchand, né le 20 décembre 1918 à Champlain et mort le 28 août 1988[/b] à Saint-Augustin-de-Desmaures, est un syndicaliste et un homme politique canadien-français.Ayant reçu son diplôme de la faculté, il devient le secrétaire général de la Confédération des travailleurs catholiques du Canada en 1947. Lors de la grève de l'amiante en 1949, Marchand appuie les travailleurs grévistes. C'est à ce moment qu'il rencontre Pierre Trudeau, un futur rédacteur de Cité Libre puis premier ministre du Canada. Marchand est sollicité pour être candidat lors de l'élection provinciale de 1960 et puis celle du fédéral de 1963, mais il ne se présente pas pour des raisons personnelles. Il a été président de la Confédération des syndicats nationaux de 1961 à 1964.
[image]
À l'élection fédérale de 1965, Marchand se présente comme candidat du Parti libéral, en même temps que ses amis Trudeau et Gérard Pelletier. Cette équipe forme ce que l'on appelle dès lors les trois colombes, des hommes publics Canadiens Français envoyés à Ottawa pour réformer la politique fédérale canadienne.Sous Pearson,Il a été nommé ministre de la citoyenneté et de l'immigration, puis ministre de la main d'œuvre et de l'immigration.Le Livre blanc sur l'immigration a été déposé au Parlement en 1966 par Jean Marchand, alors ministre responsable du ministère nouvellement créé de la main-d’œuvre et de l’immigration. Le rapport appelle à une plus grande harmonisation de la politique d’immigration et des intérêts économiques à long terme. En raison des changements technologiques rapides dans l’économie, le rapport faisait valoir que le Canada devrait mettre l’accent sur le recrutement d’immigrants qualifiés et resserrer les contrôles sur le système de parrainage pour éviter un afflux de travailleurs non qualifiés.
[image]
Le système de parrainage existant à ce moment permettait à des citoyens canadiens et résidents permanents de parrainer des membres de la famille pour leur immigration, quelles que soient leurs compétences, leur formation ou leurs qualifications. Selon le nouveau système proposé, les citoyens canadiens pourraient parrainer un éventail plus large de parents dépendants et non à leur charge, mais les immigrants reçus se limiteraient à parrainer les personnes à leur charge immédiate. Le rapport suggérait en outre que les proches non-dépendants de citoyens canadiens devraient, au minimum, être alphabétisés dans leur langue et, s’ils avaient l’intention d’entrer sur le marché du travail, avoir certaines qualifications académiques ou professionnelles.

[image]


[image]
film de science-fiction américain de Randal Kleiser sorti en 1986-David Freeman réapparait 8 ans après sa disparition sans avoir pourtant vieilli d'une seule année. Après diverses analyses et tests effectués par la NASA, les scientifiques concluent que le jeune garçon a été enlevé par des extraterrestres.David est un jeune Américain qui a été en effet enlevé par des extraterrestres pour subir une batterie d'analyses, lors de l'une de ses promenades, comme bien des soirs, dans les bois.
De retour sur terre, le jeune garçon découvre que huit années se sont en fait écoulées depuis son enlèvement et que ses parents ont déménagé.David tente de reprendre une vie normale lorsqu'il est contacté par le vaisseau qui l'a ramené sur notre planète et qui a besoin d'aide. Piloté par un robot répondant au nom de Max, l'engin, désormais aux mains de la Nasa, a en effet perdu toutes ses cartes de navigation. Il n'a d'autres solutions que celle d'entrer en contact par télépathie avec David pour lui demander son aide...

[image]-FILM AU COMPLET -Streaming
[image]
Il y a une certaine ressemblance entre le Vaisseau Extraterrestre du Film LE VOL DU NAVIGATEUR ainsi que l'Enfant David qui conduit le Vaisseau et Nassim Haramein qui dit que vers l'âge de 8 Ans les Extraterrestres lui avaient laisser conduire le Vaisseau...

[image]

[image]

[image]
-VIDÉO CLIQUEZ ICI-La Terre tourne en spirale autour du Soleil-
[image]
Pourquoi la Terre n'orbite-t-elle pas autour du soleil tel qu'on nous l'a enseigné ? Cette animation simple a été créée par Nassim Haramein et la Fondation du Projet de Résonance. C’est un clip vidéo que tous les humains devraient voir.
[image]
La terre n'orbite pas autour du Soleil comme on nous l’a appris. Dans cette vidéo nous trouvons une compréhension du pourquoi la Terre et notre système solaire ne font pas ce qu’on nous a appris. Nous suivons ou plutôt, nous sommes aspirés par le Soleil dans un pattern en spirale à travers l'univers et le temps. Cette vidéo offre des explications du comment, en plus du filage sur son axe et la rotation comme si allant autour du Soleil, on montre la Terre suivant le mouvement du Soleil dans la Voie lactée, non pas sur un plan elliptique plat à deux dimensions, mais dans un mouvement de spirale continue. Ainsi nous trouvons un univers 3D par opposition à la 2D acceptée.
[image]
Croyez-le ou non, il n'y a aucune preuve ou évidence empirique à l’effet que la Terre orbite autour du soleil! On a appris à beaucoup d'entre nous comment le système solaire fonctionne en voyant un modèle physique qui a le soleil au centre avec les planètes allant autour et autour dans une orbite circulaire simple sans représenter correctement le mouvement du soleil (aprox. 450,000 miles par heure).
-VIDÉO CLIQUEZ ICI-Le modèle Hélicoïdal - Notre système solaire est un vortex.-

-VIDÉO CLIQUEZ ICI-Solar System in Motion: A Helical Visualization of Time-
[image]
-VIDÉO CLIQUEZ ICI-Solar System 2.0 - the helical model-

[image]

[image]
-SOURCE

[image]

[image]

[image]

[image]

-SITE OFFICIEL
-FACEBOOK

"Dr. Paul" était l'un des membres fondateurs du Two Worlds Center - en 2008.le Dr Paul et les autres fondateurs ont trouvé un moyen de créer des liens et de vendre l'idée d'un centre spirituel sans danger pour tous. La réconciliation et le compromis étaient quelques-uns des cadeaux de Paul et signifiaient que nous avions le centre que nous avons aujourd'hui.Le Dr. Paul est arrivé à la médiumnité après une nuit de "l'âme sombre" que beaucoup d'entre nous rencontrons. Après avoir cherché des réponsesau sens de la vie (et de la vie après la mort), il découvrit que l'esprit prenait une forme très différente de celle enseignée dans l'église catholique.Paul a suivi la direction spirituelle qui l’a amené à l’île de Vancouver...Lorsque Paul est venu à Nanaimo, il suivait l’impulsion de l’esprit dans l’inconnu et abandonnait ainsi la carrière de conseiller et de soutien auquel il avait consacré sa vie.
[image]
En tant qu’artiste, il a non seulement créé un bel art tout en s’accordant avec l’esprit, il a également aimé enseigner l’art comme moyen de se connecter à l’esprit. Il a continué d'enseigner au grand coeur ici, sur l'île de Vancouver, dans tous les domaines de sa vie. Paul aimait voir les autres se développer et faire confiance à leur médiumnité et à leur relation spirituelle, et encourageait toujours avec enthousiasme chacun dans son cheminement spirituel.Le Dr Paul a consacré tant de sa vie, de son amour et de son énergie à ce centre et à aider les autres à développer leurs capacités spirituelles et artistiques. Il a vraiment senti que le sens de la vie donnait, et son don joyeux, énergique et aimant a été ce qui a animé ce centre à travers les années.C'est avec un cœur lourd et beaucoup de chagrin que nous disons au revoir à Paul sur cette planète. En tant que spiritualistes, nous savons que nous le reverrons, mais la réalité de le perdre dans cette expérience spatio-temporelle est toujours aussi déchirante et nos coeurs sont particulièrement émerveillés par son partenariat dévoué et bien-aimé....


[image]
-SITE OFFICIEL
[image]
Fondé en 2010, «Paranthropologie:PAUL BISCOP écrivait des Articles dans cette revue qui est un Journal des approches anthropologiques du paranormal» est un journal en ligne gratuit consacré à la promotion d’approches socio-scientifiques de l’étude des expériences, des croyances et des phénomènes paranormaux sous toutes leurs formes. vise à favoriser un dialogue interdisciplinaire sur les questions du paranormal, de manière à sortir de l'impasse sceptique / avocat qui a permis de régler le débat actuel et à ouvrir de nouvelles pistes d'enquête et de compréhension. tous les points de vue exprimés sont ceux de chaque auteur particulier. La paranthropologie est consacrée à une perspective ouverte et exploratoire sur un large éventail d'expériences, de croyances et de phénomènes souvent appelés paranormaux, surnaturels ou anormaux.
-Revue d'approches anthropologiques du paranormal, volume 2. No.3, une évidence invisible: l'ethnographique et l'inconnu personnel par PAUL BISCOP
http://paranthropologyjournal.weebly.com/uploads/7/7/5/3/7753171/paranthropology_vol2no...

-Art Directed by Spirits
http://whitecrowbooks.com/michaeltymn/entry/art_directed_by_spirits
en 1969, Paul explorait la médiumnité dans une église spiritualiste de Montréal(Québec)...

[image]

[image]

L´enlevement de l´eglise (partie 1)
https://www.youtube.com/watch?v=gVA_KayJ-Xk&amp=&feature=player_embedded

L´enlevement de l´eglise (partie 2)
https://www.youtube.com/watch?v=n9JwWJpIXGw&amp=&feature=related

[image]

[image]
Mais qui conduit le bal dans ce bas monde ?Dans notre Monde DÉMOcratique(DÉMON-CRATIQUE). Sur cette image vous constaterez que les gouvernements changent les marionnettes demeures...Quand les gouvernements abandonneront ce qui aujourd'hui est leurs théâtres, nous nous apercevons que c'était nous les marionnettes.

[image]

[image]

[image]

[image]
[image]
On serait porté à croire qu'un véritable contact avec l'être divin transforme automatiquement l'être humain qui vit cette expérience. Cependant, avoir une illumination est une chose mais être un être " éveillé ", attentif et disponible aux moindres impulsions de l'esprit est un autre chose. Après la première percée de l'esprit, il reste, il reste un long chemin à parcourir. Suivront d'autres expériences de vie, ayant divers degrés de durée et d'intensité.

Le but de la transformation par l'Esprit est de nous faire devenir tels que la vie divine puisse, en nous, se manifester dans la monde d'une manière toujours plus forte, plus libre, plus efficace, parce que plus pure. Celui qui est engagé sur la voie n'est pas un désincarné; c'est tout le contraire. C'est par sa relation vivante avec tout ce qui l'entoure qu'il perçoit son esprit. Bien que d'une façon que les autres ne peuvent saisir, celui qui est sur la voir communie intensément à tous ses frères et c'est avec eux qu'il grandit intérieurement.

La transformation ne peur s'opérer qu'après avoir franchi un premier pas qui n'est pas facile. Entre le superconscient de lumière et le subconscient de ténèbres, se trouve une zone d'ombre plus ou moins épaisse. C'est le conscient psychologique avec tout ce que la volonté éclairée par la foi a refoulé : agressivité, jalousie, pulsions sexuelles, désirs de vengeance, et., ainsi que tout ce qui a été inconsciemment subi depuis le moment de sa conception. En un mot, tout ce qui n'a pas été intégré consciemment crée une zone d'ombre qui empêche la lumière de l'esprit de pénétrer l'égo et de le transformer. Pour enlever cet obstacle, il faut nettoyer le terrain au sens psychanalitique du terme : il faut consciemment intégrer tout ce qui, inconsciemment, ne l'a pas été. Seule, l'intégration de cette zone permet de s'engager sur la voie de la transformation.

L'être humain a été le théâtre de luttes continuelles entre les forces de la lumière et les forces de ténèbres. Avant de pouvoir renaître dans la lumière incréée, il faut que l'homme " éveillé " intègre en lui-même ces contraires, en passant après un infinité d'expériences intérieures qui, toutefois, ne sont pas toutes bouleversantes comme la première. Sur cette voie nouvelle, il ne s'agit plus de la croissance de l'âme mais de la croissance de l'esprit, degré par degré, dans un mortel humain devenu l'intermédiaire de la manifestation de l'esprit.

Pour opérer la transformation, aucun truc, aucune technique à utiliser. Tout simplement, laisser sa " porte " ouverte à l'esprit, demeurer en état de " veille " toujours à l'écoute et toujours disponible, en toute humilité (laissant à l'esprit le plein contrôle de la transformation) et en toute patience (acceptant la lenteur des résultats tangibles), sûr qu'il se produit une métamorphose qui dépasse la raison humaine, les sens et l'imagination. Ainsi, devenir un canal à travers lequel l'énergie divine entre pour transformer et sort pour aller en transformer d'autres.La transcendance n'est pas un espace à franchir, ni un royaume à conquérir, ni une structure à établir; elle est la vie inénarrable qui crée (dynamisme du père), qui ordonne et soude ensemble (dynamisme du fils), qui libère et permet de croître san fin (dynamisme de l'esprit du père et du fils).

La matière a été humanisée par l'être humain religieux et elle est actuellement divinisée directement par l'esprit qui initie lui-même chaque individu " éveillé ". Pour fonder un foyer, il faut deux personnes biologiquement adulte; pour fonder l'église, il a fallu douze apôtres psychologiquement adultes; pour fonder le royaume, il faut des croyants spirituellement adultes et capables de générer une race nouvelle qui se caractérisera par la charité parfaite.
-SOURCE-SOEUR ALICE G.-L'HOMME DE L'APOCALYPSE-
[image]

[image]

[image]
[image]
[image]Pour vous abonner au Club CRÉÉE (Club de Recherche et d'Études en Ésotérisme Expérimental) formulaire d'abonnement en rouge:
http://www.esoterisme-exp.com/ClubCREEE_pub/CLUBCREEE.php?page=abonnes

[image]

[image]


[image]

bloqué
  852 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

152041 messages dans 32470 fils de discussion, 947 utilisateurs enregistrés, 21 utilisateurs en ligne (0 enregistrés, 21 invités)
Temps actuel sur le forum : 19/11/2019, 23:08
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum