Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion

Radio-Canada Archives Les ovnis

par Jeromec, mardi 17 mai 2022, 08:59 (il y a 51 jours)

Je suis étonnament surpris de l'évolution du dossier ovni à Radio-Canada, ils sont sur la bonne route...:-D Lâchez pas...:-D

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1883046/ovnis-canada-histoire-archives

Archives Les ovnis, des apparitions observées depuis longtemps et un peu partout dans le monde
Dessins d'une soucoupe volante et d'extraterrestres qui auraient été observés à Roswell en 1947.
Le phénomène des objets volants non identifiés, les ovnis, fait partie de l'imaginaire populaire depuis longtemps.

Afficher les commentaires
Radio-Canada
le 13 mai 2022
Les objets volants non identifiés (ou ovnis) sont un sujet de fascination depuis plusieurs décennies sur notre planète. Nos archives soulignent à quel point ce phénomène peut être fantaisiste ou motivé par l’argent. Cependant, elles confirment aussi que certaines observations demeurent inexplicables.

Un phénomène imaginaire ?
« Ça met Roswell sur la carte, comme on dit. On a des gens de partout dans le monde. »

— Une citation de Sylvie Nelson, citoyenne de Roswell, 1997
La possibilité que des explorateurs provenant d’autres planètes viennent visiter la Terre fait partie de l’imaginaire populaire depuis des décennies, voire depuis des siècles.

En 1947 à Roswell, dans l’État américain du Nouveau-Mexique, se serait produit un événement qui enflamme encore l’imagination de bien des gens.

Archives
Téléjournal, 5 juillet 1997


Téléjournal, 5 juillet 1997

C’est ce que présente le reportage du journaliste Réal D’Amours diffusé au Téléjournal du 5 juillet 1997, animé par Solveig Miller.


Ce reportage rend compte d’un festival qui célèbre les 50 ans de « l’affaire Roswell ».

De quoi parle-t-on, exactement?

En juillet 1947, sur un ranch, on aurait trouvé des débris métalliques. Il ne s'agirait pas de fragments ordinaires.

En 1980, un militaire qui avait été responsable de leur récupération a affirmé au tabloïd à sensation National Enquirer que ces débris provenaient d’un vaisseau spatial extraterrestre.

L’armée américaine aurait même retiré des cadavres d’extraterrestres de l’épave et en aurait fait un secret d’État par la suite.


Le journaliste Réal D’Amours constate que ce qu’on peut appeler « l’affaire Roswell » est devenu un phénomène de la culture populaire très médiatisé… et rentable.

Un organisateur du festival et une citoyenne de Roswell se félicitent des retombées économiques que les touristes vont apporter à la ville.

Durant ce festival, on propose des visites guidées à 15 dollars par personne sur le site supposé de l’écrasement de l’ovni.

Il n’y a pas de preuves indubitables qu’un vaisseau spatial s’est désintégré en 1947 dans le désert du Nouveau-Mexique.

Comme le dit Réal D’Amours en conclusion, « les sceptiques ne sont toujours pas confondus ».

Certaines observations laissent néanmoins perplexe
Il serait facile de balayer du revers de la main l’existence des ovnis. Beaucoup d’observations peuvent être expliquées par la science.

Cependant, quelques témoignages laissent perplexe.

Archives
Téléjournal/Le Point, 17 février 2000


Téléjournal/Le Point, 17 février 2000

Dans un reportage présenté au Téléjournal/Le Point du 17 février 2000, le correspondant de Radio-Canada à Pékin, Raymond Saint-Pierre, nous apprend qu’en Chine, l’étude des ovnis est prise au sérieux par le gouvernement.

Le responsable de l’association chinoise de l’étude des ovnis déclare même à Raymond Saint-Pierre qu’un tiers des signalements effectués en Chine sont crédibles.

Ces observations sont faites par des professionnels qui sont des aviateurs ou des scientifiques. Ces gens savent faire la différence entre un phénomène normal et une rencontre inhabituelle avec un objet extraterrestre, dit ce responsable.

En janvier 2000, deux objets dans le ciel de Shanghaï ont semé l’émoi au sein de la population.

La présence de ces objets, vus par une multitude de témoins, a même été commentée par le bulletin de nouvelles officiel chinois.

« Il y a ici entre 1000 et 1200 rapports d’enquête. Ce sont tous des cas qui ont fait l'objet d’enquêtes sur le terrain. »

— Une citation de Lucien Clerebaut, président de la Société belge des phénomènes spatiaux (SOBEPS), 1992


Archives
Le Point, 14 octobre 1992


Le Point, 14 octobre 1992

Un reportage du journaliste Gilles Gougeon présenté à l’émission Le Point du 14 octobre 1992 nous rappelle que le 29 novembre 1989, au moins 125 cas d’observations de présence d’ovnis ont été recensés dans un territoire circonscrit de la Belgique.

C’était le début de ce qu’on a désigné comme étant « la vague belge », qui allait durer un an et demi.

À l’époque, il y a tant de dépositions que le ministre de la Défense belge à l’époque, Guy Coëme, demande à l’armée nationale de collaborer avec la SOBEPS.

Il faut dire que dans la nuit du 30 au 31 mars 1990, deux pilotes d'avions militaires belges sont témoins d’un événement qui laisse songeur.

Les deux F-16 sont envoyés pour observer dans le ciel un objet non identifié que voient plusieurs personnes.

Les appareils n’ont aucun contact visuel avec l’ovni.

Toutefois, l’analyse des bandes vidéo de leurs radars révèle une information incroyable.

L’écho dessine un objet volant non identifié capable d’accélérations et de décélérations fulgurantes.

Plus tard, on produit une image de l'objet inconnu en question : de forme triangulaire, il est doté de lumières de chaque côté.

L’armée belge confirme que ce n’est pas un avion et qu’on ne comprend pas comment cet objet peut se déplacer si rapidement.

Mystère au Canada aussi


Archives
Le Point, 23 octobre 1990


Le Point, 23 octobre 1990

Le 23 octobre 1990, le journaliste Gabriel Durocher présente à l’émission Le Point un reportage sur d’étranges cercles qu’on a découverts dans des champs au Manitoba.

Le Point est animé par Madeleine Poulin ce jour-là.

C’est à 35 kilomètres au nord de Winnipeg, près du village de Petersfield, que le fermier Joe Janish a trouvé un cercle de 20 mètres de diamètre dans lequel son blé a été légèrement écrasé.

Joe Janish n’y comprend rien.

Les seules traces d’activité visibles ont été laissées par des chevreuils.

Joe Janish est convaincu que les chevreuils n’ont pas dessiné ce cercle…

Un voisin, pour sa part, dit avoir vu un objet doté de quatre lumières flotter dans les champs vers cinq heures du matin.

Lui non plus n’a trouvé aucune trace d’activité humaine.

On a recensé 16 de ces cercles au Manitoba et en Saskatchewan.

Un chercheur qui analyse ce phénomène depuis 1989 croit que des êtres intelligents en sont responsables, d’autant plus que ces cercles forment un triangle presque parfait autour de la ville de Winnipeg.

En 2021, l’armée américaine a confirmé que ses pilotes continuent de voir des objets volants non identifiés dont l’origine est inexplicable.

Visites d’extraterrestres ou manifestations d'une technologie très secrète provenant d’une puissance militaire terrestre? Nul ne le sait.

Il y aurait par ailleurs plus de 1000 observations d’objets volants non identifiés au Canada chaque année.

L’année dernière, le ministre canadien de la Défense, Harjit Sajjan, aurait été informé de cette question par les Forces armées canadiennes.''

  224 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

193023 messages dans 39199 fils de discussion, 1011 utilisateurs enregistrés, 62 utilisateurs en ligne (0 enregistrés, 62 invités)
Temps actuel sur le forum : 07/07/2022, 09:55
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum