Retour à l'index du forum
Chronologique

VidéOrandia 17e de 2017 GIRKU: À la mémoire de

par Spyrale, vendredi 14 avril 2017, 16:37 (il y a 101 jours)

Lien direct: VOR170415 GIRKU: À la mémoire de Louis Larivière

Pour venir assister au premier congrès ésotérique de Montréal ÉSO 701 ce samedi 15 avril 2017 de 9:00 à 22:00 à l'Hôtel Sandman (Métro Longueuil): http://www.esoterisme-exp.com/Section_main/Conference/Conference.php#Montreal

Pour vous abonner au Club CRÉÉE (Club de Recherche et d'Études en Ésotérisme Expérimental):
FORMULAIRE D'ABONNEMENT

Avatar

COMPLÉMENT SURPRENANT #17 - PARTI 1-COMPLETE-

par gilles surprenant, vendredi 14 avril 2017, 17:14 (il y a 101 jours) @ Spyrale

_____________________________________________________________________________

PARTIE 2 - CLIQUEZ ICI-
[image]

[image]
[image]
[image]VIDÉORANDIA #17[image]

[image]

[image]

PROPRIÉTÉ DU NOMBRE #17:
SOURCE
le 17 est considéré comme le nombre de la « bonne étoile ». Symbole de protection permettant de surmonter les obstacles ou difficultés . Il apporte habituellement la chance dans le domaine professionnel et sentimental. Une aide du destin est souvent donnée dans les moments cruciaux de la vie. Le 17 représente aussi l’harmonie et l’espoir. Le 17 peut aussi être associé à une recherche approfondie, l’esthétisme, ou à une création sophistiquée. Dans ses aspects négatifs le 17 est souvent synonyme d’illusions, de naiveté, d’utopie, d’égoïsme, d’ego trop important, ou de manque d’ouverture.17 est le Nombre du Fils de l’Homme, participant aux deux mondes, céleste et terrestre.
17 représente l’action de l’évolution sur le Cosmos et sa tendance à la libération karmique .17 est un chiffre d’homme, le corps humain est divisé en dix-sept parties essentielles :

– tête
– cou
– thorax
– bassin
– deux bras comprenant : bras + avant-bras + mains
– deux jambes comprenant : cuisses + jambes + pieds
Ce qui nous fait un total de 16 auquel nous ajoutons ce qui permet de différencier, sur le plan général, l’homme de la femme : le sexe… ce qui nous donne effectivement dix-sept.

La mort d’Osiris aurait eu lieu au 17e jour du mois d’Athyr selon la mythologie égyptienne. Saint Augustin déclare:

« Dans le nombre dix-sept comme dans ses multiples on trouve un sacrement admirable ».Jésus voyagea dix-sept ans en vue de sa préparation avant son ministère public.
La prière du Rosaire de la Vierge Marie est composée de 17 Pater et de 153 Ave Maria. Or la somme des 17 premiers nombres donne 153.-

[image]

[image]

[image]
Louis a quitté notre planète Terre mais demeure toujours actif ici par sa mémoire vivante des chroniques de livres que nous avons eu avec.
Tel qu'annoncé dans les prophéties: "Les morts parleront aux vivants".
Voici la première partie de: "Les Chroniques du Girku" d'Anton Parks enregistrée à Québec en mai 2012. C'est surtout pour l'impression de la vision cosmique qu'il nous fait voir à travers cette série mémorable de livres "initiatique" que vous aurez face aux Initiateurs des Temps Primordiaux...

[image]

[image]

LE PRÊTRE DU TEMPS
VIDEO - CLIQUEZ ICI-
[image]
Environ 1840 ans avant J.C., un jeune prêtre d’Amon découvre qu’il est le fils du Temps, filiation qui lui permet de voir l’avenir mais qui l’empêche d’aimer car il connaît l’avenir de toutes les femmes qu’il convoite. Malheureux, terriblement seul, le prêtre envisage le suicide jusqu’à ce qu’il rencontre une fille de Seth, une rousse, qui bouleverse sa vision du monde. Une histoire fascinante, troublante et inquiétante. - 324 pages.
[image]
[image]

[image]

QUI EST ANTON PARKS?
BIO - CLIQUEZ ICI-
[image]
Possédant une formation de graphiste dans les disciplines du marketing et de la communication et travaillant dans ce domaine depuis 1985, Anton Parks s’est également spécialisé dans les cultures de l’Orient ancien dès les années 2000. A ce titre, il est l’auteur de la série les Chroniques du Gìrkù qui retrace, sous la forme d’un récit et d’un minutieux travail de recherche, les origines de l’humanité à travers le regard des dieux de nos mythologies.Anton Parks est le créateur d’une thèse révolutionnaire sur le codage de la langue sumérienne – étude exposée dans sa série des Chroniques du Girku (3 tomes) où il est aussi retracé le processus qui l’a conduit à ces découvertes inédites.
NEXUS , MARS-AVRIL 2011-

[image]

COMMENT EST VENU L'INSPIRATION D'ANTON PARKS?
SOURCE -INTERVIEW ANTON PARKS
Tout a commencé en 1981, j'avais alors 14 ans. Au mois de mai de cette année, pour une raison totalement indéterminée, j'ai reçu mes premiers "flashs". Comment expliquer cela en des termes simples… ? Je dirai que cela s'est toujours manifesté de façon spontanée à n'importe quelle heure de la journée. Je n'ai jamais eu de contrôle sur ce phénomène. Je ne le considère donc pas comme du channeling.Au tout début, les premiers "flashs" sont apparus timidement et au fil des semaines, les "visions" se sont formidablement réglées à mon insu. Au bout de 5 à 6 mois, le rythme s'était accéléré pour atteindre 1 à 3 manifestations par jour… Il y a néanmoins un élément important qu'il me faut préciser. La lumière semblait être l'élément déclencheur du processus. A chaque fois que le phénomène de flash se manifestait, il était toujours en relation avec la lumière ambiante où je me situais. C'est-à-dire que lorsqu'une "vision" apparaissait, celle-ci possédait le même spectre que la lumière du lieu où je me trouvais. Il y avait comme une connexion subtile que je ne m'explique pas totalement aujourd'hui. Ces flashs étaient en quelque sorte des jets de lumière qui venaient "d'en haut" et qui pénétraient le sommet de mon crâne, au niveau du 7ème chakra principal. Cette action me déconnectait instantanément de la réalité et m'envoyait un son et lumière d'une grande précision ; des scènes complètes m'apparaissaient, souvent avec les mêmes personnages autour de l'être dans lequel je me trouvais à chaque fois. Comme je l'ai dit, cela pouvait se produire n'importe quand, quelle que soit la densité lumineuse. Le phénomène s'est souvent manifesté alors que j'étais accompagné d'amis ou de collègues de travail. Le temps semblait s'arrêter autour de moi, j'avais la sensation de vivre des scènes de 2, 5 ou encore 10 minutes ! On ne m'a jamais fait aucune réflexion… ! J'en ai déduit que cela devait ressembler pour eux à une absence de quelques secondes tout au plus. La première année fut très difficile. J'avais le sentiment de devenir fou. Les images que je recevais ressemblaient à de la pure science-fiction. Etait-ce moi qui m'envoyais tout cela ? D'où de telles connaissances pouvaient-elles provenir ? Je lisais très peu, et absolument pas de science-fiction. Les personnages parlaient un langage totalement inconnu que je saisissais sur l'instant, mais qui n'avait rien à voir avec la langue française… ce n'est que tardivement, à la fin des années 90, après bien des péripéties que j'ai finalement compris qu'il s'agissait du sumérien ou plutôt d'un langage dont est issu le sumérien…
Il m'a fallut plusieurs mois à l'époque avant de me décider à en parler à ma mère. Vous savez, à 14 ans, recevoir ce genre d'images peut créer des troubles profonds de la personnalité. Heureusement, et ce n'est sans doute pas un hasard, j'ai eu une très bonne écoute et un soutien extraordinaire du côté maternel… on arrive jamais par hasard dans une famille. L'histoire rédigée dans cette série de trois volumes est la stricte transcription de ce que j'ai reçu pendant 10 longues années.

[image]


[image]

ANTON PARKS -LE SECRET DES ÉTOILES SOMBRES
[image]
L’humanité est plongée au cœur d’une querelle millénaire entre humanoïdes reptiliens d’une même famille devenus de véritables hors-la-loi universels. Leur dissension mutuelle et désaccords perpétrés à l’encontre de la communauté planificatrice de cette partie de l’univers, ont engendré, par le passé, des situations conflictuelles sur la Terre. Ce contexte anormal se répercute aujourd’hui encore dans notre société, car cette famille galactique, totalement déchirée, contrôle dans l’ombre l’ensemble des crédules habitants de cette planète.

Le premier volume de ce triptyque évocateur et hautement détaillé, vous révélera la Genèse d’une partie des « dieux » dont la trace se retrouve dans de nombreuses légendes de la Terre, en passant par la mythologie mésopotamienne jusqu’aux traditions des Amérindiens. Anton Parks détient un savoir ancestral encyclopédique dont l’ampleur défie toute rationalité. Il nous livre sans détours de nombreux rites et secrets relatifs à ces « dieux » déchus, ainsi que la raison cachée qui condamna ces derniers à s’échouer sur cette planète en des temps reculés. En parcourant « Le Secret des Etoiles Sombres », vous découvrirez toute l’organisation sociale et politique de cette famille galactique du nom de Gina’abul à laquelle appartiennent les fameux « dieux » Anunnaki des tablettes sumériennes. Ce récit est un parcours initiatique périlleux qui vous mènera au cœur d’une communauté de prêtresses en déclin, meurtrie par une société patriarcale enracinée dans une agressivité génétique programmée. Les chroniques d’Anton Parks donnent le vertige tant par les thèmes traités que par les nombreux éclaircissements totalement originaux qui en découlent. Au fil des pages, les mystères du passé et de nombreux thèmes restés incompris jusqu’à présent tombent, un à un, tel un château de cartes…

Les révélations d’Anton Parks ne s’arrêtent pas là. L’auteur nous dévoile également le code linguistique des « dieux », astucieusement dissimulé dans la grande majorité des anciens langages de la Terre. Le syllabaire suméro-assyro-babylonnien est la clé d’une codification inventive, la langue sumérienne est l’idiome empreinte des « dieux » qui servit à fabriquer tous les mots principaux et usuels de nombreux idiomes et langages ancestraux comme : le chinois, le dogon du Mali, les langues germaniques, l’ancien grec, l’hébreu, le hopi de l’Arizona, le latin… et bien d’autres encore. La démonstration de l’auteur est stupéfiante !

Parallèlement à son récit, Anton Parks vous propose une étude comparative visant à donner une explication universelle des différents mythes de la planète. Entre mythes voisins et distants, parfois séparés par un océan, votre compréhension s’élargira grâce à des similitudes stupéfiantes, dûment relevées, qui vous présenteront une nouvelle vision de l’histoire de l’humanité. Les traditions accumulées et démystifiées dans la série Les Chroniques du Girkù sont édifiantes. Les concordances légendaires relatées à travers l’histoire qui vous est dévoilée vous apporteront de précieuses informations sur l’origine de nombreuses traditions de la planète et vous aideront à mieux comprendre le système sournois dans lequel nous évoluons aujourd’hui.

A la lecture de Les Chroniques du Girkù, vous n’aurez jamais été aussi près de la vérité et vous ne verrez plus le monde de la même façon. Les qualificatifs manquent pour décrire cette œuvre magistrale.


[image]


ANTON PARKS -ADAM GENISIS
Pourquoi employer le terme "Genisiš" dans le titre alors que le vocable le plus couramment employé est le terme "Genesis" ou Genèse ?
Anton Parks : Comme je l'indique en début d'ouvrage, la terminologie Á-DAM GEN-ISIŠ ("fixer et répandre les animaux") est du pur langage sumérien. Les formes verbales GEN ("fixer", "envoyer") et ISIŠ ("répandre", "pleurer") évoquent explicitement une création à l'instar de son quasi homophone latin Genesis dont le sens est "naissance". Quant au terme sumérien Á-DAM, j'ai soulevé dans le premier tome qu'il se traduit en "animaux", "bêtes", "troupeaux"… ce qui prouve explicitement que l'être humain (genre Homo) ou Ukubi ("peuple inférieur" ou "multitude inférieure") est depuis la nuit des temps considéré comme un animal aux yeux des "dieux" sumériens. Ce fait transparaît d'ailleurs nettement sur les tablettes mésopotamiennes.

[image]
Vous vous demandez par quel tortueux chemin un singe est devenu un homme, et où pourrait bien se situer ce fameux chaînon manquant ? Vous restez perplexe devant les diverses exégèses, officielles ou non, que l'on vous propose concernant l'Ancien Testament ? Alors le 2e volume des Chroniques du Gírkù vous donnera des réponses bien plus extraordinaires que tout ce que vous avez jamais imaginé ! Anton Parks, est ainsi allé fouiller du côté de Sumer et de l'Égypte voire bien plus loin dans notre passé. Il nous dévoile : - le réel projet des Élohim de la Bible et comment naquirent véritablement, entre autres, l'Homo Sapiens et l'Homo Neanderthalensis ; - que l'Eden n'a pas été le paradis qu'on en a fait, notamment pour l'espèce humaine ; - la portée exacte de l'Arbre de la Connaissance du jardin des dieux et de la faute biblique ; - la signification et le rôle de Satan dans la mythologie sumérienne ; - le véritable usage de la Grande Pyramide et l'origine du réseau souterrain du plateau de Gizeh ; - la signification commune de l'énigmatique Neberu mésopotamien et du Neb-Heru égyptien ; - l'explication de biens d'autres mythes, légendes et énigmes que personne, pas même les plus perspicaces, n'avait été en mesure de percer jusqu'à aujourd'hui. C'est avec un plaisir non dissimulé que nous suivons à nouveau notre auteur, qui nous guide d'un pas assuré dans le dédale que l'ignorance a fait de nos origines - avec l'éclatante érudition qui caractérise ceux dont le regard s'est éclairé de l'intérieur. Le travail de réappropriation de notre Histoire qui est accompli ici, émaillé de références qui impressionneront les plus exigeants, est proprement renversant !

[image]

ANTON PARKS -LE RÉVEIL DU PHÉNIX
[image]
Le Réveil du Phénix reprend le récit où Ádam Genisis s'achève brusquement. Horus, le jeune fils d'Isis, est confronté à une situation géopolitique difficile : - son illustre grand-mère Nut (Nammu) a disparue à l'époque de l'éclatement de la colline de l'horizon (la ceinture d'astéroïdes), - son père génétique, Enki-Osiris, a été assassiné par son oncle Seth (Enlíl) et ses territoires ont été envahis par ses ennemis, - quant à la Terre, elle a connu un des plus grands déluges de son histoire, laissant le monde des dieux et des humains se reconstruire péniblement. C'est dans ce contexte cruel et déplaisant qu'Horus va devoir recouvrer les territoires de son père et l'honneur familial bafoué. C'est une longue et pénible bataille qui l'attend, où il devra s'imposer auprès des différents clergés comme étant, non seulement le fils d'Osiris, mais subséquemment, la réincarnation de ce dernier, et non son simple prolongement. La quête d'Horus va l'obliger à mener sa propre enquête sur la disparition d'Osiris, mais aussi sur les origines de sa mère et de son histoire la plus obscure. Horus va découvrir que son oncle Seth (Enlíl), n'est pas seulement le meurtrier d'Osiris et un voleur de territoires, mais qu'il avait aussi violé et rendue malade Isis sur Deser (la planète Mars), en la séquestrant dans un endroit désertique à l'abri des regards, en vue de la mettre enceinte. La quête d'Horus est d'autant plus difficile qu'il devra faire face à sa tante Nephtys (Inanna-Istar), qui n'a qu'une obsession, usurper le trône d'Isis et prendre Horus comme amant. C'est dans ce contexte complexe qu'Horus va devoir aller au bout de ses recherches, mener à terme la bataille qui l'oppose à son oncle Seth, découvrir les origines de sa famille et, le plus compliqué pour lui, accepter qui il est véritablement...

[image]


LE GIRKU EST UN CRISTAL
CRISTAUX
Le "Girku" est un cristal
qui grandit en s'alimentant des informations vécues par les gens de la civilisation.

[image]
Selon Parks, le Girku est un cristal de quartz avec du vert et du bleu, de Sirius.Les Girkus normales - creusées dans une forme cylindrique - ont de multiples fonctions, y compris l'enregistrement contiennent toute l'histoire .Girkù ("sainte épée" en sumérien) est un cristal de forme sphérique capable de vibrer selon certaines fréquences avec un coefficient de qualité donné en fonction de l'impulsion qui lui est envoyée.La chaleur exercée sur ce cristal fait monter ou descendre le taux vibratoire d'un être et l'aligne sur les différents plans existentiels.En plus d’être un "enregistreur" et "un véhicule pour changer de dimension" c'est aussi une arme.Lors d'une bataille(le héros de l'histoire du 1er tome des chroniques) s'en sert comme d'un sabre laser.Ugur est un cristal brut qui provient du système de Gagsisá (Sirius). Le nom sumérien U-GUR se traduit généralement en "glaive", mais sa décomposition stricte traduit plutôt la définition suivante : "la mesure de capacité 10". Chez les Sumériens le chiffre 10 (U) évoque la tempête et dans la Bible, il symbolise l'ordre divin. Ainsi donc, d'une façon métaphorique, le cristal Ugur de Sa'am-Enki évoque des décrets divins renfermés dans un objet qui possède une mesure de capacité gigantesque. De même, la particule GUR représente aussi le fait de "vérifier un compte", ce qui est conforme à l'utilisation qu'en fait Sa'am-Enki qui utilise son cristal pour enfermer ses mémoires et ses propres commentaires sur les évènements qu'il vit. L'utilisation d'Ugur ou encore d'un Gírkù requière généralement la maîtrise du Níama (la force) que seuls quelques Gina'abul comme Sa'am possédaient. Il semblerait que des êtres à la fréquence hautement élevée comme Nammu (la mère de Sa'am) et qui pourtant ne disposait pas du Níama avant de fréquenter son fils, pouvaient utiliser ce genre de cristal. Il s'agit sans doute d'une disposition frenquentielle particulière propre aux planificateurs qui leur permettait tout de même de manipuler ce genre d'objet.


CRISTAL et l'ÉPÉE AU LASER
Lightsaber-Sabre-lumière dans STAR WARS

Plusieurs textes sacrés de la TRADITION VÉDIQUE, entre autre, décrivent l'usage d'armes "étranges" semblables à des armes à rayons laser appelés "SHAMIR".
[image]
[image]
Le SABRE LASER est une arme personnelle développée par chaque CHEVALIER DJÉDI.Au centre, un CRISTAL qui doit être synchronisé sur le CRISTALBIOLOGIQUE du MAÎTRE DJÉDI.
[image]
Le CHEVALIER DJÉDI doit énergiser lui-même"son" CRISTAL qui concentre le rayon dans son SABRE LASER,
dès son jeune âge. PADAWAN, puis CHEVALIER DJÉDI, avant de devenir MAÎTRE DJÉDI. Il doit profiter des moments intenses durant son entraînement qui ressemble fort au "TANTRISME", pour "nourrir" son CRISTAL biologique.

[image]
La couleur du sabre laser dépend donc du cristal utilisé pour concentrer le rayon lumineux.
- Les lames bleues sont souvent associées aux Jedi gardiens,
- les lames vertes aux Jedi consulaires,
- les jaunes aux Sentinelles Jedi et
- les rouges aux Sith et aux Jedi noirs.
- Presque tous les Jedi utilisant des lames violettes étaient très puissants et à l'origine de grands changements

Dans star wars les sabre laser des chevaliers jedi tirent leur énergie d'un cristal qui est en principe donné a chaque padawan au début de son education et qu'il garde tout le long.On peut aussi remarquer une autre analogie entre les chroniques du girku et star wars c'est la ressemblance entre les concepts de la force et du niama(maitrise de l'energie de vie qui donne des pouvoirs surnaturels).Autre ressemblance les deux récits semblent s'etre passés
"Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine..."

BAGUETTE DE CRISTAL

Un cristal de quartz à l'extrémité d'un tube de cuivre recouvert d'une lanière cuir.
[image]
George Lucas, auteur de la série STARWARS, s'est sans doute inspiré
de "la baguette à cristal" du shaman et de la technologie du "rayon laser"
pour créer "le sabre-laser".

GLANDE PINÉALE ET CRISTAUX
[image]
La glande pinéale, bien que fonctionnant tout à fait normalement, se calcifie au cours de l'enfance. Ce phénomène permet d'ailleurs de la rendre visible sur les radiographies à partir de l'âge de 20 ans environ.

Des microcristaux ont été trouvés dans la glande pinéale dans des quantités s'étendant de 100 à 300 cristaux par millimètre cube de glande. Les dimensions en longueur des cristaux variaient de 2 à 3 jusqu’à environ 20 micromètres. Ces cristaux de calcite possèdent une ressemblance saisissante à l'otoconia de l'oreille interne. La calcite dans l'otoconia a été démontrée avec la piézo-électricité de l'objet exposé…

…un système biologique pourrait se comporter d'une certaine manière comme un récepteur par radio, amplifiant un signal très petit par un processus de résonance…

un des premiers types de radio fut le jeu du cristal, dans lequel un cristal minéral est conçu pour résonner avec une onde radio entrant, qui est simplement une onde électromagnétique d'une fréquence un peu plus basse que celle des micro-ondes.


ASPECT ÉSOTÉRIQUE
[image]

L’aspect scientifique est clair. La glande pinéale contient des cristaux qui pourraient très bien agir comme une sorte de récepteur radio. C’est de la présence de ces cristaux que vient le terme de cristal biologique.

Maintenant, passons à l’aspect plus ésotérique de la question.

La glande pinéale est localisée en plein centre du cerveau dans ce que les hindous appels la caverne de Brahma.

Le développement de la glande pinéale permet :

•D’acquérir des dons de clairvoyance et de claire audience.
•Communiquer avec le monde des esprits.
•Agir sur ses rêves, diriger ses rêves.
•Ce souvenir beaucoup plus de ses rêves.
•Entrer en contact avec d’autres mondes.
•Visiter d’autres mondes par la conscience.
•etc.

[image]

LE MYSTERE DES DOGONS
Le peuple Dogon affirme descendre des habitants d'une planète orbitant autour de Sirius...Ils pensent que Sirius possède un compagnon plus petit et surtout plus lourd qu'ils nomment PO.
[image]
Les Dogons est la dénomination d'un peuple vivant sur le plateau desséché de Bandiagara au Mali, et qui font état dans leur tradition, d'une cosmogonie si fantastique, qu'elle semble sortir tout droit d'un roman de science-fiction.Les Dogons prétendent, en premier lieu, connaître depuis longtemps deux étoiles compagnes de Sirius qui est l'étoile la plus brillante du ciel et que l'on peut voir, en début de Février presque au dessus de notre tête, en Guadeloupe vers 20 heures. Mais à l'œil nu, on ne peut apercevoir qu'une seule étoile et ce n'est qu'en 1862 que, l'astronome américain Alvan CLARKE découvrit, grâce à un télescope puissant, la deuxième étoile qui fut nommée alors: Sirius B . Cependant les Dogons eux affirment qu'il existe une troisième étoile, que nous pourrions nommer Sirius C, et ils nous disent surtout que leurs ancêtres seraient justement venus, il y a des millénaires, d'une planète en orbite autour de cette troisième étoile que nous ne connaissons pas encore.
...SUITE

VIDEO-CLIQUEZ ICI-


LES DIEUX AMPHIBIENS
Voila une liste complète sur les dieux amphibiens à travers les religions, cultes et mythologies de part le monde. Voila un article qui vous aidera dans vos recherches théologiques. La plupart des descriptions et images proviennent de wikipedia et de diverses sources, voir les liens en rapport avec chaque dieux.[/size]
[image]
Les Dogons prétendent tenir leur science astronomique des Nommos, êtres amphibiens, envoyés sur la terre du système de Sirius pour le bien de l’humanité, et dont le nom vient d’un mot dogon signifiant: « donner à boire ». Les Nommos sont aussi appelés les Maîtres de l’Eau, les Moniteurs, les Instructeurs. Ils arrivèrent sur la terre un peu au nord-est de l’actuel territoire dogon.Quand leur vaisseau atterrit (après une descente « tourbillonnante », accompagnée d'un grand bruit et d'un grand « vent »), il stoppa en dérapant, creusant le sol d'ornières et « crachant le sang » (peut-être l'échappement ardent d'une fusée). On vit apparaître une nouvelle étoile (peut-être un vaisseau principal), et, après l'atterrissage, quelque chose avec quatre pattes traîna le vaisseau dans un creux, qui fut rempli d'eau jusqu'à ce que le vaisseau se mît à flotter.D'après l'art dogon, les Nommos tenaient plus du poisson que de l'homme et vivaient dans l'eau. Ils étaient des sauveurs et des gardiens spirituels :Le Nommo a partagé son corps entre les hommes pour les nourrir ; c'est pourquoi on dit que, « l'univers s'étant désaltéré de son corps », il a aussi donné à boire aux hommes. Aux êtres humains, il a fait don de tous ses principes vitaux.
Le Nommo fut crucifié et il est ressuscité. Dans le futur, il reviendra sur la terre, sous forme humaine cette fois. Plus tard encore, sous sa forme amphibie, du royaume des eaux, il régnera sur le monde.Les dépictions artistiques de Nommo montrent des créatures avec des torses supérieurs humanoïdes, jambes/pieds, et un torse inférieur de poisson avec une queue. Les Nommos sont aussi référés comme Maitres des Eaux, les Moniteurs, et les Professeurs. Nommo peut être le nom propre d’un individu, ou peut référer à un groupe d’esprit comme un tout.

[image]
La mythologie Dogon décrit que les Nommos sont les premières créatures créés par le dieu du ciel Amma. Peut après sa création, les Nommos ont reçu une transformation et multiplièrent en 4 pairs de jumeaux. Un des jumeaux se rebella contre l’ordre universel crée par Amma.

Afin de restaurer l’ordre de sa création, Amma sacrifia un autre de ses rejetons Nommos, dont le corps a été démembré et séparé à travers le monde. La dispersion des partis du corps est vu par les Dogon comme la source de prolifération de sanctuaires Binu à travers le territoire traditionnel Dogon; partout où un morceau du corps est tombé, un sanctuaire fut érigé.

Dans les années 1940, les anthropologues français Marcel Griaule et Germaine Dieterlen (qui ont travaillé avec les Dogons depuis 1931) furent les récipients de mythologies secrètes additionnelles concernant Nommo. Les Dogons expliquèrent à Griaule et a Dieterlen une croyance que le Nommo provient d’un monde autour de l’étoile Sirius.Le Nommo est descendu du ciel dans une soucoupe accompagné de feu et de foudre. Après être arrivé, le Nommo créa un réservoir d’eau et plongeat subséquemment dedans. La légende Dogon nous dit que le Nommo avait besoin d’un environnement humide pour pouvoir vivre. le savoir Dogon sur l’astronomie et les phénomènes cosmiques non-visible peuvent être simplement expliqué si le dit-savoir avait été apporté par une race extraterrestre qui avait visité les Dogons à quelques moments dans le passé et avait donné des information concernant le cosmos.


[image]



[image]

DIABLE BABYLONNIEN PAZUZU
Pazuzu est une divinité secondaire de la Mésopotamie du Ier millénaire av. J.‑C., le roi des démons du vent. Il peut avoir un rôle malfaisant, mais est surtout connu par son aspect de divinité protectrice, servant à combattre diverses maladies, en particulier celles touchant les femmes enceintes qu'apporte la démone Lamashtu. Plusieurs représentations de ce démon sont connues, ainsi que diverses inscriptions mettant en exergue son rôle protecteur, dont des incantations.Cette statuette représentant un Mušgir est identifié avec le démon assyro-babylonien, un démon connecté avec le monde souterrain et avec des mondes parallèles. Il est armé avec de grandes ailes et son corps est recouvert d'écailles. L'univers des démons était très présent dans l'esprit mésopotamienne, au point que la Mušgir-Pazuzu a été considéré comme l' un des démons les plus puissants. À cause de cela, il a été souvent utilisé comme une amulette, offrant des avantages de sa bonne grâce contre les autres entités infernales. Plusieurs amulettes de ce type ont été trouvés dans les fondations des maisons mésopotamiens. Sur le dos de ses ailes est apparu l'inscription suivante: « Je suis Pazuzu, fils de Hanpa Le roi des mauvais esprits des vents qui font rage violemment du sadu (KUR en assyrien), c'est moi. » Pazuzu a acquis une renommée à partir des années 1970 en raison de sa présence dans le film L'Exorciste.

[image]

LE PLONGEON DE SOPHIA
Poussée par un désir brûlant, la déesse plonge du centre cosmique dans le Kérome, le chaos des mondes matériels. Son impact dans les régions extérieures est soudain et gigantesque, produisant une vague de choc qui engendre une espèce bizarre, les « Archontes ».
Drapée dans son Rêve, et de plus en plus détachée des autres Générateurs du Plérome, Sophia imagine un monde à éclore en lequel l'humanité émergera afin de vivre, d'apprendre et d'aimer. La vision de l'Anthropos, dans le nuage moléculaire, impulse ses pouvoirs divins de Rêve d'une manière inhabituelle et en toute indépendance vis à vis des autres Eons. Plutôt que de laisser cette innovation cosmique mûrir et s'épanouir de son propre fait, en harmonie avec les instructions qui y sont encodées, la Déesse de Sagesse ressent une attraction étrange.
[image]
Lentement et exquisément, l'envie de Sophia l'attire en une position précaire à proximité de la membrane poreuse qui délimite le Plérome. Son désir l'entraîne le long du rai de lumière emprunté par l'Anthropos, qui ondule au sein du dema, le flux chaotique de matière élémentaire dans les bras galactiques. Sous l'attraction d'une tentation délicieuse, la Déesse se sent tirée de ses profondeurs naturelles, de plus en plus - jusqu'à ce qu'elle plonge vers l'au-delà. Telle une cascade au ralenti tressée en une chevelure torrentielle, la Déesse tourne et tourne en spirale vers le point nodal lointain de son Rêve. Les courants qui composent son corps forment une flèche de puissance gigantesque, une langue de Lumière Divine qui jaillit du Plérome et qui se projette à des années-lumière dans les régions extérieures.Il faut comprendre que Sophia est tombée du Plérôme, du cœur de la Voie lactée, et que, dans sa chute, elle a provoqué l’apparition de la Terre.Tout les Éons du Plérome pouvaient connaître l'Absolu mais pas en voulant devenir l'Absolu,en vivant la Communion avec les autres Éons c'est ca que SOPHIA n'a pas comprise.
[image]
SOPHIA ne voulait pas donc travailler avec TÉLÉTOS,elle voulait seul, être a l'Origine d'un nouvel Éon et c'est ce qu'elle a fait, Elle a engendré un Nouvel Éon mais cette Éon avait un probleme parce que cette Éon était un Éon Bâtard,c'était un Éon éteint,c'était pas un Éon lumineux du tout puisqu'il originait de ce désir d'être l'Absolu,puisqu'il originait d'une souffrance, puisqu'il originait d'un refus de Communion avec l'autre.Elle a donc engendré cette Éon qui est évidemment devenu dans le Plérome une menace terrible vous comprenez,un Éon qui naît comme ca d'une erreur,qui naît d'une déformation de la vocation même de SOPHIA représentait une menace de désiquilibre pour tout le Plérome.
[image]
Alors il y a eu une assemblée générale des ÉONS qui se sont dit mais qu'est-ce que l'ont fait en face de l'apparition de cette Éon Bâtard et ils ont pris une décision qui était celle de l'isoler du Plérome alors ils ont mis un voile pour isoler cette Éon du Plérome. La déesse Sophia, par la puissance de son rêve, en vient à se métamorphoser et à s’incorporer dans un astre, la Terre. Ainsi, la substance première de du corps de notre planète serait composé de la «lumière organique» et «sophianique». Par allégorie, on peut dire que Sophia est tombée amoureuse de son rêve de création, et comme hypnotisée, elle a fini par s’incarner dans la Terre, devenue une planète consciente.
[image]

ZOÉ, LA “PREMIERE FILLE” DE l'EON SOPHIA
[image]
La langue française n'est pas si riche que le grec ancien pour exprimer des valeurs aussi importantes que la vie et l'amour.
Vous savez peut être que le mot "amour" se décline en trois dimensions dans le langage biblique.

EROS, l'amour sensuel, romantique et sexuel qui est inspiré par la structure biologique de la nature humaine.
PHILEO, l'amour amical, marquant la complicité, la communication et la coopération, qui est inspiré par les sentiments et les affections.
AGAPE, l'amour plus intense.

Il existe le même principe avec le mot "vie" qui se décline en trois dimensions dans le langage biblique et ce sont ces trois principes de vie, que j'aimerais vous faire découvrir ce soir.

1. La vie "Bios"
Le premier principe s'appelle le "bios" dont nous avons tiré le mot biologie: la science de la vie.
Ce terme résume le mieux notre compréhension occidentale et moderne de la vie,ZOÉ: La vie "zoe" c'est la quintessence de la vie, c'est ce qu'il y a de meilleur, c'est le remède contre la mort

[image]


LES KADISTU ou PLANIFICATEURS
Les Kadištu correspondent
aux planificateurs dénommés Elohim de la Bible.

[image]
Anton Parks, par le biais de ses visions et de son analyse des récits sumériens, voit dans l’intrusion extraterrestre actuelle la conséquence d’intrusions préalables qui ont joué un rôle fondamental dans la genèse et l’histoire de l’humanité. Nous sommes le résultat d’un combat, d’une lutte d’influences titanesque entre plusieurs « races » extraterrestres qui sont majoritairement reptiliennes. Les Archontes des évangiles gnostiques de Nag Hammadi symbolisent pour Parks le jeu pervers joué par la lignée Anunnaki d’Enlil, d’An et Ansar, responsables d’un ordre patriarcal, très centralisé et dictatorial. Ces entités reptiliennes à polarité masculine nous ont créés et élevés comme du bétail pour le bénéfice de leur entreprise coloniale. Face à cette « dynastie », le « Dieu » Enki, allié aux lignées reptiliennes à polarité féminine, les « Amasutum » ainsi qu’aux planificateurs « Kadistu » ont rempli un rôle positif d’enseignants de l’humanité. Ils sont les Elohims de la Bible, les « porteurs de lumière » lucifériens, le serpent de la connaissance, les « Prométhées » que le récit biblique de Yahvé/An/Enlil a transformé en entités sataniques. Les Kadištu sont les émissaires de la Source Originelle ("Dieu") dont nous sommes tous issus.Les Kadištu « Les concepteurs de la vie » sont les gardiens des lieux clés de l'univers. Leur objectif est de faire régner une forme d'organisation et de « discipline » qui émane de « la source » que l' on pourrait assimiler à Dieu. En cela, on pourrait penser à eux comme des « anges de Dieu ».le terme akkadien Qadištu décomposé en Emešà (le langage matrice) donne KAD4-IŠ7-TU, litt. "ancien(s) assembleur(s) de vie". Ce vocable est par ailleurs à rapprocher du mot latin « caducéus » (caducée) (NDR : symbole de deux serpents entrelacés représentant l’art de guérir employé aujourd’hui par les médecins et les pharmaciens). Qu'il s'agisse des prêtresses élevées Qadištu des traditions akkadiennes ou des Kadištu (les planificateurs), tous possèdent le secret des chakras symbolisés par le caducée. Les Kadištu nous surveillent plus que jamais et nous envoient des messages par l'intermédiaire de personnes qu'ils contactent directement (par abductions) ou de façon allusive, (par contacts télépathiques).
[image]
Ils vivent dans les dimensions supérieures et très peu d'entre eux peuvent se mouvoir dans la troisième dimension, ce qui ne facilite pas le contact direct et qui explique leur façon détournée de nous approcher. En sumérien l'ensemble des dimensions supérieures est dénommé Angal, c'est-à-dire "Grand Ciel", remarquez comme ce terme est proche du vocable anglophone Angel (ange) ! En dépit de leur haute technologie et leur intelligence extrême, le Kadištu ne sont pas en mission pour résoudre tous les problèmes. Dans la mesure où ce qui concerne l'histoire de la Terre et de son développement, les concepteurs vie semblent avoir choisi de quitter la Terre, même si ce soit un lieu sacré, dans les mains des reptiliens Gina'abul.Cela ne semble pas être un abandon, plutôt une retraite de transition, parce que ce jour n'a pas cessé la vie Les concepteurs de garder un oeil sur leur création. Sur le plan humain, cela peut sembler être prendre un temps très long, mais les concepteurs de la vie de l'univers, il n'y a rien.Le Kadištu normalement ne pas interférer dans le développement des courses en pleine évolution - Par conséquent, par le biais du « bestiaire » des récits mythiques sumériens immortalisés par l’écriture cunéiforme dans des milliers de tablettes d’argile, Anton Parks montre que l’influence extraterrestre sur l’humanité n’est pas uniquement négative.

[image]


NAMMU - DÉESSE PRIMORDIALE de la MYTHOLOGIE SUMÉRIENNE
SOURCE
Son nom signifie ''la totalité des secrets''. La lecture de son nom n’est pas sûre, Nammu est la lecture traditionnelle du nom mais il existe aussi des variantes comme Namma, Lammu ou Nammak. L’élément (n)imma des variantes de son nom (écrit avec le signe SIG4 en sumérien) correspond aux noms akkadiens nabnitu et bunnannu qui dérivent de la racine banu qui signifie créer. -Nammu, appelée également Namma (orthographié idéographiquement dNAMMA = dENGUR), était la déesse primordiale de la mythologie sumérienne. Elle correspond à Tiamat dans la mythologie babylonienne.Elle est la déesse de la création, incluant aussi les dieux eux-mêmes. Nammu est la déesse (ou Engur - la mer) ayant donné naissance à An (le Ciel) et Ki (la Terre), les premiers dieux représentant Abzu, l'océan d'eau douce souterrain dans la mythologie sumérienne.Elle est appelée entre autre « Mère primordiale qui a donné naissance à tous les dieux », « Mère qui a donné naissance au ciel et à la terre », « Dame de la Création », « la Matrice » ou encore « La Créatrice ».
[image]
Nammu est également la mère d'Enki, le fils qu'elle a eu avec An.Bien qu'étant au-dessus de la Triade en terme d'origine (elle engendre), elle ne joua jamais un rôle aussi important que ses fils dans l'histoire des dieux du pays de Sumer.Le texte néo-sumérien Enki et Ninmah rapporte comment elle a eu l'idée de la création de l'homme, mission qu'elle a confiée à son fils Enki.Le culte de Nammu était à son apogée dans la région de Ur vers 3500 av. J.-C. On retrouve le nom de Nammu dans le nom du fondateur de la troisième dynastie d'Ur, Ur-Nammu

[image]

TI-AMA-TE
[image]
Au début était Apsou (le soleil), Moummou (Mercure) et Tiamat (planète inconnue de nos astronomes). De l’union du soleil et de la planète Tianat naquirent Lahmou (Mars) et Lahamou (Vénus). Ensuite naquirent Anshar (Saturne) et Kishar (Jupiter). De Saturne et Jupiter naquit Anou (Uranus). Anou engendra à son tour Noudimmoud/Ea (Neptune). Gaga (Pluton) naquit de Saturne. Dans la profondeur du ciel, Mardouk naquit et fut attirée dans le système solaire par Neptune. Elle pénétra notre système solaire dans le sens inverse du système orbital. Sous l’effet gravitationnel de Saturne et Jupiter, sa trajectoire s’incurva vers Tiamat. En passant à sa proximité, un des quatre satellites de Mardouk brisa Tiamat. Sous le choc, dix de ses satellites furent détruits également. Ce violent événement cosmique créa la ceinture des astéroïdes entre Mars et Jupiter, donnant naissance également aux comètes de notre système solaire. Après la collision, ce qui restait de la planète Tiamat ainsi que Kingou, seul satellite à ne pas avoir été pulvérisé, furent projetés sur une nouvelle orbite plus proche du soleil, donnant ainsi naissance à la Terre et à la lune. Quant à Pluton, qui jusqu’alors était un satellite de Saturne, elle projetée hors de son champ gravitationnel pour occuper la place que nous lui connaissons.

Cette genèse expose clairement comment furent créées la ceinture d’astéroïdes, les comètes et la mise sur orbite des planètes de notre système solaire tel que nous le connaissons. Les cartes du ciel sumériennes respectent la taille, l’ordre et la position respective des planètes. Voilà donc résolue l’énigme des deux planètes inconnues : Tiamat, qui donna la Terre et la Lune, et Mardouk. Ce qui semblait être une mythologie dans les panthéons grec, romain, babylonien, égyptien, védique, cananéen, hittite, houritte, akkadien, assyrien et même chinois, est issu originellement d’une authentique chronique astronomique de notre système solaire.

Comment de telles connaissances pouvaient-elles exister il y a 6000 ans ? D’autre part, au vu des sciences astronomiques et mathématiques de Sumer, il ne semble pas que la planète Mardouk soit un mythe ou un simple symbole. Même si chaque objet céleste est présenté comme une divinité, il correspond toujours à une réalité astronomique précise.

[image]


DESTRUCTION DE LA PLANETE ALDORANDE dans STAR WARS
Thiamat aurait-elle été "sacrifiée" - comme l' Étoile Noire fait exploser ceux qui ne veulent pas se soumettre ! ! !
VIDEO - CLIQUEZ ICI-
Alderaan (traduite par Aldorande dans la version française des films est une planète de l'univers de fiction Star Wars.Elle apparaît à la fin de l'épisode III et dans l'épisode IV où elle occupe une place centrale.
[image]
Alderaan qui connut vingt-cinq mille ans de gloire connut une fin des plus tragiques de l'histoire galactique. La fille adoptive de Bail, Leia Organa, vola les plans de l'Étoile Noire, l'arme suprême de l'Empire, capable de transformer une planète en milliards d'astéroïdes. Malheureusement, elle fut découverte et capturée. L'Empire comprit qu'elle connaissait l'emplacement de la base rebelle. Elle était à la recherche d'Obi-Wan Kenobi, un Jedi survivant à la purge Jedi et permit à R2-D2, un droïde contenant les plan de cette arme redoutable, de s'enfuir le chercher sur Tatooine. Leïa fut emportée sur l'Étoile Noire où elle subit d'intenses tortures auxquelles elle démontra son héroïsme et sa capacité à y résister. Quand le superlaser de l'Étoile Noire fut opérationnel, l'Empire devait montrer à la Galaxie sa capacité de destruction en détruisant une planète bien que Vador trouvait cette technique de domination mauvaise et inférieure à la Force. Tarkin, le chef de Étoile Noire, trouva un moyen de faire parler Leia : la menacer de détruire Alderaan en l'accusant, comme elle avait refusé de parler, de les avoir obligés à choisir cette planète.
[image]
L'Étoile Noire arriva dans le système d'Alderaan et pointa sur la planète. Leïa fut apportée à Tarkin qui lui demanda l'emplacement de la base rebelle et si elle gardait le silence, elle assisterait de ses propres yeux à la fin de sa planète. Leïa ne pouvait pas accepter que son père, son peuple et sa planète soient littéralement détruits par surprise. Elle ne pouvait non plus se permettre de dire la vérité. Le base rebelle se trouvait sur Yavin IV, mais Leïa décida de dire Dantooine, la planète qui avait abrité l'ancienne base rebelle. Tarkin avait une réponse, mais elle était lointaine. N'ayant pas la patience d'aller jusqu'à Dantooine pour satisfaire son besoin d'abord avec des vaisseaux pour vérifier la présence d'une base rebelle, puis avec l'Étoile Noire pour montrer sa puissance, Tarkin ordonna le feu sur Alderaan en présence de Leïa et c'est impuissante que la princesse assista à la fin de sa planète natale et de son peuple.
[image]
Alderaan fut détruite par l'Étoile Noire dans l'unique but d'impressionner la princesse Leia dans l'épisode IV et de prouver à la Galaxie la puissance de l'Empire. Avant sa destruction en l'an 0 Av.BY, la princesse s'offusque en décrivant quel monde pacifique et subtil est sa planète natale.Coupant court à ses enseignements, le pouvoir inné de Clairvoyance de Kenobi l'avertit de la mort soudaine de millions d'individus,Bouleversé mais incapable d'identifier la provenance de cette déchirure dans la Force, le Maître Jedi ne pouvait rien faire d'autre que de continuer à surveiller les progrès du fils de l'Elu. Minimisant l'impact du choc sur sa conscience aux yeux de son élève, Ben lui expliqua quand même la raison de son malaise :J'ai ressenti un grand bouleversement... De la Force... Comme si des millions de voix avaient soudainement hurlé de terreur, puis s'étaient éteintes aussitôt. Comme si un drame terrible s'était produit... Allons mon enfant, continue tes exercices...
[image]

BARBARA MARCINIAK
Barbara Marciniak est un channel réputé à l'échelle internationale. Elle canalise des messages et dialogues des Pléïadiens. Conférencière, éditrice et auteure, elle est l'auteur de plusieurs livres par "channeling".
[image]
À Athènes, en Grèce, en mai 1988, elle a commencé à canaliser les Pléiadiens après qu'elle et un groupe d'amis ont connu un réveil spirituel dans la Grande Pyramide à Gizeh.Barbara vit actuellement à Raleigh, en Caroline du Nord, où elle donne des cours et des ateliers avec les pléiadiens.
Ses trois ouvrages précédents, Messagers de l'Aube, Terre, et Famille de Lumière, ont été traduits en une vingtaine de langues.

« Messagers de l'Aube - Enseignements de notre Famille de Lumière des Pléiades » -
[image]
Ce livre nous propose non seulement une vision de notre collaboration à venir avec les êtres de l’espace, mais surtout, de notre potentiel tant au plan individuel que collectif. Nous apprenons qu’en ce moment se produit une réorganisation de notre ADN. Des rayons cosmiques affluent sur la planète afin de stimuler le changement et la réorganisation à l’intérieur du corps.


« Terre - Clés Pléiadiennes de la bibliothèque vivante » -
[image]
Les Pléiadiens sont reconnus mondialement comme maîtres spirituels décisifs pour notre époque. Ils reviennent nous offrir une vision audacieuse et controversée du dessein le plus élevé pour nous sur Terre. Leur manuel, qui présente un style de vie inspiré, nous invite à restaurer et à rendre sa valeur à l’être humain et à identifier les énergies de la Déesse nous reliant à notre A.D.N. et à notre héritage véritable.

« Famille de Lumière » -
[image]
Découvrir la Famille de Lumière, c'est avoir accès aux points culminants de notre destinée. Barbara Marciniak nous invite à réaliser que la Terre est vivante, consciente et connectée à d'autres grands desseins, que des moyens de comprendre ces desseins existent. Lorsque nous assimilerons ce concept, nous pourrons atteindre les cimes de notre destinée.

«Sagesse des Pléiades pour un monde en chaos - Accepter la responsabilité de son pouvoir et créer un monde aux possibilités sans fin » -
[image]
C'est par son best-seller Messagers de l'Aube que l'auteur nous a fait connaître les Pléiadiens, des êtres multidimensionnels qui, se disant apparentés à nous, s'offrent pour nous guider dans la « tumultueuse transformation » de notre conscience pour ainsi accéder à la sagesse Pléiadienne et mener une existence essentielle.

[image]

LE CLÔNAGE SELON LA SCIENCE
SOURCE
[image]
Selon la SCIENCE, il y a trois milliards d'années n'existait qu'un seul type de reproduction sur la Terre, soit la REPRODUCTION ASEXUÉE. Le monde était alors constitué uniquement de milliards de bactéries, toutes identiques. Toutes des clones. Lorsque la REPRODUCTION SEXUÉE apparue pour la première fois sur Terre, ce fût une véritable explosion de CRÉATIVITÉ. Dès ce moment, les êtres vivants avaient la possibilité de mélanger leurs gènes entre eux. La moitié fournie par le mâle et l'autre moitié fournie par la femelle. L'évolution s'accéléra à un rythme jamais vu auparavant pour finalement donner naissance au monde riche par sa diversité que nous connaissons aujourd'hui.

Voilà que le clonage nous ramènerait 3 milliards d'années en arrière. L'humain reviendrait à la reproduction asexuée. Tuer, éliminer la diversité génétique humaine, animale ou végétale accroît le risque d'extinction rapide de l'espèce clonée. En effet, les agronomes ont découvert que la production uniforme de plantes hybrides, puis clonées ne prévient pas l'extinction par une maladie mortelle endémique que la force de la Nature, grâce à la diversité réduit à néant. Seules les espèces diversifiées trouvent en elles-mêmes les outils biologiques pour combattre la maladie. Si toutes les plantes sont exactement semblables, ce que le clonage produit, elles périssent toutes à cause de leur faiblesse identique. Les humains clonés seront forts et faibles aux mêmes éléments extérieurs. Voilà LE DANGER SUPRÊME DU CLONAGE HUMAIN.


STAR WARS-LA GUERRE DES CLÔNES
LA GUERRE DES ÉTOILES -Épisode II - "La Guerre des Clones"
SOURCE
[image][image]
Une marée de clones ... sans foi ni loi.Amoral et sans émotion.STAR WARS nous démontre une forme d'application militaire, par le clonage du même individu, choisi pour ses qualités physiques et son courage à toute épreuve. "Jango Fett" est reproduit par clonage à des milliers d'exemplaires pour créer l'armée de l'Empire. Quelle belle vision du futur !!! À moins que ce soit plutôt l'inverse !George Lucas connaît-il l'Histoire des Temps Primordiaux ?

voici une symbolique intéressante que ALEPH a remarqué concernant les droides et les clones dans STAR WARS:
SOURCE

DROIDES
[image]
1-Ils sont fabriqués sur une planète rouge, sec et aride dominé par le feu.
2-Ils sont fabriqué dans le sous-sol de la planète.
3-Les droides sont forgé dans le feu.
4-Les êtres qui les fabrique ressemblent à des insectes démoniaques à la démarche saccadée.
5-Les êtres qui les fabriques sont très impliqués politiquement dans le conflit qui se prépare.
Ils ont créé la technologie de l'étoile noir.
6-Leur environnement est rempli de machine. Très sombre comme atmosphère, très poussiéreux et encombré.
7-Les droides sont des machines. (matière).

__________________________________________________________________________

CLONES
[image]

1-Ils sont fabriqué sur une planète bleu dominé par l'eau.
2-Ils sont fabriqué à la surface.
3-Les clones sont créé dans l'eau.
4-Les êtres qui les fabriques sont grand fluide avec des mouvements gracieux.
5-Les êtres qui les fabrique sont complètement détachés de la politique de la république et un peu insouciant de l'objectif derrière l'armée de clones.
6-Leur environnement à l'intérieur de leur base est très lumineux et dominé par le blanc. Endroit très propre et dépouillé de superflu.
7-Les clones sont des êtres vivants. (matière+esprit).

__________________________________________________________________________

SELON LA TRADITION
SOURCE
[image]
Il y a très longtemps sur la Terre, à l'époque de la TERRE DE MÛ, une colonie extraterrestre aurait tenté le clonage d'êtres humains. Leur intention était de produire une espèce humaine parfaitement à leur goût, physique, psychologique et spirituel. Utopie ? Visage rond, souriant, imberbe, pas trop grand, de couleur pâle et surtout, docile. Ces extraterrestres avaient sélectionnées soigneusement des spécimens à reproduire. On ne prenait que des spécimens correspondant à ces critères de perfection. Ce fût la création de la race Asiatique de haute qualité génétique, dont la "souche' était composée de quelques individus suivis depuis plusieurs générations, en laboratoire bio-génique semblable au PARADIS TERRESTRE. Malgré plusieurs croisements, cette race existe toujours sur Terre, ce sont les Chinois, les Japonais...

Toujours selon la TRADITION IMMÉMORIALE de la prim-histoire de la Terre, en ATLANTIDE, une époque plus proche de la nôtre, d'autres êtres extraterrestres tentèrent à nouveau l'expérience du clonage humain. Cette fois, pour des raisons de survie, ils essayèrent d'améliorer leur propre espèce qui venait d'un monde très différent de celui la Terre. Ils décidèrent de modifier leur génétique pour fabriquer des êtres mieux adaptés. Ils auraient ainsi créé une race supérieure à la leur. Ce fût la création de ce que l'on appelle: la race des Géants. Ces "fils" décidèrent d'éliminer leur "géniteurs" qu'ils considéraient comme trop "primitifs". Ce qui engendra fatalement une guerre à finir qui causa finalement la destruction de l'ATLANTIDE. Les premiers Pharaons d'Égypte étaient-ils des descendants de cette race perdue et disparue ?

Aujourd'hui que ferons-nous à notre tour ? Chercherons-nous le prototype d'humain idéal ? Tuant du même coup toute notre diversité. Opterons-nous pour la manipulation génétique qui nous conduira à créer une nouvelle race, une race de Mutants. Les interventions extraterrestres des dernières années semblent nous guider dans cette direction. Sont-ils parmi nous, pour nous influencer scientifiquement. Nos hommes de science sont-ils inspirés par ces extraterrestres ?

[image]

FIBONACCI RATIOS FOR THE PLANETS
[image]

IMMANUEL VELIKOVSKY

[image]
Russe d'origine, génie scientifique, ami d'Albert Einstein, Velikovsky a publié entre 1950 et 1979 une série d'ouvrages, (dont: Mondes en collision et Grands Bouleversements Terrestres) qui ont agité et agitent toujours le monde scientifique. Pour Velikovsky, l'histoire de l'humanité est jalonnée de catastrophes naturelles d'origine cosmique qui éclairent d'un jour nouveau nombre de grands mythes du passé, tels les plaies d'Egypte et le déluge. « J'entends établir qu'au milieu du deuxième millénaire avant notre ère, la Terre subit l'un des plus grands cataclysmes de son histoire. Un corps céleste, tout récemment entré dans le système solaire - une nouvelle comète - s'approcha très près de la Terre. On peut reconstituer le récit de ce cataclysme d'après les témoignages fournis par un grand nombre de documents ». Parmi ces documents, Velikovsky cite la Torah (Livre de l'Exode), le Manuscrit Quiché des Mayas.
[image][image]

[image]

PARTIE 2 - CLIQUEZ ICI-
______________________________________________________________________________

bloqué
  1109 vues
Avatar

COMPLÉMENT SURPRENANT #17 - PARTI 2- VERSION COMPLETE

par gilles surprenant, jeudi 20 avril 2017, 04:19 (il y a 95 jours) @ gilles surprenant

[image]

[image]
[image]
[image]VIDÉORANDIA #16[image]

[image]

[image]

[image]
Louis a quitté notre planète Terre mais demeure toujours actif ici par sa mémoire vivante des chroniques de livres que nous avons eu avec.
Tel qu'annoncé dans les prophéties: "Les morts parleront aux vivants".
Voici la première partie de: "Les Chroniques du Girku" d'Anton Parks enregistrée à Québec en mai 2012. C'est surtout pour l'impression de la vision cosmique qu'il nous fait voir à travers cette série mémorable de livres "initiatique" que vous aurez face aux Initiateurs des Temps Primordiaux...

[image]

LE TESTAMENT DE LA VIERGE/ANTON PARKS
SITE OFFICIEL
[image]
Attention, le livre que vous avez entre les mains est proprement renversant. Il dépeint les luttes fratricides au sein de la lignée divine de nos mythologies et surtout l’histoire d’amour la plus extraordinaire contemplée par l’humanité, puisqu’elle y a puisé ses racines fondatrices. Cette saga amoureuse et l’assassinat qui en a résulté ont façonné les fondements mêmes de notre monde dans le secret le plus absolu.

Tous les mythes créateurs et les textes sacrés, des tablettes sumériennes au Nouveau Testament, en passant par les écrits bibliques, les évangiles gnostiques etc. évoquent de manière codée des êtres concrets et des faits historiques que les scribes et le clergé de la haute antiquité ont voulu à la fois camoufler et remanier, tout en conservant une mémoire ténue de ces événements. Cet épais voile de mystères avait un objectif : dissimuler au cœur de l’homme l’une des quêtes existantes de liberté spirituelle et physique, ainsi qu’une des contestations possibles de l’autorité -- la plus subversive qui soit ! Derrière la Bible et le Nouveau Testament, derrière Jésus, Marie, la Croix, le caveau et la résurrection se profilent en réalité Sumer, l’Atlantide et l’Egypte, Osiris-Enki, Isis-Ereskigal, un sycomore et surtout la Grande Pyramide de Gizeh qui s’avère être la machine à renaître la plus fabuleuse jamais édifiée au nom de l’amour. Un instrument imposant dans lequel magie et haute technologie se confondent étroitement.

Loin d’être spéculatif, le travail d’Anton Parks se base sur un protocole de recherche minutieuse qui devrait ouvrir la voie et intéresser au plus haut point plusieurs disciplines scientifiques, leur donnant accès à une dimension de travail jusqu’ici inexplorée. La trame archéologique de l’auteur est rigoureuse et ses décompositions linguistiques sont absolument époustouflantes.

Le Testament de la Vierge est sans concession : il montre clairement que l’homme ne doit pas attendre de messie car il est déjà venu. Tout est déjà révélé, mais caché. L’homme a été façonné à l’image de ses « Dieux » créateurs avec tous les éléments en lui pour se sauver lui-même. Nous avons simplement besoin de nous réveiller d’un profond sommeil d’ignorance afin de percevoir pleinement la vraie nature du réel ainsi que la spiritualité lovée au fond de notre conscience, héritage que l’homme partage avec ses " créateurs ".


Table des matières

INTRODUCTION

I. - Derrière le voile littéraire des scribes et exégètes

II. - Le crime était presque parfait
1. Kharsag ou l'origine dissimulée de l'Eden biblique
2. De l'Atlantide égyptien à Abydos
3. Les Canaries, vestiges probables de l'Atlantide
4. Abydos et l'ensevelissement progressif de l'Histoire

III. - Joseph, fils de Jacob et Rachel
1. Les parents de Joseph
2. Joseph contre Satan
3. Le bouc émissaire : Azazel et Umm el-Qaab
4. Le pharaon de Joseph était une femme

IV. - Joseph, l'aimé de Marie
1. Osiris-Enki et les sept Hathor
2. Le corps et le sang d'Osiris
3. La dîme, le meurtre et le KRST
4. Les assassins et la mort d'Osiris dissimulés par la gématrie

V. - Marie, la sainte vierge, matrice du Messie
1. La jeunesse de Marie
2. La vierge Hathor
3. Osiris-lune et la Souveraine d'Égypte
4. Neith supplante Isis-Hathor, la Souveraine d'Égypte
5. La jumelle d'Isis est Marie-Madeleine
6. Akhenaton et le pouvoir abusif du clergé d'Amon

VI. - Le Messie
1. Les noms christiques du point de vue de la sémantique
2. Le faucon vengeur
3. Horus et le pays des lamentations
4. Le Mesi égyptien réveille son père
5. Le thème des amants cosmiques
6. L'inceste royal en Afrique
7. Dérives gémellaires déformées et perpétrées à l'infini
8. La capitale royale et les deux couronnes d'Égypte
9. Royauté et clergé, vers une transformation progressive de l'histoire

VII. - L'œil brûlant du firmament - le Soleil Noir et la massue du Roi
1. L'œil d'Horus
2. Le retour du Phénix ou l'arme d'Horus
3. Marduk-Neberu et le poème d'Erra
4. Nergal-Horus
5. Jean le Baptiste, l'aîné du Messie biblique

VIII. - Les personnages et les lieux rattachés au prodige
1. Bethléem ou la demeure d'Hathor
2. La Sainte Vierge doit se cacher pour enfanter
3. Les trois mages, sœurs d'Hathor
4. La chambre de la reine ou de l'enfantement
5. L'étable est la chambre secrète du Phénix
6. Nazareth, demeure de la sainte famille
7. Les "anges déchus", Enoch et la généalogie céleste

IX. - La montagne d'Hathor et le réveil du Phénix
1. Dispositif astrologique
2. Chambres du roi et de la reine - centres de contrôle radionique
3. Amplification et miroirs à retournement temporel
4. Téléportation quantique et Akh égyptien
5. L'énergie de Bit-Râ-Hem 1 : pompe hydraulique
6. L'énergie de Bit-Râ-Hem 2 : colonnes d'énergie
7. Le bouclier de Bit-Râ-Hem
8. La pierre noire venue du ciel
9. Bit-Râ-Hem - capteur d'énergies cosmiques

X. - L'Œuvre alchimique de Bit-Râ-Hem
1. Le mythe d'Adonis
2. Les chambres de la reine et du roi, demeures du Grand Œuvre

XI. - L'Apocalypse de la Vierge

[image]

SIMILITUDE ISIS et VIERGE-MARIE
En un mot, sa thèse consiste à suggérer que cette bonne vierge n’est pas très catholique. Ce ne serait qu’une pieuse reproduction de la toute première Reine des Cieux, la grande déesse Isis, la déesse-mère.
[image]
Beaucoup d’autres auteurs l’ont dit avant lui, mais Parks entend en finir une bonne fois pour toute. Il accumule un nombre invraisemblable de preuves, dont beaucoup font vaciller le lecteur. Déjà écrasé par d’éprouvantes considérations linguistiques que l’auteur lui détaille avec sadisme, le pauvre lecteur peine à suivre ce polyglotte qui lit les écrits cunéiformes de Sumer et d’Assyrie, les hiéroglyphes d’Egypte avec une écoeurante facilité. Sans les avoir jamais étudiés !! Le lecteur, bien forcé de lui faire confiance, découvre avec stupeur que la grande Isis était aussi nommée Reine des Cieux, ce qui se disait Méri en Egypte, et Myriam chez les hébreux, ou bien Marie chez nous.Il constate que Marie a conçu un enfant sans rapport charnel, exactement comme Isis/Méri, qui a conçu son fils Horus par les moyens de la génétique in vitro. Se pourrait-il que Jésus, lui aussi, soit un bébé éprouvette ? Ou pire encore, se pourrait-il que Jésus ne soit qu’une fable ? Son père Joseph, le singulier absent qui ne peut être, au mieux, qu’un père adoptif, ressemble assez à Osiris, absent lui aussi. Rappelons qu’Osiris fut tué par son frère Seth, puis coupé en morceaux et jeté dans la mer. Sa femme inconsolable, la belle Isis, a rassemblé tous les morceaux de son défunt mari, sauf un, son sexe, qui fut dévoré par un poisson. Isis ramène donc à la vie un Osiris sans sexe, incapable de se reproduire. Elle conçoit Horus par la puissance de son esprit, c’est à dire par la génétique, précise finement Anton Parks.

[image]

GEORGE LUCAS - L'EXPÉRIENCE DE LA MORT
-VIDEO - CLIQUEZ ICI-
[image]
[image]-VIDEO -George Lucas' Near-Death Experience | Oprah's
Le début de vie de Lucas était assez peu marquant. Ses principaux intérêts grandissaient en voiture et en croisière dans les rues de Modesto. Ce n'est que jusqu'à un accident peu avant son diplôme(3 Jours Avant), d'études secondaires que sa vie a trouvé une direction.
[image]
le 12 juin 1962, L'un des camarades de Lucas avait voyagé à 80 milles par heure et a frappé la voiture de Lucas. Miraculeusement sa ceinture de sécurité a éclaté et Lucas a été jeté de l'épave brûlante. Il a souffert des côtes et des os cassés, et ses poumons ont été écrasés. Il a passé 48 heures dans le coma et deux semaines en soins intensifs. Certains de ses camarades de classe pensaient même qu'il était mort. Le visage d'Hollywood tel que nous le connaissons pourrait avoir été très différent si cela avait été le cas, mais après une longue convalescence, Lucas a rétabli complètement.
[image]
Il est devenu obsédé par l'idée de vivre une vie significative, transformant du jour au lendemain d'un «vagabond directionless» (considéré comme un punk) en «le gars qui travaille toujours plus fort que tout le monde». Lucas déclare: «Vous ne pouvez pas avoir ce genre d'expérience et ne pas sentir qu'il doit y avoir une raison pour laquelle vous êtes ici. J'ai réalisé que je devrais passer mon temps à essayer de comprendre ce que c'est et à essayer de l'accomplir. " Sa convalescence l'a laissé peu à faire mais à lire: principalement de la science-fiction et des bandes dessinées. Depuis l'accident, il voit tous les jours en prime. "Au lycée, j'avais l'habitude d'être un conducteur de voiture de course. J'étais en très mauvais accident et j'ai réévalué tout cela. J'ai dit peut-être qu'il y a autre chose pour moi. Peut-être qu'il y a une raison pour laquelle j'ai survécu à cet accident que personne ne devrait avoir J'ai survécu à quoi personne ne devrait avoir survécu. Je serais mort. À partir de ce moment-là, j'ai dit, vous savez, je vais avoir une journée supplémentaire et aujourd'hui c'est ma journée supplémentaire. Alors, J'ai eu un bonus. Cela m'a donné une perspective sur la vie qui a dit, vous savez, essentiellement, je m'occupe de crédits supplémentaires. Je peux faire tout ce que je veux, alors, allons-y simplement. Je n'ai jamais eu peur de Mourir. Ce que je reçois, c'est un bonus. " Finalement, son rêve s'est développé dans l'amour du film et de la photographie des courses automobiles. Capturer la nostalgie de son adolescence au début des années 1960 a entraîné son premier succès dans le box-office avec le film American Graffiti . Cela a permis à Lucas de prendre un risque artistique plus audacieux. Il a dit au magazine Time: "Je voulais que Star Wars ait une qualité épique, alors je suis retourné aux épopées. Qu'ils soient subconscients ou inconscients, quel que soit le besoin qu'ils rencontrent, ce sont des histoires qui ont satisfait ou apporté du réconfort aux gens pour des milliers de personnes années." il semble que Lucas ait utilisé le film Star Wars pour créer une carte mythique de sa vie à l'aide de divers éléments mythiques associés à sa vie. Le surnom de Lucus au lycée était "Luke", le même nom que Luke Skywalker, le personnage principal du film.
[image]
[image]
"Quand j'avais dix-huit ans, j'étais dans un accident d'automobile et j'ai traversé une expérience proche de la mort. En réalité, j'ai été retiré de la scène, présumé mort, et ce n'est que lorsque je suis arrivé à l'hôpital que les médecins ont relancé mes battements de cœur et m'ont rappelé la vie. C'est le genre d'expérience qui mène les croyances des gens. Mais j'ai constaté que la plupart de mes conclusions ont évolué à partir de l'observation de la vie depuis cette époque. Si je viens à connaître quelque chose, c'est que ces questions sont aussi inconnaissables pour nous que pour un arbre ou pour une fourmi.

...

«Les chercheurs qui ont étudié le mythe et la religion depuis de nombreuses années et qui ont relié toutes les théories engendrées à travers les âges à propos de la vie et de la conscience et qui ont enlevé les trappes superficielles ont suscité la même sensibilité. Ils l'appellent des choses différentes. Ils essaient de le personnifier et de le traiter de différentes façons. Mais tout le monde semble s'habiller du fait que la vie ne peut pas être expliquée. La seule raison de vivre est la vie. Il n'y a pas pourquoi. Nous sommes. La vie est hors de cause. On pourrait penser à la vie comme un grand organisme, et nous ne sommes qu'une petite partie symbiotique.

...

"Il est possible que, sur un plan spirituel, nous soyons tous connectés d'une manière qui continue au-delà des allées et sorties de diverses formes de vie. Je suppose que nous partageons un esprit collectif ou une force de vie ou une conscience qui englobe et dépasse les formes de vie individuelles. Il y a une partie de nous qui se connecte à d'autres humains, se connecte à d'autres animaux, se connecte à des plantes, se connecte à la planète, se connecte à l'univers. Je ne pense pas pouvoir le comprendre par des moyens verbaux, écrits ou intellectuels. Mais je crois que nous savons tous cela, même si c'est à un niveau au-delà de nos pensées conscientes normales.

"Si nous avons une place significative dans ce processus, c'est essayer d'entrer dans une relation saine et symbiotique avec d'autres forces de la vie. Tout le monde, en fin de compte, essaie d'atteindre une harmonie avec les autres parties de la force vitale. Et en essayant de comprendre ce qu'est la vie, nous descendons finalement à des expressions de compassion et d'amour, en aidant le reste de la force de vie, en prenant soin des autres sans conditions ni attentes, sans s'attendre à rien en retour. Ceci est exprimé dans chaque religion, par chaque prophète ".


[image]

ANTON PARKS: L’APRES-VIE ET LES CRÉATEURS
L’interview suivante est la reproduction complète reproduite dans le magazine ''Les Grands Mystères des Sciences Sacrées''
SOURCE
On trouve assez souvent un ou plusieurs membres d’une même famille céleste dans l’entourage d’un incarné, cela permet de mieux supporter des missions de vie parfois difficiles. Mais cela ne veut pas dire pour autant que ces individus auront les mêmes goûts et objectifs. Par exemple, si l’un croit aux extraterrestres, il n’est pas dit que son frère ou sa sœur céleste y croit aussi en 3D. Il s’agit plutôt d’une fraternité qui ne s’explique pas.
[image]
D’une façon générale, les membres d’une famille d’âme travaillent pour un objectif commun. Que cette famille soit issue d’Orion, Sirius, Alpha du Centaure ou je ne sais où encore, le principe est le même. Chaque participant est un membre actif, un incarné potentiel ou simplement un explorateur qui doit récolter de l’information, l’ingérer et ensuite la partager avec son groupe. Le partage est important, c’est la base de tout. Vous l’aurez compris, l’expérience individuelle ou exploration se déroule dans des plans « physiques » comme sur la Terre, à savoir des plans astraux différents où se situe karmiquement la famille exploratrice.C’est bien entendu le cas le plus courant. L’âme de l’individu décédé est habituellement interceptée par un individu de sa propre famille d’âme. Il est parfois possible que cet individu prenne l’apparence (physionomie) d’une personne qu’a connu le « décédé » sur Terre pour que la transition se fasse en douceur, comme par exemple un ami, un parent, etc. Cela n’implique pas que cet ami ou parent connu lors d’une incarnation 3D fasse partie de la même famille d’âme que le « décédé ».

Ce procédé est autorisé uniquement lorsque le « décédé » ne s’est pas souvent incarné et qu’il n’a pas exploré énormément de mondes. Concrètement, parce qu’il n’est pas encore accoutumé à cette transition post mortem. Plus on s’incarne, plus ce type de transition est « facile », tout au moins acceptable… Une fois « en haut », l’âme fraîchement débarquée n’a pas particulièrement envie de retourner s’incarner tout de suite. Cela dépend de l’individu et du nombre de ses incarnations. Il a de toute façon le choix.

Il faut savoir aussi que l’incarnation est toujours un exercice très pénible qui implique le choc de la naissance et celui de réapprendre au sein d’une nouvelle famille avec, bien souvent, de nouvelles règles. Avant de penser à « redescendre » donc, l’âme doit faire le point sur son périple passé et analyser là où elle aurait rencontré des problèmes. Elle doit trouver des solutions pour ne plus à faire face à ce genre de situation.

Le débriefing s’effectue avec un ou plusieurs participants, dont les « guides » ou « anges gardiens » comme nous les nommons ici-bas. Ces guides nous ont suivi durant la vie passée et peuvent très bien exercer la même fonction de guide pour la même entité pendant plusieurs incarnations. Cela se décide ensemble. Une fois le débriefing terminé et les conclusions effectuées, l’âme a la possibilité de retrouver les siens, les membres de sa véritable famille et, si elle est sur ce plan, son âme sœur ou âme jumelle. Il faut savoir que je ne fais aucune distinction entre ces deux expressions. « Ame sœur » était l’expression utilisée jusqu’à la fin des années 90 et « âme jumelle » date des années 2000.

Le cas des âmes sœurs serait trop long a détailler ici, mais il est certain que les deux « jumeaux » issus d’une même énergie élémentaire prennent leurs décisions et missions de vie ensemble. Il faut simplement savoir qu’il leur est souvent demandé de réaliser leurs expériences de vie séparément. C’est pourquoi de nombreuses personnes passent leur vie entière à rechercher leur double, parfois sans le trouver. Deux âmes sœurs peuvent se retrouver incarnées ensemble sans encombres.

– Que feriez-vous si vous saviez que votre sœur a été votre mère dans une vie précédente ?

– Ce père qui vous affectionne tant, qui se fait continuellement du souci pour vous est la personne qui a mis le feu chez vous par accident deux vies auparavant… vous n’avez pas réchappé à l’incendie, et depuis, il s’en veut à mort.

– Mieux encore, que feriez-vous si vous étiez en face de l’individu qui vous a assassiné sauvagement dans la vie précédente ? Que faire, c’est votre patron…

– La grand-mère que vous aimiez tant est décédée il y a quelques années. Aujourd’hui, elle est revenue sous la forme de votre neveu…

– Votre belle-sœur est votre âme sœur, que faites-vous ?!

– Votre frère, continuellement jaloux de vous, était votre meilleur ami dans la vie précédente. Il vous a ruiné, il vous a mis sur le carreau, il a inventé des inepties à votre sujet et a finalement épousé votre femme de l’époque qui n’est autre que l’épouse de votre cousin aujourd’hui…

LES ÂMES-SOEURS et FLAMMES JUMELLES par AURÉLIE PECH
SOURCE
[image]
"Les âmes jumelles sont les moitiés de la même énergie qui ont été séparées à l’origine et qui vivent chacune leurs propres expériences dans la matière.Elles ne se retrouvent que rarement de vie en vie mais, lorsque c’est le cas, elles ont une possibilité d’atteindre ensemble les plus hauts niveaux de conscience. Parfois, elles se ratent, et d’autres fois elle sortent de la «roue des réincarnations» ensemble et elles fusionnent."-Alice A. Bailey -
En ce qui concerne les flammes jumelles, étant issues d’une même étincelle de vie scindée en deux, les âmes ainsi créées ont une très forte attirance l’une vers l’autre. Elles cherchent constamment l’autre sur le chemin de leur ascension, le chemin de retour à la source.
[image]
Une des étapes de leur retour est d’ailleurs la fusion avec le rayon jumeau. A votre échelle, cela explique en partie cette impression d’une moitié manquante. Je dis bien en partie, car d’une manière plus générale, être dans un corps dense revient à avoir accepté de vivre dans l’illusion d’être coupé du tout.

Que vous soyez le complément d’une ou plusieurs autres âmes, car un rayon se scinde parfois en plus de deux parties, vous faites tous l’expérience de l’illusion d’être coupé de la source. C’est l’expérience nécessaire à votre évolution, à votre progression vers les plans supérieurs.

Lorsque vous croisez dans vos vies terrestres une âme soeur, que ce soit en tant qu’ami(e), membre de votre famille ou conjoint(e), une grand complicité nait immédiatement, comme si vous aviez toujours connu cette personne. Il se peut d’ailleurs que cette personne vous ait déjà accompagné dans l’une ou plusieurs de vos autres vies.

Lorsqu’une âme fait l’expérience de la densité, elle choisit, si c’est préférable pour sa mission de vie, de croiser d’autres âmes proches sur son chemin. Dans votre « présent », il y a beaucoup d’âmes incarnées sur le plan terrestre qui sont entourées d’âmes soeurs, elles-même incarnées.

VIDEO - CLIQUEZ ICI-

[image]

LES JUMEAUX DANS STAR WARS
Histoire de Double
[image]
Amidala accouchera d'un second enfant (des jumeaux !)... un fils. Elle gardera secrète l'existence de ce fils, pour le protéger de son père.Padmé accouche de deux jumeaux.
Celle qui deviendra la princesse Léïa.
Celui qui restera caché et sera Luke Sky Walker.Leïa et Luke Skywalker furent séparés pour éviter que leur père, passé du côté obscur de la Force, ne les entraîne avec lui.

-

JÉSUS ÉTAIT MARIÉ A MARIE-MADELEINE,
ILS ONT EU 2 ENFANTS

[image]
Confirmé par un Manuscrit, Jésus était marié à Marie-Madeleine, ils ont eu 2 enfants.Jésus aurait été marié à Marie-Madeleine et aurait eu des enfants avec elle, selon un manuscrit vieux de près de 1 500 ans mis au jour à la British Library. Le soi-disant "manuscrit perdu", qui a été traduit de l'araméen, révèle des allégations surprenantes, rapporte le SundayTimes.

Le Professeur Barrie Wilson et l'écrivain Simcha Jacobovic ont passé des mois à traduire le fameux texte, et selon eux, celui-ci révèle que Jésus a eu deux enfants avec la vierge Marie-Madeleine.
De nombreux experts ont minimisé l'importance historique de la figure biblique, mais, selon les traducteurs du nouvel Évangile, la Sainte aurait beaucoup plus d'importance qu'on ne le pensait précédemment.Marie-Madeleine dispose déjà dans les évangiles existants d'une présence importante dans la vie de Jésus. Et "l'Evangile perdu" n'est pas le premier à affirmer que Jésus a épousé Marie-Madeleine.Nikos Kazantzakis dans son livre de 1953 "La dernière tentation du Christ" et, plus récemment, Dan Brown dans "Da Vinci Code" ont fait la même allégation, ce, même si l'on peut doutait de leur parole.

-

LES JUMEAUX DE LA CHAPELLE RENNES-LE-CHÂTEAU
L'église de Rennes-le-Château est placée sous le vocable de Sainte Marie-Madeleine.L'abbé Saunière vouait un véritable culte à Marie-Madeleine. Il plaça de nombreuses représentations de la sainte dans l’ édifice et il appela également sa villa "Béthania" et sa tour "Magdala".
Selon de nombreux chercheurs, l'église, par sa décoration, serait entièrement codée et son décryptage permettrait d'accéder au trésor !- Ste Marie-Madeleine, la pécheresse repentie, est ici représentée avec ses attributs habituels, qui sont le vase à parfums, la tête de mort (posée sur un livre ouvert) et la croix. C’est à elle que le Christ apparut en premier après sa Résurrection.
[image]
- St Joseph et la Vierge : ces deux statues se trouvent respectivement à gauche et à droite de l'autel. Joseph et Marie ont la particularité étonnante de porter chacun dans leurs bras un enfant Jésus. Ces deux enfants pourraient être des jumeaux.

-

LES JUMEAUX DE NICOLAS POUSSIN
SOURCE-CLIQUEZ ICI-
[image]
"La Sainte Famille" Nicolas Poussin 1650
Serait-ce : Marie-Madelaine avec ses deux enfants jumeaux. Marie, la grand mère, à ses pieds et Jésus, le père, caché dans l'ombre.
Aussi auteur de la toile:"Les bergers d'Arcadie." Officiellement, le tableau représente Élisabeth, Jean Baptiste, Jésus, Marie et Joseph. Et, s’il s'agissait plutôt de Marie Salomé, Marie-Madelaine, Joseph d'Arimathie... et les deux fils jumeaux de Jésus ?

-

THOMAS VEUT DIRE JUMEAU
[image]
Thomas est un prénom masculin, issu ultimement de l’araméen te'oma (תאומא) et qui signifie « jumeau ». Il signifie également "le dieu suprême" du portugais "tomios" qui est une divinité portugaise.

C'est également avec ce sens qu'on le trouve dans l'évangile selon saint Jean « Thomas, appelé Didymus », à savoir, « jumeau » en grec (didymos)1. La graphie du nom Thomas est une transcription du grec Θωμάς.

Le prénom Thomas a surtout été popularisé par saint Thomas, l’un des apôtres de Christ, voir Thomas (apôtre).

[image]

QUI SONT LES NEPHILIM?
COMPLÉMENT SURPRENANT
Néphilim vient de la racine hébraïque naphal signifiant « tomber ». La littérature juive interprète cette racine dans le sens d’une déchéance : les Néphilim seraient des « anges déchus ».On dit que ces Nephilim seraient disparus au moment du Déluge (Sg 14,6)Le mot nephilim apparaît deux fois dans la Bible (Genèse 6:4 et Nombres 13:33). Il est souvent traduit par Géants mais parfois rendu tel quel. C'est la forme plurielle du mot hébreu nāphîl. Certains biblistes et historiens pensent que le terme signifie "ceux qui font tomber les autres".

Dans la Torah, certains écrits juifs non-canoniques et chrétiens, nephilim ou הנּפלים en hébreu sont un peuple issu d'une relation entre les « fils de Dieu » (benei elohim, בני האלהים) et les « filles des hommes »:
[image]

« Or, il y avait des "nephilim" sur Terre, en ce temps-là. Car, depuis que les enfants de Dieu eurent épousé les filles des hommes, il en sortit des enfants qui furent des hommes puissants et fameux dans le siècle. » Genèse (VI, 4)

1.Lorsque les hommes eurent commencé à se multiplier sur la face de la terre, et que des filles leur furent nées,
2.les fils de Dieu virent que les filles des hommes étaient belles, et ils en prirent pour femmes parmi toutes celles qu’ils choisirent.
3.Alors YAHVÉH (l’Éternel) dit : Mon esprit ne jugera plus l'homme pour ses fautes, car l’homme est fait de chair, et ses jours seront de cent vingt ans.
4.Les Nephilim se trouvaient sur la terre en ces jours-là, et aussi après cela, quand les fils du vrai Dieu continuèrent d’avoir des rapports avec les filles des hommes et qu’elles leur donnèrent des fils: ils furent les hommes forts du temps jadis, les hommes de renom.
5.YAHVÉH vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et que toutes les pensées de leur cœur se portaient chaque jour uniquement vers le mal.
6.YAHVÉH regretta d’avoir fait l’homme sur la terre, et il fut peiné dans son cœur.
7.Alors YAHVÉH dit : « Je vais effacer de dessus la surface du sol les hommes que j’ai créés, depuis l’homme jusqu’à l’animal domestique, jusqu’à l’animal qui se meut et jusqu’à la créature volante des cieux, car vraiment je regrette de les avoir faits. »
8.Mais Noé trouva grâce aux yeux de YAHVÉH.

[image]
En d’autres termes, les anges « ont abandonné leur propre demeure [dans les cieux] », sont venus sur la terre, ont revêtu un corps physique et ont goûté aux plaisirs sensuels avec des femmes. (;) D'après le récit (Gn 6:4) – (voir supra) – ces créatures hybrides, qui avaient des anges pour pères, étaient des « hommes forts », dotés d’une vigueur anormale. C’étaient des hommes violents ou Nephilim, mot hébreu qui signifie « ceux qui font tomber les autres ».

La terre était devenue si violente, à cause de l’influence des anges méchants et de leurs fils suprahumains, que YAHVÉH – le Dieu de la Bible, connu aussi sous le titre Éternel dû à sa qualité – décida d’anéantir l’humanité par un déluge.

VIDEO - CLIQUEZ ICI-

[image]

CONFLIT PERPÉTUEL ENTRE UN YHVH,
GUERRIER DESTRUCTEUR, ET LES ELOHIM

SOURCE
Yahvé est identifiable à Yaldabaoth, alors les textes gnostiques soulignent clairement le fait que c’est “le seigneur Archonte”-John Lash-
Selon Parks, le dieu sumérien An, chef des Anunnaki, figure le dieu biblique Yahvé que les gnostiques nomment le Démiurge ou le grand Archonte. Son bras droit est Enlil (Seth en Egypte). Sa fonction hiérarchique le place clairement comme le grand Satam sumérien, c’est-à-dire « l’administrateur territorial », lui-même assimilé à Satan dans les textes bibliques. Les Anunna sont au service d’An et Enlil, ils sont donc les anges de Yahvé, mais aussi de Satan… C’est tout le paradoxe de notre histoire, mais c’est aussi ce que les gnostiques et particulièrement ceux de Nag Hammadi (moyenne Egypte) avaient relevé dans leurs manuscrits.
[image]
De façon synthétique, Parks montre que l’Ancien Testament et les personnages qui y sont dépeints puisent leurs racines dans l’histoire sumérienne alors que les attributs des personnages centraux du Nouveau Testament empruntent directement aux événements fondant l’ancienne religion égyptienne il y a près de 12000 ans.le nom de Yahvé se retrouve de moins en moins souvent au fil des pages (de la Bible); comme si l’on avait voulu gommer progressivement le dieu national originel pour ne laisser finalement que Dieu » (Les Cahiers de Science et Vie, « La Bible et ses peuples face à ses origines », Hors Série, 2009). Le caractère particulièrement «jaloux » de la divinité fera le reste, consolidant par l’intimidation (destruction des sanctuaires et objets de cultes étrangers) son « alliance » avec son peuple, gommant petit à petit ses noms (Yahvé, Adonaï, El, etc.) pour devenir simplement Dieu aux yeux du monde…

[image]

LES NUNGAL -VEILLEUR
SOURCE
Les Nungal, donc les veilleurs de la Bible, ont aussi séjourné longtemps en Atlantide. Nungal d'Enki, c'est-à-dire, des Bené-Elohim (les fils des Elohim), les anges veilleurs (et déchus) de la Bible, ceux qui sont en discorde profonde avec les anges des Yahvé (les Anunna)… Les reptiliens Nungal possèdent, eux aussi, des gènes Kingú-Babbar (les royaux Gina'abul à la peau blanche), ce qui leur a apporté une peau claire comme leur ascendants génétiques royaux albinos. Les Nungal sont dénommés aussi Igigi en akkadien. Certains auteurs traduisent ce terme en "veilleurs", mais une traduction stricte du terme Í-GÌ-GÌ en sumérien nous donne "les 300 encadrés ou encerclés" ou encore "les 300 rejetés". La particule sumérienne GÌ (ou GI4) exprime également le fait d'effectuer des demi-tours, ce qui ammène à penser que ces 300 possèdent le rôle de veilleur de la planète Terre. J'explique dans Ádam Genisiš que les Nungal d'Enki ne furent que 300 à réchapper à la guerre qui projeta les Anunna qui se mirent en guerre contre les panificateurs, à l'instar des Anunnaki (au nombre de 600) qui s'établirent sur Terre.
[image]
Les définitions exprimées ci-dessus prennent leur sens lorsque l'on sait quel rôle l'instance Ušumgal-Anunna attribua à ces Nungal avant qu'ils ne deviennent réellement libres et affranchis : l’autocrate Enlíl, le grand Šàtam, l'administrateur territorial de l'Edin (la plaine mésopotamienne) les a fait creuser le Tigre et l'Euphrate pour que ces deux fleuves déversent en eaux les cités souveraines des Anunnaki.Le terme hébreu utilisé pour dénommer ces veilleurs est "Ir". Or, si vous suivez avec attention mes recherches et remarques depuis mon premier ouvrage, vous ne serez pas étonnés de constater que cette particule se retrouve en sumérien sous les formes ÍR ("lamentations") ; ÌR ("esclave", "serviteur") et IR10 ("guider", "apporter"). Une fois encore, nous retrouvons avec éclat des définitions qui contiennent parfaitement les attributs des Nungal d'Enki. les Nungal (Igigi) sont effectivement décrits comme serviteurs qui se lamentent sur leur sort lorsqu'ils sont employés comme ouvriers pour les Anunnaki. Ils sont ensuite, en effet, considéré comme des anges rebelles qui guident l'humanité, lorsqu'ils apporteront l'usage d'objets "civilisés" à l'humanité pour survivre et se protéger des "mauvais dieux"… On trouve trace de leurs "méfaits" dans "Le Livre d'Enoch" par exemple.
[image]
-« La Dernière Marche des Dieux ». Le sous-titre « de l’Atlantide à Abydos », laisse à croire qu’une partie des dieux Gina’abul a vécu en Atlantide avant de venir en Egypte-

[image]


ÉNOCH PARLE D'ANGES QU'IL NOMME: "ÉGRÉGORES"
Extrait Manuscrit 1204 - Club Créée-
[image][image]
Dans Le testament de Ruben, il nous est dit comment cela se passa« Elles séduisirent les Veilleurs qui existaient avant le déluge. Ils les regardaient continuellement, un désir réciproque naquit et les veilleurs eurent une idée de l’acte, ils prirent une forme humaine et apparurent aux femmes, alors qu’elles s’unissaient à leurs époux. Quant à elles, elles désirèrent par la pensée ces apparitions et mirent au monde des géants, car la taille des Veilleurs leur avait paru atteindre le ciel. » Ruben 5/6-7.

Le livre d'Énoch, connu grâce à l'Écossais Jacques Bruce, dans une traduction Éthiopienne, parle d'anges qu'il nomme : « Égrégores" et qui restaient éveillés sur le mont Hermon. »
[image]

Au chapitre 18 : Énoch emporté au Cinquième ciel, je lis, et vous retranscris (C'est Énoch qui parle) :"Les Anges, m'emportèrent au Cinquième Ciel. Là, j'ai vu d'innombrables soldats appelés Égrégores. Ils avaient une apparence humaine: leur taille était plus grande que celle des géants les plus grands, avec des visages fléris. Le silence perpétuel de leurs lèvres ne servait pas au Cinquième Ciel. Je demandai à mes Anges gardiens: « Pourquoi ces Égrégores sont-ils si flétris, si mélancoliques et si silencieux, et pourquoi ne font-ils rien dans le Ciel ? »Ce texte daté d'environ...2300 ans... éclaire un peu plus l'origine des Égrégores, ces anges "éjectés" du Paradis/Ciel pour avoir copulé aves les filles des hommes. Ce qui est intéressant c'est que, dans le texte biblique qui rapporte ce fait, les anges ne sont jamais dénommés égrégores mais fils de Dieu, ou Vigilants, Veilleurs. Dans ce Livre d'Énoch 2 le nom propre Égrégore est explicitement utilisé. Égrégore : désigne chacun des anges qui, selon le Livre d'Énoch, s'unirent aux filles de Seth. Ce mot est emprunté du grec "egrêgoros", "qui veille, vigilant", parce que les égrégores veillèrent, installés sur le mont Hermon, jusqu'à ce qu'ils pussent posséder les filles de Seth.
[image]

« Il en résulte que le péché originel est de chair et de connaissance. Et qu'il est le fait des ANGES, non celui des hommes ! Ce n'est pas l'homme qui a été éjecté du paradis, ce sont les anges déchus. Il se peut qu'Ève et ses descendantes furent séduites tant par l'apparence androgyne des Anges que par leur savoir et qu'elles furent attirées sexuellement par eux. »

[image]

KASSKARA ET LES 7 MONDES
SOURCE
Joseph F. BLUMRICH-(1913-2002)
Kásskara. Peu de gens‚ aujourd’hui‚ connaissent la signification de ce très vieux mot. Cela signifie “ mère terre ”. Nous l’appelons aussi “ le pays du soleil ”.Kásskara était un continent. Peut-être était-ce le même qui est appelé aujourd’hui Mu ou Lémurie. La plus grande partie du continent se situait au sud de l’Equateur‚ seulement une petite partie se trouvait au nord.
[image]
C’était un pays très beau. Comparé à aujourd’hui‚ c’était presque un paradis.Au début‚ tout allait bien à Kásskara. Beaucoup plus tard‚ les hommes commencèrent‚ petit à petit‚ à perdre l’estime les uns pour les autres ; d’abord quelques-uns‚ puis de plus en plus. Comme tu le vois‚ nous sommes exactement comme les autres hommes. Je peux comparer cela avec ce qui se passe aujourd’hui dans les organisations : les gens veulent avoir un certain rang‚ du pouvoir‚ ils veulent leur part. La même chose est arrivée à Kásskara.
Les Hopis prétendent que Kasskara (Mu) aurait sombré il y a 80 000 ans, un moment précis de l'histoire humaine où les pôles se seraient une nouvelle fois inversés.

Texte Audio - Cliquez ici-
[image]

[image]

4 CRÉATIONS DE L'HOMME SELON ANTON PARKS
[image]
De très nombreuses traditions de par le monde rapportent que l’Homme primordial était androgyne ou encore hermaphrodite.
D’après la Genèse, Ishsha (la femme) fut tirée du flanc de Ish (l’homme).
En fait, Is (l’ancêtre) était un être androgyne. Il fut transformé par les rabbins qui compilèrent la Genèse en Ish (l’homme). Traduit correctement, le texte indique donc que la femme a été issue de l’être androgyne, et non de l’homme.
{Livre, Secret des Etoiles Sombres (Le), Anton Parks, Ed. Nenki}

Il n’y aurait pas eu deux créations humaines comme indiqué dans la Génèse (chapitre 1 et 2) mais au moins QUATRE :
- Kadistu (Elohim), au service de la Source, qui conçurent en plusieurs phases créatrices les Namlu’u avant l’arrivée des Amasutum dans la communauté planificatrice
- La création par les Kingu (royaux Gina’abul), des Ugubi (singes) et des différents types d’Ukubi (genre Homo) qui aboutiront à l’Homo Erectus
- Celle des Amasutum (Elohim) lors de leur venue sur Terre qui créèrent le type Homo Neanderthalensis à partir du singe des royaux Gina’abul mâles et des Amasutum (collaboration Yahvé-Elohim dans le chapitre 2 de la Génèse) qui transformera l’Homo Neanderthalensis et créera plus tard l’Homo Sapiens.
{Livre, Adam Genisis, Les chroniques de Girku II, Anton Parks, Ed. Nouvelle Terre}

[image]

DIRANNA – PORTE STELLAIRE (vortex intemporel)
SOURCE
[image]
Ces fameuses portes stellaires sont toujours primordiales pour tous les êtres maîtrisant les techniques de déplacement dans l’espace. Chaque planète possède de nombreuses Diranna.Les Diranna forment des portes qui mènent vers des vortex où la notion de temps n’existe pas, où le temps s’est littéralement effondré sur lui-même par l’action concentrée de particules de lumière qui inhibe le temps. Ces tunnels se composent de nombreuses particules se déplaçant à une telle vitesse que toute notion temporelle s’annule. La gravitation répulsive exercée par la lumière forme une énergie dite négative. La densité des particules supra lumineuse définit la stabilité des vortex et leur possible utilisation par des êtres vivants.Le territoire irakien est truffé de Diranna. Les Gina’abul avaient choisi de s’établir dans cette région du globe pour cette unique raison. Elle concentre à elle seule près de 25 portes, plus ou moins denses, ce qui est énorme et totalement exceptionnel sur la Terre. Comme le confirme le mythe akkadien nommé « Atra-Hasis », certains Gina’abul (les Nungal) avaient du creuser le Tigre et plus particulièrement l’Euphrate afin approvisionner en eau potable ces emplacements clés, dont la plupart devinrent des villes prestigieuses où furent implantés les préceptes de la monarchie Gina’abul. Le chiffre de 25 portes englobe également les sept portes stellaires des terres du Golfe Persique, aujourd’hui englouties par la mer et faisant partie du territoire militaire occupé par les forces armées américainesIl existe des Diranna dans des villes ou cites comme Bagdad, Abu-Sharain (Nunkiga-Eridu), Niffar (Nippur), Tell al-Muqayyar (Ur) ou encore Babylone. Ce dernier nom provient de l’assyrien Bâbili (ou Bâbilu au singulier) dont la correspondance en sumérien est KÁ-DIǦIR, litt. « la porte du dieu » et ŠU-AN-NA, « la puissance (ou le contrôle) des cieux ». Cependant, la décomposition du terme Bâbili en sumérien donne BÀ (« vivant », « être(s) vivant(s) », « présages »), AB (« ouverture », « fenêtre »), ILI (« transporter », « élever » …), soit BÀ’AB-ILI, litt. « l’ouverture qui transporte les vivants ». À ce propos, il est intéressant de préciser qu’en arabe, la traduction exacte du terme Babel veut dire « la porte de dieu » … La porte Stellaire de Babylone est une des plus importante de cette région et surtout la dernière à avoir été utilisée fréquemment par le Bestiaire Céleste.

[image]

LE LIVRE DE DZYAN
SOURCE
[image]
''Dzyan " dérive du mot sanscrit " Dhyan " signifiant méditation mystique.ce livre est très peu connu alors que son origine est beaucoup plus ancienne que la bible. Le Livre de Dzyan quant à lui aurait été " écrit " vers - 8000, il n'est donc pas étonnant qu'il soit plus détaillé et plus précis que l'Ancien Testament.Le livre de Dzyan est une chronique de l'Inde Ancienne, elle relate entre autres choses la création du monde et de l'homme. La Création telle qu'elle est racontée par le livre de Dzyan fait que l'église Catholique a jeté un tabou sur cet écrit dès que les premières stances ont commencées à être connues en occident à la fin du XIXème siècle.
[image][image]
Mme Blavatsky a écrit deux livres ''ISIS DÉVOILÉE'' et La ''DOCTRINE SECRETE'', elle les a tirés d'un ouvrage ancien apporté sur Terre par des habitants de Vénus. C'est après avoir étudié ce livre qu'Helena Blavatsky a fondé son mouvement spiritualiste ésotérique. Il a été à la base de ce qu'elle a appelé la Théosophie.En 1953 Georges Adamski en Contact avec des Vénusiens, il publia un livre « la philosophie Cosmique » où il cite des passage des « Stances de Dzyan »le livre de Dzyan est une lecture complexe qui ne cache rien de moins que le mystère de l’univers, de la création des dieux… et d’une implication extraterrestre.

[image]
[image]
Apollonius de Tyane affirmait qu'il existait de son temps, donc au Ier siècle après J.-C., aux Indes, d'extraordinaires livres très anciens contenant une sagesse venant d'âges disparus, d'un passé très reculé. Apollonius de Tyane paraît avoir ramené quelques-uns de ces livres, et en particulier c'est à lui qu'on doit de trouver dans la littérature hermétique des passages entiers des Upanishads et de la Bhagavad Gita.Apollonius semble avoir vu les Stances de Dzyan. En a-t--il ramené un exemplaire en Occident, Qui le saura? Helena Blavatsky, fondatrice de la théosophie, affirmait que son Livre de Dzyan lui avait été dicté en rêve, dans la mystérieuse langue senzar, par des êtres originaires de Vénus.


la langue sacrée et l'écriture secrète des Textes Ésotériques d’une Tradition réfugiée désormais dans les régions transhimalayennes. Cette Tradition conserve l’usage de cette langue qui est la langue-mère des autres langues d'Asie. Mme Blavatsky affirma avoir appris le Senzar auprès de ses Maîtres. « Le Zen-(d)-zar », prononcé Senzar, est la langue sacerdotale en usage parmi les initiés de l'Inde archaïque. On le trouve maintenant en de multiples inscriptions indéchiffrables ; il est utilisé jusqu'à ce jour et étudié dans les Communautés secrètes des Adeptes orientaux et appelé par eux — selon la localité — Zend-Zar et Brahma ou Deva-Bashya. » (d'après The Theosophist, Juin 1883).

Elle poursuivit en énumérant les Traditions, tant orientales, qu'occidentales (l'Hermétisme Égyptien et la Kabbale Hébraïque), qui dérivent de la Tradition Première, consignée dans le langage symbolique de cette langue « antédiluvienne ». Les archives rédigées dans cette hiéroglyphique sont sous la garde des seuls Adeptes de la Fraternité Occulte centrée au Tibet et en quelques points du globe, dont l’Égypte, qui gardent ce langage secret ainsi que les Textes eux-mêmes.

Elle parla dans les termes suivants d'un « Catéchisme ésotérique Senzar » dont elle étudia le contenu dans le cadre de son premier voyage au Tibet :

« Le langage sacerdotal (Senzar), à côté d'un alphabet propre, peut être restitué par plusieurs types de caractères chiffrés qui participent davantage de la nature des idéogrammes que des caractères syllabiques. ... Le Senzar et le Sanskrit, ainsi que les autres langues occultes, à côté d'autres possibilités, ont un nombre et une couleur, et une syllabe distincte pour chaque lettre, tout comme l'ancien Hébreu»


La langue « Senzar
[image]
« Le Zen-(d)-zar », prononcé Senzar, est la langue sacerdotale en usage parmi les initiés de l'Inde archaïque. On le trouve maintenant en de multiples inscriptions indéchiffrables ; il est utilisé jusqu'à ce jour et étudié dans les Communautés secrètes des Adeptes orientaux et appelé par eux — selon la localité — Zend-Zar et Brahma ou Deva-Bashya. » (d'après The Theosophist, Juin 1883).

Elle poursuivit en énumérant les Traditions, tant orientales, qu'occidentales (l'Hermétisme Égyptien et la Kabbale Hébraïque), qui dérivent de la Tradition Première, consignée dans le langage symbolique de cette langue « antédiluvienne ». Les archives rédigées dans cette hiéroglyphique sont sous la garde des seuls Adeptes de la Fraternité Occulte centrée au Tibet et en quelques points du globe, dont l’Égypte, qui gardent ce langage secret ainsi que les Textes eux-mêmes.Elle parla dans les termes suivants d'un « Catéchisme ésotérique Senzar » dont elle étudia le contenu dans le cadre de son premier voyage au Tibet :« Le langage sacerdotal (Senzar), à côté d'un alphabet propre, peut être restitué par plusieurs types de caractères chiffrés qui participent davantage de la nature des idéogrammes que des caractères syllabiques. ... Le Senzar et le Sanskrit, ainsi que les autres langues occultes, à côté d'autres possibilités, ont un nombre et une couleur, et une syllabe distincte pour chaque lettre, tout comme l'ancien Hébreu»

[image]

CONCLUSION
[image]
Ce chemin spirituel n’est autre que celui de l’esprit et de la lumière qui relie les uns et les autres à une conscience universelle qui ne se limite pas à cette planète. Le terme spiritualité est tiré du latin SPIRITUALIS, lui-même provenant de SPIRITUS (« esprit »). Cela donne dans la langue des « dieux » : SI (lumière), PIRIG (brillant) et la forme verbale ÚS (être près de, suivre, atteindre), soit SI-PIRIG-ÚS « suivre la brillante lumière« . C’est bien vers cette lumière que nous parviendrons tous un jour les humains.

[image]

bloqué
  449 vues
Fil RSS du sujet
140967 messages dans 29466 fils de discussion, 847 utilisateurs enregistrés, 17 utilisateurs en ligne (0 enregistrés, 17 invités)
Temps actuel sur le forum : 24/07/2017, 12:30
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum