Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion
Avatar

COMPLÉMENT SURPRENANT #17 - PARTI 2- VERSION COMPLETE

par gilles surprenant, jeudi 20 avril 2017, 04:19 (il y a 4 jours) @ gilles surprenant

[image]

[image]
[image]
[image]VIDÉORANDIA #16[image]

[image]

[image]

[image]
Louis a quitté notre planète Terre mais demeure toujours actif ici par sa mémoire vivante des chroniques de livres que nous avons eu avec.
Tel qu'annoncé dans les prophéties: "Les morts parleront aux vivants".
Voici la première partie de: "Les Chroniques du Girku" d'Anton Parks enregistrée à Québec en mai 2012. C'est surtout pour l'impression de la vision cosmique qu'il nous fait voir à travers cette série mémorable de livres "initiatique" que vous aurez face aux Initiateurs des Temps Primordiaux...

[image]

LE TESTAMENT DE LA VIERGE/ANTON PARKS
SITE OFFICIEL
[image]
Attention, le livre que vous avez entre les mains est proprement renversant. Il dépeint les luttes fratricides au sein de la lignée divine de nos mythologies et surtout l’histoire d’amour la plus extraordinaire contemplée par l’humanité, puisqu’elle y a puisé ses racines fondatrices. Cette saga amoureuse et l’assassinat qui en a résulté ont façonné les fondements mêmes de notre monde dans le secret le plus absolu.

Tous les mythes créateurs et les textes sacrés, des tablettes sumériennes au Nouveau Testament, en passant par les écrits bibliques, les évangiles gnostiques etc. évoquent de manière codée des êtres concrets et des faits historiques que les scribes et le clergé de la haute antiquité ont voulu à la fois camoufler et remanier, tout en conservant une mémoire ténue de ces événements. Cet épais voile de mystères avait un objectif : dissimuler au cœur de l’homme l’une des quêtes existantes de liberté spirituelle et physique, ainsi qu’une des contestations possibles de l’autorité -- la plus subversive qui soit ! Derrière la Bible et le Nouveau Testament, derrière Jésus, Marie, la Croix, le caveau et la résurrection se profilent en réalité Sumer, l’Atlantide et l’Egypte, Osiris-Enki, Isis-Ereskigal, un sycomore et surtout la Grande Pyramide de Gizeh qui s’avère être la machine à renaître la plus fabuleuse jamais édifiée au nom de l’amour. Un instrument imposant dans lequel magie et haute technologie se confondent étroitement.

Loin d’être spéculatif, le travail d’Anton Parks se base sur un protocole de recherche minutieuse qui devrait ouvrir la voie et intéresser au plus haut point plusieurs disciplines scientifiques, leur donnant accès à une dimension de travail jusqu’ici inexplorée. La trame archéologique de l’auteur est rigoureuse et ses décompositions linguistiques sont absolument époustouflantes.

Le Testament de la Vierge est sans concession : il montre clairement que l’homme ne doit pas attendre de messie car il est déjà venu. Tout est déjà révélé, mais caché. L’homme a été façonné à l’image de ses « Dieux » créateurs avec tous les éléments en lui pour se sauver lui-même. Nous avons simplement besoin de nous réveiller d’un profond sommeil d’ignorance afin de percevoir pleinement la vraie nature du réel ainsi que la spiritualité lovée au fond de notre conscience, héritage que l’homme partage avec ses " créateurs ".


Table des matières

INTRODUCTION

I. - Derrière le voile littéraire des scribes et exégètes

II. - Le crime était presque parfait
1. Kharsag ou l'origine dissimulée de l'Eden biblique
2. De l'Atlantide égyptien à Abydos
3. Les Canaries, vestiges probables de l'Atlantide
4. Abydos et l'ensevelissement progressif de l'Histoire

III. - Joseph, fils de Jacob et Rachel
1. Les parents de Joseph
2. Joseph contre Satan
3. Le bouc émissaire : Azazel et Umm el-Qaab
4. Le pharaon de Joseph était une femme

IV. - Joseph, l'aimé de Marie
1. Osiris-Enki et les sept Hathor
2. Le corps et le sang d'Osiris
3. La dîme, le meurtre et le KRST
4. Les assassins et la mort d'Osiris dissimulés par la gématrie

V. - Marie, la sainte vierge, matrice du Messie
1. La jeunesse de Marie
2. La vierge Hathor
3. Osiris-lune et la Souveraine d'Égypte
4. Neith supplante Isis-Hathor, la Souveraine d'Égypte
5. La jumelle d'Isis est Marie-Madeleine
6. Akhenaton et le pouvoir abusif du clergé d'Amon

VI. - Le Messie
1. Les noms christiques du point de vue de la sémantique
2. Le faucon vengeur
3. Horus et le pays des lamentations
4. Le Mesi égyptien réveille son père
5. Le thème des amants cosmiques
6. L'inceste royal en Afrique
7. Dérives gémellaires déformées et perpétrées à l'infini
8. La capitale royale et les deux couronnes d'Égypte
9. Royauté et clergé, vers une transformation progressive de l'histoire

VII. - L'œil brûlant du firmament - le Soleil Noir et la massue du Roi
1. L'œil d'Horus
2. Le retour du Phénix ou l'arme d'Horus
3. Marduk-Neberu et le poème d'Erra
4. Nergal-Horus
5. Jean le Baptiste, l'aîné du Messie biblique

VIII. - Les personnages et les lieux rattachés au prodige
1. Bethléem ou la demeure d'Hathor
2. La Sainte Vierge doit se cacher pour enfanter
3. Les trois mages, sœurs d'Hathor
4. La chambre de la reine ou de l'enfantement
5. L'étable est la chambre secrète du Phénix
6. Nazareth, demeure de la sainte famille
7. Les "anges déchus", Enoch et la généalogie céleste

IX. - La montagne d'Hathor et le réveil du Phénix
1. Dispositif astrologique
2. Chambres du roi et de la reine - centres de contrôle radionique
3. Amplification et miroirs à retournement temporel
4. Téléportation quantique et Akh égyptien
5. L'énergie de Bit-Râ-Hem 1 : pompe hydraulique
6. L'énergie de Bit-Râ-Hem 2 : colonnes d'énergie
7. Le bouclier de Bit-Râ-Hem
8. La pierre noire venue du ciel
9. Bit-Râ-Hem - capteur d'énergies cosmiques

X. - L'Œuvre alchimique de Bit-Râ-Hem
1. Le mythe d'Adonis
2. Les chambres de la reine et du roi, demeures du Grand Œuvre

XI. - L'Apocalypse de la Vierge

[image]

SIMILITUDE ISIS et VIERGE-MARIE
En un mot, sa thèse consiste à suggérer que cette bonne vierge n’est pas très catholique. Ce ne serait qu’une pieuse reproduction de la toute première Reine des Cieux, la grande déesse Isis, la déesse-mère.
[image]
Beaucoup d’autres auteurs l’ont dit avant lui, mais Parks entend en finir une bonne fois pour toute. Il accumule un nombre invraisemblable de preuves, dont beaucoup font vaciller le lecteur. Déjà écrasé par d’éprouvantes considérations linguistiques que l’auteur lui détaille avec sadisme, le pauvre lecteur peine à suivre ce polyglotte qui lit les écrits cunéiformes de Sumer et d’Assyrie, les hiéroglyphes d’Egypte avec une écoeurante facilité. Sans les avoir jamais étudiés !! Le lecteur, bien forcé de lui faire confiance, découvre avec stupeur que la grande Isis était aussi nommée Reine des Cieux, ce qui se disait Méri en Egypte, et Myriam chez les hébreux, ou bien Marie chez nous.Il constate que Marie a conçu un enfant sans rapport charnel, exactement comme Isis/Méri, qui a conçu son fils Horus par les moyens de la génétique in vitro. Se pourrait-il que Jésus, lui aussi, soit un bébé éprouvette ? Ou pire encore, se pourrait-il que Jésus ne soit qu’une fable ? Son père Joseph, le singulier absent qui ne peut être, au mieux, qu’un père adoptif, ressemble assez à Osiris, absent lui aussi. Rappelons qu’Osiris fut tué par son frère Seth, puis coupé en morceaux et jeté dans la mer. Sa femme inconsolable, la belle Isis, a rassemblé tous les morceaux de son défunt mari, sauf un, son sexe, qui fut dévoré par un poisson. Isis ramène donc à la vie un Osiris sans sexe, incapable de se reproduire. Elle conçoit Horus par la puissance de son esprit, c’est à dire par la génétique, précise finement Anton Parks.

[image]

GEORGE LUCAS - L'EXPÉRIENCE DE LA MORT
-VIDEO - CLIQUEZ ICI-
[image]
[image]-VIDEO -George Lucas' Near-Death Experience | Oprah's
Le début de vie de Lucas était assez peu marquant. Ses principaux intérêts grandissaient en voiture et en croisière dans les rues de Modesto. Ce n'est que jusqu'à un accident peu avant son diplôme(3 Jours Avant), d'études secondaires que sa vie a trouvé une direction.
[image]
le 12 juin 1962, L'un des camarades de Lucas avait voyagé à 80 milles par heure et a frappé la voiture de Lucas. Miraculeusement sa ceinture de sécurité a éclaté et Lucas a été jeté de l'épave brûlante. Il a souffert des côtes et des os cassés, et ses poumons ont été écrasés. Il a passé 48 heures dans le coma et deux semaines en soins intensifs. Certains de ses camarades de classe pensaient même qu'il était mort. Le visage d'Hollywood tel que nous le connaissons pourrait avoir été très différent si cela avait été le cas, mais après une longue convalescence, Lucas a rétabli complètement.
[image]
Il est devenu obsédé par l'idée de vivre une vie significative, transformant du jour au lendemain d'un «vagabond directionless» (considéré comme un punk) en «le gars qui travaille toujours plus fort que tout le monde». Lucas déclare: «Vous ne pouvez pas avoir ce genre d'expérience et ne pas sentir qu'il doit y avoir une raison pour laquelle vous êtes ici. J'ai réalisé que je devrais passer mon temps à essayer de comprendre ce que c'est et à essayer de l'accomplir. " Sa convalescence l'a laissé peu à faire mais à lire: principalement de la science-fiction et des bandes dessinées. Depuis l'accident, il voit tous les jours en prime. "Au lycée, j'avais l'habitude d'être un conducteur de voiture de course. J'étais en très mauvais accident et j'ai réévalué tout cela. J'ai dit peut-être qu'il y a autre chose pour moi. Peut-être qu'il y a une raison pour laquelle j'ai survécu à cet accident que personne ne devrait avoir J'ai survécu à quoi personne ne devrait avoir survécu. Je serais mort. À partir de ce moment-là, j'ai dit, vous savez, je vais avoir une journée supplémentaire et aujourd'hui c'est ma journée supplémentaire. Alors, J'ai eu un bonus. Cela m'a donné une perspective sur la vie qui a dit, vous savez, essentiellement, je m'occupe de crédits supplémentaires. Je peux faire tout ce que je veux, alors, allons-y simplement. Je n'ai jamais eu peur de Mourir. Ce que je reçois, c'est un bonus. " Finalement, son rêve s'est développé dans l'amour du film et de la photographie des courses automobiles. Capturer la nostalgie de son adolescence au début des années 1960 a entraîné son premier succès dans le box-office avec le film American Graffiti . Cela a permis à Lucas de prendre un risque artistique plus audacieux. Il a dit au magazine Time: "Je voulais que Star Wars ait une qualité épique, alors je suis retourné aux épopées. Qu'ils soient subconscients ou inconscients, quel que soit le besoin qu'ils rencontrent, ce sont des histoires qui ont satisfait ou apporté du réconfort aux gens pour des milliers de personnes années." il semble que Lucas ait utilisé le film Star Wars pour créer une carte mythique de sa vie à l'aide de divers éléments mythiques associés à sa vie. Le surnom de Lucus au lycée était "Luke", le même nom que Luke Skywalker, le personnage principal du film.
[image]
[image]
"Quand j'avais dix-huit ans, j'étais dans un accident d'automobile et j'ai traversé une expérience proche de la mort. En réalité, j'ai été retiré de la scène, présumé mort, et ce n'est que lorsque je suis arrivé à l'hôpital que les médecins ont relancé mes battements de cœur et m'ont rappelé la vie. C'est le genre d'expérience qui mène les croyances des gens. Mais j'ai constaté que la plupart de mes conclusions ont évolué à partir de l'observation de la vie depuis cette époque. Si je viens à connaître quelque chose, c'est que ces questions sont aussi inconnaissables pour nous que pour un arbre ou pour une fourmi.

...

«Les chercheurs qui ont étudié le mythe et la religion depuis de nombreuses années et qui ont relié toutes les théories engendrées à travers les âges à propos de la vie et de la conscience et qui ont enlevé les trappes superficielles ont suscité la même sensibilité. Ils l'appellent des choses différentes. Ils essaient de le personnifier et de le traiter de différentes façons. Mais tout le monde semble s'habiller du fait que la vie ne peut pas être expliquée. La seule raison de vivre est la vie. Il n'y a pas pourquoi. Nous sommes. La vie est hors de cause. On pourrait penser à la vie comme un grand organisme, et nous ne sommes qu'une petite partie symbiotique.

...

"Il est possible que, sur un plan spirituel, nous soyons tous connectés d'une manière qui continue au-delà des allées et sorties de diverses formes de vie. Je suppose que nous partageons un esprit collectif ou une force de vie ou une conscience qui englobe et dépasse les formes de vie individuelles. Il y a une partie de nous qui se connecte à d'autres humains, se connecte à d'autres animaux, se connecte à des plantes, se connecte à la planète, se connecte à l'univers. Je ne pense pas pouvoir le comprendre par des moyens verbaux, écrits ou intellectuels. Mais je crois que nous savons tous cela, même si c'est à un niveau au-delà de nos pensées conscientes normales.

"Si nous avons une place significative dans ce processus, c'est essayer d'entrer dans une relation saine et symbiotique avec d'autres forces de la vie. Tout le monde, en fin de compte, essaie d'atteindre une harmonie avec les autres parties de la force vitale. Et en essayant de comprendre ce qu'est la vie, nous descendons finalement à des expressions de compassion et d'amour, en aidant le reste de la force de vie, en prenant soin des autres sans conditions ni attentes, sans s'attendre à rien en retour. Ceci est exprimé dans chaque religion, par chaque prophète ".


[image]

ANTON PARKS: L’APRES-VIE ET LES CRÉATEURS
L’interview suivante est la reproduction complète reproduite dans le magazine ''Les Grands Mystères des Sciences Sacrées''
SOURCE
On trouve assez souvent un ou plusieurs membres d’une même famille céleste dans l’entourage d’un incarné, cela permet de mieux supporter des missions de vie parfois difficiles. Mais cela ne veut pas dire pour autant que ces individus auront les mêmes goûts et objectifs. Par exemple, si l’un croit aux extraterrestres, il n’est pas dit que son frère ou sa sœur céleste y croit aussi en 3D. Il s’agit plutôt d’une fraternité qui ne s’explique pas.
[image]
D’une façon générale, les membres d’une famille d’âme travaillent pour un objectif commun. Que cette famille soit issue d’Orion, Sirius, Alpha du Centaure ou je ne sais où encore, le principe est le même. Chaque participant est un membre actif, un incarné potentiel ou simplement un explorateur qui doit récolter de l’information, l’ingérer et ensuite la partager avec son groupe. Le partage est important, c’est la base de tout. Vous l’aurez compris, l’expérience individuelle ou exploration se déroule dans des plans « physiques » comme sur la Terre, à savoir des plans astraux différents où se situe karmiquement la famille exploratrice.C’est bien entendu le cas le plus courant. L’âme de l’individu décédé est habituellement interceptée par un individu de sa propre famille d’âme. Il est parfois possible que cet individu prenne l’apparence (physionomie) d’une personne qu’a connu le « décédé » sur Terre pour que la transition se fasse en douceur, comme par exemple un ami, un parent, etc. Cela n’implique pas que cet ami ou parent connu lors d’une incarnation 3D fasse partie de la même famille d’âme que le « décédé ».

Ce procédé est autorisé uniquement lorsque le « décédé » ne s’est pas souvent incarné et qu’il n’a pas exploré énormément de mondes. Concrètement, parce qu’il n’est pas encore accoutumé à cette transition post mortem. Plus on s’incarne, plus ce type de transition est « facile », tout au moins acceptable… Une fois « en haut », l’âme fraîchement débarquée n’a pas particulièrement envie de retourner s’incarner tout de suite. Cela dépend de l’individu et du nombre de ses incarnations. Il a de toute façon le choix.

Il faut savoir aussi que l’incarnation est toujours un exercice très pénible qui implique le choc de la naissance et celui de réapprendre au sein d’une nouvelle famille avec, bien souvent, de nouvelles règles. Avant de penser à « redescendre » donc, l’âme doit faire le point sur son périple passé et analyser là où elle aurait rencontré des problèmes. Elle doit trouver des solutions pour ne plus à faire face à ce genre de situation.

Le débriefing s’effectue avec un ou plusieurs participants, dont les « guides » ou « anges gardiens » comme nous les nommons ici-bas. Ces guides nous ont suivi durant la vie passée et peuvent très bien exercer la même fonction de guide pour la même entité pendant plusieurs incarnations. Cela se décide ensemble. Une fois le débriefing terminé et les conclusions effectuées, l’âme a la possibilité de retrouver les siens, les membres de sa véritable famille et, si elle est sur ce plan, son âme sœur ou âme jumelle. Il faut savoir que je ne fais aucune distinction entre ces deux expressions. « Ame sœur » était l’expression utilisée jusqu’à la fin des années 90 et « âme jumelle » date des années 2000.

Le cas des âmes sœurs serait trop long a détailler ici, mais il est certain que les deux « jumeaux » issus d’une même énergie élémentaire prennent leurs décisions et missions de vie ensemble. Il faut simplement savoir qu’il leur est souvent demandé de réaliser leurs expériences de vie séparément. C’est pourquoi de nombreuses personnes passent leur vie entière à rechercher leur double, parfois sans le trouver. Deux âmes sœurs peuvent se retrouver incarnées ensemble sans encombres.

– Que feriez-vous si vous saviez que votre sœur a été votre mère dans une vie précédente ?

– Ce père qui vous affectionne tant, qui se fait continuellement du souci pour vous est la personne qui a mis le feu chez vous par accident deux vies auparavant… vous n’avez pas réchappé à l’incendie, et depuis, il s’en veut à mort.

– Mieux encore, que feriez-vous si vous étiez en face de l’individu qui vous a assassiné sauvagement dans la vie précédente ? Que faire, c’est votre patron…

– La grand-mère que vous aimiez tant est décédée il y a quelques années. Aujourd’hui, elle est revenue sous la forme de votre neveu…

– Votre belle-sœur est votre âme sœur, que faites-vous ?!

– Votre frère, continuellement jaloux de vous, était votre meilleur ami dans la vie précédente. Il vous a ruiné, il vous a mis sur le carreau, il a inventé des inepties à votre sujet et a finalement épousé votre femme de l’époque qui n’est autre que l’épouse de votre cousin aujourd’hui…

LES ÂMES-SOEURS et FLAMMES JUMELLES par AURÉLIE PECH
SOURCE
[image]
"Les âmes jumelles sont les moitiés de la même énergie qui ont été séparées à l’origine et qui vivent chacune leurs propres expériences dans la matière.Elles ne se retrouvent que rarement de vie en vie mais, lorsque c’est le cas, elles ont une possibilité d’atteindre ensemble les plus hauts niveaux de conscience. Parfois, elles se ratent, et d’autres fois elle sortent de la «roue des réincarnations» ensemble et elles fusionnent."-Alice A. Bailey -
En ce qui concerne les flammes jumelles, étant issues d’une même étincelle de vie scindée en deux, les âmes ainsi créées ont une très forte attirance l’une vers l’autre. Elles cherchent constamment l’autre sur le chemin de leur ascension, le chemin de retour à la source.
[image]
Une des étapes de leur retour est d’ailleurs la fusion avec le rayon jumeau. A votre échelle, cela explique en partie cette impression d’une moitié manquante. Je dis bien en partie, car d’une manière plus générale, être dans un corps dense revient à avoir accepté de vivre dans l’illusion d’être coupé du tout.

Que vous soyez le complément d’une ou plusieurs autres âmes, car un rayon se scinde parfois en plus de deux parties, vous faites tous l’expérience de l’illusion d’être coupé de la source. C’est l’expérience nécessaire à votre évolution, à votre progression vers les plans supérieurs.

Lorsque vous croisez dans vos vies terrestres une âme soeur, que ce soit en tant qu’ami(e), membre de votre famille ou conjoint(e), une grand complicité nait immédiatement, comme si vous aviez toujours connu cette personne. Il se peut d’ailleurs que cette personne vous ait déjà accompagné dans l’une ou plusieurs de vos autres vies.

Lorsqu’une âme fait l’expérience de la densité, elle choisit, si c’est préférable pour sa mission de vie, de croiser d’autres âmes proches sur son chemin. Dans votre « présent », il y a beaucoup d’âmes incarnées sur le plan terrestre qui sont entourées d’âmes soeurs, elles-même incarnées.

VIDEO - CLIQUEZ ICI-

[image]

LES JUMEAUX DANS STAR WARS
Histoire de Double
[image]
Amidala accouchera d'un second enfant (des jumeaux !)... un fils. Elle gardera secrète l'existence de ce fils, pour le protéger de son père.Padmé accouche de deux jumeaux.
Celle qui deviendra la princesse Léïa.
Celui qui restera caché et sera Luke Sky Walker.Leïa et Luke Skywalker furent séparés pour éviter que leur père, passé du côté obscur de la Force, ne les entraîne avec lui.

-

JÉSUS ÉTAIT MARIÉ A MARIE-MADELEINE,
ILS ONT EU 2 ENFANTS

[image]
Confirmé par un Manuscrit, Jésus était marié à Marie-Madeleine, ils ont eu 2 enfants.Jésus aurait été marié à Marie-Madeleine et aurait eu des enfants avec elle, selon un manuscrit vieux de près de 1 500 ans mis au jour à la British Library. Le soi-disant "manuscrit perdu", qui a été traduit de l'araméen, révèle des allégations surprenantes, rapporte le SundayTimes.

Le Professeur Barrie Wilson et l'écrivain Simcha Jacobovic ont passé des mois à traduire le fameux texte, et selon eux, celui-ci révèle que Jésus a eu deux enfants avec la vierge Marie-Madeleine.
De nombreux experts ont minimisé l'importance historique de la figure biblique, mais, selon les traducteurs du nouvel Évangile, la Sainte aurait beaucoup plus d'importance qu'on ne le pensait précédemment.Marie-Madeleine dispose déjà dans les évangiles existants d'une présence importante dans la vie de Jésus. Et "l'Evangile perdu" n'est pas le premier à affirmer que Jésus a épousé Marie-Madeleine.Nikos Kazantzakis dans son livre de 1953 "La dernière tentation du Christ" et, plus récemment, Dan Brown dans "Da Vinci Code" ont fait la même allégation, ce, même si l'on peut doutait de leur parole.

-

LES JUMEAUX DE LA CHAPELLE RENNES-LE-CHÂTEAU
L'église de Rennes-le-Château est placée sous le vocable de Sainte Marie-Madeleine.L'abbé Saunière vouait un véritable culte à Marie-Madeleine. Il plaça de nombreuses représentations de la sainte dans l’ édifice et il appela également sa villa "Béthania" et sa tour "Magdala".
Selon de nombreux chercheurs, l'église, par sa décoration, serait entièrement codée et son décryptage permettrait d'accéder au trésor !- Ste Marie-Madeleine, la pécheresse repentie, est ici représentée avec ses attributs habituels, qui sont le vase à parfums, la tête de mort (posée sur un livre ouvert) et la croix. C’est à elle que le Christ apparut en premier après sa Résurrection.
[image]
- St Joseph et la Vierge : ces deux statues se trouvent respectivement à gauche et à droite de l'autel. Joseph et Marie ont la particularité étonnante de porter chacun dans leurs bras un enfant Jésus. Ces deux enfants pourraient être des jumeaux.

-

LES JUMEAUX DE NICOLAS POUSSIN
SOURCE-CLIQUEZ ICI-
[image]
"La Sainte Famille" Nicolas Poussin 1650
Serait-ce : Marie-Madelaine avec ses deux enfants jumeaux. Marie, la grand mère, à ses pieds et Jésus, le père, caché dans l'ombre.
Aussi auteur de la toile:"Les bergers d'Arcadie." Officiellement, le tableau représente Élisabeth, Jean Baptiste, Jésus, Marie et Joseph. Et, s’il s'agissait plutôt de Marie Salomé, Marie-Madelaine, Joseph d'Arimathie... et les deux fils jumeaux de Jésus ?

-

THOMAS VEUT DIRE JUMEAU
[image]
Thomas est un prénom masculin, issu ultimement de l’araméen te'oma (תאומא) et qui signifie « jumeau ». Il signifie également "le dieu suprême" du portugais "tomios" qui est une divinité portugaise.

C'est également avec ce sens qu'on le trouve dans l'évangile selon saint Jean « Thomas, appelé Didymus », à savoir, « jumeau » en grec (didymos)1. La graphie du nom Thomas est une transcription du grec Θωμάς.

Le prénom Thomas a surtout été popularisé par saint Thomas, l’un des apôtres de Christ, voir Thomas (apôtre).

[image]

QUI SONT LES NEPHILIM?
COMPLÉMENT SURPRENANT
Néphilim vient de la racine hébraïque naphal signifiant « tomber ». La littérature juive interprète cette racine dans le sens d’une déchéance : les Néphilim seraient des « anges déchus ».On dit que ces Nephilim seraient disparus au moment du Déluge (Sg 14,6)Le mot nephilim apparaît deux fois dans la Bible (Genèse 6:4 et Nombres 13:33). Il est souvent traduit par Géants mais parfois rendu tel quel. C'est la forme plurielle du mot hébreu nāphîl. Certains biblistes et historiens pensent que le terme signifie "ceux qui font tomber les autres".

Dans la Torah, certains écrits juifs non-canoniques et chrétiens, nephilim ou הנּפלים en hébreu sont un peuple issu d'une relation entre les « fils de Dieu » (benei elohim, בני האלהים) et les « filles des hommes »:
[image]

« Or, il y avait des "nephilim" sur Terre, en ce temps-là. Car, depuis que les enfants de Dieu eurent épousé les filles des hommes, il en sortit des enfants qui furent des hommes puissants et fameux dans le siècle. » Genèse (VI, 4)

1.Lorsque les hommes eurent commencé à se multiplier sur la face de la terre, et que des filles leur furent nées,
2.les fils de Dieu virent que les filles des hommes étaient belles, et ils en prirent pour femmes parmi toutes celles qu’ils choisirent.
3.Alors YAHVÉH (l’Éternel) dit : Mon esprit ne jugera plus l'homme pour ses fautes, car l’homme est fait de chair, et ses jours seront de cent vingt ans.
4.Les Nephilim se trouvaient sur la terre en ces jours-là, et aussi après cela, quand les fils du vrai Dieu continuèrent d’avoir des rapports avec les filles des hommes et qu’elles leur donnèrent des fils: ils furent les hommes forts du temps jadis, les hommes de renom.
5.YAHVÉH vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et que toutes les pensées de leur cœur se portaient chaque jour uniquement vers le mal.
6.YAHVÉH regretta d’avoir fait l’homme sur la terre, et il fut peiné dans son cœur.
7.Alors YAHVÉH dit : « Je vais effacer de dessus la surface du sol les hommes que j’ai créés, depuis l’homme jusqu’à l’animal domestique, jusqu’à l’animal qui se meut et jusqu’à la créature volante des cieux, car vraiment je regrette de les avoir faits. »
8.Mais Noé trouva grâce aux yeux de YAHVÉH.

[image]
En d’autres termes, les anges « ont abandonné leur propre demeure [dans les cieux] », sont venus sur la terre, ont revêtu un corps physique et ont goûté aux plaisirs sensuels avec des femmes. (;) D'après le récit (Gn 6:4) – (voir supra) – ces créatures hybrides, qui avaient des anges pour pères, étaient des « hommes forts », dotés d’une vigueur anormale. C’étaient des hommes violents ou Nephilim, mot hébreu qui signifie « ceux qui font tomber les autres ».

La terre était devenue si violente, à cause de l’influence des anges méchants et de leurs fils suprahumains, que YAHVÉH – le Dieu de la Bible, connu aussi sous le titre Éternel dû à sa qualité – décida d’anéantir l’humanité par un déluge.

VIDEO - CLIQUEZ ICI-

[image]

CONFLIT PERPÉTUEL ENTRE UN YHVH,
GUERRIER DESTRUCTEUR, ET LES ELOHIM

SOURCE
Yahvé est identifiable à Yaldabaoth, alors les textes gnostiques soulignent clairement le fait que c’est “le seigneur Archonte”-John Lash-
Selon Parks, le dieu sumérien An, chef des Anunnaki, figure le dieu biblique Yahvé que les gnostiques nomment le Démiurge ou le grand Archonte. Son bras droit est Enlil (Seth en Egypte). Sa fonction hiérarchique le place clairement comme le grand Satam sumérien, c’est-à-dire « l’administrateur territorial », lui-même assimilé à Satan dans les textes bibliques. Les Anunna sont au service d’An et Enlil, ils sont donc les anges de Yahvé, mais aussi de Satan… C’est tout le paradoxe de notre histoire, mais c’est aussi ce que les gnostiques et particulièrement ceux de Nag Hammadi (moyenne Egypte) avaient relevé dans leurs manuscrits.
[image]
De façon synthétique, Parks montre que l’Ancien Testament et les personnages qui y sont dépeints puisent leurs racines dans l’histoire sumérienne alors que les attributs des personnages centraux du Nouveau Testament empruntent directement aux événements fondant l’ancienne religion égyptienne il y a près de 12000 ans.le nom de Yahvé se retrouve de moins en moins souvent au fil des pages (de la Bible); comme si l’on avait voulu gommer progressivement le dieu national originel pour ne laisser finalement que Dieu » (Les Cahiers de Science et Vie, « La Bible et ses peuples face à ses origines », Hors Série, 2009). Le caractère particulièrement «jaloux » de la divinité fera le reste, consolidant par l’intimidation (destruction des sanctuaires et objets de cultes étrangers) son « alliance » avec son peuple, gommant petit à petit ses noms (Yahvé, Adonaï, El, etc.) pour devenir simplement Dieu aux yeux du monde…

[image]

LES NUNGAL -VEILLEUR
SOURCE
Les Nungal, donc les veilleurs de la Bible, ont aussi séjourné longtemps en Atlantide. Nungal d'Enki, c'est-à-dire, des Bené-Elohim (les fils des Elohim), les anges veilleurs (et déchus) de la Bible, ceux qui sont en discorde profonde avec les anges des Yahvé (les Anunna)… Les reptiliens Nungal possèdent, eux aussi, des gènes Kingú-Babbar (les royaux Gina'abul à la peau blanche), ce qui leur a apporté une peau claire comme leur ascendants génétiques royaux albinos. Les Nungal sont dénommés aussi Igigi en akkadien. Certains auteurs traduisent ce terme en "veilleurs", mais une traduction stricte du terme Í-GÌ-GÌ en sumérien nous donne "les 300 encadrés ou encerclés" ou encore "les 300 rejetés". La particule sumérienne GÌ (ou GI4) exprime également le fait d'effectuer des demi-tours, ce qui ammène à penser que ces 300 possèdent le rôle de veilleur de la planète Terre. J'explique dans Ádam Genisiš que les Nungal d'Enki ne furent que 300 à réchapper à la guerre qui projeta les Anunna qui se mirent en guerre contre les panificateurs, à l'instar des Anunnaki (au nombre de 600) qui s'établirent sur Terre.
[image]
Les définitions exprimées ci-dessus prennent leur sens lorsque l'on sait quel rôle l'instance Ušumgal-Anunna attribua à ces Nungal avant qu'ils ne deviennent réellement libres et affranchis : l’autocrate Enlíl, le grand Šàtam, l'administrateur territorial de l'Edin (la plaine mésopotamienne) les a fait creuser le Tigre et l'Euphrate pour que ces deux fleuves déversent en eaux les cités souveraines des Anunnaki.Le terme hébreu utilisé pour dénommer ces veilleurs est "Ir". Or, si vous suivez avec attention mes recherches et remarques depuis mon premier ouvrage, vous ne serez pas étonnés de constater que cette particule se retrouve en sumérien sous les formes ÍR ("lamentations") ; ÌR ("esclave", "serviteur") et IR10 ("guider", "apporter"). Une fois encore, nous retrouvons avec éclat des définitions qui contiennent parfaitement les attributs des Nungal d'Enki. les Nungal (Igigi) sont effectivement décrits comme serviteurs qui se lamentent sur leur sort lorsqu'ils sont employés comme ouvriers pour les Anunnaki. Ils sont ensuite, en effet, considéré comme des anges rebelles qui guident l'humanité, lorsqu'ils apporteront l'usage d'objets "civilisés" à l'humanité pour survivre et se protéger des "mauvais dieux"… On trouve trace de leurs "méfaits" dans "Le Livre d'Enoch" par exemple.
[image]
-« La Dernière Marche des Dieux ». Le sous-titre « de l’Atlantide à Abydos », laisse à croire qu’une partie des dieux Gina’abul a vécu en Atlantide avant de venir en Egypte-

[image]


ÉNOCH PARLE D'ANGES QU'IL NOMME: "ÉGRÉGORES"
Extrait Manuscrit 1204 - Club Créée-
[image][image]
Dans Le testament de Ruben, il nous est dit comment cela se passa« Elles séduisirent les Veilleurs qui existaient avant le déluge. Ils les regardaient continuellement, un désir réciproque naquit et les veilleurs eurent une idée de l’acte, ils prirent une forme humaine et apparurent aux femmes, alors qu’elles s’unissaient à leurs époux. Quant à elles, elles désirèrent par la pensée ces apparitions et mirent au monde des géants, car la taille des Veilleurs leur avait paru atteindre le ciel. » Ruben 5/6-7.

Le livre d'Énoch, connu grâce à l'Écossais Jacques Bruce, dans une traduction Éthiopienne, parle d'anges qu'il nomme : « Égrégores" et qui restaient éveillés sur le mont Hermon. »
[image]

Au chapitre 18 : Énoch emporté au Cinquième ciel, je lis, et vous retranscris (C'est Énoch qui parle) :"Les Anges, m'emportèrent au Cinquième Ciel. Là, j'ai vu d'innombrables soldats appelés Égrégores. Ils avaient une apparence humaine: leur taille était plus grande que celle des géants les plus grands, avec des visages fléris. Le silence perpétuel de leurs lèvres ne servait pas au Cinquième Ciel. Je demandai à mes Anges gardiens: « Pourquoi ces Égrégores sont-ils si flétris, si mélancoliques et si silencieux, et pourquoi ne font-ils rien dans le Ciel ? »Ce texte daté d'environ...2300 ans... éclaire un peu plus l'origine des Égrégores, ces anges "éjectés" du Paradis/Ciel pour avoir copulé aves les filles des hommes. Ce qui est intéressant c'est que, dans le texte biblique qui rapporte ce fait, les anges ne sont jamais dénommés égrégores mais fils de Dieu, ou Vigilants, Veilleurs. Dans ce Livre d'Énoch 2 le nom propre Égrégore est explicitement utilisé. Égrégore : désigne chacun des anges qui, selon le Livre d'Énoch, s'unirent aux filles de Seth. Ce mot est emprunté du grec "egrêgoros", "qui veille, vigilant", parce que les égrégores veillèrent, installés sur le mont Hermon, jusqu'à ce qu'ils pussent posséder les filles de Seth.
[image]

« Il en résulte que le péché originel est de chair et de connaissance. Et qu'il est le fait des ANGES, non celui des hommes ! Ce n'est pas l'homme qui a été éjecté du paradis, ce sont les anges déchus. Il se peut qu'Ève et ses descendantes furent séduites tant par l'apparence androgyne des Anges que par leur savoir et qu'elles furent attirées sexuellement par eux. »

[image]

KASSKARA ET LES 7 MONDES
SOURCE
Joseph F. BLUMRICH-(1913-2002)
Kásskara. Peu de gens‚ aujourd’hui‚ connaissent la signification de ce très vieux mot. Cela signifie “ mère terre ”. Nous l’appelons aussi “ le pays du soleil ”.Kásskara était un continent. Peut-être était-ce le même qui est appelé aujourd’hui Mu ou Lémurie. La plus grande partie du continent se situait au sud de l’Equateur‚ seulement une petite partie se trouvait au nord.
[image]
C’était un pays très beau. Comparé à aujourd’hui‚ c’était presque un paradis.Au début‚ tout allait bien à Kásskara. Beaucoup plus tard‚ les hommes commencèrent‚ petit à petit‚ à perdre l’estime les uns pour les autres ; d’abord quelques-uns‚ puis de plus en plus. Comme tu le vois‚ nous sommes exactement comme les autres hommes. Je peux comparer cela avec ce qui se passe aujourd’hui dans les organisations : les gens veulent avoir un certain rang‚ du pouvoir‚ ils veulent leur part. La même chose est arrivée à Kásskara.
Les Hopis prétendent que Kasskara (Mu) aurait sombré il y a 80 000 ans, un moment précis de l'histoire humaine où les pôles se seraient une nouvelle fois inversés.

Texte Audio - Cliquez ici-
[image]

[image]

4 CRÉATIONS DE L'HOMME SELON ANTON PARKS
[image]
De très nombreuses traditions de par le monde rapportent que l’Homme primordial était androgyne ou encore hermaphrodite.
D’après la Genèse, Ishsha (la femme) fut tirée du flanc de Ish (l’homme).
En fait, Is (l’ancêtre) était un être androgyne. Il fut transformé par les rabbins qui compilèrent la Genèse en Ish (l’homme). Traduit correctement, le texte indique donc que la femme a été issue de l’être androgyne, et non de l’homme.
{Livre, Secret des Etoiles Sombres (Le), Anton Parks, Ed. Nenki}

Il n’y aurait pas eu deux créations humaines comme indiqué dans la Génèse (chapitre 1 et 2) mais au moins QUATRE :
- Kadistu (Elohim), au service de la Source, qui conçurent en plusieurs phases créatrices les Namlu’u avant l’arrivée des Amasutum dans la communauté planificatrice
- La création par les Kingu (royaux Gina’abul), des Ugubi (singes) et des différents types d’Ukubi (genre Homo) qui aboutiront à l’Homo Erectus
- Celle des Amasutum (Elohim) lors de leur venue sur Terre qui créèrent le type Homo Neanderthalensis à partir du singe des royaux Gina’abul mâles et des Amasutum (collaboration Yahvé-Elohim dans le chapitre 2 de la Génèse) qui transformera l’Homo Neanderthalensis et créera plus tard l’Homo Sapiens.
{Livre, Adam Genisis, Les chroniques de Girku II, Anton Parks, Ed. Nouvelle Terre}

[image]

DIRANNA – PORTE STELLAIRE (vortex intemporel)
SOURCE
[image]
Ces fameuses portes stellaires sont toujours primordiales pour tous les êtres maîtrisant les techniques de déplacement dans l’espace. Chaque planète possède de nombreuses Diranna.Les Diranna forment des portes qui mènent vers des vortex où la notion de temps n’existe pas, où le temps s’est littéralement effondré sur lui-même par l’action concentrée de particules de lumière qui inhibe le temps. Ces tunnels se composent de nombreuses particules se déplaçant à une telle vitesse que toute notion temporelle s’annule. La gravitation répulsive exercée par la lumière forme une énergie dite négative. La densité des particules supra lumineuse définit la stabilité des vortex et leur possible utilisation par des êtres vivants.Le territoire irakien est truffé de Diranna. Les Gina’abul avaient choisi de s’établir dans cette région du globe pour cette unique raison. Elle concentre à elle seule près de 25 portes, plus ou moins denses, ce qui est énorme et totalement exceptionnel sur la Terre. Comme le confirme le mythe akkadien nommé « Atra-Hasis », certains Gina’abul (les Nungal) avaient du creuser le Tigre et plus particulièrement l’Euphrate afin approvisionner en eau potable ces emplacements clés, dont la plupart devinrent des villes prestigieuses où furent implantés les préceptes de la monarchie Gina’abul. Le chiffre de 25 portes englobe également les sept portes stellaires des terres du Golfe Persique, aujourd’hui englouties par la mer et faisant partie du territoire militaire occupé par les forces armées américainesIl existe des Diranna dans des villes ou cites comme Bagdad, Abu-Sharain (Nunkiga-Eridu), Niffar (Nippur), Tell al-Muqayyar (Ur) ou encore Babylone. Ce dernier nom provient de l’assyrien Bâbili (ou Bâbilu au singulier) dont la correspondance en sumérien est KÁ-DIǦIR, litt. « la porte du dieu » et ŠU-AN-NA, « la puissance (ou le contrôle) des cieux ». Cependant, la décomposition du terme Bâbili en sumérien donne BÀ (« vivant », « être(s) vivant(s) », « présages »), AB (« ouverture », « fenêtre »), ILI (« transporter », « élever » …), soit BÀ’AB-ILI, litt. « l’ouverture qui transporte les vivants ». À ce propos, il est intéressant de préciser qu’en arabe, la traduction exacte du terme Babel veut dire « la porte de dieu » … La porte Stellaire de Babylone est une des plus importante de cette région et surtout la dernière à avoir été utilisée fréquemment par le Bestiaire Céleste.

[image]

LE LIVRE DE DZYAN
SOURCE
[image]
''Dzyan " dérive du mot sanscrit " Dhyan " signifiant méditation mystique.ce livre est très peu connu alors que son origine est beaucoup plus ancienne que la bible. Le Livre de Dzyan quant à lui aurait été " écrit " vers - 8000, il n'est donc pas étonnant qu'il soit plus détaillé et plus précis que l'Ancien Testament.Le livre de Dzyan est une chronique de l'Inde Ancienne, elle relate entre autres choses la création du monde et de l'homme. La Création telle qu'elle est racontée par le livre de Dzyan fait que l'église Catholique a jeté un tabou sur cet écrit dès que les premières stances ont commencées à être connues en occident à la fin du XIXème siècle.
[image][image]
Mme Blavatsky a écrit deux livres ''ISIS DÉVOILÉE'' et La ''DOCTRINE SECRETE'', elle les a tirés d'un ouvrage ancien apporté sur Terre par des habitants de Vénus. C'est après avoir étudié ce livre qu'Helena Blavatsky a fondé son mouvement spiritualiste ésotérique. Il a été à la base de ce qu'elle a appelé la Théosophie.En 1953 Georges Adamski en Contact avec des Vénusiens, il publia un livre « la philosophie Cosmique » où il cite des passage des « Stances de Dzyan »le livre de Dzyan est une lecture complexe qui ne cache rien de moins que le mystère de l’univers, de la création des dieux… et d’une implication extraterrestre.

[image]
[image]
Apollonius de Tyane affirmait qu'il existait de son temps, donc au Ier siècle après J.-C., aux Indes, d'extraordinaires livres très anciens contenant une sagesse venant d'âges disparus, d'un passé très reculé. Apollonius de Tyane paraît avoir ramené quelques-uns de ces livres, et en particulier c'est à lui qu'on doit de trouver dans la littérature hermétique des passages entiers des Upanishads et de la Bhagavad Gita.Apollonius semble avoir vu les Stances de Dzyan. En a-t--il ramené un exemplaire en Occident, Qui le saura? Helena Blavatsky, fondatrice de la théosophie, affirmait que son Livre de Dzyan lui avait été dicté en rêve, dans la mystérieuse langue senzar, par des êtres originaires de Vénus.


la langue sacrée et l'écriture secrète des Textes Ésotériques d’une Tradition réfugiée désormais dans les régions transhimalayennes. Cette Tradition conserve l’usage de cette langue qui est la langue-mère des autres langues d'Asie. Mme Blavatsky affirma avoir appris le Senzar auprès de ses Maîtres. « Le Zen-(d)-zar », prononcé Senzar, est la langue sacerdotale en usage parmi les initiés de l'Inde archaïque. On le trouve maintenant en de multiples inscriptions indéchiffrables ; il est utilisé jusqu'à ce jour et étudié dans les Communautés secrètes des Adeptes orientaux et appelé par eux — selon la localité — Zend-Zar et Brahma ou Deva-Bashya. » (d'après The Theosophist, Juin 1883).

Elle poursuivit en énumérant les Traditions, tant orientales, qu'occidentales (l'Hermétisme Égyptien et la Kabbale Hébraïque), qui dérivent de la Tradition Première, consignée dans le langage symbolique de cette langue « antédiluvienne ». Les archives rédigées dans cette hiéroglyphique sont sous la garde des seuls Adeptes de la Fraternité Occulte centrée au Tibet et en quelques points du globe, dont l’Égypte, qui gardent ce langage secret ainsi que les Textes eux-mêmes.

Elle parla dans les termes suivants d'un « Catéchisme ésotérique Senzar » dont elle étudia le contenu dans le cadre de son premier voyage au Tibet :

« Le langage sacerdotal (Senzar), à côté d'un alphabet propre, peut être restitué par plusieurs types de caractères chiffrés qui participent davantage de la nature des idéogrammes que des caractères syllabiques. ... Le Senzar et le Sanskrit, ainsi que les autres langues occultes, à côté d'autres possibilités, ont un nombre et une couleur, et une syllabe distincte pour chaque lettre, tout comme l'ancien Hébreu»


La langue « Senzar
[image]
« Le Zen-(d)-zar », prononcé Senzar, est la langue sacerdotale en usage parmi les initiés de l'Inde archaïque. On le trouve maintenant en de multiples inscriptions indéchiffrables ; il est utilisé jusqu'à ce jour et étudié dans les Communautés secrètes des Adeptes orientaux et appelé par eux — selon la localité — Zend-Zar et Brahma ou Deva-Bashya. » (d'après The Theosophist, Juin 1883).

Elle poursuivit en énumérant les Traditions, tant orientales, qu'occidentales (l'Hermétisme Égyptien et la Kabbale Hébraïque), qui dérivent de la Tradition Première, consignée dans le langage symbolique de cette langue « antédiluvienne ». Les archives rédigées dans cette hiéroglyphique sont sous la garde des seuls Adeptes de la Fraternité Occulte centrée au Tibet et en quelques points du globe, dont l’Égypte, qui gardent ce langage secret ainsi que les Textes eux-mêmes.Elle parla dans les termes suivants d'un « Catéchisme ésotérique Senzar » dont elle étudia le contenu dans le cadre de son premier voyage au Tibet :« Le langage sacerdotal (Senzar), à côté d'un alphabet propre, peut être restitué par plusieurs types de caractères chiffrés qui participent davantage de la nature des idéogrammes que des caractères syllabiques. ... Le Senzar et le Sanskrit, ainsi que les autres langues occultes, à côté d'autres possibilités, ont un nombre et une couleur, et une syllabe distincte pour chaque lettre, tout comme l'ancien Hébreu»

[image]

CONCLUSION
[image]
Ce chemin spirituel n’est autre que celui de l’esprit et de la lumière qui relie les uns et les autres à une conscience universelle qui ne se limite pas à cette planète. Le terme spiritualité est tiré du latin SPIRITUALIS, lui-même provenant de SPIRITUS (« esprit »). Cela donne dans la langue des « dieux » : SI (lumière), PIRIG (brillant) et la forme verbale ÚS (être près de, suivre, atteindre), soit SI-PIRIG-ÚS « suivre la brillante lumière« . C’est bien vers cette lumière que nous parviendrons tous un jour les humains.

[image]

bloqué
  266 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

139462 messages dans 28986 fils de discussion, 841 utilisateurs enregistrés, 12 utilisateurs en ligne (0 enregistrés, 12 invités)
Temps actuel sur le forum : 24/04/2017, 15:08
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum