Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion
Avatar

COMPLÉMENT SURPRENANT #45 -

par gilles surprenant ⌂, lundi 12 novembre 2012, 01:39 (il y a 3605 jours) @ jfpoulin
édité par gilles surprenant, mercredi 14 novembre 2012, 23:30

[image]
[image]

[image]
Émission avec Billy Meier vidéo avec Marc Vallée des Éditions Ariane.
Anton Ponce de Léon, contacté au Pérou.
Stanton Friedman, physicien. Rencontre à l'Université du Québec.

LIEN DU VIDEO

[image]

" LES PROPHÉTIES DES PLÉÏADIENS "DISPONIBLE CLUB CRÉÉE SALLE 1211
LIEN
Entretien avec Michael Horn aux USA sur le cas Billy Meier de Suisse (par SKYPE)Traduction simultannée par Jimmy Siles, traducteur professionnel. Michael HORN, rejoint par SKYPE, porte-parole de Billy Meier, suisse, avoue que c'est le contacté ayant apporté le plus grand nombre de preuves. L'aspect des films et photos nombreux de soucoupes volantes est moins important que les "Prophéties des Pléiariens" selon Michael Horn.

PROPHÉTIES DE BILLY MEIER-VIDEO
[image]

[image]


LA CARTE DES RÉSULTATS-USA 2012
[image]

La Floride (qui manque sur cette image)
est passée au bleu (Démocrates de Obama)
officiellement, seulement vendredi le 9 novembre 2012.
_____________________________________________________________________________


OBAMA RÉÉLU:
"L'EMPIRE STATE BUILDING À NEW YORK S'EST PARÉ DE BLEU"

[image]
À New York, l'illumination de l'Empire State Building en rouge et bleu, couleurs respectives des partis républicain et démocrate, s'est soudain fixé sur le bleu, à la proclamation de la victoire de Barack Obama.
SOURCE DU VIDEO

[image]
UN ACCORD NUCLÉAIRE PERMETTRA LES EXPORTATIONS D'URANIUM CANADIEN EN INDE
[image]
NEW DELHI - Un accord de coopération nucléaire qui permettra aux entreprises canadiennes d’exporter de l'uranium à destination de l’Inde a été négocié pour «atteindre tous nos objectifs en matière de non-prolifération», a indiqué mardi le premier ministre Stephen Harper.

M. Harper et son homologue indien, Manmohan Singh, ont annoncé l'aboutissement des négociations sur les détails techniques qui permettront la ratification d'un accord de coopération nucléaire.

M. Harper a déclaré à New Delhi qu'il s'agissait d'une entente très importante pour le développement du Canada.

Les négociations entre l'Inde et le Canada à propos des échanges nucléaires ont commencé en janvier 2009, mais elles ont évolué lentement depuis la visite en Inde de M. Harper en novembre 2009.

Un accord de coopération nucléaire a été signé en juin 2010, mais les détails de mise en oeuvre n'avaient toujours pas été déterminés.

Maintenant qu'elle a été ratifiée, l'entente devrait permettre de nouveaux échanges commerciaux d’une valeur de plusieurs millions de dollars entre les deux pays. Le gouvernement conservateur estime aussi que de nombreux emplois seront créés grâce à cet accord.

L’accord permet aux entreprises canadiennes d’exporter du matériel et des technologies nucléaires contrôlés. Il stipule aussi que les exportations canadiennes ne pourront servir qu’à des fins civiles et pacifiques.

Le directeur de l'Institut sur les politiques énergétiques et environnementales de l'Université Queen's, à Kingston en Ontario, Warren Mabee, affirme ne pas savoir ce qui a changé depuis deux ans, alors que les préoccupations au sujet des garanties de sécurité relatives aux armes nucléaires avaient bloqué les pourparlers.

[image]
Il est apparu mardi que le Canada n'a pas obtenu tous les pouvoirs de surveillance qu'il demandait initialement afin d'être en mesure de retracer l'utilisation de l'uranium canadien une fois celui-ci arrivé en Inde.

Au lieu de cela, l'accord assure que les matériaux seront seulement envoyés vers des «installations soumises à des mesures de contrôle appliquées par l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA)», selon un document de référence.

«Nous ne supervisons pas, nous allons recevoir ces garanties de l'AIEA», a déclaré un porte-parole de la Commission canadienne de sûreté nucléaire, Aurèle Gervais, dans une entrevue accordée à La Presse Canadienne.

[image]

PROTOCOLE D'ENTENTE CANADA-PHILIPPINES SUR L'ACHAT DE MATÉRIEL MILITAIRE
[image]
Le Canada et les Philippines sont des collaborateurs de longue date en matière de sécurité, et le gouvernement du Canada est résolu à aider davantage ce pays à améliorer son programme de défense et de sécurité. À cette fin, le 10 novembre 2012, le Premier ministre Stephen Harper a annoncé l’établissement d’un protocole d’entente (PE) entre le Canada et les Philippines qui permettra de créer de nouvelles possibilités pour les entreprises canadiennes du secteur de la défense et de la sécurité.
Le PE conclu entre la Corporation commerciale canadienne (CCC) et le ministère de la Défense nationale des Philippines permettra à ce pays de faire l’acquisition d’équipement, de systèmes et de services liés à la défense et à la sécurité auprès d’entreprises canadiennes de façon directe auprès d’un fournisseur unique, par l’entremise de la CCC.

Ce PE, qui entre en vigueur immédiatement, est non contraignant. Il restera en vigueur pendant les deux années suivant la date de sa signature par les deux parties, après quoi il pourra se renouveler automatiquement chaque année. Le gouvernement du Canada, par l’entremise de la CCC, garantira les modalités et conditions des contrats signés entre la CCC et les Philippines.

En 2011, le secteur de la défense et de la sécurité du Canada employait 109 000 Canadiens et a généré plus de 12,6 milliards de dollars pour l’économie canadienne, dont un peu plus de la moitié provenaient des marchés internationaux.


La Corporation commerciale canadienne
Fondée en 1946, la Corporation commerciale canadienne (CCC) est une société d’État fédérale ayant pour principal mandat de promouvoir et de faciliter le commerce international. Elle réalise son mandat pour le compte de l’industrie canadienne, tout particulièrement au sein des marchés publics. Les filières de la Corporation sont organisées de manière à appuyer les entreprises canadiennes œuvrant dans différentes industries et différents secteurs.

La CCC fait le lien entre les acheteurs gouvernementaux et le savoir-faire canadien en négociant et en exécutant des contrats de gouvernement à gouvernement. La Corporation met l’accent sur les domaines où le gouvernement peut jouer un rôle clair, comme l’aérospatiale et la défense. Elle est également axée sur les marchés émergents et en développement dont les gouvernements pourraient avoir besoin de capacités supplémentaires afin d’entreprendre des achats et des projets complexes dans des délais raisonnables. La CCC rend des comptes au Parlement par l'entremise du ministre du Commerce international.


[image]

ISRAEL TIRE SON PREMIER MISSILE SUR LA SYRIE DEPUIS LE DÉBUT DU CONFLIT
L'État hébreu craint que la guerre civile en Syrie ne se propage dans la région du Golan.
[image]

JERUSALEM (Sipa-AP) -- L'armée israélienne a procédé à un tir d'avertissement dimanche en direction de la Syrie, après la chute d'un obus de mortier sur un poste militaire israélien sur le plateau du Golan. C'est la première fois qu'Israël intervient ainsi depuis le début du conflit dans ce pays.

L'armée israélienne a présenté ce tir comme un tir d'avertissement après qu'un obus tiré depuis la Syrie est tombé sur un poste militaire du plateau du Golan, conquis par Israël lors de la guerre israélo-arabe de 1967. Selon Tsahal, aucun dégât ni victime n'était signalé côté israélien.

"Il y a peu de temps, un obus de mortier a visé un poste IDF (Forces de défense israéliennes) dans les monts du Golan", a dit le porte-parole de l'armée le colonel Avital Leibovich. "Nous avons répondu avec un tir de sommation en direction des zones syriennes. Nous comprenons qu'il s'agissait d'une erreur et qu'Israël n'était pas visé et c'est pourquoi nous avons tiré un tir de sommation en représailles", a-t-il ajouté.

LIEN DU VIDEO

Le porte-parole a également annoncé qu'une plainte avait été déposée par le biais des forces des Nations unies présentes dans la région, prévenant que les "tirs émanant de Syrie en direction d'Israël ne seront pas tolérés" et que la réplique sera "sévère".

Israël "surveille de près" la frontière avec la Syrie et se tient prêt "à agir s'il le faut", a annoncé à son cabinet le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou.

Un peu plus tôt, le ministre de la Défense Ehoud Barak avait prévenu: "Si un obus tombe, nous allons répliquer".

Ces dernières semaines, des tirs perdus en provenance de la Syrie se sont multipliés, amenant Israël à prévenir le régime de Damas qu'il serait tenu responsable des tirs sur le territoire israélien.

Le vice-Premier ministre isarélien Moshe Yaalon avait déclaré récemment que l'Etat hébreu avait adressé plusieurs messages à la Syrie et que Damas s'était "comporté d'une manière appropriée".

Les deux pays, des ennemis qui ont combattu plusieurs guerres, partagent une frontière relativement calme depuis le cessez-le-feu de 1974. Mais Israël craint que la guerre civile en Syrie ne se propage dans le Golan. L'Etat hébreu craint aussi un scénario semblable à celui de la région du Sinaï en Egypte, que des activistes islamistes utilisent désormais comme base pour préparer des attaques contre le sud de l'Etat hébreu.


[image]
Bombardements près de la Turquie

Le conflit civil qui sévit le pays depuis mars 2011 a déjà des conséquences au-delà de ses frontières, au Liban, en Turquie et en Jordanie.

Les forces du régime syrien ont d'ailleurs bombardé dimanche une zone frontalière avec la Turquie, employant des hélicoptères et l'artillerie, ont affirmé des militants de l'opposition syrienne.

La région frontalière de Ras al-Ain était "assiégée" dimanche, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), basé en Grande-Bretagne, des dizaines d'insurgés tentant de garder le contrôle du point de passage à la frontière.

Les violences en Syrie ont fait 36.000 morts depuis le début du soulèvement contre le régime du président Bachar el-Assad en mars 2011, selon des militants. Des centaines de milliers de personnes ont fui les combats en Turquie, en Jordanie, au Liban ou en Irak.

Onze mille autres personnes ont également fui la Syrie vendredi en raison des combats à Ras al-Ayn.

Mais le nombre de réfugiés a baissé sensiblement dimanche, a déclaré dimanche le maire de la ville frontalière turque de Ceylanpinar, Ismail Aslan. Des soldats turcs à la frontière ont repoussé des réfugiés arrivés en fin de semaine en Turquie et qui voulaient retourner à Ras al-Ayn. Ils ont estimé que la zone n'était toujours pas sûre.

L'opposition tente de s'unir

Pendant ce temps à Doha au Qatar, des formations de l'opposition syrienne divisée tentaient de se regrouper sous la direction d'une instance commune. Selon des militants, un accord préliminaire a pu être trouvé, sous la pression de la communauté internationale, pour former une nouvelle coalition. D'après Ali Sadr el-Din Bayanouni, un ancien responsable des Frères musulmans syriens, les différentes factions se sont entendues pour former un nouveau groupe baptisé la Coalition nationale syrienne pour l'opposition et les forces révolutionnaires, dont le président devait être élu dans la journée. La nouvelle autorité comprendra des représentants du plus grand mouvement d'opposition syrien, le Conseil national syrien.


[image]

PLUS DE 100 OVNIs OBSERVÉS LE LONG DES FRONTIERES DE LA CHINE
[image]
NEW DELHI... Les troupes de l’armée déployées le long de la frontière de la Chine du Ladakh au Jammu-et-Cachemire et l’Arunachal Pradesh, dans le nord ont rapporté plus de 100 observations d’objets volants non identifiés « » (OVNI) dans les trois derniers mois.

Organismes, y compris l’armée, DRDO, NTRO et le ITBP n’ont pas encore été en mesure d’identifier ces objets lumineux volant.

Le corps 14, qui s’occupe du déploiement militaire le long de Kargil-Leh et s’occupe des frontières avec la Chine, a envoyé des rapports à l’État-Major sur les observations d‘OVNIS par une unité ITBP dans Thakung près du lac Pangong Tso, représentants de l’armée ici.

Rapports ont suggéré que ces sphères jaunâtres à décoller de l’horizon du côté chinois et lentement traverser le ciel pendant trois à cinq heures avant de disparaître.

Les fonctionnaires ont confirmé que ces ovnis n’étaient pas des drones ou satellites chinois.

Ils ont dit que l’armée avait également proposé une unité de radar mobile au sol et un analyseur de spectre pour vérifier l’identité de l’objet mais n’a pas pu détecter l’objet qui était suivi visuellement, ce qui indique qu’il était non-métallique.

Les responsables de l’armée s’est dit préoccupé par l’incapacité des agences pour identifier l’objet qui certains ont cru pourrait être un équipement de surveillance chinois.

Selon certaines sources, des rapports similaires ont vu le jour environ cinq-six ans en matière de vision de ces objets, mais la question n’a pas été abordée à des niveaux plus élevés.

Selon certaines sources, un groupe d’alpinistes avait vu un OVNI en 2004 dans la vallée de Spiti et Lahaul dans l’Himachal Pradesh et des enquêtes ont été lancées sur l’incident par divers organismes.


[image]

ANDERSON FACE À JOHN KING MENTIONNE LA GUERRE CIVILE À CNN
Lors des résultats des élections aux USA en Novembre 2012 Anderson a dit que suite à l'égalité des pourcentages, cette division de la population américaine pourrait mener à une Guerre Civile.
- Notez que ce Video est similaire à ce que Richard à montré, par contre je n'ai pas encore trouvé le même extrait.

(Il était rendu presque 1 hr.a.m. aux USA le 7 nov. 2012)
LIEN DU VIDEO


______________________________________________________________________________

SITE DU ''PRÉSIDENT'' ROMNEY MIS EN LIGNE PAR ERREUR
SOURCE
[image]
Le candidat malheureux à la présidentielle américaine avait préparé un site internet au cas où il aurait été élu. Problème: le site a été activé par erreur.Le candidat malheureux à la présidentielle américaine, Mitt Romney, qui n'avait pas écrit de discours de défaite, avait préparé un site internet le consacrant comme le nouveau président des Etats-Unis, que l'on pouvait encore consulter 24 heures après les résultats.
Sur des captures d'écran publiées par le blog «The Political Wire», on y voit la page de garde du «président élu» avec une large photo de Mitt Romney, rayonnant sur fond de drapeau américain.«Je suis enthousiasmé par les perspectives de notre nation. Ma priorité est de remettre les gens au travail en Amérique», y explique le républicain.Apparaît également la date de l'investiture du «nouveau» président, le 21 janvier à Washington ainsi qu'un lien vers son service de presse. Les candidats pour travailler dans la nouvelle administration pouvaient même y déposer leur CV.En tout, trois captures d'écran ont été publiées sur ce blog. Sur l'une d'entre elles, on voit Paul Ryan, le «nouveau vice-président» qui salue la foule avec Mitt Romney.Mardi soir, lors de la soirée électorale, le candidat avait fait savoir qu'il avait rédigé un discours de victoire de 1.118 mots mais qu'il n'avait en revanche rien préparé en cas de défaite.


______________________________________________________________________________

LOUIS LEFEBVRE - GUERRE CIVILE AUX USA à venir ?
LIEN DU VIDEO

[image]
Dr. JEAN-JACQUES CHARBONIER À DENIS LÉVESQUES
SITE OFFICIEL

[image][image]
Et si nous avions d'ores et déjà en notre possession suffisamment d’éléments rationnels et scientifiques pour pouvoir prétendre que l'au-delà existe ? Et si ces preuves étaient au nombre de sept ? Sept phénomènes déroutants et difficilement contestables ? Et si après la lecture de cet ouvrage vous n'étiez plus tout à fait comme avant ? Un livre essentiel, concis et percutant, qui pourrait radicalement changer votre regard sur la vie et la mort.

[image]
LES AUTRES LIVRES
Pour ceux qui auraient manqué l'émission de Denis Lévèsque en entrevue avec le Dr Jean-Jacques Charbonier ce Vendredi soir 9 Novembre 2012.

Voici l'audio au complet de l'émission. J'ai coupé les publicités.
Le fichier MP3 est seulement 20MB à télécharger sur votre ordinateur.

Voici le lien pour télécharger le fichier audio:(Cliquez sur le bouton vert "Download")
[image]
JACQUES CHARBONIER A DENIS LÉVESQUE-AUDIO
[image]

[image]

[image]
SITE OFFICIEL
Un tout nouveau magazine au Québec !!!
Le magazine Initiati est dans les kiosques depuis le 2 novembre 2012.

FACEBOOK
[image]

Vous pouvez trouver dans une librairie près de chez vous ou en faisant la demande sur le site du magazine:
(En précisant dans quelle région du Québec, vous demeurez.)
http://www.magazineinitiati.com/
http://www.facebook.com/Initiati
https://twitter.com/maginitiati

[image]

DERRIERE L'INFORMATION OFFICIELLE
[image]

Claude Jean Devirieux a été journaliste pendant 35 ans, dont 30 ans à Radio-Canada où il a été rédacteur,reporter, grand reporter et présentateur-animateur. Il a «couvert» la plupart des événements des cinquante dernières années au Québec. Témoin aussi honnête que curieux, il a, au fil du temps, recueilli de nombreuses confidences. Certaines de ces informations n'ont pas reçu l'attention médiatique qu'elles méritaient et, chassées par le flot de l'actualité quotidienne, ont vite été oubliées. D'autres ont été volontairement déformées, minimisées ou, au contraire, exagérées. Enfin, certaines ont été passées sous silence ou carrément interdites, car elles compromettaient des intérêts supérieurs.

Estimant que le public, en vertu du droit à l'information, a le droit de savoir ce qui s'est passé dans la dernière moitié du XXe siècle, Claude Jean Devirieux a décidé de révéler ce qu'il a appris, ce qu'on lui a dit et ce qu'il a parfois vécu au cours de cette période. Le lecteur ira de surprise en surprise: l'auteur a décidé de présenter le tout sous forme d'abécédaire.

Claude Jean Devirieux a eu une brillante carrière de journaliste. Il est conseiller et formateur en communication, professeur et conférencier. Il n'a cessé de revendiquer la suppression de toutes les entraves à la liberté de l'information.

Ce livre fera le sujet de la rencontre de la semaine prochaine
avec M. Claude Latour dans le VidéOrandia #46... à suivre.

C'EST LE SALON DU LIVRE CETTE SEMAINE À MONTRÉAL
SITE OFFICIEL


[image]
Pour sa 35e édition, le Salon du livre de Montréal (SLM) braquera ses projecteurs sur les écrivains d'ici et d'ailleurs. Du 14 au 19 novembre prochain, c'est sous le thème « Les auteurs en tête d'affiche » que les amoureux des mots se baladeront à la Place Bonaventure, parmi les quelques 950 stands où siégeront justement une centaine d'auteurs prêts à rencontrer leurs lecteurs et à leur offrir une dédicace.

Georges-Hébert Germain, président d'honneur de l'événement pour une deuxième année consécutive, a rendu hommage, mardi, en conférence de presse, à ces êtres qui se cachent derrière les plumes qui, d'une page à l'autre, nous font vibrer, rire et pleurer.

«Les auteurs sont des gens bien, a déclaré avec conviction le communicateur, qui a lui-même signé plus de 25 ouvrages. Ce qu'ils font contribue, comme la musique, à adoucir les mœurs. C'est par eux que passe le savoir, c'est à travers leurs œuvres que les lecteurs que nous sommes peuvent mieux comprendre le monde et trouver un sens ou un semblant de sens à la vie. »

«Nous fréquentons un très grand nombre de ces auteurs. Mais peut-être devrais-je plutôt dire qu'un nombre infini d'auteurs nous fréquentent. Ils sont partout autour de nous, ils s'inspirent de nous, ils nous observent, nous épient, de près, de loin, de jour comme de nuit, de travers ou de face. Ils sont là pour ça, d'ailleurs : pour parler de nous, et nous parler des autres, de l'ailleurs et de l'autrefois, d'hier et de demain », a poursuivi l'homme, qui a blagué, pendant son allocution, sur le fait que sa petite-fille de neuf mois était encore trop jeune pour prendre part à l'Heure du conte en pyjama et aux autres activités du Salon destinées aux enfants.


Invités d'honneur


Cette année, neuf personnalités porteront le titre d'invités d'honneur du Salon du livre. On saluera ainsi les Français Grégoire Delacourt et Laurent Gaudé, le Belge Armel Job et les Québécois Mylène Gilbert-Dumas, Marie-Renée Lavoie, Georges Leroux, Normand Mousseau, Bruno St-Aubin et Mélanie Watt. Presque tous récipiendaires de distinctions prestigieuses, ces créateurs contribuent, par leurs réalisations et leur passion, à promouvoir l'amour de la lecture chez le public, et c'est avec une grande fierté que les organisateurs du SLM mettront en lumière leurs accomplissements.

Seront également de retour les rendez-vous incontournables qui font le bonheur des visiteurs du Salon année après année, comme les ateliers de discussion Confidences d'écrivains (avec Gilles Archambault et Danielle Vaillancourt), les Tables rondes (animées par Pierre Cayouette, Normand Cazelais, Jean Fugère, Claudia Larochelle, Gérald Fillion, Julien Lefort-Favreau et Elsa Pépin) et le Cercle des intimes (réunissant les gagnants du concours du même nom et les auteurs Michel Marc Bouchard, Janette Bertrand, Denis Monette, Caroline Allard et Samuel Archibald). Et c'est sans compter les remises de prix, les expositions et autres attractions qui agrémenteront de nouveau la fête.


[image]

  5599 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

193944 messages dans 39426 fils de discussion, 1017 utilisateurs enregistrés, 89 utilisateurs en ligne (0 enregistrés, 89 invités)
Temps actuel sur le forum : 25/09/2022, 20:56
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum