Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion
Avatar

COMPL SURPRENANT #5 -7/7

par gilles surprenant ⌂, vendredi 02 février 2024, 03:49 (il y a 23 jours) @ Spyrale

[image]

[image]

[image]

[image]
-
-CLIQUER ICI POUR VOTRE ABONNEMENT du CLUB CRÉÉE:
https://orandia.ca/

[image]

[image]

[image]

[image]
Notre conscience est comme localisée sur une sorte d’échelle de l’évolution spirituelle. Vers le bas, nos instincts et besoins primaires et vers le haut, nos capacités de compréhension et nos perceptions les plus fines. Notre esprit comporte la totalité de l’échelle, mais nous ne voyons que les barreaux et le « paysage » qui sont à notre niveau ainsi que ce qui se trouve plus bas. Notre conscience a donc un torticolis, qui l’empêche de voir vers le haut.Pour voir ce qu’il y a plus haut, une seule solution : grimper ! L'échelle est aussi un moyen de changer de niveau, de changer de perspective, ce qui nous ramène à la thématique de l'Initiation : l'initiation produit un changement de paradigme, une autre vision du monde. L'échelle , c'est aussi un moyen d'évasion, dans une dimension verticale tranchant radicalement avec l'horizontalité du plancher des vaches qui fait le quotidien de la plupart des humains.Or donc, trancher avec l'habitude du quotidien pour entreprendre une conquête de l'espace vertical, c'est là aussi un pas dans la démarche initiatique: en s'élevant, on découvre un univers neuf.Toute forme d'escalade évoque la quête de l'humain vers le Divin, c'est vrai aussi de l'escalade en montagne...Malheureusement, le monde actuel n'a plus d'yeux que pour l'échelle sociale, les échelles barémiques et les échelles d'intérêt.De degré en degré, de vie en vie peut-être, chaque échelon figure une progression, un effort consenti à se maîtriser, à se surpasser, en vue d'un élargissement de la Conscience. Ainsi, l'être " monte " toujours plus haut vers les plans supérieurs, vers le DIVIN. Il y a donc non seulement effort, mais graduation dans l'effort. Même si, en tant qu'objet réel, il est possible éventuellement, et pour gagner du temps ! De gravir les échelons deux par deux, cela devient pour le moins périlleux, pour ne pas dire impossible dans le domaine initiatique. En effet, il serait possible de penser que si nous désirons atteindre quelque chose qui se trouve au troisième échelon, il ne sera nécessaire de monter sur l'échelle, puisqu'il n'y aurait qu'à tendre le bras pour le saisir compte tenu de la faible hauteur. Alors, à quoi servent ces trois premiers échelons ? Ils deviennent inutiles ! Mais si ce que nous convoitons se trouve plus haut, à partir du quatrième, alors les trois premiers sont non seulement utiles, mais deviennent indispensables, car si les trois premiers n'étaient pas là, le quatrième ne saurait exister, et raison de plus pour le cinquième et les suivants. Si ce raisonnement peut paraître stupide pour un objet d'intérêt tout relatif, le même raisonnement devient philosophiquement constructif vis-à-vis du même objet en tant que symbole.
[image]
L'échelle permet de quitter notre monde et d'accéder à d'autres réalités.En prenant de l'altitude, l'Humain change de perspective.Un petit pas pour l'Homme, un grand pas pour l'Humanité, tout est une question d'échelle ! 9 BARREAUX Nombre de l'homme, en tant que symbole numéral de sa gestation - neuf mois. Apollo, symbole du voyage initiatique, permettant à une trinité d'humains de toucher le ciel.

[image]

[image]

[image]

[image]

[image]
-
-LISTE VIDÉORANDIA avec JEAN DE FLORE(2013 - 2024):
https://www.orandia.com/forum/index.php?mode=entry&id=161981

[image]

[image]
-
-L'honorable Richard Mosley:
https://www.fct-cf.gc.ca/fr/pages/au-sujet-de-la-cour/membres-de-la-cour/juges/lhonorab...
-
-SOURCE:
https://www.ledevoir.com/societe/justice/805828/recours-loi-mesures-urgence-juge-illega...

[image]

[image]
-
-SITE OFFICIEL:
https://numeripresse.com/
-
-CLIQUEZ ICI POUR S'ABONNER:
https://numeripresse.com/register-4-mois-pour-8usd/
-
-CHAÎNE YOUTUBE:
https://www.youtube.com/@numeriPRESSE/featured
-
-FACEBOOK:
https://www.facebook.com/numeripresse
-
-TÉLÉGRAM:
https://t.me/s/numeripressecanal

[image]

[image]

TABLE DES MATIÈRES DU LIVRE en Résumé
-VIDÉO 1 CLIQUEZ ICI
-VIDÉO 2 CLIQUEZ ICI
[image]


[image]
[image]-LIEN ÉSOMAG-MARS  2006-

Selon ses dires, Gurdjieff rédigea ses Récits de Belzébuth à son petit-fils durant les six années qui suivirent son accident de voiture de 1924.-Il apparaît ainsi que dès son origine, le nom Ba'al-zeboub se trouve marqué de deux significations antagonistes, l'une positive, et l'autre négative. Or cette ambiguité du nom Ba'al-zeboub, nous la retrouvons dans le nom analogue Beelzeboul que nous rencontrons dans les Evangiles synoptiques. En effet étymologiquement, ce nom Beelzeboul désigne littéralement en hébreu le « MAÎTRE QUI ÉLÈVE » alors que négativement il veut dire aussi « MAÎTRE DES MOUCHES ».

CHAPITRE 2 : PROLOGUE - POURQUOI BELZÉBUTH VINT SUR NOTRE SYSTÈME SOLAIRE Belzébuth, après avoir servi sur le "Soleil Absolu", principal lieu de résidence du "Seigneur Éternel", à un haut niveau correspondant à ses compétences, commit une grave erreur : en voulant changer l'ordre des choses à la façon impétueuse de l'adolescence, il faillit provoquer une révolution avec l'aide de ses proches, eux aussi n'ayant pas encore atteint la responsabilité de l'âge adulte. Il fut exilé avec sa famille et ses proches sur un système solaire fort éloigné du centre cosmique, et PASSA LA PLUS GRANDE PARTIE DE SA VIE SUR MARS. Aujourd'hui un vieillard, cette expérience lui a permis d'acquérir de la sagesse, son savoir et son expérience se sont à la fois étendus et approfondis.
-SOURCE:
https://forum.gnose-de-samael-aun-weor.fr/viewtopic.php?t=2103

[image]

[image]
[image]
[image]
Gurdjieff appelait cette queue la KUNDABUFFER. Terme que l’on retrouve surtout dans son livre « RÉCIT DE BELZÉBUTH À SON PETIT FILS ». Buffer est un terme anglais pour désigner un bouclier, un champ de protection et Kunda est pour Kundalini. Il s’agit d’un système qui isole la Kundalini et la détourne. Depuis environ 2000 ans tous les humains de la Terre ont été connectés par cette queue. Aujourd’hui, seuls ceux qui se sont déconnectés eux-mêmes ou qui ont été aidés ne sont pas reliés à cette queue.

Étonnamment, si une mère a une queue énergétique elle va nécessairement la transmettre à son enfant à la naissance, assurant ainsi la continuité de la servitude.Il y a une étrange ressemblance entre cette queue et la connexion des humains à la matrice dans le film du même nom.Dans une première étape pour aider quelqu’un sur la voie de la cristallisation il faut le déconnecter de la queue. Tant quelle est là, naturellement l’humain ne sera pas capable de cristalliser.Il faut bien comprendre que la cristallisation n’est pas quelque chose qui se vit par des exercices purement spirituels. Il y a très peu de gens qui vont cristalliser uniquement par la méditation par exemple. La cristallisation se produit tout le temps dans des actions physiques. Parce que justement le destin de l’humain est de vivre sur Terre dans un corps physique.
[image]
C’est pourquoi il est impératif de couper cette queue (kundabuffer) pour redonner le pouvoir complet à l’individu de revenir vers lui-même, et que, par le biais de la méditation et différents exercices, l’individu puisse re-contacter sa trinité primordiale. il existe un «petit os» à la base ou à la partie inférieure de l’épine dorsale, que l’on appelle même en médecine «la queue», qui comme diminutif on appelle «petite queue». Ainsi,en effet, véritablement, un résidu de l’abominable organe Kundabuffer reste encore dans l’anatomie du corps humain.Le développement négatif du feu s'appelait Kundabuffer, le terrible serpent descendant qui se précipite du coccyx vers le bas, vers les enfers atomiques de l'être humain.Le membre Kundabuffer est la queue de Satan dans l'animal intellectuel.Une telle puissance sinistre ouvre les sept portes du bas-ventre (les sept chakras infernaux).

[image]

[image]

[image]

[image]

[image]

[image]
-
-CHAÎNE YOUTUBE -DARK JOURNALIST:
https://www.youtube.com/@darkjournalist/videos
-
[image]
-
-SITE OFFICIEL:
https://www.darkjournalist.com/
-
-FACEBOOK:
https://www.facebook.com/DarkJournalist
-
-SPECIAL REPORTS:
https://www.darkjournalist.com/reports.php

[image]


[image]
-
-SITE OFFICIEL:
https://groundzeromedia.org/

-FACEBOOK:
https://www.facebook.com/groundzeroradio/
-
-CHAÎNE YOUTUBE:
https://www.youtube.com/@groundzeroradio/videos

[image]

[image]
Richard C. Hoagland,né en avril 1945,est un essayiste américain.Il s'intéresse à différents thèmes concernant l'astronomie.Ses affirmations s'appuient sur l'idée qu'il existerait dans le système solaire une civilisation avancée antérieure à la nôtre,en particulier sur Mars et sur la Lune.Hoagland est un ex-conseiller en matière aérospatiale pour la NASA et pour la chaine CBS.Il a coécrit un essai avec Michaël Bara,un ingénieur en aéronautique pour Boeing.Pour Hoagland, la photo prise par la sonde Viking sur la planète Mars en 1976 révélant une forme évoquant un visage serait un élément d'une ancienne cité habitée,Cydonia.


[image]
En 1965,il devient probablement le plus jeune conservateur de musée de l'époque, pour le Musée de la Science du Massachusetts, à Springfield. Créatif, voulant "voir grand",il crée son 1er événement commémoratif élaboré à l'occasion du premier survol historique d'une autre planète — Mars — par le Mariner 4 automatisé de la NASA.Un public de 2000 personnes est réuni au musée, et 5000 autres visionnant l'événement depuis le JPL à Pasadena (Californie). Dans le même temps, une émission radio nocturne transcontinentale le soir de la Rencontre (linking the museum in Springfield (Massachusetts), and NASA's JPL control center, in Pasadena, Ca.), co-produite par Hoagland et WTIC-Radio, à Hartford (Connecticut), sera par la suite nommée pour le Prix Peabody Award, un des plus prestigieux en journalisme.
[image]
Au début des années 1970s, Hoagland propose à Carl Sagan,(avec Eric Burgess) de placer un "message pour l'Humanité" à bord de Pioneer 10 — la "1ère sonde automatique de Jupiter" de humanité ; suite à sa rencontre jovienne de 1973, la mécanique céleste amène Pioneer 10 à devenir le premier artefact à s'échapper avec succès du système solaire au fin fond de la grande galaxie — transportant "la Plaque" — dont les origines furent officiellement reconnues par Sagan dans le prestigieux journal Science (175 [1972], 881).

Au début des années 1980s,sur la base des données de la NASA des survols automatiques les plus sophistiqués d'autres planètes, Hoagland est le premier à proposer (dans une série de récits de l'UPI et de l'AP largement cités sur son article, publié en 1980 dans Star & Sky magazine) l'existence d'une "vie en océan profond" sous la croûte glaciaire globale entourant perpétuellement Europe, l'énigmatique satellite de Jupiter. A l'époque, la plupart (mais pas tous) des scientifiques de la NASA démontent cette idée dans l'instant ; 2 des dissidents de la vision de l'époque de la NASA sont le docteur Robert Jastrow, le directeur de l'Institut Goddard pour les Etudes Spatiales, et le visionnaire et écrivain de science-fiction bien connu qu'est Arthur C. Clarke. Dans l'épilogue de son incroyable épopée 2001 (2010: Odyssée Deux), entièrement élaborée autour de cette extraordinaire concept de "vie vieille d'un éon dans les océans couverts de glace de Europe," Clarke écrit :

"L'idée fascinante qu'il puisse y avoir de la vie sur Europe... fut d'abord proposée par Richard C. Hoagland [dans un article de 30 pages] du magazine Star & Sky... Ce concept plutôt brillant a été repris au sérieux par nombre d'astronomes (notamment de l'Institut pour les Etudes Spatiales de la NASA en la personne du docteur Robert Jastrow), et pourrait fournir une des meilleures motivations de la mission prévue Galileo."

Avant de récentes conférences de presse de la NASA et des documentaires télévisés célébrant la réussite de la sonde Galileo dans l'atmosphere de Jupiter le 7 Décembre 1995,l'acceptation des scientifiques de la NASA sur l'étonnante possibilité de "vie dans les océans d'Europe" fut largement présentée et discutée. Ainsi l'acquisition potentielle par Galileo de nouvelles données issues de ses futurs survols de Europe pourrait aboutir à la confirmation du "modèle de Hoagland." Malgré des publication antérieures et une élaboration détaillée du concept, le nom de Hoagland n'est cité nulle part par la NASA, ni par les scientifiques de Galileo, lorsqu'ils parlent de Europe.

Au début des années 1990s Hoagland dirige une équipe de volontaires et de consultants dans la création d'un effort éducatif citoyen sur les pionniers de l'"ère spatiale" à Dunbar Senior High, juste au large de Capitol Hill, à Washington (D.C.). L'expérience est élaborée autour du concept de "l'implication de l'élève dans la planification et l'acquisition de donnée de la mission en temps réel" lors de diverses missions d'exploration planétaire de la NASA, telles que Hubble et le destiné aux pannes Mars Observer. Débutant avec une activité après cours extracurriculaire, et utilisant un équipement d'imagerie informatique de l'état de l'art et des algorithmes d'amélioration d'image donnés, The Enterprise Mission et "devenant un membre de l'équipe du "U.S.S. Dunbar" cela devient finalement un cours accrédité du curriculum de l'école Dunbar. Au fil des années, scores of senior NASA Headquarters and Goddard Space Flight Center personnel have enthusiastically participated in the project, including installation of a student satellite data link direct to NASA and on-site briefing of students on many current NASA projects. Défenseur de l'éducation, Barbara Bush, alors première dame, vient personnellement à Dunbar au début du projet pour avoir une présentation personnalisée de la part des étudiants ; ceci — la mission enterprise d'origine — fut finalement nominé pour un prix "Point of Light" de la Maison Blanche.

Durant les 13 dernières années, depuis 1983,Hoagland a dirigé une équipe scientifique externe dans une analyse indépendante d'artefacts potentiellement conçus de manière intelligence dans les ensembles de données de la NASA -- en commençant par la mission automatique Viking de la NASA sur Mars en 1976, et ses images provocantes d'une région nommée "Cydonie". Hoagland et son équipe ont été invité au moins 4 fois à divers centres de la NASA depuis 1988, pour brieffer des miliers de scientifiques et ingénieurs de la NASA sur les resultats de leur "enquête sur Cydonie" en cours. En l'année suivante, Hoagland et ses collègues briefent le président de l'époque du House Committee on Space Science and Applications, le représentant Robert Roe, sur le statut de leur "Enquête sur Mars". Le président Roe, avant sa soudaine et inexpliquée démission du Congrès, oriente la NASA à acquérir de meilleurs images de Mars à l'occasion de leurs mission alors prévue "Mars Observer" ; La disparition tout aussi soudaine et tragique de Mars Observer en 1993 empèche toute nouvelles données liée à "Cydonie." En 1993, Hoagland reçoit la Médaille Angstrom Internationale pour Excellence en Science par la Fondation Angstrom, à Stockholm (Suède), pour cette recherche continue. Lors des dernières 4 années, les enquêtes de lui et son équipe ont été silencieusement étendues pour inclure plus de 30 ans de données jusqu'ici cachées des missions de la NASA, soviétiques et du Pentagone sur la Lune — avec des résultats éblouissants.
Richard C. Hoagland Richard C. Hoagland

En 1993,vers la fin de l'élaboration du rapport McDaniel, McDaniel demande à Hoagland son aide pour localiser des documents historiques et papiers de recherche de la NASA, difficiles à dénicher, relatifs au projet SETI — la recherche pour l'intelligence extraterrestre; Hoagland parle alors à McDaniel d'une vieille rumeur concernant l'existence d'un rapporto fficiel de la NASA — supposé avoir été commandé par l'agence spatiale à ses premières années — au sujet de la censure prospective de la NASA sur les indices d'une intelligence extraterrestre, si jamais on venait à en découvrir.

Hoagland consulte alors à ancien enquêteur de police, Don Ecker, qui, non seulement confirme l'existence de cette étude hautement controversée, mais en trouve le titre : "Etudes Proposées sur les Implications des Activités Spatiales Pacifiques sur les Affaires Humaines".

oagland contacte alors un autre de ses amis, Lee Clinton, qui, après un effort considérable, met la main sur une copie de quelques centaines de pages de cette étude de la NASA aux Archives Fédérales, à Little Rock (Arkansas). Clinton fait plusieurs copies de la totalité de l'étude, et fait parvenir le document complet à Hoagland et McDaniel — qui l'utilise dans son rapport final, comme un indicateur probant de la politique perpétuelle potentielle de "dissimulation" de la NASA sur ce sujet.

En 1995, Hoagland rencontre Ken Johnston.
-
-BIOGRAPHIE:
https://rr0.org/people/h/HoaglandRichardC/

[image]

[image]

[image]
Le 25 juillet 1976,au cours de sa 35ème orbite,l'orbiteur Viking 1 survole vers 41° de latitude nord la fine bande de terrain qui sépare les hauts plateaux cratérisés de l'hémisphère sud des terrains bas et lisses de l'hémisphère nord.Dans ce secteur,connu sous le nom de Cydonia Mensae, la surface est disloquée en un grand nombre de collines, de buttes et de plateaux.

L'objectif de l'orbiteur était de certifier le site d'atterrissage de l'atterrisseur Viking 2.Si les scientifiques et les ingénieurs avaient bien sélectionné à l'avance des sites d'atterrissage pour les engins de la mission Viking,les orbiteurs devaient les certifier avant que les atterrisseurs n'entament leur descente vers la surface martienne.Cette précaution a largement contribué au succès de la mission,puisque les deux sites principaux choisis pour les atterrisseurs Viking 1 et Viking 2 se sont révélés au final bien trop accidentés.
[image]
Parmi les centaines d'images recueillies,l'une d'elles (le cliché 35 A 72, d'une résolution de 47 mètres/pixel)attire assez vite l'attention : on peut y voir une butte qui ressemble étrangement à un visage humain.Le scientifique Tobias Owen,alors membre de l'équipe chargée du traitement des images,se serait écrié "Oh mon dieu,regardez-moi ça !" en découvrant le visage sur la photographie de l'orbiteur Viking.L'image est suffisamment intéressante pour que le Jet Propulsion Laboratory (JPL) la rende publique au cours d'une conférence de presse le 31 juillet 1976.Pour les scientifiques, il ne s'agit que d'un caprice de la nature,une colline ayant pris une apparence humaine sous un jeu d'ombre et de lumière(le cliché a été pris aux alentours de 18h00 heure locale : le soleil était alors à 20° au-dessus de l'horizon et les ombres étaient déjà très allongées).L'image est présentée comme un exemple des formes familières auxquelles les planétologues sont parfois confrontés lorsqu'ils examinent les clichés de la surface des planètes du système solaire. Le visage a valeur d'anecdote et pour les scientifiques qui commentent l'image, il est impensable d'y voir autre chose qu'une amusante illusion d'optique.La série X-Files : aux frontières du réel fait référence à cette curiosité topographique dans le 9e épisode de la première saison dans lequel un astronaute de la NASA semble possédé par une entité venue de la planète Mars.
-
-FACEBOOK:
https://www.facebook.com/richard.hoagland.1/
-
-LIVRES RICHARD HOAGLAND:
https://www.amazon.ca/Books-Richard-C-Hoagland/s?rh=n%3A916520%2Cp_27%3ARichard+C.+Hoag...
-
Cydonia, The Face on Mars (Zecharia Sitchin
with Richard Hoagland)(Part 2 of 2):

https://www.youtube.com/watch?v=rNSR1y9pj1g&t=75s
-
-Larry King Live: Marsface (8/25/93):
https://www.youtube.com/watch?v=D2_86MFUqsI
-
-VIDÉO- Buzz Aldrin révèle l'existence d'un
monolithe sur la Lune de Mars:

https://www.youtube.com/watch?v=bDIXvpjnRws

[image]

[image]
-
-SITE OFFICIEL:
https://gizadeathstar.com/
-
-LIVRES DE FARRELL:
https://www.amazon.ca/Books-Joseph-P-Farrell/s?rh=n%3A916520%2Cp_27%3AJoseph+P.+Farrell
-
-Joseph P. Farrell | News and Views from the Nefarium | Jan. 25, 2024:
https://www.youtube.com/watch?v=6k-lLzwc6lk

[image]

[image]
-SOURCE
[image]
L'âge de la Terre se chiffre à mon avis non pas en milliards d'années mais en millions. En prenant quelques millions d'années par planète comme vous pouvez le voir sur la figure 13,cela fait une histoire de notre système solaire de vingt-cinq millions d'années tout au plus.

Sur cette échelle, la fin de la vie martienne est donc beaucoup plus récente que l'on pourrait l'admettre en conservant l'échelle en vigueur. L'orbite actuelle de Mars est encore assez excentrique pour montrer, outre la raison donnée page précédente, que la fin de la vie martienne est assez récente : quelques millions d'années, âge des débuts de la vie terrestre par conséquent puisqu'elle commença après celle de Mars. Les orbites de Phobos et Deimos montrent aussi cette brièveté de leur histoire qui commença lors de la collision entre le gros satellite de Mars et le planétoïde de la planète avortée. Ce n'est donc que depuis deux à trois millions d'années que les tempêtes de sable effacent les traces trop voyantes de l'Atlantide martienne qui évolua sur Mars jusqu'au moment où la vie habita les premières molécules autoduplicatives terrestres, pour tout recommencer encore une octave au-dessus, à 120 millions de Km du Soleil... au lieu des 175 que cette vie venait de quitter, abandonnant le vaisseau spatial nommé Mars. L'histoire de la vie sur Terre allait donc commencer, et elle va nous occuper dix-sept chapitres, rien de moins.
[image]
Les premiers Martiens eurent un degré de conscience très élevé : étant peu nombreux, ils incarnaient chacun une fraction relativement importante de la mémoire supralumineuse de la planète, pour la faire évoluer. Mais au fur et à mesure qu'ils se multiplièrent, cette intelligence se fractionna de plus en plus jusqu'à n'être, par créature, qu’une conscience fragmentée au point de perdre totalement la mémoire de son origine. Et comme c'était la première fois que ce processus se produisait dans le Système Solaire, aucun Martien ne réalisa qu'ils devenaient lentement « idiots » au fur et à mesure qu'ils se multipliaient. Il n'y eut que quelques exceptions en la personne d'une dizaine de Martiens qui récupérèrent par leurs propres forces leur part initiale d'intelligence planétaire. C'était juste suffisant pour en transmettre l'expérience à la seconde espèce humaine martienne qui renaîtrait des cendres| la première. En effet, une catastrophe de type 2 , banal astéroïde tout de même assez gros, allait mettre fin à cette première grande espèce humaine martienne. Outre l'extinction de 95 % des êtres vivants, cet astéroïde eut quatre effets:
[image]

1) Il excentra l'orbite de Mars de quelques millions de kilomètres. Son énorme satellite s'en éloigna un peu, de 50 000 à 100 000 km environ. Lorsque tout se restabilisa, Mars était arrivé vers la moitié de sa vie, à 140 millions de Km du Soleil. Sa rotation quotidienne était passée d'une douzaine d'heures à quinze ou seize heures.

2) Suite à l'éloignement de sa distance au Soleil, l'atmosphère martienne se dépressurisa mais le pourcentage d'oxygène augmenta en proportion grâce aux mécanismes régulateurs régis par l'intelligence planétaire (oxygène libéré de l'intérieur des roches).

3) La première civilisation martienne fut certes anéantie, mais elle l'aurait été de toute façon même sans astéroïde, devant l'impossibilité pour les Martiens de récupérer leurs parts d'intelligence planétaire par leurs propres forces, pas de regrets, donc.

4)La dizaine de Martiens qui survécurent au cataclysme mutèrent très rapidement non seulement pour s'adapter au nouvel environnement, mais aussi parce qu’ils devinrent subitement omniconscients et omniscients. Par quelle magie ? Au moment de la mort de tous leurs congénères, toute l'intelligence planétaire libérée se retrouva en eux dix. Ils purent donc exprimer chacun le 1/10 de cette intelligence en leurs modestes personnes. Cette intelligence, étonnamment grande pour des créatures si petites, leur permit de trouver des solutions à toutes les embûches qui se dressèrent devant eux au début. Quelques animaux marins et montagnards survécurent aussi, et avaient muté comme eux en une seule génération. Tout en chassant pour se nourrir, notre groupe de Martiens commença à se multiplier. Un seul enseignement était prodigué aux jeunes, en dehors de tout ce qui concerne la survie élémentaire : il fallait conserver le contact avec l'intelligence martienne pour apprend et intégrer en soi, ce qui de cette intelligence, disparaissait au fur et à mesure queleur nombre augmentait ; et cela pour éviter la reproduction de ce qui était arrivé à la première espèce. Cela ne leur était pas très difficile car cette aptitude était devenue génétique chez eux, mutation programmée par leur mode de vie d'avant le cataclysme où ils s'entraînaient déjà à récupérer par eux-mêmes cetteintelligence planétaire qui se répartissait dans une population toujours plusnombreuse. Mais le désir de conserver cette intelligence les empêcha finalement de faire autre chose tant ils investissaient toutes leurs forces spirituelles dans cette récupération personnelle. La situation n'évoluant plus, elle dégénéra... Le chapitre XXIII sera consacré à cette « fin de l'Atlantide », grand mystère enfin tiré au clair. Mais quel rapport avec Mars ? C'est dans ce rapport que réside le second point clé. En effet, l'évolution proprement terrestre n'a commencé QU'APRES cette « fin de l'Atlantide », justement. Autrement dit, tout ce qui a été fait sur Terre avant, fut une répétition améliorée (=version Terre) des évolutions déjà vécues sur les précédentes planètes. Or les civilisations noyées par cette gigantesque vague partie de l'océan Atlantique étaient la version terrestre de la seconde et dernière grande civilisation martienne. Cette dernière était donc du même niveau évolutif - à l'octave en dessous- que les civilisations dites « atlantéennes » dans les ésotérismes. J'emploie donc le terme « Atlantide » comme un « niveau d'évolution », et c'est pourquoi je nommerai cette civilisation martienne « Atlantide primitive » ou « Atlantide originelle ». L'Atlantide terrestre ne sera donc que le « remake » de cette seconde grande civilisation martienne. Des ésotéristes de la fin du XIXe et début du XXe siècle se sont risqués à transcrire l'histoire atlantéenne d'après des récits plus anciens.

[image]

[image]
[image]
Tous les 26 mois environ, lorsque la Terre et Mars sont alignées favorablement, des vaisseaux peuvent être envoyés vers la planète rouge à des prix plus abordables. L’une de ces fenêtres de lancement s’est ouverte cet été, et trois pays en ont profité.-

Les ÉMIRATS ARABES unis ont ouvert le bal le 15 juillet en envoyant la première sonde arabe interplanétaire de l'histoire, AL-AMAL (ESPOIR), ÉTUDIER L'ATMOSPHÈRE DE LA PLANÈTE.

Par la suite la CHINE, qui fera elle aussi son baptême martien avec TIANWEN (QUESTIONS AU CIEL), en expédiant une SONDE ET UN PETIT ROBOT TÉLÉGUIDÉ, entre le 20 et le 25 juillet.

La plus ambitieuse, l'américaine Mars 2020, s'est élancer le 30 juillet pour faire atterrir un véhicule conçu pour explorer sa surface, le robot mobile PERSEVERANCE, signant le début d'un programme pharaonique encore jamais réalisé de PRÉLÈVEMENT D'ÉCHANTILLONS, en vue de leur retour sur Terre. Une étape clé dans la quête du vivant.

Une QUATRIÈME échappée RUSSO-EUROPÉENNE était programmée, EXOMARS et son ROBOT DE FORAGE[/b], mais a dû être REPORTÉE À 2022 en raison de la pandémie de coronavirus.En 2024, le JAPON qui ENVERRA UNE SONDE EXPLORER PHOBOS, L'UNE DES LUNES DE MARS...

[image]

[image]
[image]
Dans son livre, la 12ème planète, Zecharia Sitchin traduisit de manière originale une ancienne légende, L’Épopée de la Création, découverte dans les ruines de la bibliothèque d'Assourbanipal à Ninive.Plutôt que d'y voir des combats célestes symboliques opposant les divinités, il décida de les interpréter comme des faits astronomiques réels, chaque divinité représentant une planète ; et il remarqua qu'une planète inconnue était mentionnée en tant que Tiamat. Il en déduisit qu'une collision de l'hypothétique Tiamat et de Nibiru, aussi nommée Mardouk, engendra la Terre et la ceinture d'astéroïdes.
[image]
______________________________________________________________________________

[image]
[image]
[image]

[image]
-VIDÉO-La naissance de Venus
https://www.youtube.com/watch?v=S3gI-1GhmbM

Mondes en collision du Pr. Velikovsky commenté par P. Jovanovic
https://www.youtube.com/watch?v=rcT9gh3Kt1Y

D'AUTRES VIDÉOS sur YOUTUBE
https://www.youtube.com/results?search_query=immanuel+Velikovsky+

[image]

[image]
-LIEN
[image]
Le nombre d'or semble aussi utilisé dans l'agencement des planètes !En effet, c'est étonnant. Si l'on divise le nombre de jours (terrestres) que la Terre met pour faire sa révolution (sidérale) autour du soleil, par le nombre de jours (terrestres) que Vénus met pour faire sa révolution (sidérale), on obtient comme résultat: le nombre d'or φ (à 99.53%).Venus propose facilement des relations avec le nombre d'or, car la conjonction vénus terre soleil vue de la terre forme un une étoile à 5 branches et un pentagone... forme qui contient naturellement le nombre d'or.On connaît surtout le Nombre d'Or par sa définition mathématique ou artistique, mais très peu par celle des astronomes. On attribue une découverte essentielle à l'astronome grec Méton (Ve siècle avant J.‑C.) : "Tous les 19 ans, les phases de la lune reviennent aux mêmes dates par rapport au mouvement de la Terre autour du Soleil".Cette découverte appelée "Cycle de Méton" fut rendue publique en 453 av. J.‑C. Lors des jeux Olympiques. Cette nouvelle suscita un tel émerveillement que l'on décida d'attribuer la valeur du Nombre d'Or au cycle lunaire de 19 ans.Les Jeux Olympiques anciens et modernes suivent le demi-cycle de Vénus. L'étoile à cinq pointes était censée être un symbole des Jeux Olympiques, mais au dernier moment elle a été modifiée: les cinq extrémités pointues de l'étoile ont été remplacées par cinq anneaux.
LES CERCLES OLYMPIQUES ET LES CYCLES DE VÉNUS
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=138532

[image]
-SOURCE
[image]
De plus le transit de Vénus , événement plus rare, mais également en lien avec la terre, le soleil et vénus, montre aussi un forme d'étoile à 5 branches et inclus donc lui aussi un lien avec le nombre d'or.En fait c'était pas nouveau. L'astronome Kepler l'avait aussi remarqué. Il s'est intéressé au lien entre le nombre d'or et Vénus... et c'est là qu'il est est tombé sur une relation intéressante qu'il a généralisé sous forme de la 3ème lois de Kepler (lois des périodes) qui est largement utilisée de nos jours en astronomie.... et de là Newton en a tiré sa loi sur la gravitation !... Car on voit qu'il y a un lien, un facteur entre une force et une masse planétaire. C'est ainsi que l'on trouve la constante gravitationnelle.
[image]
Les rapports des périodes orbitales des planètes successives du système solaire, des satellites des systèmes planétaires géants et des exoplanètes des systèmes exoplanétaires sont préférentiellement plus proches des fractions irréductibles formées avec des nombres de Fibonacci.les distances planétaires au sein de notre système solaire sont harmoniquement disposées dans le rapport de la moyenne d'or ou phi. Ce fait fournit une base pour soutenir un Univers très bien organisé.

-VIDÉO-La suite de Fibonacci
Des biologistes ont fait une découverte fascinante, chaque être vivant est organisé selon des principes mathématiques bien précis : la suite de Fibonacci et le nombre d'or.
https://www.youtube.com/watch?v=JTy3v9_nZH8

Le nombre d'or
https://www.youtube.com/watch?v=DxmFbdp7v9Q


[image]

[image]
-
-VIDÉORANDIA #8 -2021:
https://www.youtube.com/watch?v=Tw7o6vi0B_M
-
-COMPLÉMENT SURPRENANT-PARTIE 1:
https://www.orandia.com/forum/index.php?id=176832
-
-COMPLÉMENT SURPRENANT-PARTIE 2:
https://www.orandia.com/forum/index.php?id=176969

[image]

[image]
-
-VIDÉORANDIA #20 -2021:
https://www.youtube.com/watch?v=v067_KerHps
-
-COMPLÉMENT SURPRENANT-PARTIE 1:
https://www.orandia.com/forum/index.php?id=180364
-
-COMPLÉMENT SURPRENANT-PARTIE 2:
https://www.orandia.com/forum/index.php?id=180830

[image]

[image]
-
-CHAÎNE YOUTUBE:
https://www.youtube.com/@Suspicious0bservers/videos


[image]

[image]
" LA PRIM-HISTOIRE DE L'HUMANITÉ "
''LA TERRE A VUE GRANDIR L'HUMANITÉ
BIEN AVANT L'HISTOIRE CONNUE''

PRIM'HISTOIRE: Mot formé sur Histoire,la prim'histoire traite d'événements à la réalité et qui se seraient déroulés avant ou en parallèle de l'Histoire officielle. Le sujet de recherche le plus célèbre est sans contredit l'Atlantide. Il n'est cependant nullement le seul : notons le « pendant Pacifique » de l'Atlantide qu'est l'Empire de Mû ou la Lémurie en Afrique.Outre les civilisations humaines du passé,la prim'histoire étudie aussi les éventuelles visites extra-terrestres sur Terre. Bien avant ce que nous avons la prétention d'appeler la "préhistoire" ,a existé une période "négligée" par les professionnels de la science officielle que Robert Charroux(1909-1978) avait baptisée "Primhistoire".Des coloniesextraterrestres nous ont visitées dans le passé et ont laisser des objets quine s'assemblent pas avec le puzzle de l'histoire de l'évolution.
[image]
Robert Charroux (né Robert Grugeau) est un écrivain français à l'origine de théories scientifiques.Il choisit pour nom de plume le nom du village de Charroux.
[image]
Né le 7 avril 1909 à Payroux (Vienne) (France) et mort le 24 juin 1978 à l'âge de 69 ans, Il a été inhumé au cimetière de à Charroux(Vienne),sous un énorme menhir.Il était un journaliste, écrivain français et essayiste,promoteurs de la théorie des anciens astronautes.


OEUVRES DE ROBERT CHARROUX:
-VIDÉO CLIQUEZ ICI
Histoire inconnue des hommes depuis cent mille ans, Robert Laffont, 1963 et J'ai lu, n° A372, coll. « L'Aventure mystérieuse »
Le Livre des secrets trahis, Robert Laffont, 1966 et Editions J'ai lu L'Aventure mystérieuse N°A378
Le Livre des maîtres du monde, Robert Laffont, 1967 et Editions J'ai lu L'Aventure mystérieuse N°A382
Le Livre du mystérieux inconnu, Robert Laffont, 1969 et Editions J'ai lu L'Aventure mystérieuse N°A386
Le Livre des mondes oubliés, Robert Laffont, 1971 et Editions J'ai lu L'Aventure mystérieuse N°A393
Trésors du monde enterrés, emmurés, engloutis, Fayard, 1972 et J'ai lu, n° A190, coll. « L'Aventure mystérieuse »
Le Livre du passé mystérieux, Robert Laffont, 1973 et Editions J'ai lu L'Aventure mystérieuse N°A398
L'Énigme des Andes, Robert Laffont, 1974, 1974 et Editions J'ai lu L'Aventure mystérieuse N°A399
Archives des autres mondes, Robert Laffont, 1977
Le Livre de ses Livres, Robert Laffont.

-VIDÉO CLIQUEZ ICI
[image]
-
[image]
-
-CARTE DU CIEL EN DÉTAIL:
https://www.astrotheme.fr/astrologie/Robert_Charroux
-
-VIDÉO-ROBERT CHARROUX LE PERE DES THEORIES ALTERNATIVES:
https://www.youtube.com/watch?v=jcM5vtvsgJ0
-
-VIDÉO-Robert Charroux:
https://www.youtube.com/watch?v=gf8mKhGd2cw

[image]

[image]
-
-La théorie de Darwin remise en cause par de récentes découvertes:
https://www.visiontimes.fr/savoir/homme/theorie-darwin-remise-cause-recentes-decouverte...
-
-Et si Darwin s'était trompé... "Dépasser Darwin" Didier Raoult:
https://www.lepoint.fr/debats/et-si-darwin-s-etait-trompe-12-12-2011-1406407_2.php
-
[image]
-
[image]
-
[image]

[image]

[image]
[image]
Le Film est sortie en 1939 mais, il s’agit avant tout d’une série de romans écrits par L. Frank Baum, et dont le premier tome est paru en 1900. Il est même considéré par la bibliothèque du Congrès comme le premier conte américain destiné aux enfants.
[image]
D’abord, l’histoire. « Le magicien d’Oz » a pour héroïne Dorothy, une jeune fille vivant dans le Kansas. Au cours d’une tempête, elle se retrouve transportée au pays d’Oz. Pour pouvoir retourner chez elle, elle doit aller à la rencontre d’un puissant magicien. Sur son chemin, elle rencontre L’épouvantail, L’homme de fer blanc et Le lion peureux.
[image]
Tous les trois veulent aussi rencontrer le magicien. L’épouvantail veut lui demander un cerveau, L’homme de fer-blanc un cœur et Le lion peureux du courage. Avant d’exaucer leurs vœux, le magicien d’Oz exige que Dorothy et ses quatre amis ramènent le balai de la méchante sorcière de l’Ouest.Le magicien d’Oz se révèle malheureusement être un imposteur.


[image]

[image]
-VIDÉO-Séquence du Chien qui retire le Voile du Magicien D'Oz:
https://www.youtube.com/watch?v=-RQxD4Ff7dY
[image]
Une fois que Dorothy et la gang ont rencontré le puissant magicien d'Oz, ils sont d'abord tombés dans l'illusion et la Peur. Mais avec l'aide du Chien Toto pour tirer le rideau, ils ont rapidement réalisé que le sorcier n'était rien de plus qu'un imposteur et découvre la supercherie : le Magicien d’Oz n’est qu’un piteux imposteur,le sorcier n’est pas du tout un sorcier, c’est juste un homme craintif et agité qui nous ressemble. ils ont choisi le nom TOTO en fonction de la signification du mot latin toto «au total, tous ensemble; Latin in toto. "-(« englobant tout »).Dans le livre, il renverse un rideau debout derrière lequel le sorcier se cache quand le sorcier lui fait peur avec sa voix forte.Toto était celui qui avait tout le cœur, la cervelle et le courage.

[image]

[image]


[image]

[image]
-
-En Écrivant Vidéorandia sur Viméo il y a 18 Émissions (PAGE 1):
https://vimeo.com/search?q=videorandia
-
-En Écrivant Vidéorandia sur Viméo il y a 18 Émissions (PAGE 2):
https://vimeo.com/search/page:2?q=videorandia
-
-En Écrivant Vidéorandia sur Viméo il y a 18 Émissions (PAGE 3):
https://vimeo.com/search/page:3?q=videorandia
-
-ÉSOTÉRISME EXPÉTIMENTAL - DAILYMOTION:
https://www.dailymotion.com/search/esoterisme%20experimental/videos


[image]

[image]
-
-CLIQUER ICI POUR VOTRE ABONNEMENT du CLUB CRÉÉE:
https://orandia.ca/


[image]

  1656 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

200118 messages dans 40717 fils de discussion, 1129 utilisateurs enregistrés, 25 utilisateurs en ligne (0 enregistrés, 25 invités)
Temps actuel sur le forum : 25/02/2024, 06:12
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum