Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion

Les Sanctions contre la Russie frappe les Agriculteurs Can.

par Jeromec, vendredi 20 mai 2022, 09:12 (il y a 48 jours) @ Jeromec

Les dites sanction contre la Russie frappent de pleins fouets les agriculteurs canadiens... qui sont laissé pour compte par un gouvernement qui préfère aider l'Ukraine que son propre pays....

https://www.journaldemontreal.com/2022/05/19/lupa-craint-une-catastrophe-financiere-en-...

Une facture de 1,5 milliard $ à absorber pour nos agriculteurs
Ces derniers craignent que leurs coûts de production continuent d’exploser


AUTRES
Alexis Desaulniers
PHOTO COURTOISIE
Félix Desaulniers, qui est copropriétaire d’une ferme en Abitibi, doit faire une croix sur ses projets d’investissements. Cela dit, il craint plus pour les plus petits producteurs avec les reins moins solides qui pourraient ne pas passer à travers la crise actuelle.

FRANCIS HALIN
Jeudi, 19 mai 2022 09:50
MISE À JOUR Jeudi, 19 mai 2022 21:25
Alimentation, engrais, carburant, contenants... les agriculteurs qui ont vu le prix de leurs intrants exploser de 50 % depuis l’automne 2021 craignent la facture de 1,5 milliard de dollars de plus à éponger.

• À lire aussi: Guerre en Ukraine: l’UPA craint un effet domino sur le prix de nombreux produits

«Mes coûts de production vont augmenter plus que mes revenus. À un moment donné, va falloir toujours bien que je m’achète du pain à l’épicerie», lance Félix Desaulniers, 32 ans, copropriétaire de la Ferme Plamondon et Fils, de Barraute, en Abitibi.


Heureusement pour lui, sa ferme de quatrième génération a les reins solides et s’en tire encore bien en reportant ses projets d’investissements à plus tard, mais pour d’autres, ce sera une tout autre histoire.


«Une ferme en démarrage ou qui a pris de l’expansion avec un taux d’endettement trop élevé, à un moment donné, il se peut que certaines fassent faillite surtout avec le taux directeur qui va augmenter», ajoute-t-il.

Aide d’urgence vitale

Aujourd'hui, l’Union des producteurs agricoles (UPA) a alerté les gouvernements pour leur demander d’urgence de l’aide pour atténuer la hausse du coût des intrants en agriculture et en foresterie privée.

«Une aide spéciale est désormais nécessaire pour éviter une catastrophe financière chez des milliers d’entreprises agricoles», a prévenu le président général de l’Union des producteurs agricoles (UPA), Martin Caron, dans une lettre envoyée aux ministres de l’Agriculture, obtenue par Le Journal.

«Pour ce faire, cette aide peut s’inspirer du Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes, ce qui permet à la fois de combiner un support aux liquidités [portion remboursable] et une aide visant à supporter la rentabilité des entreprises [portion non remboursable]», a-t-il ajouté.

Dans leur missive, l’UPA souligne que depuis l’automne 2021, le prix moyen des intrants a bondi de près de 50 %, alors que l’IPC augmentait de moins de 4,5 % sur la même période (septembre 2021 à avril 2022).

Rabais de taxe demandé

Pour les aider à passer à travers la crise, les agriculteurs demandent aussi un rabais de taxe sur le carburant diesel pour le secteur agricole.

Les agriculteurs déplorent que depuis le début de l’année, la hausse des prix se soit poursuivie et se soit même accélérée, culminant à 6,8 % en avril dernier.

«Les productrices et producteurs agricoles du Québec s’attendent à un soutien indéfectible de leurs gouvernements pour les aider à traverser cette période difficile», conclut le président général de l’UPA, Martin Caron.

  125 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

193024 messages dans 39199 fils de discussion, 1011 utilisateurs enregistrés, 85 utilisateurs en ligne (0 enregistrés, 85 invités)
Temps actuel sur le forum : 07/07/2022, 10:33
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum