Retour à l'index du forum
Chronologique
Avatar

Iceberg Droit Devant! Titanus pour Tous...

par René @, mardi 05 février 2019, 11:04 (il y a 15 jours)

Oyé Oyé: La game de ''GO'' est commencée, Chine, Russie, Corée du nord, Iran, le BRICS Vs le Reste... Ouf pas sortie du bois!

[image]

Julien Wosnitza. *** [Titanic Syndrome] ***

Notre civilisation se trouve sur un magnifique paquebot, lancé à pleine vitesse sur une mer calme.

Par une froide nuit d’hiver, tu avances vers la proue et y aperçoit un énorme Iceberg, bien avant tout le monde.

Cependant, tu ne fais pas que de voir cet Iceberg, il se trouve que tu as certaines facultés qui te permettent de savoir que 80% d’un Iceberg se trouve sous la surface et tu remarques que la quantité hors de l’eau est déjà gigantesque.
De plus, tu as fait un peu de résistance des matériaux ainsi que des cours de flottabilité et tu sais qu’à cette vitesse, on va faire un trou dans la coque et que le bateau va couler.
Dernier point, tu sais aussi que le bateau n’est pas pourvu du nombre adéquat de canots de sauvetage et qu’en cas de naufrage, beaucoup de passagers vont mourir dans l’eau glacée.

Ton 1er réflexe est de courir vers la passerelle pour parler au Capitaine. Tu lui hurles « Iceberg droit de devant ! On va couler si vous ne changez pas le cap ! ».
Le Capitaine n’hausse même pas la tête et te rétorque d’un air dédaigneux « Aucuns de mes outils ni indicateurs de navigation ne m’indique quoi que ce soit, je connais mon métier, virez-moi ce guignol ».

Tu te retrouves sur le pont. Ton deuxième réflexe est d’aller en salle des machines car après tout, c’est eux qui font avancer le bateau non ?
« Iceberg droit devant ! Marche arrière toute sinon on va couler ! ».
Le responsable en chef vient te voir et te réponds « Nous on prend les ordres d’en haut, et ils nous disent d’accélérer ! On va pas écouter un guignol qui va nous faire virer ! Allé, dehors ! »

Tu te retrouves sur le pont. Dernier espoir, tu tentes d’aller dans la grande salle de réception, pour organiser une rébellion contre le Capitaine qui ne veut rien voir de ce qui nous arrive.
« Tous avec moi ! Il faut reprendre le contrôle du bateau sans quoi nous allons taper un Iceberg et la plupart d’entre nous vont mourir ! »
Après un petit temps de silence, tout le monde éclate de rire. « Toi et tes prédictions de malheur, t’es très très pessimiste en fait ! », « Attend, y a le barman qui paye sa tournée, on ira faire ça demain OK ? », « Mais on est bien là, y a rien qui nous fait penser qu’on va couler » et bien sûr le gars au fond de la salle qui te dit « Moi je crois pas aux Iceberg ».
« Allé, tu casse l’ambiance ici, soit plus positif, dégage ! ».

Tu te retrouves sur le pont. Seul et désespéré. Tu retournes à l’avant du paquebot et remarques que l’Iceberg approche, que le créneau temporel pour l’éviter ou pour atténuer son impact se rétrécit d’heure en heure…

Et là viennent te voir deux matelots qui t’ont entendu parler au capitaine, cinq ouvriers de la salle des machines et quelques personnes de la grande salle moins bourrés que les autres.
Ils ne sont pas là parce qu’ils te croient sur parole, ils sont là parce que si jamais ce que tu dis est vrai, ça risque de tellement mal se passer pour eux qu’ils doivent au moins saisir l’occasion de savoir s’il y a oui ou non un Iceberg droit devant.

Une fois qu’ils l’ont tous en visu et que tu leur explique la résistance des matériaux et le manque de canots de sauvetages, la moitié d’entre eux s’effondrent littéralement. Trop de désespoir, le choc psychologique est trop important et ils vont mettre du temps à s’en relever. « A quoi bon ? » se disent-ils.

L’autre moitié est prête à se retrousser les manches, à tout faire pour éviter l’Iceberg ou limiter le nombre de morts noyés dans le naufrage.

Mais là encore, se distinguent deux groupes : certains veulent aller voir le Capitaine, puis la salle des machines, puis tenter une révolution dans la grande salle.
Mais toi, tu sais que ça ne marchera pas. Tu as déjà essayé. Tu les laisse faire, en te disant que plus il y aura de monde qui fera ces trois étapes, plus il y aura de chances que le Capitaine ouvre les yeux, bien qu’il sera sans doute trop tard.

Le dernier groupe se focalise sur un autre point, assez délaissé depuis le début : le nombre de canots de sauvetages.
Ils commencent à en construire d’autres à base des lattes du pont supérieur, dans le but de pouvoir sauver plus de monde en cas de collision avec l’Iceberg.

C’est avec ces derniers qu’il faut désormais travailler.

L’Iceberg est trop proche pour l’éviter.
Le paquebot a trop d’inertie pour ralentir suffisamment avant l’impact.
Le Titanic est voué à sombrer, la seule chose que nous pouvons désormais faire c’est de construire des canots de sauvetage, nous permettant de faire survivre le plus de monde au naufrage.

---
"This photo captures the exact moment when sunlight at dawn traverses the feathers of the black and white hummingbird and reveals a secret of nature that cannot be captured by our eyes, seen the speed it is pure nature!"."Winged Prism"

Fil RSS du sujet
148217 messages dans 31637 fils de discussion, 916 utilisateurs enregistrés, 28 utilisateurs en ligne (0 enregistrés, 28 invités)
Temps actuel sur le forum : 20/02/2019, 07:06
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum