Retour à l'index du forum
Chronologique

VidéOrandia #38 Entre la Mort et la Vie

par Spyrale, vendredi 08 septembre 2017, 21:19 (il y a 74 jours)

Détails de Richard Glenn sur son facebook Richard Glenn.

Lien direct: VOR170909 Entre la Mort et la Vie

Vous pouviez vous rendre sur place à la salle EspaceUniSanté, en haut de Chocolats Favoris à la sortie du pont Beloeil/Mont-Saint-Hilaire au 77 Boul. Sir Wilfrid-Laurier (Autobus #200 à partir de la Station de Métro de Longueuil) Ensuite après le VidéOrandia, c'était la soirée feu de camp puisque la météo le permettait. INFORMATIONS: Salle, Rencontres-jardin et Feu de Camp


MESSAGE DE JF
Bizarrement je n'arrive pas a intégrer la version audio. Un mauvais fonctionnement du Forum je présume...
Je vous mets ca ici ... suivez le lien ici

Avatar

COMPLÉMENT SURPRENANT #38 -COMPLET-

par gilles surprenant, samedi 09 septembre 2017, 00:27 (il y a 74 jours) @ Spyrale

[image]

[image]
''le monde d'ici bas est en train de se faire ensemencer d'expérienceurs dont les prises de consciences
les unes ajoutées aux autres, vont aider à l'accélération de la progression mentale et spirituelle collective.. Il n'y a pas (vie et mort), mais plutôt "naissance et trépas" qui ne seraient que les deux facettes de
la même pièce se nommant LA VIE !''
-MAGGY SURPRENANT-
....[image]

[image] VIDÉORANDIA #38
[image]
[image]


[image]

PROPRIÉTÉ DU NOMBRE #38:
SOURCE

-Faisant allusion à l'homme guéri par Jésus à la piscine de Bethesda qui était infirme depuis 38 ans (Jn 5,5), Saint Augustin fait de ce nombre le symbole de guérison de la maladie.

[image]

Le témoignage effervescent d'une dame qui a vécue l'expérience de la mort imminente est au programme en primeur du VidéOrandia #38 ce samedi le 9 septembre à la salle EspaceUniSanté en direct à 20h. ALAIN NYALA, philosophe, pourra contribuer par ses réflexions sages et utiles à l'ensemble des autres révélations que KAREN D. a bien l'intention de faire pour la première fois en public. Il a vécu la décorporation lors de méditations.

[image]
[image]

L'expression "Entre la vie et la mort" est connue. Rares sont celles et ceux qui peuvent dire qu'ils ont passé de la mort à la vie.
Notre invitée madame Karen D. l'a vécue sous la forme d'une E.M.I. (Expérience de Mort Imminente). Depuis, sa vie a changée sous tous ses aspects.
Alain Nyala a aussi fait l'expérience de décorporation et voit des parallèles avec les expérienceurs de EMI.
Richard Glenn ajoute les contactés par le phénomène extraterrestre comme ayant aussi des facultés du type EMI.

[image]
Le gros de la soirée du 9 septembre se passera après le VidéOrandia #38 puisqu'il serait compromettant pour notre invitée à cause de son statut professionnel. Soyez donc présents en salle ou via le Club CRÉÉE qui est limité aux abonnés.C'est à la demande de notre invitée que nous taisons aussi son nom de famille. Compréhensible dans notre monde encore très frileux de ses sujets... limites.


EXPÉRIENCEURS
[image]
Les gens qui subissent une NDE (ou EMI)Near Death Experience ou Expérience de Mort Imminente se font appelés: "expérienceurs".En effet, la mort est l'ultime vécu "expérienciel".Le mot "expérienceur" est issu de l'anglais. Il signifie alors "celui qui fait l'expérience de".

[image]

«JE VOUS RÉPONDRAI PAR LA BOUCHE
DE MES CANONS! »
FRONTECAC
VIDEO - CLIQUEZ ICI-
[image]
Frontenac, c’est bien sûr le fameux: «Dites à votre général que je lui répondrai par la bouche de mes canons». La citation a bien sûr plusieurs variantes. En fouillant un peu, il semble que la version la plus exacte serait quelque chose comme: «Dites à votre général que je n’ai point de réponse à lui faire que par la bouche de mes canons et à coups de fusil». C’était à la suite d’un ultimatum du général Phipps qui assiégeait Québec.Étrangement, la citation de Frontenac n’est pas sans rappeler celle, moins connue chez nous, de Mirabeau. En pleine révolution française, s’adressant au grand maître des cérémonies du roi, il lui dit ceci: «Allez dire à votre maître que nous sommes ici par la volonté du peuple et que nous n’en sortirons que par la force de nos baïonnettes». Dans la forme et dans le champ lexical, il y a d’étonnantes ressemblances.Napoléon Ier a pour sa part eu une réplique qui a par la suite donné naissance au dicton «Impossible n’est pas français», toujours en usage de nos jours. Dans sa réponse au général Lemarois, qui commandait à Magdebourg et qui avait des difficultés à tenir la place, Napoléon répondit: «Ce n’est pas possible, m’écrivez-vous; cela n’est pas français.»
VIDEO - CLIQUEZ ICI-
[image]

[image]

[image][image]
L'expression de « mort imminente » a été proposée par le psychologue et épistémologue français Victor Egger en 1896 dans Le moi des mourants à la suite de débats menés à la fin du XIXe siècle entre philosophes et psychologues, relatifs aux récits d’alpinistes de la vision complète de leur existence lors de chutes. Ces débats ont été initiés par la publication en 1892 des « Notizen über den Tod durch Absturz [archive] » [Notes sur la mort causée par une chute] par le géologue suisse Albert Heim dans les Annales du Club Alpin Suisse.
[image]
À la suite d'une expérience personnelle, lors d'une randonnée dans le Säntis avec un groupe d'alpinistes expérimentés, il a collecté et publié dans cette revue les sensations d'une trentaine d'autres alpinistes qui tous ont vécu une vision complète de leur existence associée a une sensation agréable de flottement et de calme infini.

« Toutes les pensées furent connectées entre elles et très claires. Elles ne furent aucunement brouillées, à la manière d’un rêve.Tout d’abord, j’ignorai quel pouvait être mon sort. […] Je pensai à enlever mes lunettes et à les jeter pour que les éclats de verre ne blessent pas mes yeux […] Je vis ensuite, à une certaine distance, se dérouler comme sur une scène ma vie entière. […] À travers une lumière céleste, tout paraissait radieux, tout était beau et sans douleur, sans peur et sans peine. […] La bataille était devenue amour. […] Une paix divine traversa mon âme comme une musique sublime. […] J’entendis ensuite le bruit sourd de l’impact annonçant la fin de ma chute. »
[image]

Dans les années 1960, des psychologues et des psychiatres nord-américains se sont intéressés à ces débats. Les Notizen über den Tod durch Absturz ont été traduites en anglais en 1972 par Russell Noyes et Roy Kletti sous le titre The Experience of Dying from Falls. Ils se sont alors intéressés à ce phénomène et ont cherché des cas similaires aux États-Unis, d'abord dans les clubs d'alpinisme, sans succès, puis parmi les accidentés de la route.Les EMI sont mieux connues depuis le développement et l’amélioration des procédures de réanimation. Elles ont été popularisées avec les travaux du psychiatre Raymond Moody en 1975 sous le nom de Near Death Experience (NDE), reprenant l'expression de Victor Egger. L'impression de décorporation n'est cependant pas exclusive à l'EMI, elle était déjà présente dans diverses spiritualités, avec des témoignages de personnes rapportant être « sorties de leur corps » lors de méditation ou au moment de s'endormir (voir le « voyage astral » dans le monde paranormal).

[image]
L'ascension vers l'empyrée, après 1500, dépeint un tunnel lumineux entre le monde des vivants et des morts. Ce qui fait que ce tableau est considéré par certain comme une représentation d'une expérience de mort imminente (EMI) ( ou NDE : Near Death Experience).

[image]

CLAIRE GARAND
-FACEBOOK
-SITE OFFICIEL
[image]
Originaire de Victoriaville, Claire Garand chante sur scène depuis près de 30 ans. Musicienne, auteure, compositrice, productrice de spectacles et interprète de grand talent, elle est aussi animatrice en musicothérapie auprès des personnes âgées qui apprécient sa voix et sa musique depuis de nombreuses années.
[image]
Ses prestations présentées en tant qu’auteure-compositrice sont nombreuses à ce jour et elle a souvent participé à des spectacles regroupant plusieurs artistes. Elle a su mettre à profit sa voix et son talent de musicienne pour rendre des hommages vibrants à des artistes importants de la chanson française tels que Gilles Vigneault, Sylvain Lelièvre, Édith Piaf et Dalida.
VIDEO - CLIQUEZ ICI-

[image]

[image]
[image]
Enquêtes Extraordinaires, est une série de documentaires et reportages initiée par Stéphane Allix, ancien journaliste reporter de guerre et fondateur de l’INREES, qui plonge au cœur des phénomènes inexpliqués les plus incroyables, de manière scientifique, sérieuse, et approfondie.Autour de nous, quantité d’événements inexpliqués se produisent.
[image]
Ces expériences, qualifiées de surnaturelles, sont rapportées en toute bonne foi par de très nombreux témoins. Depuis plusieurs années, des scientifiques, physiciens, biologistes, neurologues et psychiatres, étudient ces sujets, proposent des hypothèses et tentent de les expliquer.Stéphane Allix, dont l’expertise est reconnue et appréciée des scientifiques, applique des méthodes d’enquêtes rigoureuses au domaine de l’inexpliqué, qui jusqu’alors, n’était pas toujours abordé avec sérieux.

[image]
VIDEO - CLIQUEZ ICI-
[image]
Plusieurs témoignages dont ceux de Xavier Rodier, Jean Morzelle, Nicole Canivenq, KAREN, Catherine Alexandre. Interview du Dr Jean-Pierre Jourdan par Stéphane Allix.

[image]

LE BILAN DE VIE DANS LES NDE -[image]-
SOURCE-CLIQUEZ ICI-
Le psychiatre Raymond Moody, auteur de " La vie après la vie " proposa, en 1975, un schéma-type du déroulement de la N.D.E.
[image]
Se basant sur le témoignage de plusieurs expérienceurs, le Dr Moody décrit ainsi l'expérience type de vie extra-corporelle :
• Vous êtes mourant. Alors que la souffrance atteint son point culminant, vous entendez le médecin vous déclarer mort.
• Vous entendez un son désagréable - un bourdonnement ou un tintement - puis vous sentez que vous passez rapidement par un long tunnel sombre.
• A la sortie, vous vous rendez compte que vous êtes toujours au même endroit - mais hors de votre corps. Vous regardez le docteur et les infirmières qui tentent de réanimer ce qui était votre corps.
• D'autres viennent vous secourir, les esprits d'amis et de parents décédés et un «être de lumière» qui projette autour de lui chaleur et amour.
L'être de lumière vous pose une question sur la valeur de votre vie, et instantanément, tout votre passé se déroule devant vos yeux comme un film.
• Vous vous voyez approcher d'une barrière - apparemment la frontière entre la vie d'ici-bas et l'au-delà - mais vous prenez conscience qu'il vous faut faire demi-tour: votre vie n'est pas terminée.
• Vous résistez, mais vous êtes obligé de réintégrer votre corps et vous reprenez conscience.

[image]
[image]
[image]
L'intéressé assiste au bilan de sa vie passée qui se déroule devant ses yeux sans qu'il lui soit demandé le moindre effort de mémoire. L'expérienceur perçoit les menus détails de chaque scène et en ressent toutes les émotions ; les siennes tout autant que celles des autres protagonistes. " L’être de lumière ", ainsi que le désigne Moody en se faisant l'écho des paroles de nombreux témoins, se montre compréhensif et compatissant. Il se garde de tout jugement moral, laissant au sujet lui-même le soin de le faire. Il est intéressant de noter que bien des d'expérienceurs estiment s'être livrés à une sorte d'auto-jugement, considérant " l'Être de lumière " comme l'émanation transcendée de leur propre conscience. Dans quelques récits il est également fait mention d'une impression d'amusement manifesté par la lumière.

[image]

[image]

LE CORDON D'ARGENT
"L’âme un être simple ;l’Esprit un être double,l’Homme un être triple."
[image]

Les occultistes appellent cordon d'argent ou corde d'argent un lien subtil qui rattacherait le corps physique à un corps invisible (appelé « corps éthérique » ou parfois « corps astral », un peu comme le cordon ombilical rattache le fœtus au placenta. Ce cordon serait lui-même invisible... sauf à des médiums, voyants, rescapés de la mort. Ce serait en raison de sa nature luminescente, voire fluorescente électrique, qu'il est comparé à un éclat argenté et nommé assez communément « cordon d'argent ». Francesco de Biasi en dit ceci :
[image]
« Ce que nous appelons une corde d'argent... est un véritable cordon ombilical d'une couleur lumineuse très proche de celle de [le corps éthérique|l'éthérique ] qui relie le corps physique au corps psychique... Elle est généralement d'une couleur argent lumineuse et ressemble parfois à une sorte de tornade d'énergie d'un diamètre sensiblement identique sur toute sa longueur... La corde d'argent est extensible à l'infini et empêche que nous soyons coupé de notre enveloppe corporelle. Il faut bien se souvenir que ce cordon ne se tranche qu'au moment de la mort. Cela ne peut donc vous arriver lors d'une sortie volontaire ou non en astral « le voyage astral ».
Le cordon d'argent lierait les deux parties du corps matériel : le corps physique (ou corps grossier) et le corps éthérique (ou double vital), et non pas le corps astral avec le corps physique. C'est du moins l'affirmation de Omraam Mikhaël Aïvanhov :« C’est donc grâce au corps éthérique que le corps physique possède la vie et la sensibilité. Il est lié à lui par ce que l’on appelle la corde d’argent. Cette corde a quatre ramifications : la première est liée à un point du cerveau, la deuxième est liée au coeur, la troisième au plexus solaire, et la quatrième au foie ».

[image]
En 1891, Stanislas de Guaita signale que lors d'une sortie en corps astral, ce dernier reste relié au corps physique par une chaîne sympathique d'une exquise ténuité qui est le seul lien qui rattache encore l'âme humaine à son corps, dont le corps astral est la partie la moins épurée. En resserrant soudain la chaîne, le corps fluidique peut réintégrer le corps matériel ; mais si la chaîne venait à se rompre, la mort serait instantanée, foudroyante comme à la suite d'une rupture d'anévrisme.
[image]
Selon MAX HEINDEL, dans sa Cosmogonie des Rose-Croix en 1908, la corde d'argent serait triplement constituée, une partie serait faite d'éther et relierait le corps physique depuis le ventricule gauche du cœur au corps vital au niveau du plexus solaire, une seconde partie serait faite de substance astrale et relierait le corps vital depuis le plexus solaire au corps astral au niveau du foie, tandis que la troisième composante serait faite de substance mentale et relierait le corps astral depuis le foie au corps mental au niveau du sinus frontal. La rupture de la corde d'argent arrêterait le coeur. En cas de rappel à la vie, cela serait le signe que la corde d'argent n'était pas rompue. En outre, les trois parties de la corde d'argent seraient renouvelées à chaque incarnation.

OUT OF THE LIMB -L'AMOUR FOUDRE-
[image]
SORTIE DE CORPS DE SHIRLEY MACLAINE AVEC CORDE D'ARGENT.

16 Min 24 Sec -Version Française -Cliquez Ici-

Out on a Limb est un livre autobiographique écrit par l' actrice et américaine Shirley MacLaine en 1983.Out in a Limb a été adapté pour la diffusion de la télévision en 1987. La minisérie ABC de cinq heures a joué MacLaine (comme elle-même.
[image]
Tout y passe dans ce film, le comment je suis là, pourquoi, y'a t'il une vie après la mort, la réincarnation et jusqu'au jour où elle rencontre une personne qui va devenir son ange gardien, sa vie, qui lui parlera des E-T qui viennent des pléiades et qui l'emmènera dans les hautes montagnes du Pérou où toute la population a déjà vu au moins une fois des ovnis. Là bas ils sortent souvent des grands lac.C'est là où elle mettra son psychisme en danger et tout va basculer dans sa vie encore plus vite.Cet ami lui prouvera physiquement la présence E-T par des événements. Mais avant tout, le téléfilm parle comment elle est arrivée à tout ça et par quels paliers elle est passée, jusqu'à la rencontre avec des médiums, avec des canalisateurs, les surprises de la vie qui te mets en face ce que tu recherches quand tu cherches...

[image]

L'ÉCHELLE DE Greyson: EMI
VIDEO - CLIQUEZ ICI-
[image]

[image]

[image]


ALICE AU PAYS DES MERVEILLES -LES PORTES-
SOURCE
Elle se trouvait à présent dans une longue salle basse éclairée par une rangée de lampes accrochées au plafond.
[image]
Il y avait plusieurs portes autour de la salle, mais elles étaient toutes fermées à clé ; quand Alice eut marché d’abord dans un sens, puis dans l’autre, en essayant de les ouvrir une par une, elle s’en alla tristement vers le milieu de la pièce, en se demandant comment elle pourrait bien faire pour en sortir Brusquement, elle se trouva près d’une petite table à trois pieds, entièrement faite de verre massif, sur laquelle il y avait
une minuscule clé d’or, et Alice pensa aussitôt que cette clé
pouvait fort bien ouvrir l’une des portes de la salle. Hélas!
soit que les serrures fussent trop larges, soit que la clé fût trop petite,
aucune porte ne voulut s’ouvrir.
[image]
Néanmoins, la deuxième fois qu’Alice fit le tour de la pièce, elle découvrit un rideau bas qu’elle n’avait pas encore remarqué; derrière ce rideau se trouvait une petite porte haute de quarante centimètres environ:
[image]
elle essaya d’introduire la petite clé d’or dans la serrure, et elle futravie de constater qu’elle s’y adaptait parfaitementAlice ouvrit la porte, et vit qu’elle donnait sur un petit couloir guère plus grand qu’un trou à rat; s’ étant agenouillée,
elle aperçut au bout du couloir le jardin le plus adorable qu’on puisse imaginer.!

[image]

LE MERKABA
[image]
La MerKaBa est le champ d'énergie qui existe autour de chaque chose vivante dans tout l'univers. Il y a plusieurs façons de prononcer Merkaba tel que Merkabah, Merkava et Merkavah. Nous prononçons généralement le mot avec une emphase sur la deuxième syllabe : Mer-KA-ba. D'autres le prononcent avec un accent égal sur toutes les syllabes comme : Mer-ka-ba

MER : désigne une lumière ou plutôt deux champs de lumière à rotation opposée qui occupe le même espace et qui sont générés lorsqu'un individu respire selon certaines méthodes.

KA : esprit ou double spirituel qui naît en même temps que l'humain et qui survit après la mort chez les anciens égyptiens. Partie de l'âme qui voyage dans les cieux.

BA : corps, ou interprétation de l'esprit de sa propre réalité, ou encore l'âme représenté sur les murs des tombes égyptiennes sous la forme d'un oiseau à tête humaine. Partie de l'âme attachée au corps.
[image]


LES MERKABA DANS LE FILM 2001 L'ODYSSEE DE L'ESPACE
[image]
Saviez-vous que dans les premiers dessins de scénario pour son film, Stanley Kubrick voulait utiliser deux pyramides (une sur l'autre -une à l'envers et l'autre à l'endroit) -en forme de diamant- à la place du fameux monolithe noir -en forme de porte dimensionnelle- ? On peut d'ailleurs voir ces doubles pyramides dans les visions de l'astronaute vers la fin du film. Vous remarquerez dans le film, que ces pointes de diamants en mouvements de rotation et de pulsion, symbolisent sans doute des consciences spirituelles.

LES MERKABA DE L'AU-DELA DE KAREN
[image]

[image]


LES ANNALES AKASHIQUES
Le mot «Akasha» est issu de deux anciens mots Tibétains ou du nord de l’Inde. «Aka» désigne l’«espace», un lieu de stockage, ou entrepôt, et «Sa» signifie «ciel», «caché» ou «secret». On peut trouver une traduction simple de ce mot dans les expressions «espace» ou «lieu de stockage invisible».
[image]
Le Registre akashique, qu’on appelle aussi Archives ou Annales akashiques ou subtiles, désigne la trame éthérique dans laquelle s’inscrivent les souvenirs indélébiles et éternelles des expériences des créatures de la Conscience cosmique, d’où il renferme la connaissance du passé, du présent et de l’avenir. Il s’agit de l’immense Réservoir de connaissance qu’est la Conscience de Dieu, une expression de la totalité de la Sagesse universelle, non des écrits. Au niveau astral, il existerait un Grand Livre de Vie pour l’histoire de l’ensemble du Cosmos, mais chacun porterait en lui ses propres archives. L’être humain, parcelle qui émane de l’Intelligence cosmique, porte en lui, de façon atavique ou héréditaire, par ses gênes, ses chromosomes, son système nerveux, le souvenir de la connaissance totale que possédèrent ses géniteurs successifs : Dieu, l’Homme primordial, Adam et Ève, et tous ses ancêtres, jusqu’à son père et sa mère. bibliothequeAinsi, ses archives personnelles recèlent toute l’histoire inconnue des entités humaines de la Création originelle jusqu’aux temps futurs.
[image]
En fait, le mot sanscrit «akasha» désigne l’éther, la matière subtile ou la substance première à partir de laquelle toutes les choses ont été et continuent à être formées, ce que, dans nos cultures, nous appellerions l’Esprit. Cette Bibliothèque du Temps cosmique emmagasine toutes les séquences cycliques des mondes en évolution incessante. Au centre de l’Univers, dans ce lieu bien gardé par la Providence, sans temps ni espace, conserve intactes toutes les données ou séquences existentielles et tous les événements cosmiques qui ont eu lieu dans l’Univers. Peu d’êtres peuvent y avoir accès, uniquement ceux qui sont engagés dans le processus de développement des mondes en état d’évolution. On dit aussi : annales, documents, registres, livres akashiques. Dans les religions chrétiennes, on parle plutôt du «Livre de Saint-Pierre». Ailleurs, on parle aussi des «Annales du Temps», du «Livre de la Vie» ou de la «Mémoire cosmique infaillible».

LA DOCUMENTATION COSMIQUE par Gilles et Carl-Communication reçu en 1979 Extrait du Livre L'UNION COSMIQUE-

[image]

[image]

SCAPHANDRE
[image]
L'histoire de chaque être humain débute sur le plan spirituel, qui forme la partie supérieure de la Création. À l'origine, les facultés humaines ne sont pas encore développées, elles se trouvent à l'état de germe et doivent être peu à peu amenées à leur épanouissement. Or, de même qu'un grain de blé doit être enfoui dans la terre pour s'épanouir – ce qu'il ne peut faire à l'air libre – de même, le germe d'esprit doit quitter les plans spirituels et descendre dans les plans plus denses de la Création pour y mûrir. Le séjour sur le plan terrestre oblige l'esprit à lutter contre la densité ambiante et à développer à ce contact les facultés qui sont en lui. De cette manière, sa volonté, sa persévérance, son discernement ainsi que bien d'autres qualités se développent et s'affermissent.L'esprit quitte donc son plan spirituel d'origine pour pénétrer sur le plan qui fait directement suite vers le bas. L'esprit, qui est d'un genre plus léger que le plan sur lequel il va se rendre, serait repoussé hors de ce plan vers le haut par la loi de la pesanteur, s'il ne revêtait pas une enveloppe construite avec les matériaux de ce nouveau plan. Cette enveloppe agit comme le scaphandre que revêt un plongeur pour descendre dans les profondeurs marines auxquelles il n'appartient pas.Tout comme la forme du scaphandre est adaptée à celle du plongeur, l'enveloppe ou le corps que revêt l'esprit possède une forme humaine. L'esprit n'est en effet pas une chose vaporeuse, floue et indistincte comme on le prétend parfois, mais il a la forme humaine que nous connaissons bien : tête, tronc et membres. L'esprit humain descend ainsi d'un plan à l'autre, en endossant une enveloppe sur l'autre. Chaque nouvelle enveloppe se surajoute donc à celles dont il s'est déjà revêtu, à l'image d'une poupée russe composée de différentes poupées s'emboîtant les unes dans les autres. L’homme qui descend en scaphandre dans l’eau traduit un désir de plonger dans son propre inconscient, d’analyser, de comprendre, d’avoir des connaissances sur soi et découvrir ce qui se cache sous la surface. Mais cet homme est protégé par son scaphandre, cela indique une certaine peur et appréhension d’être en contact directement avec cette mémoire interne.cet égo, cette cuirasse de la séparation qui a eu pour objectif de nous immerger dans la dualité à l’image du scaphandrier qui dépend du bol d’air donné par ceux qui sont à la surface.

[image]

PLUS QU'HIER MOIN QUE DEMAIN
[image]
L'UN DES PLUS BEAUX POÈMES D'AMOUR FRANÇAIS
L'ÉTERNELLE CHANSON Orpheline de père, Rosemonde Lee, dite Rosemonde Gérard, avait pour parrain Leconte de Lisle, et pour tuteur Alexandre Dumas.
Elle fait connaissance d'Edmond Rostand durant l'été 1886 à Luchon. Ils s'échangent des vers, et c'est une véritable poétesse de talent. La famille d'Edmond voit cette rencontre sentimentale d'un bon oeil et ils se marient en 1890.
Elle sera la première "fan" de son mari, publiera un recueil à compte d'auteur sans qu'il le sache, recopiera ses manuscrits illisibles, le poussera et le soutiendra lorsqu'il doute.

Rosemonde Gérard, si elle n'avait pas épousé Edmond Rostand, eût été connue et célèbre pour sa valeur personnelle; la gloire de son mari a éclipsé sa propre réputation.
En a-t-elle souffert en son amour propre d'auteur ? Elle ne l'a point dit. Sans ambition personnelle, elle a semblé toute dévouée à l'art et à la gloire de son mari.

Elle écrit pour son mari et lui dédie le poème L'Éternelle Chanson dont ces deux vers deviendront plus tard célèbres dans le monde entier:

[image]

[image]
S’éveiller à l’ « illumination » est un voyage d’ici à ici, et non d’ici à là. Il n’y a nulle part où aller et rien à atteindre. L’illumination consiste simplement à prendre conscience de ce qui a toujours été là. Il y a simplement prise de conscience de notre ignorance. Le voyage devient un cercle, parce qu’il se termine là où il avait commencé, mais à l’arrivée le même monde nous apparaît complètement différent. En conséquence, votre fausse identité disparaît d’elle-même.La disparition d’un moi illusoire séparé se produit spontanément par la compréhension de ce qui n’avait jamais réellement existé. Le faux moi, bien que n’ayant finalement aucune réalité ultime ne s’en relève pas.
[image]
Dans son sillage demeure seulement ce que nous sommes, à savoir l’illumination.
Beaucoup de maîtres ont déclaré : « Vous êtes déjà réalisés. » Cela créé une confusion si l’on ne fait pas la distinction en le « moi » et ce que l’on est en tant que conscience. Ceux qui disent « vous » êtes déjà réalisés ne s’adressent pas à un « moi » qui interprète le monde d’une manière personnelle. Ils parlent du « moi » illusoire et de son concept erroné de volonté consciente. En fait, ils parlent de tout sauf de ce petit « moi » illusoire qui empêche de voir « ce qui est ».

Il serait plus exact de dire : « Le ‘je suis’ toujours présent, en tant que ressentir permanent de ‘ceci-ici-maintenant’, est déjà réalisé. » Ce qui fait de l’éveil à l’illumination une simple réorientation vers cela que vous êtes déjà. Le ‘moi’ illusoire, en tant qu’entité douée de volonté consciente, ne peut jamais atteindre l’illumination. Aucun moi séparé ne parvient à obtenir l’illumination. Telle est la plaisanterie cosmique !

Quand le chercheur spirituel finit par comprendre ‘ce qui est’, la formule devient quelque chose comme :

‘Je suis’
Néant (conscience)
Faisant l’expérience de
Deux (dualité, état de séparation)
En tant qu’Unicité (‘ceci-ici-maintenant’)

L'éveil est un état de conscience différent, proche du tout jeune enfant, qui offre un regard frais, et complet sur le monde.On pourrait dire que l'éveil, c'est un état dans lequel on est connecté à tout, on ressent tout, et on sait qu'on fait partie de ce tout... sans pour autant le concevoir intellectuellement.L'éveil n'est pas quelque chose de constant, ni d'acquis. On peut atteindre l'éveil, et le perdre dans la minute qui suit. On peut être éveillé des secondes, des minutes, des heures, des jours, des semaines, des mois, ou même des années, et subitement ne plus l'être. C'est un petit peu comme la joie, on l'éprouve aléatoirement, un instant on est joyeux, et celui d'après on ne l'est plus. On ne peut pas vraiment commander à cela, mais on peut s'offrir un cadre de vie favorisant l'apparition de la joie. Il en va de même pour l'éveil. Unevie spirituelle, et sereine, proche de la nature, est plus encline à déclencher en nous l'état d'éveil.Comment atteindre l'éveil ? En commençant par abandonner sa recherche ! En effet, celui qui cherche l'éveil ne le trouve que lorsqu'il abandonne.L’illumination est toujours ici, maintenant. Elle est ce que nous sommes toujours. L’illumination est simplement la réalisation de ce qui est déjà.


[image]

[image]
VIDEO - CLIQUEZ ICI-
Il faut revenir aux sources pour comprendre quel est le sens de cette phrase de Sartre .« Je veux dire que si les rapports avec autrui sont tordus, viciés, alors l’autre ne peut être que l’enfer. Pourquoi ? Parce que les autres sont, au fond, ce qu’il y a de plus important en nous, même pour la propre connaissance de nous-mêmes. Nous nous jugeons avec les moyens que les autres nous ont fournis. Quoi que je dise sur moi, quoi que je sente de moi, toujours le jugement d’autrui entre dedans. Je veux dire que si mes rapports sont mauvais, je me mets dans la totale dépendance d’autrui et alors en effet je suis en enfer. Il existe quantité de gens qui sont en enfer parce qu’ils dépendent du jugement d’autrui ».Si on résume et simplifie, l’enfer c’est les autres parce qu’ils sont des miroirs déformants de nous-mêmes. Déformants car nous avons de mauvais rapports entre nous.Le seul moyen de défense que l’homme a à sa disposition est de transformer autrui, à son tour, en objet. Il faut se délivrer d’autrui, lui échapper pour se réapproprier soi-même et le monde qu’autrui lui vole. La conscience invente ce subterfuge pour continuer à exister en tant que sujet. Or autrui tente de résister à cette tentative de subordination. Ce qui ouvre une véritable lutte des consciences, dans laquelle je ne peux être reconnu par autrui que si je parviens à l’objectiver. Sartre a donc une vision conflictuelle des relations entre consciences.Huis clos illustre parfaitement la difficile coexistence des consciences, le fait qu’autrui est ce qui m’aliène et m’enferme dans une nature donnée, ce qui me prive de ma liberté.
[image]

[image]

MARYSE LEGAGNEUR: LE SEUIL-
VIDEO - CLIQUEZ ICI-
[image]
Maryse Legagneur est une jeune réalisatrice de documentaires qui a longtemps souffert de troubles alimentaires. Elle a changé de vie pour devenir harpiste-thérapeute auprès de patients en soins palliatifs, après avoir frôlé la mort. Une jeune femme qui était loin de croire qu’elle allait vivre assez longtemps pour célébrer ses 40 ans.
[image]
Après des études universitaires en communication et une formation intensive à l’Institut national de l’image et du son (INIS), Maryse Legagneur s’embarque dans l’aventure de La Course destination monde 1998-1999. Elle s’y fait rapidement remarquer et remporte les plus prestigieuses distinctions : Caméra d’Or, Prix du public et Prix Téléfilm Canada. De retour à Montréal, elle réalise plusieurs reportages pour la télévision; d’abord pour l’émission Taxi pour l’Amérique (Télé-Québec et TV5, 1999), puis pour Culture Choc (RDI, SRC et CBC, 2000-2001) et Bande à Part.TV (ArTV, 2001-2002). En 2002, elle réalise les magazines télé Tout un été! et Tout un automne!, également pour la chaîne culturelle ARTV.L’année 2005 est fructueuse pour Maryse Legagneur : elle coréalise avec le collectif Circonstanciel un court métrage de fiction, Le facteur chance, gagnant du premier prix et du prix du public au Film Blitz 2880. Fruit de ses expériences et d’une toute première collaboration avec l’ONF, son premier documentaire, Au nom de la mère et du fils.

[image][image]
AUDIO E.M.I.MARYSE LEGAGNEUR-CLIQUEZ ICI-

[image]

-NEXUS n° 111 -
SITE OFFICIEL
[image]
8 à 14 % d'entre nous entendons des voix. L'avouer c'était, il y a peu, prendre le risque d'être diagnostiqué malade mental. Les choses ont changé avec le mouvement des « entendeurs de voix » ! Venu des pays nordiques, ce vaste réseau soutient et accompagne les victimes hors de l'impasse psychiatrique. Une révolution dans la prise en charge du phénomène, une vraie libération pour les patients ! À découvrir dans NEXUS n° 111 actuellement en kiosque !
[image][image][image]

[image]


MOUVEMENT DES ENTENDEURS DE VOIX
VIDEO - CLIQUEZ ICI-
[image]
[image]
Le Dr Marius Romme, psychiatre, chercheur à l’Université deLimburg à Maastricht aux Pays-Bas , ainsi que le Dr Dirk Corstens psychiatre, sont parmi les rares chercheurs qui considèrent comme Carl Gustav Jung que le dialogue intérieur est une des propriétés de l’inconscient, dès lors parfaitement naturel.
[image]
En 1987, Marius Romme et Sandra Escher, les fondateurs du mouvement des entendeurs de voix, n’avaient aucune idée de l’impact qu’allait avoir la découverte que le fait d’accepter les voix et de leur donner un sens était une alternative riche pour les personnes qui entendent des voix. Pourtant, après 30 ans de travail ils ont construit un mouvement unique et formidable d’entendeurs de voix et d’alliés qui entraînent un grand changement dans la façon dont on considère et aide les personnes qui vivent ce phénomène humain.Le Dr Marius Romme est à l’origine du mouvement Intervoice .Ces deux psychiatres s’écartent à juste titre de la psychiatrie traditionnelle, qui considère que d’entendre des voix est une maladie.

.

[image]
Comme le précise le Dr Corstens :« Entendre des voix ne doit pas être pensé en tant que pathologie que l’on se doit d’éradiquer mais comme une expérience riche de sens, à interpréter, intimement liée à l’histoire singulière de l’entendeur de voix ».Intervoice adopte la même position que Jung, entendre des voix n’est pas en soi une maladie.

Ceci est très important car cela éviterait des diagnostics à la base des problèmes iatrogènes le Haut comité de la santé publique considère comme iatrogène :« les conséquences indésirables ou négatives sur l’état de santé individuel ou collectif de tout acte ou mesure pratiqués ou prescrits par un professionnel habilité et qui vise à préserver, améliorer ou rétablir la santé ».

L’expérience de Rosenhan est là pour nous le rappeler, la conclusion de l’étude est qu’il n’est pas aisé de distinguer les personnes saines, des personnes atteintes d’aliénation mentale dans les hôpitaux psychiatriques. Elle a également illustré les dangers de la dépersonnalisation et de l’étiquetage dans ces établissements.Entendre des voix que les autres n'entendent pas est une expérience significative. De la même façon que les rêves, ces voix font partie intégrante de l’histoire personnelle des personnes concernées. Pourtant, dans les services de santé mentale, le modèle dominant veut que les soignants ne se préoccupent que de la présence ou de l'absence des voix, et pas du tout de leur sens. «Les entendeurs de voix sont des précurseurs dans l’entraide en psychiatrie. Il s’agit non plus d’être dans une relation de fuite avec les voix, mais au contraire d’en faire des alliés bienveillants».

RÉSEAU D'ENTENDEURS DE VOIX QUÉBÉCOIS
http://revquebecois.org/

Eleanor Longden :VIDEO- Les voix dans ma tête- TED-(VO sous-titrée en français)
https://www.youtube.com/watch?v=AV4OwkWDDXs

[image]

LE PROJET OMÉGA : EXPÉRIENCES DU TROISIEME TYPE NDE
Comparaison entre les enlèvements extraterrestres et les NDE
[image]
COMPARAISON ENTRE LES ENLÈVEMENTS
EXTRATERRESTRES ET LES NDE

Le Dr Kenneth Ring, professeur de psychologie ayant étudié les NDE (Near Death Expérience : Expériences de Mort Imminentes) ne s'intéressait pas aux enlèvements par extraterrestres jusqu'à ce qu'on lui conseille de lire "Communion" de Whitley Strieber.
[image]...[image]
Il a eu l'idée de faire une étude
comparative entre les NDE et les enlèvements... Et il a découvert quelques points communs très intéressants:

-les patients, à la suite de leurs expériences de NDE comme d'enlèvement, développent un grand intérêt pour l'environnement, pour autrui également. Ils ont comme une prise de conscience de ce que l'homme fait subir à sa planète.

-Les patients subissent des changements émotionnels profonds, un accroissement de leur émotivité.

-Certains ont développé des dons (médiumnité, don de guérison, par exemple)

-Certains ont des problèmes avec les appareils électriques qui semblent se dérégler en leur présence.

[image]
Ken Ring fut persuadé que les deux domaines, celui des NDE et des abductions, avaient de nombreux points communs et procédaient d’un même mécanisme de «métamorphose de la conscience humaine». Le mot «Oméga» est un hommage rendu au père jésuite au savoir encyclopédique (astrophysicien, paléontologue et philosophe) génial, Teilhard de Chardin qui suggérait que l’espèce humaine se dirigeait petit à petit vers le point ultime de son développement : le point Oméga.Ring, d’un ferme optimisme, essaie de défendre dans son œuvre le fait que les NDE et les rencontres avec des Ovnis ou avec des entités extraterrestres sont «des voies alternatives menant à un type identique de transformation psychospirituelle, mutation s’exprimant sous forme d’une perception élargie du caractère sacré et non isolé de la vie et développant forcément un souci accru pour l’écologie et l’équilibre de la planète».
[image]
Les NDE et rencontres du 3e et du 4e type seraient en quelque sorte des catalyseurs pour accélérer la prise de conscience de l’humain, affirme Ring. Et d’émettre l’hypothèse que les NDE et le phénomène Ovni ont une source commune ayant pour but d’éveiller l’espèce humaine. Ring concède que les deux types d’expérience peuvent s’avérer effrayantes, traumatisantes, voire douloureuses mais tout cela est fait, pense-t-il, avec les meilleures intentions du monde : «Les rencontres paranormales apparaissent comme une porte ouverte à une transformation radicale, à base biologique, de la personnalité humaine».

[image]

bloqué
  944 vues
Fil RSS du sujet
142555 messages dans 30015 fils de discussion, 858 utilisateurs enregistrés, 21 utilisateurs en ligne (0 enregistrés, 21 invités)
Temps actuel sur le forum : 22/11/2017, 06:13
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum