Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion
Avatar

COMPLÉMENT SURPRENANT - #28 -COMPLET-

par gilles surprenant ⌂, vendredi 30 juin 2017, 18:23 (il y a 1389 jours) @ Spyrale

[image]
[image]
[image]
.......[image]

[image]VIDÉORANDIA #28
[image]
Les 10 minutes manquantes à la fin sont disponibles sur la page FACEBOOK ICI:
LA FINALE MANQUANTE
https://www.facebook.com/rgkiwan

[image]

[image]

PROPRIÉTÉ DU NOMBRE #28:
SOURCE

-En biologie humaine, il existe 28 os dans le crâne et autant dans une main, 28 phalanges aux doigts, 28 vertèbres dans la colonne vertébrale autour de l’os sacré. Les dents de sagesse disparaissant avec l’évolution, nous disposerons bientôt tous de 28 dents, nous possédons 28 000 gènes dans notre génome, notre peau met 28 jours à se renouveler.

-au cours d’une messe, le prêtre effectue 28 signes de croix.

-Les signes de croix effectués par le prêtre à la messe sont au nombre de 28.

-Le premier verset de la Thora (premier verset de la Genèse) comporte exactement 28 lettres hébraïques que la kabbale nomme "les 28 lettres de la création et de l'action du commencement"

-Nombre de jours qu'aurait médité Bouddha sous le figuier, selon les bouddhistes, correspondant à un mois lunaire.

-Le Bardo Thodol se divise en trois phases, dont la troisième se nomme «le Bardo du devenir» (Nirmânakâya) qui dure 28 jours.

-Nombre de jours du cycle "émotionnel" dans le biorythme.

-Âge à laquelle l'homme termine généralement sa croissance.

-Vingt-huit battements de coeur sont nécessaire pour qu'un globule rouge parcourt tout le circuit de notre corps.

-Le cycle menstruel de la femme est d'environ 28 jours.

- 28 constellations chinoises Contre les 88 occidentales.

[image]

[image]

Pierre de Châtillon: auteur du site http://incapabledesetaire.com/ nous parle de l'évolution des moyens d'obtenir de l'information sur tous les sujets insolites imaginables et inimaginables, surtout depuis l'ère électronique. On compare les différents types d'ordinateurs (IBM, Apple, Amiga…) qui gèrent les données comme les différentes races humaines ont des cultures différentes. Sur quel nouveau modèle d'ordinateur pouvons-nous prévoir la race qui supplantera l'humanité actuelle?

Le mont Saint-Hilaire et les OVNIs sera aussi en vedette dans cette première rencontre du mois de juillet à la salle EspaceUniSanté. Dès 20h. le VidéOrandia #28 sera enregistré comme d'habitude à la salle EspaceUnisanté du 77. boul. Laurier Mont-Saint-Hilaire (les portes de notre salle ouvrent à 19h30). Informations: http://www.esoterisme-exp.com/Section_main/Conference/Conference.php#Jardin
Informations aussi données sur le répondeur au 450-467-5606.

Ensuite, notre soirée du samedi soir de discussions ésotériques au feu de camp (si la météo le permet). Apportez votre chaise de jardin.
https://youtu.be/txtosUmwTC8


[image]

NOUS BAIGNONS DANS UNE MERE D'ÉNERGIE
[image]
Un poisson de mer en eau profonde n'a probablement pas de moyens d'appréhender l'existence de l'eau; il est immergé uniformément dedans : et c'est notre condition vis-à-vis de l'éther. Pour faire une analogie, on peut citer cet exemple : un homme assis au fond de la mer avec une tasse à la main se demande comment il peut remplir sa tasse d’eau. Par analogie, l’eau joue le rôle de l’énergie, et l’homme au fond de la mer, l’Humanité qui vit sur Terre. L’omniprésence de cette énergie nous fait oublier qu’elle existe et qu’elle est infinie.
[image]

[image]

ÉRIC DOLLARD; LE TESLA 2.0?
-SITE OFFICIEL
[image]
-FACEBOOK
[image]
ERIC DOLLARD est un ingénieur en électricité Américain qui est une «légende vivante» dans le domaine de la recherche électrique. Il est considéré par beaucoup comme l'expert le plus compétent aujourd'hui vivant sur la vraie nature de l'électricité.Eric Dollard est le seul homme connu à pouvoir reproduire avec précision plusieurs des expériences de Tesla avec Radiant Energy et transmission de puissance sans fil . C'est parce qu'il comprend que la théorie électrique conventionnelle ne comprend que la moitié de l'histoire.Eric Dollard est l'autorité la plus compétente de la technologie Tesla.Eric Dollard a consacré sa vie à découvrir la vérité scientifique à une meilleure humanité. Il a réussi au-delà de toutes les attentes et a même dépassé Nikola Tesla. Sa récompense a été la tyrannie et la pauvreté.
[image][image]
Ses théories énergétiques et son corpus de travail, qui relient la pensée de Tesla, Viktor Schauberger et Wilhelm Reich, représentent quelques-uns des matériaux frontaliers les plus importants jamais publiés et ont inspiré toute une génération de chercheurs alternatifs à poursuivre leurs explorations et leurs expérimentations.

STEVE ZUNIGA -1706 -CLUB CRÉÉE-
POUR VOUS ABONNEZ AU CLUB CRÉÉE -CLIQUEZ ICI-
[image]


[image]

CANADA D'UN OCÉAN A L'AUTRE
symboLYSme du CANADA -CLIQUEZ ICI-

[image][image]
POURQUOI NE PAS AVOIR PLACÉ UNE FEUILLE D'ÉRABLE VERTE AU CENTRE
(Encore que l'érable vit presque exclusivement au Québec) ;-)
ET DEUX BANDES BLEUES DE CHAQUE CÔTÉ
EN RÉFÉRENCE À LA DEVISE DU CANADA QUI EST: "D'UN OCÉAN À L'AUTRE" ?

_____________________________________________________________________________

LA DEVISE DU CANADA VIENT DE LA BIBLE
SOURCE
[image][image]

Le drapeau du Canada représente un feuille d’érable rouge sur un fond de bandes verticales, rouge, blanche, rouge A mari usque ad mareest la devise nationale du Canada, qui provient du huitième verset du PSAUME 72 du livre des Psaumes de la BIBLE.Elle signifie De la mer jusqu’à la mer et est à comprendre D’un océan à l’autre(l’océan Atlantique et l’océan Pacifique) s’agissant du Canada.
[image]

_____________________________________________________________________________


LA FEUILLE D'ÉRABLE QUI TOMBE EN AUTOMNE..
[image]

[image]

PIERRE CHATILLON POETE et MUSICIEN
SITE OFFICIEL
[image]
Pierre Chatillon, né à Nicolet au Québec le 6 janvier 1939 (78 ans), est un poète, romancier, nouvelliste, essayiste, compositeur et créateur de parcs québécois.Pierre Chatillon est né à Nicolet, dans une famille de musiciens — son père, sa mère, son grand-père, son arrière-grand-père l'étaient tous. Après des études au Séminaire de Nicolet, il séjourne trois ans à Paris où il étudie la littérature à la Sorbonne.
[image]
Il écrit son premier recueil de poèmes, Les cris, à l’âge de 17 ans et le publie l’année suivante.Écrivain prolifique, il ne cesse jamais de faire paraître de nouveaux ouvrages. Il est professeur à l’Université du Québec à Trois-Rivières, de 1968 à 1996. En 1998, il crée, à Nicolet, le parc littéraire L’arbre de mots. En 2005, il fait installer, dans le parc des lilas de Bécancour, trois grandes sculptures intitulées Les Oiseaux-poèmes. Il organise plusieurs spectacles au cours desquels il récite ses poèmes en les actant, interprète ses propres chansons et joue du saxophone et d’un instrument appelé jeu de bouteilles qui avait été construit par son grand-père.À partir de 2005, il se met à composer d’innombrables pièces musicales (plus de 40 quatuors) et des chansons.

[image]

PIERRE DE CHÂTILLON -INCAPABLE DE SE TAIRE-
SITE OFFICIEL
[image]
S’il y a un site qui vaut vraiment le plaisir d’être découvert c’est assurément Incapable de se taire, effectivement notre ami Pierre de Châtillon ne passe pas par quatre chemins pour aller directement au but. Pierre est un grand chercheur et ses travaux sur l’archéologie interdite ne manqueront pas de vous fasciner. Grand spécialiste des dormeurs géants, Pierre vous apportera directement dans le monde des anciens, où étaient situés les sites importants et aussi comment il vivait. Incapable de se taire est un site incontournable où toute la vérité est bonne à dire, alors allez-y faire une visite et même si vous n’êtes pas toujours d’accord avec tous les sujets, prenez le temps d’analyser ses recherches vous ne le regretterez sûrement pas.
ÉTYMOLOGIE de CHÂTILLON:-Châtillon est un nom de lieu, dérivé du mot château-Châtillon est une commune française du département des Hauts-de-Seine en région Île-de-France, au sud-ouest de Paris.-Châtillon serait un dérivé, sans doute mérovingien, du bas latin castellum, diminutif de castrum, accompagné du suffixe -ionem. Castrum désigne d’abord tous les types de forteresse, depuis le simple donjon jusqu’à l’enceinte urbaine, puis se spécialise dans le sens de « château fort » et se réduit ensuite à celui de « grande maison de plaisance »-
[image]
........[image]


Le fil des évènements
http://www.incapabledesetaire.com/fil.html


Nenki interview Pierre de Chatillon: Les Dormeurs Géants de l'Amérique
https://www.youtube.com/watch?v=Q-VkJDxXuEg&t=1s
https://www.youtube.com/watch?v=Q-VkJDxXuEg

emission Pierre chatillon fevrier 2011
https://www.youtube.com/watch?v=TLUUzorYfOg&t=12s

[image]

AUTRES OBSERVATION D'OVNIS AU QUÉBEC LE 22 JUIN 2017-
[image]


-BOULE ORANGÉE EST APPARU SOUDAINEMENT S'EST IMMOBILISÉE A NAVIGUER DOUCEMENT ET EST DISPARUE TRES RAPIDEMENT
http://ovni-expert.com/2017/06/23/boule-orangee-est-apparue-soudainement-s-est-immobili...

-RIVIERE ROUGE -DRÔNE OU PAS?
http://ovni-expert.com/2017/06/23/drone-ou-pas/

-LACHINE OVNI
http://ovni-expert.com/2017/06/22/stationnement-ovnis/


[image]

Dr. STEVEN GREER:The Cosmic False Flag
-13 NOVEMBRE 2016-
VIDEO - CLIQUEZ ICI-
[image]
Quelles technologies ont été développées depuis les années 1940 qui permettent des projets para-militaires non-reconnus d'accès spécial (USAP) pour affecter la conscience, mettre en évidence les événements Alien faux et planter les graines de la peur pour justifier un Armageddon scénarisé!La façon dont les OVNI fabriqués par l'homme, la mise en scène de style hollywoodien et les systèmes de guerre électronique très avancés permettent aux USAP de faire des enlèvements, des mutilations et d'autres événements de faux-drapeau - et comment ils ont conditionné et préparé le monde par la peur des étrangers pour le canular Menace Alien officielle.Ce que vous devez savoir pour différencier la présence en ET trompeuse contre l'ET réelle, et comment nous pouvons aller de l'avant pour créer une civilisation sur terre fondée sur les principes de la paix universelle.La connaissance est le pouvoir: UFO - " U n- F ounded - O pportunities" cela signifie en connaissant les plans néfastes, nous pouvons les éviter!
[image]


[image]

VAGUE D'OVNI SUR LA BELGIQUE DE 1989 a 1991
[image]
Elle commença le 29 novembre 1989 et dura 18 mois environ avec des périodes d'accalmie et des pics d'observations. Il s'agissait d'un ou plusieurs objets volants de formes triangulaires avec une envergure d'environ 40 à 50 mètres se déplaçant souvent en basse altitude sans emmètre de bruit, ni le moindre souffle d'air.

La Société belge d'étude des phénomènes spatiaux (SOBEPS) affirme avoir collecté plus de 1500 témoignages durant cette période et mené avec la coopération de l'armée belge environ 1000 enquêtes.


VOICI LES PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DES OVNIs OBSERVÉS :
''Sur un total de six cent cinquante observations,
cinq cent resteront inexpliquées''

[image]

Engins volant de forme triangulaire (environ 50 m de coté) (1)
Trois grands phares d'environ un mètre de diamètre à proximité des angles du triangle.
Une lumière orange ou rouge en rotation semblable à un gyrophare, au centre de la forme triangulaire. Lumière pulsante.
D'autres formes ont été aussi décrites, dont des rectangles ou losanges de très grandes dimensions.
Déplacement lent, moins de 40km/h.
Déplacement à très basse altidude : Moins de 20m.
Pas de son ou alors un très léger bourdonnement.
Aucun déplacement d'air ressenti par les témoins.
Pas de phénomènes électromagnétiques notés.
Quelques rares témoignages feraient état d'accélérations fulgurantes.
Parfois les triangles se mettent en position verticale.
Quelquefois, disparition brutale de l'engin, de manière évanescente.
La Vague Belge d'OVNIs est exceptionnelle tant par le nombre d'observations, que par la durée de cette vague (près de dix-huit mois !). De plus, ces OVNIs se sont manifestés sur un pays qui est le plus densément peuplé d'Europe.


La vague proprement dite (qui a officiellement commencé le 29 Novembre 1989 à Eupen) a été précédée par une période préliminaire d'observations qui a duré deux mois, avec un taux moyen de 0,4 observations par jour.

Brusquement, le 29 novembre 1989, il y eut en quelques heures et dans une région limitée, près de 150 observations indépendantes. La Belgique était donc confronté à une vague exceptionnelle, bien que toute son ampleur ne pouvait pas encore être évaluée à ce moment. Les observations d'OVNI se poursuivirent après cette date, pendant des jours et des semaines. Celles-ci sont accumulées au taux moyen de 6,4 par jour, pendant quatre semaines. Ensuite, le taux moyen est tombé à 1,5 par jour pendant quatre mois et puis à environ 1 par jour pendant toute une année. passagères.


L'ARMÉE BELGE TRAQUE LES OVNI sur RADAR
[image]
La nuit du 30 au 31 mars 1990, l’armée de l’air belge fait décoller deux F-16 afin d’intercepter un ovni signalé par plusieurs témoins au sol dont des gendarmes de Wavre, et apparu sur les radars. C’est la nuit la plus célèbre de toute la vague, en raison de sa spectaculaire poursuite radar d’un ovni par deux F-16 de la FAB. La « chasse » dure environ une heure.
[image]
Selon le général de Brouwer, de l’armée de l’air belge, « des taux d’accélération très importants ont été mesurés, non imputables à des engins conventionnels ». Effectivement, les radars Doppler des deux avions ont à plusieurs reprises « accroché » un écho, qui a à chaque fois adopté une attitude apparemment intelligente d’évitement; l’analyse de l’enregistrement radar des F-16 indique que l’engin non identifié effectua des manœuvres « théoriquement mortelles pour un pilote humain » (passant en quelques secondes de 700 à 10 000 pieds puis redescendant à 500 pieds en 5 secondes, tout en accélérant à plus de 1500 km/h).

L'armée belge traque les OVNI - Archive INA
https://www.youtube.com/watch?v=s-0GA_uH5aA

Vague d'OVNI en Belgique: Lock-on RADAR Bulletin de Nouvelles à Télé-Métropole Mars 1992
https://www.youtube.com/watch?v=fz9XN-rKzJc

[image]

UFO DARK IN THE GLOW MONNAIE ROYAL CANADIAN
PRIX SUR EBAY
[image]
Cette belle nouvelle pièce de monnaie noire comporte la couleur Maple Leaf et la technologie Glow in the Dark. Ruthénium noir des deux côtés et platine platine sélective.Mintage: seulement 500 pièces dans le monde. Avec une boîte de luxe et un COA numéroté.

[image]

[image]

[image]

[image]

[image]


[image]

UN ALIEN APPARAIT SUR LA FACE D’UNE PIÈCE DE MONNAIE CANADIENNE DANS LES ANNÉES 2000
Entre les récits de science-fiction les plus audacieux, et les rencontres du troisième type, les extraterrestres, depuis le 20ème siècle, sont entrés durablement dans notre culture. C’est peut-être ce constat qui inspiré les canadiens à incruster un alien sur l’une de leurs pièces de monnaie.
REGARDEZ !!!!!!-

[image]
L’extraterrestre apparait sur une pièce de 20 dollars, imprimé dans les années 2000. Sur sa face, on peut voir un homme ramant à bord d’un canoë-kayak. C’est dans le reflet de ce dernier que l’on peut voir un étrange être vêtu, semble-t-il, d’une large toge dotée d’une capuche.
[image][image]
En outre, ses caractéristiques physiques rappellent, sans équivoque, celles d’un alien : un crâne proéminent, une petite bouche ainsi que des yeux en forme d’amandes.Mais pour les spécialistes, il ne s’agirait pas d’un extraterrestre, mais d’un enfant amérindien qui effleurerait, de sa main, l’eau de la rivière. Cela symboliserait ainsi le passé et l’avenir de la glorieuse nation Canadienne.Il est évident que n’importe quel observateur avisé reconnaitrait, dans cette silhouette, un être extraplanétaire.
Sachant que sur la face pile de la pièce se trouve le visage de la Reine Elisabeth II, des théoriciens du complot pensent que cette collusion aurait un sens caché.

[image]

PISTE D'ATTERRISSAGE D'OVNI EN ALBERTA 1966-67
SOURCE
[image]
Lorsque les communautés célèbrent le passé, ils choisissent souvent de regarder vers l’avenir pour de l’inspiration dans la construction de leurs souvenirs. C’était le cas avec Saint Paul en 1966-67 lorsque la ville commençait ses préparations pour la célébration du premier centenaire du Canada. Lorsque la ville a gagné son prestige en 1963 en complétant le premier projet centenaire majeur au Canada, le Centre récréatif de Saint Paul, c’était un projet d’une autre sorte qui capturerait l’imagination des Canadiens. Inspirés en partie par un projet initié par le gouvernement canadien d’encourager les communautés de construire des monuments pour le centenaire, Saint Paul a pris une approche unique dans la construction de leur plus grand projet du centenaire; au lieu d’une statue ou un parc, ils ont construit quelque chose encore plus extraordinaire—la première piste d’atterrissage d’OVNI. C’était l’idée de W.R. Treleaven de Hamilton, en Ontario, et de Ken Reed de Calgary. Le Comité du centenaire de Saint Paul fut chargé avec la promotion du point de repère.

La piste d’atterrissage de 130 tonnes fut construite près de l’entrée principale du terrain de récréation sur de la terre donnée par la ville de Saint Paul. Dans l’esprit du centenaire du Canada, une capsule de temps fut scellée dans la partie arrière avec des lettres adressées aux Canadiens d’Ernest Manning, du maire de Saint Paul, et du président de la chambre économique de Saint Paul. La capsule sera ouverte en 2067.

Sur une plaque est inscrite la phrase suivante :

« République de Saint-Paul (Stargate Alpha)

[image]
La piste d’atterrissage de 130 tonnes fut construite près de l’entrée principale du terrain de récréation sur de la terre donnée par la ville de Saint Paul. Dans l’esprit du centenaire du Canada, une capsule de temps fut scellée dans la partie arrière avec des lettres adressées aux Canadiens d’Ernest Manning, du maire de Saint Paul, et du président de la chambre économique de Saint Paul. La capsule sera ouverte en 2067.
Sur une plaque est inscrite la phrase suivante :

SOURCE
[image]

« République de Saint-Paul (Stargate Alpha)
Le terrain sur lequel a été édifiée la plate-forme été déclaré zone internationale par la ville de Saint-Paul,"comme symbole de notre foi en l'humanité pour qu'elle préserve l'univers de guerres et de conflits nationaux. Ce voyage dans l'espace sera sans danger pour tous les êtres intergalactiques. Tous les visiteurs de la Terre et d'ailleurs sont les bienvenus sur ce territoire et dans la ville de Saint-Paul. »

[image]
Le projet a attiré l’attention du gouvernement du Canada. L’Honorable Grant MacEwan, le Lieutnant-Gouverneur de l’Alberta dans le temps, a aidé à tourner le sol en 1967. Aussi, dans un grand spectacle, le ministre de la Défense nationale, l’Honorable Paul Hellyer, est arrivé par hélicoptère pour les cérémonies officielles.

[image]
Le terrain sur lequel a été édifiée la plate-forme été déclaré zone internationale par la ville de Saint-Paul,"comme symbole de notre foi en l'humanité pour qu'elle préserve l'univers de guerres et de conflits nationaux. Ce voyage dans l'espace sera sans danger pour tous les êtres intergalactiques. Tous les visiteurs de la Terre et d'ailleurs sont les bienvenus sur ce territoire et dans la ville de Saint-Paul. »
[image]

Le projet a attiré l’attention du gouvernement du Canada. L’Honorable Grant MacEwan, le Lieutnant-Gouverneur de l’Alberta dans le temps, a aidé à tourner le sol en 1967. Aussi, dans un grand spectacle, le ministre de la Défense nationale, l’Honorable Paul Hellyer, est arrivé par hélicoptère pour les cérémonies officielles.
[image]
Le coût final pour ce projet en particulier était 11 000 $, avec les matériaux et la construction données par les compagnies de la région. Dans les années quatre-vingt dix, un centre touristique et une exposition sur les OVNIs ont été ajoutés, ce dernier comportant des photos d’OVNIs, de cercles dans les blés et de d’autres phénomènes inexplicables. Aujourd’hui le site attire des visiteurs de partout dans le monde et fut récemment le site d’une conférence internationale sur les OVNIs en 2000. La Reine Elizabeth II et la mère Térésa sont deux des plus importants visiteurs au site.
______________________________________________________________________________

OVNI:RÉVÉLATIONS EX MINISTRE CANADIEN PAUL HELLYER
[image]
Le 25 septembre 2005, dans un discours inattendu à l'université de Toronto qui a fait l’effet d’une véritable bombe dans les journaux canadiens, Paul Hellyer, ministre de la défense du Canada de 1963 à 1967 a affirmé publiquement: « Les OVNIS sont aussi réels que les avions qui volent au-dessus de votre tête. »

[image]

Projet MAGNET - WILBERT SMITH - CANADA(1950-1954)
VIDEO - CLIQUEZ ICI-
[image]
SOURCE

Le projet Magnet est l'équivalent canadien du projet américain Grudge, mais beaucoup plus scientifique, car Smith (ingénieur en éléctronique canadien) pensait que les ovnis se servaient du magnétisme terrestre pour se déplacer. Après avoir reçu le mémo de Wilbert Smith le 21 Novembre 1950, le Département du Transport canadien ne tarde pas à suivre la recommandation de Smith : le 2 Décembre, le commandant C. P. Edwards, alors Délégué du Ministre des Transport aux Services de l'Air, met en place le projet Magnet. Smith est nommé ingénieur en charge du projet, avec 2 autres ingénieurs et 2 autres techniciens y travaillant à temps partiel. La section diffusion et mesure de la Division des Télécommunications reçoit l'ordre de mener à bien le projet avec toute l'assistance nécessaire de sources telles que le DRB (le docteur O. M. Solandt, président du DRB offre sa pleine coopération) et le CNRC.
Le gouvernement canadien, à l'identique de son homologue américain, tente de minimiser les travaux de Wilbert Smith et du projet Magnet. En 1964 par exemple, le Département du Transport informe un demandeur : "...nous devrions resignifier qu'à aucun moment ce Département n'a mené de recherche dans le domaine des objets volants non-identifiés. Comme l'a indiqué M. Depuis à Handard le 4 Décembre 1963, un programme réduit d'enquête dans le domaine de la géomagnétique fut mené par le Division Télécommunications de ce département entre 1950 et 1954. Cette investigation mineure avait pour objectif l'étude du phénomène magnétique, en particulier lorsque ce phénomène résultait de conditions réunies inhabituelles dans la théorie électromagnétique de base... Ce projet personnel ne provoqua aucune dépense pour le département, et ne bénéficia d'aucun soutien Départemental non plus. "

[image]
Le 10 Août 1953, Smith produit un autre rapport sur le projet Magnet, contenant les conclusions suivantes : "Il apparaît alors, que nous sommes face avec une probabilité substantielle à l'existence réelle de véhicules extraterrestres, indépendamment de leur accord avec notre vision des choses. De tels véhicules doivent nécessairement utiliser une technologie d'une avance considérable par rapport à la nôtre. Il est donc demandé que la prochaine étape dans cette étude soit un effort substantiel vers l'acquisition autant que possible de cette technologie, qui pourrait sans nul doute être d'une grande valeur pour nous."
Le gouvernement canadien nie que les conclusions de Smith soient en quoi que ce soit représentatives d'un avis officiel et Smith lui-même dément le status officiel de ce rapport, insistant sur le fait qu'il représente sa vision personnelle et celle de son petit groupe de recherche. Cette vision ne fut ni adoptée ni rejetée par le gouvernement, bien que les accréditations et l'intégrité de Smith ne soient pas contestées, et que des années après il continue à représenter son département avant le House of Commons Broadcasting Committee.

[image]
En 1950, l'ingénieur radio principal du ministère des Transports, Wilbert B. Smith, demande à ses supérieurs le droit d'utiliser un laboratoire et les installations extérieures du ministère afin de mener une étude sur les objets volants non identifiés (OVNI), et sur les principes physiques qui leur sont associés. Smith lance le projet Magnet dans le but d'étudier, entre autres, le phénomène magnétique qui, pense-t-il, devrait mener à une technologie nouvelle et fort utile.

Le projet repose sur les concepts du géomagnétisme et la conviction qu'il serait possible d'utiliser et de manipuler le champ magnétique terrestre pour propulser des engins. À partir d'expériences menées en novembre 1951, Smith conclut qu'on peut extraire du sol une énergie suffisante pour alimenter un voltmètre d'environ cinquante milliwatts. Smith croit avoir trouver une piste qui le mènera à une nouvelle technologie, et il est convaincu qu'une corrélation existe entre ses recherches et les enquêtes menées sur les ovnis.Le 10 août 1953, Smith produit un autre rapport sur le projet Magnet, contenant les conclusions suivantes :
[image]
http://shop.garpan.ca/produit/ebook-la-science-nouvelle-par-wilbert-smith-100-p/
Traduction inédite de l’opus magnum de Wilbert Smith, le pionnier de l’ufologie au Canada. Dans cet ouvrage peu connu (même des spécialistes en ufologie), nous retrouvons les idées centrales qui ont animées Smith lors des recherches du Projet Magnet, ce fameux projet d’étude gouvernemental des ovnis mené pour le compte du Département du transport du Canada, de 1950 à 1954.COMMANDEZ CE LIVRE AU GARPAN.
''Il apparaît alors, que nous sommes face avec une probabilité substantielle à l'existence réelle de véhicules extraterrestres, indépendamment de leur accord avec notre vision des choses. De tels véhicules doivent nécessairement utiliser une technologie d'une avance considérable par rapport à la nôtre. Il est donc demandé que la prochaine étape dans cette étude soit un effort substantiel vers l'acquisition autant que possible de cette technologie, qui pourrait sans nul doute être d'une grande valeur pour nous.''
[image]
ARCHIVES CANADA - CLIQUEZ ICI-

VIDEO - CLIQUEZ ICI-

[image]

STAR TREK: The Original Series – U.S.S. Enterprise NCC-1701
Crew 2016 2oz Silver Proof Coin

[image]
[image]

Star Trek a 50 ans : comment cette série a changé le monde
[image]
Star Trek a 50 ans. Le 6 septembre 1966, le premier épisode de la série de Gene Roddenberry était diffusé au Canada. Deux jours plus tard, c'était au tour des Etats-Unis. Le début d'un univers de 5 séries télévisées et 13 films qui a marqué la culture contemporaine.La série entière inspirera des générations d'astronautes et d'ingénieurs de la NASA. Témoin de ce lien particulier, l'équipage de l'Enterprise fictive invité lors de la sortie des ateliers de la navette spatiale... Enterprise. Ou encore, plus récemment, l'astronaute italienne Samantha Cristoforetti qui porte un costume de Star Trek à l'intérieur de la station spatiale internationale. Même l'astrophysicien de génie Stephen Hawking, qui a joué son propre rôle.

Antiraciste, pacifiste, militante de l'exploration et de la recherche scientifique, Star Trek n'est pas une série comme les autres. Au travers de cinq éditions, bientôt six avec Star Trek Discovery qui va débarquer sur CBS en janvier, treize films (dont les "reboot" contestés depuis 2009), l'invention de Gene Roddenberry n'a pas marqué que le cinéma. C'est désormais une partie de notre patrimoine culturel, dessinant un futur meilleur vers lequel nous pourrions aller, si tout va bien.Le monde de Star Trek, c'est déjà l'unité de la planète, la fin des divisions par cultures, ethnies ou nationalités. La série originale le symbolisait bien, avec un poste de commandes comprenant un Russe (en pleine guerre froide !), une femme noire, un demi-alien et même un ingénieur écossais.

MERE DE RODDENBERRY CAROLINE GLEN
SOURCE
[image]
Gene Roddenberry nait d'un père officier de police, Eugene Edward Roddenberry, originaire de l'état de Géorgie et d'une mère native d'El Paso, CAROLINE "GLEN" Golemon Roddenberry. Lorsque Gene a environ deux ans, sa famille déménage à Los Angeles où il passe son enfance. Son père alors entre dans le département de police de Los Angeles (LAPD) pour y faire carrière pendant vingt ans.

ROBERT ST-ONGE -STAR TREK
-VIDEO- ROBERT ST-ONGE -CLIQUEZ ICI-
Abonnez-Vous au Club Créée salle 1610 pour voir la Suite...
[image]
15 Minutes avec Robert St-Onge sur Star Trek.

[image]
Pour ceux qui ne connaissent pas Robert St-Onge, disons qu'il s'agit d'un physicien très original qui avait établi des relations très particulières entre la physique et le monde de la spiritualité. Aujourd'hui décédé, il a participé à plusieurs émissions d'ésotérisme expérimental. Plusieurs des concepts étudiés dans l'école Djedi sont d'ailleurs inspirés par ses travaux.

[image]

ULTRA TOP SECRET OVNI
NIVEAU DE SECRET
DOSSIER ULTRA TOP SECRET des américains.
Plus secret que la bombe atomique.

Les niveaux de classification des informations:

- Unclassified (U): Ce n’est pas vraiment une « classification » proprement dite, c’est en fait ce que l’on appel « la valeur par défaut », et renvoie à des informations qui peuvent être divulguées à des personnes sans autorisation préalable. (Ce sera aussi ce niveau de classification qui sera attribué à un document, lorsqu’il se trouvera déclassifié).

- Restricted (R): C’est le premier niveau de classification, lorsque l’information, si elle était divulguée, provoquerait un « dommage minime » à la sécurité nationale.

- Confidential (C): Ce niveau est défini comme une information qui serait « dommageable » à la sécurité nationale si des informations étaient divulgués.

- Secret (S): L’information est classée Secret lorsque sa divulgation causerait un « préjudice grave » à la sécurité nationale. En fait, la majorité des informations qui sont « classées », entrent dans cette catégorie.

- Top Secret (TS): C’est officiellement le plus haut niveau de sécurité, il est défini pour protéger une information qui provoquerait des « dommages exceptionnellement graves » à la sécurité nationale si elle était divulguée au public. Relativement peu d’informations sont classées « Top Secret », par rapport aux autres niveaux de classification. Seul ce qui est extrêmement sensible (conception d’arme, informations sur la sécurité présidentielle, les projets liés au nucléaire, les renseignements divers) sont classé au niveau Top Secret.

- Ultra Top Secret: Ce niveau n’est pas censé exister officiellement, mais je le mentionne tout de même, car il y a plusieurs sources fiables, qui nous indiquent qu’il existerait réellement


[image]

VON BRAUN-MENACE EXTRATERRESTRES
VIDEO-CLIQUEZ ICI-
SUITE DU TEXTE
"L'étape qui suivra le terrorisme mondial, sera un nouvel ennemi venu de l'espace. Cet ennemi sera soit une météorite soit une menace extraterrestre".- (Wernher Von Braun)
[image]
Le Dr. Wernher von Braun,chef du programme des fusées nazie, a été amené en Amérique après la guerre parce que notre gouvernement a estimé que ses connaissances et ses compétences étaient trop vitales pour tomber entre des mains ennemies.M. von Braun a fourni une grande quantité d’informations recueillies auprès d’autres scientifiques nazis de haut niveau comme son patron, le général S.S. Hans Kammler. Von Braun était au courant des recherches sur les véhicules à propulsion gravitationnelle. Grâce à son accès aux programmes secrets de la NASA, von Braun a apparemment commencé à voir la « big picture » concernant les véritables objectifs du programme spatial américain, et la façon dont le complexe militaro-industriel le manipulait selon un agenda secret caché.Le Dr. Carol Rosin était un dirigeant de l’industrie lors de sa première rencontre avec le Dr. Wernher von Braun en Février 1974. A cette époque, avant sa mort en 1977, von Braun a révélé au Dr. Rosin l’agenda caché de la NASA.L’invitant dans son bureau, von Braun a étonné le Dr. Rosin en lui expliquant que tout cela conduisait à un contrôle planétaire sous l’autorité d’un gouvernement mondial unique.Selon le Dr. Rosin, von Braun lui a ensuite fait une confession d’une suprême importance: Il a dit qu’un pouvoir secret transnational, déjà en existence, prendrait le contrôle de cette planète de façon permanente par le biais d’une fausse invasion extra-terrestre.Selon von Braun, les armes stationnées dans l’espace extra-atmosphérique, plus tard connu sous le nom de programme « Star Wars » (guerre des étoiles), devaient être promues comme « bouclier » contre les Russes. Puis, comme un moyen de défense contre les états « voyous ». Puis, comme protection contre les astéroïdes et les météorites. Enfin, elles seraient présentées comme une protection contre une menace extraterrestre.Selon von Braun, toutes ces justifications ne seraient que mensonges. Ces armes spatiales seraient inutiles contre des bombes nucléaires portables qui étaient déjà disponibles en 1974, ainsi que les armes chimiques, virales, bactériennes, et biologiques.Plus important encore, von Braun lui a ensuite fait une confession d’une suprême importance: Il a dit qu’un pouvoir secret transnational, déjà en existence, prendrait le contrôle de cette planète de façon permanente par le biais d’une fausse invasion extra-terrestre.

VIDEO-CLIQUEZ ICI-


CAROL ROSIN: W. VON BRAUN M'AVAIT DIT LES MENSONGES SUR L'ARMEMENT DE L'ESPACE.
VIDEO - CLIQUEZ ICI-
[image]
-Le Dr Carol Rosin était la première femme directrice de la Corporation des Industries Fairchild et fut la porte-parole de Wernher Von Braun pendant les dernières années de sa vie. Elle a fondé l'Institute for Security and Cooperation in Outer Space à Washington DC et elle a témoigné à plusieurs occasions devant le Congrès au sujet des armes basées dans l'espace.
[image]
Von Braun lui a révélé un plan pour justifier les armes dans l'espace basé sur la mystification d'une menace extraterrestre. Elle fut également présente lors de rencontres dans les années 70 lorsque le scénario de la Guerre du Golfe des années 90 fut planifié. - il m'a répété encore et encore: « la dernière carte, la dernière carte, la dernière carte, sera la menace extraterrestre.»Nous avons des témoins ici qui ont travaillé dans des départements classés et qui ont eu le courage de venir ici, de supporter ce que Werner Von Braun m'a dit entre 1974 et 1977. Nous pouvons produire des technologies non polluantes, Werner Von Braun me décrivait à l'époque que l'on pouvait avoir des voitures volantes, il m'a décrit ça. Se basant sur des rayons et sans aucune pollution sur cette planète.Carol Rosin, a reçu de Wehner Von Braun en 1976, un avertissement d'une fausse attaque extraterrestre.Von Braun lui avait dit que d'abord c'est la menace communiste
,ensuite ce serait la menace terroriste, et la dernière carte serait un (fausse) menace extraterrestre. Ce sera des mensonges, comme les autres menaces...Le Dr. Carol Rosin était un dirigeant de l’industrie lors de sa première rencontre avec le Dr. Wernher von Braun en Février 1974. A cette époque, avant sa mort en 1977, von Braun a révélé au Dr. Rosin l’agenda caché de la NASA.

L’invitant dans son bureau, von Braun a étonné le Dr. Rosin en lui expliquant que tout cela conduisait à un contrôle planétaire sous l’autorité d’un gouvernement mondial unique.

Selon le Dr. Rosin, von Braun lui a ensuite fait une confession d’une suprême importance: Il a dit qu’un pouvoir secret transnational, déjà en existence, prendrait le contrôle de cette planète de façon permanente par le biais d’une fausse invasion extra-terrestre.
Selon von Braun, les armes stationnées dans l’espace extra-atmosphérique, plus tard connu sous le nom de programme « Star Wars » (guerre des étoiles), devaient être promues comme « bouclier » contre les Russes. Puis, comme un moyen de défense contre les états « voyous ». Puis, comme protection contre les astéroïdes et les météorites. Enfin, elles seraient présentées comme une protection contre une menace extraterrestre.

[image]

CONTACT ULTRATERRESTRE De philip j imbrogno-
[image]
Date de parution:Novembre 2011-29,95
Contact ultraterrestre enquête sur les rapports les plus extrêmes et les plus bizarres concernant les ovnis - les cas qui effraient la plupart des enquêteurs dans ce domaine - et expose une nouvelle approche quantique radicale pour comprendre le phénomène de contact.

Lorsque Philip Imbrogno a collaboré avec le célèbre chercheur du domaine des ovnis Dr J. Allen Hynek, sur Night Siege, Dr Hynek avait demandé que les cas les plus sensationnels «avec un haut niveau d'étrangeté» - des prétentions de contact avec non seulement une intelligence extraterrestre, mais aussi avec des démons, des djinns, et autres êtres d'autres dimensions - ne soient pas publiés. Hynek croyait que les rapports nuiraient à la crédibilité de l'ensemble du domaine d'enquête sur les extraterrestres. Ce livre révèle, pour la première fois, les détails de ces comptes-rendus controversés et présente les conclusions scientifiques étonnantes d'Imbrogno à partir de ses 30 années de recherches sur le phénomène de contact extraterrestre enquête sur les rapports les plus extrêmes et les plus bizarres concernant les ovnis - les cas qui effraient la plupart des enquêteurs dans ce domaine - et expose une nouvelle approche quantique radicale pour comprendre le phénomène de contact. Lorsque Philip Imbrogno a collaboré avec le célèbre chercheur du domaine des ovnis Dr J. Allen Hynek, sur Night Siege, Dr Hynek avait demandé que les cas les plus sensationnels «avec un haut niveau d'étrangeté» - des prétentions de contact avec non seulement une intelligence extraterrestre, mais aussi avec des démons, des djinns, et autres êtres d'autres dimensions - ne soient pas publiés. Hynek croyait que les rapports nuiraient à la crédibilité de l'ensemble du domaine d'enquête sur les extraterrestres. Ce livre révèle, pour la première fois, les détails de ces comptes-rendus controversés et présente les conclusions scientifiques étonnantes d'Imbrogno à partir de ses 30 années de recherches sur le phénomène de contact extraterrestre.

QUI EST PHILIP J. IMBROGNO?-
[image]
A partir de 1982, il est professeur de sciences physiques à l'Ecole Windward de White Plains (New York), consultant avant-vente pour Meade Instruments, et astronome à ses heures : membre du comité directeur de l'Observatoire Bowman à Greenwich (Connecticut), auteur d'une rubrique astronomique pour le Greenwich Time, auteur d'un guide pour astronomes amateurs 1.

Imbrogno entend tellement de récits de contact — près de 300 — qu'il co-écrit une suite à Night Siege avec Marianne Horrigan, intitulée Contact of the 5th Kind.

En 1991, il découvre que les satellites météorologiques envoient parfois d'étranges images. Il publie plusieurs de ces images, reçues des satellites géosynchrones GOES du NOAA, qui montrent des éléments de forme ovoïde semblant en orbite terrestre.

[image]
Il est interrogé par The New York Times, Coast to Coast AM, à la télévision sur le Today Show de NBC et le Oprah Winfrey Show, et est apparu dans des documentaires du History Channel, A&E, Lifetime et HBO.Philip Imbrogno étudie le phenomène ovni et le paranormal depuis trente ans.Il en est venu à considérer que le phénomène Ovni tient sa source dans des réalités parallèles. Il explique comment ses études l’ont amené à envisager que tous les incidents constatés sont bien autre chose que des manifestations purement physiques :”

“Je pensais que l’hypothèse extraterrestre suffisait à expliquer toutes ces observations, mais j’ai fini par réaliser que le phénomène Ovni est plutôt du domaine du paranormal.” Dans cette démarche, et grâce à l’apport de la physique théorique de pointe, Imbrogno pense maintenant que les Ovnis et autres types d’activités paranormales pourraient se produire au carrefour de plusieurs dimensions alternatives.

[image]
Philip Imbrogno est, entre autres, un bon connaisseur de la Vague d’Ovnis dans la vallée de l’Hudson (état de New-York), entre 1982 et 1995. C’est l’un des incidents les mieux documentés. Des milliers de témoins ont pu observer le 24 mars 1983 une manifestation en forme de boomerang, et ont réussi à prendre des photos et des videos.

[image]

ORDINATEUR TRS - 80 -
SOURCE
Le TRS-80 est une ligne de micro-ordinateurs et d'ordinateurs de poche construits par Tandy RadioShack dans les années 1980.Introduit en 1977, doté d'un microprocesseur Zilog Z80, cadencé à 1,77 MHz, le modèle I dans sa première version dispose de 4 ko de RAM et de 4 ko de mémoire morte. Une deuxième version est par la suite dotée de 16 ko de RAM et 12 ko de ROM. Il dispose nativement en ROM d'un interpréteur BASIC. Le BASIC « étendu » de la deuxième version était fourni par Microsoft.
[image]
Sa mémoire vidéo d'un Ko autorise l'affichage en mode texte monochrome de 64 colonnes pour 16 lignes. Les caractères affichés ne peuvent être que les chiffres et les majuscules (ASCII codé sur 7 bits seulement). Un mode 32 colonnes × 16 lignes est également disponible et un mode « semi-graphique » permet un affichage de 128×48 points : en fait, l'emplacement de chaque caractère du mode texte est divisé en six pixels).

Le modèle de base était fourni sans mémoire de masse à accès direct. Les sauvegardes s'effectuaient sur bande magnétique via un lecteur/enregistreur de cassettes audio. Cette interface d'entrée/sortie audio est également utilisée pour sonoriser certains jeux.

La marque a distribué des périphériques divers, dont des lecteurs simples ou doubles de disquettes 5,25 pouces. Ces périphériques se connectent sur une « interface d'extension » qui permet également de porter la mémoire RAM à 48 ko au total.

Comme la plupart des micro-ordinateurs de cette époque, l'unité centrale et le clavier se présentent sous une forme monobloc. L'alimentation est un transformateur/redresseur externe. Le refroidissement de l'unité centrale ainsi que de l'alimentation sont passifs, c'est-à-dire sans ventilateur, avec seulement des orifices permettant la circulation de l'air.

Ce micro-ordinateur était fourni avec un moniteur spécifique, monochrome (affichage blanc sur fond noir pour les premiers modèles, puis vert sur fond noir).

Ce modèle ayant eu un joli succès dans les années 1980, de nombreux fabricants ont développé des extensions diverses et variées (adaptateurs sonores, cartes couleurs, joystick, etc.). Il était alors en concurrence avec l'Apple II et le PET de Commodore. Il a eu droit aux côtés de l'Apple II à sa rubrique « Trucs & Astuces » de la revue L'Ordinateur individuel, ainsi qu'à plusieurs revues dédiées (en France, la revue Trace éditée par la société Editrace).

[image]

-VIDEO TOASTER -
[image]
Le NewTek Video Toaster est une combinaison de matériel et de logiciels pour l'édition et la production de vidéo de définition standard NTSC . La carte d'extension plug-in a d'abord travaillé avec l' ordinateur Amiga 2000 et fournit un certain nombre de connecteurs BNC sur le bord arrière exposé qui fournissent une connectivité à des sources vidéo analogiques communes comme VHS . Les outils logiciels associés supportent la commutation vidéo , la chroma keying , la génération de personnage , l' animation et la manipulation d'image .

Ensemble, le matériel et les logiciels ont fourni une suite d'édition vidéo peu coûteuse pour quelques milliers de dollars américains qui ont rivalisé avec la production de systèmes professionnels coûte dix fois plus importants à l'époque. Il a permis aux petits studios de produire du matériel de haute qualité et ont abouti à une industrie artisanale pour la production de vidéos, contrairement à la réussite du Macintosh dans le marché de l'édition par ordinateur ( DTP ) quelques années auparavant. The Video Toaster a remporté le Emmy Award for Technical Achievement en 1993. [1] D'autres parties du progiciel d'origine ont été diffusées en tant que produits autonomes, notamment LightWave 3D , et ont réussi par leur propre succès.

Comme la plate-forme Amiga a perdu des parts de marché et Commodore International a fait faillite en 1994 en raison de la baisse des ventes, le Video Toaster a été transféré vers la plate-forme Microsoft Windows où elle est encore disponible. La société produit également ce qui est essentiellement une version pré-emballée portable du grille-pain vidéo avec tout le matériel informatique nécessaire, comme TriCaster . Ceux-ci sont devenus des unités entièrement numériques en 2014, mettant fin à la production de la ligne de vidéo vidéo analogique.


[image]

XEROX et STEVE JOBS
LIEN
[image]
Le point le plus proche de l'histoire de l'informatique à un mythe de Prométhée est la visite en retard de 1979 à Xerox PARC par un groupe d'ingénieurs et de dirigeants d'Apple dirigé par Steve Jobs. Selon les premiers rapports, c'est sur cette visite que Jobs a découvert la souris, les fenêtres, les icônes et d'autres technologies qui avaient été développées au PARC. Ces merveilles avaient été enfermées au PARC par un personnel qui ne comprenait pas le potentiel révolutionnaire de ce qu'ils avaient créé. Emplois, en revanche, a été immédiatement converti en religion de l'interface utilisateur graphique et les a commandés copiés par Apple, en commençant par la piste qui finirait par produire la Lisa et un Macintosh "incroyablement génial". Les ingénieurs d'Apple - cette bande de frères, ce groupe de pirates - ont volé le feu des dieux et l'ont donné aux gens.
[image]
C'est une bonne histoire. Malheureusement, il est également faux dans presque tous les sens, une histoire peut se tromper. Il y a des problèmes de chronologie et de chronométrage. Le témoignage d'un certain nombre de personnes-clés à Apple suggère que la visite n'était pas la révélation des comptes débutants. Mais l'histoire comporte également des hypothèses plus profondes concernant Apple, Xerox PARC, l'informatique à la fin des années 1970, et même la nature de l'invention et l'innovation qui méritent d'être examinées et contestées.comme les ventes de l'Apple II s'essouflaient et que l'IBM PC pointait le bout de son nez, Apple voulait réagir. C'est ainsi qu'il fut invité chez Rank Xerox pour y découvrir une floppée de technologies qui y étaient développées et qui étaient au stade de travaux en labo. Il y avait entre autres La souris et une ébauche d'interface graphique, le postscript développé par 2 ingénieurs l'un sera le fondateur de ADOBE et l'autre celui d'ALDUS (freehand et PageMaker). C'est d'ailleurs avec Apple le trio qui sera à l'origine de la révolution de la PAO.
Chez Xerox il y avait aussi le courrier electronique, etc..
Apple est en fait celui qui a sérieusement amélioré le concept et parvenu à produire une machine commerciable.
D'ailleurs plusieurs ingénieurs de Xerox avaient rejoint Apple à l'époque.Xerox avait établi un centre de recherche là-bas - Xerox PARC, maintenant appelé simplement «parc» - où il était libre d'explorer de nouvelles technologies loin de la base d'entreprise du côté opposé du pays. Son travail a contribué à faire avancer la technologie que nous utilisons tous les jours, comme les supports optiques, les imprimantes Ethernet et laser (nous ne parlons pas seulement des photocopieurs!) Le plus intéressant pour les utilisateurs de Mac, c'est son travail révolutionnaire sur la conception de l'interface .

Les ordinateurs Apple I, II et III étaient des machines basées sur le texte, tout comme les premiers ordinateurs IBM. Mais Jobs, qui travaillait sur Lisa à l'époque, voulait quelque chose de plus intuitif. Il a convaincu Xerox d'accorder trois jours d'accès à PARC pour lui et à plusieurs employés d'Apple. En échange, Xerox a remporté le droit d'acheter 100 000 actions Apple à 10 $ chacune.


[image]

GENOME HUMAIN - 28,000
[image]
Les gènes sont des segments sur le brin d'ADN qui contiennent l'information servant à la formation des protéines. Il y a quelques années, nous pensions que l'individu possédait 100'000 gènes voire plus. Depuis 2003, nous savons toutefois qu'il n'existe que 28'000 gènes environ.

RESSEMBLANCE ENTRE LA CEINTURE FLÉCHÉE ET GÉNOME HUMAIN
[image]
Tout est codé comme:
-LE CODE GÉNÉTIQUE
-LE CODE DA VINCI
-LE CODE DU SAMOURAI
-Le CODE D'HONNEUR DES CHEVALIERS
-CODE PÉNAL
-CODE DU TRAVAIL
-LA BIBLE LE CODE SECRET
-CODE DE LA ROUTE
-CODE BARRE
-DÉCODER LES RÊVES
-LE CODE AFFA
-LE CODE ADAMSKI etc...

MODELE DU LIVRE -GÉNOME HUMAIN
SOURCE
[image]

[image]

MOUNT SHASTA WEBCAMS
CLIQUEZ ICI-
[image]
Le nom “Shasta” est un mot Sanskrit qui désigne « celui qui vit selon la loi divine »..Le Mont Shasta est considéré par beaucoup comme l’un des lieux sacrés sur Terre et certains l’ont même baptisé « The Magical Mountain ». Ceux qui croient aux OVNI sont persuadés qu’une base extraterrestre secrète se trouve au plus profond de la montagne. Il a été fait état de lumières clignotantes et d’escadrons de lumières dansantes au cours des 50 dernières années par des témoins très crédibles.
[image]

LICENCE EBE
[image]

En Roulant près du Mont-Saint-Hilaire Richard a pris en Photo de la plaque d'immatriculation de l'automobile d'en avant où il était écrit: EBE_ (Entité Biologique Extraterrestre)_ _,Bientôt une Caméra sera dirigée en permanence en direction du Mont Saint-Hilaire, montagne réputée en ufologie pour ses observations d'ovnis...

[image]
EBE - L’alien vivant qui avait été récupéré au crash de Roswell de 1947,fut appellé EBE. Le nom avait été suggéré par le professeur Vannever Bush et était les initiales pour ENTITÉ BIOLOGIQUE EXTRATERRESTRE. EBE avait tendance à mentir et pendant un an , il donna seulement les réponses désirées aux questions posées. Ces questions ne reçurent en fin de compte, aucune réponse valable et ce n’est que la deuxième année de captivité qu’il commença à donner quelques informations. La compilation de ses révélations devint le début de ce qu’on a appelé plus tard le « livre jaune. »
ÉDITION LOUISE COURTEAU

[image]

bloqué
  3060 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

171836 messages dans 35969 fils de discussion, 957 utilisateurs enregistrés, 46 utilisateurs en ligne (0 enregistrés, 46 invités)
Temps actuel sur le forum : 19/04/2021, 08:47
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum