Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion
Avatar

COMPLÉMENT SURPRENANT 21 - COMPLET-

par gilles surprenant, vendredi 12 mai 2017, 19:27 (il y a 15 jours) @ Spyrale

[image]

[image]
[image]
[image]VIDÉORANDIA #21[image]

[image]

[image]

PROPRIÉTÉ DU NOMBRE #21:
SOURCE
-Chiffre de la perfection par excellence, 3 x 7, selon la Bible.
-Symbole représentant les supérieurs inconnus ou les grands maîtres spirituels de l'humanité.
-Nombre représentant la maturité et la responsabilité d'un individu.
-Louis XVI se fiança le 21 janvier 1770, se marie le 21 juin 1770. Il promulgua la suspension d'un impôt frappant les habitants malaisés le 21 janvier 1782 et le 21 janvier 1784 les indigents reconnaissants élevèrent sur la place Louis XV une espèce d'énorme obélisque de neige. Louis XVI est arrêté à Varennes le 21 juin 1791 et monte à l'échafaud le 21 janvier 1793. Enfin, les 5 lettres de son prénom additionnées à XVI donne 21.
-Les hauts dignitaires d'une cérémonie quelconque sont quelques fois salués par 21 coups de canon.
-C'est vers l'âge de 20 à 21 ans que l'homme atteint sa taille définitive. De plus, chez beaucoup de peuples, l'âge de 21 ans est choisie comme l'âge de la majorité. Si le corps astral de l'homme n'est totalement développé que vers l'âge de 14 ans, le corps mental lui atteint son plein épanouissement qu'au environ de 21 ans.
-Il existe 21 acides aminés.
-L'arcane LE MONDE est le dernier des arcanes majeurs numérotés.

[image]

[image]

Tournage du Documentaire L'Énigme du Mont Saint-Hilaire
VIDEO - CLIQUEZ ICI-
Nous travaillons actuellement à produire un film documentaire qui s’appelle L’Énigme du Mont-Saint-Hilaire. Ce film portera sur les mystères, les histoires d’extra-terrestres et la démystification de ces légendes qui entourent cette montagne mythique et unique au Québec!

[image]

[image]

LE 3e SECRET DE FATIMA ET LES PAPES
[image]
Lorsque Marie apparaît aux trois enfants, elle leur confie un secret que, bien évidemment, ils ne révèlent à personne, à la demande expresse de la Vierge. Les pastoureaux voient, écoutent, gardent tout en mémoire. Etant donné que deux d’entre eux sont morts très vite (François en 1919 et Jacinthe en 1920), Lucie de Jésus, témoin survivant, à partir du moment où elle en a reçu l’ordre par l’évêque et la permission de Notre-Dame, met par écrit le secret. Plus que de trois secrets, il s’agit en fait d’un texte en trois parties, ce pour quoi l’Eglise parle de la « la troisième partie du secret de Fátima ». Les deux premières parties ont été publiées dans le Journal de Sœur Lucie, dans les années 40.Pour sa part, Jean-Paul II, après l’attentat du 13 mai 1981 sur la place Saint-Pierre, a ouvert l’enveloppe, par curiosité, et après sa lecture, il a fait un acte solennel de consécration du monde au Cœur immaculé de Marie.

Quand le secret a-t-il été révélé?

Lors d’une de ses visites à Fatima, Jean-Paul II a demandé que soit rendue publique la troisième partie du secret de Fatima. C’était le 13 de mai 2000. Ce fait a été connu au moment de l’annonce faite par le cardinal Angelo Sodano, alors secrétaire d’Etat du pape, qui voit dans ce texte «

La troisième partie, écrite par la voyante en 1944, a été remise par l’évêque, en 1957, aux Archives secrètes du Saint-Office, à Rome. Ni Jean XXIII, qui l’a lue et renvoyée au Saint-Office, ni le pape Paul VI, en 1965, n’en ont révélé le contenu. Chaques nouveaux papes, après l’avoir lu, a été terrifié par le secret et l’a gardé sous clé dans un tiroir de son bureau.
[image]
Quant à la troisième partie du secret, révélée par la Vierge le 13 juillet 1917 et écrite également de la main de Lucie, il s’agit, en résumé, de la vision d’un ange avec une épée de feu près de Marie et qui exhorte à la pénitence. Et d’un Evêque vêtu de blanc montant, avec d’autres évêques, prêtres, religieux et religieuses , sur une montagne au sommet de laquelle il y a une grande croix , et traversant une ville en ruine pleine de cadavres. Parvenu au sommet, l’évêque est tué par un groupe de soldats...

[image]

Un documentaire sur l'intérêt
des phénomènes inexpliqués

SOURCE
[image]

[image]


RICHARD GLENN ANNONÇANT PASSAGE D'OVNIs
pour 22 AOÛT 1981

VIDEO-CLIQUEZ ICI-
[image]


NUIT MÉMORABLE du 22 AOÛT 1981
VIDÉO CLIQUEZ
Dans la nuit du 22 au 23 août 1981 plus de 600 personnes ont envahi la montagne de Mont St-Hilaire(WIGWÔMADENSIS était son nom) pour voir des soucoupes volantes atterrir !

Richard Glenn les avaient annoncées deux mois à l'avance sur son émission de télévision. Ce fut une nuit mémorable.

À l'heure dite, la montagne s'est couverte très rapidement de lourds nuages orageux. Grand vent et pluie torrentielle. À la seconde près, 3h27am, un coup de tonnerre a ébranlé la montagne et les incrédules..
[image]

Comme Dans le Film Rencontre du Troisieme Type,Les Nuages entourent la Montage.

Il précise que des nuages entoureront la montagne. Un peu comme dans le film rencontre du troisième type. Seulement douze personnes, qui, par hasard, ont le 22 août comme date de naissance seront particulièrement concernées par cette rencontre. Pourtant, la nuit venue des centaines de personnes se sentirent concernées par cette annonce et se retrouvèrent sur le Mont St-Hilaire. Certains avec une intention honnête de voir quelque chose de spectaculaire mais, la plupart dans le but d’en profiter pour faire la fête avec des caisses de bières et des croustilles.Les nuages entourèrent effectivement la montagne à l’heure annoncée et des éclairs déchargèrent une lumière sous les nuages. Selon plusieurs témoins la pluie se mit à tomber seulement sur la montagne.Certains disent avoir vu des boules de lumière.
[image]
En 1984, une femme, qui travaillait comme "dispatcher" pour la police de St-Hilaire confirma que des policiers rapportèrent avoir vu des traces au sol ce fameux 22 août 1981...
VIDEO -CLIQUEZ ICI -

[image]

HISTOIRE POST-GLACIAIRE du MONT ST-HILAIRE
SOURCE
[image]
Il y a 20 000 ans, À l'époque, une immense couche de glace, épaisse de 1 à 4 km, recouvrait la quasi totalité du Canada et la partie supérieure des États-Unis. La masse de glace qui recouvrait alors les Basses-Terres du Saint-Laurent exerçait une pression sur la croûte terrestre assez importante pour l'affaiser de quelques centaines de mètres. Cet épisode glaciaire a duré près de 100 000 ans. Le climat s'est tranquillement réchauffé il y a 18 000. La calotte de glace s'est alors mise à fondre pour laisser place à un paysage transformé par l'action des glaces. Pendant un court laps de temps, le mont Saint-Hilaire émergeait, comme une île, au dessus d'un désert de glace. Au retrait du glacier, l'eau de l'océan a envahi la dépression laissée par l'affaissement de la croûte terrestre, pour former une véritable mer intérieure, la mer de Champlain. Les montérégiennes étaient alors de véritables îles au milieu de cette mer. Le mont Saint-Hilaire s'élevait à une centaine de mètre au dessus de l'eau.

GÉOLOGIE du MONT ST-HILAIRE
SOURCE
[image]
Vieux de 125 millions d'années, le mont Saint-Hilaire couvre une superficie de 16 km2 sur le versant droit du bassin du fleuve Saint-Laurent, dans la MRC La Vallée-du-Richelieu en Montérégie. À 30 km à l’est de Montréal.Le mont Saint-Hilaire s'est formé il y a environ 130 millions d’années, à l’époque du Crétacé. Il a été prouvé qu’il n’est pas un ancien volcan : il s’est plutôt formé à la suite de trois intrusions souterraines différentes de magma. Toutefois, ce magma n’a jamais atteint la surface, il s’est solidifié à environ 2 000 mètres de profondeur sous une calotte de roches sédimentaires. Les glaciers ont érodé ces roches sur une période de plusieurs millions d’années. Grâce à ses roches magmatiques plus dures, la montagne a pu résister à l'érosion lors du passage des glaciers.

Les roches sédimentaires telles que le shale, le calcaire et le siltstone, qui se retrouvent à la surface du mont Saint-Hilaire, sont vieilles de près de 500 millions d’années. Elles proviennent de la période ordovicienne, période au cours de laquelle près de 70 % de l’Amérique était alors submergée d'eau. Au fil du temps, une métamorphose de leur forme a été accomplie par la chaleur et la pression qu'exerçait sur elles le magma.

On y retrouve également des roches d’origine silurienne et dévonienne, mais celles-ci sont beaucoup plus rares. Ces dernières se seraient dégradées de façon importante sous l’action de l’érosion. Elles seraient âgées entre 360 et 440 millions d’années.

Tous ces bouleversements géologiques ont donné naissance à une grande diversité de minéraux : plus de 300 spécimens, dont 50 sont exclusifs au mont Saint-Hilaire, ont été identifiés sur la montagne. Plusieurs autres types restent encore à être analysés. On estime qu'environ 10 % des spécimens de minéraux de la planète sont présents sur le mont, ce qui en fait l'un des lieux les plus convoités par les chercheurs et collectionneurs du monde entier.
Analcime, sérandite, mont Saint-Hilaire

L’analcime et le quartz sont les plus fréquemment trouvés. La sérandite, la sidérite, la pectolite, la leifite et l'hilairite (inspirée du nom de la montagne) sont les plus recherchées. La plupart de ces cristaux se forment dans des géodes qui, à l’origine, proviennent des gaz dégagés du magma (la vapeur d'eau, le dioxyde de carbone, le dioxyde de soufre, etc.) qui eux sont enfermés et refroidis dans la roche sous forme de bulles. Il y en a de toutes les tailles et certaines peuvent atteindre un diamètre de plusieurs mètres.

LA FLORE du MONT ST-HILAIRE
SOURCE
[image]

[image]


MONT ST-HILAIRE - WIGWÔMADENSIS - CEUX QUI VIENNENT DU CIEL
La maison des géants que les amérindiens surnommaient le Mont St-Hilaire avant l'arrivé des colons.
[image]

WIGWÔMADENSIS était son nom, avant la colonisation. Maison des géants, ou, de ceux qui viennent du ciel, d'en haut, de très haut.
Son sommet était un lieu sacré où les très vieux indiens Abénakis étaient abandonnés avec un peu de nourriture et d'eau.À une certaine époque, les Abénaquis s’arrêtaient régulièrement pour grimper jusqu’au sommet du Wigwômadensis (l’ancien nom de la montagne), et honorer le Manitou.

[image]
Soit que la mort les poussait au bas de la falaise, soit que les dieux "Oiseau du tonnerre" - "Grand Manitou" passaient les ramasser...avant leur mort, pour les conduire par delà les nuages, au pays des ancêtres. Après la descente des glaciers de la mer de Champlain, une civilisation Amérindienne s'y serait installé. De génération en génération, ce peuple, avec ses croyances, croyait que ce lieu était le refuge des grands esprits. Paraîtrait-il même qu'ils y enterraient les grands chefs Iroquois dans cette forêt afin qu'ils puissent rejoindre ces lumières étranges qui survolaient son ciel.
Petite Histoire St-Hilaire-CLIQUEZ ICI-

VESTIGES ANCIENS AU MONT ST-HILAIRE
http://mysteresetvestiges.blogspot.ca/

[image]

L'ORIGINE du NOM DE BELOEIL
SOURCE
Il y a deux hypothèses sur l'origine du nom Belœil.
La première date de près d'un siècle. On a alors découvert qu'il existait en Belgique un petit village du nom de Belœil (il n'y a aucun Belœil en France). L'endroit est réputé pour son très ancien château; le château de Belœil.

[image]
VIDEO- CLIQUEZ ICI-
L'hypothèse du Belœil belge s'est aussi basée sur le fait qu'un important explorateur de l'époque était le récollet Jean Louis Hennepin, originaire du Hainaut où se trouve le Belœil belge. Comme les Récollets ont enseigné à Trois-Rivières lorsque Joseph Hertel était enfant (vers 1780), ne se pourrait-il pas qu'Hennepin ait parlé de ce Belœil belge à la famille et qu'on se soit servi de ce nom 14 ans plus tard lors de la concession de notre seigneurie? Difficile...

L'argument le plus récent est qu'il y eut vraiment un habitant du Belœil belge qui vint en Nouvelle-France. Il s'appelait Nicolas Baudouyn et il mourut à La Rochelle en 1617 avant même la venue de Champlain en Nouvelle-France et 77 ans avant la concession de notre seigneurie de Belœil. Encore ici, le lien est difficile à établir.
[image][image]
L'autre hypothèse, au moins tout aussi ancienne que la première, rattache le nom Belœil au coup d'œil que l'on a de la colline, de la plaine ou même du lac Hertel un « bel œil » bleu au centre de la montagne. C'est un rapport qui s'appuie sur des documents et des circonstances historiques.Certains attribuent même cette appellation à Samuel de Champlain en personne lors de son passage sur la rivière vers 1609.

[image]

HILARITÉ
VIIIe Siecle,ilarité.Emprunté du Latin HILARITAS,''gaieté'',Gaieté Subite, irrépressible,qui se manifeste par le Rire.Traduction anglais : hilarity.
[image]

[image]

CARTE ORTHOTÉNIE -DIRECTION ST-HILAIRE
Carte établie par Marc Leduc et Jean Vézina, dans les ouvrages :
UFO-Québec, no. 19, 20, 21/22, 23 (1980)
Application de l’orthoténie aux observations du Québec (1983)
Vérification de la persistance du réseau orthoténique pour la période 1978-84 (1986)

[image]
Une longue enquête d'un organisme ufologique sérieux, UFO-Québec, dans les années '70, a révélé, grâce au calcul orthoténique, que le mont St-Hilaire est le point focal des multiples observations de passages d'OVNIs au dessus du Québec (à plus de 200 km. à la ronde).Ce savant résultat est obtenu par la prolongation des lignes de fuite des observations (soit de la provenance ou selon la direction vers laquelle les OVNIs se dirigeaient).
[image]

MONT-SAINT HILAIRE-HAUT LIEU DES OVNIS AU QUÉBEC
[image]
Une longue enquête d'un organisme ufologique sérieux, UFO-Québec, dans les années '70, a révélé, grâce au calcul orthoténique, que le mont St-Hilaire est le point focal des multiples observations de passages d'OVNIs au dessus du Québec (à plus de 200 km. à la ronde).Ce savant résultat est obtenu par la prolongation des lignes de fuite des observations (soit de la provenance ou selon la direction vers laquelle les OVNIs se dirigeaient).

Dans les années 70-80 Jean Vézina a déterminé, manuellement et aussi beaucoup avec ordinateur, sept lignes orthoténiques d’Ovnis pour tout le Québec et toutes frôlant ou traversant le Mont-St-Hilaire, juste à l’est de Belœil, appelé aussi Mont-Belœil par des gens de Belœil. Belœil et St-Hilaire sont juste séparés par le fleuve Richelieu venant du lac Champlain et se jetant dans le St Laurent un peu plus au nord. Il faudrait aussi préciser que ces lignes, sur la carte, vont aussi en fait plutôt en descendant, surtout vers St Jean-Baptiste, faisant en réalité de "l’orthoténie en trois dimensions" !

Ces travaux de Jean Vézina sont considérables et merveilleux, et la part d’un bien jeune homme (dans les vingt-deux à vingt-quatre ans)Aimé Michel qui en a reçu un exemplaire, ma dit : « vous pourrez dire à vos amis québécois que tout ce qu’il fallait faire, ils l’ont fait » ; Dans les années 60, 70, 80, toujours du siècle précédent...Il peut être aussi ajouté que le 19 septembre 1961 au soir, Barney et Betty Hill sont passés à 11 kms (ou 6.9 miles) de St Jean-Baptiste de-Rouville et 20 kms (ou 12.5 miles) de Belœil, avant d’atteindre le New Hampshire où s’est produit leur (grand) évènement.

[image]

AIMÉE MICHEL -ORTHOTÉNIE
VIDEO -CLIQUEZ ICI-
[image][image]
Né en 1919 et mort en 1992 dans un petit village des Alpes provençales, Aimé Michel était écrivain et ufologue. Enseignant et diplômé en psychologie, il est licencié en philosophie. Aimé Michel entre en 1944 à la RDF, Radio Diffusion Française, future RTF puis ORTF, après avoir passé le concours des ingénieurs du son au studio d'essai en 1943, alors qu'il était en résistance. Il y travaille ensuite au service de la recherche au contact de Pierre Schaeffer, membre de l'Association Travail et Culture en 1946, accompagné de Louis Pauwels. A. Michel commence à s'intéresser à l'ufologie dès 1946 avec la vague des observations scandinaves.-L'orthoténie est une théorie ufologique développée par Aimé Michel qui postule que les observations d'OVNIs s'aligneraient géographiquement dans des périodes courtes. Relevant les témoignages spontanés d'observateurs sur une carte lors d'une « vague d'observation », Michel dégagea des lignes qui n'apparaitraient pas lorsqu'on étudie les relevés sur de longues périodes.En 1978, , ( cf. FUM 78 ), ce type d'approche reparaît sous le nom d' "isocélie" : il s'agit de savoir si les "quasi-atterrissages d'OVNI" obéissent à une "logique de triangulation".

JEAN COCTEAU RENCONTRE AIMÉ MICHEL
SOURCE
Au cours de leurs discussions à propos de la vague d’observations de l’automne 1954, le poète suggère à Aimé Michel de rechercher une logique derrière ces témoignages en apparence si disparates. « Tu devrais voir si dans tous ces phénomènes n’existe pas un ordre invisible » lui aurait-il dit selon l’hebdomadaire Paris-Match . Dans son deuxième livre, Aimé Michel donne quelques précisions sur cette suggestion de Cocteau : « Il faudrait chercher si ces objets se déplacent sur certaines lignes, s’ils décrivent des dessins, que sais-je ?
[image]
Tu pourrais voir par exemple s’il y a des coïncidences entre leurs parcours et les lignes magnétiques terrestres, ou d’autres lignes ayant une signification quelconque. » Michel prend au sérieux l’idée de Cocteau et commence à pointer sur une carte de France les observations. « Le résultat fut surprenant : un certain ordre était suggéré par la succession des heures et des lieux. J’essayai de retrouver cet ordre à des jours différents : non seulement il y était, mais il se précisait. » Il découvre bientôt que lorsque les observations de soucoupes d’une même journée sont reportées sur la carte, elles présentent une tendance supérieure au hasard à former des lignes droites de trois observations et plus.


[image]

LA VIERGE MARIE APPARAIT DANS UN CONTEXTE DE GUERRE
Apparitions Vierge dans le Monde - Cliquez ici-
[image]

1830 à Paris il y avait une révolution et que le sang coulait,
1871 il y avait la guerre : la Prusse avait envahit la France ;
1917 c’était la 1ème guerre mondiale.
1947 la situation du pays était grave (juste la fin de la 2ème guerre mondiale)
Et plus proche de nous en 1981 à Medjugorje en Yougoslavie la Vierge Marie serait apparue aux enfants pour leur demander de prier et de se réconciler ;la guerre éclata peu de temps après.


Lorsque la Vierge apparaît quelques part, il semble bien que les effets soient toujours aux rendez-vous du temps. À Kibého, au Rwanda, il y a eu des apparitions et tout le monde se souvient des massacres au Rwanda entre les Outou et les Toutis.

''Si le Rwanda ne revenait pas à Dieu,
il y aurait un déluge de sang,
les enfants voyaient des images terriffiantes:
un fleuve de sang, des gens qui s’entretuaient,
des cadavres abandonnés sans personne pour les enterrer''

En Yougoslavie, pour ne mentionner que ces deux cas récents, la Vierge avait annoncé depuis le 24 juin 1981, à un groupe d'enfants de Medjugorgé: " Priez et jeûnez mes enfants, car sinon, le pays sera mis à feu et à sang. "Prier, c'est garder un contact télépathique avec ceux dont le royaume n'est pas de ce monde .Jeûner, c'est d'apprendre à sortir du système de consommation à outrance dans lequel nous sommes plongés et qui nous a ruinés et ruine la " Mère Terre ".

[image]

GILLES PINON - FATIMA L'ARCHÉTYPE
D'UN ÉVENEMENT OVNIEN

SITE OFFICIEL
[image]
A GAUCHE:La couverture du livre de Gilles Pinon, « Fatima, un ovni pas comme les autres ? », Editions Osmondes, publié en octobre 2002-A DROITE : L'ouvrage de Gilles Pinon, « Fatima, un ovni pas comme les autres ? » a été réédité sous le titre « Le Miracle de Fatima, la plus grande opération de communication extraterrestre des temps modernes », publiée aux Editions Interkeltia en avril 2010-

[image]

GILLES PINON -Lettre ouverte au Président
de la République française

[image]
contre-amiral Gilles Pinon est décédé le jeudi 11 juin 2009 d’une crise cardiaque. il avait écrit une lettre ouverte au Président de la République afin d’obtenir une sorte de « levée du secret » en ce qui concerne le phénomène ovni et sensibiliser la classe politique à ce sujet.
http://euroclippers.typepad.fr/exopolitique/2008/04/lettre-ouverte.html
Il pensait que c’était au pouvoir politique, qui dispose des moyens financiers et techniques nécessaires, de lancer une recherche scientifique sérieuse sur les ovnis. Gilles Pinon était diplômé de l’Ecole navale et de l’Ecole nationale supérieure des techniques avancées. Il apporta ici une contribution originale et inédite à la recherche d’une juste compréhension de Fatima, ainsi qu’à la recherche en ufologie par l’utilisation de la méthode hypothético-déductive employée dans les états-majors militaires.

[image]

[image]
GREER
SITE FRANCOPHONE
[image]
Spécialiste en médecine traumatique, Le Dr Steven M. Greer est l’ancien directeur de la division de médecine d'urgence du Caldwell Memorial Hospital (en) située en Caroline du Nord aux usa.


Disclosure
[image]
En 1993, le docteur Steven M. Greer fonde le projet « Disclosure », une organisation à but non lucratif qui a pour mission de rendre publique toute information sur les ovnis et de lutter contre la désinformation et l’ostracisme des gouvernements sur le phénomène extra-terrestre. Cette organisation regroupe des scientifiques, des militaires, des membres de la CIA et des hauts fonctionnaires américains.



Le 9 mai 2001, à Washington, le Dr Steven M. Greer présente au public et aux médias le projet « Disclosure, » dans le cadre du National Press Club des USA. Le vidéo de la conférence "Disclosure 2001" (Anglais sous-titré Français) présente le témoignage d'une douzaine de témoins de l'armée américaine, de fonctionnaires des Agences fédérales et d'organismes comme la Direction de l'aviation civile internationale.une vingtaine de témoins de l’association vont témoigner de ce qu’ils ont vu et vécu. Parmi ces témoins, on retrouve d'anciens militaires, des membres de la CIA, des contrôleurs aériens, des anciens pilotes de l’US Air Force, des professionnels de l’aviation, qui affirment avoir été en présence de phénomènes non-identifiés.

[image]


RÉSEAU DE DIFFRACTION
SITE JEAN-PIERRE PETIT
[image]
Pour qu'une photographie d'OVNI puisse être étudiée et détenir une preuve scientifique il est impératif de photographier les OVNI avec un filtre de diffraction .Ca ressemble à une diapositive à disposer devant l'objectif de votre appareil photo ou de votre téléphone
portable.Le filtre est un ensemble de nombreuses rayures. Quand la lumière passe au travers il en résulte une décomposition de la lumière.
Dans la nature vous pouvez voir cette décomposition de la lumière, ça s'appelle un arc-en-ciel.Quand on analyse un spectre (image de la décomposition de la lumière) on peut :
- identifier la composition chimique de la source, grâce à sa signature spectrale,
- effectuer une mesure de la température d'une source gazeuse.

VIDEO EXPLICATIF -CLIQUEZ ICI-

[image]


C’est dans les archives du PROJET BLUEBOOK que l’idée d’associer réseaux de diffraction et appareil de prise de vue apparait pour la première fois. L’initiative en revient au Dr JOSEPH KAPLAN, professeur de physique à l’UCLA de Berkeley.Tout semble commencer le 7 mars 1952 (NARA-PBB85-613)
[image]
Le Dr Joseph Kaplan, Professeur de Physique à l’UCLA et membre du Conseil Scientifique de l’Air Force se rend l’ATIC afin de proposer une méthode pour obtenir plus d’informations factuelles dans les rapports d’observation d’ovni, qu’il n’a déjà était obtenu par le passé. Une des suggestions du DR. KAPLAN est d’utiliser le spectre lumineux pour l’analyse et l’identification des objets. Tout objet émettant de la lumière possède un spectre particulier. La première étape dans ce raisonnement est l’obtention d’un spectre. Ce spectre est alors comparé avec celui d’objet connu comme les météorites, les étoiles, etc. Si les objets ne sont pas des corps astronomiques, le spectre pourra donner des indications sur ce qu’ils peuvent alors être. C’est un moyen rapide et économique pour l’obtenir des données concrètes et un bon début d’investigation.


UFOCATCH

L’UfoCatch est un système de détection d’objet volant ou de phénomène aérien, ou aérospatial, non identifié.Il permet de déterminer la trajectoire et le point de contact-sol. Il est développé pour l’association Ufo-Science.Il se présente sous la forme de deux composants. L’un est une caméra de surveillance, disposée en position verticale, pointant vers le ciel et équipée d’un objectif à grand champs assurant ainsi une surveillance du ciel.
[image]
Cette caméra est couplée à un ordinateur qui ne réagit que si un élément du décor nocturne, voire diurne, présente un déplacement angulaire, ou une fluctuation de luminosité. Le système est paramétrable de différentes façons ( seuil de magnitude, seuil de période et d’amplitude de fluctuations, etc ).
Si ces variations sont constatées, l’image globale est enregistrée et l’ordinateur calcule en temps réel l’azimut et le site de la source considérée. Il transmet ces données à un second système motorisé, portant deux caméras, qui sont aussitôt pointées dans la direction où le phénomène a été détecté. Le second système est asservi, de manière à opérer un centrage et un zoom automatique sur la source détectée par la première caméra. L’objectif de la seconde caméra etant équipé d’un filtre à réseau, le spectre de la source est également enregistré. Le système peut également être équipé d’une série de filtres, sur équipage mobile motorisé, télécommandable.

[image]
La détection peut être assortie d’un signal sonore avec avertissement vocal, transmis à distance, donnant les paramètres du signal : localisation, magnitude, vitesse angulaire, période de fluctuation de luminosité, etc.

Deux ou plusieurs systèmes de ce genre permettent l’enregistrement de la trajectoire 3D de la source et, si elle entre en contact avec le sol, du lieu où l’évènement se produit. Le système pourra être doté d’une banque de données spectrales et programmé de manière à opérer une identification en temps réel de la nature de la source, le premier but étant de tenter d’opérer une discrimination vis à vis d’un phénomène naturel. La surveillance d’un territoire peut être assurée, modulo une maille de 50 miles, les unités étant reliées par radio à un enregistreur central.
SOURCE

[image]


OVNIS, L'EXTRAORDINAIRE DÉCOUVERTE
Les observations d’ovnis se multiplient dans le monde. Et notre vision du cosmos explose. Tandis que l’on découvre des exoplanètes chaque semaine, la NASA publie une étude incroyable : il y a au moins 60 milliards de planètes pouvant abriter la vie. Dans notre seule galaxie ! Et le nombre de galaxies vient de passer de 100 milliards à… 2 000 milliards ! Non seulement nous ne sommes pas seuls dans l’univers, mais la vie intelligente foisonne, sur des milliards d’autres planètes ! Avec cette question angoissante : que représentons-nous sur l’échelle des intelligences extraterrestres ?
[image]
Jean-Pierre Petit, ancien directeur de recherche au CNRS, révèle le résultat de quarante ans de recherches. Oui, le voyage d’une étoile à l’autre est possible… mais en prenant des raccourcis de l’espace-temps. Ainsi, des civilisations extraterrestres utiliseraient les lois physiques d’un autre univers pour rejoindre le nôtre et nous observer depuis des millénaires. Dans ces couloirs du temps, les voyages cosmiques ont des propriétés extraordinaires décrites par Jean-Pierre Petit. Ses calculs et hypothèses ont été publiés dans des revues scientifiques de haut niveau à comité de lecture.

Pour la première fois au monde, il vous est proposé de participer à un réseau mondial de détection automatique d’ovnis, grâce à un petit appareil, de faible coût, à installer sur toits et balcons, que les passionnés pourront monter eux-mêmes et dont les schémas figurent en fin d’ouvrage.Enfin, Jean-Pierre Petit révèle l’inquiétant sectarisme de la recherche en France, où les blocages sont immédiats dès que l’on aborde le dossier ovni, tandis que les militaires sont en embuscade pour récupérer les données scientifiques.

[image]

CAS PRUD'HOMME -6 SEPTEMBRE 1981-
[image]VIDEO-ÉMISSION 1981-CLIQUEZ ICI-
[image]
Dimanche le 6 septembre 1981 vers 22h30, M. André P. voit de son salon, au dessus du mont St-Hilaire, Qc, Canada (environ à 300 m. d'altitude) un objet blanc très brillant de la grosseur de plusieurs étoiles rassemblées.L'OVNI (Objet Volant Non Identifié) stationnaire, semble tourner sur lui-même et émettre des couleurs pulsées rapidement.

Son attention est attirée par le déplacement subit de quelques points lumineux dans un ciel sans nuage, sans émettre un seul bruit. Il téléphone à son voisin, Richard Glenn qui arrive immédiatement avec un phare portatif puissant (Spot Lite "Brinkmann " 200,000.pied/chandelles)

Nicole P. rejoint son époux dehors avec Richard Glenn qui lance des faisceaux lumineux vers l'OVNI à trois reprises.L'OVNI répond aux trois signaux par un FLASH "énorme" trois fois. Nicole réagit émotivement et rentre dans sa maison pour "protéger" ses deux jeunes fils qui dorment depuis quelques heures. Elle ne revient pas assister aux autres manifestations.De l'OVNI principal (toujours stationnaire) descend à la verticale, un "oeuf" lumineux, comme un ascenseur, jusqu'à la montagne. Les déplacements des trois autres OVNIS s'effectuent à vitesse modérée mais les changements de direction sont brusques et les arrêts instantanés.
[image]
Ils n'hésitent jamais.La semaine suivante, M. André P. a été invité à donner son témoignage à l'émission ÉSOTÉRISME EXPÉRIMENTAL. Son récit est donc très réaliste et conforme aux faits encore frais à sa mémoire.
LIEN SUR CE CAS-CLIQUEZ ICI-

[image]


OZIAS LEDUC et L'ÉGLISE DE ST-HILAIRE
«L’art enseigne, renseigne. Il révèle l’âme. Nul doute qu’il a le pouvoir d’ordonner en un cosmos le chaos de l’inconscient. D’un désordre, d’une souffrance et d’un déséquilibre, il conduit à la stabilité, à l’harmonie et à la joie. »-(Ozias Leduc, tiré d’une lettre à Paul-Émile Borduas, 1943)-
[image]
Le célèbre peintre canadien Ozias Leduc, fils de la paroisse, décora l’église en 1898. Son œuvre comporte quinze grandes peintures murales sur toile marouflée et des ornementations peintes au pochoir sur les voûtes et sur les murs. Les tableaux représentent les sept sacrements, les quatres évangélistes, la nativité et l’ascension du Christ, l’assomption de la Saint Vierge ainsi que le patron de la paroisse, Saint-Hilaire de Poitiers.

Restaurés en 1997, les tableaux de Leduc ont retrouvé leur splendeur d’il y a un siècle. L’église est classée monument historique depuis 1965 et les tableaux sont bien culturels depuis 1976.
[image]
En 1853 et 1878, des ajouts mineurs ont lieu qui complètent la structure du décor. L’artiste peintre Ozias Leduc peint le décor des surfaces des murs et des voûtes entre 1896 et 1900.

LE REFUS GLOBAL
[image]
Le 9 août 1948, 16 jeunes artistes publient un manifeste qui marquera l’histoire. C'est le Refus global, un cri du cœur contre l’obscurantisme de la société canadienne-française. Le groupe des Automatistes, réuni autour de Borduas et de Riopelle, veut libérer la société de la morale religieuse et du conformisme ambiant. Leur œuvre s’inscrit à l’avant-garde de la Révolution tranquille.-« Rompre définitivement avec toutes les habitudes de la société, se désolidariser de son esprit utilitaire. Refus d'être sciemment au-dessous de nos possibilités psychiques et physiques. Refus de fermer les yeux sur les vices, les duperies perpétrées sous le couvert du savoir, du service rendu, de la reconnaissance due. »

[image]

[image]


[image]

[image]


[image]
[image]

[image]

ÉRIC BLONDEAU - MONT ST-HILAIRE
[image]VIDEO - CLIQUEZ ICI-
En 1991,Richard Glenn a reçu a son Émission Ésotérisme Expérimental ÉRIC BLONDEAU que le Journal L'OEIL RÉGIONAL publiait à chaque semaine une page et parfois deux sur L'aspect naturel, historique et géologique de la Montagne de St-Hilaire et souvent sur les OVNIs...
[image]
Tout en répondant aux appels téléphoniques du public,ÉRIC BLONDEAU Certaines anecdotes vont certainement attirer votre attention. Les hommes en noir, les intraterrestres, les cirènes d'alertes nucléaires les plus défectueuses du Canada, les sons bizares des profondeurs de la montagne... et surtout le lieu focal des passages d'OVNIs au Québec.Et plus...

[image]

UFOLOGIE SURPRENANTE -VALÉRIE
VIDEO A PARTIR DE LA 15e MINUTES
VIDEO PREVIEW POUR TOUS ICI

[image]

Valérie Lacombe vient ajouter par son témoignage, une confirmation intéressante de "l'histoire" vécue par Richard en juin 2007.Gilles Surprenant est venu confirmer les dires de Richard Glenn à propos d'un événement le concernant, produit dans la nuit du 21 juin 2007 au Mont Saint-Hilaire, vers 3h37 am alors que sa nièce en a été témoin.
[image]

Valérie a fait un Dessin qui a été perdu mais voici une image qui ressemble a ce quel avait vu...
[image]

[image]

PLANTES A L'INTÉRIEUR DU VAISSEAU
DES EXTRATERRESTRES DANS LE FILM E.T

[image]
A l'intérieur du Vaisseau d'E.T. on distingue des PLANTES et il repart avec un Pot de Fleur comme pour garder un echantillon de notre Monde peut-être en voie d'instinction,qui saît?

[image]

MONT ST-HILAIRE - RÉSERVE DE BIOSPHÈRE DE L’UNESCO
[image]
Les réserves de biosphère ont vu le jour en 1974 dans le cadre du programme MAB (Man and Biosphere) de l’UNESCO avec l’objectif de créer un réseau mondial coordonné de parcs nationaux, réserves biologiques, et autres aires protégées utiles pour la conservation, la recherche et l’éducation. EN 1978, LE MONT SAINT-HILAIRE EST LA PREMIERE RÉSERVE DE BIOSPHERE DÉSIGNÉE AU CANADA. Au Mont-Saint-Hilaire, la nature doit demeurer intacte. Plus de 80 espèces d'oiseaux, 120 minéraux distincts, 40 plantes vaculaires rares ainsi que plusieurs espèces d'animaux sauvages y ont établis domicile.
[image]
Son sommet n'était pas recouvert de glace lors de la dernière grande glaciation.Seuls les marcheurs, sur les quelques sentiers surveillés, ont l'autorisation d'y aller pendant les heures du jour.
[image]
Interdiction d'y coucher la nuit, ou simplement de se promener après le coucher du soleil. Un lac à son sommet est là, strictement pour la beauté du paysage et sert de réserve d'eau potable pour la ville de Mont-Saint-Hilaire.

[image]

Une réserve de biosphère s’organise spatialement autour de trois zones interdépendantes :

L’aire centrale bénéficie d’une protection à long terme, souvent associer à un statut légal, afin de conserver la diversité biologique.

La zone intermédiaire ou zone tampon est utilisée pour des activités compatibles avec des pratiques écologiquement viables (éducation relative à l’environnement, loisirs, écotourisme, recherche appliquée et fondamentale…). Elle permet de renforcer la fonction de protection de l’aire centrale.


La zone de transition ou aire de coopération comprend un certain nombre d’activités agricoles, d’établissements humains ou autres exploitations entourant l’aire centrale et la zone tampon. C’est le siège des activités économiques et sociales, qui doivent s’orienter vers un développement durable, au bénéfice et avec la participation de la population locale. La zone tampon et l’aire de coopération s’étendent sur les propriétés de particuliers et de communautés.

L’UNESCO reconnaît trois fonctions principales aux réserves de biosphère :

conservation de la biodiversité et des écosystèmes : cette fonction a pour objectif de contribuer à la protection des espèces, des écosystèmes et des paysages;

développement durable : cette fonction encourage un développement économique respectant la nature et la culture locale. Elle favorise également l’implication des populations dans la prise de décision locale en encourageant la formation et l’éducation dans l’objectif de faire de leur milieu de vie une région modèle en matière de conservation et de développement durable;

développement de compétences : cette fonction repose sur un réseau international de recherche et d’observation qui souhaite mettre en place des projets de recherche aidant à la gestion des territoires et qui souhaite aussi assurer une surveillance continue de l’environnement (UNESCO, 1996). Cet objectif englobe de plus en plus des visées de développement local qui viennent s’ajouter à la recherche, au suivi à long terme et à l’éducation.


Réserve de la Biosphere du Canada-CLIQUEZ ICI-
[image]
la petite histoire du Mont St-Hilaire-CLIQUEZ ICI-

[image]

LE RAPPORT COMETA
RAPPORT COMETA AU COMPLET PDF
[image]
Un rapport confidentiel sur les OVNI a été remis au Président de la République et au Premier Ministre.D'après le rapport " COMETA ", l'hypothèse d'une origine extraterrestre ne peut plus être écartée. Par ce rapport un premier pas en France concernant la vérité sur les OVNI vient d'être franchi.

La COMETA est une association composée de spécialistes des sciences physiques, des sciences de la vie, des sciences humaines, ainsi que d'officiers supérieurs de l'armée et d'ingénieurs. En juillet 1999 le COMETA publie un rapport très complet sur le phénomène ovni qui fut transmis au président de la république ainsi qu'au premier ministre.
[image]
Le rapport de 90 pages sera publié ensuite par le magazine VSD à destination du grand public. Le rapport, qualifié par VSD de "rapport confidentiel remis au Présent de la République et au Premier Ministre", émane essentiellement des sphères militaires. Il est d'ailleurs possible que ce texte ne constitue qu'une partie d'un rapport plus étayé, et que ce serait ce rapport-là qui ait été déposé sur le bureau du Premier Ministre et du Président de la République. Un rapport qui contiendrait assez d'éléments pour les convaincre de la réalité matérielle des ovnis et de la très forte présomption de leur origine extraterrestre.

De façon sobre et rigoureuse, le COMETA met en évidence la réalité physique des OVNI, et attire l'attention sur l'insuffisance des moyens consacrés à leur prise en charge.

Dans sa conclusion, le COMETA affirme que la réalité physique des OVNIS, sous le contrôle d'êtres intelligents, est "quasi-certaine." Seule une hypothèse tient compte des données disponibles: l'hypothèse des visiteurs extraterrestres. Cette hypothèse est naturellement improuvée, mais a des conséquences de grande envergure. Les buts de ces visiteurs allégués demeurent inconnus mais doivent être le sujet de nos préoccupations.

[image]

LE COLLOQUE DE POCANTICO
29 septembre - 4 octobre 1997
CONCLUSION DU RAPPORT STURROCK
"L'étude du phénomène OVNI est légitime !"
En décembre 1996, Laurance Rockfeller invite Peter Sturrock à faire le point avec lui sur la question ovni . Ils tombent d'accord pour déplorer qu'elle soit laissée dans un tel état d'ignorance et de confusion.De cette discussion naît l'idée d'organiser avec la SSE un symposium à Pocantico, dans la propriété Rockfeller, où des enquêteurs spécialistes des ovnis présenteraient leurs meilleurs dossiers à un groupe de scientifiques.
[image]
Participants ( de la gauche vers la droite ) :
T. Holzer, V. Eshleman, M. Rodeghier, J. Schuessler, H. Melosh, J. Jokipii, H. Puthoff, D. Pritchard, P. Sturrock, C. Tolbert, F. Louange, L. Rockefeller, J.J. Velasco, I. von Ludwiger, H. Diamond, M. Sims, J. Vallée, B. Haisch, B. Veyret, R. Haines, M. Swords, J. Papike, G. Reitz, E. Strand.


-LE MEILLEUR SITE SUR CE RAPPORT-CLIQUEZ ICI-

-LIEN

-ESOTÉRISME EXPÉRIMENTAL-CLIQUEZ ICI-

-RAPPORT COMPLET -CLIQUEZ ICI-

[image]
Depuis les premiers déferlements de soucoupes, en 1947, le phénomène ovni préoccupe, qu'ils l'avouent ou non, scientifiques et responsables, tant politiques que militaires. Et la divulgation d'informations controversées, tel le célèbre Rapport Condon, n'a depuis fait qu'aiguiser davantage la curiosité et les doutes...
[image]
Laurance S. Rockefeller, un mécène, a voulu en avoir le coeur net. Il a donc demandé à l'un des astrophysiciens américains les plus éminents, Peter Sturrock, de réunir un panel de scientifiques de haut niveau, parmi lesquels quatre Français, pour faire le point sur cette énigme.D'une extrême rigueur, cette synthèse n'a pourtant rien d'ennuyeux : on y rencontre des chercheurs passionnés - comme Jacques Vallée, le "Frenchman" du célèbre film de Spielberg, Rencontres du troisième type -, qui dissèquent les cas d'ovnis les plus frappants des cinquante dernières années.La réponse des scientifiques réunis par Sturrock est on ne peut plus claire : oui, il existe des phénomènes que la science n'est pas à l'heure actuelle en mesure d'expliquer.Une brillante carrière a mené le Britannique Peter Sturrock, né en 1924, du Cavendish Laboratory de Cambridge à l'université de Stanford, en passant par l'École normale supérieure de Paris, Harvard, le CERN, à Genève, et la NASA. Membre de sept académies, dont l'American Association for the Advancement of Science et la Royal Astronomical Society, il a reçu maintes distinctions. Il a fondé en 1982 la Society for Scientific Exploration, forte de cinq cents correspondants dans quarante pays."
CV de STURROCK

« Tout scientifique qui n'a pas lu quelques livres et articles sérieux présentant les indications réelles du phénomène devrait avoir l'honnêteté intellectuelle de s'abstenir de faire des déclarations présentées comme scientifiques... »-Dr Bernard HAISCH-Astronome-


[image]

JOHN MACK-UNIVERSITÉ DE HARVARD
LIEN
[image][image]
Dossier Extraterrestres L'affaire des enlèvements John E. Mack a enquêté sur près d'une centaine de cas d'enlèvements d'humains par des extraterrestres (phénomène qui aurait touché plusieurs millions d'Américains...). Aucune des expériences qu'il relate n'est, selon lui, imputable à un trouble mental des personnes interrogées. Jamais auparavant un ouvrage sur les « kidnappés » de l'espace n'avait présenté au grand public l'étude approfondie de cas d'hommes et de femmes ayant des origines géographiques, économiques et socioculturelles si diverses. Les rapports qui en résultent sont à la fois étonnants et effrayants. Après avoir subi ce terrible traumatisme de l'enlèvement, les victimes s'en sortent la plupart du temps au terme d'un long et douloureux travail d'analyse que le docteur Mack nous présente comme une aventure d'une très grande puissance émotionnelle.Ce livre est un événement. À sa parution aux États-Unis, au printemps 1994, il a suscité une polémique sans précédent.
[image]
Car John E. Mack n'est pas un fantaisiste, ni un illuminé. Professeur de psychiatrie à la prestigieuse[/b] UNIVERSITÉ DE HARVARD - et ancien directeur du département -, il a par ailleurs été récompensé d'un PRIX PULITZER - la plus haute récompense américaine dans le domaine des lettres et du journalisme - pour sa biographie de Lawrence d'Arabie.
JOHN EDWARD MACK AURA ÉTÉ AU PHÉNOMENE DES ENLEVEMENTS, CE QUE ALLAN HYNEK FUT AUX OVNIS.
La violence de la controverse fut donc à la mesure de la notoriété de John E. Mack.John E. Mack a été suspendu de ses fonctions à l'Université lors de la sortie de son livre.
[image]
Puis quelques années plus tard, il a été réintégré sous les applaudisements de ses pairs. Elle rétablira entièrement la crédibilité du docteur Mack, l’invitant à poursuivre ses recherches sur tout sujet qui lui sied, sans interférence, lui redonnant également toute liberté d’expression, sous toutes formes, pour faire valoir ses théories. Il recevra simultanément de nombreux appuis provenant de sa communauté mais également de l’extérieur. Parmi eux, le milliardaire Laurence Rockefeller.John E Mack, bénéficiant alors d’une subvention privée provenant de ce dernier, quittera Harvard et mettra sur pied la fondation PEER ( Program for Extraordinary Research). Ses détracteurs, autant sceptiques que dénigreurs-nés, n’ont plus aucune emprise sur lui . Ils ne peuvent plus invoquer la tenue d’une enquête sur ses recherches, puisque le comité a été dissolu et n’a jamais été en mesure de formuler le moindre commentaire négatif. Qui plus est, dans sa recommandation, le Recteur a invité les confrères de Mack à se joindre à lui dans ses travaux. Enfin un spécialiste de la santé mentale publie un DOSSIER crédible sur les Enlevements Extraterestre.John Mack est décédé le lundi 27 septembre 2004 à Londres, Angleterre. En traversant la rue IL A ÉTÉ FRAPPÉ PAR UNE AUTOMOBILISTE ivre tchèque.

[image]

DIGITAL CINÉMA PACKAGE -DCP-
SOURCE
Un Digital Cinema Package (DCP) est l'équivalent en cinéma numérique de la copie de projection argentique (qui se présente sous forme de bobines de film argentique 35 mm.)
[image]
Un DCP compose un ensemble de fichiers informatiques (images, sons, sous-titres, méta-données...) qui sont destinés à être stockés et lus dans la cabine de projection par un serveur, couplé à un projecteur numérique. Il permet de projeter des films en définition 2K (2048x1080 pixels) et 4K (4096x2160), ainsi qu'en stéréoscopie (3D). Le DCP circule entre distributeurs et exploitants soit sur disque dur, soit de manière dématérialisée. Chaque DCP est protégée par une Key Delivery Message (KDM) permettant d'ouvrir le fichier dans une salle donnée à un moment donné.

[image]

COMMENT VOIR LE CONGRES ÉSO - 701?
INFORMATIONS -CLIQUEZ ICI-
Pour le grand public qui n'avait pas participé le 15 avril dernier,
vous pouvez faire votre paiement afin
d'acheter la version EN DIFFÉRÉE au coût de $25.oo
selon le mode de votre choix: PAYPAL ou par la POSTE.

[image][image][image]

[image]

bloqué
  829 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

140132 messages dans 29192 fils de discussion, 842 utilisateurs enregistrés, 20 utilisateurs en ligne (0 enregistrés, 20 invités)
Temps actuel sur le forum : 27/05/2017, 17:08
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum