Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion
Avatar

*******COMPLÉMENT SURPRENANT #46 -COMPLET-**********

par gilles surprenant ⌂, dimanche 15 novembre 2015, 00:10 (il y a 1937 jours) @ Spyrale

_________________________________________________________________________

[image]
[image]

Personnification au théâtre avec Claire Garand.
Aspects ésotérisques du vendredi 13 à Paris, avec Alain Nyala.

Chanteuse, personnificatrice: clairegarand-interprete.e-monsite.com
Alain Nyala (Philosophe consultant) alain.nyala@videotron.ca 514-910-3710

[image]
[image]VIDEORANDIA - CLIQUEZ ICI -
[image]


DÉFINITION FRANÇAISE ET QUÉBÉCOISE du MOT CORRECT

[image]


CORRECT :(FRANÇAIS)- Qui est conforme aux règles, à la normale, qui ne contient pas de fautes ; exact : Un calcul correct. Le déroulement correct d'une course.
Qui est d'une qualité, d'une valeur acceptable ; honnête : Offrir une rémunération correcte.Qui respecte les bienséances, la morale, les règles d'un milieu social ; convenable : C'est un homme correct en affaires. Une tenue correcte.

CORRECT :- (En QUÉBÉCOIS)- Au Québec, on attribue à l'adjectif "correct" les valeurs suivantes : [1] être correct, cela se dit d'une situation ou de quelque chose qui va bien, qui fonctionne bien ; [2] c'est correct, c'est-à-dire c'est OK ; [3] On utilise aussi l'expression : "c'est correct !" pour signifier le fait d'agréer ou d'être en accord avec quelque chose, c'est-à-dire dans le sens de : "marché conclu !" ou "entendu !".

_________________________________________________________________________


SCENE DE CRIME
SOURCE-CLIQUEZ ICI-
[image]
Les lieux du crime, depuis peu appelés scène de crime ou scène du crime ou encore scène d'infraction1 s'il ne s'agit pas d'un crime au sens strict, comprennent à la fois les lieux où s'est produit un crime, un délit ou un accident d'origine éventuellement criminelle, mais aussi l'état de ces lieux. Le mot crime est pris au sens anglophone, lui-même fidèle au sens latin crimen (« chef d'accusation »). En anglais, l'expression crime scene peut concerner aussi bien le lieu d'un crime que d'un délit, d'un accident exigeant des investigations, d'une explosion ou d'un incendie d'origine douteuse.L'expression scène de crime est utilisée depuis la dernière décennie du vingtième siècle criminalistique, par francisation maladroite de l'anglais crime scene, faux ami dont la traduction correcte est lieux du crime et non « scène de crime » (sic). Les traductions défectueuses de séries policières américaines ont installé ce faux sens dans le français médiatique, puis dans la langue administrative officielle.


SCENE DE CRIME -THÉÂTRE
SOURCE-CLIQUEZ ICI-
[image]
le dramaturge, en fouillant « la partie noire de l’homme », fait mieux comprendre les ressorts de l’âme et de l’action humaines. Car ce n’est pas vraiment le crime qui est intéressant au théâtre mais plutôt la raison pour laquelle il est commis.La violence au théâtre est un défi difficile à relever pour le dramaturge et le metteur en scène, car elle pose un problème de réalisation : où sont les bornes de ce qu’ils peuvent « montrer » ? Qu’est-ce qui est « jouable » (au sens propre) par les acteurs – et par les scénographes –, comment maintenir l’illusion du vrai et éviter le ridicule ? Jusqu’où le public est-il prêt à accepter les manifestations violentes sur scène ? Chaque époque, en fonction de sa sensibilité esthétique, a répondu différemment à ces questions.
_________________________________________________________________________

RESTAURANT PARIS-CI
SITE OFFICIEL-CLIQUEZ ICI-
[image]

[image][image]


CLAIRE GARAND CHANTE LES DIVAS DU QUÉBEC
FACEBOOK-CLIQUEZ ICI-


[image]Un spectacle Piaf MERCREDI le 18 NOV au RESTO Le PARIS-CI à Mont Saint-Hilaire 450-281-0612 - 39$ -[image]


DIVA ÉTYMOLOGIE:
Diva (du latin signifiant « Divine »), une cantatrice célèbre et talentueuse. Par glissement de sens, cette expression peut désigner une chanteuse ou une actrice renommée et exigeante.

[image]

Originaire de Victoriaville, Claire Garand chante sur scène depuis près de 30 ans. Musicienne, auteure, compositrice, productrice de spectacles et interprète de grand talent, elle est aussi animatrice en musicothérapie auprès des personnes âgées qui apprécient sa voix et sa musique depuis de nombreuses années.
[image]
Ses prestations présentées en tant qu’auteure-compositrice sont nombreuses à ce jour et elle a souvent participé à des spectacles regroupant plusieurs artistes. Elle a su mettre à profit sa voix et son talent de musicienne pour rendre des hommages vibrants à des artistes importants de la chanson française tels que Gilles Vigneault, Sylvain Lelièvre, Édith Piaf et Dalida.
[image]
Cette fois, elle présentera, d’une façon très authentique, un nouveau spectacle-concept rappelant des tournants de l’histoire du Québec en paroles et en chansons. Elle a choisi d’interpréter des airs de divas d’ici qui ont marqué chacune leur temps.

Ainsi, Alys Robi, La Bolduc, Lucille Dumont, Monique Leyrac, Pauline Julien, Ginette Reno, Renée Claude, Renée Martel, Marjo, Francine Raymond, Jo Bocan, Laurence Jalbert, Isabelle Boulay, Lynda Lemay et Céline Dion illustreront des aspects de notre évolution de la crise des années 30 jusqu’à aujourd’hui grâce à leurs chansons inoubliables.

DES VIDEOs-CLIQUEZ ICI-

__________________________________________________________________________


PIECE DE THÉÂTRE : SARAH BERNHARDT
VIDEO-CLIQUEZ ICI-

[image]
[image]DATES: du 10 novembre au 5 décembre 2015

[image]
Le tandem Michel Marc Bouchard et Serge Denoncourt revient au TNM avec une nouvelle fiction historique. Féru d’histoire québécoise, l’auteur s’inspire cette fois-ci de la visite de la divine Sarah Bernhardt à Québec en décembre 1905 pour créer un bouleversant portrait de société où la classe ouvrière naissante est déjà séduite par le capitalisme qui l’écrase, où l’Église est à la fois lieu d’oppression et d’espoir et où le théâtre commence à apparaître comme le seul territoire où le réel pourrait s’arracher à lui-même. Et pour incarner celle par qui le théâtre et le scandale arrivent : la magnifique Anne-Marie Cadieux.
[image]

Passage controversé de Sarah Bernhardt au Québec:
SITE-CLIQUEZ ICI-

__________________________________________________________________________

ÉDITH GASSION DITE ÉDITH PIAF
''Impossible d'évoquer Piaf en faisant abstraction de la dimension théâtrale qui l'habitait sur scène''

née le 19 décembre 1915

[image]

fin octobre 1949, Marcel Cerdan périt dans un accident d'avion alors qu'il venait retrouver Edith. La Môme est brisée.Sa demeure abrite de nombreuses séances de spiritisme, pendant lesquelles Piaf tente d'entrer en contact avec son aimé.

ÉDITH PIAF ET LA ROSE-CROIX
VIDEO-CLIQUEZ ICI
Edith Piaf (1915-1963), chanteuse française populaire dont on parle régulièrement dans les médias, a été membre de l'A.M.O.R.C. jusqu'à sa mort.
[image][image]
Edith Piaf, entourée de rosicruciens, lors d'une visite au siège de l'Ordre de la Rose-Croix, en 1957.N'a t-elle pas chanté« la vie en rose »(Croix)

Quelques mois après être devenue Rosicrucienne, elle chantait Soudain une vallée*(Video en Haut),chanson composée par Jean Dréjac, qui lui aussi fut membre de l'A.M.O.R.C. jusqu'à son décès en 2003. Dans cette chanson, elle se réfère notamment à la Paix Profonde si chère aux Rosicruciens.

[image][image]
Geste des Bras en Croisés de Piaf semblable aux Sculpture Égyptienne dont l'Origine Rosicrucienne est le point de départ.
_


ÉDITH PIAF et SAINTE THÉRESE DE LISIEUX
VIDEO-CLIQUEZ ICI
[image]
Peu de gens savent qu'a l'age de sept ans, victime d'une keratite aigue, Edith perdit la vue. Aucun remede n'ayant reussi a ameliorer son etat, Edith Piaf se resigna a rester aveugle jusqu'au jour ou les pensionnaires de la maison close de Bernay que tenaient ses grands-parents deciderent de l'amener en pelerinage a Lisieux dans l'espoir d'une hypothetique et miraculeuse guerison. C'est devant la tombe de Sainte Therese que le miracle se produisit. Apres avoir frotte le front de l'enfant avec de la terre, les ""filles de joie"" prierent des heures, implorant la petite sainte de faire quelque chose pour leur si gentille Edith. Et quatre jours plus tard, Edith avait recouvre la vue.A partir de ce jour, la chanteuse ne trahira jamais sa foi et, chaque annee au mois de septembre, a la date anniversaire du retour au Ciel de Therese, ""la mome Piaf"" viendra, incognito et dans le plus grand secret, prier au Carmel de Lisieux.

___________________________________________________________________________


MARION COTILLARD A DU AVOIR RECOURS A L'EXORCISME POUR SE DÉBARASSER DU FANTÔME D'ÉDITH PIAF
[image]
Quand Marion Cotillard s'est grimée en Edith Piaf dans le film, La Môme, beaucoup ont cru que la chanteuse était de retour tant la ressemblance, l'incarnation du personnage était parfaite. La performance de Marion Cotillard lui aura valu l'Oscar de la meilleure actrice en 2008 mais aussi de nombreux soucis. En effet, dans un portrait publié par le Guardian,
elle raconte comment le fantôme d'Edith Piaf l'a suivi durant 8 mois et comment elle est parvenue à s'en débarrasser.


Marion Cotillard raconte d'abord comment elle a fait de ce rôle une obsession.Chaque jour, elle passe cinq heures de maquillage. "Il y avait un côté mystique dans sa démarche. Le jour, la nuit, elle écoutait Piaf en boucle, lui parlait" confirme pour sa part le réalisateur du film, Olivier Dahan dans Première. L'actrice, elle, avoue au journal anglais que la métamorphose est allée trop loin. Elle a donc mis du temps avant de se débarrasser du fantôme de Piaf. Comment ? "J’ai tout essayé.J’ai fait de l’exorcisme avec du sel et du feu. Je suis partie à Bora Bora pour lui échapper. Je suis allée au Machu Picchu au Pérou et j’ai procédé à d’anciennes cérémonies chamaniques pour me purifier" dit Cotillard qui raconte avoir eu des voix.

Si elle avoue ne plus vouloir se mettre dans un tel état pour incarner un rôle, elle affirme qu'elle essaie toujours de se placer dans la situation de ses personnages. Pour Deux jours, une nuit des frères Dardenne, elle s'est mise dans la peau d'une ouvrière dépressive. "Je n'ai jamais été super déprimée, mais il y a eu un point dans ma vie où j'ai cru que ça m'arriverait" confie-t-elle pour terminer au Guardian.

__________________________________________________________________________


UN DOCU-THÉÂTRE PROMETTEUR
-JOURNAL DE MONTRÉAL--13 novembre 2015-
SOURCE-CLIQUEZ ICI-
- Du 17 novembre
au 28 novembre
À l’Usine C-

[image]


LE PARTAGE DES EAUX
La pièce documentaire Le partage des eaux, sur le point de prendre l’affiche à l’Usine C en grande première francophone, s’annonce des plus percutantes. L’auteure Annabel Soutar qui nous a déjà fait réfléchir avec son docu-théâtre Grain(s), présenté il y a quelques années, se penche cette fois sur la problématique de l’eau douce au pays.
Celle qui se consacre au théâtre documentaire­­ d’enquête depuis près de quinze ans a l’habitude de faire des recherches aussi poussées qu’objectives lorsqu’elle choisit d’exploiter un sujet. D’ailleurs, son précédent docu-théâtre, Grain(s), présenté en 2012, tiré­­ d’une histoire authentique sur la polémique des OGM, s’est fait remarquer tant par le public que par la critique­­.
Ici, c’est l’avenir de nos lacs et des réserves d’eau douce qu’elle met de l’avant dans Le partage des eaux, qui a d’abord vu le jour à Toronto sous son titre original, The Watershed.
«Plusieurs croient à tort que nos réserves­­ d’eau douce sont inépuisables parce que nous en avons beaucoup, tant au Québec qu’ailleurs au pays», souligne l’auteure Annabel Soutar. «Mais cette ressource n’est pas inépuisable.»
SUITE...

UN DOCU-THÉÂTRE GRAINS EN 2012
SOURCE-CLIQUEZ ICI-
[image]
une pièce qui retrace le périple du fermier saskatchewanais PERCY SCHMEISER (Cliquez).
[image]
L’homme courageux, une sorte de Claude Robinson des Prairies, a décidé, en 1998, de tenir tête à la multinationale Monsanto, un combat qui allait monopoliser plusieurs années de sa vie.[image]FILM-CLIQUEZ ICI-
[image]


PIECE GRAINS BASÉE SUR LE LIVRE:
[image]
"Grains" raconte le célèbre procès intenté par la multinationale Monsanto contre un cultivateur de la Saskatchewan. En 1998, le géant des produits chimiques et des biotechnologies accuse Percy Schmeiser d'avoir violé son brevet sur une semence de colza génétiquement modifié : le canola Roundup Ready. Schmeiser prétendait que les graines étaient arrivées dans son champ par contamination aérienne. L'histoire de sa longue résistance - et de sa défaite en Cour suprême du Canada - a fait le tour du monde. Poussant plus loin l'investigation, Annabel Soutar entraîne le lecteur dans les coulisses de "l'agrobusiness" en lui faisant vivre « de l'intérieur » les méthodes qu'emploie Monsanto pour introduire ses semences OGM dans les communautés agricoles du Canada et du monde entier. Intimidation, délation, pots-de-vin, campagnes de dénigrement et, bien sûr, poursuites judiciaires sont au menu, pendant que l'État canadien abdique son rôle de surveillance de l'industrie et d'information du public. Dans cette pièce de théâtre documentaire, genre dont elle s'est fait une spécialité, l'auteure entremêle la transcription du procès et ses propres entretiens avec Schmeiser, des avocats, des cultivateurs, des industriels, des chercheurs, des fonctionnaires et des militants. Loin de tout manichéisme, elle met en scène son enquête, ses doutes quant aux véritables mobiles de l'accusé ainsi que son questionnement sur la possibilité de breveter et de privatiser le vivant. -
___________________________________________________________________________

3e MILLÉNAIRE
N° 111 - Printemps 2014
Thème : Qui joue un rôle ?

SITE OFFICIEL-CLIQUEZ ICI-

[image][image]
La société des hommes nous contraint-elle à jouer un rôle, à faire semblant ? Pourquoi ne sommes-nous pas conscients d'être derrière un masque ? Peut-on être libre du personnage et des rôles qui s'imposent à nous ? Peut-on apprendre à voir ce que David Ciussi appelle cette « image-moi artificielle » qui nous sépare et nous isole les uns des autres ?...
Pour éclaircir ces questions, et toutes celles qui s'y rattachent, il nous faut envisager l'identification à la personne, ou aux images que nous affichons, aux “moi” qui nous traversent, nous occupent et nous gouvernent.

« Avec l'éveil, nous dit Gérard, il est VU que tout est jeu, l'identification tombe et nous laisse libre au sein même des rôles que nous jouons. Le jeu peut être amusant par lui-même, mais si l'on parle d'amusement, ce qui domine, c'est celui de voir tout cela se jouer.»


SOMMAIRE:

-3e millénaire : Le fil d'Ariane
-David Ciussi : Être la métamorphose ou un rôle masqué
-Francis Lucille : De l'ignorance à la liberté
-Wayne Liquorman : Suis-je vraiment l'auteur de mes actes ?
-Jean Bouchart d'Orval : Être concerné
-Peter Brook : Jouer un rôle dans la vie
-Didier Mouturat : La Vie derrière le masque
-Nicole Vallet : Le sacré clown
-France-Léa : A qui on joue ?
-Gérard : L'abscence de moi
-3e millénaire : Le double que “je” paraît dans la poésie française
-Serge Pastor : Puis-je être libre de tout rôle ?
-Connaissance des traditions spirituelles :
-Douwe Tiemersma : L'enseignement de Nisargadatta
-Littérature et Spiritualité :
-Basarab Nicolescu : L'ombre de l’absence
-Témoins d’Éveil :
-Aline Macua : La vague à l'Âme
-Patrice : Transpercé par l'éveil
-BD :Anna Guégan : Un ange mâche
-Documents :Jean-Paul Sartre : Pourquoi jouer un rôle ?
-C. Stanislavski : L'Art de l'Acteur
-J. Krishnamurti : Le rôle du moi
-Fil d'ariane

_________________________________________________________________________


LE MASQUE NEUTRE
SOURCE-CLIQUEZ ICI-
[image]
Le masque neutre est né en Italie, au Théâtre Universitaire de Padoue, en 1948. Jacques Lecoq (pédagogue et metteur en scène) et Amleto Sartori (sculpteur et facteur de masques), l'élaborèrent ensemble. Jacques Lecoq partait du masque noble (masque un peu japonisant inspiré par les Nô). ''Par sa neutralité, le masque neutre pousse à explorer tous les possibles. Le fait d’être caché aide l’acteur à se révéler, à utiliser le langage du corps plutôt que celui des mots. Lorsqu’il est fait en conscience, porté par une attention soutenue, un geste banal porte en lui tout un imaginaire''
[image]
''Silence, ça bouge !''avait coutume de clamer Jacques Lecoq.-

C’est le masque de base qui pilotera par la suite les différences des autres masques. C’est avec lui que l’on saura porter tous les autres. C’est un masque sans expression parti­culière ni personnage typique, qui ne rit ni ne pleure, qui n’est ni triste ni gai et qui s’appuie sur le silence et l’état du calme. La figure doit être simple, régulière et ne pas offrir de conflits. Chacun peut en confectionner un, en papier mâché, à partir d’un moule négatif en plâtre tiré d’une forme modelée dans la terre. C’est la manière la plus sensible de le faire, la plus longue aussi.
Faire son masque neutre est une excel­lente approche pour savoir en jouer. Ce mas­que neutre n’a rien à voir avec un masque qui moulerait le visage d’une personne au repos : celui‑ci ne serait qu’un masque mortuaire. La première fois que l’on met ce masque, il appa­raît comme un objet hétérogène qui nous gêne, qui nous étouffe. Puis, peu à peu, se sentant caché, on se risque à faire ce que l’on n’avait jamais fait dans la vie. Enfin, le masque étant assumé, une nouvelle liberté apparaît plus ride qu’à visage découvert.

Étant dépouillés de notre propre visage et de nos paroles, que nous savons très bien utiliser dans les rapports sociaux, le corps apparaît seul apte à nous porter dans le silence et nous commen­çons à le ressentir comme un événement. Avec lui, plus moyen de tricher. Le masque neutre, que l’on croyait fait pour se cacher, nous met à nu. Notre visage‑masque de la vie est tombé, le rôle qu’il jouait n’a plus de sens. Nous sentons chaque mouvement de notre corps avec plus d’acuité. Le jeu psychologique de l’œil n’est plus possible, la tête le remplace et tourne à sa place. Les gestes s’agrandissent et se ralentissent. Au début, on étouffait, main­tenant on respire largement.

[image]
Les thèmes sont simples dans leur énoncé, difficiles dans leur profondeur : se réveiller comme pour la première fois; décou­vrir la nature dans un voyage qui la traverse; devenir ce que l’on voit et en reconnaître les rythmes (identification aux animaux, aux végétaux, aux éléments, aux matières). On ne peut imaginer le masque neutre s’appelant Albert et se réveillant dans son lit. Le masque neutre est une sorte de dénominateur com­mun des hommes et des femmes (il y a un masque pour l’homme et un, différent, pour la femme). Il réunit vers ce même « vivant » qui existe dans le monde et en quoi chacun peut se reconnaître. Il n’a pas de démarche, il marche. Il nous fait découvrir l’espace, le rythme et la gravité des choses ; la dynamique la colère, de la jalousie, de la colère, de l’orgueil qui appartient à tous. J’ai remarqué que de grands comédiens, comme Michel Aumont à qui j’ai fait porter le masque neutre, savaient le porter sans jamais avoir mis un masque auparavant. Le masque neutre est une dimen­sion de jeu qui prend sa source au profond de l’acteur.

_________________________________________________________________________

LE THÉÂTRE EST UN JEU D'ENFANT
''Le jeu est l'activité la plus naturellement associée au théâtre''
[image]
Le jeu serait le propre de l'homme.le jeu théâtral s'inscrit dans cette activité sociale : « une action libre sentie comme fictive et située en dehors de la vie courante, capable néanmoins d'absorber totalement le joueur. De plus, le jeu théâtral n'est pas du seul ressort de l'acteur, dans la mesure où il embrasse tous les individus qui participent d'une manière ou d'une autre à cette activité. Il est possible d'affirmer que, a contrario du jeu de l'enfant, il a besoin d'un partenaire qui soit lui aussi, à sa manière, joueur. Les spectateurs sont eux-mêmes placés en état de jeu : ils accréditent ce qu'ils voient.Entre le versant visible du jeu qui engage le regard du spectateur et le versant intime du jeu qui rend à l’acteur une image du corps propre, laréalité d’acte du lieu théâtral semble faire du jeu et de l’art une expérience partagée.L’acteur est appelé à jouer.C’est parce qu’il peut jouer qu’il doit jouer. Ce qui s’annonce comme la “délégation d’un pouvoir” apparaît comme un devoir-jouer : ce devenir du jeu se traduit par l’expropriation d’une volonté, d’un désir, et d’un désir de voir, de la part du spectateur.C’est le double jeu de l’acteur et du spectateur qui instaure le théâtre, c’est-à-dire le jeu comme théâtre.

________________________________________________________________________

SIMILITUDE ENTRE LA MESSE ET LE THÉÂTRE
''Le théâtre est comme la messe ; pour en bien sentir les effets il faut y revenir souvent.'' - Alain(Nom inconnu)-

[image]

Tout comme l'acteur le Prêtre s'habille et se met des dorures et parfois chante et s'en va sur une SCENE et il y a un Autel et parle de la Derniere CENE et fait des gestes et invoque le Tres-Haut....C'EST THÉÂTRAL!

ps: Si quelqu'un trouve un site qui fait le parallele entre la messe et le théâtre se serait super.
_________________________________________________________________________


LES PARAPLUIES DE SHERBOURG
VIDEO-CLIQUEZ ICI-
La vraie particularité du film, que peu auraient osés est de n'avoir du début à la fin, aucune parole qui ne soit parlée. Tout dialogue est chant, sur une musique de Michel Legrand.

[image]

Le film se divise en trois parties

Cherbourg, novembre 1957. Madame Emery et sa fille, Geneviève, tiennent une boutique appelée Les parapluies de Cherbourg. Geneviève est amoureuse de Guy, mécanicien dans un garage. Sa mère désapprouve la relation quand elle l'apprend. Le jeune homme est élevé par sa tante, gravement malade. Il est appelé pour faire son service militaire en Algérie. Les deux amoureux doivent se quitter.

Enceinte, désemparée parce qu'elle a peu de nouvelles de Guy, Geneviève, sur l'insistance de sa mère, épouse Roland Cassard, un riche négociant en pierres précieuses. Elle quitte Cherbourg avec sa mère.

Blessé, Guy est démobilisé en mars 1959 après un long séjour à l'hôpital. Il passe par une phase d'accablement puis se reprend. Il devient gérant d'une station-service grâce à l'héritage de sa tante Élise et épouse Madeleine, qui s'occupait de celle-ci depuis plusieurs années. La veille de Noël 1963, Geneviève, de passage à Cherbourg avec Françoise, l'enfant de Guy, s'arrête par hasard dans cette station-service. Guy refuse de renouer quelque lien que ce soit, repoussant même l'offre de parler à Françoise ; pendant que Geneviève repart, il joue avec son fils dans la neige.


_________________________________________________________________________

LE BATACLAN
LIEN-CLIQUEZ ICI-
[image]
Le Bataclan, qui s'appelait à l'origine Ba-Ta-Clan, est une salle de spectacle parisienne édifiée par l'architecte Charles Duval en 1864 et située 50 boulevard Voltaire dans le 11e arrondissement. Son nom fait référence à Ba-ta-clan, opérette d'Offenbach.


Le Bataclan, vendu le 11 SEPTEMBRE par son détenteur parti en Israël.Le groupe de rock qui s’y produisait ce vendredi était en tournée en Israël cet été.A VÉRIFIER cette info-

La famille Touitou possédait le Bataclan depuis 1976. Le 11 septembre 2015, la salle de spectacle -transformée vendredi en scène de carnage- fut cédée au groupe Lagardère par ses ex-propriétaires engagés en faveur d'Israël.

-

«LA FRANCE A CONNU CE QUE NOUS VIVONS EN SYRIE»-
-Bachar el-Assad est né le 11 SEPTEMBRE 1965-
[image]
Le président syrien Bachar al-Assad, dont la France réclame le départ, s'est démarqué samedi de l'élan général de solidarité après le carnage à Paris, en soutenant que la politique française en Syrie avait contribué à «l'expansion du terrorisme».

-


«LA FRANCE A CONNU (vendredi) CE QUE NOUS VIVONS EN SYRIE», a-t-il déclaré devant une délégation française à Damas dirigée par le député des Républicains Thierry Mariani.

Par ailleurs, dans un entretien accordé à Valeurs actuelles, au lendemain des attentats sanglants à Paris et près du Stade de France, le président Syrien estime que «ce qui se passe à (Paris) est terrible». D'après lui, «La France ne pourra pas lutter contre le terrorisme tant qu'elle sera alliée au Qatar ou l'Arabie saoudite», ses ennemis jurés.

-


LE BÂ
Le Ba est une composante immatérielle des dieux et des hommes. Tout comme le Ka, cette notion n'a pas d'équivalent exact dans les langues européennes contemporaines. Ce concept est toutefois le plus souvent traduit par le mot « âme » ou par l'expression « âme-Ba ». Le Ba est la représentation de l'énergie de déplacement, de dialogue et de transformation. Après le décès, cette capacité de manifestation permet à l'individu égyptien d'établir le contact entre le monde invisible des dieux et des ancêtres, auquel il appartient désormais, et le monde des humains, qu'il a quitté mais auquel il reste très attaché.
[image]

__________________________________________________________________________

" LE LIVRE TOMBE DE THOUTMÈS III "
DISPONIBLE CLUB CRÉÉE -SALLE 1511-
[image]

Des écrits ressemblants aux textes du Nouveau Testament, 1500 ans avant.Texte inscrit sur les murs de la tombe du pharaon Thoutmosis III qui nous explique les grandes étapes d'après la mort
comme pour chaque heures de nos nuits.Étonnante conférence donnée à Québec par Yann Vadnais du GARPAN Durée: 68 min.( DISPONIBLE )

FORMULAIRE D'ABONNEMENT et/ou RÉABONNEMENT au Club CRÉÉE
Club de Recherche et d'Études en Ésotérisme Expérimental.

1 MOIS : $25.
3 MOIS : $60.
6 MOIS : $100.
12 MOIS : $150.

Par Paypal (sur le formulaire d'abonnement tout est là)
ou
par Chèque ou Mandat postal au nom du CLUB CRÉÉE
CLUB CRÉÉE
C.P. 52
Beloeil
Québec, Canada
J3G 4S8


__________________________________________________________________________

LES MYSTÉRIEUX PASSEPORTS
-11 SEPT et 13 NOV-

[image]
PARIS 2015-Un passeport syrien. Les enquêteurs ont par ailleurs mis la main, près du corps d'un des trois kamikazes du Stade de France, sur un passeport syrien appartenant à un migrant enregistré en Grèce le 3 octobre, selon Athènes.

[image][image]
NEW-YORK 2001-L’agent du FBI Dan Coleman raconte la façon dont on lui a remis le fameux passeport de Satam Al-Suqami retrouvé intact au pied du World Trade Center. « Quelqu’un avait tendu le passeport [à l’inspecteur de police du quartier], et quand il a relevé la tête, le type s’était enfui », relate Dan Coleman. « Dans n’importe quelle investigation, on aurait cherché à en savoir plus sur la personne qui aurait trouvée le passeport », s’étonne le journaliste David Carr-Brown. « Toute l’enquête se base ensuite sur ce passeport donné par on ne sait qui », fait remarquer le journaliste à Bakchich, « c’est totalement fortuit ! » Selon le rapport officiel de la Commission d’enquête sur le 11-Septembre, ce passeport a été ramassé par un passant un peu avant que les tours du WTC ne s’effondrent et confié à un inspecteur de la police de New-York du nom de Yuk H. Chin, qui l’a lui-même ensuite remis personnellement au FBI.

APRES LE PASSEPORT DU 11 SEPTEMBRE, VOICI LA CARTE D'IDENTITÉ DE CHARLIE HEBDO !

[image]
FRANCE 2015-Après le coup du passeport de l’un des terroristes du 11 septembre 2001 retrouvé intact dans les décombres du World Trade Center, voici la carte d’identité malheureusement oubliée par l’un des terroristes de Charlie Hebdo dans la voiture qu’ils ont abandonnée à Pantin pour brouiller leur piste. Il est vrai qu’hier soir, "ils" avaient déjà les noms des terroristes avant-même d’avoir eu le temps de commencer à mener une quelconque enquête un tant soit peu sérieuse : Alors, ce matin, "ils" se devaient d’expliquer un tel miracle. D’où le coup de la carte d’identité oubliée dans la première bagnole de fuyards suffisamment intelligemment préparés pour mener sans coup férir une telle attaque terroriste, mais suffisamment cons pour prendre avec eux leurs cartes d’identité, dont chacun sait bien qu’on la laisse toujours à la maison quand on doit mener une telle opération.
_________________________________________________________________________


LES ASSASSINS -HASCHICH -CROISADE -
VIDEO-CLIQUEZ ICI-
[image]
Au cours des Croisades on retrouve la trace de l'usage de cette drogue par une secte : les assassins. Le mot assassin vient en fait de haschich. Au XIème siècle un musulman, Hasan ibn al-Sabbah, fonda une secte religieuse ismaélienne en Iran qui durant des années allait terroriser toute cette région du monde et qui fit vaciller la dynastie turque des Seldjoukides. Hasan ibn al-Sabbah, dit le "vieux de la montagne", prit possession de la forteresse d'Alamut d'où il dirigeait les opérations, il recrutait des hommes et les formait au combat, les plus doués étaient alors fanatisés et initiés à l'usage du haschich, en l'échange de quoi on les chargeait d'une mission qu'ils devaient remplir à tout prix. Le plus souvent il s'agissait de l'assassinat d'un personnage influent, la ruse et la détermination des assassins étaient telles que personne ne put les combattre, ce furent les Mongols qui firent tomber Alamut au XIIIème siècle. À la longue, les arabes se sont tannés des croisades et ils ont fini par répliquer violemment, pour les sortir définitivement de Jérusalem et de la Terre Sainte. La forteresse de Khalamout, située sur le sommet d'une montagne qui a donné le mot "calamité" en français, était reconnue pour former les meilleurs guerriers arabes sous le nom de "Ash-i-shin", mot devenu "assassin".
LIEN-CLIQUEZ ICI-
_________________________________________________________________________

RENÉ GIRARD - LE DÉSIR MIMÉTIQUE
surnommé "le nouveau Darwin des sciences humaines"
SOURCE
[image]
René Girard, né à Avignon (Vaucluse) le 25 décembre 1923 et mort le 4 novembre 2015 a l'âge de 91 Ans. - Le désir mimétique est une théorie unitaire élaborée par René Girard exploitant un seul et même mécanisme, l'imitation, pour expliquer un grand nombre de phénomènes humains. Il développe ses analyses dans plusieurs domaines : psychologie, anthropologie, sociologie (notamment dans ses aspects religieux), culture, etc.Toute une école s'est depuis développée pour en exploiter toutes les implications sur les différents aspects de la vie humaine.La mimesis « action de reproduire ou de figurer ». est déjà mentionnée par Aristote : « L'homme diffère des autres animaux en ce qu'il est le plus apte à l'imitation1. » Chez Freud, le propre de l'Homme est le désir qui est au centre de toutes les structurations et déstructurations psychiques. René Girard, en rassemblant les deux termes, a développé le concept de désir mimétique qui est l'interférence immédiate du désir imitateur et du désir imité. En d’autres termes, ce que le désir imite est le désir de l’autre, le désir lui-même.« L'HOMME DÉSIRE TOUJOURS SELON LE DÉSIR DE l'AUTRE » est le postulat du désir mimétique, dans un conflit tragico-comique dont les protagonistes deviennent interchangeables et transformés en « doubles » symétriques, « en miroir » dans une relation duale de la rivalité mimétique qui conduit à la violence mimétique.Résumons ce premier point. L’imitation est chez l’homme ambivalente. Elle est positive puisque grâce à elle nous apprenons. Elle est ainsi une force de cohésion et de progrès ; c’est ce que Girard appelle la «mimesis d’apprentissage».

Elle est aussi négative puisque, par elle, nous pouvons devenir des rivaux les uns à l’égard des autres. Ainsi est-elle en même temps une force de dissolution ; c’est ce que Girard appelle «la mimesis de rivalité».Plutôt que de chercher l’origine de la violence humaine dans un «instinct» (l’éthologie) ou dans une «pulsion» (la psychanalyse), Girard voit dans l’imitation des désirs ce qui conduit à la rivalité et, partant, à la violence. L’homme étant de tous les animaux celui qui est le plus capable d’imiter, il est aussi par conséquent l’animal le plus capable de violence. Ce qui fait de la violence le problème majeur auquel l’humanité a toujours été confrontée puisque c’est de la solution à ce problème que dépend, encore aujourd’hui, toute vie en société. D’où l’interrogation de Girard dans le deuxième ouvrage majeur de son œuvre -«La violence et le sacré»- : comment l’humanité a-t-elle pu survivre malgré cette violence qui travaille les relations entre les hommes ? Comment, malgré cette violence, une culture a-t-elle pu se mettre en place ? Girard répond par l’hypothèse de la victime-émissaire, hypothèse qui lui est suggérée par l’analyse des mythes, des rituels, des interdits constitutifs des différentes religions.

-René Girard - Conception du désir-
VIDEO

-René Girard Désir mimétique Triangulaire Métaphysique-
VIDEO

-René Girard - la violence et le sacré-
VIDEO

-René Girard : Présentation de la théorie mimétique-
VIDEO
__________________________________________________________________________

ON EST PAS SORTIE DU BOA[image]
TEXTE PETIT PRINCE-CLIQUEZ ICI-
[image]
_________________________________________________________________________

2 PROCHAINS INVITÉS- SAMEDI 21 NOV
SUR ORANDIATV -
ORANDIATV-CLIQUEZ ICI-
[image]

[image]ROCK LAROCHELLE et FRANÇOIS CHARTRAND
_________________________________________________________________________


-SUITE D'ICI LUNDI-IL ME RESTE LES 15 DERNIERES MINUTES-

  5479 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

169825 messages dans 35672 fils de discussion, 950 utilisateurs enregistrés, 66 utilisateurs en ligne (2 enregistrés, 64 invités)
Temps actuel sur le forum : 05/03/2021, 11:16
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum