Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion
Avatar

COMPLÉMENT SURPRENANT #47 PARTIE 2 -

par gilles surprenant ⌂, vendredi 26 novembre 2021, 03:46 (il y a 221 jours) @ gilles surprenant

[image]

[image]

[image]

[image]
[image]
Placide Gaboury est un essayiste, professeur, peintre et pianiste professionnel canadien, né à Bruxelles (Manitoba), le 5 octobre 1928.PLACIDE GABOURY fait ses études classiques au Collège universitaire de Saint-Boniface au Manitoba, affilié à l'Université du Manitoba dans la ville de Winnipeg. Gaboury obtient son Baccalauréat en arts en 1949. En septembre de la même année, il entre dans la COMPAGNIE DE JÉSUS et suit le cycle traditionnel de la formation JÉSUITE,durant 34 ans - de 1949 à 1983.L'écrivain québécois Placide Gaboury, auteur de plus de 60 livres, est mort à Sainte-Ursule, dans la région de la Mauricie, province de Québec, Canada, le dimanche 27 mai 2012, le JOUR DE LA PENTECÔTE au petit matin.Il a été incinéré et ses cendres ont été répandues sur la terre de sa fermette de Sainte-Ursule, en Mauricie, où il a passé les derniers moments de sa vie, entouré de ses amis et de ses animaux.
[image]
En 1983, il quitte les Jésuites pour s'établir à Montréal et partage son temps entre l'écriture, la peinture, l'animation spirituelle, et les conférences. Il fréquente alors des membres de la tribu Ojibway dont il affirme qu'ils l'ont aidé à trouver une spiritualité moins contraignante que la religion.Il quitte Montréal pour s'établir à Sainte-Ursule en Mauricie pour y fonder le Centre Placide Gaboury.Placide est le frère d'Étienne Gaboury, l'un des plus grands architectes canadiens. Ce dernier a entre autres réalisé l'ambassade du Canada à Mexico et la reconstruction de la cathédrale de Saint-Boniface, mariant les ruines de l'ancien temple incendié avec un nouveau bâtiment de facture moderne. Un autre de ses frères fut professeur de physique à l'Université du Manitoba.  On lui doit d’avoir « débroussaillé » la forêt de l’Esprit au moment même où les Québécois désertaient les églises et tournaient le dos à une religion qui les avait opprimés.Il aura permis à des milliers de personnes de faire la différence entre les religions, les sectes, la spiritualité,la Conscience. Pendant plus de 40 ans,Placide Gaboury n’aura eu de cesse –autant dans ses  conférences que dans ses livres – de ramener chacun à la lucidité,au guide intérieur,en dehors de toute idéologie, croyance, refusant le rôle de gourou ou de maître spirituel pour se définir plutôt comme un éducateur de l’âme.

LIVRES de PLACIDE GABOURY
https://pantoute.leslibraires.ca/ecrit-par/?ia=3090065&tri=plus-populaires&view...
-
https://pantoute.leslibraires.ca/ecrit-par/?ia=3090065&tri=plus-populaires&view...

[image]

[image]
-VIDÉO-Placide Gaboury, le contestataire tranquille (Film complet)
https://www.youtube.com/watch?v=bfwaevw8n94
[image]
Ce documentaire a été présenté sur les ondes de Télé-Québec propose une réflexion sur la quête du bonheur et sur l’évolution de la spiritualité au Québec depuis la Grande noirceur à aujourd’hui, à travers le regard d’un sage, Placide Gaboury, qui a été acteur et témoin de ces bouleversements socio-politiques et spirituels. Telle une force tranquille, il s’est frayé un chemin à travers les dédales de la religion pour finalement trouvé ses repères au fond de lui-même. Quelques jours avant son décès des suites d’un cancer (27 mai 2012), il nous livre son testament spirituel depuis sa fermette de Saint-Ursule.Il a même accepté, sur son lit de mort,de recevoir une dernière fois les cinéastes Abraham Lifshitz et Simon Trépanier, les enjoignant de ne rien oublier dans sa chambre, puisqu’il savait qu’il ne les reverrait jamais. On m’a raconté qu’il s’est cependant redressé sur son lit pour leur dire :« N’imitez personne ! »
[image]
Pendant les derniers jours de sa vie, le corps de Placide
s’est affaibli de plus en plus. Pourtant, dès qu’il se réveillait,il déclarait à Pierre ou à Jacques qui étaient auprès de lui: « On a du travail à faire ! » après  avoir  reçu,  le  samedi, la  visite inattendue de son vieil ami Jacques Languirand.Placide laisse pour tout bien son piano qu’il a légué à une amie.

18 Première Pages du Dernier Livre de placide Gaboury:
https://storage.googleapis.com/cantookhub-media-enqc/7f/8123ce8705edf05a50fd649ae025527...
-
-VIDÉOs-JEAN RIVEST:
https://www.youtube.com/user/RESEAUVOXPOPULI/videos
-
-Réseau Vox Populi:
https://www.voxpopuli.tv/fr/videos/Placide-Gadoury.html
-
-À PARTIR de la 11e MINUTES-Petit reportage
de l'avant première du documentaire -VIDÉORANDIA #12 -2014:

https://www.youtube.com/watch?v=eXdPMEtxmuk
-
[image]

https://www.zupimages.net/up/21/46/0odd.png

[image]
[image]
Peu importe la représentation que vous vous en faites, chacun est libre de choisir le symbole et le nom qui lui  convient le mieux, en fonction de ses croyances... (Dieu – Allah – Bouddha – Jéhovah – Yahvé – Jésus – Rama – Krishna,  etc...), peu importe le Nom, puisqu’Il désigne la même et unique ‘Divinité’, comme l’explique si bien Placide Gaboury dans la parabole du puits :
«Au fond de chaque être coule une eau silencieuse. L’eau est partout la même, mais elle s’appelle différemment : « Agua, Vada, Water, Wasser, Eau, Pani... etc... » Ainsi, chaque puits est unique mais l’eau est ‘Une’. Tous ceux qui boivent de l’eau la perçoivent toujours comme venant d’un puits. Ce n’est qu’en descendant à la racine du puits que l’on s’aperçoit que le même courant relie toutes les fontaines où viennent puiser les mains les plus diverses. L’eau pour l’assoiffé a le meilleur goût du monde. Quel que soit le goût particulier de cette eau ou la quantité de sel qu’elle contient, chaque homme la reconnaît à la soif qu’il a... L’eau relie ensemble tous les êtres, elle les couve dans son sein, elle les baigne, les désaltère, elle se répand dans leur corps, elle est la substance première. »--Placide Gaboury ''Le voyage intérieur''-

[image]

[image]
[image]
[image]
Jean Rostand, né le 30 octobre 1894 à Paris (17e arrondissement) et mort le 4 septembre 1977 à Ville-d'Avray (Hauts-de-Seine), est un écrivain, moraliste, biologiste, historien des sciences et académicien français.en 1936, puis fonde à Ville-d'Avray son propre laboratoire indépendant : la fortune familiale lui permet de se tenir à l'écart des structures universitaires, qu'il juge trop contraignantes. Très intéressé par les origines de la vie, il étudie la biologie des batraciens (grenouilles, crapauds, tritons et autres), la parthénogenèse, l'action du froid sur les œufs, et promeut de multiples recherches sur l'hérédité.Jean Rostand commence par publier quelques essais philosophiques, puis partage son temps entre son métier de chercheur et une très abondante production scientifique et littéraire. Avec conviction et enthousiasme, il s'efforce de vulgariser la biologie auprès d'un large public (il reçoit en 1959 le prix Kalinga de vulgarisation scientifique) et d'alerter l'opinion sur la gravité des problèmes humains qu'elle pose. Considérant la biologie comme devant être porteuse d'une morale, il met en garde contre les dangers qui menacent les humains lorsqu'ils jouent aux apprentis sorciers, comme les tenants de l'eugénisme. Il se déclare « Citoyen du Monde ». Agnostique, libre penseur, président d'honneur de la Libre-pensée, il montre une grande ouverture d'esprit et beaucoup d'honnêteté intellectuelle.Jean Rostand entre à l'Académie française en 1959 et continue ses campagnes d'information lors de conférences, à la radio ou à la télévision.
-
-292 CITATIONS de Jean Rostand:
http://evene.lefigaro.fr/citations/jean-rostand
-

[image]
-VIDÉO-En 1969, le biologiste français Jean Rostand
dresse un bilan de son existence

https://www.youtube.com/watch?v=AaChndYI2V8
[image]
En décembre 1968, le chroniqueur scientifique Fernand Seguin rencontre son maître à penser pour l’émission Le Sel de la semaine. À l’âge de 74 ans, « au crépuscule de la vie », Jean Rostand n’a pu se déplacer à Montréal. L’entrevue est donc tournée dans un studio à Paris et diffusée un mois plus tard, le 20 janvier 1969.
-
[image]


[image]

[image]
Père du concept de l’« enfant téflon», cet «enfant nouveau sur qui rien ne colle», il rédigea trois livres à succès sur ce thème : «Le syndrome de l'enfant téflon», «Savoir éduquer l'enfant téflon» et «Devenir complice de l'enfant téflon».
[image]
Au cours de sa brève carrière, il a donné plus de 700 conférences sur divers sujets touchant la condition humaine, principalement au Centre de l'Universalité (Montréal, Canada), dont il fut l’un des premiers conférenciers, dès son ouverture en novembre 1983.
-
-AUDIO-Tous les titres par ordre chronologique:
https://archive.org/details/20200414_20200414_1858
-
-CHAÎNE YOUTUBE- Diffusion Daniel kemp (Chantal):
https://www.youtube.com/channel/UCX9CauMbGdfoEjCib3J1RLA/videos

-
[image]
-
DES VIDÉOs sur YOUTUBE de DANIEL KEMP:
https://www.youtube.com/c/LeShift/videos
-
"ÉDUCATION - TEFLON vs INDIGO":
https://esoterisme-exp.com/ClubCREEE_pub/Activites2006/608/608-indigo.php#KEMP
[image]

[image]

[image]

[image]

bloqué
  545 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

192966 messages dans 39190 fils de discussion, 1011 utilisateurs enregistrés, 70 utilisateurs en ligne (0 enregistrés, 70 invités)
Temps actuel sur le forum : 05/07/2022, 09:11
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum