Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion
Avatar

COMPLÉMENT SURPRENANT #9 - Partie 2-

par gilles surprenant ⌂, mercredi 07 mars 2018, 03:00 (il y a 1625 jours) @ gilles surprenant

[image]


[image]

[image] VIDÉORANDIA #9


[image]

[image]
SITE OFFICIEL
Le membership de l’association se compose actuellement de 30 membres en règle. L’association communique avec ses membres ainsi qu’avec les amis d’AVI-Canada (environ 125) par courriel ou téléphone, et les informe des activités à venir et des démarches entreprises par l’association ainsi que des derniers événements et développements à Auroville. Un bulletin annuel est publié généralement en août.L’Assemblée générale annuelle – AGA – est tenue le samedi/dimanche qui précède ou suit le 15 août, date d’anniversaire de Sri Aurobindo.
[image]

[image]
Une photo de la rencontre du 27 février 2018, avec des membres et des amis d’Auroville International Canada. Ce fut une belle soirée et bien appréciée par tous les gens présents, plus d’une trentaine. Ceci afin de célébrer le 50e anniversaire de fondation d’Auroville en Inde, le rêve de Mère.C’est le 10 avril 1971, dans la province francophone de Québec, que les liens officiels entre Auroville et le Canada se sont établis avec la naissance de la première association, inscrite alors sous le nom de Société de développement pour Auroville Inc. Le 9 mai 1978, cette association prenait le nom d’Auroville International Québec pour ensuite devenir, le 30 novembre 1993, Auroville International Canada.
[image]

[image]

[image]
[image]
Ressemblance entre la Bioshere de L'Expo 1967 et la Sphere Doré a Auroville fondé en 1968.L'Expo a fêté son 50e Anniversaire en 2017 et Auroville son 50e Anniversaire en 2018.En 1990 la nouvelle fonction de la Biosphere est la Promotion de l'eau,en 2018,la Thématique a Auroville pour son Anniversaire est L'Eau...Alors qu'en 1968 c,était la Terre a Auroville en 1967 a Montréal c'était la TERRE des Hommes.-(Montage de L'image par Gilles Surprenant)

Il y a 50 ans,en 2017, Montréal accueillait le monde pour Expo 67. Parmi ses monuments emblématiques : le spectaculaire pavillon américain, le plus couru à l'époque, qui est depuis devenu la Biosphère.

Pendant six mois, plus de 50 millions de personnes ont visité l'exposition universelle, l'une des plus populaires de l'histoire. Un événement qui a changé le Québec. L'oeuvre de Fuller est rapidement devenue un symbole d'Expo 67.
[image]
la sphère de l'architecte visionnaire Buckminster Fuller marque un moment capital dans l'histoire de l'architecture contemporaine1. Il s'agit du plus important bâtiment de ce type au monde. Sa structure reproduit plus de 75 % de la sphère.En 1990, la ville de Montréal élabore un nouveau concept d'aménagement du Parc des îles4. Ce nouveau plan met l'accent sur la prédominance de l'eau dans l'environnement de l'ile Ste-Hélène.

[image]

[image]
VIDEO - CLIQUEZ ICI-
Le Temple du Lotus, situé à Bahapur, un faubourg sud de Delhi, en Inde, est une des 8 principales maisons d’adoration bahá’ies. Il est considéré comme le 'Temple-mère' d’Asie du Sud. C’est un monument qui se veut ouvert à toutes les croyances. Indépendamment de son caractère religieux, cette remarquable œuvre architecturale a reçu de nombreux prix.
[image]
Sur un terrain acquis en 1953, l’architecte iranien Fariborz Sahba, construit pour l’Association bahá’ie indienne un temple en forme de fleur de lotus, un symbole de pureté indissociablement liée à l’esprit religieux en Inde. Le chantier est ouvert en 1980 et, le 24 décembre 1986, l’édifice est officiellement consacré au Dieu Un, à l’Unité de la Religion et de l’Humanité.
[image]
Conçue comme une fleur de lotus à peine entrouverte, l’œuvre comprend 27 pétales sur 9 côtés (chiffre symbolique important pour la foi bahá’ie), recouverts de marbre. L’intérieur est principalement un vaste auditoire permettant des assemblées de plus de 1 300 personnes. Seules les saintes écritures de la foi bahá’ie et des autres Révélations divines antérieures peuvent être publiquement lues ou récitées dans cette grande salle de prière. Aucun rituel religieux ne peut y être accompli. Tout y porte à la méditation silencieuse personnelle. Comme se dessinent certaines obédiences qui peuplent l’Inde telles Auroville, le temple se veut ouvert à toutes les religions.
[image]
Sous les pétales extérieurs se trouvent les pièces annexes : réception, bibliothèque, salles d’expositions ou de conférences. Autour du bâtiment, neuf pièces d’eau recréent le cadre habituel du lotus, une fleur d’étang. Des jardins à la Le Nôtre conduisent au Temple légèrement surélevé, donnant au bâtiment une perspective fort dégagée.Depuis son ouverture en décembre 1986 le Temple du Lotus reçoit de très nombreux visiteurs, indiens et étrangers, touristes comme pèlerins, hommes et femmes de croyances et religions différentes. Il reçoit en moyenne quatre millions de visiteurs par an, surtout durant la saison des festivals hindous.

[image]
''La fleur de lotus est considérée comme l’une des plus belles fleurs du monde''
[image]
«Selon le Tantra, il y a dans l'être humain un corps subtil parcouru par trois canaux ou nadis joints à leur base. Les deux latéraux parcourus par les énergies opposées, (solaire et lunaire) qui s'enroulent autour du troisième canal neutre et de cinq points fondamentaux, ces sept points essentiels dans le corps humain représentent les chakras terme sanskrit signifiant une roue, cette même roue représente la forme stylisée du lotus.et c’est pour cela la représentation la plus fréquente des chakras se trouve être celle des pétales des fleurs de lotus.Dans l'image orientale traditionnelle, le chakra est vu comme une fleur de lotus. Cette représentation, conjuguée au symbolisme de la roue, donne l'image d'une forme circulaire tournant sur elle-même tandis que les pétales de la fleur de lotus se déploient l'un après l'autre.Le chakra couronne situé au sommet du crâne est le chakra »Lotus au mille pétales ». Il représente l’accomplissement de l’être.Il est symbolisé par un lotus au mille pétales, s’ouvrant à l’existence éternelle et infinie.Selon les philosophies Hindouiste et Bouddhiste les 144000 pétales du chakra principal ou coronal - situé au sommet du crâne - représentent les 144000 rayons de lumière issus de tous les sept chakras, ou centres d'énergie du corps, déployés et équilibrés, ou bien encore les 144000 vibrations de la Création divine qui voyagent dans le cosmos et qui sont source de vie. les sept centres subtils de l’être que traverse l’axe vertébral, sont figurés comme des lotus à 4, 6, 10, 12, 16, 20 et 1 000 pétales. Le lotus aux mille pétales signifie la totalité de la révélation.

[image]
-Dans nombre de représentations, le Bouddha se tient au milieu d'un lotus à huit pétales.Il est assis sur le moyeu immobile d'une roue à huit rayons qui symbolisent les huit points cardinaux et intermédiaires représentatifs de la manifestation dans toute sa plénitude.

[image]
-Cette fleur est habituellement un lotus en Orient, une rose ou un lis en Occident.

[image]
S'inspirant à son tour de ces croyances hindoues et bouddhistes, la communauté Bahá'í a adopté ce symbolisme dans la conception du Temple du lotus à New Delhi, en Inde.

[image]

[image]-[image]
SOURCE
[image]
Un inukshuk (ou inuksuk, pluriel inuksuit) est un empilement de pierres (ou cairn) construit par les peuples inuit et yupik dans les régions arctiques d'Amérique du Nord, depuis l'Alaska jusqu'au Groenland, en passant par l'Arctique canadien. Sa forme et sa taille peuvent varier.

Inukshuk est un terme inuktitut composé des morphèmes inuk (être humain) et -suk (substitut, agissant à la place de), signifiant {{citation|ce qui a la capacité d'agir comme un être humain.
[image]
Pour réaffirmer la participation du Canada au développement d'Auroville, AVI Canada et les Auroviliens nés au Canada ont créé dans la zone internationale un monument en granite inspiré des «inuksuks» des «Inuit» du Canada.Inauguré le 28 février 2009 - 16h30-Pour cette occasion spéciale, un message de paix et d'unité de William Commanda, l'un des grands chefs spirituels des premières nations de l'île aux tortues (Amérique du Nord), a été lu.Une cérémonie traditionnelle pour célébrer avec nous la sagesse des premiers peuples d'Amérique a été réalisée.

[image]
Par extension, le mot inukshuk en est venu à désigner, dans l’art inuit, à partir des années 1960, puis dans la culture populaire, une construction de pierres empilées adoptant une forme humaine. Un tel monument anthropomorphe est, en inuktitut, plutôt considéré comme un inunnguaq (pluriel : inunnguait), signifiant « ce qui ressemble à un être humain ».

[image]
On aperçoit souvent le logo des jeux de Vancouver. Si l’on creuse un peu pour savoir ce qu’il représente, on découvre qu’en fait c’est un symbole des amérindiens du Canada. Il sagit d’un Inukshuk, un empilement de pierres qui représente un humain.

[image]

[image]
[image]
Arbre symbolique chez les hindouistes et les bouddhistes, le banian de l’Inde est l’une des plus insolites preuves de la créativité de la nature. Il nous ouvre l’accès à un ailleurs pas seulement exotique...c’est sous l’ombre d’un banian que Bouddha aurait atteint l’illumination. Et la Bhagavad-Gita en fait l’arbre de la connaissance suprème.C’est un arbre doté d’une énergie particulière, que l’on trouve très souvent aux abords des temples, et qui peut vivre jusqu’à 1500 ans. Il a le pouvoir de calmer l’esprit, mais aussi de l’emmener très haut vers le ciel.En Amérique du Sud il est appelé « l’arbre qui marche » car il semble avoir d’énormes pattes d’éléphant qui partent du « tronc principal ».-ce sont ses branches aériennes tombées au sol qui deviennent racines à leur tour. Dit autrement, l’un donne naissance à l’autre qui lui-même donne naissance encore. Chacun est autonome et interdépendant à la fois.
[image]
Et ainsi la vie repart, sur un, puis deux puis dix voire mille nouveaux pieds, en torsions et en branches de fuite, pour une croissance folle qui peut durer plus d’un millier d’années et s’étendre sur plusieurs hectares !Ses racines, séchées, réduites en poudre et mélangées à du lait, sont le seul aliment autorisé au début du cycle des femmes stériles. Sa sève laiteuse traite les inflammations cutanées et les verrues ; son latex, les plaies et les ulcères. En infusion, ses bourgeons sont utilisés contre la diarrhée et la dysenterie. Son fruit calme les muqueuses mais peut aussi servir de laxatif léger. Et les extrémités de ses racines aériennes aident à la prévention des soucis de gencives au point que certaines brosses à dents sont taillées dans ces racines !En Inde, en Thaïlande ou au Sri Lanka, l’arbre sacré est planté tout près des lieux de dévotion.

[image]


[image]
[image]
[image]
La Terre est porteuse d’un être nouveau. L’enfant qui va naître connaîtra des « royaumes » et des « espaces » qu’aucun être humain de cette planète n’a encore jamais vus. C’est l’enfant de la Terre qui va grandir en regardant vers les étoiles. Il fera entrer la Terre dans le cercle des grandes civilisations de notre Galaxie. Il unira les peuples de la Terre, et il unira la Terre aux peuples de l’espace.
[image]
[image]

[image]

[image]

[image]

bloqué
  2787 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

193494 messages dans 39324 fils de discussion, 1015 utilisateurs enregistrés, 72 utilisateurs en ligne (1 enregistrés, 71 invités)
Temps actuel sur le forum : 18/08/2022, 07:44
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum