Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion
Avatar

COMPLÉMENT SURPRENANT #23 -COMPLET-

par gilles surprenant ⌂, samedi 06 juin 2015, 23:50 (il y a 2629 jours) @ Spyrale

:-| ________________________________________________________________________

[image]
[image]
VIDEORANDIA #23 -CLIQUEZ ICI-
Rencontre intime avec une seule caméra, comme en présence d'une seule personne. Plusieurs extraits des contenus vidéo du Club CRÉÉE 1505 (MAI) et 1506 (JUIN).Sujets: Franc-maçonnerie et Ufologie. Nicola Tesla au Québec dans un de ses laboratoires secrets avec Arthur Mattews au Lac Beauport de Québec (la ville).L'OVNI filmé par hasard pendant le VidéOrandia #22 de la semaine dernière avec ralentis et haut-contrastes.Trucs de l'Université Concordia pour vérifier soi-même la vitesse du signal Internet en Up & Down. Pourquoi des drapeaux blanc sur le Brooklyn Bridge de NY ?À qui doivent-ils se rendre ces amerlocs ? Maintenant ou en 2023 ?
[image]
________________________________________________________________________


RAYON DE LA MORT DE TESLA
VIDEO
Le rayon de la mort est un thème récurrent en science-fiction : il s'agit d'une arme projetant de l'énergie de façon dirigée, permettant de détruire un être humain ou un objet. Dans la science-fiction, il apparaît le plus souvent sous la forme d'un pistolet laser.
[image]
Dans Star Wars de George Lucas il est également question d'une arme destructrice appelée "Etoile de la Mort", une base aussi grosse qu'une lune capable de générer une immense énergie donnant naissance à un rayon pouvant détruire une planète entière.
[image]
Ce concept semble remonter à Archimède, qui se serait servi de miroirs pour concentrer la lumière du soleil et ainsi mettre le feu à des navires ennemis qui attaquaient la ville de Syracuse.
[image]
Nikola Tesla, scientifique serbe émigré aux États-Unis, La presse l’appela le « rayon de la paix » ou « rayon de la mort ». Tesla décrivit l’arme comme étant capable d’être utilisée contre une infanterie terrestre ou contre des forces aériennes. Tesla donne la description suivante concernant le faisceau de particules chargées : « [Le canalisateur pourrait] envoyer des faisceaux concentrés de particules dans l'air libre, et cette puissante énergie pourrait faire tomber une flotte de 10 000 avions ennemis à une distance de 200 miles de la frontière d'un pays qui se défend, et les ferait s'écraser raide mort sur leur pistes. » .

LE DOME DE TESLA
[image]
Les obusiers Tesla peuvent être utilisés dans un mode défensif presque inexpugnable lequel ils jettent un dôme (Tesla Dôme) ou d'une sphère (Tesla Globe) de très puissante énergie électromagnétique, assez pour "raté" ou de détruire des missiles qui tentent d'y pénétrer.En utilisant dômes imbriqués on peut protéger la zone en forme de dôme, même contre le rayonnement nucléaire elle-même.
Globes Tesla peuvent être utilisés pour frapper des cibles aéroportées en plaçant simplement un globe de toute taille choisie dans la trajectoire de vol du missile entrant. Il fait double emploi parce que le missile frappe entrer, puis les décombres frappe allant encore de l'autre côté.

ARTHUR MATTHEWS FILS DE NIKOLA TESLA?
Tesla est venu souvent au Québec rencontrer Matthews... son fils "spirituel".Tesla et Matthews ont transmis de l'électricité via le sol, au Québec...sans barrage hydroélectrique... ni fil de transmission !!!
VIDEO-AUDIO-VOIX DE MATTHEWS-
Ces deux photos proviennent du livre 'Le Mur de Lumière'. Le portrait de Matthews ressemble vraiment à la photo de Tesla. La pose, les vêtements, le visage et l'implantation des cheveux. Arthur nous donnait-il dans son livre l'indice qu'il était le fils de Tesla ?
[image]

VIDEO-AUDIO-VOIX DE MATTHEWS-SUITE-
Selon Arthur Mathews, Tesla a démontré la transmission sans fil d'énergie électrique dans le début des années 1930. L'émetteur a été assemblé au début du printemps à un grand camp dans les bois près du lac Edouard, à environ 10 miles de Sanford, Québec, Canada.
VIDEO LAC EDOUARD SANATORIUM-CLIQUEZ ICI-
[image]
Les membres de l'expédition inclus Nikola Tesla, Arthur Mathews, le major Henry Sanford de New York City (propriétaire du camp) et Mme Stanford, Mme Kidd ("une formation d'infirmière»), et «douze guides indiens" dirigée par Gro Louis . Il a commencé à partir de la ville de Québec à l'ancien lac Saint John (Lac Saint-Jean) de la gare sur "un train privé composé de deux entraîneurs et un fourgon à bagages chargés de matériel électrique...."
[image]

RICHARD GLENN A RENCONTRÉ ARTHUR MATTHEWS
''La télé-vision, de vraies images en direct peuvent être envoyées par téléphone...toutes les stations de radio du Canada peuvent commencer à envoyer maintenant des images avec et sur des ondes vocales...Les gens vont acheter un appareil de télévision et ensuite construisent eux-mêmes un envoyeur d'images – en le connectant au câble téléphonique ils envoient les images à leurs amis''.-CITATION D'ARTHUR MATTHEWS dans un journal canadien écrite plusieurs dizaines d'années avant les ordinateurs, internet et Silicon Valley-

M. ARTHUR MATTHEWS Après la mort du très célèbre Nikola Tesla, M.Arthur Henry Matthews, son assistant, s'est retiré au Lac Beauport près de la ville de Québec (photo devant sa maison). Il est décédé en 1987.

[image]
M. Arthur Matthews a eu des rapports avec le phénomène extraterrestre pendant des années. Juste avant la prise de cette photo, Richard Glenn ainsi que des membres de son équipe de reportage pour l`émission ésotérisme expérimental ont eu droit à une démonstration étonnante:
[image]
Dans une simple boîte de cigares (en bois mince recouvert de papier glacé) il y avait des roches et quelques cristaux. Curieusement, nous pouvions entendre des voix en approchant l'oreille. Sans fils, ni haut-parleur, ni pile, nous entendions distinctement des conversations, sans toutefois en reconnaître la langue. M. Matthews nous a révélé qu'il s'agissait de communications en provenance de Vénus ! ! ! et que cet instrument rudimentaire était le fruit d'informations scientifiques entre lui, Tesla et des extraterrestres.

Pour le croire, il faudrait retrouver cette boîte, mais, malheureusement, ni Mathews, ni sa maison, ni rien de ce qu'il possédait n'est resté. Après sa mort, tout à été détruit. Même sa maison fut rasée au bulldozer! Pourquoi ?

C'est là une manière d'éliminer des faits troublants pour l'establishment qui ne tient qu'à un fil... électrique.


TRADUCTION EN FRANÇAIS PAR LE GARPAN
du LIVRE DE MATTHEWS

ÉDITION GARPAN-CLIQUEZ ICI-
[image]
The Wall of Light (1971) de l’anglophone d’origine britannique Arthur H. Matthews, qui résidait au lac Beauport, à 20 km au nord de la ville de Québec. Dans ce livre, il raconte ses contacts répétés avec les « Vénusiens » de 1941 à 1971. Cependant, comme il connaissait Nikola Tesla depuis l’enfance, et qu’il était lui-même ingénieur électrique, Matthews laisse une part considérable à son ami et maître vénéré, reproduisant certains de ses textes, lettres, et confiant de nombreux témoignages personnels.Le texte traduit est précédé d’une étude détaillée de l’oeuvre d’Arthur Matthews — la première qui soit exhaustive — où sont mis en relief les aspects ufologiques, futurologiques et métahistoriques des informations transmises par Matthews. En les mettant en parallèle avec le contexte socio-historique de l’oeuvre de Tesla — « l’inventeur du vingtième siècle », comme Matthews se plaît à le répéter — cette traduction inédite se révèle d’une actualité consternante
[image]

EXTRAIT DU LIVRE d'ARTHUR MATTHEWS, traduit pour la première fois en français :
« Retourne sur ta Terre, Arthur, et raconte aux gens les choses que tu as vu et la connaissance que tu as acquise. »
« Mais Frank ! », criai-je d’une voix angoissée, « bien que je doive dire la vérité, peu me croiront. La plupart rejette mes paroles, au mieux ils les considèrent comme une fantaisie utopique ! Beaucoup me traiteront de cinglé (crackpot) ou pire ! ».
Frank me saisit par les épaules et parla fermement :
« N’écoute pas les paroles de l’insensé. Parle pour ceux qui ont suffisamment de sagesse pour comprendre. Si tu en rejoins seulement quelques-uns, tes efforts et tout le ridicule n’auront pas été en vain. »
À paraître fin juin.

____________________________________________________________________


INTERNET PERFORMANCE TEST
SOURCE-CLIQUEZ ICI-
[image]

____________________________________________________________________

CONFÉRENCES DISPONIBLES -CLUB CRÉÉE -SALLE 1505-
SOURCE-CLIQUEZ ICI-
Conférence de mai 2015 est disponible seulement dans la
SALLE 1505 du Club CRÉÉE. ABONNEZ-VOUS!

[image]
Suite à un débat entre C.Latour et J.Droulez RG aborde l'analogie entre: "La transplantation dans le jardin ET les colonies extraterrestres " sur différentes planètes dont la Terre. Troisième partie avec Claude Latour pour finir sur des réflexions de société.
[image]
Des explications sur la Franc-Maçonnerie avec Pascal Fechner de France via Skype et Claude Latour du Québec, tous deux de
la même obédiance F-M. Le tout vire presque au débat lorsque RG
implique "Le Protocole des Sages de Sion" dans la conversation. Pour initiés !

[image]
Avec le retour de Star Wars en décembre 2015, voici le retour de
Claude Latour, un fan avoué de la saga "La Guerre des Étoiles" de Lucas.
Le monde est devenu comme l'Empire. Qui en est l'empereur ?

[image]
Des anecdotes savoureuses et bien éclairées par l'expérience de
Jean Morissette, ufologue indépendant, nous fait revivre l'ufologie depuis
ses débuts au Québec.

[image]
Une revue en diaporama des activités ufologiques tels:
congrès, symposium, journées consacrés à l'ufologie au Québec,
depuis les années '80.

_____________________________________________________________________

DOCUMENTS EN PDF-ANNÉE 2015 -THEME:JARDIN et CIVILISATION-
CLUB CRÉÉE en PDF

JUIN 2015
[image]

MAI 2015
[image]

AVRIL 2015
[image]

MARS 2015
[image]

FÉVRIER 2015
[image]

JANVIER 2015
[image]
______________________________________________________________________


SERGE REIVER NAZARE -INVITÉ DIMANCHE 7 JUIN MONTRÉAL
PS : Serge est mon prénom de naissance(du Latin Serviteur), Reiver est un nom vibratoire qui me caractérise dans mon action.
SITE OFFICIEL
[image]
Serge-Reiver Nazare est un être humain ordinaire qui a vécu des choses extraordinaires pour la plupart des habitants de cette planète. Dès son plus jeune âge eu accès à des enseignements cosmiques sur des sujets ésotériques et paranormaux : description de l’au-delà, explication de phénomènes OVNIS, narration de la véritable Histoire de l’Humanité.
[image]

INFOS CONFÉRENCE-CLIQUEZ ICI-


En 1968, il a vécu ce qu’il appelle une initiation à travers une expansion de conscience. A partir de ce moment-là, sa vision des choses a été définitivement agrandie, élargie, bien au-delà des conceptions humaines habituelles.

En 1970, une nuit il a rencontré deux êtres du cosmos avec lesquels il a eu une longue conversation. Ces êtres faisaient partie d’une Organisation appelée « La Confédération Intergalactique »

Depuis, Serge Reiver Nazare diffuse ses connaissances et expériences.Si vous vous posez des questions sur l’évolution de l’homme, sur son avenir avec cette transition qui se produit en ce moment même sur Terre alors vous allez adorer cet entretien.
Quand l’humanité a été créé ?
Comment l’humanité a été créé ?
Quelle place occupe les extraterrestres dans notre évolution ?
Comment nous sommes en train de passer dans une nouvelle civilisation en ce moment même ?

[image]
______________________________________________________________________


ENSEIGNEMENT UNIVERSITÉ COSMIQUE RICHARD GLENN
[image]
SOURCE
Richard nous a toujours parlé de ses études dans "les Universités Cosmiques".
16 février 2002
VOYAGE DE NUIT

Richard nous parlent parfois de ses voyages nocturnes dans une autre dimension. Il hésite à nous dévoiler tout ce qu'il vit la nuit, conscient que cela peut paraître pour certains, très farfelu. Pourtant, toutes les personnes présentes aux rencontres aiment particulièrement ces histoires.
Depuis son "contact" avec des extraterrestres à l'âge de 5½, Richard semble avoir l'opportunité d'utiliser des aptitudes "cérébrales" propres à ceux qui ont "ouvert leur kundalini" en bas âge, nous dit-il.

DES MONDES À DEUX TEMPS

Richard nous expliquait que lorsqu'il se couche ici, il se réveille là-bas et lorsqu'il se couche là-bas, il se réveille ici.
Évidemment, il consacre toujours la première partie de sa nuit à dormir totalement, pour reposer tant son corps que son esprit.
Il ajoute que une journée ici n'est pas nécessairement une journée là-bas. Le temps dans cette autre dimension a des caprices qui nous sont inconnus ici. Ainsi, il peut très bien vivre 3 ou 4 jours là-bas alors qu'il ne s'est écoulé qu'une seule nuit ici. Règle de base; la conscience ne peut pas être à deux endroits simultanément. elle est soit ici, soit là-bas, mais que la perception du temps qui passe est proportionnelle à la force du champ magnétique de l'être ce qui se manifeste ici sur terre par de l'ÉMOTION.

L'autre dimension dont nous parle Richard est en quelque sorte un monde parallèle au nôtre. Si j'ai bien compris, il s'agirait de la réalité d'un futur de la Terre.
Alors doit-on toujours parler d'"extra-terrestres" ou parfois seraient-ce des "voyageurs du temps" ?

[image]

LE MOMENT DU RÉVEIL

Le petit matin, lorsque Richard revient lentement de ses voyages de nuit, au moment du réveil c'est le processus le plus important qui soit s'il veut se mémoriser ce qu'il a appris ans l'autre dimension. Richard ne doit pas être dérangé. pendant, les 5 à 10 minutes qui précèdent son "ouverture des yeux". Il reprend conscience et reste connecté avec sa vie de l'au delà pour digérer lentement tout ce qu'il a vécu.Celles qui accompagnent sa vie connaissent bien ce processus et respectent au plus haut point ce moment du "entre deux". Lorsqu'il a retrouvé le "contact" avec des images, des sons ou des informations précises de sa nuit, Richard commence alors à peine à parler de ce qu'il se souvient. Parfois la personne qui accompagne sa vie prend des notes dans un petit cahier réservé à cette fin, parfois si l'information est trop dense, on enregistre ses propos sur magnétophone placé à côté du lit. Si Richard est dérangé et éveillé trop rapidement à notre réalité il oublie tout ce qu'il a vécu.

_______________________________________________________________________

L'OVNI ÉTRANGE ET ROGER LARIVIERE
VIDEO OVNI ROGER-CLIQUEZ ICI-
Video d'un OVNI(Objet Volant Non Identifier), lors de l'enregistrement en Direct du Videorandia #22 a Ésotérisme Expérimental en Juin 2015.
[image]
_______________________________________________________________________

DRAPEAU BLANC SUR LE PONT DE BROOKLYN
VIDEO
[image]
"Rends-toi, Brooklyn: mystérieux drapeau blanc trône au sommet du pont de Brooklyn le 22 juillet 2014."
[image]
Cette photo montre que les drapeaux au-dessus du pont de Brooklyn semblent avoir été blanchi de drapeaux américains - les étoiles et les rayures sont à peine visible.
[image]
Personne ne sait pourquoi ni comment les drapeaux ont été hissés au-dessus du pont de Brooklyn.

SOURCE


LE DRAPEAU BLANC, SYMBOLE DE RÉDDITION
[image]
Le drapeau blanc est un signe international de paix, de trêve, de reddition d'un belligérant. Ce drapeau est typiquement employé en période de guerre ; des soldats portant ou agitant un drapeau blanc ne doivent pas être attaqués. Il indique à tous qu'un négociateur s'approche désarmé ou a l'intention de se rendre. On attend d'une personne portant le drapeau blanc qu'elle reste neutre et ne s'engage pas dans des actes guerriers. Le drapeau blanc est reconnu par la convention de La Haye depuis 1899. Le drapeau blanc fut aussi le drapeau du royaume de France, jusqu'au 31 juillet 1830, excepté entre 1790 et 1815 où il fut remplacé par un drapeau tricolore. Sur les champs de batailles, le drapeau blanc était souvent levé par l'ennemi lors d'une défaite, en signe de respect pour l'armée vainqueur du Royaume de France. Il ne faut pas confondre le drapeau blanc de la France avec la bannière de France, bleue à fleurs de lys.Il se dit que le blanc a été choisi à l’origine pour sa référence à la virginité de Marie, sous la protection de laquelle Louis XIII avait décidé de placer le royaume de France. Il se dit également qu’il aurait été le drapeau de Jeanne d’Arc.
________________________________________________________________________

"THE STAR SPANGLE BANNER"
[image]
Les étasuniens n'ont ni pays, ni nationalité... ni drapeau.
Ce ne sont que des états unis avec des habitants qui portent le nom du continent sur lequel ils vivent. (Des Américains)
C'est une bannière "The Star Spangle Banner". It's not a flag.
Et Washington est à l'extérieur des états unis, dans le district de Colombia ( Washington, DC ) comme un avant-poste de l'Angleterre, pour administrer et collecter cette "colonie" outre frontière qui doit lui rester fidèle et la secourir en cas de danger.

Et, nous, le CANADA, sommes un pays avec une Constitution, une nationalité et un drapeau.
Puis, que dire du QUÉBEC ? Une nationalité, un drapeau mais pas un pays (pas encore).

Maintenant, posons-nous la question:
"Qui et quoi règne réellement derrière la ville de Washington DC ?"

[image]
Washington DC Le président des Etats-Unis Obama, et les autres avant lui, opère en tant que “roi vassal” prenant ses ordres de la “City of London” au travers du Royal Institute of International Affairs (NdT: RIIA la maison mère du CFR en grande-Bretagne…).

La constitution du district of Columbia fonctionne sous la loi romaine tyrannique connue sous le nom de “Lex Fori” qui ne ressemble en rien à la constitution des Etats-Unis. Lorsque le congrès a voté la loi de 1871, il créa une entreprise distincte connue sous le nom d’Etats-Unis/US (NdT: et non pas “d’Etats-Unis d’Amérique”/USA) et un gouvernement corporatiste, entrepreneurial pour le District of Columbia. Cet acte de trahison a permis au District of Columbia de fonctionner comme une entreprise en dehors de la constitution originale des Etats-Unis d’Amérique et en dehors des meilleurs intérêts des citoyens américains.
_________________________________________________________________________


CHARLOTTETOWN,1864, OU LE POUVOIR DE PERSUASION DU CHAMPAGNE
[image]

La Conférence de Charlottetown de septembre 1864 met en marche le projet de la Confédération.La réunion rassemble des délégués du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse et de l’Île-du-Prince-Édouard afin de discuter de l’union de leurs trois provinces.La Conférence de Charlottetown de septembre 1864 met en marche le projet de la Confédération.La réunion rassemble des délégués du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse et de l’Île-du-Prince-Édouard afin de discuter de l’union de leurs trois provinces.Un groupe de personnes de la Province du Canada – qui n’étaient pas sur la liste initiale des invités – parvient néanmoins les convaincre de travailler à l’union de toutes les colonies de l’Amérique du Nord britannique.Une session générale est organisée dans l’après-midi du 2 septembre, un vendredi, pour souhaiter la bienvenue aux Canadiens.Après quelques discussions et discours supplémentaires le lendemain matin, les Canadiens offrent un déjeuner au champagne à bord du Queen Victoria.Quelqu’un cite alors les mots prononcés habituellement lors d’une cérémonie anglicane de mariage :Si quelqu'un a quelque raison que ce soit de s'opposer à ce mariage, qu'il parle maintenant, ou se taise à jamais.Les éclats de rire qui s’en suivent confirment, dans l’esprit de certains, que les bans de mariage d’un nouveau Canada ont été proclamés et que l’union peut s’effectuer.

_________________________________________________________________________

RÉFÉRENDUM SUR LA SOUVERAINETÉ DU QUÉBEC de 1995 - POINT DE RUPTURE
VIDEO 1-CLIQUEZ ICI-

VIDEO 2-CLIQUEZ ICI-
[image]
une série de deux émissions-chocs sur le référendum du 30 octobre 1995 au Québec. Les reportages relatent la séquence des événements, telle que racontée par ses principaux acteurs.

Intitulée Point de rupture, la série de quatre heures commence avec la défaite du camp du oui au référendum de 1980.

Elle nous amène jusqu'à la dernière semaine de la campagne référendaire de 1995.

JACQUES PARIZEAU
Jacques Parizeau est alors premier ministre du Québec, Jean Chrétien, premier ministre à Ottawa, mais le personnage clé de cette nouvelle aventure, c'est Lucien Bouchard, qui après s'être fait amputer la jambe gauche en novembre 94, victime de la bactérie mangeuse de chair, est perçu comme un miraculé.


EXTRAIT VIDEO
Dominique Poirier analyse au Point cet épisode marquant de notre histoire avec les journalistes Chantale Hébert, Michel Vastel et Pierre Duchesne Dominique Poirier analyse au Point cet épisode marquant de notre histoire avec les journalistes Chantale Hébert, Michel Vastel et Pierre Duchesne.


EXTRAIT AUDIO
Dix ans après le référendum où le Canada a frôlé son point de rupture, Pierre Maisonneuve se demande avec ses invités à « Maisonneuve en direct » si la situation peut se reproduire Dix ans après le référendum où le Canada a frôlé son point de rupture, Pierre Maisonneuve se demande avec ses invités à « Maisonneuve en direct » si la situation peut se reproduire
Le reportage montre le grand jeu de Jacques Parizeau, qui était convaincu que les États-Unis reconnaîtraient le Québec indépendant avant la France, pour des raisons de géopolitique.

Un mémorandum confidentiel de la consule américaine à Québec de l'époque révèle que les Américains étaient bien au fait de ce qui se passait chez leurs voisins du nord. La consule y prévient que le Canada et le Québec se dirigent vers des temps agités.

Le reportage illustre aussi comment Jacques Parizeau s'y est pris pour désamorcer la campagne que les Cris du Québec menaient alors contre le gouvernement québécois sur la scène internationale.
_________________________________________________________________________

LE RÉFÉRENDUM de 1995 a ÉTÉ VOLÉ
SOURCE
[image]
En intervenant massivement, l’État canadien et des Canadiens de l’extérieur du Québec ont violé de manière flagrante les lois québécoises, les règles d’un État de droit international des peuples à disposer d’eux-mêmes. En plus des millions de dollars dépensés ouvertement ou en cachette, plusieurs opérations ont pu faire pencher la balance en faveur du NON : Les électeurs hors Québec, les citoyens instantanés, le mal nommé « love-in » du 27 octobre, la mobilisation d’autochtones contre le Québec, les votes illégaux, et autres.


L’histoire ne se répète pas, elle bégaye

Le 22 juillet 1948, Terre-Neuve a décidé d’exercer son droit fondamental de décider de son avenir. On a appris que l’ingérence financière et politique de l’extérieur avait contaminé tout le processus. Au départ, l’option de la confédération n’était même pas incluse sur le bulletin de vote. C’est le Secrétaire d’état britannique qui décréta que le référendum comporterait non pas deux mais trois choix. Là aussi, le parti libéral publia un hebdomadaire au coût de 5000$ (équivalent de 2,1 millions aujourd’hui) par semaine et engagea le meilleur caricaturiste. Il n’y avait pas de télé dans le temps alors ils achetaient les journaux. Ensuite ils ont divisé la population entre protestants (favorables à l’annexion) et catholiques (favorables à l’indépendance).


L’argent et les votes ethniques

-Une lettre a été envoyée par Jean Chrétien aux entreprises leur demandant de faire de la publicité, de faire ressortir les points négatifs et à passer des messages où les menaces sont à peine voilées.

[image]
-Une autre source mystérieuse d’argent est Option Canada. 4.8 M$ versés par Patrimoine Canada. On est a peu près certain que les 4,8 M$ ont servi à la marche pour l’unité. Option Canada est une conduite, un point de dépôt ou de collecte des fonds fédéraux et privés qui devaient servir à soutenir le NON.Le love-in a été organisé par l’appareil gouvernemental et une armée de personnes affiliés au parti libéral du Canada. Dans tout autre pays, ce serait une occupation mais au Canada on appelle ça un love-in.

-Un autre 2.5 M$ donné par le conseil privé est Opération unité. L’argent devait servir à financer des argumentaires comme Stéphane Dion. Pendant toute la campagne référendaire, Stéphane Dion, alors politicologue, a été l’universitaire de service de Radio-Cadenas, invité à commenter de façon désintéressée la campagne. En réalité, Stéphane était un contractuel du Conseil privé du Canada chargé de développer des argumentaires pour le NON !

-Pendant que Jean Charest brandissait son passeport canadien devant les 100 000 personnes du love-in, à cinq minutes de marche, au complexe Guy-Favreau, à Montréal, la fabrique de citoyens instantanés avait fonctionné à plein régime, contournant les règles et procédures et faisant passer de neuf mois à quelques jours, les délais de vérification habituels.

-Au complexe Guy Favreau on naturalisait par tranche de 150 personnes à la fois. Toutes ensemble, elles jurent leur allégeance à la reine Élisabeth II en levant leur bras droit. Après le serment, ils chantent le Ô Canada et un monsieur se promène en disant : « Maintenant que vous êtes citoyens du Canada, vous savez pour qui voter ».

-La direction de l’opération se faisait à partir d’Ottawa. Les fonctionnaires faisaient des heures supplémentaires, travaillant même la fin de semaine pour naturaliser un maximum de citoyens. Pendant le seul mois précédant le 20 octobre, le Canada a naturalisé 11 500 personnes au Québec. En tout 42 375 personnes ont obtenu le droit de vote prématurément.

[image]
-Normand Lester a été suspendu et exclu de Radio-Canada après avoir publié son Livre noir du Canada anglais en réponse à, tenez-vous bien, un scandale de commandites cachées.
LIEN-CLIQUEZ ICI-

Des électeurs hors Québec, amenez-en !

-Le parti libéral a été chercher 15 000 électeurs hors Québec. Ils ont payé pour l’impression de 50 000 lettres. Pour ne pas violer les lois québécoises, ils les ont expédiées à partir d’Ottawa.

-Dans cette opération, l’État canadien et ses ramifications ont violé, par leurs interventions, le droit international des nations de disposer d’elles-mêmes. Ce droit figure dans les premiers articles des grandes chartes internationales adoptée par l’ONU. Ils ont aussi violé la loi québécoise sur la consultation populaire sur les dépenses permises.


Le référendum volé selon John Smith, Beaconsfield, Canada

-La RAMQ (régie de l’assurance maladie du Québec) a déterminé qu’il y avait 300 000 électeurs sur la liste électorale qui n’étaient pas inscrits à l’assurance maladie. Ils ont envoyé des lettres pour vérifier et 50 000 sont demeurés sans correspondance. Une partie importante était de faux électeurs avec des noms et adresses fictifs, ce qui permettait à des gens de voter plus d’une fois. Étrangement, il y a eu une augmentation de 16% du nombre de noms sur la liste électorale de la circonscription de Westmount en 1995.

__________________________________________________________________________


DES FRAUDES ELECTORALES MASSIVES AU RÉFÉRENDUM SUR L'INDÉPENDANCE DE l'ECOSSE

VIDEO-CLIQUEZ ICI-

[image]
Un vote historique a eu lieu en Ecosse la semaine dernière : alors que tout le monde s'attendait à ce que les écossais votent oui à l'indépendance, c'est l'inverse qui s'est produit. L'Angleterre ne voulait pas lâcher sa colonie, et tout a été fait, jusqu'aux pires fraudes électorales, pour parvenir à ce résultat lamentable pour la démocratie.

L'Angleterre ne veut pas perdre l'Ecosse, qui représente près de 10% du PIB national, pas plus que la France ne veut perdre la Bretagne ou la Pays Basque.

Alors, pour augmenter les chances de succès, les autorités anglaises n'ont pas hésité à mentir, par exemple en faisant croire aux retraités qu'ils perdraient leur pension en cas d'indépendance, ce qui est faux évidemment.

Quelques jours avant le scrutin, la Royal Bank of Scotland a dit qu'elle déménagerait son siège, on adit qu'il faudrait changer de monnaie, etc. Comme pour le référendum sur l'Europe auquel les quelques peuples à qui on a demandé leur avis ont a voté non, on a promis l'apocalypse à ceux qui ne suivraient pas la doxa. Le premier ministre espagnol (qui craint une séparation de la Catalogne) avait notamment déclaré qu'une Ecosse indépendante devrait quitter l'Europe. Et en parallèle, on a aussi promis quelques largesses à venir pour l'Ecosse, si le vote était finalement contre l'indépendance.

Mais la propagande n'a pas suffi, alors on a aussi interdit aux Ecossais travaillant à l'étranger et même en Angleterre (1 million de personnes environ) de prendre part vote. En revanche, des enfants âgés de 3 ans ont reçu des cartes d'électeur pour le référendum sur l'indépendance, ce qui posait quelques questions quant à la tenue du registre des électeurs. Lors d'un référendum précédent sur la création du parlement écossais, en 1979, des morts ont eu leur carte d'électeur également.

Et puis, on a fait comme dans n'importe quelle dictature africaine : on a bourré les urnes. Il y a de nombreux endroits où on était certains que le "oui" allait gagner, mais c'est le "non" qui l'a mystérieusement emporté.

A Glasgow, les flics enquêtent sur 10 électeurs venus voter dans des bureaux différents, et qui se sont entendus dire qu'ils avaient déjà voté. A Dundee, des bulletins oui ont été repérés parmi les votes "non". Et des alarmes inopinées ont retenti à plusieurs reprises, de manière à interrompre le vote.

Même la Russie dénonce des irrégularités dignes de la Corée du Nord.

Par ailleurs, le taux de participation, autour de 85%, a été officiellement plus bas dans certains bastions pro indépendance. Il est assez logique de se demander si une partie des bulletins n'est pas passée à la trappe.

Il y a aussi cette vidéo, dans laquelle on voit une femme bourrer les urnes avec des dizaines de bulletins de vote, pendant qu'une autre la cache.


Et cette autre, avec une autre fraude évidente: les bulletins « oui » sont mis dans la pile des bulletins " non". Cette fraude est toujours dans le même sens : réduire frauduleusement le nombre de bulletins favorables à l'indépendance de l'Ecosse.

Ce lundi, plus de 80.000 personnes avaient déjà réclamé une enquête indépendante sur ce scrutin qui fait de plus en plus polémique. Une bonne partie des écossais pense que les résultats du vote ont été bidonnés par l'establishment. Ils demandent donc un nouveau scrutin.

Il faudra suivre avec attention la suite des événements. Je serais étonnée que les Ecossais en restent là, et même si les anglais ne risqueront pas d'organiser un second scrutin, il faudra bien répondre à quelques questions quant à la régularité du référendum. Mais n'oublions qu'en France non plus, nos élections ne ressemblent à rien: les lois sont bafouées, le scrutin universel direct est un mythe, et on est incapable de prouver les résultats.

__________________________________________________________________________

DÉBARQUEMENT-666
SOURCE

[image]
VIDEO - 22 Min 40
Comme tous les ans,le 6 juin verra l'organisation de commémorations
du Débarquement allié en Normandie. Cette opération eut lieu à 6 heures du matin,soit à la sixième heure (révolue) du sixième jour du sixième mois de l'année:666.Refuse-t-on de prendre l'heure en compte? Alors je noterai que l'arrivée des troupes alliées,est survenue le sixième jour du sixième mois de la 6ème année de guerre:666 encore.On me répondra,avec raison,que cet horaire a été imposé pour des raisons
purement accidentelles,en premier lieu la météo.J'en conviens.Mais la Providence se sert toujours des circonstances sans rapport avec l'évènement pour se manifester.Retournez le problème dans tous les sens,regardez à droite et à gauche,le fait demeure:le nombre de la Bête est omniprésent dans la date du Débarquement. Car je pourrais ajouter
1+9+4+4=6+6+6.
....cela fait beaucoup !

[image]
____________________________________________________________________________


11 SEPTEMBRE 1941-DÉBUT DE LA CONSTRUCTION DU PENTAGONE
LIEN

[image]
la construction du Pentagone commença le 11 Septembre 1941 sur le site de l' ancien aérodrome municipal de Washington ( Le Hoover Field ) et du parc d' attraction voisin.Opérationnel en 1943 , il devint un des symboles de la puissance militaire américaine.La cour centrale du bâtiment fut surnommée GROUND ZERO , car elle était susceptible d'être la cible prioritaire d'un éventuel bombardement nucléaire ennemi.LIEN

[image]
__________________________________________________________________________

DOSSIER 11 SEPTEMBRE-MONTAGE
par GILLES SURPRENANT

Dossier Complet sur les nombreux Hasard sur le 11 Septembre...
[image]

DOSSIER 11 SEPTEMBRE-CLIQUEZ ICI-
___________________________________________________________________________


NOUVEAU LIVRE - OVNI ET CONSCIENCE
VIDEO -LE LIVRE TEASER-CLIQUEZ ICI-
[image]
Deux grandes énigmes de la science, la Conscience et les Ovnis, se rencontrent dans cet ouvrage collectif rédigé par des auteurs de premier plan qui, pour la première fois, entrecroisent leurs discours. Des scientifiques issus des sciences dures (physique) et des sciences humaines (psychologie, ethnologie), un philosophe des sciences, des ufologues-enquêteurs et des témoins analysent le phénomène Ovni à la lumière de ces deux énigmes et à partir de leurs domaines de compétences respectifs.

Leurs analyses nous apprennent que celles-ci se pénètrent l’une l’autre et s’influencent réciproquement : dans de nombreux cas les Ovnis modifient la conscience des témoins qui voient s’élargir leurs capacités de perception. En retour, la conscience, ainsi modifiée, paraît plus apte à entrer en contact avec des formes d’intelligences évoluées et inconnues qu’il nous faut appeler des consciences exogènes. Que nous enseigne cette réciprocité ? De quelle manière nous permet-elle de jeter une lumière nouvelle sur le mystère des Ovnis ?
[image]
La réponse à cette question s’appuie sur les avancées les plus récentes de la physique qui voit s’ouvrir à elle un nouveau paradigme : celui de l’information. A travers les promesses de la physique de l’information, un nouveau cadre théorique s’offre à l’ufologie qui lui donne les moyens de faire le lien entre la conscience et les Ovnis et de penser ainsi leur singulière réciprocité.

Initiative sans précédent, cet ouvrage propose d’investir ce nouveau cadre qui interroge la nature de ce que nous appelons la matière, entreprise que seule une approche multidisciplinaire autorise. La cohérence de ses différentes contributions esquisse ainsi l’émergence d’une nouvelle ufologie, dont les répercussions vont bien au-delà de sa problématique pour suggérer une nouvelle conception de la Réalité. Une véritable révolution !

OVNIS ET CONSCIENCE (408 pages) – co-écrit par :


Fabrice Bonvin, psychologue et essayiste, s’intéresse à la question des ovnis depuis 1989, en particulier sous l’angle de sa dimension psychologique et symbolique. Enquêteur, il est l’auteur de « OVNI : les Agents du Changement », et « OVNI : le Secret des Secrets ».

Philippe Guillemant, ingénieur de l’Ecole Centrale et ingénieur de Recherche au CNRS, est notamment un spécialiste de l’étude des systèmes dynamiques complexes et chaotiques. Père de la « Théorie de la Double Causalité », il est l’auteur de « La Route du Temps ».

Jean-Jacques Jaillat, psychologue diplômé de la Sorbonne, étudie le sujet des ovnis depuis 1954, en particulier sous l’angle de la psychologie jungienne. Enquêteur de terrain, il a publié de nombreuses enquêtes et analyses de cas dans la littérature spécialisée.

Romuald Leterrier, chercheur indépendant en ethnobotanique, est un spécialiste du chamanisme amazonien et l’auteur de « Les plantes psychotropes et la conscience » et « La danse du serpent ». Conférencier, il a visité les Indiens Shipibo d’Amazonie péruvienne à de nombreuses reprises.

Daniel Robin, président de l’association « OVNI Investigation », est enquêteur et l’auteur de nombreux articles sur les ovnis et phénomènes connexes. Son approche du phénomène ovni ambitionne de faire émerger des « passerelles » entre la Science et la Spiritualité.

Philippe Solal, professeur agrégé de philosophie à l’INSA, enseigne notamment la philosophie des sciences et est l’auteur de nombreuses publications au sein de revues à comité de lecture et de publications scolaires et universitaires.

Eric Zurcher, essayiste, auteur du livre « Les Apparitions d’Humanoïdes », s’intéresse à la question des ovnis et en particulier des rencontres rapprochées du 3ème type (RR3) dès 1975, notamment en réalisant de nombreuses enquêtes sur le terrain.

Laurence et Valérie, deux témoins de rencontres rapprochées exceptionnelles avec le phénomène ovni.

___________________________________________________________________________

Jacques F Vallee Ufo's and Remote Viewing
VIDEO-COAST TO COAST 2014-

LE COMING OUT DE JACQUES VALLÉE EN 2007
[image]
le coming out de Jacques Vallée révèle en 2007 qu'il a lui-même été formé par Ingo Swann, l'un des grands praticiens de la Vision à Distance. Ce qui relie pour lui le Remote Viewing et l'étude du phénomène Ovni.

___________________________________________________________________________

TON ESPRIT EST UN OVNI
[image]
Il faut toujours dissocié les "OVNIs de tôle" des "OVNIs de lumière". Il est facile d'imaginer les premiers dont un bon cours de pilotage est le pré-requis évident. Mais quand aux second groupe d'OVNIs, c'est une tout autre histoire...Il faut aussi avoir une prédisposition physique, psychique et spirituelle. On ne devient pas pilote d'OVNI on n'est (naît) pilote d'OVNI. Le travail d'un pilote d'OVNI est un travail personnel et intérieur car, si il faut être juste, équilibré et en harmonie dans tout son être. C'est que l'OVNI n'est rien de moins que le prolongement de l'être. Ton esprit est un OVNI !

-RICHARD GLENN-
__________________________________________________________________________

  5310 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

193493 messages dans 39324 fils de discussion, 1015 utilisateurs enregistrés, 62 utilisateurs en ligne (0 enregistrés, 62 invités)
Temps actuel sur le forum : 18/08/2022, 07:10
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum