Retour à l'index du forum
Chronologique
Avatar

11 SEPTEMBRE -DOSSIER SURPRENANT -

par gilles surprenant, lundi 11 septembre 2017, 06:15 (il y a 13 jours)

_____________________________________________________________________________

[image][image][image][image]

[image]

''Les tours,Elles représentent le monde des finances. Elles peuvent se déplacer rapidement. Elles sont les plus puissantes après la reine.
Aux échecs une des stratégies consiste parfois à sacrifier des pièces dans le but de gagner une position plus stratégique. Est-ce que les Américains auraient sacrifié leurs tours pour une meilleure position stratégique sur l'échiquier mondial ?''
-R.Glenn-
______________________________________________________________________________


11 SEPTEMBRE 1609-DÉCOUVERTE DE MANHATTAN
[image][image]
L'île de Manhattan où avait été construit le World Trade Center, avait été découverte le 11 Septembre 1609 par l'explorateur Henry Hudson à bord de son navire le "demi-lune". (La rivière Hudson lui doit son nom).

[image]

11 SEPTEMBRE 1941-DÉBUT DE LA CONSTRUCTION DU PENTAGONE
LIEN

[image]
la construction du Pentagone commença le 11 Septembre 1941 sur le site de l'ancien aérodrome municipal de Washington( Le Hoover Field ) et du parc d' attraction voisin.Opérationnel en 1943 , il devint un des symboles de la puissance militaire américaine.La cour centrale du bâtiment fut surnommée GROUND ZERO , car elle était susceptible d'être la cible prioritaire d'un éventuel bombardement nucléaire ennemi.LIEN

[image]

CONFÉRENCE DE QUÉBEC LE 11 SEPTEMBRE 1944
ARCHIVES VIDÉO DE RADIO-CANADA
[image]
En août 1943, des événements étranges se passent à Québec. Le Château Frontenac est réquisitionné : les 849 clients sont forcés de quitter les lieux – dont Maurice Duplessis, chef de l’opposition à l’époque. Deux jours plus tard arrive Winston Churchill, premier ministre de la Grande-Bretagne, suivi de peu par le président américain Franklin D. Roosevelt. Au cours de leur séjour à Québec, les deux hommes vont convenir des déplacements des Alliés, notamment du célèbre débarquement de Normandie en 1944.

Le 18 Août 1943,Une conférence exceptionnelle est organisée dans le plus grand secret au Château Frontenac, à Québec, entre le premier ministre britannique Winston Churchill et le président américain Franklin D. Roosevelt. Elle se déroule sous la supervision du Canada.

11 SEPTEMBRE 1944
VIDEO
Début de la deuxième conférence de Québec qui réunit le président américain Franklin D. Roosevelt, le premier ministre britannique Winston Churchill, et le premier ministre canadien W.L. MacKenzie King. La conférence se tient au Château Frontenac. MM. Churchill et Roosevelt à Québec pour une deuxième conférence.
[image]

[image]

DAVID ROCKEDELLER IMAGINA LE WORLD TRADE CENTER
[image]
C'est David Rockefeller (banquier) qui, en 1960, imagina le projet du World Trade Center et donna le mandat a l'architecte Minoru Yamasaki,

David Rockefeller FRANC-MAÇON de père en fils , également président et co-fondateur du Bilderberg Group fondé en 1954 .

Le Goupe bilderberg est le plus puissant des réseaux d'influence de la planète. le véritable gouvernement mondial occulte, aussi appeler , Big Brother ou illuminatis. Le clan Rockefeller à pratiquement posséder la ville de New York entièrement pendant plusieurs décennies et on occuper des poste prestigieux.On surnommait parfois les tours David et Nelson, d’après le prénom des frères Rockefeller.

[image]

911:RÉSULTAT DE LA LOTERIE DE NEW-YORK LE 11/09/2002
VIDÉO DU TIRAGE
[image][image]
Un an jour pour jour après le 11/9/2001, le 11/9/2002, les nombres gagnants de la loterie du soir de New York étaient les 9-1-1, correspondant à trois boules sur neuf qu'un levier fait échoir dans des tubes au hasard et selon l'ordre d'arrivée et d'affichage 9-1-1.

[image]

MENSONGE DE BUSH DU 11 SEPTEMBRE 2001

[image][image]

Nous avons tous vu la vidéo filmé par les Frères Naudets où on voit le premier avion s'écraser sur la Tour Nord du WTC. Mais on la tous vu à partir du lendemain parce que ces attaques n'était pas prévu par les medias.

Le Video ne Fonctionne plus!

Pourtant Bush la vu en Live aux infos lui! Enfin, c'est ce qu'il dit! Quelque chose d'impossible puisque c'était une surprise!C'est dans une salle de classe que Bush appris qu'un second avion heurta le WTC. Et que les Etat Unis étaient attaqué. Mais voila ce que Bush dit lui même quasiment 3 mois plus tard quand on lui demande du 11 septembre.
[image]
''J'étais assis dehors de la salle en train d'attendre pour entrer et j'ai vu un avion heurter la tour à la télé, la télé était évidemment allumée. J'ai l'habitude de voler moi même et je me suis dis ''un terrible pilote, ca a du être un horrible accident''... ''

Et que fait répéter Le Professeur aux enfants a voix haute en présence de Bush?
''HIT...STEEL...PLANE...MUST''

Traduction:

''AVION...DE MÉTAL...DOIT FRAPPER''
VIDEO-Video de Remplacement a celui qui ne fonctionne pas-

[image]

LA CHUTE DE LA TOUR NO. 7
ANNONCÉE 20 MINUTES AVANT SA CHUTE PAR CNN et la BBC !
L'Effondrement de la Tour no. 7 avait été annoncé plus de 20 minutes à l'avance par une journaliste, ... La BBC annonce l'effondrement de la tour 7 avant qu'il n'ait lieu.
[image]


______________________________________________________________________________

LE PASSEPORT MAGIQUE DU 11 SEPTEMBRE


Des le départ,le premier élément suspect du 11 Septembre 2001: Au pied du World Trade Center fut retrouvé le passeport en parfait état de Satam Al-Suqami -Regardez bien! Ce passeport résiste au crash d'un avion sur une tour, au kerosène en fusion, et tombe miraculeusement en parfait état dans la main d'un passant anonyme...qui le remet en main propre à un agent du FBI avant que les tours ne s'effondrent...
No comment!

[image]


[image]

QUAND CNN AFFIRMAIT QU'AUCUN AVION NE S'ÉTAIT ÉCRASÉ SUR LE PENTAGONE
Sous-Titre en français
Le journaliste de CNN spécialisé dans les questions militaires Jamie McIntyre, qui possède un bureau au Pentagone et se trouvait sur place le matin du 11 septembre 2001, rapporte face à la caméra ses premières impressions après une inspection visuelle méticuleuse du lieu de l’impact. Voici la séquence vidéo de son témoignage à chaud, sa transcription et la traduction française de cette transcription.


_____________________________________________________________________________

ATTENTAT DU 11 SEPTEMBRE AU PENTAGONE : LE BOEING SE SERAIT QU'UN MISSILE
[image][image]
Le Département de la Défense américain a récemment diffusé (le 7 mars 2002 soit pès de 6 mois après les attentats) 5 photos d'une caméra de surveillance prise au moment du crash de l'"avion" ("Boeign 757") au Pentagone du 11 septembre 2001.Cependant, bien qu'il y ait marqué "plane" sur la légende de la photo, il n'y a pas d'avion sur la photo. Cela parait d'autant plus étrange du fait que les 2 photos ont été prises à la même seconde de l'impact selon l'heure indiquée sur la photo. Cependant, la date et l'heure sont erronées puisqu'il est indiqué 12/09/2001 à 17:37:19 alors que l'"attentat" du Pentagone date du 11/09/2001 à 09:37. Mais il y a beaucoup plus curieux, et ce sont des spécialistes des ovnis qui l'ont remarqués :
si on examine bien les 2 premières photos et que l'on en fait une animation comme nous l'avons fait, on voit une traînée de missile à ras du sol pas d'un Boeing 757, alors qu'il aurait du apparaître sur la photo vu sa taille !Voila qui remetrait sérieusement en cause la thèse officielle de l'accident d'avion sur le Pentagone alors que les témoins initiaux n'ont pas vu d'avion, ni les pompiers, encore moins de carcasse d'avion, ni de trace de débris de boeing.
Ces photos confirment une thèse décrite dès le 08/10/2001 par le Réseau Voltaire et dans un livre paru le 11/03/2001 par Thierry Meyssan, président du Réseau Voltaire.
Cette personne rappelle que :
- aucune trace du passage de l'avion n'a été observée sur la pelouse alors qu'il aurait volé à raz du sol.
- des lampadaires se trouvant juste avant le point d'impact aurait dû subir le passage de l'avion
- seule parties de l'avion retrouvées : la boîte noire (n'a été retrouvée que 3 jours plus tard) et un phare, le reste se serait désintégré.
- l'immeuble du Pentagone a été touché au premier étage, les étages supérieurs ne sont effondrés qu'ultérieurement et que le trou constaté est plus petit que l'envergure et qu'il n'y a aucun contact de la collision provoquée par les ailes du supposé "avion Boeing 757" !


[image]

11 SEPTEMBRE 2001-AU JOUR DU DEUIL NATIONAL
LIEN DOSSIER 911
Ce dossier WTC a été monté au jour le jour en septembre 2001.
Presque rien n'a été modifié depuis cette époque.Le lundi 10 Septembre Richard Glenn achete une Vingtaine de Cassettes VHS qui lui ont permis d'enregistrer pendant des heures des sequences qui ne se sont plus répéter dans les Médias par la suite.

[image][image]
Papa George et maman Bush; La fièreté d'un père et d'une mère.Fiston George Walker Bush.Avec sa CRAVATE BLANCHE,symbole dans la Mafia du Parrain qui Commandite un Attentat.
_____________________________________________________________________________


VOL DE MORTS ou VOLDEMORT
[image][image]
"Voldemort" est écrit sans espaces dans les ouvrages de J.K. Rowling
Il nous faut donc frapper neuf fois le clavier de mon ordinateur pour écrire "Voldemort"

et onze fois pour l'écrire "Vol de mort" avec deux espaces!

Mais à l'oreille, rien ne distingue "Vol de mort" de "Vol de morts" ou même "Vols de morts"!

[image]

LE SEIGNEUR DES ANNEAUX -Le Monde a Changé-
[image][image]
Curieusement les tout premiers mots du film "Le Seigneur des Anneaux" sont: "Le monde a changé". Drôle de hasard puisque depuis les événements du 11 septembre 2001, de l'an 1, on nous répète sans cesse: "LE MONDE A CHANGÉ".
____________________________________________________________________________


LE SEIGNEUR DES ANNEAUX-Les Deux Tours-

LE DEUXIEME FILM S'INTITULE :LES DEUX TOURS FAISANT AINSI UN RAPPROCHEMENT AVEC LES DEUX TOURS EN 2001:
[image][image]

[image]
LE MARDI 11 SEPTEMBRE 1991
10 Ans avant le 11 Septembre 2001,GEORGE BUSH SÉNIOR FAIT UN DISCOURS SUR LE NOUVEL ORDRE MONDIAL,juste avant le vote de la résolution 666 sur l'Irak a L'ONU.

[image]

DES FAITS OUBLIÉS DU 11 SEPTEMBRE 2001

le reportage en direct de la télévision Arte datant du 11 septembre 2001, dans lequel les journalistes parlent de 2 explosions au Pentagone avant que l’"avion" ne le percute, et d’un incendie au Département d’État, non loin de la Maison-Blanche. On distingue aussi dans ce clip vidéo le mystérieux "avion blanc"(a 4Min 32 Sec)] en train de survoler Washington, au-dessus d’une population affolée.
[image]

CNN reconnaitra seulement en 2007 qu’il s’agissait de l’avion "Dooms Day", véritable Centre de commandement mobile de l’armée américaine, prévu pour un cas de conflit nucléaire.


Il faut également prendre en compte certains incidents révélateurs supplémentaires, qui disparurent rapidement des comptes rendus des événements parce qu’ils mettaient mal à l’aise les tenants de la version officielle. Le premier fut un incendie dans le bâtiment Eisenhower (OEOB) où se trouvent les bureaux du Conseil national de sécurité. Ce bâtiment fait partie intégrante du complexe de la Maison-Blanche ;
[image]
on y trouvait les bureaux de personnages tels que Condoleezza Rice, Stephen Hadley, Elliot Abrams et d’autres. La chaîne de télévision ABC retransmit en direct l’incendie de l’OEOB le 11 Septembre à 9 h 42 heure locale. Il y eut un autre incident, une voiture piégée au Département d’État : «Selon une autre source : «À 10 h 20, on nous annonça qu’une énorme camionnette piégée avait explosé à côté du Département d’État à Washington.. L’incendie sur le Mall près du Capitole est encore un incident de plus.

Si nous mettons tous ces incidents bout à bout, sans oublier la menace d’attentat contre Bush dans la matinée, nous voyons que l’étendue du complot du 11 Septembre était à la fois plus vaste et plus complexe que ce que montrent les actes spectaculaires de terrorisme fabriqué auxquels le monde assista ce jour-là.

[image]


LES SIMULATIONS MILITAIRES AYANT EU LIEU LE MATIN DU 11 SEPTEMBRE
SOURCE
[image]
Plusieurs enquêteurs ont évoqué le fait que les nombreuses simulations militaires et les exercices de préparation à un désastre qui ont eu lieu le matin du 11 septembre 2001 ont pu servir de couverture aux véritables attaques. Parmi ces enquêteurs, on trouve la représentante Cynthia McKinney, le journaliste Webster G. Tarpley, l'économiste Michel Chossudovsky et Michael Ruppert, fondateur de From the Wilderness. Le matin du 11 septembre, les simulations militaires et les exercices suivants ont eu lieu sous le contrôle de l'US Air Force, NORAD, CIA, NRO, FAA et la FEMA31:

L'opération Northern Vigilance, un exercice annuel de l'Air Force simulant une attaque russe, dans lequel les chasseurs de la défense aérienne qui patrouillent normalement au Nord-Est sont redéployés sur le Canada et l'Alaska.
Les opérations Vigilant Warrior et Vigilant Guardian, un exercice combiné (un attaquant et un défenseur) simulant des détournements d'avions et l'injection de faux signaux d'avions sur les radars.
L'opération Northern Guardian qui aurait affaibli la capacité de réponse de la base aérienne de Langley.
Un exercice du National Reconnaissance Office, prévu à 9h, simulant le crash d'un petit avion d'affaires suite à un problème mécanique, sur l'un des quatre bâtiments de son quartier général. Cependant, selon une porte-parole de l'agence, « l'exercice a été annulé dès que la véritable attaque a commencé ».


A 40 kilomètres du Pentagone, le National Reconnaissance Office (NRO) conduisait le 11 septembre 2001 "un exercice destiné à explorer les réponses aux situations d'urgence créées par un avion frappant un bâtiment."

Le NRO est une agence fédérale en charge de la conception, de la fabrication et de la gestion des satellites espions en orbite autour de la terre (cf nro website). Basée à Chantilly, en Virginie, elle est considérée comme l'une des agences les plus secrètes de la galaxie du renseignement américain. Et pourtant....

Le 6 août 2002, le National Law Enforcement and Security Institute (NLESI) divulgua le NRO Drill du 11/09 dans un communiqué annonçant la participation de John Fulton, responsable de la division exercice et wargames de l'agence, à la conférence "Homeland Security: America's Leadership Challenge". L'information fût immédiatement reprise par plusieurs agences de presse, AP, BG, UPI, qui loin de creuser l'affaire, se contentèrent d'enquêtes superficielles et des propos rassurants du porte parole du NRO, Art Haubold. Dès lors, les mêmes informations tourneront en boucle sous la plume des partisans de la version officielle et des sceptiques, 7 années durant.

Le NRO Drill consistait à tester la réaction des personnels et les procédures d'évacuation des bâtiments en simulant le crash accidentel d'un petit appareil sur l'une des 4 tours du siège de l'agence, le 11 septembre 2001. L'exercice ne participait pas du contre-terrorisme, le crash résultant d'un problème technique et non d'un détournement ou d'un acte de terrorisme. Les issues principales des bâtiments devaient être condamnées pour forcer les employés à trouver d'autres voies de sortie.

L'exercice planifié n'aurait finalement pas été exécuté et le siège du NRO évacué, "à l'exception des personnels indispensables".

[image]
Cependant, la découverte en juillet août 2009 d'un document de travail de la Commission Kean/Hamilton intitulé "Early Morning Flight Activity" a permis de préciser 2 éléments fondamentaux de la simulation dirigée par John Fulton, inconnus de la presse et du grand public : d'une part la chronologie précise de l'exercice, et d'autre part, l'utilisation d'un générateur de fumée pour simuler la combustion du carburéacteur.

Un bon tableau valant 1000 discours, voici sous forme synthétique les chronologies respectives du détournement Vol AA77 et de la simulation NRO, telle qu'établies par le document précité et le rapport final de la commission d’enquête sur les attentats du 11/09/2001.


Le parallélisme et parfois la simultanéité des 2 chronologies se passent de commentaires.

De la disparition du Vol 77 des écrans de contrôle à 8H56, jusque l'apparition d'un echo radar non identifié à 9H32, chaque événement majeur du détournement du Vol 77 trouve son pendant dans la simulation du NRO. Les responsables de la division Wargames, sous la direction de John Fulton, ont même anticipé l'heure exacte à laquelle les gicleurs entreraient en action...

Avant que ces détails ne soient connus, plusieurs auteurs avaient émis l'hypothèse que l'objet principal du NRO Drill était d'aveugler l'agence la mieux armée pour documenter une attaque aérienne, peut être dirigée depuis l'espace (Tarpley, la terreur Fabriquée). La réponse des partisans de la version officielle tenait en deux points: l'infiltration des services de renseignements américains par Al-Quaïda ou la coïncidence fortuite.

La bataille d'experts quant à la taille du point d'impact et l'absence de débris facilement identifiables sur la pelouse du Pentagone pourrait être aujourd'hui relancée, voire tranchée.

Dès 2002 en effet, plusieurs auteurs soulignèrent que les incendies et les volutes de fumée émanant du bâtiment n'étaient pas cohérents avec le crash d'un Boeing 757 bourré de carburéacteur. Si effectivement, les fumées du Pentagone sont de couleur blanche gris clair, un générateur de secours, à 8 mètres du mur d'enceinte diffusa dans les 20 minutes suivant l'impact allégué les fumées noires et grasses caractéristiques de la combustion des hydrocarbures.

[image]
Photo prise avant l'arrivée des pompiers, entre 9H37 et 9H42. Comparez la colonne d'hydrocarbure provenant du générateur à droite et les fumées émanant du batiment.
LIEN
[image]

ÉRIC LAURENT-LA FACE CACHÉE DU 11 SEPTEMBRE
VIDEO 24 Min
« L’assassinat du président américain en 1963 demeure un mystère entouré de mensonges ; le 11 Septembre, lui, reste un ensemble de mensonges, entouré de mystère » -(Eric LAURENT, grand reporter).-
[image]
-VIDEO INCONTOURNABLE A L'ÉMISSION DE TOUT LE MONDE EN PARLE EN FRANCE CHEZ ARDISSON-Un livre qui dévoile les mensonges et les silences officiels qui entourent encore la tragédie du 11 septembre. Un an d'enquête a conduit l'auteur notamment aux États-Unis, au Pakistan, à Dubaï, au Qatar, en Israël et jusqu'aux montagnes de Tora Bora, dernier refuge de Bin Laden en Afghanistan. Enquête minutieuse, parfois dangereuse, qui révèle la face cachée du 11 septembre. Pourquoi Ousama Bin Laden n'est-il toujours pas inculpé par les responsables américains pour les attentats du 11 septembre ?
[image]

- Pourquoi la CIA qui surveille en permanence les marchés financiers n'a-t-elle pas détecté le plus grand délit d'initiés de l'histoire qui a précédé le 11 septembre ? Quelle est la véritable identité des pirates de l'air ? Cinq d'entre eux ont usurpé celles de personnes toujours vivantes. Quel est le rôle exact joué par les services secrets du Pakistan ? Et que penser de l'Arabie Saoudite, de ce royaume dont trois princes ont connu une mort mystérieuse à la suite du 11 septembre ? Les informations recueillies dans ce livre, les faits troublants, les contradictions et les manipulations avérées battent en brèche les vérités admises. La tragédie du 11 septembre n'a pas encore épuisé tous ses secrets.

THIERRY MEUSSAN -L'EFFROYABLE IMPOSTURE du 11 SEPTEMBRE
THIERRY MEYSSAN VIDEO
[image]
VIDEO INCONTOURNABLE A L'ÉMISSION DE TOUT LE MONDE EN PARLE EN FRANCE CHEZ ARDISSONIl est principalement connu pour avoir ouvert la polémique sur les attentats du 11 septembre 2001 avec son livre L'Effroyable Imposture, dans lequel il développe ce que ses détracteurs qualifient de théorie du complot. Il y attribue la responsabilité de ces attentats à « une faction du complexe militaro-industriel ». Absent des médias occidentaux depuis 2002.Meyssan y défend la thèse selon laquelle les attentats du 11 septembre 2001 seraient un acte de terrorisme intérieur, et non le fruit d'un complot extérieur.

[image]

MYSTÉRIEUX DÉLITS D'INITIÉS BOURSIERS A LA VEILLE DES ATTENTATS DU 11 SEPTEMBRE 2001
SOURCE


Des investisseurs ont eu connaissance de l'imminence des attentats qu’ils ont exploitée sur les marchés pour en tirer des profits colossaux, notamment en spéculant à la baisse sur les actions des compagnies aériennes dont les avions seront détournés. En dépit des évidences, les enquêtes officielles ont conclu qu’il n’y avait pas eu délits d’initiés au motif que les spéculateurs n’étaient pas liés à Al-Qaida.

Peu de temps après le 11 Septembre, les médias révèlent qu’American Airlines et United Airlines, les deux compagnies dont les avions furent détournés, firent l’objet de vives spéculations à la baisse sur la valeur de leurs titres dans les jours qui précédèrent les attentats (Associated Press, 18/09/01 ; Bloomberg News, 18/09/01 ; San Francisco Chronicle 19/09/01 ; Le Monde, 19/09/01 ; Reuters, 20/09/01 ; San Francisco Chronicle, 22/09/01). Ces spéculations à la baisse se sont traduites par une soudaine augmentation d’achats d’options de vente, un type de transaction boursière utilisé lorsqu’un investisseur parie sur le fait que le prix d’une action s’apprête à chuter [1]. Entre le 6 et le 7 septembre 2001 à la Bourse de Chicago (CBOE), la principale bourse d'options en Amérique du Nord, 4744 options de vente d’actions United Airlines sont achetées contre seulement 396 options d’achat (Associated Press, 18/09/01), ce qui représente 25 fois la moyenne des transactions habituellement opérées sur cette compagnie aérienne (San Francisco Chronicle, 19/09/01). Le 10 septembre, la veille des attentats, ce sont 4516 options de vente d’actions American Airlines qui sont acquises contre 748 options d’achat (Associated Press, 18/09/01), près de 11 fois la moyenne quotidienne enregistrée les mois précédents (Chicago Tribune, 19/09/01). Aucune autre compagnie aérienne n’a fait l’objet de telles spéculations à la baisse sur sa valeur boursière. Et les titres United Airlines et American Airlines ne sont pas les seuls à avoir fait l’objet de transactions financières suspectes à la veille des attentats.
[image]
Après le 11 Septembre, le plongeon des titres des sociétés touchées par les attentats a permis aux initiés d’engranger des bénéfices colossaux (Bloomberg News, 18/09/01 ; Associated Press, 18/09/01 ; Bloomberg News, 3/10/01).
Selon les estimations de Phil Erlanger, ancien responsable des analyses techniques de la société d’investissement Fidelity et fondateur d’un bureau de recherche financière, les initiés auraient engrangé des milliards de dollars de profits en pariant sur la chute des cours des sociétés affectées par le 11 Septembre (Newsletter Erlanger Squeeze Play, 13/11/01). L’allemand Andreas von Bulow, ancien ministre de la Défense allemand, estime que les profits engendrés par les initiés avoisineraient les 15 milliards de dollars (Der Tagesspiegel, 13/01/02). CBS livre une estimation beaucoup plus modeste en rapportant que les « opérations financières suspicieuses […] pourraient dépasser les 100 millions de dollars de profits. » (CBS, 26/09/01).


Malgré les évidences, les autorités américaines n'ont pas jugé pertinente la piste des délits d'initiés.

« Dans les jours précédant les attentats, tous ceux qui travaillaient sur les marchés d’options et qui étaient connectés au Chicago Board, ont su que quelque chose se tramait » (Eric Laurent, sept. 2005, p.47). Une réalité confirmée par le célèbre magazine d’information 60 Minutes : « Des sources ont confié à CBS News que l’après midi précédant les attentats, des sonnettes d’alarme ont retenti soulignant le niveau anormalement élevé des transactions effectuées sur le marché américain des options » (CBS News, 19/09/01). Prétendre que la CIA ignorait tout de ces achats massifs alors que la communauté financière avait bel et bien été alertée est inconcevable. Comme le dit le Grand Reporter Eric Laurent, c’est « aussi absurde que de nier les lois de la gravitation universelle » (Eric Laurent, sept. 2005, pp.60-61).

En guise de conclusion, nous laisserons le dernier mot à Eric Laurent : « La seule question qui mérite d’être posée est ‘pourquoi ont-ils laissé faire ?' » (Eric Laurent, sept. 2005, p.61).
VIDEO

[image]

LA CIA AURAIT RENCONTRÉ BEN LADEN EN JUILLET 2001
Deux mois avant le 11 Septembre Oussama Ben Laden vola à Dubaï pour 10 jours afin d’être traité dans un hôpital Américain, où il rendit visite à un agent de la CIA local, d’après un journal Français Le Figaro.Les révélations sont connues pour provenir du renseignement français qui est désireux de révéler le rôle ambigu de la CIA, et de limiter Washington d’étendre la guerre en Irak et ailleurs.Il a été rapporté que Ben Laden arriva à Dubaï le 4 Juillet de Quetta au Pakistan avec son docteur personnel, une infirmière et quatre gardes du corps, pour être traité au département d’urologie. Alors qu’il était là-bas plusieurs membres de la familles et personnalités Saoudiennes, et de la CIA, lui rendirent visite.Le chef de la CIA a été vu dans l’ascenseur, sur son chemin pour voir Ben Laden, et plus tard, c’est prouvé, se vanta à ses amis à propos de ses contacts. Il fut renvoyé à Washington très peu de temps après.
Les sources du renseignement disent qu’un autre agent de la CIA était aussi présent; et que Ben Laden a aussi reçu la visite du Prince Turki al Faisal, alors directeur des Renseignements Saoudiens, qui a des liens profonds avec les Talibans, et Ben Laden. Peu après Turki démissionna.

[image]


[image]

JEU DE CARTE QUI ANNONCE LE 11 SEPTEMBRE
[image][image]
Bien que ce jeu de carte de commerce ait sortie en 1995, il contient une carte qui ressemble étroitement à l’attaque du 11 septembre sur les Tours jumelles qui se sont seulement produites 6 ans après que le jeu ait sortie. Il y a également une carte qui montre le Pentagone étant attaqué.
[image]

LES PROPHÉTIES DE LA CATHÉDRALE ST JOHN A NEW YORK
SOURCE
[image]

La destruction de la ville de New York (y comprit les 2 Tours) sculptée sur la droite du bâtiment…Cet édifice inachevé a été revendiqué comme étant la plus grande cathédrale du monde.Sur la façade ouest du bâtiment, ont sculpté de nombreuses scènes qui semblent curieusement ne pas être à leurs places dans une Cathédrale. La plus frappante est la représentation terrifiante de la destruction de la ville de New York et de ses repères.La scène a été faites en 1997, quatre ans avant la destruction des Twin Towers.
[image]
Ce piliers appelé la colonne de l'apocalypse, dans lequel la
destruction des tours du World Trade Center y est illustrée.

[image]

LE PASSEPORT DE NÉO DANS MATRIX EXPIRE LE 11 SEPTEMBRE 2001
VIDEO - CLIQUEZ ICI-
[image]
Aperçu du passeport - aprés retournement vertical - de Neo, héros de la Matrice, expiration datée du 11 Septembre 2001.
[image]
A la 18ème minute du film « Matrix », le passeport du héros, Thomas Anderson alias Néo ,apparait à l’image. L’image est furtive et le passeport est présentée à l’envers. Cependant, une fois capturée, l’image est lisible, à condition d’être retournée. Et que lit-on alors ?…Le passeport de Néo expire le 11 Septembre 2001, le jour où l’histoire du monde et le destin des hommes ont brutalement chaviré.Le film est sorti au printemps 1999, soit plus de deux ans avant les attentats du 11 Septembre.
[image]
Mais il y a plus, à 11 minutes 29 du film, 9:18 est l’heure indiquée par le réveil de Neo.Selon le Washington Post c’est aussi à 9h18 que la La FAA donne l’alerte à tous les contrôleurs du pays et leur demande de surveiller toute disparition radar ou changement non-autorisé de la trajectoire d’un avion.
dans le plan suivant on voit 2 tours
[image]

[image]

THE LONE GUNMEN-UN ÉPISODE PROPHÉTIQUE
L’épisode 4 du 4 mars 2001
[image]
la série eut un épisode tragiquement prophétique. En effet, durant l'épisode pilote, nos héros essayent d'empêcher un avion de s'encastrer dans les tours jumelles du World Trade Center. Il fut diffusé six mois avant les sinistres attentats c'est a dire en Mars 2001.
[image]
cette série dérivée des X-Files diffuse un épisode dans lequel le gouvernement américain décide de détourner un avion et le faire s’écraser contre les tours du World Trade Center, puis de mettre ça sur le compte d’une attaque terroriste. Six mois plus tard se produisent les attentats du 11-Septembre.
[image]

.


______________________________________________________________________________

LA CONSPIRATION DU 11 SEPTEMBRE PRÉVUE EN 1996?


«The Long Kiss Good Night» (V.O., USA, 1996),« Souviens-toi Charlie » (version québécoise),« Au Revoir À Jamais » (version française),En résumé, l’agent du gouvernement explique qu’à cause des coupures faites par le Congrès dans le budget concernant le Moyen-Orient, il leur a fallu engager des fous dangereux et des terroristes, leur faisant commettre des attentats pour pouvoir obtenir leur hausse de budget escomptée (opération « Lune de Miel »). L’agent explique que la CIA était derrière les attentats de 1993 au WTC, qu’elle aurait pavé la voie aux terroristes arabes. Dans son procès, un des Arabes a dit que la CIA avait été informée avant les attaques… Ça fait marrer l’agent qui précise qu’en fait c’était aussi un agent de la CIA qui avait validé/fourni les passeports des terroristes! Selon lui, « il est pas impensable qu’ils aient pavé la voie aux terroristes pour obtenir plus de budget du Congrès ». Mr Henessey (Samuel L. Jackson) s’exclame: « vous allez faire un faux attentat terroriste pour extorquer de l’argent du Congrès? » L’agent du gouvernement répond: « entre vous et moi, monsieur Henessey, je ne vois pas comment faire ‘semblant » de tuer 4000 personnes… Nous allons devoir le faire pour vrai. Nous blâmerons les musulmans naturellement et j’obtiendrai mes subventions… »

[image]

LE FBI AURAIT POUSSÉ DES AMÉRICAINS MUSULMANS A COMMETTRE DES ATTENTATS
SOURCE-CLIQUEZ ICI-


2014 -RADIO-CANADA-
VIDEO-CLIQUEZ ICI-

[image]

La police fédérale américaine (FBI) a « encouragé, poussé et parfois même payé » des citoyens américains de confession musulmane pour commettre des attentats sur son territoire dans la foulée des attentats du 11 septembre 2001, selon un rapport de l'organisme Human Rights Watch (HRW).


« Le ministère américain de la Justice et le FBI ont ciblé des musulmans américains dans des opérations clandestines de contre-terrorisme abusives, fondées sur l'appartenance religieuse et ethnique », dénonce HRW. L'organisme a recensé plus de 500 affaires de terrorisme devant les tribunaux américains.

Appuyée par l'Institut des droits de l'homme de l'École de droit de l'Université de Columbia, HRW a particulièrement suivi 27 dossiers, de l'enquête au procès. Les deux organismes ont rencontré 215 personnes – inculpés, proches, avocats, juges et procureurs - en lien avec ces affaires.

« Dans certains cas, le FBI pourrait avoir créé des terroristes chez des individus respectueux de la loi en leur suggérant l'idée de commettre un acte terroriste », résume HRW, estimant que la moitié des condamnations résultent de coups montés.

« On a dit aux Américains que leur gouvernement assurait leur sécurité en empêchant et en punissant le terrorisme à l'intérieur des États-Unis », a déclaré l'un des auteurs du rapport, Andrea Prasow. « Mais regardez de plus près et vous réaliserez que nombre de ces personnes n'auraient jamais commis de crime si les forces de l'ordre ne les avaient pas encouragés, poussés, et parfois même payés pour commettre des actes terroristes. »


Quand le gouvernement fournit « l'idée et les moyens » du crime

Le rapport souligne que l'agent d'infiltration a joué un rôle actif dans la tentative d'attentat dans 30 % des cas étudiés.

HRW cite le cas des quatre suspects de Newburgh, accusés d'avoir fomenté des attentats contre des synagogues et une base militaire américaine. Le juge a finalement statué que le gouvernement avait « fourni l'idée du crime, les moyens, et facilité » les attentats en plus de transformer des hommes, « dont la bouffonnerie, était shakespearienne », en « terroristes ».

Le FBI a également ciblé des personnes vulnérables, dont certaines souffraient de problèmes mentaux et intellectuels. Le rapport souligne également le cas de Rezwan Ferdaus, qui a été condamné à 17 ans de prison pour sa tentative d'attaquer le Pentagone et le Congrès avec des mini-drones bourrés d'explosifs.

Un agent du FBI avait indiqué que Ferdaus avait « de toute évidence » des problèmes mentaux. L'opération avait été entièrement conçue avec l'agent d'infiltration.

RAPPORT sur le site en anglais de Human Rights Watch-CLIQUEZ ICI-
______________________________________________________________________


1962-OPÉRATION NORTHWOOD
WIKIPEDIA

Cette opération vise à convaincre la communauté internationale que Fidel Castro (Cuba) est irresponsable au point de représenter un danger pour les pays Occidentaux, mais aussi un danger pour la paix puisque le monde est en pleine Guerre Froide.Pour ce faire, il est prévu d’
orchestrer des dommages graves subies par les Etats-Unis puis imputer bien entendu à Cuba.


[image][image]
Voici quelques-unes des provocations projetées par les Etats-Unis:

-Attaquer la base américaine de Guantanamo. Cette attaque aurait été conduite par des mercenaires cubains sous uniforme des forces de Fidel Castro. Cette opération était programmée pour inclure de divers sabotages et l’explosion du dépôts de munitions, dont laquelle aurait provoquée des dégâts matériels et humains considérables.


-Faire sauter un navire américain dans les eaux territoriales cubaines. Cette opération permettait de faire sauter un navire (en réalité vide et télécommandé) dont l’explosion aurait été visible de La Havane ou de Santiago pour pouvoir avoir des témoins et aurait été déclenché lorsque qu’un navire ou avion auraient été sur les lieux de l’opération. Pour que cette opération soit parfaite, des opérations de secours auraient été conduites pour crédibiliser des pertes. De plus, pour que cette opérations touche l’ensemble des Américains, la liste des victimes (imaginaires) aurait été publiée dans la presse et de fausses obsèques auraient alors été organisées pour susciter l’indignation.


-Terroriser les exilés cubains en organisant quelques plasticages contre eux à Miami, en Floride, et même à Washington. Cette opération mettait en place de faux agents cubains qui auraient été arrêtés pour disposer d’aveux, et ainsi que de faux documents compromettants (établis à l’avance) pour les distribuer à la presse.


-Mobiliser les Etats voisins de Cuba en leur faisant croire une menace d’invasion. Un faux avion cubain aurait bombardé de nuit la république Dominicaine ou autre Etat de la région. Il faut préciser aussi que les bombes larguées auraient été de fabrication soviétique (URSS pour l’époque et aujourd’hui la Russie).

-Mobiliser l’opinion publique internationale en détruisant un vol spatial habité. Pour frapper les esprits, la victime aurait été John Glenn qui était le premier Américain à avoir parcouru une orbite complète de la terre (vol Mercury).

Pour finir, il faut préciser qu’une opération avait été plus particulièrement étudiée. Cette opération était la suivante : « il est possible de créer un incident qui démontrera de manière convaincante qu’un avion cubain a attaqué et descendu un vol charter civil en route des Etats-Unis vers la Jamaïque, le Guatemala, Panama ou encore le Venezuela ». Ceci aurait été possible par un groupe de passagers complices qui aurait dû être des étudiants. Cet avion détourné aurait été remplacé par une réplique de l’appareil mais vide et transformé en drone. (donc les passagers complices seraient retournés sur une base de la CIA) tandis que le drone lui aurait continué son trajet . Ainsi, il aurait explosé alors en plein vol.

La réalisation de ces opérations implique nécessairement la mort de nombreux citoyens américains, civils et militaires. Mais c’est précisément leur coût humain qui en fait d’efficaces actions de manipulation.


[image]

NÉRON et L'INCENDIE DE ROME EN 64
[image]
En 64,Dans la nuit, un feu immense éclate près du « Circus Maximus » et ravage toute la ville de Rome. L’incendie est d’une telle ampleur qu’il faudra six jours pour le maîtriser. L’empereur Néron, en séjour à la campagne, regagne précipitamment la capitale de son empire. Sur les hauteurs de Rome, il observe la ville en flammes en récitant des vers. Après ce terrible incendie, il fera construire un nouveau palais aux dimensions nettement supérieures au précédent. La plèbe.l’accusera d’avoir lui-même provoqué le feu pour faire reconstruire Rome selon son goût. L’empereur despote rejettera la responsabilité de l’incendie sur la minorité chrétienne. Il entreprendra, dès le mois d’octobre, des persécutions sans précédent vis-à-vis d’eux.

_________________________________________________________

REICHSTAG
[image]
Dans la nuit du 27 au 28 février 1933, vingt-huit jours après la nomination de Hitler au poste de chancelier du Reich, un immense incendie ravage l'édifice du Parlement (Reichstag) à Berlin.sans faire aucune victime, ils accusèrent les communistes, qui, sous ce prétexte, furent les premiers à partir dans les camps de concentration. Grâce à l'incendie du Reichstag, Hitler put obtenir en Allemagne le pouvoir absolu.

______________________________________________________________


MARDI 11 SEPTEMBRE 1973 LA TOUR DE LA DÉMOCRATIE S'ÉCROULE
[image]
Le Mardi 11 septembre 1973,le président Salvator Allende (Chili), démocratiquement élu, meurt parce qu'il nuisait et faisait peur à la politique étrangère et aux multinationales américaines. Henry Kissinger, via la CIA, est très fortement suspecté d'avoir organisé le coup d'Etat qui débuta par la chute de symboles forts à Santiago : la destruction de deux tours, celles de Radio Portales et Radio Corporacion. Par des avions.
[image][image]


[image]

PEARL HARBOR--prétextes de guerre pour justifier une aggression.
Et si l'armée américaine avait volontairement sacrifié sa flotte pour mettre l'opinion publique de son côté et lui permettre d'entrer dans la deuxième guerre mondiale?
[image]
En 1941, les États-Unis avaient cassé le code du chiffrage japonais et connaissaient donc les intentions japonaises, intentions d'autant moins surprenantes que les États-Unis avaient auparavant coupé l'approvisionnement du Japon en pétrole... Le président Roosevelt laissa l'attaque se produire après avoir envoyé le porte-avion, la plus belle pièce de la flotte, se mettre à l'écart : il fut le seul à en réchapper. La veille de l'attaque, l'opinion publique étasunienne était hostile à l'entrée en guerre contre l'Allemagne Nazie et le lendemain, elle y était favorable. 3000 militaires ont péri dans l’attaque, un bilan comparable à celui du 11 septembre.
SOURCE

PEARL HARBOR, PAS CHOISI PAR HASARD:
Le plan commence vraiment à prendre forme avec la décision de déployer la flotte à Hawaï, dans la base de Pearl Harbor. C'est en effet une base particulièrement vulnérable! Lors d'exercices militaires de grande envergure en 1932, les forces aériennes Américaines, dirigées par l'amiral Harry E. Yarnell, avaient déjà réussi à l'attaquer par surprise. Un exercice similaire se déroula en 1938, sous la direction de l'amiral Ernst King, toujours avec le même succès. Une chose dont les Japonais prirent bonne note.

La décision de transférer la flotte du Pacifique dans la base hawaïenne est prise néanmoins le 8 octobre 1940 (le lendemain de la rédaction du mémorandum par Mc Collum). Cela suscitera des réactions violentes de la part de l'état-major de la Marine, conscient que les navires se retrouvent ainsi exposés à une éventuelle attaque ennemie, qui aurait toutes les chances de réussir. Lorsque Roosevelt annonce la nouvelle aux amiraux William D. Leahy, qui est le chef des opérations navales, et James O. Richardson, qui est le commandant de la flotte, cela met ce dernier "hors de lui" et il le fait savoir en disant: "Monsieur le Président, les officiers supérieurs de la Navy n'ont pas la confiance du commandement civil de ce pays qui est essentiel pour que soit mené avec succès une guerre dans le Pacifique". Il montre également sa désapprobation à l'égard de la politique de provocation vis-à-vis du Japon, puisque le "premier pas" qui doit déclencher la guerre visera, de toute évidence, la flotte qu'il commande. Son opposition aux décisions présidentielles conduiront le président Roosevelt à le démettre de ses fonctions le 1er février 1941, dans le cadre d'un vaste remaniement de la Navy. Le vice-amiral Husband Kimmel prendra alors la tête de la flotte du Pacifique stationnée à Pearl Harbor.

L'histoire officielle au sujet de Pearl Harbor, qui parle toujours "d'attaque surprise", se base sur deux éléments ressassés depuis 1941, d'ailleurs repris dans les cours d'histoire et dans tous les films, pour étayer la thèse:

Le premier est que les services de décryptage de l'US Navy ne connaissaient pas le code des messages japonais à l'époque. Le second est que, la flotte Japonaise ayant observé un silence radio dans les dizaines d'heures qui ont précédé l'attaque, il n'y aurait rien eu à intercepter. Ces deux précisions sont importantes, car ils leur faut bien se trouver des excuses. Non seulement les Japonais n'ont jamais observé le silence radio, mais en plus leurs messages ont bien été interceptés et décodés par les services de renseignement de la Marine, et transmis à Washington. Ce qui permet d'expliquer pourquoi l'ambassadeur japonais fut contraint d'attendre plusieurs heures avec la déclaration de guerre en poche, avant le début de l'attaque. Tout simplement parce que le Secrétaire d'État n'accepta de le recevoir qu'une fois l'opération de bombardement déclenchée.

Un mémorandum du 27 novembre 1941, signé "Marshall" et rédigé par le secrétaire à la Guerre Henry L. Stimson, rappelle en ses termes au lieutenant général Walter Short, les souhaits de la Maison-Blanche: "Les États-Unis
désirent que le Japon commette la première action manifeste". Il fallait donc que la déclaration de guerre arrive sur le bureau du Secrétaire d'État, une fois, l'attaque commencée. Pour avoir bel et bien une attaque sans déclaration de guerre au préalable.

[image]

Voici l'extrait du mémorandum adressé le 27 novembre 1941 au Lieutenant Général Walter Short, Commandant de l'US Army à Hawaï, qui précise: "IF HOSTILITIES CANNOT COMMA PEPFAT CANNOT COMMA BE AVOIDED THE UNITED STATES DESIRES THAT JAPAN COMMIT THE FIRST OVERT ACT STOP". Traduction: "Les États-Unis désirent que le Japon commette la première action manifeste".

Dix jours plus tard, après avoir pris la précaution d'envoyer en mission de reconnaissance les trois cuirassés les plus importants de la flotte ainsi que les deux porte-avions (l'Entreprise et le Lexington), la Maison-Blanche pût jouer le rôle de la nation outragée et se servir de l'argument de la trahison, tandis que l'aviation japonaise coulait les bateaux de la Navy. Mais tout avait déjà été réalisé bien avant, pour s'assurer que les Japonais attaqueraient, et surtout pour fragiliser les défenses de Pearl Harbor.

discours de Charles Lindbergh ...

[image]

GUERRE DU VIETNAM-prétextes de guerre pour justifier une aggression.

[image]

En 1964,les grands médias ont répandu l’information que les Nord-vietnamiens avaient attaqué deux destroyers américains dans le golfe du Tonkin –le Maddox et le Turner Joy.Cette “attaque” vietnamienne à l'artillerie contre 2 cuirassés étasuniens est à l'origine de l'escalade menant à la guerre du Vietnam.
[image]
En réalité, le premier cuirassé n'était que légèrement touché, par des balles légères, tandis que le second ne l'était pas du tout, la propagande médiatique faisant le reste.


[image]

L'UNE DES PLUS BELLE PRISE DE VU DU 2e AVION QUI FRAPPA L'UNE DES TOURS EST FILMER PAR UN QUÉBÉCOIS


Luc Courchesne, artiste en arts médiatiques vivant à Montréal, est à New York ce 11 septembre pour l'événement Québec New York 2001. Dans le cadre de cette vitrine du savoir-faire québécois, il doit présenter Montréal Brainware, un événement rassemblant 30 artistes. Caméra à la main, il tourne des images apocalyptiques des attentats, de la première tour en flammes jusqu'à l'évacuation par bateau de nombreux New Yorkais et touristes. On y voit la première tour cracher de la fumée. Lorsque le deuxième avion frappe la seconde tour du WTC, il dit à son compagnon, sur un ton presque impassible : « Sacre… As-tu vu ça? » Ce qui frappe dans ce document est le calme apparent des gens. On tente de sortir de cet enfer gris sans trop savoir où aller. Luc Courchesne dira même : « C'est notre jour de chance, on doit tourner ça et puis ensuite… »L'horreur de ce qui vient d'arriver ne les a pas encore frappés. »

[image]

[image]

UNE SURVIVANTE QUÉBÉCOISE DU WTC NOUS RACONTE
SOURCE
[image]
Une dame présente à la conférence de Richard, a raconté que sa fille était dans les bureaux du WTC le fameux 11 septembre 2001, au 100e étage de la deuxième tour, lors des attentats.

Après l'impact du premier avion tout le monde s'est précipité vers les ascenseurs. Évidemment, ils étaient sur-occupés. Alors, la fille de cette dame s'est dirigée vers les escaliers avec d'autres personnes. Surprise ! Dans les escaliers se trouvaient des hommes (genre gros gorilles) qui bloquaient le passage et disaient aux gens de retourner s'asseoir et de continuer à travailler sans paniquer. La plupart se sont pliées à ces ordres idiots. Mais la fille de cette dame, suivant son intuition, a décidé de descendre pareil. Les gorilles se sont battus avec elle et voyant cela tout l'étage s'est révolté. Dans le mouvement de panique qui a suivi la fille a réussi à se faufiler et à descendre jusqu'en bas de la tour. Juste à temps pour s'en sauver.

Cette même fille a confirmé que ce matin là plusieurs étages étaient vides. En particulier les étages où l'avion a percuté la tour. Faites le calcul. Normalement il y a 40,000 personnes par tour à cette heure du matin. On dénombre moins de 3000 victimes. Est-ce que 78,000 personnes ont réussi à descendre les escaliers en moins d'une heure ? Et même que si plusieurs sont effectivement sortis, où sont passés tous les autres ? À moins qu'ils aient été avertis ! Par qui ?

La présence de ces gorilles de la sécurité laisse sous-entendre que l'effondrement des tours n'était probablement pas prévu. Ces "gorilles" avaient été payés pour bloquer les étages au-dessous de l'impact. Dans quel but ? Par qui ? Avoir un beau petit attentat avec des victimes brûlées sur quelques étages ! L'impact sur le peuple Américain aurait été le même et les tours auraient pu être réparées.

[image]


BACHAR EL-ASSAD EST NÉ UN 11 SEPTEMBRE
Ésaïe 17 -Oracle sur Damas. Voici, Damas ne sera plus une ville, Elle ne sera qu'un monceau de ruines.
[image]
Bachar el-Assad (en arabe : بشار الاسد), né le 11 septembre 1965 à Damas, est le président actuel de la République arabe syrienne et fils cadet du président Hafez el-Assad (1930-2000). Le 29 mai 2007, Bachar el-Assad est reconduit à la présidence de la République avec 97,62 % des voix exprimées lors d'un référendum présidentiel organisé le 27 mai 2007.

Bachar el-Assad a fait ses études à l'école franco-arabe al-Hurriyet de Damas. Il y apprend l'anglais et le français qu'il parle couramment. Étudiant l'ophtalmologie à Londres, Bachar el-Assad avait à l'origine une faible appétence pour la politique. Hafez el-Assad avait préparé son fils aîné, Bassel, à prendre sa succession. Il fait la connaissance à Londres de sa future femme, Asma al-Akhras, une Syrienne de confession sunnite.

[image]
Son frère Bassel el-Assad qui devait succéder à son père Hafez el-Assad meurt dans un accident de voiture en 1994. Hafez el-Assad fait alors appel à son fils cadet. Bachar est contraint de revenir en Syrie où il rentre à l'académie militaire de Homs. En 1999, il devient colonel puis effectue des missions de confiance pour le gouvernement syrien. Il s'est notamment rendu au Liban pour rendre une visite au président Émile Lahoud et, en novembre 1999, il est reçu en tête à tête par le président Jacques Chirac à l'Élysée. À la mort du président Hafez el-Assad, le parlement syrien amende la constitution syrienne pour abaisser l'âge minimum du candidat à la présidentielle, qui passe de 40 à 34 ans. Il est élu deux jours plus tard général en chef des forces armées syriennes par le vice président Khaddam. Le parlement le propose comme président de la République syrienne le 25 juin 2000. Il promet de mettre en œuvre des réformes économiques et politiques en Syrie, et est élu président de la République par un référendum qui s'est tenu le 10 juillet 2000, le peuple syrien voyant en lui un réformateur qui démocratiserait le pays.
__________________________________________________________________________

PROPHÉTIE ET WORLD TRADE CENTER-Bernard de Montréal
Dossier WTC -Monté par Richard Glenn

[image]

Fil RSS du sujet
141849 messages dans 29766 fils de discussion, 853 utilisateurs enregistrés, 25 utilisateurs en ligne (0 enregistrés, 25 invités)
Temps actuel sur le forum : 24/09/2017, 08:15
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum