Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion
Avatar

RG/KIWAN chez BOB - 31 juillet -COMPLEMENT SURPRENANT-

par gilles surprenant, vendredi 31 juillet 2015, 06:03 (il y a 750 jours) @ gilles surprenant

________________________________________________________________

[image]


Vous pouvez écouter en Podcast sur BTLV (pour les abonnés au Club BTLV)
et aussi ici sur la page réservée aux RENCONTRES RG & BOB
grâce à la gentillesse de Bob qui a pensé à vous.

_________________________________________________________________

LA PISCINE COCOON DE RICHARD GLENN
LIEN 1-Les étapes de la construction-
LIEN 2-Les étapes de la Transformation-
[image]
Richard Glenn a eu un jour cette idée ORIGINALE
de tout repenser le concept de la piscine hors-terre, extérieure en
" PISCINE COCOON ",BASÉE SUR PRINCIPE D'ORGONE- ( du Grec “Orgân”: bouillonner d'ardeur = Orgasme ) .Son voisin d'Angleterre a baptisé cette invention de " your Summer pavillion " ( votre pavillon d'été ).

[image]
_______________________________________________________________________

LA PISCINE DANS LE FILM COCOON
[image]
Trois pensionnaires d'une maison de retraite en Floride, font quelques fois le mur pour aller plonger dans la piscine d'une villa voisine. Walter, sa nièce Kitty et ses deux amis Doc et Pillsbury louent la villa et affrètent le bateau de Jack Bonner pour faire de la plongée sous-marine. Les quatre plongeurs sont en fait des extra-terrestres Antariens qui remontent vingt grands cocons qui hibernent leurs compagnons depuis dix mille ans et les entreposent dans la piscine. Les cocons donnent à l'eau de la piscine des vertus miraculeuses et les trois vieillards se transforment au fil de leurs baignades en jeunes et vifs hommes. Jaloux de leurs compagnons, les autres pensionnaires de la maison de retraite se précipitent dans la piscine causant la mort de quelques Antariens qui n'ont plus assez d'énergie à puiser dans l'eau. Malgré cet incident, Walter propose tout de même aux pensionnaires de rejoindre la planête Antaria où la vieillesse et la mort n'existent pas. Il replace les cocons de ses compatriotes dans la mer pour un nouveau cycle de dix mille ans et emmène les retraités dans le bateau de Jack qui s'élève vers le vaisseau spatial des extra-terrestres.
______________________________________________________________________

NOUVEAU LIVRE - OVNI ET CONSCIENCE
VIDEO -LE LIVRE TEASER-CLIQUEZ ICI-
[image]
Deux grandes énigmes de la science, la Conscience et les Ovnis, se rencontrent dans cet ouvrage collectif rédigé par des auteurs de premier plan qui, pour la première fois, entrecroisent leurs discours. Des scientifiques issus des sciences dures (physique) et des sciences humaines (psychologie, ethnologie), un philosophe des sciences, des ufologues-enquêteurs et des témoins analysent le phénomène Ovni à la lumière de ces deux énigmes et à partir de leurs domaines de compétences respectifs.

Leurs analyses nous apprennent que celles-ci se pénètrent l’une l’autre et s’influencent réciproquement : dans de nombreux cas les Ovnis modifient la conscience des témoins qui voient s’élargir leurs capacités de perception. En retour, la conscience, ainsi modifiée, paraît plus apte à entrer en contact avec des formes d’intelligences évoluées et inconnues qu’il nous faut appeler des consciences exogènes. Que nous enseigne cette réciprocité ? De quelle manière nous permet-elle de jeter une lumière nouvelle sur le mystère des Ovnis ?
[image]
La réponse à cette question s’appuie sur les avancées les plus récentes de la physique qui voit s’ouvrir à elle un nouveau paradigme : celui de l’information. A travers les promesses de la physique de l’information, un nouveau cadre théorique s’offre à l’ufologie qui lui donne les moyens de faire le lien entre la conscience et les Ovnis et de penser ainsi leur singulière réciprocité.

Initiative sans précédent, cet ouvrage propose d’investir ce nouveau cadre qui interroge la nature de ce que nous appelons la matière, entreprise que seule une approche multidisciplinaire autorise. La cohérence de ses différentes contributions esquisse ainsi l’émergence d’une nouvelle ufologie, dont les répercussions vont bien au-delà de sa problématique pour suggérer une nouvelle conception de la Réalité. Une véritable révolution !

OVNIS ET CONSCIENCE (408 pages) – co-écrit par :


Fabrice Bonvin, psychologue et essayiste, s’intéresse à la question des ovnis depuis 1989, en particulier sous l’angle de sa dimension psychologique et symbolique. Enquêteur, il est l’auteur de « OVNI : les Agents du Changement », et « OVNI : le Secret des Secrets ».

Philippe Guillemant, ingénieur de l’Ecole Centrale et ingénieur de Recherche au CNRS, est notamment un spécialiste de l’étude des systèmes dynamiques complexes et chaotiques. Père de la « Théorie de la Double Causalité », il est l’auteur de « La Route du Temps ».

Jean-Jacques Jaillat, psychologue diplômé de la Sorbonne, étudie le sujet des ovnis depuis 1954, en particulier sous l’angle de la psychologie jungienne. Enquêteur de terrain, il a publié de nombreuses enquêtes et analyses de cas dans la littérature spécialisée.

Romuald Leterrier, chercheur indépendant en ethnobotanique, est un spécialiste du chamanisme amazonien et l’auteur de « Les plantes psychotropes et la conscience » et « La danse du serpent ». Conférencier, il a visité les Indiens Shipibo d’Amazonie péruvienne à de nombreuses reprises.

Daniel Robin, président de l’association « OVNI Investigation », est enquêteur et l’auteur de nombreux articles sur les ovnis et phénomènes connexes. Son approche du phénomène ovni ambitionne de faire émerger des « passerelles » entre la Science et la Spiritualité.


Eric Zurcher, essayiste, auteur du livre « Les Apparitions d’Humanoïdes », s’intéresse à la question des ovnis et en particulier des rencontres rapprochées du 3ème type (RR3) dès 1975, notamment en réalisant de nombreuses enquêtes sur le terrain.

Laurence et Valérie, deux témoins de rencontres rapprochées exceptionnelles avec le phénomène ovni.

PHILIPPE SOLAL, professeur agrégé de philosophie à l’INSA, enseigne notamment la philosophie des sciences et est l’auteur de nombreuses publications au sein de revues à comité de lecture et de publications scolaires et universitaires.


PHILIPPE SOLAL/OVNIS ET CONSCIENCE
[image][image]
Pour moi, c’est MAINTENANT que le travail initié avec l'équipe de l'ouvrage OVNIS et CONSCIENCE devient vraiment décisif. Avec les autres contributeurs, nous avons posé le cadre théorique (l’idéalisme) et c’est dans celui-ci que les vraies questions vont pouvoir être posées.

Voilà comment (personnellement) je me représente les choses :

[image]

1. Nous sommes parvenus au sommet d’un col, comme dirait Philippe Guillemant: il existe des mondes conscientiels reliés entre eux et formant comme la trame d’un immense cerveau cosmique (modèle neuronal).

2. Certains collectifs de conscience composant ces mondes sont capables de se connecter avec d’autres mondes conscientiels dont certains (comme nous) ignorent leur véritable nature et restent pris dans l’illusion du matérialisme.

3. L’histoire du phénomène montre que celui-ci utilise la grammaire de l’inconscient psychique pour s’exprimer. Comme l’a montré la psychanalyse cette grammaire est essentiellement métaphorique car la forme archaïque de la pensée est une pensée par images (et non par concepts).

4. L’inconscient utilise la métaphore comme système de brouillage aussi bien dans le rêve (masquer le contenu latent par rapport au contenu manifeste d’un désir, d’une intention) que dans le symptôme névrotique. Le symptôme est un déguisement qui fonctionne selon le principe du rébus. Mot d’esprit, calembour, humour, facétie, métonymie, déplacement, condensation d’images sont les principes directeurs du fonctionnement de l’inconscient.

5. Les consciences d’un monde conscientiel exogène X utilisent cette grammaire pour se manifester à nous, au sein de notre propre monde conscientiel (phénoménal): toute l’histoire du phénomène OVNI n’est qu’un jeu de métaphorisation strictement isomorphe au mode de fonctionnement de notre inconscient.

6. Là où la métaphorisation est la plus nettement active (et perceptible) est dans les rencontres rapprochées dites de haute étrangeté, qui ne s'adressent souvent qu'à un seul témoin (dès que celui-ci va chercher un autre témoin et demande aux "visiteurs" de l'attendre, ceux-ci disparaissent mystérieusement comme par enchantement). Dans ces cas-là, la rencontre s’adresse spécifiquement à lui.

7. Voilà un second sommet atteint, après le passage du matérialisme à l'idéalisme. L’interface entre un monde conscientiel exogène et le nôtre serait l’inconscient psychique comme Jean-Jacques Jaillat l'a conjecturé dans un texte brillant de l'ouvrage OVNIS et CONSCIENCE.
______________________________________________________________________

JACQUES VALLÉE
[image]
Fils d'un magistrat, Jacques Vallée obtient une licence de mathématique à la Sorbonne et une maitrise d'astrophysique à l'Université de Lille. Adolescent, à Pontoise, deux choses orientent sa vie : la vision d'un OVNI dans le ciel de sa ville natale, « classique, argenté, réfléchissant le Soleil, avec une sorte de dôme transparent dessus » (observation qui sera confirmée par l'un de ses amis habitant la même ville) et la lecture en 1958 d'un livre de l'ufologue français Aimé Michel, avec qui il entre en correspondance.
[image]
Lors de ses études d'astrophysique, il observe d'autres OVNI, qu'il ne peut pas expliquer. En 1961, il entame sa carrière professionnelle en tant qu'astronome à l'Observatoire de Paris.

En 1962, il quitte la France pour pratiquer l'astronomie à l'université du Texas (États-Unis), où il contribue à établir la première carte informatisée de Mars pour la NASA. Il étudie ensuite à l'université Northwestern, où il obtient un doctorat en informatique. Enquêteur capital du grand projet de la NSF de réseau d'ordinateurs, qui aboutit au premier système de conférence sur l'ARPANET plusieurs années avant l'avènement de l'Internet, il officie également au National Advisory Committee of the University of Michigan College of Engineering.

C'est en 1961 que son premier roman de science-fiction, Le Sub-espace, est publié par Georges H. Gallet, directeur du « Rayon fantastique ». Avec ce roman, Vallée remporte le prix Jules-Verne sous le pseudonyme de Jérôme Sériel.

En 1976, il fonde InfoMedia, première entreprise spécialisée dans la téléconférence et le groupware1.

Il découvre l'intelligence artificielle et rejoint le projet Blue Book. S'intéressant de plus en plus aux ovnis, il propose en 1966 un système de classification des observations d'ovnis, qui sera suivi d'un second en 1990.

Il fonde avec son mentor J. Allen Hynek le Collège Invisible, qui se fondra ensuite dans le CUFOS, un groupe d'experts du monde entier qui s'interrogent sur les soucoupes volantes sans pour autant forcément y croire.

Jacques Vallée entrevoit dans le phénomène ufologique un système de « contrôle » évolutionniste terrestre, opérant sur l'inconscient collectif de notre espèce, d'où une vision holistique au travers d'exemples de phénomènes folkloriques ou contemporains sortant de l'ordinaire humain. Cette perception de l'auteur s'affirme notamment à la lecture de la trilogie Autres dimensions/Confrontations/révélations à l'orée des années 1990.
[image]
Il est choisi par Steven Spielberg comme modèle pour le personnage de Lacombe, le savant français interprété par François Truffaut dans son film Rencontres du troisième type.
______________________________________________________________________


LES JARDINIERS EXTRATERRESTRES selon RAMPA
« Quand les Jardiniers reviendront il n'y aura plus d'ignorance! »
[image]
QUI SONT DONC LES JARDINIERS ? Comme le nom le suggère, ce sont des êtres qui soignent un jardin, mais ce jardin en est un avec une très grande différence de ce que vous pouvez entendre par un jardin, puisque le jardin en question comprend toute la planète Terre et toutes les créatures qui y vivent. Ce sont eux qui ont mis les premiers signes de vie sur cette planète. Ils surveillent Notre planète et ils VONT venir quand le moment sera venu. Il nous faut toutefois nous souvenir qu'ils sont les Jardiniers et comme pour tout jardin, les mauvaises herbes « doivent » être arrachées."On nous livre le jardin de l’Histoire sans nous livrer les jardiniers qui vont avec". "Il n’y a pas de jardin, il y a la Terre", telle pourrait être la conclusion d’une Brève histoire du jardin.C'est un groupe d'êtres multidimensionnels, de plusieurs univers, qui sont extrêmement, très hautement intelligents et la longévité de certains Jardiniers est d'environ cinq mille de nos années terrestres. Ils surveillent cette planète et plusieurs millions d'autres planètes parmi des quantités de galaxies et d'univers depuis des billions d'années.Les Jardiniers et de nombreux autres êtres de l'espace n'interviendront pas pleinement avec les humains tant que ceux-ci ne changeront pas leurs manières.ils VONT venir et VONT s'installer parmi nous sur cette petite planète un jour, soit quand le moment sera venu ou bien si l'humanité continue de forcer sa chance. Ils ne vont offrir qu'aide et assistance véritables, aussi ne paniquez pas quand vraiment ils arriveront car il n'y a rien à craindre. Il nous faut toutefois nous souvenir qu'ils sont les Jardiniers et comme pour tout jardin, les mauvaises herbes « doivent » être arrachées.Quand les Jardiniers reviendront il n'y aura plus d'ignorance et le retour des Jardiniers est plus près que vous ne le croyez !

LES JARDINIERS DE LA TERRE
[image]
Qui sont donc les Jardiniers ? Comme le nom le suggère, ce sont des êtres qui soignent un jardin, mais ce jardin en est un avec une très grande différence de ce que vous pouvez entendre par un jardin, puisque le jardin en question comprend toute la planète Terre et toutes les créatures qui y vivent. Ce sont eux qui ont mis les premiers signes de vie sur cette planète. Ils surveillent Notre planète et ils VONT venir quand le moment sera venu. Il nous faut toutefois nous souvenir qu'ils sont les Jardiniers et comme pour tout jardin, les mauvaises herbes « doivent» être arrachées.
_______________________________________________________________________

LE SOL DE JARDIN :
LES SECRETS D'UNE BONNE TERRE


''Dès sa naissance, l'homme a besoin de la Terre pour vivre;
de même, le rôle de la Terre serait insignifiant
si l'homme n'y demeurait.''

Le secret d’un beau jardin est une bonne terre. C’est en effet grâce à elle que vos plantes pourront s’épanouir. Voici quelques conseils pour connaître la nature de votre sol et amender la terre de votre jardin.
Aucun type de sol n'est meilleur que les autres. Chacun possède des
avantages et des inconvénients. En fait, la qualité d'un sol dépend de
l'utilisation que l'on veut en faire et de leur situation géographique, donc du climat. Le meilleur sol pour l'agriculture est un sol bien équilibré: il doit contenir une bonne proportion d'argile, de limon et de sable, ainsi qu'une bonne quantité de matière organique. Le sol de votre jardin présente des caractéristiques bien particulières que vous devez apprendre à connaître : l'une des clés d'un beau jardin obtenu sans trop d'efforts, c'est en effet que les plantes soient adaptées au sol dans lequel elles sont plantées. Certaines plantes se satisfont d'un sol calcaire, d'autres d'un sol argileux, d'autres encore exigeront un sol acide, etc. Vous vous épargnerez bien des échecs si vous choisissez des plantes adaptées à la nature de votre sol, au lieu de vous acharner à faire pousser des plantes inadaptées !

On peut regrouper les sols en quatre grands types:
[image]

Sol sableux: Sol qui contient surtout du Sable; s'effrite facilement; Laisse facilement circuler l'Air et l'Eau. Jésus, pense-t-on, n'a pas écrit, si ce n'est une fois sur le sable (Jn 8, 6-8).et il se retire 40 Jours dans le Désert de Sable.

Sol limoneux: Sol qui contient surtout du Limon; Laisse circuler l'Air et l'Eau. Dans le poème biblique, Dieu créé Adam à partir de limon (de boue), d’où ce surnom d’Adam qui signifie le terreux.

Sol argileux: Sol qui contient surtout de l'Argile; compact; laisse peu de place pour la circulation de l'Air et de l'Eau aussi appelé ''Glaise''. Le Golem (hébreu : גולם « embryon », « informe » ou « inachevé ») est, dans la mystique puis la mythologie juive, un être artificiel,généralement humanoïde, fait d’Argile, Si l’on en croit Rudolf Steiner, l’argile est à la Terre ce que le plasma sanguin est à notre corps. Incapable de parole et dépourvu de libre-arbitre façonné afin d’assister ou défendre son créateur.

Sol humifère: Sol qui contient surtout de la Matiere Organique; retient bien l'Eau. Savez-vous que par l'étymologie, "Homme", tout comme
"Humus", signifie "terre. "Voilà bien une raison à l'humilité
nécessaire de l'homme qui doit, de son HUM-us (HUM-eur), se nourrir
de la terre.
C'est-à-dire qu'il lui faut suffisamment d'humilité pour lire les signes dans la terre. La première preuve de sa petitesse ne réside-t-elle pas dans le fait que, sans cette matière, il ne pourrait survivre ? D'où vient sa nourriture sinon des racines qui, sorties de la terre, lui offrent les éléments nécessaires à sa construction physique (corps) et intellectuelle (esprit) ? Terre nourricière, sa sève donne vie au végétal ; et dans ce principe nous devons y incorporer le soleil et l'eau (énergie) qui génèrent la floraison. Tous ces exemples confirment encore la collaboration du ciel et de la terre.

_____________________________________________________________________

IMMANUEL VELIKOVSKY

[image]
Russe d'origine, génie scientifique, ami d'Albert Einstein, Velikovsky a publié entre 1950 et 1979 une série d'ouvrages, (dont: Mondes en collision et Grands Bouleversements Terrestres) qui ont agité et agitent toujours le monde scientifique. Pour Velikovsky, l'histoire de l'humanité est jalonnée de catastrophes naturelles d'origine cosmique qui éclairent d'un jour nouveau nombre de grands mythes du passé, tels les plaies d'Egypte et le déluge. « J'entends établir qu'au milieu du deuxième millénaire avant notre ère, la Terre subit l'un des plus grands cataclysmes de son histoire. Un corps céleste, tout récemment entré dans le système solaire - une nouvelle comète - s'approcha très près de la Terre. On peut reconstituer le récit de ce cataclysme d'après les témoignages fournis par un grand nombre de documents ». Parmi ces documents, Velikovsky cite la Torah (Livre de l'Exode), le Manuscrit Quiché des Mayas.
[image][image]
__________________________________________________________________

LA CHINE, OU LE PLUS GRAND CRÉATEUR
DE PLUIE POUR AVOIR UN CIEL BLEU

SOURCE
[image]
La « capacité » chinoise à influer sur la météo a déjà été démontrée durant les Jeux olympiques de 2008, où les météorologues du Bureau des modifications météorologiques de Pékin ont utilisé des radars pour surveiller les plus gros nuages de pluie. Ces derniers ont ensuite été aspergés de produits chimiques entraînant la pluie afin de protéger le centre-ville de toute averse.
[image]
Les autorités chinoises étaient surtout inquiètes de voir la pluie éteindre la flamme olympique durant la cérémonie d’ouverture, ce qui aurait été une catastrophe étant donné l’importance politique que la Chine avait accordé, et accorde toujours, à ses Jeux olympiques. Aucune chute de pluie conséquente n’a perturbé la cérémonie d’ouverture, ni les festivités extérieures de la fête nationale du 1er octobre suivant. Des écrans géants installés sur la place Tian An Men projetaient des vidéos publicitaires présentante « meilleur de Pékin en 2008 », à savoir records mondiaux, victoires chinoises, dialogues interculturels et surtout, du ciel bleu.

Durant les années 1940 et 1950, les États-Unis furent les pionniers du cloud seeding, ou ensemencement de nuage, technique utilisée pendant les Jeux de Beijing pour influer sur la météo. Pendant les J.O., 20 zones de lancement ont été établies autour de Pékin. Le parc des collines parfumées a, par exemple, vu de petites fusées contenant de l’iodure d’argent décoller pour aller exploser dans les nuages de pluie, et éviter un éventuel désastre publicitaire durant la cérémonie d’ouverture. Cette procédure force l’eau contenue dans les nuages à s’agglomérer autour des molécules d’iodure d’argent, et ce jusqu’à ce que le nuage devienne trop lourd et donne de la pluie.

L’ensemencement de nuage remonte à 1958 en Chine, où il avait alors pour seul objectif d’approvisionner en eau. Il existe deux principaux types d’ensemencement de nuage. Celui mentionné précédemment vise les nuages depuis le sol.

Le deuxième a recours à des avions qui injectent directement des produits condensateurs dans les nuages. Les météorologues font ainsi la différence entre l’ensemencement hygroscopique, où les nuages font entre 0°C et 32°, et l’ensemencement dit « glaciogénique », avec des nuages entre -10° et -32°. Ces deux méthodes visent à encourager la transformation de l’eau en glace au sein du nuage.
_______________________________________________________________________

Le pôle nord magnétique bouge, Tampa souffre
Communiqué de Presse-CLIQUEZ ICI-
[image]
Le pôle nord magnétique bouge en permanence vers l’ouest, du grand nord canadien vers la Russie, et les répercussions se font ressentir jusqu’en Floride où la principale piste de l’aéroport de Tampa est fermée pour une semaine, histoire de changer la signalisation.
[image]

VIDEO DÉCOUVERTE-CLIQUEZ ICI-

Les changements du champ magnétique entourant la terre entrainent le déplacement régulier du pôle nord magnétique, sur lequel se basent les pilotes pour la navigation. C’est pourquoi l’autorité fédérale de l’aviation américaine a obligé l’aéroport de Tampa à refaire la signalisation de ses pistes...SUITE de L'ARTICLE

_______________________________________________________________________

7 RACES RACINES DANS L'ÉVOLUTION
[image]
‘’Asservir, se servir, servir ; telle est la traversée du Règne humain. Aujourd'hui, certains asservissent des peuples, beaucoup se servent, mais très peu servent. L'être du cinquième règne doit pouvoir dire en finalité : " Je suis la Vie au service des vies. "

Nous n’avons pas débuté notre voyage d’abord sur cette planète mais nous sommes déjà plus tôt passés par le règne minéral, végétal et animal. Nous avons, dans une période de temps inimaginable changé plusieurs fois nos vêtements, en tant qu’âme cependant, nous gardons notre identité. Au plus profond de notre être, nous sommes une monade immortelle, une unité, une étincelle de l·océan infini de l·être. Nous passons sur cette planète par 7 périodes de vie, 7 races racines, et chaque race a elle-même 7 sous races avec des ramifications. Ces nombreuses subdivisions peuvent nous déconcerter. Nous comprenons cependant le développement de l'homme et de l'univers lorsque nous faisons une étude de la grossesse humaine par laquelle nous sommes tous passés inconsciemment. Car O·embryon répète en bref toutes les phases du développement. De même qu'au début l'embryon a une forme gélatineuse, la première race n'était pas encore dense et physique et sans squelette intérieur. La deuxième race, les « nés dans la sueur » a conduit à une condensation progressive des formes gigantesques, changeantes, ce qui a continué pendant la troisième race, appelée aujourd’hui lémurienne. Les corps devinrent plus petits et les formes étaient différentes de celles d’aujourd’hui. Jusqu'au milieu de la troisième race, l'homme était sans mental et les deux sexes Q'étaient pas séparés. Au troisième mois, l·âme entre pour sept mois dans le giron maternel et se vêtit des couches de la personnalité. La majorité cependant se tourna vers le mental inférieur et physique, ils se développèrent intellectuellement, aux dépens du spirituel. Peu à peu, les hommes disparus avec le déluge réapparurent dans de nouveaux corps. Bien qu'ils aient porté en eux l'essence de l'expérience de la souffrance, ce qui leur permit un certain progrès, la recherche du pouvoir et une fierté séculaire recommencèrent à grandir. Nous sommes au seuil de la 6ième sous-race de la 5ième devant le devoir de briser la cristallisation du mental matériel et de nous élever à l·intuition avec un mental purifié. Les pionniers de la 6ième sous-race se rassemblent surtout en Amérique, où depuis 300 ans, des hommes de tous les peuples sont mélangés en une nouvelle semence. Si un jour les attitudes séparatives atlantidéennes de pouvoir, manipulation économique et pensée religieuse militante sont surmontées, leur tendance à des performances exceptionnelles et à une pensée libre leur ouvrira alors un chemin au nouveau. Un pont vers l·est conduira dans un avenir encore lointain à la 6 et 7ième race, à une civilisation spirituelle en coexistence paisible.


Sixième règne : le règne divin, règne de la Volonté du Bien de l'ensemble, où l'Amour véritable peut s'exprimer en totale harmonie et sous l'égide de l'énergie de Volonté divine. Le Bouddha, le Christ sont des êtres en conscience du sixième règne.
- Septième règne : le règne macrocosmique, qui pourrait représenter pour nous le stade de la Perfection. Cinq races sont demeurées sur Terre.
La sixième race doit procéder d'un amalgame des races racines
et l'être humain sera enfin rapatrié depuis le cosmos sur son monde à lui avant d'être mis en contact avec l'univers habité.

‘’L'homme est oeuvrier de lui-même et de la vie. Là, il établira ce pont de lumière entre lui au plus bas, et sa racine de vie au plus haut dont il ne sera plus que le reflet dans toutes ses pensées, ses paroles, ses actions ".
____________________________________________________________________

TRANSPLANTATION COLONIES EXTRATERRESTRES
[image]
Un jour proche, nos semis devront être transplantés ! Sortir de la serre (Paradis Terrestre - Jardin d'Éden), le choc risque de tuer plusieurs pousses. Il faut créer des colonies avec précautions.L'adaptation dans un nouvel environnement peut se faire sans danger si la nouvelle terre ressemble au milieu d'origine. Ainsi, avant la transplantation, il faut préparer la nouvelle terre. La transformer peut-être au détriment de ce qui y est déjà implanté. Chemtrails, transformations de notre écosystème terrestre est-il le signe d'une arrivée prochaine d'une colonie extraterrestre ?
[image]
IL Y A des Milliers d'années, DES JARDINIERS COSMIQUES D'UNE CIVILISATION TRÈSÉVOLUÉE SERAIENT VENUS DES ÉTOILES, IMPLANTER UNE COLONIE SUR TERRE. ILS "NOUS" ONT LAISSÉ DES PREUVES ARCHITECTURALES EN RAPPORT AVEC LE CIEL D'UNE GRANDE PRÉCISION SCIENTIFIQUE. L’humanité a perdu le souvenir des événements anciens, et seules des traditions plus ou moins altérées nous
rapportent que jadis, des Colonies Extraterrestres se sont installées sur
Terre.Il y a fort longtemps, le monde a été visité par des grands êtres d’autres planètes. Ils venaient y insuffler la vie. Ces hommes n’étaient pas
matériels comme nous, ils étaient moins denses. Les humains de cette
planète les virent comme des dieux. Ils ont implantés de nouvelles
espèces végétales
et animales pour parfaire l’évolution de ceux-ci.
Certains êtres lumières ont voulus expérimenter la vie terrestre, l’ont fait et sont devenus des êtres de ce monde. Ils ont eu ensuite la possibilité
d’aider les humains sans prendre leur apparence. Nous portons tous la
semence des étoiles. Elle a été placée volontairement dans nos corps
biologiques par des êtres d'ailleurs. Ceux qui ont déposé la semence se
rendirent en différents endroits de cette planète.‘’Nous avons, dans le passé de l’Humanité été colonisé par des Extraterrestres et dans le futur, nous serons à notre tour des colonisateurs…’’

_________________________________________________________________

SERRE ET JARDIN D'ÉDEN
[image]
Avant d'être transplanté en pleine terre, nous débutons par faire des semis en terre parfaitement adaptée. Les premières pousses éclosent dans un climat contrôlé, une température choisie et humidité adéquate à la nature même de la plante.Tel est le jardin en serre. Tel fut aussi "Le Jardin d'Éden" des premiers hominidés de la Terre, selon les textes sacrés, anciens. Et il semble que nous soyons capable de recréer ces mêmes conditions pour les générations futures: Contrôle Météo et écologie totale du milieu terrestre. Restera à régler tous les aspects psychologiques et spirituels ! La fabrication des serres reste alors le domaine de la serrurerie (terme avec lequel il partage, c'est un hasard, la racine serre, de serare, « fermer »), bien que la fabrication des profilés métallique se soit déplacée de l'atelier et du travail du forgeron vers les ateliers et le travail à la chaîne des usines sidérurgiques. Quand on se rappelle que L’Étymologie du mot PARADIS veut dire :« enclos, espace CLOS .»
_______________________________________________________________

LES FAUX PROPHETES -OGM -RANDUP...
Autrefois "Les faux prophètes" étaient dénoncés par les religionsdominantes. Aujourd'hui, ce sont des organisations commerciales qui
proclament de fausses vérités sous le couvert d'études scientifiques de
laboratoires. Ne sont-ils pas les nouveaux "Faux prophètes" avec leurs
fausses vérités ?Il y a à peine cinquante ans, sous prétexte d’augmenter le rendement des terres agricoles, les gouvernements et des multinationales se sont mis à promouvoir l’usage d’engrais chimiques et de pesticides. C’était la naissance de l’agriculture chimique. L'agriculture biologique est pratiquée dans le monde depuis 12 000 ans. Elle consiste à respecter les cycles naturels et la vie, ce qui valorise la biodiversité, l’activité biologique des sols et le contrôle naturel des ravageurs et des plantes compétitives.

MONSANTO ET L'AGENT ORANGE-ROUNDUP
LIEN
[image]
Monsanto est une entreprise spécialisée dans les biotechnologies végétales, dont le siège est situé à Saint-Louis (États-Unis). Elle a été fondée en 1901 par John Francis Queeny. Originellement entreprise de produits chimiques, son nom est associé à celui des PCB et de l'agent orange massivement utilisé par l'armée américaine lors de la guerre du Viêt Nam. Détentrice d'un brevet aujourd'hui périmé sur le glyphosate, herbicide total qu'elle commercialise sous le nom de Roundup, Monsanto est également un des principaux producteurs de semences génétiquement modifiées.

Durant ces mêmes années, entre 1961 et 1971, Monsanto produit l'agent orange, constitué à partir de l'herbicide 2,4,5-T, dont la dangerosité est largement connue depuis l'explosion de l'usine de Nitro. Ce défoliant sera massivement déversé par l'aviation américaine au-dessus des forêts vietnamiennes pendant la guerre. Les conséquences se font encore sentir aujourd'hui, avec de nombreux cancers et des malformations de naissance au Vietnam, ainsi que des séquelles diverses chez nombre d'anciens combattants américains.
[image]
Dans les années 1970, des vétérans du Vietnam ouvrent une Class Action contre les producteurs de l'agent orange. Monsanto se retrouve, au côté de six autres entreprises, accusé principal d'un procès en réparation pour empoisonnement. En 1987, les sept producteurs de l'agent orange sont condamnés à verser 180 millions de dollars à un fonds de compensation destiné aux soldats américains.

Durant le procès, Monsanto présentera des études scientifiques démontrant l'absence de lien entre l'exposition à la dioxine et les nombreux cancers dont souffraient les vétérans, pour les débouter de leur action. Il sera démontré au début des années 1990 que ces études se fondant sur les conséquences de l'explosion de l'usine de Nitro en 1949 étaient biaisées.

Cette fraude scientifique sera confirmée par le National Research Council, qui constate que les études de Monsanto "souffraient d'erreurs de classification entre les personnes exposées et non exposées à la dioxine, et qu'elles avaient été biaisées dans le but d'obtenir l'effet recherché". L'affaire sera relatée en 1990 par Greenpeace et le chercheur Joe Thornton dans un rapport intitulé Science for Sale.

[image]
En 1975, l'entreprise lance sur le marché Roundup, un herbicide très puissant présenté comme "biodégradable" et "bon pour l'environnement". En 1996, le procureur de New York condamne Monsanto à une amende de 50 000 dollars et au retrait des mentions jugées mensongères. En janvier 2007, la firme est condamnée en France (extrait du jugement) pour les même motifs à... 15 000 euros d'amendes.ROUNDUP EST AUJOURD'HUI L'HERBICIDE LE PLUS VENDU AU MONDE.
___________________________________________________________________


Etats unis : Monsanto saisit et détruit illégalement des abeilles reines résistantes au Roundup
[image]
L’Illinois saisit illégalement les abeilles résistantes au Roundup de Monsanto, et tue les reines restantes… La récente loi passée au sénat des USA à donné des droits sans limites à Monsanto, il n’a pas fallu attendre bien longtemps avant de constater les premiers effets. A coté de cela, l’accord de libre échange entre la zone européenne et les États-Unis est en marche, combien de temps va s’écouler avant que les USA n’imposent la vision mondialiste et suicidaire de Monsanto.
SUITE Sur cette Page


_____________________________________________________________________

PLANTES COMPAGNOGNAGE
[image]
Pratiquer le compagnonnage des plantes, c’est créer l’harmonie
dans votre jardin. Les plantes qui se complètent sont plantées côte à côte, tandis que celles qui s’opposent sont maintenues à distance. Le compagnonnage est un terme d'agriculture ou de jardinage qui désigne l’association des cultures. Associer les cultures a pour but d’assurer une meilleure santé aux plantes. Dans son jardin, associer certaines cultures permet qu’elles se fassent mutuellement profiter de leurs effets
bénéfiques. tous les jardiniers éclairés de notre planète savent depuis la nuit des temps que les plantes : s'associent pour s'entraider, s'évitent, si elles n'ont pas d’intérêts communs ou même s'entretuent, si elles se sentent attaquées par des rivales. En fait, Le compagnonnage ce n'est rien de
nouveau, c'est seulement la méthode de culture pratiquée par des générations de jardiniers avant la venue des pesticides chimiques. C'est simplement fournir le meilleur environnement possible pour la culture des légumes et des fleurs en choisissant leur voisinage.

----------------------------------------------------------------

«TOUR DE FRANCE » PARCOUR INITIATIQUE
Né à l’époque des grands chantiers du Moyen Âge, lorsque s’édifiaient les cathédrales (vers le XIIe siècle), voire bien avant, Leur savoir a fait d’eux des hommes accomplis et considérés de tous, se déplaçant de chantier en chantier.
[image]
Ce mouvement assure à des jeunes gens, à partir une formation à des métiers traditionnels, basée sur l’apprentissage, la vie en communauté et le voyage appelé Tour de France. Pour avoir droit à partir sur le Tour de France, il faut d’abord avoir été adopté par les Compagnons comme aspirant, c’est-à-dire un apprenti devenu un ouvrier capable. Le voyage exaltant a pour but le passage du professionnel à l’humain, à la vie en société dans la cité. Il est profondément « initiatique », donc riche en rites.
Avant de partir l’aspirant a reçu une canne qui est à la fois une protection et le signe extérieur de l’apprenti lors de la rencontre d’un autre compagnon. Le Tour de France se fait ordinairement dans le sens des aiguilles d’une montre. Pour un parisien départ : Melun.
A chaque étape, le voyageur trouve un gîte, plutôt un foyer dans la maison d’un compagnon que l’on a coutume d’appeler « la Mère ». Tout compagnon est muni d’un passeport qu’il appelle son « affaire ». Celle-ci est frappée du cachet de chacune des villes dans lesquelles il est passé.
La manière dont l’arrivant, tenant son chapeau, sa manière de saluer, de présenter la main, tous ces gestes correspondent aussi à un rite de connaissance.

________________________________________


«TOUR DE FRANCE » SYMBOLISME ET
ANALOGIE AVEC LE COMPAGNOGNAGE

[image]

Le «Tour de France » n’est pas sans analogie avec le Compagnonnage car Chaque mois de juillet, le « Tour de France » ressuscite la grande fête du vélo. Les champions qui dominent la course cherchent à acquérir une « maîtrise » de la vie, une forme de perfection humaine où l’imitation des aînés joue un grand rôle. Cette recherche de la perfection pourrait se définir par trois maximes : « L’apprentissage, long et difficile, doit être méthodique », « Les chefs-d’œuvre sont marqués par le temps », « La mort vient toujours à son heure ». Mais, dans le « Tour de France », on parle de la mort en faisant la fête. Dans les cris de la foule, de nouveaux champions, pleins de force et d’espoir, viennent pour perpétuer la tradition. Le maillot jaune est un symbole qui fait entrer son détenteur dans la catégorie des hommes-dieux qui meurent. Comme dans le cycle du « Rameau d’Or » « Il faut tuer l’homme-dieu, dès qu’apparaissent les signes de son déclin et transmettre son âme à un successeur vigoureux ».Ainsi, de maillot jaune en maillot jaune, la course cycliste du « Tour de France » forme une longue chaîne de meurtres rituels. Héros solaire, le vainqueur conquiert la « Toison d’Or. »
___________________________________________________________________

MASANOBU FUKUOKA - PERMACULTURE
''En laissant faire la nature, et en limitant au maximum les
interventions humaines nécessaires, il réalise que le rendement de sa
production de riz est meilleur qu'en agriculture classique. Même sans
apport extérieur, sa méthode d'agriculture a pour principal effet
d'enrichir le sol plutôt que de l'épuiser.''

[image][image]
"Microbiologiste de formation et spécialiste en phytopathologie, Rapidement, il commence à douter des progrès apportés par l'agriculture scientifique, et démissionne alors de son poste. Il décide de retourner sur la ferme de son père, Dès lors, il consacre sa vie à développer une agriculture plus conforme à ses convictions, qu'il qualifiera d'agriculture naturelle. À partir des années 1980, ses expériences rencontrent progressivement une reconnaissance mondiale.


Les quatre principes de l'agriculture naturelle
- (permaculture) de Masanobu Fukuoka
Le premier principe et de NE PAS CULTIVER, c'est-à-dire ne pas labourer ou retourner la terre. Pendant des siècles les agriculteurs ont tenu pour établi que la charrue était essentielle pour faire venir des récoltes. Cependant, ne pas cultiver est le fondement de l'agriculture sauvage. La terre se cultive elle-même, naturellement, par la pénétration des racines des plantes et l'activité des microorganismes, des petits animaux et des vers de terre.


Le second est PAS DE FERTILISANT CHIMIQUE OU DE COMPOST PREPARE. [Pour fertiliser, M. Fukuoka fait pousser une légumineuse en couverture du sol, le trèfle blanc, remet la paille battue sur les champs et ajoute un peu de fumier de volaille (à la suite de la construction d'une route entre son poulailler et ses champs, ses volailles ne pouvaient plus se balader dans ses cultures. Il a été contraint à cet apport.] Les hommes brutalisent la nature et malgré leurs efforts ils ne peuvent pas guérir les blessures qu'ils causent. Leurs pratiques agricoles insouciantes vident le sol de ses aliments essentiels et l'épuisement annuel de la terre en est la conséquence. Laissé à lui-même, le sol entretient naturellement sa fertilité, en accord avec le cycle
ordonné de la vie des plantes et des animaux.


Le troisième est NE PAS DESHERBER, NI MECANIQUEMENT, NI AUX HERBICIDES. Les mauvaises herbes jouent leur rôle dans la construction de la fertilité du sol et dans l'équilibre de la communauté biologique. C'est un principe fondamental que les mauvaises herbes doivent être contrôlées, non éliminées.


Le quatrième est PAS DE DEPENDANCE ENVERS LES PRODUITS CHIMIQUES. [Mr Fukuoka fait pousser ses récoltes de céréales sans produit chimique d'aucune sorte. Sur quelques arbres du verger il a occasionnellement recours à une émulsion d'huile de machine pour contrôler la cochenille (insect scales). Il n'utilise pas de poison persistant ou à large spectre, et n'a pas de « programme » pesticide] Depuis le temps que les plantes faibles se sont développées, conséquence de pratiques contre nature telles que le labour et la fertilisation, la maladie et le déséquilibre des insectes sont devenus un grand problème en agriculture. La nature, laissée seule, est en parfait équilibre. Les insectes nuisibles et les maladies des plantes sont toujours présents, mais n'atteignent pas, dans la nature, une importance qui nécessite l'utilisation de poisons chimiques. L'approche intelligente du contrôle des maladies et des insectes est de faire pousser des récoltes vigoureuses dans un environnement sain. La permaculture s'appuie sur une éthique. C'est un ensemble de valeurs fondamentales qui gouvernent la réflexion et l'action. L'éthique de la permaculture peut être résumée ainsi :

-Prendre soin de la Terre, parce-que notre survie en dépend mais aussi parce-que tout ce qui vit sur Terre est interconnecté et interdépendant.

-Prendre soin des personnes, car il ne s’agit pas de revenir à un mode de vie où la majeure partie de la population se tue à la tâche, comme dans les campagnes autrefois, mais de concevoir intelligemment des systèmes de production qui nous permettent d’en
finir avec les travaux trop rudes et les énergies fossiles.

-Partager équitablement entre les êtres humains mais aussi ne prélever sur les ressources naturelles que ce dont nous avons réellement besoin. Il n’est pas concevable de consommer comme nous le faisons aujourd’hui sans avoir à en payer les conséquences. Prendre pleinement conscience que la Terre a des limites physiques.
_______________________________________________________________________

ASPIRATEUR D'INSECTE ÉDUCATIF
Une autre façon d'aspirer les insectes mais cette fois à titre éducatif, les enfants peuvent les observer tout en s'amusant...
Comment Fabriquer Aspirateur insecte
[image]

[image]
_______________________________________________________________________

ROSE AZALÉE
Les azalées donnent un spectacle inoubliable au printemps. Richard a tenu à se faire photographier avec Bob devant ses fleurs. Ainsi, comme dans "Le Petit Prince", à chaque année, au retour de la floraison de ces fleurs, Richard retrouvera le souvenir vivant de la présence de Bob chez lui.
[image]
____________________________________________________________________

JARDIN D'ENFANT STEINER
[image]
Comme la graine a besoin d’une bonne terre et d’un bon jardinier pour croître et se développer harmonieusement, l’enfant a besoin d’un jardin d’enfants adapté à sa nature et d’une jardinière à l’écoute de ses vrais besoins. Le Jardin d’Enfants Steiner- se veut pour cela un espace chaleureux
et protégé pour accueillir les enfants de 2 ans et demi à 6 ans. Les pédagogues de maternelle, appelées « jardinières d’enfants », y adoptent une attitude bienveillante et attentive. Un jardin d’enfants selon la pédagogie de Rudolf Steiner

Un jardin d’enfants selon la pédagogie de Rudolf Steiner

L’objectif poursuivi par la pédagogie est l’épanouissement aussi large que possible de toutes les potentialités intellectuelles, artistiques, manuelles et corporelles de l’élève. Cette pédagogie, riche de plus de quatre-vingt années d’expérience se fonde sur l’œuvre de Rudolf Steiner dont les travaux sont à l’origine d’un mouvement pédagogique mondial, comprenant plus de deux mille établissements dans plus de cinquante pays.

ÉCOLES WALDORF -ÉCOLES STEINER
Wikipedia
[image]

La pédagogie Steiner-Waldorf, fondée sur les théories éducatives de Rudolf Steiner, est une application de l'anthroposophie, courant de pensée et de spiritualité dont il est le fondateur.

Cette pédagogie est pratiquée dans les écoles Waldorf, écoles associatives autonomes, qui comptent environ 1 000 sites dans le monde, principalement en Europe et en Amérique du Nord, dont 200 sites en Allemagne. En 2009, il en existe une vingtaine en France dont onze officiellement associées en une Fédération des écoles Steiner-Waldorf.

Aussi connues sous le nom d'écoles Steiner, ces écoles cherchent à articuler les enseignements intellectuels et l'exercice d'activités artistiques et manuelles.

[image]
Cette pédagogie est fondée sur l'anthropologie spiritualiste cosmique de Steiner, « Pour connaître la nature de l’homme en devenir, il faut avant tout se fonder sur l’observation de la nature cachée de l’être humain ». Selon Steiner, la formation de l’élève est en même temps un processus d'incarnation. Selon cette pédagogie, l'enfant et l'adolescent se développeraient selon des cycles de sept années où les changements physiques vont de pair avec des métamorphoses plus profondes correspondant aux « naissances » successives des constituants de l'être humain (corps éthérique, corps astral, moi.) qui seraient visibles par clairvoyance.

Steiner considère que jusqu'à sept ans, le corps éthérique se constitue et s'autonomise progressivement. L'enfant est alors dans une phase d'imitation, où il est important de développer sa sensorialité. Il entre ensuite jusqu'à la puberté dans une phase où il doit être nourri par un enseignement fortement imagé qui accompagne l'édification du corps astral. Le pôle du sentiment y est particulièrement soigné grâce à la production artistique, dans un climat de confiance. À partir de quatorze ans, il accède à la pensée abstraite avec la naissance progressive de l'individualité consciente et pensante qui lui permettra d'atteindre la maturité intellectuelle et un jugement libre. Le rôle de l'enseignant est d'équilibrer ces processus d'édification en agissant sur les forces spirituelles notamment par le choix et la durée des matières enseignées, chacune stimulant plus ou moins l'aspect « spirituel/cosmique » ou « matériel/terrestre ». Par exemple, un enfant chez qui l'organisation cosmique prédomine, repérable par la beauté plastique de son visage, devrait faire de l'histoire et de la géographie alors qu'un enfant terrestre devrait être "spiritualisé" avec de l'eurythmie. La notion de tempérament, considérée comme l'expression de modes de relation entre le psycho-spirituel et le physico-corporel, est utilisée aussi comme une clé importante pour orienter de façon plus individuelles les pratiques éducatives. On essaie de s'adresser aux enfants en fonction de leurs tempéraments (mélancolique, flegmatique, sanguin, colérique) ; on peut les placer dans la classe par tempéraments semblables ou leur faire jouer des rôles différents dans certaines activités. Un mauvais équilibre des forces spirituelles pourrait engendrer un criminel ou au contraire un rêveur1. Le principe du karma joue aussi un rôle important dans l'éducation de l'enfant.

AGRICULTURE BIODYNAMIQUE DE STEINER
''On a coutume de dire aujourd’hui, avec la globalisation, que le « monde est un village ». Mais ne devrait pas plutôt dire qu’il est un
jardin ?''
-Gilles Clément-
VIDEO

[image][image]
L'origine du mot BIODYNAMIE vient du grec BIOS : Vie et de DYNAMIS : Force, Énergie, dont les bases ont été posées par l'anthroposophe Rudolf Steiner dans une série de conférences données aux agriculteurs en
1924. Selon lui, la biodynamie s'adresse à tous les domaines de l'activité
agricole tels que la production de semences, l'élevage, l'apiculture, la
viticulture ou le jardinage. Le mystère de la végétation tient à l’équilibre entre forces cosmiques venues des astres et forces terrestres montant du sous-sol. Sa chimie des sols et sa biologie des plantes donnent le vertige.

L’agriculture biodynamique est présentée comme une agriculture « assurant
la santé du sol et des plantes pour procurer une alimentation saine aux
animaux et aux Hommes ».
Elle « se base sur une profonde compréhension
des lois du vivant, acquise par une vision qualitative/ globale de la
nature ».Un jardin, un verger, une ferme est vu comme un organisme
vivant avec des liens entre les plantes, les insectes, la vie animale, la vie souterraine, et le jardinier qui va influencer les différents facteurs qui sont là, à la fois du sol, le monde minéral, les plantes qui poussent, le monde végétal, les animaux de toutes sortes qui vivent, le monde animal. On a donc là des organes de l’organisme qui vont interagir.

[image]
L’agriculture biodynamique, dans son approche de la nature, adopte un point de vue global où la vie se trouve insérée dans une polarité cosmique.
– terrestre, soumise à l’influence qui émane non seulement de la force
d’attraction terrestre et du rayonnement solaire, mais aussi des autres
planètes. Selon Rudolf Steiner, le rayonnement des planètes est modifié
lorsqu’elles passent devant les constellations d’étoiles fixes et l’activité de ce rayonnement est rythmée par la mécanique céleste, par le mouvement
orbital de tous les éléments de notre système solaire. C’est parce qu’il adopte cette hypothèse que le bio-dynamiste suit un calendrier astronomique pour la mise en place de ses cultures et leur entretien.

_____________________________________________________________________

LE BON GRAIN DE L'IVRAIE
[image]
Il en va du Royaume des cieux comme d'un homme qui a semé du bon grain dans son champ. Pendant que les gens dormaient, son ennemi est venu; par-dessus, il a semé de l'ivraie en plein milieu du blé, et il s'en est allé.

Quand l'herbe eut poussé et produit l'épi, alors apparut aussi l'ivraie. Les serviteurs du maître de maison vinrent lui dire: "Seigneur, n'est-ce pas du bon grain que tu as semé dans ton champ? D'où vient donc qu'il s'y trouve de l'ivraie"?

Il leur dit: "C'est un ennemi qui a fait cela". Les serviteurs lui disent : "Alors, veux-tu que nous allions la ramasser"? "Non, dit-il, de peur qu'en ramassant l'ivraie vous ne déraciniez le blé avec elle. Laissez l'un et l'autre croître ensemble jusqu'à la moisson, et au temps de la moisson je dirai aux moissonneurs: Ramassez d'abord l'ivraie et liez-la en bottes pour la brûler; quant au blé, recueillez-le dans mon grenier"».

Les disciples ne comprenaient pas et dirent à Jésus : explique-nous la parabole de l’ivraie. Il leur répondit : Celui qui sème le bon grain, c'est le Fils de l'homme; le champ, c'est le monde; le bon grain, ce sont les sujets du Royaume: l'ivraie, ce sont les sujets du Malin; l'ennemi qui l'a semée, c'est le diable; la moisson, c'est la fin du monde; les moissonneurs, ce sont les anges.

De même que l'on ramasse l'ivraie pour la brûler au feu, ainsi en sera-t-il à la fin du monde: le Fils de l'homme enverra ses anges; ils ramasseront, pour les mettre hors de son Royaume, toutes les causes de chute et tous ceux qui commettent l'iniquité, et ils les jetteront dans la fournaise de feu; là seront les pleurs et les grincements de dents.

Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le Royaume de leur Père. Entende qui a des oreilles»! Matthieu, chapitre 13.

Et si les civilisations étaient une sorte de champ de culture ou des êtres supérieurs nous cultivent de la même manière que nous cultivons les légumes ?A l’apogée d’une civilisation (quand les humains cultivés sont bien élevés) des moissonneurs (êtres supérieurs) viennent récolter le bon grain (les humains) laissant sur place l’ivraie.Après ces trois jours les bons seront séparés des méchants.Après ces trois jours Michel Archange viendra faire sa sélection des êtres bons (La récolte).
[image]
___________________________________________________________________

LA PARTITION ÉTAIT ÉCRITE AVANT LE CONCERT
SALLE 902 - Club Créée
[image]
Voici une belle trouvaille de Richard Glenn:Avant c'est le Chaos cacophonique des musiciens qui ajustent leurs instruments Pendant, c'est le spectacle COSMIQUE de sons et lumières dirigé ds mains du MAESTRO. La partition musicale fut inscrite bien avant le BIG BANG.[/b]
De ce point de vue, l'univers serait... de la musique ! Une musique dont les notes formeraient une grande symphonie plutôt que du bruit...
1- Le chaos (la cacophonie avant le concert - ajustement des instruments).
2- Le cosmos ( le concert bien dirigé par le maestro - musique des sphères ).
3- Les nombres premiers ( Les atomes de notre réalité - mathématique).
4- La symphonie de l'univers de IAOUÉ - voyelles qui créent les mots.
5- Le chef d'orchestre qui rythme le TEMPS dans l'ESPACE...
6- La matrice sur les trois axes... avec ses 0 - 1 - 1 - 1 - 0 etc.
7- Le trou noir au centre de la galaxie... (Par où tout va recommencer ailleurs).Voici l’extrait d’un texte trouvé sur Internet qui exprime très bien l’essence de la relation entre musique et cosmos.

La musique, comme toute existence, comme le cosmos même, repose sur trois piliers : le rythme, la mélodie et l'harmonie.
Le RYTHME de la pulsation du temps qui construit la durée.
La MÉLODIE de l'accomplissement extrême de chaque instrument (dont le silence).
L'HARMONIE de la forme parfaite qui intègre toutes les résonances.

La musique, comme l'existence, comme le cosmos, est un processus de composition.La partition cosmique s'écrit, de mesure en mesure, de temps en temps, comme se compose une symphonie. Rien n'est pré-écrit.

•La musique fait de SONS ne peut exister sans le SILENCE.
• Les mathématiques faites de NOMBRES ne peuvent exister sans le ZÉRO.
• Les images ne peuvent exister sans le jeu de l’OMBRE et de la LUMIÈRE.
• Le langage fait de CONSONNE ne peut être parlé sans VOYELLES.
• Le monde phénoménal fait de MATIÈRE ne peut exister sans l’ESPRIT du monde nouménal.

_______________________________________________________________________


2ieme PARTIE -CLIQUEZ ICI-

  2848 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

141343 messages dans 29594 fils de discussion, 848 utilisateurs enregistrés, 16 utilisateurs en ligne (1 enregistrés, 15 invités)
Temps actuel sur le forum : 18/08/2017, 23:33
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum