Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion

Des avions F-35 canadiens au lourd bilan environnemental

par Jeromec, mercredi 18 janvier 2023, 09:22 (il y a 9 jours) @ F Fernand

Dommage que les Libéraux Fédéraux ont plombé les efforts de la COP 15 de Montréal... d'un simple carnet de commande... à anéantis les efforts de progrès environnementaux... LA STM sabre dans les services aux citoyens, mais on va pouvoir se consoler que l'on va avoir peut-être éventuellement des nouveaux F-35... bon la guerre avec la Russie risque d'être déjà terminée... ça pourrait nous servir pour la 4ième guerre mondiale... si Lockheed Martin est capable de livrer évidemment.....

C'est assez sidérant que le gouvernement Fédéral participe à une troisième guerre mondiale sans que ça suscite de débat publique sur la question... ET.. .si les libéraux ont l'équipe pour la faire de façon crédible... ça me fait penser à Napoléon qui est partie contre Moscow avec des troupes pas de bottes D'hiver... l'ancêtre du ministre de l'économie du Québec qui juge que c'est ''non essentiel'' en hiver... ?:-D


https://iris-recherche.qc.ca/blogue/environnement-ressources-et-energie/f-35-bilan-envi...

Des avions F-35 canadiens au lourd bilan environnemental

Des avions F-35 canadiens au lourd bilan environnemental
13 janvier 2023

Joanie Ouellette
Le gouvernement canadien a annoncé cette semaine l’achat de 88 avions de chasse F-35, une mesure de défense qui arriverait trop tard selon certains groupes conservateurs. Pourtant, Justin Trudeau avait fait la promesse en 2015 que le gouvernement libéral ne céderait pas à l’achat de ces avions militaires. En tant que puissantes armes de guerre, l’achat d’avions F-35 ne constitue pas une décision à prendre à la légère. Bien que tous les enjeux humains liés à la course à l’armement soient des plus importants, j’aimerais soulever ici un enjeu moins discuté: les conséquences environnementales de l’achat d’avions F-35.

Le coût écologique des avions F-35
Il apparaît en effet contradictoire d’effectuer une transaction de la sorte alors que le Canada s’est engagé à atteindre la carboneutralité pour 2050. Pour rappel, la carboneutralité désigne le fait pour une économie d’émettre autant de tonnes de CO2 qu’elle en absorbe, menant ainsi à un bilan carbone nul. Bien qu’il soit tout à fait possible d’atteindre cet objectif, cela nécessite toutefois que le gouvernement aligne dès maintenant l’entièreté de ses décisions sur un budget carbone strictement limité. Au niveau mondial, le GIEC estime qu’il ne reste que 580 gigatonnes de CO2 à ce budget pour avoir seulement 50% de chances de respecter l’Accord de Paris. Le Canada émet présentement plus de 600 mégatonnes de CO2 par année. Afin d’atteindre la carboneutralité en 2050, il faudra réduire ces émissions de 40 à 45 % d’ici 2030, et de plus de 90% d’ici 2050. Dans ce contexte, il faudra bien réfléchir à comment nous souhaitons utiliser le budget carbone qu’il nous reste en tant que société.

Or, ces avions F-35 ont un lourd bilan carbone. Leur fabrication nécessite une grande quantité d’aluminium, en plus de plusieurs métaux rares tels le cobalt et le samarium. De plus, leur utilisation nécessite la combustion d’environ 5 600 litres de carburant par heure. L’utilisation d’un seul avion pendant une heure équivaut donc à faire le plein d’environ 119 voitures de marque Honda Civic. Remplir une seule fois le réservoir de ces 88 avions brûle 2 464 tonnes de CO2 de notre budget carbone.
Cela constitue l’équivalent des émissions de CO2 annuelles de 164 Canadien·ne·s. On est donc bien loin de nos objectifs climatiques! Ce bilan carbone n’est qu’une estimation minimale, car il ne tient pas compte d’éléments parmi les plus importants pour mesurer l’empreinte écologique des F-35, mais dont l’information n’est pas disponible, soit l’énergie consommée lors de leur fabrication et de leur entretien, les émissions résultants du transport des matériaux nécessaires à leur fabrication, la matière et l’énergie nécessaires à la fabrication de leurs munitions (cet avion pouvant notamment transporter des armes nucléaires), la destruction matérielle et la contamination environnementale résultant des combats militaires dans lesquels ils sont impliqués, etc.

La préparation à la guerre et la lutte contre la crise écologique: des combats à armes inégales
Afin d’atteindre la carboneutralité, il faudra à la fois investir dans des projets allant dans la direction de la transition écologique et retirer les fonds actuellement destinés aux projets fortement polluants. Or, le contrat pour l’acquisition des 88 avions F-35 représente le plus grand investissement militaire canadien depuis 30 ans. Il s’agit d’un investissement de 19 milliards de dollars, un montant qui grimpe à 70 milliards de dollars pour la durée complète du cycle de vie des appareils. À titre comparatif, 100 milliards de dollars ont été investis par le Canada depuis 2015 pour lutter contre les changements climatiques et pour protéger l’environnement. Plus spécifiquement, le dernier budget du gouvernement fédéral n’a accordé que 2,3 milliards de dollars à la protection de la nature et de la faune; 3,4 milliards de dollars au Fonds d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophes et 319 millions de dollars pour stimuler le développement des technologies de captage, d’utilisation et de stockage du carbone.

Les décisions économiques que nous prenons aujourd’hui sont décisives pour la trajectoire écologique future des sociétés. Celles-ci ont toujours des répercussions – positives ou négatives – sur notre précieux environnement. Le respect de l’Accord de Paris et l’atteinte de la carboneutralité nécessitent donc tout autant de repenser l’utilisation sociale des ressources naturelles que de décider collectivement à quoi sont destinés les investissements majeurs de notre économie.

  136 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

195733 messages dans 39790 fils de discussion, 1032 utilisateurs enregistrés, 44 utilisateurs en ligne (0 enregistrés, 44 invités)
Temps actuel sur le forum : 27/01/2023, 07:21
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum