Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion

Élections: voter en toute conscience?

par mordicus, dimanche 19 septembre 2021, 00:25 (il y a 29 jours)

Les élections fédérales battent leur plein. Bientôt, ce sera le tour des élections municipales et provinciales. L’heure est ainsi aux concours de personnalité, aux beaux discours, aux stratégies bien rodées. De même qu’aux sondages et aux analyses des performances politiciennes. Dans cette arène aux couleurs éclatantes nous pensons, de bonne foi, être en mesure de garder la tête froide. Rationnels devant le tourbillon démocratique d’images, de sons et de mots. Nous aimons nous bercer de l’idée que nous sommes des « animaux raisonnables ». Capables de faire la part des choses. D’émettre des jugements rationnels.
Alors que, en raison de notre nature même, nous sommes influençables et en proie à des automatismes de la pensée qui écartent fréquemment l’analyse objective. Notre attention nous joue des tours, si ce n’est pas l’excès de confiance qui nous berne entièrement. Peu importent l’intelligence, les diplômes : il est difficile d’échapper à sa condition d’Homo sapiens.

Deux systèmes de la pensée
Malgré un libre arbitre affiché, nos prises de décisions sont assujetties à des biais cognitifs parmi lesquels : le biais de confirmation – retenir les informations qui confirment nos croyances et discréditer celles qui les remettent en question ; l’effet d’ancrage – la difficulté à se défaire d’une première impression ; l’effet de simple exposition – la préférence pour des choses qu’on connaît bien ; l’heuristique de disponibilité – la préférence envers l’information plus récente. À la source de ces illusions cognitives, Daniel Kahneman, célèbre pour ses travaux sur le jugement et la prise de décision, décrit deux systèmes de la pensée qui, bien que n’existant que schématiquement, sont éclairants.

Le Système 1 est rapide et émotionnel, alors que le Système 2 est lent et logique. L’un est intuitif, l’autre est réfléchi. Le Système 1 est automatique et nous invite à prendre des décisions efficaces basées sur nos croyances et sur l’émotion. Le Système 1 est utile pour ordonner notre monde, le rendre cohérent, traiter l’information, agir promptement, mais pour des problèmes complexes... C’est une autre histoire.
« Le Système 2, attentif, est qui nous pensons être. Il articule les jugements et fait des choix, mais il approuve ou rationalise souvent les idées et les sentiments engendrés par le Système 1. Vous ne savez peut-être pas que vous êtes favorable à un projet parce que quelque chose, chez la fille qui le dirige, vous rappelle votre sœur que vous aimez tant... », d’écrire M. Kahneman. Quand nous croyons être rationnels, peut-être sommes-nous simplement le relais d’affectivité et d’automatismes, car « la voix de la raison est beaucoup plus discrète que celle, claire et tonitruante, de l’intuition erronée » (Kahneman).
L’agitation devenue inhérente à l’exercice des élections, de même que la focalisation sur l’immédiateté, les formats courts et la controverse, n’aident en rien à nous « faire une tête ». Mais surtout : cela nuit à l’utilisation de notre Système 2, qui demande de ralentir, de prendre le temps. Rajoutez une économie de l’attention généralisée et vous avez un cocktail peu affriolant pour réfléchir sans interférences, alors qu’on cherche par tous les moyens à capter votre attention. Cela ne laisse pas beaucoup d’espace et d’énergie pour consacrer des efforts à l’étude d’une situation, pour prendre de la distance et formuler une pensée.
La plateforme des partis
Pour éviter les distractions, pourquoi ne pas cesser de porter attention aux élections et s’en remettre à la lecture de la plateforme électorale des partis politiques ? Bien sûr, la lecture d’une plateforme n’est pas une panacée. Cette dernière peut être friande de promesses possiblement brisées. Mais c’est un document fini, à un moment donné, qui offre une idée appréciable de l’ADN d’un parti. Et qu’on peut lire à tête reposée.
Au final, prendre conscience de nos schémas mentaux limitants s’apparente à un vrai sport de combat avec soi-même. Si agir en pleine conscience n’est pas chose aisée, cela vaut assurément la peine d’essayer. Bonnes élections à tous !
- Étienne Boudou-Laforce Intervenant social Québec
Source: https://www.journaldemontreal.com/2021/09/18/elections-voter-en-toute-conscience
[image] T’sé veux dire

  111 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

184688 messages dans 37681 fils de discussion, 973 utilisateurs enregistrés, 93 utilisateurs en ligne (2 enregistrés, 91 invités)
Temps actuel sur le forum : 18/10/2021, 08:04
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum