Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion

Démission de La gouverneure générale Julie Payette

par Jeromec, vendredi 22 janvier 2021, 20:30 (il y a 38 jours) @ Jeromec

https://www.journaldemontreal.com/2021/01/21/harcelement--un-rapport-cinglant-a-legard-...


À la suite d'un rapport accablant: casse-tête après le départ de Payette
Elle a délaissé son poste de gouverneure générale après une enquête sur un climat de travail toxique


OTTAWA | La gouverneure générale du Canada Julie Payette a brusquement quitté son poste après la production d’un rapport dévastateur sur le climat de travail toxique qu’elle aurait instauré depuis son entrée en fonction, laissant le gouvernement devant un véritable casse-tête.

• À lire aussi: Climat de travail toxique au bureau de la gouverneure générale Julie Payette

Mme Payette a remis sa démission au premier ministre Justin Trudeau, mercredi soir, après cinq mois d’enquête et de tourmente. Son départ a été annoncé jeudi.
Bien que protocolaire, le représentant de la reine au Canada n’en a pas moins un rôle essentiel pour le fonctionnement du pays.

«C’est très sérieux. Le gouverneur général est le chef de l’État. Il y a un nombre incalculable de décisions qui se prennent à Ottawa qui ne peuvent pas être officialisées sans lui», explique le constitutionnaliste Patrick Taillon.

«Pas de gouverneur général, l’État ne fonctionne pas», résume le professeur à l’Université Laval, qui ajoute que la situation est «sans précédent».

Sans la signature du gouverneur général, par exemple, les décrets et les lois ne peuvent pas entrer en vigueur.

C’est aussi lui qui convoque, proroge et dissout le Parlement, un rôle particulièrement important avec un gouvernement minoritaire, comme c’est présentement le cas avec les libéraux.

C’est pourquoi la nomination d’un remplaçant pourrait intervenir dès les prochains jours.

D’ici là, le juge en chef de la Cour suprême jouera le rôle de gouverneur général suppléant.

a maison des horreurs

L’été dernier, le Bureau du Conseil privé a lancé un « examen approfondi indépendant et impartial » en lien avec des allégations de harcèlement au sein du bureau de la gouverneure générale.

Une enquête du réseau CBC venait de révéler que l’ancienne astronaute aurait instauré un véritable climat de terreur dans son équipe.

Plusieurs employés ont même qualifié Rideau Hall de « maison des horreurs ».

On accusait la femme de 57 ans de crier et humilier publiquement ses employés.

Pourtant, en septembre, M. Trudeau, avait qualifié Mme Payette d’« excellente gouverneure générale » et avait dit n’avoir aucune intention de lui montrer la porte.

La rupture est maintenant consommée.

En annonçant son départ « pour le bien de notre pays », jeudi, Mme Payette a tout de même souligné qu’aucune plainte officielle ou grief officiel n’a été formulé, mais que « des tensions sont apparues à Rideau Hall au cours des derniers mois ».

  240 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

169725 messages dans 35650 fils de discussion, 949 utilisateurs enregistrés, 102 utilisateurs en ligne (0 enregistrés, 102 invités)
Temps actuel sur le forum : 02/03/2021, 03:14
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum