Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion
Avatar

DOSSIER ANTON PARKS : Tradition et arbre sephiroth

par panthère58, dimanche 24 avril 2016, 14:34 (il y a 2479 jours) @ panthère58

:-) LA TRADITION PRIMORDIALE ET L'ARBRE DE VIE

P(3)58 : Dans mon esprit, il ne fait aucun doute que la tradition primordiale, d'où originent les diverses traditions qu'elles soient juives, hébraïques, asiatiques, Dogons, et autres, est issue des reptiliens qui ont quitté Sumer pour s'établir en Atlantide et en Égypte, c'est-à-dire Enki (le Serpent biblique) dénommé Asar (Osiris) en Égypte, ressuscité en Horus / Lucifer et sa gang de dieux. C'est antédiluvien. Ils ont eu le temps d'essaimer partout sur la planète incluant les Asiatiques.

[image]
Anton Parks, 2010

Extrait schéma p.63 :

[image]

Chapitre 3 L'ARBRE ROYAL ET LE SECOND MEURTRE D'ASAR

Extrait de l'introduction au chapitre p.54 : "Le monde des Sephiroth est celui du langage caché et des noms divins, leur rôle est de manifester l'activité descendante de Dieu, en remonter le flux c'est réintégrer la divine origine. Le principe des Sephiroth est né du fait que la lumière divine, ne pouvant être perçue dans sa totalité, se voile et se densifie en dix étapes successives, se cristallise en dix énergies divines, dix aspects de Dieu, dix archétypes..."

SPIRITUALITÉ DE LA KABBALE, Vedhas Virya, éditions Présence, 1986

Extrait du récit où Horus se confie au cristal d'Osiris pp.54-55 : Uatch (nom du girku/cristal en Égypte mais qui était Ugur à Sumer), ne t'attends pas à de la poésie ou de la rêverie de ma part, je ne suis pas Asar ! Je n'aurai jamais la patience de consigner mes impressions comme il l'a fait. La réquisition légitime de mes fonctions royales et de l'ensemble de mes domaines en terre sainte ne s'est pas amorcée comme l'avait envisagé la majorité des membres de la grande Assemblée (15) du Pays de Lumière. D'après ce qu'on m'a rapporté, c'est mon grand-père Itemu-Râ (Atum-Râ) qui semble contrarier le programme. Le grand conseil est composé de membres qui n'appartiennent pas tous à l'histoire de notre terre bienheureuse, Kemet (l'Égypte). L'ordre hiérarchique n'est déterminé par aucun décret précis, mais je le rapporte ici tel que me l'a enseigné Djehuti (Thot) et tel qu'il apparaît dans l'Assemblée :

Extrait note de bas de page No 15 en p.55 : Il s'agit normalement du Pesedjet ("groupe de neuf") ou Enneade ("assemblée divine"), composant le parlement divin qui gère les affaires de la terre égyptienne et du monde. Il existe différentes versions de cette assemblée, nous en restituons ici l'authentique, la primordiale, d'où découleront toutes les autres, à l'instar de celles vénérées plus tard à Heliopolis ou encore à Abydos.

Cette assemblée forme l'arbre de vie de la Kabbale ou l'arbre des Sephiroth de la culture juive. Les 10 Sephiroth (+ 1 cachée) de la Kabbale sont les 10 nombres primordiaux avec lesquels Dieu aurait créé le monde. L'arbre des Sephiroth représenterait en quelque sorte le processus d'émanation et de création de la vie. Chaque Sephiroth serait un peu une partie de Dieu, un puissant archétype qui engloberait des attributs divins, des qualités, des défauts, des niveaux de conscience, des perceptions, etc.

Dans l'Assemblée égyptienne, il y aurait 8 ou 9 dieux, alors que dans l'arbre de la Kabbale, se manifeste 10 archétypes ou aspects (+ 1 caché). Nous allons expliquer cette écart et, pour la première fois, démystifier cet arbre. Vous allez constater que tous les termes qui composent cet arbre ne sont pas hébreux, mais égyptiens.

01. Itemu-Râ qui se prénomme An chez les fils des ténèbres et désigné comme Khet-Her au Conseil.

Extrait pp.55-56 : Itemu-Râ est le grand usurpateur du trône du Pays de Lumière. Après la mort de son fils Asar, il s'est glissé à la tête de l'Assemblée en prétendant pouvoir garantir une paix durable entre les deux adversaires consanguins, Kalam (Sumer) et Kemet (l'Égypte) une revendication qu'il n'a jamais pu tenir.

02. Asar (Osiris) désigné comme Skh'Mâa au Conseil.

Extrait p.56 : Depuis son trépas, mon géniteur règne symboliquement sur le grand bas. Certains disent qu'il envoie toujours sa lumière à son double féminin, ma mère Meri-Aset. Ce point de vue diverge selon les deux clergés : celui qui suit encore la parole de mon père, et celui qui écoute les volontés de Itemu-Râ-Khet-Her (An).

03. Meri-Aset (Isis) désignée comme Bi-Na au Conseil.

04. Serkit (Ninmah) désignée comme Seshedj au Conseil.

05. Šeteš (Seth-Enlil) désigné comme Gep-Ura'a au Conseil.

Extrait p.58 : Šeteš est présent dans l'Assemblée uniquement grâce au bon vouloir d'Itemu-Râ (An) qui est manifestement sensible à la flatterie de ce vaurien et aux multiples services qu'il a rendu à Kalam (Sumer) depuis des millénaires ! Šeteš a été momentanément expulsé de l'Assemblée en raison de l'offense qu'il a perpétré contre nous tous.

P(3)58 : Šeteš = Satan ; Itemu-Râ = Yahvé et Her-Râ = Michel l'archange/Jean le Baptiste

06. Her-Râ (Horus l'aîné, fils de Nut) désigné comme Tih'Reth au Conseil.

Extrait p.59 : Tih'Reth est le point central autour duquel la totalité de l'assemblée s'organise. Ses éléments et attributs sont : le soleil, le feu, le roi, le fils, le cœur et l'équilibre. En tant que Grand Monarque, Râ-Tih'Reth doit me consacrer au sommet de la Mer (pyramide) d'Aset, la montagne artificielle qui m'a mis au monde.

07. Nebet-Hut (Nephtys-Ninanna) désignée comme Nedja au Conseil.

08. Djehuti (Thot) désigné comme Hut au Conseil.

Extrait p.60 : Nous lui devons beaucoup. Sans le soutien qu'il a apporté à mes parents, Kemet (Égypte) serait sans doute une terre annexée à Kalam (Sumer). [...] Les symboles et les attributs de Djehuti sont : les sciences, particulièrement les mathématiques et la médecine. [...] Djehuti est honnête et intègre, il est le fier défenseur de la mémoire de mon père. Les lois, les droits et la magie rituelle le personnifient très bien. Son nom véritable en Emenita (langage mâle), ZE-HU-TI, "le souffle (ou l'esprit) de l'oiseau de vie", fait de lui l'ingénieur et contremaître du plan de ma mère qui était de m'apporter la vie au cœur de la montagne sacrée. Son génie en fait le premier des suivants de la lumière et du principe féminin.

09. Neret (Neith-Dim'mege) désignée comme Ysut au Conseil.

10. Nut (Nammu) désignée comme Mal-Khut au Conseil.

Extrait p.57 : Dans l'Assemblée, on devrait ensuite trouver mon siège, juste après celui de mes ascendants. Mais la place qui m'est destinée est pour l'instant inexistante et invisible, c'est pourquoi elle n'est pas comptabilisée. Il est prévu que Her-Râ me concède son siège dans la grande Assemblée lorsque j'aurai définitivement été installé dans mes fonctions, car notre conseil ne peut comporter plus de dix places - à moins que je ne prenne celui de mon père ? Mais rien n'est clair à ce sujet.

Mon siège est "Dat", "l'autre monde", comme le nomme ironiquement le clergé d'Itemu-Râ (An). Ayant été engendré par la magie et le souffle de ma mère, et étant regardé par certains comme la réincarnation d'Asar, je suis vu comme provenant du monde de l'invisible. Tous me craignent, car je suis supposé posséder la connaissance de ma mère et la sagesse de mon père. Je suis la flamme transcendante et la voix de l'autre monde, celui de nos ancêtres.

---
LIENS DOSSIERS : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=197807

P(3)58

  12674 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

195971 messages dans 39832 fils de discussion, 1036 utilisateurs enregistrés, 56 utilisateurs en ligne (1 enregistrés, 55 invités)
Temps actuel sur le forum : 06/02/2023, 10:33
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum