Retour à l'index du forum
Ouvrir dans le fil de discussion
Avatar

ANALOGIES ENTRE HORUS (ÉGYPTE ) ET AUTRES HÉROS 4

par panthère58, dimanche 21 février 2016, 19:37 (il y a 2934 jours) @ panthère58

:-) ANALOGIES ENTRE HORUS (ÉGYPTE) ET D’AUTRES HÉROS 4

N.B. Je reprends le terme analogie utilisé dans le vidéorandia.

En noir : résumé, explication, contexte...
En vert : extrait Serge Cazelais, JF, Kiwan
En or : extrait Anton Parks et autres
En bleu : commentaire personnel P(3)58

Pour en savoir plus sur Serge Cazelais : Complément Surprenant #1251 :
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=67146
Son site : http://sergecazelais.com/

Club CRÉÉE : Septembre 2006 Salle 609 :
http://www.esoterisme-exp.com/ClubCREEE_pub/Activites2006/609/609-tradition.php#BAT

:-) Source : http://www.orandia.com/forum/index.php?id=67145
:-) Sur Viméo : https://vimeo.com/56182775#at=1933

N.B. Les propos tenus dans ce vidéorandia ont été tenus voilà trois ans. Quoiqu’il en soit, le forum permet la possibilité de rétroagir pour rectifier, préciser, ajouter, bonifier, nuancer.

Ici, dans cette sixième partie, il est simplement question d’un débat d’opinion sur les analogies entre Horus (Égypte) et les autres héros dont Jésus, un des plus récents, sinon le plus récent d’entre eux.

Kiwan a sa propre opinion basée sur son cheminement, son savoir, ses contacts particuliers.

Serge Cazelais a sa propre opinion basée sur son cheminement, ses études, ses recherches, son travail.

Comme vous tous, j’ai moi aussi ma propre opinion basée sur un cheminement, mes propres réflexions, mes observations, mes questionnements ; basée aussi sur mon jugement et mon discernement à évaluer la cohérence et la vraisemblance de ce que l’on nous impose ou propose, dépendant. Cette opinion est en constante mouvance selon les sources qui se présentent à moi.

En bout de ligne, tout le monde est gagnant parce que chacun a ses propres croyances, c’est-à-dire sa propre vérité, dans sa quête de la Vérité et / ou dans le jeu de la réalité 3D. Et vous mériterez le prix qui sied à votre vérité.

Bien que cette vérité (croyances) peut nous avoir été imposée dès notre plus jeune âge, on a la liberté de se la réapproprier ou pas, une fois adulte. Parfois, pour plusieurs, la Vie se charge de nous y pousser.
Ce que l’on expérimente dans cette vie est lié à cette vérité qui est nôtre et qui nous transporte, qui nous amène à être à la bonne place, au bon moment, à faire la bonne chose dans ce que l’on est intrinsèquement, nos choix étant influencés par celle-ci. Et ce que l’on vivra, si jamais les tribulations pressenties par plusieurs se concrétisent, est aussi lié à cette vérité (nos croyances) que l’on entretient consciemment ou inconsciemment.

Je présente les points de vue exprimés dans ce vidéorandia par Serge Cazelais et Kiwan, parsemés de mes commentaires, d’extraits des deux premiers tomes d’Anton Parks. Par la suite, j’exposerai davantage les sources qui alimentent ma réflexion, qui soutiennent mes croyances. Et ça va certainement s’échelonner dans le temps.

--------------------------------------------------------------------------------

Petit Robert (1991) Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française

Analogie : Ressemblance établie par l’imagination (souvent consacrée dans le langage par les diverses acceptions d’un même mot) entre deux ou plusieurs objets de pensée essentiellement différents. V. Association, correspondance, lien, parenté, rapport, relation.

Ici, il est question de possibles liens, ressemblances, correspondances entre des héros essentiellement différents, du moins, en apparence.



1. À 0:33:00 du vidéorandia :

Kiwan : Juste une parenthèse Serge, c’est que la dernière fois qu’on a fait affaire ensemble, on était dans la mouvance de Da Vinci Code, si tu te souviens. [Da Vinci Code : 2003]

Serge Cazelais : C’est ça. En fait, la dernière fois que j’ai donné une conférence, je dirais chez vous, Richard, dans l’une de tes activités, c’est au Cégep de Maisonneuve, et le deuxième invité nous parlait justement de cette question-là des analogies entre Jésus et de nombreux héros, que ce soit Krishna, Horus, Dionysos et plusieurs autres. Et l’autre conférencier nous parlait de manipulations. En fait, le cœur de son message c’était ça, de dire qu’on était manipulé depuis 2000 ans, que l’histoire de Jésus n’était que le plagiat de l’histoire d’Horus et de Krishna et de d’autres héros. Puis on avait débattu un peu à la fin. [Conférence Septembre 2006, Salle #609 du Club CRÉÉE]

Kiwan : Et il y avait à la même époque, un livre écrit par un Torontois, je pense, un type de l’Ontario. [...] Il y avait aussi Acharya...

[Tom Harpur et de S. Acharya]

À 0:34:11 du vidéorandia :

Kiwan : Il y avait beaucoup de mouvance à ce moment-là qui remettait en question l’authenticité de Jésus, qui serait plutôt un mythe fondateur basé sur les autres mythologies, et que tout le monde tire la couverte chacun de son côté pour arriver en disant que « c’est nous autres [qui a] le vrai Jésus ou le vrai pouvoir, ou le vrai… Ben là… Alors, qu’est-ce que tu penses de ça maintenant qu’on parle de « Anton Parks » ; un autre de plus !

Serge Cazelais : Un autre de plus qui dit la même chose.

À 0:44:08 du vidéorandia :

Serge Cazelais : Ou, dans des cas, si on revient à notre fameuse analogie entre Jésus et Horus, où on nous dit que, Horus aussi est né le 25 décembre, que des rois qui sont venus lui rendre hommage, qu’il est ressuscité le troisième jour, crucifié entre deux voleurs… Quand on voit ce genre d’affaire-là, et qu’on voit que d’un auteur à l’autre, ils se répètent les uns les autres, on peut alors facilement conclure que c’est simplement qu’ils se copient les uns les autres et qu’ils capitalisent sur des modes. Parce que ça ne correspond à rien. Il n’y aucun texte égyptien ancien, aucun hiéroglyphe qui nous parlent de ce genre d’affaire-là. Ou à un moment donné, Anton Parks, aussi, cite le Traité Isis et Osiris de Plutarque. Hors, il faut aller le lire, il est disponible en plus maintenant sur internet, dans une traduction du 19ième siècle. […] Vous pouvez le lire, vous allez voir, ça ne parle pas de ça du tout.

P(3)58 : Bon, ici il me semble évident que l’on fait référence à Zeitgeist et à Acharya. Honnêtement, moi aussi la première fois que j’ai écouté ces analogies dans Zeitgeist, j’ai trouvé ça « gros », surprenant, douteux. À part l’allusion à la date du 25 décembre, je n’ai rien lu dans les deux premiers tomes d’Anton Parks qui correspond à ce que Serge Cazelais avance ici. J’ai trouvé simpliste et gratuit que l’on associe Anton Parks à ça. Par contre, je saisis très bien que ces analogies ne sont pas littérales mais font référence à la course du Soleil, à des étoiles, à l’astronomie qu’incarnaient à divers degrés certains héros évoqués dont Jésus. Le plus drôle, c’est qu’on a anthropomorphisé trois étoiles pour en faire des Mages, etc…

À 0:46:18 :

Kiwan : Il y a une question de, j’appellerais ça la culture populaire, qui veut que des gens fassent des analogies entre des traditions égyptiennes, sumériennes, chrétiennes ou sémites ou juives, pour se dire, « ben écoute, leurs histoires se ressemblent », même si on ne trouve pas des racines dans les textes anciens. Ils avaient le nez sur l’arbre ; ils ne pouvaient pas voir la forêt. Maintenant qu’on a du recul de 2 000 ans, on se dit, écoute donc, est-ce que c’est un mythe fondateur, le Jésus, ou est-ce que c’est un être humain qui a réellement vécu et qui était original dans son vécu unique même si ça ressemble à celui de l’autre, ou de l’autre, ou de l’autre… C’est ça la grande question de notre époque où on remet tout en question en se disant, il y a eu des textes, on peut retomber dans les textes. Mais, au-delà de ça, sans être un spécialiste, on prend du recul au lieu d’avoir le nez sur l’arbre, ou on voit la forêt de loin en disant, ah, tiens, leurs histoires se ressemblent toutes. Peut-être que derrière tout ça il y a une manipulation sociale ou planétaire qui veut que, on embarque les gens dans un… On change le héros à toutes les générations, à toutes les 1 000 ans ou toutes les 2 000 ans, on change le héros. C’était Batman, c’était Jésus, c’était Moïse, c’était… Tu vois ce que je veux dire ? On n’a pas la rigueur intellectuelle.

Serge Cazelais : Si tel était le cas, ça serait intéressant. Mais c’est ça l’affaire, c’est tel n’est pas le cas. Tous ces héros-là ne se ressemblent pas. Ils sont tous originaux. Il n’y a pas de ressemblances

Kiwan : Ils sont tous nés d’une mère vierge, pour la plupart.

Serge Cazelais : Non. Ben non.

Jean-François Poulin : Horus, par exemple, décrit-nous un peu Horus dans sa différence, justement.

Serge Cazelais : Horus est né d’Isis. Isis qui, bon, son époux Osiris a été démembré par son frère qui était Seth. Isis est partie à la recherche des diverses parties du corps. Et elle a retrouvé toutes les parties sauf le phallus. Elle s’est fait alors un phallus en argile, puis elle s’est pénétrée avec ce phallus-là. […] C’est ça qui est la différence entre l’histoire de Jésus et l’histoire des autres héros. Dans l’histoire des autres héros, il y a toujours une manifestation sexuelle explicite. Alors que dans l’histoire de Jésus, il n’y a pas de manifestation sexuelle explicite. […]

Jean-François Poulin : Mais, l’analogie que tu faisais avec Horus quand même, un pénis d’argile, ça l’air d’un truc assez artificiel, comme une insémination artificielle, si on veut, quasiment, et à la limite.

Serge Cazelais : C’est quelque chose de ce genre-là. C’est ça.

Kiwan : Gabriel qui est venu annoncer à Marie…

P(3)58 : Oups ! C’est totalement faux de parler de manifestation sexuelle explicite. Il s’agit plutôt d’une symbolique sexuelle pour évoquer une procréation artificielle, ce qui est tout-à-fait appropriée pour la compréhension du phénomène en fonction du contexte, de la culture, des croyances de l’époque de ceux qui le rapportent.

Personnellement, et ici c’est une opinion, une réflexion bien personnelle, quand on dit que l’ange Gabriel « visite » Marie, ça ressemble drôlement plus à une relation sexuelle explicite que la symbolique de l’éléphant ou du dildo en argile. Est-ce que le Jésus des Évangiles pourrait être un Néphilim né de l’union entre Marie et l’ange Gabriel ? La question se pose. Elle est légitime mais éludée, occultée. La présence en soi de l’ange Gabriel est de loin beaucoup plus près d’une véritable manifestation sexuelle explicite parce que l’on met en présence deux entités qui peuvent s’accoupler réellement.


À 3:41 du vidéorandia du 31 mars 2012 : Henoch et les anges déchus

Kiwan : Alors on s’est aperçu que Enoch a été prévenu. Qu’à cause de l’intervention de certains anges, c’est la raison pourquoi vous voyez des anges en premier plan [dans le vidéo], qui sont venus sur Terre parce qu’ils ont trouvé les filles des hommes très, très belles, trop aguichantes, et les ont… ils les ont « visitées » ! C’est l’expression qu’on utilise dans la Bible. Après avoir rencontré les femmes des hommes, les trouvèrent belles, ils ont eu plusieurs enfants avec eux, avec elles plutôt, et ç’a donné des géants. Et ç’a été une race les Néphilim, les Anakim, qui sont devenus géants, et puis ceux-là ont dominé sur la Terre très, très longtemps.

Lien : http://www.cerbafaso.org/textes/bioethique/bible_de_jerusalem.pdf
Extrait : Luc 1, 26 Le sixième mois, l'ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, du nom de Nazareth,

Luc 1, 27 à une vierge fiancée à un homme du nom de Joseph, de la maison de David; et le nom de la vierge était Marie.

Lien : http://la-bible.info/2012/12/10/un-ange-visite-marie/
Extrait : Dieu envoya l’ange Gabriel pour visiter Marie
Luc 1:26-38

À 0:50:54 :

Serge Cazelais : Tout ce récit d’annonciation qui est dans l’Évangile de Luc, en fait, c’est un écho au récit du paradis d’Adam et Ève. Parce qu’Adam et Ève, c’est la même chose. Ève est née et il n’y a pas eu de relation sexuelle. Dieu a jeté un sommeil sur Adam et il a sorti Ève, qui signifie la vie, Hawwa(h), c’est le mot vie. Alors, dans Luc, c’est la même chose. L’esprit qui vient couvrir Marie de son ombre aussi, c’est la même chose. C’est juste avant le récit du paradis, l’esprit qui plane au-dessus des eaux. C’est pour signifier une nouvelle création. C’est ça que le récit de Luc nous raconte. Il n’y a pas d’allusion sexuelle. Comme dans le récit d’Adam et Ève, il n’y a pas d’allusion sexuelle. Ce que le récit raconte, dans Luc, c’est une nouvelle création. C’est ça que les autres auteurs bibliques comme Paul vont dire ensuite. Dans l’Évangile de Jean aussi, c’est très très explicite. Le Christ est présenté comme étant un nouvel Adam. Il représente une nouvelle lignée spirituelle, non plus un Adam physique, mais un Adam spirituel. C’est ça que le récit de Luc veut signifier.

P(3)58 : On doit juger les textes bibliques avec le même œil critique que l’on juge les autres récits d’héros antiques. Ainsi, quant à moi, un esprit qui plane et qui vient « couvrir » de son ombre Marie, je trouve ça encore plus explicite sexuellement ! Surtout quand un « ange » est dans les parages… Si on lisait un poème ainsi écrit dans une soirée où le thème de la sexualité serait à l’honneur, tout le monde en saisirait le sens d'une manifestation sexuelle explicite ! C’est implicite à défaut d’être écrit de façon explicite. Alors, si c’est ça l’argument qui différencie les « héros », je dirais que c’est un argumentaire qui ne tient qu’à un fil, mais pour rester dans le thème, je dirai plutôt qu’il ne tient qu’à un hymen… ! Quand un gars tombe amoureux d’une personne, ce qui implique du désir sexuel pour celle-ci, je vous garantis que son esprit plane sur cette personne. Autrement dit, ses pensées sont dirigées vers elle. Alors ici, je trouve qu’on se sert du récit de la Création pour tenter de camoufler cette allusion et manifestation sexuelles du récit de l’annonciation. Et quand on dit que « Dieu a jeté un sommeil sur Adam », Dieu fait-il usage de GHB… ?! À moins que ce soit une mauvaise traduction en français, les récits bibliques sont tellement incohérents et invraisemblables, que les interprétations qu’on en fait sont dignes des contorsionnistes du Cirque du Soleil !

---
L'ALERTE LAMBERT à Panthère
http://www.orandia.com/forum/index.php?id=206908

P(3)58

  12943 vues

Fil complet:

 Fil RSS du sujet

200181 messages dans 40733 fils de discussion, 1138 utilisateurs enregistrés, 62 utilisateurs en ligne (0 enregistrés, 62 invités)
Temps actuel sur le forum : 04/03/2024, 16:29
Fil RSS des messages  Fil RSS des discussions | Contact
powered by my little forum